Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

BENA MPUKA : L'INOUBLIABLE KING KESTER EMENEYA MUNTU WA ZAMANI MFUMU MPA YA MUKOLO EVALA INSCRIT AU PANTHÉON DE LA MUSIQUE KONGO MODERNE !

BENA MPUKA : L'INOUBLIABLE KING KESTER EMENEYA MUTU WA ZAMANI MFUMUMPA YA MUKOLO ÉVALA INSCRIT AU PANTHÉON DE LA MUSIQUE KONGO MODERNE !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

king-kester-emeneya.jpg, févr. 2022

Auteur compositeur dont les œuvres sont des anthologies. La musique congolaise et africaine avait son génie: King Kester Emeneya Mubiala Nkua Mambu King Mutu Wa Zamani Mfumupa ya mukolo Evala. 

Kester Emeneya a intégré Viva La Musica en 1977. Il était âgé de 21 ans. Papa Wemba parle de son arrivée dans son groupe : « Un de mes amis, Micha Mulongo, qui habitait Lubumbashi était président d’un groupe de musiciens des étudiants [de l’Université de Lubumbashi]. King Kester Emeneya faisait partie de ce groupe. Et comme Micha Mulongo aimait bien écouter Kester, il lui a dit : J’ai un ami à Kinshasa qui vient de créer un groupe. Je souhaiterais que tu viennes avec moi à Kinshasa pour enregistrer une chanson et rentrer ensuite à Lubumbashi pour reprendre tes études. Ils sont arrivés à Kinshasa et Kester Emeneya est tombé amoureux de Viva La Musica. Il s’est installé et il est resté jusqu’à son départ [du groupe en 1982]. »

Tu es un "Mpangi" que je n'ai jamais oublié. Grand chanteur, auteur-compositeur inégalé qui ne chantait pas des bêtises dans ses chansons anthologiques. Le franc parler était ta marque de fabrique. Gueulard tu l'étais assurément car tu étais talentueux. Ta belle voix était reconnaissable parmi mille. Dans "Amena" entre Pépé Kallé et Papa Wemba, ta voix déborde et excelle. Patriote, tu aimais le Grand Congo avec sa diversité. Et personne ne pouvait mieux parler de toi que toi-même. Tu as été un membre de la famille Mulongo. Tu n'as jamais oublié que c'est Misha Mulongo qui t'avais amené de Lubumbashi où tu étais étudiant jusqu'à Kinshasa pour te présenter à Papa Wemba et te faire entrer dans Viva la Musica.

 A Kinshasa, à son siège du boulevard du 30 juin, Réveil FM, la première radio de proximité de la capitale, jouait tellement tes chansons...Que les Kinois te disaient King a maintenant sa radio, car les autres médias coupagistes et marchands dans une coterie mafieuse ne jouaient plus tes chansons.

A Paris, pour ton concert à l'Olympia, tu avais tenu que je sois là et tu m'avais envoyé une invitation expresse. A ton décès, Guy Kimvula m’appela pour me signifier qu'Aubin Minaku, un Bandundois, président de l'Assemblée Nationale, apparatchik, baron et faucon du régime des joséphistes refusait que le corps King Kester Emeneya soit exposé au palais du Peuple, Muntu Wa Zamani avait refusé de chanter pour Alias Joseph Kabila lors de la campagne de 2011, alors qu'Aubin Minaku était le secrétaire général de la Majorité présidentielle et dirigeait la campagne de l'incapacitaire et barbu de Kingakati. La rancune et jalousie ont la dent dure chez l'homme d'Idiofa. Aubin Minaku est devenu un autiste qui utilise sa position de faucon, apparatchik et baron d'un régime pour rendre des comptes à King Kester Emeneya, qui n'était pas un politicailleur mais un Grand Artiste qui a fait connaitre le Congo dans le monde.

L'artiste ne meurt jamais car il a ses œuvres. Et politicard-politicailleur Congolais ? Il est comme la paille, elle brûle trop vite et après on oublie...Le cimetière de l'histoire congolaise est plein des policailleurs ventripotents impopulaires sans envergure qui ont oublié qu'être politicien, c'est être proche de ses concitoyens, connaitre et servir leurs aspirations et attentes. Il faut laisser aux Congolais honorer King Kester Emeneya au Palais du peuple !

