Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

L'université de Liège de Louis Michel: Denis Mukwege plutà´t que des jeunes de Lucha ?

Le Dr. Denis Mukwege fait Docteur honoris causa par l'université de Liège

"Congolais Fungola miso !" Nos jeunes de "Lucha" qui sont sur terrain, qui luttent pour la démocratie en République démocratique du Congo, qui se font emprisonnés arbitrairement et se font tuer par le régime d'imposture d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale, sont autant méritants que le Dr. Denis Mukwege. Ils méritent le Doctorat honoris causa de la lutte pour la démocratie. Mais les néo-colonialistes belges ne voient pas. Nous peuple congolais avons compris. A la libération, les jeunes de Lucha auront des avenues, stèles et monuments dans toute la République, pour leur résistance pacifique contre le régime d'imposture et d'occupation du Congo.

L'université de Liège (ULG) vient de décerner les insignes de docteur honoris causa au Dr. Denis Mukwege, la plus haute distinction honorifique de l`Université de Liège, cette dernière est soutenue par le parti politique belge "MR' soit disant "Mouvement Réformateur" de Louis Michel. Tous les Congolais reconnaissent le travail abattu par le Dr. Denis Mukwege auprès des femmes violées à  l'hà´pital de Panzi à  Bukavu à  l'Est de la République démocratique du Congo. Il est d'ailleurs le seul Docteur de la République qui est gardé par des soldats de la Monusco. Que le Docteur Denis Mukwege soit honoré avec un Doctorat Honoris Causa de l'université de Liège, c'est bon pour lui. Quand le ressortissant d`un pays étranger est élevé à  un grade aussi important, il est de bon ton de convier à  la fête, tous ses concitoyens présents. Pourquoi des Congolais n'ont pas été conviés à  l'élévation de Denis Mukwege ?

Malu Malu, abbé tricheur des élections Louis Michel 2006

Il ne faudrait pas que les Congolais aient une mémoire courte. Après le premier hold-up électoral lors l'élection Louis Michel 2006, Bob Kazadi Kabamba avec l'université de Liège ont fait de Malu Malu docteur honoris causa, le jeudi 20 mars 2008. L'université de Liège est soutenu par le MR, parti de Louis Michel dont Bob Kazadi Kabamba est le garçon de course attitré. Abbé tricheur, Apollinaire Malu Malu, premier président de la Commission électorale indépendante (CEI) du Congo-Kinshasa, est celui qui avait orchestré et planifié, l'élection frauduleuse d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale, candidat de Louis Michel et de la communauté internationale. Après Apollinaire Malu Malu Muholongu, abbé tricheur et président de la fameuse Commission électorale indépendante (CEI), lors des élections Louis Michel 2006, la même université de Liège (ULG) vient d'honorer Denis Mukwege. Qu'est-ce que cela veut dire ?

Louis Michel lobbyiste et manœ“uvrier !

"Congolais zibula Meso" Louis Michel considère la République démocratique du Congo comme un damier où il place et déplace ses pions. Député au Parlement européen depuis le 14 juillet 2009 sans discontinuité, après avoir été Commissaire Européen et ministre Belge des Affaires étrangère, Louis Michel est un personnage belge qui a fait beaucoup du mal au peuple congolais. Et cela continue. Si le Congo est un enfer pour des congolais, Louis Michel a une lourde responsabilité. Louis Michel est le marionnettiste et parrain d'alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale, catapulté sur le trà´ne du Congo pour mieux piller ses ressources par la mafia internationale. Le politicien Belge a une conscience très chargée. L'extrême proximité et l'inséparabilité de Louis Michel et Alias Joseph Kabila, deux personnes aussi liées que peuvent l'être le corps et son vêtement ! C'est Louis Michel qui est à  la base de la Constitution de Liège-même tripatouillée par le régime de Kinshasa-, qui régit la République démocratique du Congo. Ce sont des professeurs belges de l'université de Liège qui ont rédigé la fameuse Constitution. La Constitution de Liège écrite par des belges et imposée à  la République démocratique du Congo, c'est Louis Michel. Les frauduleuses élections de 2006 sont appelées Elections Louis Michel.

