Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Richard Gisagara, Kapo de la Gestapo Hitlérienne de Kagamé en France !

Dimanche 7 avril 2019, Rischard Gisagara et Hervé Berville à  Kigali

On se souvient tous, que pour les 25 ans du génocide Rwandais, c`est le député La République en Marche Hervé Berville qui a été chargé de représenter personnellement le président Emmanuel Macron aux cours des commémorations qui s'étaient tenus le dimanche 7 avril 2019 à  Kigali. Mais puisque le Président Emmanuel Macron n'était pas parti à  Kigali au Rwanda en avril dernier, mais a rendu hommage le 26 juillet 2019, au grand journaliste Français d'investigation, Pierre Péan, auteur de plusieurs ouvrages, voilà  qu'une nébuleuse "La Communauté Rwandaise de France" qualifie le Président Macron de "Négationniste"! Ce n'est pas Pierre Péan qui a demandé un hommage de l'Etat. C'est la République française qui a rendu un hommage à  l'un de ses fils méritants. Les pro-Kagamistes extrémistes s'emballent sur les réseaux sociaux contre le président Macron, mais ils sont silencieux et moins soucieux sur le génocide que leur champion Paul Kagamé a commis au Congo, sur ses crimes de génocide, crimes contre l'humanité, pillages des ressources en République démocratique du Congo. Le Rwanda qui n'a pas le Coltan dans son sous-sol est devenu depuis une vingtaine d'année, le premier producteur de ce minerais qui ne se trouve qu'en RDC. Le coltan, nibium, diamant, or poussent-ils comme des champignons plantés ? Cela ne choque pas la conscience partielle et partiale des embrigadés de Paul Kagamé. Ils ont acheté des médias pour propager allègrement leur venin contre la France et soutenir l'un de plus grand "Négationniste" Africain: Paul Kagamé !

La Terreur est une période de la Révolution française caractérisée par un État d'exception, des violences d'État et des exactions d'individus se réclamant de son autorité...La terreur en France, ce n'est plus Robespierre ! Mais un Franco-Rwandais, Richard Gisagara, avocat de Pontoise, Kapo de Paul Kagame, dictateur Rwandais, criminel et bourreau du peuple Congolais-ex Zaïrois. Richard Gisagara fait la Gestapo Hitlérienne de Kagamé en France. Il profite des institutions démocratiques françaises pour instaurer la terreur au près des journalistes, chercheurs, universitaires... Paul Kagamé, Hitler Africain est le plus grand "Négationniste" du génocide des Congolais: 12 millions de morts. Le Rwanda est un pays agresseur de la République démocratique du Congo. Paul Kagamé a orchestré les invasions cruelles en RDC, le plus grand pays francophone au monde. La RDC a toujours accueilli pacifiquement les Tutsi, Hutu et Twa en difficulté dans leur pays au Rwanda.

Richard Gisagara se trompe de pays: La France n'est pas le Rwanda! Pour avoir publié l'article de Charles Onana: 6 avril 1994-6 avril 2019, 25 ans de mensonges, de silence sur l'assassinat de deux chefs d'Etat africains! Richard Gisagara, un extrémiste bras droit de Paul Kagamé a fait pression sur Mediapart le 8 avril, pour dépublication. Il s'en est vanté dans un tweet. Et sa mise en demeure à  Médiapart a été écrit le 12 avril 2019. Le Shérif de Paul Kagamé, tire d'abord et discute après !

C'est du terrorisme pur et simple. Richard Gisagara fait dépublier l'article de Charles Onana. Il porte plainte contre moi et me réclame 45 000 euros d'amende ! N'est-ce pas du musellement par voie judiciaire contre un journaliste ? Le Kagamiste Richard Gisagara se donne plus des droits que les autres. La France, c'est aussi mon pays d'accueil et d'adoption. Elle m'a tout donné. La France m'a instruit et formé. Je l'aime autant que d'autres. Le terroriste des grands Lacs, Paul Kagamé a ses Kapo en France. Richard Gisagara fait partie de sa Gestapo Hitlérienne en France. Il veut me museler par une double peine: dépublier l'article de Charles Onana, à  mon insu et procès avec amendes de 45 000 euros. Wouahhh ! Je ne suis ni pour la Tutsiphobie ni Hutuphobie ni Twaphobie. Promouvoir la réconciliation au Rwanda, c'est :

1. Condamner tous les génocides, crimes de guerre ou contre l'humanité;

2. Accepter que les criminels Tutsi et Hutu soient poursuivis et jugés.

La politique d'apartheid, excluant les victimes Hutu et Twa, est un projet génocigène.

Or la République démocratique du Congo est victime d'une génocide silencieuse de 12 millions des morts par le Négationniste Paul Kagamé. Celui-là  même qui veut faire la loi en France avec le génocide des Rwandais. Envahissant le Zaïre, actuelle République démocratique du Congo en 1997, les troupes rwandaises aux ordres de Kagame composées de Tutsis de l`APR, en même temps qu`elles y provoquaient la chute du président Mobutu, ont procédé dans la province voisine du Kivu mais aussi dans la plus grande partie du pays, au massacre systématique de ces réfugiés (tenus pour `` génocidaires » y compris les femmes et les enfants qui venaient de naître) et de Zaïrois (aujourd`hui appelés Congolais). Le Dr Denis Mukwege a-t-il reçu le Prix Nobel de la Paix 2018, pour rien ?

Paul Kagame, l'ogre de Kigali est à  la fois une victime et un impitoyable justicier. Maître du mensonge, il a orienté particulièrement sa propagande contre la France, accusant l`armée française d`avoir coopéré au génocide. Une accusation dont le fondement laisse à  désirer. Personnage monstrueux, Paul Kagame, le boucher des grands lacs a reçu par dès 1990 l`appui des Etats-Unis, du Royaume-Uni, du Canada, de la Belgique, d`Israà«l et de l`Afrique du Sud. Appui étatique discret mais aussi appui privé de grande sociétés intéressées par l`exploitation de notre province du Kivu , principal gisement de métaux rares dans le monde. Une fois au pouvoir, pour narguer la France après l'avoir accusé de tous les péchés du monde, Paul Kagame a quitté le monde francophone pour rejoindre le Commonwealth, imposé l`anglais au lieu du français comme langue officielle et placé néanmoins fin 2018 sa ministre des affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, au secrétariat général de la francophonie.

Avec ses 12 millions des morts Congolais à  l'Est de la République démocratique du Congo, ses pillages et recels des ressources, Paul Kagamé par son Kapo Richard Gisagara ose réclamer 45 000 euros à  Freddy Mulongo pour avoir publier Charles Onana. Article dépublier le même jour, 7 avril 2019 sur Mediapart ! Quel toupet et culot pour ce Gisagara qui n'a des ailes depuis l'arrivée de Louise Mushikiwabo, au secrétariat général de la francophonie. 45 000 euros, Richard Gisagara sait où trouver cette somme d'argent à  Kigali au Rwanda, nullement en France !

Partager sur : Partager

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.reveil-fm.com/index.php?trackback/6675

Fil des commentaires de ce billet