Après l'article de Réveil FM International du 22 février et les réactions de plusieurs congolais indignés. Nous avions secoué le cocotier, en roquet et chien de garde, nous avions usé de la langue de rasoir ! Acculé, interpellé et blâmé de partout, Aubin Minaku "Monsieur Idiofa" était revenu sur sa odieuse et injuste décision d'empêcher que la dépouille de King Kester Emeneya ne soit pas honoré par des Congolais au Palais du peuple. Le pied de nez est que dans "Milonga Kwango", Muntu wa Zamani chantait: "Ba Mpika Na Beto, Bo Me kuma Ba Mfumu...". "Ceux qui étaient nos esclaves il y a quelques années, sont devenus nos chefs et règnent sur nous". Haro donc aux usurpateurs, imposteurs, arrivistes et parvenus ! Illico presto, un communiqué du Palais du peuple, signé par Samuel Diampava Tandu, son Administrateur Gestionnaire, est parvenu à Réveil FM International.

Il est porté à la connaissance du public que suite à la demande de la population de Kinshasa, il a plu aux présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat, les honorables Aubin Minaku et Kengo wa Ndodo, d'autoriser à titre exceptionnel, la tenue des obsèques de l'artiste musicien Mubiala « Emeneya » au Palais du peuple du Congo, selon le programme qui sera annoncé par l'hôtel de ville de Kinshasa, dérogeant ainsi à l'inviolabilité du siège du Parlement telle que consacrée par les règlements d'ordre intérieur de l'Assemblée nationale et du Sénat. Ils demandent au public de se comporter en patriote et de respecter toutes les consignes qui leur seront données par les services de sécurité et de protocole.

Pourquoi Franco Luambo Makiadi, Papa Wendo Kolosoy, Pépé kallé Kabasele Yampanya wa ba Mulanga, Tabu Ley Rochereau ont été honorés au Palais du peuple, pas King Kester Emeneya ? Reculade d'Aubin Minaku: King Kester Emeneya sera honoré par des Congolais au Palais du peuple! avait titrait Réveil FM International. La réparation a été faite "à titre exceptionnel" King Kester Emeneya a été honoré au Palais du peuple.

La messe de Johnny Hallyday a été célébrée à l'Eglise la Madeleine à Paris, la même pour toi où la messe fut célébrée par le père Jean Léon Katshioko de Rome sans ton corps, pris en otage par des membres de ta famille. Ce jour-là, nous étions tellement nombreux que les Français se demandaient qui est ce grand homme que l'on célèbre la messe à la Madeleine ? Le Jeudi 27 février 2014, coup de théâtre à l'Eglise de la Madeleine de Paris 8 (Metro La Madeleine). Des milliers de personnes accourues de toute l'Europe pour rendre les derniers hommages à King Kester Emeneya étaient étonnés de ne pas voir le cercueil du « moweyi ».

Jamais on a vu autant des Congolais pour une messe d'adieu d'un de leurs.. la grande foule composé des Résistants-patriotes-combattants, des acteurs politiques de la diaspora congolaise, des musiciens de toutes les générations et des sapeurs de tous bords, est venue pour rendre un dernier hommage au King de la musique congolaise, Kester Emeneya qui fut un homme du peuple. star n'appartenait plus à personne quand bien même qu'il ait eu sur terre sa grande famille depuis le Bandundu ( son Père, sa mère et ses frères, cousins, tantes, ...quelques Ngwashi), sa famille musicale avec ses musiciens-employés dans Victoria Eleïson et ses fans et enfin sa vraie et propre famille ( époux, père d'enfants), tu as égayé des milliers des fans congolais.

King Kester Emeneya, tu es inoubliable et tu demeures toujours présent dans notre cœur. Ton nom est gravé au Panthéon de la musique congolaise.

BENA MPUKA : L'INOUBLIABLE KING KESTER EMENEYA MUNTU WA ZAMANI MFUMU MPA YA MUKOLO EVALA INSCRIT AU PANTHÉON DE LA MUSIQUE KONGO MODERNE ! 

Partager sur : Partager

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.reveil-fm.com/index.php?trackback/7560

Fil des commentaires de ce billet