La Constitution dite de Liège imposée par Louis Michel qui régit la République démocratique du Congo est une Constitution monarchique rédigée par des belges. Cette Constitution n' a rien de congolais, ses auteurs sont tous des Belges: Nicolas Banneux, Marc Bossuyt, Pierre Verjans, André Alen, Paul Lemmens et Jean Spreutels ! Louis Michel a pris le soin d'adjoindre à  l'équipe belge deux congolo-belges: Bob Kabamba Kazadi, son garçon de course "Mwana Bitinda" et Evariste Boshab son homme de main qu'il avait placé comme directeur de cabinet d'Alias Joseph Kabila avant que l'homme de Mwenga ne détourne 32 millions de la Société National d'Electricité (SNEL) payés par le Congo-Brazzaville. D'ailleurs, il faut préciser que Bob Kabamba Kazadi et Evariste Boshab n'ont été là  que comme observateurs, des moutons de Panurge, pour embellir la salle de rédaction ! La Constitution de Liège est une Constitution faite sur mesure pour alias Joseph Kabila. D'ailleurs, on a fixé l'à¢ge à  30 ans des candidats à  l'élection présidentielle Louis Michel 2006 pour permettre à  l'imposteur et usurpateur d'y participer et gagner coà»te que coà»te. La Constitution de Liège de Louis Michel a été imposée aux congolais sans un vrai référendum. 98 % de Congolais n'ont jamais eu cette Constitution de Liège entre les mains, elle n'a jamais été traduite dans les 4 langues vernaculaires du Congo: lingala, kikongo, Swahili et Tshiluba et elle n'a jamais été distribuée dans les coins et recoins de la République.

La relation entre Louis Michel"Big Loulou" et l'intelligentsia congolaise, décomplexée, progressiste et anti-coloniale est le "Je t'aime moi non plus" de Serge Gainsbourg ! Son impulsivité caractérielle, ses prises de position néo-colonialiste et esclavagiste déjà  tranchées sur l'histoire du Congo, ses impositions de vue aux Congolais, ses oukases néo-coloniales, ses intimidations paternalistes ont eu pour conséquence de dresser les Congolais contre ses appréhensions néo-colonialistes.

Denis Mukwege et Bob Kabamba Kazadi, garçon de course de Louis Michel

Bob Kabamba Kazadi, garçon de course "Mwana Bitinda" de Louis Michel

Léopoldien, néo-colonialiste, prestidigitateur...Il faut vraiment être congolais naïf pour croire aux élucubrations mensongères de Louis Michel sur le Congo. Personne n'avait pensé un jour que Bob Kabamba Kazadi né à  Bukavu en 1967 d'un père congolais commerçant originaire du Kasaï-Oriental et d'une mère tutsi burundaise, une femme affable, allait disjoncté et devenir une calamité pour le Congo pays d'origine de son défunt père et par ricochet la risée de la communauté congolaise à  l'Etranger. Parce qu'il fait partie de la bande des néo-esclavagistes et néo-coloniaux belges, cette bande mafieuse qui a ses grappins sur la République démocratique du Congo, Bob Kabamba Kazadi se dit riche et très puissant, il a même le toupet de menacer qui il veut ! Bob Kabamba Kazadi, le "Mwana Bitinda", garçon de course de Louis Michel, est celui qui envoyé pour des missions diurnes et nocturnes. Bob Kabamba Kazadi circule avec une escorte des militaires à  Kinshasa alors qu'il n'occupe aucune fonction officielle en République démocratique du Congo ni en Belgique, son pays d'adoption. Ne bénéficie-t-il pas de cette faveur parce qu'il est garçon de course de Louis Michel, gourou d'Alias Joseph Kabila ?

A Réveil FM International, nous refusons de céder à  l'amnésie. A quelques encablures des hypothétiques élections en République démocratique du Congo, des marionnettistes s`attellent. Fabriqué comme l'intello belge d'origine, Bob Kazadi Kabamba, est l'agent belge qui torpille la RDC dans toutes négociations belgo-congolaises. Qui ignore le rà´le néfaste de Bob Kazadi Kabamba dans les deux hold-up électoraux d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale, élection Louis Michel 2006 et novembre 2011, pour mieux contribuer au pillage des ressources ? Le mafieux se clame être du parti belge Ecolo, il n'a d'écologiste que l'enrichissement personnel et le pillage du Congo. Bob Kazadi Kabamba est sur tous les coups contre la République démocratique du Congo, par son parrain Louis Michel. Pour que la petite Belgique soit reconnue sur le plan international, il faut qu'elle ait le Congo dans sa gibecière. Et s'il n'y a des problèmes, il faut en créer, avec ses collabos, pour que la Belgique puisse se retrouver.

A l'heure où le Congo est à  genoux et doit se mettre débout, il n'y a pas de place pour les pyromanes. Avec des "étiquettes trompeuses et fumeuses" de la démocratie, continuer à  faire croire aux pays membres de l'Union Européenne que la République Démocratie du Congo est devenue une démocratie depuis les fameuses élections de 2006, est un non-sens et une responsabilité énorme. Refuser aux Congolais d'aspirer à  la démocratie, à  la bonne gouvernance et au respect des droits humains, se faire complice des situations infra-humaines que subissent les ressortissants de son pays d'origine, et s'y complaire est un manque d'humanité criant. Nous espérons que tous les matins, Bob Kazadi Kabamba, le garçon de course de Louis Michel, se regarde dans la glace et se rase tranquillement en ayant sa conscience avec soi.

