Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

RDC: Patrick Mbeko "Quand les prétendus défenseurs des droits de l'homme des Congolais sont aux abonnés absents "!

Quand les prétendus défenseurs des droits des Congolais sont aux abonnés absents...

Incroyable. Nous croyions que nous étions tous dans le même bateau et que nous nous battions pour la démocratie en République démocratique du Congo. Les fameux défenseurs tribaux des droits de l'homme n'ont jamais dénoncé le putsch électoral. Ils se sont terrés et n'ont jamais dénoncé le deal Alias Kabila-Angalima Tshilombo, qui a abouti à  la nomination électorale du fils d'Etienne Tshisekedi, Monsieur 15%. Sous le régime d'imposture-usurpation d'Alias Kabila, ils aboyaient et étaient des champions. Depuis leur frère de tribu a volé destin de tout un peuple...ils sont silencieux. C'est vraiment triste. La réflexion de Patrick Mbeko, en bon patriote a braqué son projecteur sur les prétendus défenseurs des droits, qui sont des girouettes et tournent au gré du vent.

Avez-vous remarqué comme moi que depuis l` `` élection-nomination » de Félix Tshisekedi, certains militants des droits de l`homme congolais, qui critiquaient régulièrement Joseph Kabila, sont aux abonnés absents ? Pourtant, les violations des droits humains se poursuivent et les caisses de l`État sont saignées comme jamais auparavant. Ceux qui nous avaient habitués à  des communiqués sur les crimes de la kabilie sont devenus étrangement silencieux, voire complaisants depuis l`arrivée de Félix au pouvoir. Qu`est-ce qui explique un tel silence? Pourquoi une telle complaisance, alors que le pays va mal à  tous les niveaux ? Où est passé Paul Nsapu de la FIDH ? Et que dire de nos amis de l`ASADHO ?

Tous ces gens, qui prétendaient parler au nom des Congolais et du Congo, militaient-ils contre les violations des droits de la personne et la mauvaise gouvernance, ou utilisaient-ils la rhétorique droit-de-l'hommiste pour des raisons qui leur sont propres ?

Sur la fraude électorale qui a conduit à  l`élection de Félix Tshisekedi, ils ne pipent mot. Sur le `` deal » FCC-CACH, ils font semblant de ne rien savoir. Sur les propos de Félix faisant des éloges à  son prédécesseur, silence. Sur l`arrestation arbitraire du député Mike Mukebayi, ils font semblant de dormir. Sur le détournement sauvage des deniers publics par CACH, ils regardent le ciel; sur le rapprochement avec le Rwanda de Paul Kagame, silence radio; sur les meurtres qui continuent à  l`Est du pays, silence télévision. Au final, on peut légitimement se demander pour qui ou quels intérêts tous ces gens roulent-ils ?

Paul Nsapu, qui nous a habitués à  ses communiqués sur les violations des droits l`homme, est devenu si silencieux qu`on serait tenté de croire qu`il est muet. En fait, il est occupé à  faire la promotion de Félix sur sa page Facebook. Jean-Claude Katende de l`ASADHO murmure, sans plus. L`APRODEC, qui dit œ“uvrer depuis plus de dix ans pour la défense des intérêts et des droits des Congolais, préfère regarder ailleurs. De temps à  autre, son coordonnateur, Benjamin Stanis Kalombo, fait semblant de se montrer critique, alors qu`il est un grand soutien de Félix Tshilombo. Surtout ne vous attendez pas à  ce qu`il dénonce la fraude électorale qui a porté son champion au pouvoir. Il n`a aucune donnée à  ce sujet, répète-t-il à  qui se montre curieux.

Certains diront que Kabila n'est plus là , raison pour laquelle les gars ne disent plus grand chose. Ce qui est faux, et même si cela s'avérait vrai, cela n'empêche pas des gens, qui prétendent militer pour les droits de l'homme, de faire leur travail. C'est une question de PRINCIPE. Ou on défend les droits des uns et des autres par principe, ou on se tait en lieu et place de prendre les Congolais pour des imbéciles.

Les seuls qui militent et tentent de se faire entendre, ce sont les compatriotes de la LUCHA. Ce sont les seuls qui sont restés constants; ils haussent le ton pour dénoncer les dérives de ce pouvoir de la continuité dirigé par Joseph Kabila par Félix interposé. Je ne suis pas fan de ce mouvement, mais je dois avouer qu'ils font du bon boulot, avec les moyens qui sont les leur.

Du cà´té de ce qu`on appelle `` les opposants », ce n`est pas mieux. On ne les entend presque jamais. C`est comme si tout allait pour le mieux dans ce pays des malades. Et pourtant... Martin Fayulu bourdonne; Moise Katumbi miaule et Jean-Pierre Bemba, qui est à  la tête de la plateforme LAMUKA, ne pipe mot. Même aboyer, c`est difficile pour lui. Je dois avouer que le maître du double langage, Katumbi, a fait mieux. S`agissant de Bemba, qui gère son parti comme une business familiale, je me demande pourquoi il est revenu en politique après sa sortie de prison ? Il fallait apema na ye au lieu de distraire les gens.

Pour finir, je dois remercier le maître de Kingakati pour avoir permis aux Congolais de connaître la vraie nature de tous ces gens qui parlent au nom de la défense des intérêts du Congo, alors qu`ils servent des causes qui leur sont propres. C'est à  cause de ce type de Congolais que Joseph Kabila s'éternise au pouvoir par Félix interposé.

Je bois mon lait nsambarisé...

Patrick Mbeko

Partager sur : Partager