Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

RDC: Moutons FCC de Panurge transhument en brebis galeuses Union Sacrée-Sucrée !

RDC: Moutons FCC de Panurge transhument en brebis galeuses Union Sacrée-Sucrée !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Patrcik Muyaya.jpg, janv. 2021

Des politicailleurs ventriotes transhument sans honte vers l'union sacrée-sucrée-salée-soirée (Union SSSS) de Tshilombo. Contre espèces sonnantes et trébuchantes, promesses de jeeps neuves Prado Txl et paiement de vacances parlementaires, 300 députés achetés, députés corrompus et députés marchandises ont répondu, dimanche 3 janvier, à la rencontre de Tshilombo. Le Congolais vit avec-1 dollar!

fb-img-1609800677057

La transhumance politique est une pathologie en République démocratique du Congo, car le mal transhumant rime avec les infidélités politiques. Des politicailleurs ventriotes transhument sans honte vers l'union sacrée-sucrée-salée-soirée (Union SSSS) de Tshilombo. Contre espèces sonnantes et trébuchantes, promesses de jeeps neuves Prado Txl et paiement de vacances parlementaires 300 députés achetés, députés corrompus et députés marchandises ont répondu dimanche 3 janvier, à la rencontre de Tshilombo pour son union sacrée-sucrée-salée-soirée (Union SSSS). Champagnes ont coulé à flot et repas à volonté, dans un pays où le Congolais vit avec-1 dollar et la majorité de Congolais n'ont même pas fêté le nouvel an.

fb-img-1609798549580

Député de Palu, Patrick Muyaya réfléchit en vieux politicailleur alors qu'il n'a que 39 ans, avec un anniversaire au mois de juillet, où va la République démocratique du Congo ? Lors de l’élection Louis Michel 2006, Antoine Gizenga et  son fameux  parti des Lumumbistes Unifiés -Palu ont donné des béquilles à Alias Kabila pour en faire président de la RDC. Depuis 2006 à aujourd'hui, Patrick Muyaya est député Palu, allié du Pprd-Alliance de la Majorité Présidentielle-FCC, qui a toujours soutenu Alias Kabila. Comment un jeune qui est de surcroît un ancien journaliste, peut tweeté : "En regardant l’état actuel du pays nous ne devrions même pas avoir d’opposition. Tous comme un seul homme derrière le PR nous devons nous engager". La République démocratique doit-elle devenir la Corée du Nord, avec un Tshilombo, voleur de destin du peuple congolais, qui avec ses 15% n'a jamais gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018, mais est plutôt bénéficiaire d'une nomination électorale après un odieux deal à Kingakati contre le peuple congolais ? Patrick Muyaya qui a vécu sous la dictature de Mobutu avec le MPR-Parti Etat voudrait que l'Union SSSS de Tshilombo soit un parti Etat au Congo ? Quel est le bilan de Patrick Muyaya en tant que député Palu pour le peuple congolais ? 

 Patrick Muyaya @PatrickMuyaya RDC : Dire la vérité rien que la vérité au Président pour garantir le succès de l’union sacrée,socle de notre sursaut patriotique. En regardant l’état actuel du pays nous ne devrions même pas avoir d’opposition. Tous comme un seul homme derrière le PR nous devons nous engager. 

 Berry MUEKATONE @Bmueka "... nous ne devrions même pas avoir d'opposition..." On n'y est ! N'oublions pas que Tshisekedi Étienne fut parmi les fondateurs du MPR parti état. Comme nous renseigne un proverbe français : "Changement de bouc met la chèvre en chaleur"

 24 sur 24 @congo_rep Un profiteur qui a juste eu de la chance en épousant la fille de Muzito, c est quoi déjà le projet de l Union sacrée ?

 DIDO NDOKO @DidoNdoko La flatterie est un vice odieux ! L'opposition doit exister pour faire obstacle à la pensée unique, à la dictature. Comment on peut quitter le fcc sous prétexte qu'il n'y a aucune liberté de pensée pour venir chez fatshi et vouloir la suppression de l'opposition ? Incohérence.

fb-img-1609798549580

"Portée au pinacle en Afrique dans les années quatre-vingt-dix, à la faveur de l’éviction de nombreux régimes autoritaires, la démocratie y connaît aujourd’hui un reflux qui donne toute la mesure du chemin à parcourir pour son approfondissement et son enracinement. Les institutions et les pratiques démocratiques révèlent leurs limites quand ce n’est pas leurs perversions. La transhumance, appelée également nomadisme politique, est rangée parmi ces travers. Empruntée au vocabulaire pastoral, la transhumance désigne la migration périodique des troupeaux à la recherche d’espaces plus favorables à leur sustentation et à leur épanouissement. Transposée à la vie politique, elle renvoie à l’attitude de l’homme politique qui migre d’un parti politique auquel il appartient au moment de son élection vers un autre parti, pour des intérêts personnels.

fb-img-1609798516229

La transhumance est différente de la dissidence : le dissident organise sa tendance au sein de son parti, ou le quitte pour en créer un autre, ou déploie son jeu politique en dehors des partis. Le transhumant ou le nomade politique, au contraire, quitte son parti, avec armes et bagages, pour en rejoindre un autre, tout en se réservant la possibilité, au gré des circonstances, de revenir dans son parti d’origine. Dans la pratique, la transhumance se présente, le plus souvent, comme des épisodes de reniements, de revirements, de ralliements d’anciens opposants, élus nationaux ou locaux, qui, après avoir bénéficié de l’investiture de leurs partis, démissionnent pour rejoindre la mouvance gouvernementale avec l’espoir de bénéficier de quelques avantages.

freddy-mulongo-mabumucrates-1

Ce phénomène pose à la fois des problèmes d’ordre éthique, moral et juridique sur la portée desquels les opinions divergent.

Pour les uns, la transhumance politique n’a rien de répréhensible au regard des règles qui gouvernent la vie démocratique. Elle est la manifestation de la liberté reconnue à chaque citoyen, de créer un parti, d’adhérer à un parti ou de le quitter. Elle est, par ailleurs, conforme au mandat représentatif qui consacre juridiquement l’indépendance absolue de l’élu à l’égard de ses électeurs et l’irrévocabilité de son mandat, contrairement au mandat impératif qui fait peser sur l’élu l’obligation d’appliquer les instructions des électeurs ou du parti, le refus étant sanctionné éventuellement par une révocation.

freddy-mulongo-mabumucrates-2

Pour les autres, la transhumance est appréhendée comme un fléau pour la démocratie en Afrique, en ce qu’elle instrumentalise les élus en quête de quelques avantages matériels et de promotion politique, affaiblit les oppositions dont les élus sont à la merci des majorités au pouvoir, fragilise les équilibres et les contrepoids nécessaires au bon fonctionnement de la démocratie, cultive et entretient l’immoralisme en politique". Lire La prohibition de "la transhumance politique" des parlementaire de Benjamin Boumakani dans Revue française de droit constitutionnel 2008/3 (n°75).

Le Congolais vit avec -1 dollar par jour, les députés achetés, députés corrompus et députés marchandises font de la transhumance parlementaire, sans se soucier  des aspirations du peuple souverain. Les fameux députés Congolais ont-ils été élus ou nommés ? C'est la médiocratie en pleine effervescence. Des députés FCC Alias Kabila se déclarent Union sacrée-sucrée-salée-soirée de Tshilombo ! 

RDC: Moutons FCC de Panurge transhument en brebis galeuses Union Sacrée-Sucrée !

Partager sur : Partager

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.reveil-fm.com/index.php?trackback/7215

Fil des commentaires de ce billet