Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Affaire Minembwe: Tshilombo-Ruberwa, entre deux fieffés menteurs, qui dit vrai?

Affaire Minembwe: Tshilombo-Ruberwa, entre deux fieffés menteurs, qui dit vrai?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Azarias Ruberwa 5.jpg, oct. 2020

Si seulement on avait un président. La République démocratique du Congo est en pilotage automatique. A Goma, Tshilombo a bombé le torse et fait le paon devant la presse congolaise, "Je vais surseoir la décision de l'érection de Minembwe en commune rurale". Rentrée à Kinshasa, sans culot, silence assourdissant du vadrouilleur pendant le conseil des ministres. "Chien qui aboie ne mord pas"!

freddy-mulongo-azarias-ruberwa-4

Makobola est 57,3 km des plateaux de Minembwe.  Azarias Ruberwa, président du RCD, mouvement rebelle pro-Rwandais qui s'est mué en parti politique, n'a même daigné après l’installation frauduleuse de le bourgmestre  de la  commune  rurale de Minembwe, Gad Mukiza de la  communauté  des "Banyamulenge",  n'a même daigné se rendre à Makobola pour s'incliner devant le stèle des victimes. Souffre-t-il d’Alzheimer ? 

freddy-mulongo-makoboladevoir-de-memoire-10

  En effet, le mardi, 30 décembre 1998,  un nombre estimé à 702 personnes, appartenant largement à la communauté Babembe, avaient été sauvagement massacrées dans la cité de Makobola, par des criminels du RCD. La cité de Makobola se situe à quelques 15 kilomètres au sud d’Uvira, à la frontière entre les territoires de Fizi et celui d’Uvira. Quelques jours auparavant, le lundi 24 août 1998, plus de 856 personnes avaient été massacrées à Kasika, dans la chefferie de Lwindi et en territoire de Mwenga. Signalons tout simplement que la majorité des cadavres découverts sur un trajet de 60 Km depuis Kilungutwe jusqu'a Kasika, étaient essentiellement des femmes et des enfants. Les femmes étaient violées avant d’être assassinées en les ouvrant à l'aide des poignards, du vagin jusqu'au ventre. Les auteurs du massacre étaient de rebelles criminels appartenant au Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD), un mouvement rebelle et soutenu par la soldatesque Rwandaise du dictateur Paul Kagamé...

freddy-mulongo-makobola-0

Les criminels RCD entrèrent dans Makobola sans y rencontrer une quelconque résistance. Ils se livrèrent à des représailles contre la population civile accusée d’avoir collaboré avec l’ennemi. Ils mirent feu au village entier, tuant environ 702 personnes (dont une grande partie de femmes et enfants), la plupart calcinées dans leurs maisons. Le gouverneur de province à l`époque, Norbert Basengezi Katintima (ex- vice-président de la CENI) minimisera les tueries, s'attaquant sur la voie des ondes à l'église catholique qui avait rapporté ce massacre. Il sera soutenu dans sa version par le président du RCD, le professeur Wamba Dia Wamba qui avait déclaré ''.... dans la nuit du 30 décembre, il y a eu 4 petits bateaux qui portaient des éléments des FDD Burundais qui traversaient du Burundi en direction de Makobola, un petit village qui, selon les données en ma disposition, ne compte même pas 500 personnes. C'est alors qu'ils se sont engagés dans les combats avec nos forces. Beaucoup d'éléments FDD ont été tués et d'autres se sont enfuis." ! Les populations congolaises ont été présentées comme des rebelles Burundais FDD dont massacrable à souhait ! 

Arrivée au Congo comme réfugié rwandais, Fieffé menteur et victimaire, Azarias Ruberwa n'a jamais demandé légalement la nationalité congolaise. Il  a tout bénéficié du Congo. Il a pris les armes contre le pays qui l'a accueilli . Il a même été l'un des 4 vice-président de la République, après le dialogue intercongolais. Pourquoi a-t-il toujours menti sur ses origines ? Est-il Rwandais ou Congolais? A l'élection présidentielle Louis Michel 2006, Azarias Ruberwa, président du RCD avait obtenu 285 641 voix sur toute la République soit 1,69%. Ministre de la Balkanisation depuis plusieurs années, Ruberwa voudrait-il passer à la vitesse supérieure pour balkaniser le Congo de Lumumba ?  Le professeur émérite Huit Mulongo parle d'une épisode où Azarias Ruberwa alors vice-président dans le gouvernement 1+4 l'a fait éjecté de son poste de secrétaire académique de l'université de Lubumbashi, pour avoir découvert le pot aux roses de son imposture. 

Le 10 octobre 1998, alors que les combats se concentrent autour de la ville de Kindu, un Boeing 727 de la compagnie Congo Airlines, surnommée CAL, était abattu par un tir de missile par les rebelles du RCD. A son bord une cinquantaine de personnes tuées sur le champ! 

Le Professeur Mulongo Huit lève un coin de voile sur Azarias Ruberwa. © MACHINE KATUMBI CHAPWE

Quant à Tshilombo, son odieux satanique deal avec Alias Kabila-Paul Kagame pour bénéficier d'une nomination électorale avec ses 15% livre tous les jours ses zones sombres. Le fameux fils de Tshisekedi a-t-il appris à mentir dès le sein de sa mère? Il ment comme il respire. Tshilombo met en péril l'unité nationale et l'avenir du pays. Pantin et marionnette, Tshilombo est ami ami avec Paul Kagamé, Hitler Noir , bourreau du peuple congolais , pillard et receleur des ressources de la RDC. Dans son internvention Azarias Ruberwa en swahili dit clairement que Tshilombo était au courant de son déplacement pour l’installation officielle du bourgmestre de la commune rurale de Minembwe, dans  le Sud-Kivu,  lundi  28  septembre 2020. 

Tshilombo et Ruberwa sont deux fieffés menteurs. Personne ne dit vrai dans l'affaire Minembwe. Azarias Ruberwa est dans ses turpitudes d'imposer les Banyamulenge comme des Congolais. Quant à Tshilombo Akosa Atala Té, ses mensonges éhontés sont comme ses promesses farfelues. 

Dossier à suivre !

Partager sur : Partager

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.reveil-fm.com/index.php?trackback/7104

Fil des commentaires de ce billet