Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Madagascar: Tsaratànana, éco-village de Yocontigo par France-Lise Rossignol Belmant!

Madagascar: Tsaranana, un éco-village de Yocontigo par France-Lise Rossignol Belmant 

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

france-lise-bellmant-rosignol.jpg, oct. 2021

Pour nous Madagascar, c'est Antsirabe, Tamatave mais surtout l'éco-village de Tsaratànana de Yocontigo dont France Lise Rossignol est la présidente de l'association. Que c'est beau ce village bâti pierre par pierre avec les familles qui ont occupé ces maisons. Huit ans déjà depuis la première conférence de France Lise au Sénat. Son engagement auprès des migrants, résultat de sa foi protestante.

france-lise-bellmant-rosignol

France Lise Rossignol Belmant, présidente de Yocontigo-Tsaratànana à Madagascar !

Il y a des personnes dont l'engagement humanitaire fait partie intégrante de leur vie. France Lise Rossignol Belmant est une ancienne de l'institut Biblique de Lamorlaye. Sa foi protestante est le moteur de son engagement humanitaire. Son engagement auprès des migrants dans l'Oise, dans le Haut-de-France est connu et reconnu par tous.  Elle a été plusieurs fois en Afrique: Sénégal, Cameroun et Madagascar. Ce dernier est placé en Afrique subsaharienne bien qu'elle soit en océan indien. Madagascar, c'est dans ce pays, que l'association Yocontigo que préside France Lise Rossignol Belmant, existe un éco-village à Tsaratànana. Infirmière France-Lise Rossignol Belmant y a souvent été pour des soins aux enfants Malgaches: examens ophtalmologiques, lutte contre la malnutrition pour les tout petits..."à plusieurs reprises, entre fin 2008 et début 2020, j’ai vu évoluer les personnes, grandir les enfants, voir pousser les arbres, rencontrer des personnes heureuses d’habiter là. Il faut dire que quand on quitte la capitale avec ses embouteillages, la poussière, les décharges à ciel ouvert, et que l’on arrive à Tsaratànana, on a l’impression d’arriver dans un petit paradis ! Les habitants sont responsables du village à tour de rôle, 2 hommes et 2 femmes sont élus pour 2 ans à bulletin secret, des comités ont été créés pour le gérer".

freddy-mulongo-yocotingo-11

Tsaratanana. Photo Freddy Mulongo-Réveil FM International

Il y a huit ans, Odile Lajoix et DEFHISS avaient reçu Catherine Trautmann, l'eurodéputée au Palais du Luxembourg. Le dîner-festif au Sénat, salon pourpre, avait pour thème  le lundi 28 octobre 2013: L'éco-citoyen/ne: de nouvelles informations pour se sensibiliser aux questions sur l'écologie, environnement, développement durable, énergie...Quatre intervenants de haute facture: Madame Catherine Trautmann, Députée européenne, Membre de la Commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie au Parlement européen. Elle est intervenue sur : "Stratégie énergétique européenne à l'horizon 2030". Madame Catherine Halbwachs, Directeur du Pôle Affaires institutionnelles, ERDF Distribution: "Transition énergétique et territoires". Monsieur Eric Cochard, Responsable du développement durable, Crédit Agricole Corporate & Investissement Banking: "La gestion des risques environnementaux dans les institutions financières" Et Madame France-Lise Rossignol Belmant et Monsieur George Vella, Présidente et trésorier de l'Association Yocontigo, Solidarité internationale à Madagascar:"Tsaratànana, un projet de développement durable à Madagascar". Les interventions se sont déroulées pendant que le dîner festif était servi. A 23h, tout le monde a quitté le Sénat, ce haut lieu de la République protégé par des gendarmes. C'est comme ça que j'ai connu France Lise Belmant et son association Yocontigo. En novembre 2016, au XVIème Sommet de la Francophonie à Madagascar, j'ai eu l'opportunité pour visiter l'éco-village de Tsaratànana. Je n'en reviens pas ! J'ai été bluffé ! Que ce beau, propre et innovant Tsaratànana ! 

