Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

RDC: Martin Fayulu, le président Élu a mille fois raisons "Àngwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba" devrait être entendu, dans le procès Kamerhe !

RDC: Martin Fayulu, le président Élu a mille fois raisons "Àngwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba" devrait être entendu, dans le procès Kamerhe !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Fayulu Président Elu.jpg, juil. 2020

Le procès 100 jours a révélé une chose: des mafieux, checkuleurs et gangsters ont pris le Congo en otage et ils ont mis la main sur les magots et caisses de l'état.

Durant le procès, celui dont la tête était mise à prix, pour braquage de la République, Vital Kamerhe, faiseur des rois, "coach", directeur de cabinet et allié Cach d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, n'a cessé de citer ce dernier dans sa plaidoirie. Tshilombo à été cité plus de 127 fois par Vital Kamerhe, qui dit explicitement qu'il agissait au nom de son président. Or son président ne rien d'autre, que le fameux fils Tshisekedi, ancien pizzaïolo et habitué des Nganda à Matongé-Ixelles à Bruxelles, qui durant 30 ans, n'a vécu que des aides sociales belges, qui a volé le destin de tout un peuple, avec son odieux et satanique deal contre le peuple congolais, avec Alias Kabila.

Dans un pays normal et un état de droit, rien que le fait d'être cité à la cour, dans un procès télévisé, Tshilombo "Àngwalima" devrait être entendu par des juges. Loin de nous, l'idée de défendre Vital Kamerhe. Si le directeur de cabinet est un voleur, son président l'est autant ! Mais ceux qui l'accablent et ferment les yeux sur le vrai commanditaire et bénéficiaire du braquage :Àngwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, sont dans l'erreur. L'État de droit, ce n'est pas "Ta tête ne me plaît pas ! Et hop à la guillotine"! L'Etat de droit, ce sont des principes démocratiques, applicables à tous.

L'ancien Checkuleur, Àngwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba n'échappera pas. A la libération, il devra répondre ne fut ce qu'à la question pourquoi a-t-il était cité ? Les immunités des acteurs politiques seront limitées. Chaque citoyen devrait répondre de ses égarements y compris le président de la République. Se cacher derrière les immunités est devenu un sport national. Des criminels n'ont plus à se cacher derrière les immunités.

La réaction clairevoyante de Martin Fayulu est à féliciter. L'incapacitaire, faussaire et sacrificateur Àngwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est capable de tout. Il sacrifie tout autour de lui. Il risque demain, d'inventer une hi à dormir pour inculper tout acteur politique.

Àngwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba qui est arrivé sans un clou dans ses poches, sauf le Cpes que la Belgique lui a octroyé, en 1 an et 6 mois à la tête du Congo, il a déjà acheté un manoir à Waterlloo de 960.000€, une villa à Knokle-le Zoute de 1.795.000€ sans compter un appartement à Uccle d'une valeur de 600.000€...toujours en Belgique.

À Kinshasa, Àngwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba a acheté l'ancien Hôtel Okapi à Mbinza Météo à 3.000.000 dollars, l'ancien hôtel continental place commercial à Limeté, une villa derrière l'hôpital Bondeko toujours à Limeté. L'état de droit, c'est aussi de savoir comment un chômeur et aidé social en Belgique, peut du jour au lendemain acquérir toutes ces maisons... Alors que son père, Étienne Tshisekedi, malgré toutes les fonctions occupées auprès de Mobutu n'a même pas construit une infirmerie. Et la résidence de Limeté appartient à Air Zaïre !

Àngwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est un danger pour la République.

RDC: Martin Fayulu, le président Élu a mille fois raisons "Àngwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba" devrait être entendu, dans le procès Kamerhe !

Partager sur : Partager

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.reveil-fm.com/index.php?trackback/7023

Fil des commentaires de ce billet