Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Buzobéries et idioties de Bafwa Lwakale Mubengay, grand "Collabo" et "Traître" !

Bafwa Lwakale Mubengay, grand "Collabo" et "Traître" !

A Réveil FM International, les philippiques et pamphlets font partie de notre ligne éditoriale, que nous assumons. En bon roquet, nous sommes habitués à  mordre des mollets des imposteurs et autres profito-situationnistes. Débouté dans sa plainte à  Paris, dans l'affaire de Fibre Optique de la RDC, mis KO debout par Freddy Mulongo, malgré sa qualité du Tout-Puissant Ministre d'Alias Joseph Kabila, le dinosaure Mobutiste mué en Kabila Désir, Kin Kiey Mulumba "MOYIBICRATE" pour s'en sortir n'a trouvé mieux de faire écrire dans sa feuille des choux, que je m'étais apitoyé sur des juges...alors que ces derniers en France ne font qu'appliquer la loi. La France n'est pas une république bananière!

Au pays de Guillaume Tell en Suisse, Bafwa Lwakale Mubengay a la couronne d'or de grand collabo et traître dans la diaspora congolaise. Sournois, intriguant mais surtout là¢che, Bafwa Lwakale Mubengay, le sans babouche Kanangais, l'homme qui n'a rien dans son pantalon, qui aime glouglouter les égouts, a cru projeter ses défaillances mentales, psychiques et physiques sur un journaliste qui n'a fait que son travail. Un droit de réponse, on l'écrit dans le média où l'information a été diffusée. Le comble est que le fourbe Bafwa Lwakale Mubengay a écrit ses diatribes en les faisant signer par sa sœ“ur de tribu de "Bana Betu". Quelle là¢cheté et manque du courage ? A 64 ans, Bafwa Lwakale Mubengay est demeuré un adolescent dans sa tête et ses agissements. D'ailleurs son métier est spécial: Il est éducateur spécialisé pour les jeunes suisses délinquants, drogués, fugueurs, violents...des cas sociaux.

L`éducateur spécialisé apporte écoute, conseils et soutien aux personnes en difficultés, pour favoriser leur réussite individuelle et sociale, les aider à  trouver leur place dans la société et à  devenir autonome.L`éducateur spécialisé partage la vie quotidienne d`enfants et d`adolescents, voire d`adultes, présentant des handicaps physiques ou mentaux, des troubles du comportement ou encore des difficultés sociales ou d`insertion. Il accompagne ces personnes en individuel ou en groupe dans des projets de resocialisation, d`intégration et d`autonomisation.

A quoi sert un éducateur spécialisé dans une diaspora congolaise traumatisée en Suisse ? Le fourbe et roublard Bafwa Lwakale Mubengay agit dans la communauté congolaise de Suisse, comme avec des "Shégués Suisses" ! Manque de confiance en soi, clivages et divisions pour pouvoir exister car il divise pour mieux régner, il se recroqueville sur sa bande et sa tribu du Kasaï en excluant les autres membres de notre grande communauté...Nostalgique de son Kananga natal, il veut le reconstituer en Suisse. C'est ça Bafwa Lwakale Mubengay, une pourriture bonne pour la poubelle de l'histoire ! Grand "Collabo" et "Traître", Bafwa Lwakale Mubengay n'a pas aidé la République démocratique du Congo, mais s'est "tribalisé" à  outrance, jouant la division pour exister.

Hakutoke Boyi Kuetu Ba Mulongo

Lorsque les Kasaïens ont été chassés du Katanga en 1991, qui était le Premier ministre de Mobutu ? N'est-ce pas Etienne Tshisekedi ? Pourquoi n'a-t-il jamais dénoncé ces actes odieux ? Lorsqu'à  Genval Etienne Tshisekedi a rencontré son frère Katangais Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, pourquoi Bafwa Lwakale Mubengay n'a jamais pipé mot ? Est-que Réveil FM International était invité à  Genval dans votre histoire de Rassemblement ? Pourquoi vouloir revenir sur cette histoire aujourd'hui et vouloir attiser la haine entre Kasaïens et Katangais ? Il faut préparer tes preuves sur la participation de la famille Mulongo dans le refoulement des Kasaïens par des Katangais.

Ceux qui témoignent ici pour le patriarche Freddy Mulongo Mulunda Mukena sont des Congolais, ils ne sont pas des Katangais !

Chez les Mulongo, il n'y a un qui est domestique ! Nous sommes une grande famille noble et digne. Nous ne quémandons pas notre pain, nous travaillons dur pour le gagner. Si fuir le Congo pour la misère... l'ignare, écervelé et idiot, Bafwa Lwakale Mubengay a découvert le croissant et le beurre, lors de son exil à  Fribourg en Suisse, nous autres les Mulongo, c'est en République démocratique du Congo, que nous mangions de la salade, crevettes, du croissant au beurre. Nous ne sommes pas dans notre famille des gens complexés !