Pyromane qui joue parfois au sapeur pompier Bob Kazadi Kabamba est connu dans la diaspora congolaise comme le garçon de course de Louis Michel. Cette mauvaise image lui colle à  la peau et aux semelles. Lorsqu'on sait les dégà¢ts et les magouilles de la bande à  Big Loulou au Congo-Kinshasa, on peut comprendre la méfiance et l'animosité qui se dégagent à  chaque fois que l'on prononce le nom de Bob Kazadi Kabamba dans la communauté congolaise acquise au changement. Certaines langues parlent de la jalousie. Comment peut-on être jaloux d'un personnage ombrageux, médiocre qui contribue à  la prédation et au pillage du Congo ?

"Congolais Fungula Metso"

Le 14 février 2004, alias Joseph Kabila sous l'instigation de Louis Michel s'est mis à  vanter la vision irénique de la fameuse période léopoldienne au Congo, un hommage aux pionniers de l'aventure coloniale de Léopold II. On croyait rêver ! L'ignorance de l'histoire du Congo par le dénommé alias Joseph Kabila éclate au grand jour. Et un an après, alias Joseph Kabila décida la réhabilitation de tous les monuments du patrimoine congolais dont les statues coloniales font partie. La réinstallation de la statue équestre du roi Léopold II sur le boulevard du 30 juin , non loin de la gare centrale n'a pas l'assentiment des kinois: un jour après son érection, la statue de Léopold II en bronze massif, a rejoint le cimetière des bustes et des colosses coloniaux.

"Que Dieu protège la Belgique et notre Congo". C'est ainsi que le Roi Léopold III conclut, le 17 juillet 1951, son discours d'abdication en faveur de son fils, le Roi Baudouin. Huit ans après, alors que les Congolais font vaciller l'ordre colonial, le roi Baudouin attire fermement l'attention du Premier ministre Gaston Eyskens sur "l'incalculable préjudice moral et matériel que subirait la Belgique, si les Belges (devaient) perdre l'incomparable patrimoine que (nous) a légué le génie de Léopold II". Le 10 février 2004, devant le sénat belge, le président Joseph Kabila rend un vibrant hommage aux pionniers de l'aventure coloniale léopoldienne. Léopold II, faux philanthrope et monarque belge retira du Congo une fortune évaluée à  220 millions de francs de l'époque, l'équivalent de plus de 6 milliards de francs français, en 1997. Cette fortune a notamment servi à  l'embellissement de la Belgique. Cet enrichissement s'est réalisé au prix d'horribles atrocités où périrent des milliers de Congolais. Dès 1892, des missionnaires protestants anglo-saxons s'élevèrent contre les traitements terrifiants infligés à  la population congolaise. Créée par le décret du 23 juillet 1904, une commission d'enquête présidée par Edmond Janssens, avocat général à  la cour de cassation de Belgique, sillonna le Congo du 5 octobre 1904 au 21 février 1905. Le 1er février 1908, Léopold II renonce à  ses prétentions sur la Fondation du Domaine de la Couronne Elle établit un rapport accablant pour dénoncer de multiples exactions dont étaient victimes les Congolais. Le 3 juillet 1906, Léopold II se déclare prêt à  céder le Congo à  la Belgique, si celle-ci reconnaît la Fondation du Domaine de la Couronne, afin qu'il garde l'administration et l'exploitation de régions étendues dont la superficie équivalait à  10% du territoire congolais, représentant un espace d'environ dix fois plus grand que la Belgique. Le 1er février 1908, il renonce à  ses prétentions sur la Fondation du Domaine de la Couronne en exigeant en compensation d'un "témoignage de gratitude" qu'un fond spécial de 50 millions de francs belges, à  charge de la colonie, lui soit attribué ainsi qu'à  ses successeurs. Légué à  la Belgique, ce fonds est un des éléments constitutifs de la "Donation Royale" dont le patrimoine équivaut aujourd'hui à  500 millions d'euros" (Le Soir, Bruxelles 23-24 février 2008).

`` Un arbre tire sa valeur de la qualité de ses fruits. » dit un adage africain. Si l`Université de Liège a décidé d`honorer Apollinaire Malu Malu, abbé tricheur et chef d`orchestre des élections Louis Michel 2006, et qu'elle honore aussi le Dr. Denis Mukwege ce qu`il en a récolté de bons fruits. Quels sont ces fruits qui sont succulents pour l`Université de Liège et amers pour le peuple Congolais ?

Les congolais se battent pour un changement de régime voire de système. En effet, les dinosaures Mobutistes se sont mués en Mammouths Joséphistes en prenant en otage toutes institutions républicaines en otage. La corruption généralisée, le mal gouvernance, l`enrichissement illicite de quelques ventripotents au détriment de la majorité, la bourgeoisie compradore et ses millionnaires du dimanche qui narguent la population paupérisé...Avec 17 ans d'Alias Joseph Kabila, il y a une vraie résurgence des anti-valeurs, des tueries, des massacres, des assassinats des populations civiles sans défense. Louis Michel le damier du Congo dort-il tranquille ?

Partager sur : Partager

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.reveil-fm.com/index.php?trackback/6180

Fil des commentaires de ce billet