freddy-mulongo-yocotingo-3
freddy-mulongo-yocotingo-4
freddy-mulongo-yocotingo-2

Tsaratànana.Photos Freddy Mulongo-Réveil FM international

Tsaratànana « Joli Village » est l’un des premiers éco-village de Madagascar réalisé avec des familles pauvres. Il est rattaché au fokontany d’Antohibe dans la commune d’Ambohidratrimo. Sa construction a commencé en 2007, il y a maintenant 14 ans sur une friche infertile donnée par la commune d’Ambohidratrimo pour la réalisation du projet. Imaginé et porté par l’association YOCONTIGO ESPÉRANCE Solidarité Internationale, il est aujourd’hui, grâce à un travail soutenu avec l’ensemble des 16 familles bénéficiaires, un îlot de verdure où il fait bon vivre grâce aux différentes constructions : maisons d’habitations, lieux collectifs, ateliers, mais aussi grâce à la régénération de la terre, au reboisement, aux cultures maraîchères et au fonctionnement écologique. 

freddy-mulongo-yocotingo-17
freddy-mulongo-yocotingo-18
freddy-mulongo-yocotingo-19
freddy-mulongo-yocotingo-20


Les élèves malgaches pendant le cours à Tsaratànana. Photos Freddy Mulongo-Réveil FM International

Partie de l’idée que l’homme doit être au centre de tout projet de développement, l’association YOCONTIGO ESPÉRANCE S.I a travaillé à sa réalisation en considérant ses bénéficiaires comme des acteurs à part entière dans la conquête de leur autonomie :
 par le refus de toutes formes d’assistanat
 par le travail, grâce à de nombreuses formations
 par l’apprentissage de la gouvernance participative, mais aussi au travers de la santé, de l’éducation, de l’accès à la culture et aux loisirs.

freddy-mulongo-yocotingo-5
freddy-mulongo-yocotingo-6
freddy-mulongo-yocotingo-16

Salle de séjour et bibliothèque à l'éco-village de Tsaratanana. Photo Réveil FM International

Notre association Espérance Solidarité internationale se fonde sur les valeurs de l’Evangile. Nous voulons en manifester les signes dans le respect des croyances individuelles et de la liberté de conscience de chacun. C’est la première chose que nous avons voulu noter dans le deuxième article de nos statuts. Notre association est une organisation de solidarité internationale, dont les actions se déroulent dans les pays en développement et en France, en mettant en place les conditions d’un changement durable par la mise en œuvre de projets de développement, d’actions collectives ou individualisées concrètes, à destination de populations défavorisées en France et à l’étranger, afin d’améliorer leurs conditions de vie, en procurant à chacun indépendance et dignité, et à assurer à terme leur autonomie. Ce qui nous a amenés à construire un des tout premiers éco-village de Madagascar, avec et pour ses habitants, tous issus de milieux très pauvres. Chaque père de famille, avec l’aide de professionnels, a construit sa propre maison. Un travail long et patient a permis la régénération des sols pour créer un jardin derrière chaque maison, (les femmes ont été formées au jardinage et au petit élevage) et la plantation de près de 3000 arbres. Plusieurs systèmes écologiques ont été mis en place pour limiter l’empreinte écologique de l‘activité humaine (récupération d’eau de pluie à divers endroits du village, bornes fontaines, toilettes sèches, compost …)

freddy-mulongo-yocotingo-7
freddy-mulongo-yocotingo-13


Tonneaux de récupération d'eau. A Tsaratànana l'eau est d'une importante capitale. 15 minutes d'averse, c'est 8.000 litres d'eau retenue, récupérée dans des tonneaux placés sous les gouttières. Photo Freddy Mulongo-Réveil FM International

Notre association a tenu à travailler en partenariat avec des acteurs locaux de développement : collectivités locales, associations ainsi qu’avec les populations concernées, sans assistanat. Elle favorise la gestion participative des projets pour en assurer la pérennité. Elle réalise également des formations pratiques et théoriques, l’accompagnement de publics divers, notamment de porteurs de projets. Elle peut également, dans certains cas, appuyer des projets individuels et des créations d’activités (conseils, accompagnement, aides financières sous conditions …)
En plus des 10 maisons, ont été construits une grande maison communautaire permettant des rassemblements, des fêtes, et l’installation d’un atelier de couture, un centre de gestion, un lavoir et des vestiaires près du terrain de sport. Le projet s’est prolongé par la construction d’une école pour 250 enfants, venant d’une douzaine de villages environnants, sur un terrain attenant au village, demande faite par la
municipalité voisine. Cette construction a permis de continuer les chantiers-formations en proposant l’apprentissage ou l’approfondissement de différentes techniques du bâtiment pour les habitants du village ou des villages environnants.