Venant d'une pauvre famille à  Kananga, Bafwa Lwakale Mubengay, qui a abandonné femme et enfants pour s'amouracher de la petite sœ“ur de Maître Gérard Kamanda Wa Kamanda, alors Ministre des Affaires étrangères de Mobutu, espérant être nommé "Ambassadeur" a-t-il une leçon de moralité à  donner à  qui que ce soit ? Fort heureusement, Gérard Kamanda Wa Kamanda n'a jamais à  son opportuniste et profito-situationniste de beau-frère !

Si la diaspora congolaise avait des moyens, la libération de notre pays n'allait pas durer comme c'est le cas aujourd'hui ! La majorité de nos compatriotes sont des smicards. D'autres sont chà´meurs et vivent des aides sociaux. Après avoir payé le loyer, l'électricité, son abonnement de transport, fait quelques provisions, envoyer 50 ou 100 dollars par Western-Union au pays, ils n'ont plus rien et vivent de découvert à  découvert...Quelle est cette femme qui est capable d'entretenir un journaliste qui prend 3 à  4 fois l'avion par semaine y compris des longs courriers ? Bafwa Lwakale Mubengay est "fou", traumatisé par sa précarité d'éducateur, il fait des projections alambiquées, des analyses biaisées et avance des inepties et niaiseries croyant nous atteindre avec ses baves de crapaud !

Sans nous vanter, à  Réveil FM International, nous n'avons pas l'habitude de demander la tribu de nos compatriotes. Notre rubrique les "10 Questions" est là  pour en témoigner.

Bafwa Lwakale Mubengay, zobacrate et idiot qui se croit malin !

Marionnettiste patenté, Bafwa Lwakale Mubengay aime tirer les ficelles. Le Kanangais tribalo-ethnique sans vergogne "Bafwa Lwakale Mubengay" est très connu et reconnu dans la diaspora congolaise Suisse pour ses fourberies et accointances avec l'ambassade de la République démocratique du Congo à  Berne et les autorités illégitimes de Kinshasa ne datent pas d'aujourd'hui. Aucune tribu en RDC n'est majoritaire. Affirmer sans rire que les "Luba du Kasaï" sont les plus intelligents de la République démocratique du Congo, est une affirmation gratuite et sans fondements. Chaque province du Grand Congo a ses fils et filles compétents. Aucune province n'est supérieure à  d'autres. Dans chaque province, il y a des gens excellents mais aussi des cancres, collabos et traîtres. Certes, la RDC a connu plusieurs Premiers ministres Lubas: Léonard Mulumba, Mpinga Kasenda, Mabi Mulumba, Mulumba Lukoji, Etienne Tshisekedi, Samy Badibanga, Bruno Tshibala, la RDC malgré ses ressources est toujours dernier dans tous les classements du développement humain. On ne peut pas être un pays avec autant des ressources demeurer l'un des pays les plus pauvres au monde. Le congolais vit avec 0,1 dollar par jour ! Bruno Tshibala, silencieux comme une carpe, se pavane, avec ses lunettes noires et sa prostate à  Kinshasa, alors que 400 000 enfants Kasaïens sont menacés de mourir de faim dans le Kasaï !

Complice y compris dans le mal, lorsqu'Evariste Boshab, alors président de l'Assemblée nationale, a corrompu des députés et a fait tripatouillé la Constitution de deux à  un tour pour faire élire Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale, où était Bafwa Lwakale Mubengay pour dénoncer ? Lorsque le même Evariste Boshab, alors Ministre de l'Intérieur du régime d'Alias Joseph Kabila, a qualifié ses propres compatriotes d'"Indigents" qui ont mérité la fosse commune de Maluku, le silence assourdissant de Bafwa Lwakale Mubengay, l'éducateur spécialisé des Schégués Suisses, a été assourdissant.

Lorsque le général Célestin Kanyama "Esprit de mort" fait tuer des "Enfants de la rue", bouche cousue pour l`intrigant Bafwa Lwakale Mubengay ! Lorsque Ngoyi Kasanji, le gouverneur de Mbuji-Mayi, fait tabasser et arrêter des femmes Kasaïennes, qui manifestent avec des bidons jaunes pour réclamer de l'eau potable dans la ville diamantifère, que dit Bafwa Lwakale Mubengay ? Il va souvent en RDC, a-t-il pris parole pour dénoncer et revendiquer la libération des prisonniers politiques ? L'homme de la coterie tribalo-ethnique n'en a cure.

En 1991, Bafwa Mubengay Lwakale, profitant de sa position de président de l'Association des étudiants Zaïrois de Fribourg (AZAF), il avait invité son neveu Philémon Mukendi, ancien ministre de la Culture dans le gouvernement de l'Afdl. Dans le programme des Conventionnistes de Lac Léman, c'est le même Philémon Mukendi qui est invité pour intervenir le vendredi 12 décembre 2014. Bafwa Lwakale Mubengay, fait le lobbying pour le Kasaï, pas pour le Grand Congo !

