Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Félix Tshilombo à  l'investiture, malaise et gilet pare-balles de trop!

Pourquoi Félix Tshilombo a-t-il porté un gilet pare-balles à  son investiture?

De quoi a-t-il eu peur Félix Tshilombo pour enfiler un gilet pare-balles visible par tous ? Même Kim Jong-un, le chef suprême de la Corée du Nord ne porte jamais un gilet pare-balles face à  son peuple coréen. Son malaise en direct de 10 minutes, prouve à  dessein que ce pseudo-président de Félix Tshilombo n'a pas tout son esprit. Ou bien sa conscience le taraude et il sait en à¢me, dans son fort intérieur qu'il n'a jamais été élu: il est imposteur, usurpateur, faussaire, voleur des voix du peuple congolais. Il y a risque qu'il abandonne sa fonction usurpée ou qu'il s'enfuit en abandonnant le pays. Félix Tshilombo n'est pas habitué aux pressions. Devant l'ouragan de l'histoire, Félix Tshilombo tombera tout seul ! La campagne de la Vérité des urnes pour le Président élu Martin Fayulu commence avec force. Le boycott remarqué à  la cérémonie d'investiture de Félix Tshilombo par des Mitrés de la Conférence des évêques du Congo (CENCO) qui avait déployé 40 850 observateurs électoraux dans tous les bureaux de vote dans toute la République, est d'une cohérence biblique. On ne pactise pas avec un voleur, tricheur, fraudeur...surtout que Tshilombo a volé le rêve et l'espoir de tout un peuple. La démocratie que réclame le peuple congolais n'est pas dans un hold-up électoral. Or la République démocratique du Congo vient de vivre son troisième hold-up électoral. Après les deux premiers hold-up électoraux- Elections Louis Michel 2006 et élections de novembre 2011, le fiston menteur Tshisekedi vient de commettre un "putsch électoral", il a volé des voix du peuple congolais, ce que n'aurait jamais osé son père.

Le gilet pare-balles de Félix Tshilombo a rapetissé sa veste, gonflé à  bloc il est méconnaissable !

Alias Kabila s'est joué jusqu'à  la dernière minute de Félix Tshilombo-fils Tshisekedi-son pantin, guignol et sa marionnette qu'il a fait nommer pour le remplacer à  la tête de la République démocratique du Congo. Depuis l`annonce de son élection, Félix Tshilombo est allé consulter son chef Alias Kabila, se rendant presque tous les soirs à  la résidence du "présent sortant". Qu'est-ce qu'Alias Kabila a fait de Félix Tshilombo ? L'a-t-il marabouté ? Au palais de la Nation, la cérémonie de passation de pouvoir s'est faite entre un président sortant et un pseudo-président non-élu, choisi, désigné et nommé par un accord. Félix Tshilombo n'a jamais gagné l'élection présidentielle, sa nomination demeure contestée et contestable. C'est Martin Fayulu le vrai gagnant de l'élection du 30 décembre dernier. Cupide et malléable, Alias Kabila a fait un deal avec Félix Tshilombo: il lui donne le fauteuil présidentiel et il garde tous les ministères régaliens et appareils de l'Etat. Même Sur les 54 pays qui constituent le continent africain, seul le président Kenyan Uhuru Kenyanta était présent, les 53 autres ont envoyés des fonctionnaires ou briller par l`absentéisme. Et pourtant le service communication des Talibans de l'Udps avaient même eu l'audace de confirmer la présence de 17 chefs d'Etat !

Après avoir volé l'élection présidentielle, commis un "putsch électoral", Félix Tshilombo espère gagner les les congolais qui contestent son élection en rapatriant vite vite vite, la dépouille de son père Etienne Tshisekedi, toujours à  la morgue à  Bruxelles depuis plus de deux ans, en lui et de lui rendant un hommage national, cela calmerait des congolais de son vol ! Pour Félix Tshilombo le retour et l'enterrement d'Etienne Tshisekedi au Congo sera un grand moment de pacification et de cohésion de la nation. Le président choisi et nommé se trompe. Félix Tshilombo n'est pas le Président de la République démocratique du Congo. Il a usurpé la place de Martin Fayulu, qui lui a été élu par le peuple congolais. En essayant comme il a tenté de le faire à  son discours d'investiture de tendre sa main sale à  Martin Fayulu, Président élu, Tshilombo se moque du peuple congolais. Sa fourberie et roublardise n'ont pas d'égal.

Félix Tshilombo est entré au palais de la Nation par la fenêtre, la vérités des urnes l'en sortira.

Partager sur : Partager

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.reveil-fm.com/index.php?trackback/6325

Fil des commentaires de ce billet