freddy-mulongo-yocotingo-12
freddy-mulongo-yocotingo-1



Tsaratànana. Photos Freddy Mulongo-Réveil FM International

Des artisans se sont installés dans des chalets qui avaient auparavant permis aux familles d’être sur place quand elles construisaient leur maison. Beaucoup de visiteurs, Malgaches en majorité, mais aussi des touristes, sont heureux de venir visiter le village assez unique à Madagascar.
Près de l’école ont été aménagés des petits jardins pédagogiques pour chaque classe, ainsi qu’une ferme pédagogique, et un grand jardin pour permettre à une cantine de fonctionner pour chaque classe, jardin géré par le gardien de l’école avec l’aide des parents d’élèves.

freddy-mulongo-yocotingo-22
freddy-mulongo-yocotingo-25
freddy-mulongo-yocotingo-9
freddy-mulongo-yocotingo-10

Tsaratànana. Photos Freddy Mulongo-Réveil FM International

Imaginons l’organisation du plus beau village de France dans un pays africain. A Madagascar, Tsaratànana serait sans aucun doute primé comme meilleur éco-village. Ne rêvons pas debout ! Le plus beau village de France ou le village préféré des Français est une émission télévisée de France 2, présentée par l’inusable Stéphane Bern. Elle consiste à montrer un village de France dans tous ses aspects, notamment historique. Chaque village est piloté par un comité dont un ambassadeur qui peut être une célébrité. Il faut dire que France 2 a de nombreuses émissions similaires telles que : « Les plus beaux jardins de France » ou «  les plus belles maisons de France. » Ce sont les spectateurs qui  choisissent en votant. Chaque village se donne les atouts nécessaires pour décrocher le titre. Car avoir la plaque du plus beau village de France attire de nombreux touristes pour les vacances et le reste de l’année.

freddy-mulongo-yocotingo-8

Alain, notre jeune guide à Tsaratànana. Photo Freddy Mulongo-Réveil FM International

Imaginons un tel concours en Afrique. Il va créer de graves difficultés à la cohésion nationale. Un continent où le tribalisme est triomphant, où aucun chef d’Etat n’ose composer un gouvernement d’ethnies plus que d’autres et où les cadres administratifs sont choisis en fonction des répartitions géographiques et ethniques. C’est créer une guerre, si successivement  on vote pour deux villages de l’est ou du sud. On criera à la tricherie, ou même au  tribalisme, au népotisme,  à la corruption,  et même à la partition du pays. 

freddy-mulongo-yocotingo

Tsaratànana avec Alain, notre jeune guide. Photo Freddy Mulongo-Réveil FM International

Le plus beau village ou le village préféré ne passera pas en Afrique. Les mentalités sont loin d’être prêtes. Pour un concours ou un jeu qui rapporte beaucoup au village et à la région, il faudra l’africaniser en Afrique. D’abord, un nom adapté et qui ne frustre personne. Un continent ou pour peu ou rien, les gens montent sur leurs échassiers de tribalisme pour tout saboter. J'aime beaucoup l'Afrique. J'espère que nos mentalités vont évoluer. Et qu'un jour avec le concours du plus beau village, Tsaratànana, l'éco-village pourrait être primé. Est-ce que cette expérience de TTsaratànana pourrait s'appliquer dans d'autres pays d'Afrique ?

freddy-mulongo-yocotingo-26

Tsaratanana. Photo Freddy Mulongo-Réveil FM International

C'est ici l'occasion de remercier le couple Joaquim et Anne Miranda, qui ont initié, accompagné et porté à bras le corps ce projet de Tsaratànana, en y investissant leurs temps, savoir faire sur le terrain, pour former et accompagner les Malgaches dans la prise en main de leur destin. Une pensée à tous les membres de Yocontigo et aux donateurs, qui ont cru et réalisé ce projet qui fait la fierté du continent. Car Madagascar, c'est l'Afrique ! 

Madagascar: Tsaratànana, éco-village de Yocontigo par France-Lise Rossignol Belmant!

Partager sur : Partager

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.reveil-fm.com/index.php?trackback/7484

Fil des commentaires de ce billet