A 64 ans, l'ethno-tribaliste pré-retraité, Bafwa Lwakale Mubengay est demeuré un fossoyeur, cascadeur, jongleur, situationniste et mangeur à  tous les rà¢telier qu'il a toujours été. Il affectionne des coups bas et il adore demeurer dans l'ombre tout en tirant les ficelles. Bafwa Lwakale Mubengay, l'homme qui agit dans l'ombre, a oublié que la République n'est pas un "Ligablo" mais un pays. Le Congo est le seul bien en commun qu'ont tous les Congolais. Si un de nous excelle, nous devons tous applaudir mais si par contre certains veulent nous amener dans leurs magouilles contre la Nation, nous devons dire: Non ! On ne peut pas être dans une pirogue en pleine rivière et voir un des nà´tres sortir sa perceuse pour trouer la pirogue, demeurer tranquille. Les fossoyeurs, fourbes, roublards, dribbleurs patentés et inconscients de la République doivent répondre de leurs actes. Et Bafwa Lwakale Mubengay est un fossoyeur, "Collabo" et "Traître", qui profite des malheurs du peuple congolais pour mieux tirer des ficelles.

Bafwa Mubengay, un ethno-tribaliste sans vergogne

Zizaniste, BafwaLwakale Mubengay ne changera jamais. Et pourtant, le pré retraité à  64 ans, devrait pouvoir être une référence dans sa communauté congolaise de Suisse. Fédérateur, il devrait être un bon conseiller, comme il le fait pour des "Schégués Suisses". Bafwa Lwakale Mubengay devrait surtout commencer à  regarder dans le rétroviseur pour partager aux jeunes générations, les valeurs et convictions, pour aimer et défendre le Congo, en oubliant pas d'aiguiller aux jeunes les écueils et pièges à  éviter.

Bafwa Lwakale Mubengay a choisi la voie de la poubelle de l'histoire. Il devrait se battre pour la République démocratique du Congo, son pays d'origine. Il se bat uniquement pour les Balubas du Kasaï. Il vit en Suisse, mais continue à  se victimiser en jetant ses fautes et erreurs aux autres.

La République démocratique du Congo a besoin de tous ses fils et filles pour s'en sortir. A Bafwa Lwakale Mubengay qui a l'expertise sur les "Schégués Suisses" d'apporter son expérience pour que nos enfants ne dorment plus dans des rues. Si les Congolais eux-mêmes ne font un effort, notre pays qui est un géant aux pieds d'argile, qui attire tous les vautours, charognards et prédateurs du monde entier va nous échapper. Le Congo est soin intensif, la mère-patrie est dans un coma avancé. La République a besoin de tous ses fils et filles à  son chevet.

La Convention des Congolais de Suisse initiée par Bafwa Mulengay n'est qu'une mascarade. Une Convention des ethno-tribalistes maquillée en Convention des Congolais de Suisse, cela est une escroquerie intellectuelle.

Coterie tribale. En 1991, Bafwa Lwakale Mulungay écrit à  son frère "Momo"Modeste Mutinga Mutuishayi pour la demande d'abonnement pour sa feuille de choux. De 2002-2007, "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi, président de la fameuse Haute Autorité des Médias (HAM) muselle des journalistes, bà¢illonne des médias et opposants. Acheté et corrompu par alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale, "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi prive 60 millions de Congolais du débat démocratique, inscrit dans la Constitution de la Transition, qui devait opposer Jean Pierre Bemba Gombo à  Alias Joseph Kabila, les deux candidats arrivés en lice au premier tour de l'élection Louis Michel de 2006. En 2007, Alias Joseph Kabila fait nommer "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi, Rapporteur au Sénat, en récompense du travail rendu et le fait sortir de sa misère de Ngaba ! Modeste Mutinga Mutuishayi, Président de la fameuse Haute Autorité des Médias (2002-2007), muselle des journalistes, bà¢illonne des médias et opposants. Profitant de sa position d'organe de régulation devenue organe de répression, se faisant juge et partie s'octroie Radio 7 et Télé 7. Modeste Mutinga Mutuishayi est récompensé par alias Joseph Kabila, qui le fait nommer Rapporteur au Sénat. Pourtant dans le programme élaboré par Bafwa Mubengay, ce dernier invite le directeur de Radio 7 et Télé 7 pour parler chez les Conventionnistes du Lac Léman, le samedi 13 décembre 2014. Comme si de rien n'était. De qui se moque-t-on ?

Les accointances avec le régime ne date pas d`aujourd`hui. Tenez pour preuves:

Bafwa Mubengay devrait réfléchir mille fois avant de s'entreprendre avec ses affidés tribalo-ethniques à  un média qui ne fait que son travail.

N'en déplaise au Collabo, Traître et ethno-tribaliste Bafwa Lwakale Mubengay, Réveil FM International fera son travail. Personne ne l`empêchera ! En s'attaquant gratuitement à  notre média et à  ma personne, l'éducateur spécialisé des "Schégués Suisses" a choisi l'intranquilité ! Bafwa Lwakale Mubengay lokola obandi, il faut osilisa yango !

Partager sur : Partager

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.reveil-fm.com/index.php?trackback/6069

Fil des commentaires de ce billet