Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Bena Mpuka : Aide à la presse de M'zée Laurent-Désiré kabila, les éditeurs des journaux s'empoignèrent : Lady Luya, "Momo" Modeste Mutinga, Makenda Voka...

Bena Mpuka : Aide à la presse de M'zée Laurent-Désiré kabila, les éditeurs des journaux s'empoignèrent : Lady Luya, "Momo" Modeste Mutinga, Makenda Voka...

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

IMG_20220911_042559.jpg, sept. 2022

Aujourd'hui au KONGO, un ministre d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba peut voler à lui-seul 500 millions de dollars sans être inquiété.

Pius Muabilu, un mangeriste à tous les râteliers qui est passé du M'zéeïsme au Joséphisme, le voilà Ministre de l'urbanisme de Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, il a réussi à catapulter sa fille Christelle Muabilu, qui était sa suppléante à l'Assemblée nationale, comme DGA à l'office congolais de contrôle-OCC.

FB_IMG_1662863088192.jpg, sept. 2022

Souvenez-vous de l'épisode "Casprom" (Caisse de Solidarité des Professionnels des Médias). La Casprom était l'appendice de la coopérative Pamoja créée à  l'initiative de neuf éditeurs des journaux paraissant à  Kinshasa.

Pamoja était née neuf mois avant la Casprom dans un but tout à  fait commercial. M'zée Laurent-Désiré kabila, troisième président de la République avait compris que la presse et les médias pouvaient être des alliés plus puissant les armées coalisées contre la République démocratique du Congo.

IMG_20220911_042833.jpg, sept. 2022

Le 19 août 1998, lorsque Michel Lady Luya, éditeur du Journal le Palmarès, président de Pamoja et plus tard de Casprom, a pris la parole devant M'zée Laurent-Désiré Kabila, pour solliciter une aide financière au près du chef de l'Etat et qui a été accordée. 1 million de dollars  est arrivé dans le coopérative Pamoja.

Sauf que de 9 éditeurs au départ (Michel Ladi Luya, le Palmarès; "Momo" Modeste Mutinga, le Potentiel; Polydor Muboyayi, le Phare; André Ipakala, la Référence Plus ; Makenda Voka, L'observateur ; José Nawej, le Forum des As; Alexis Mutanda, la tempête des Tropiques; Kileba, The Post...Pius Muabilu, l'avenir, c'est grâce à l'argent de Casprom de M'zée Laurent-Désiré Kabila que le journal l'avenir a vraiment débuter. Et plus tard en 2001,le Groupe Avenir sera accusé d'escroquerie par son associée, Sabine Sai Fan, la Chinoise et épouse de Vunduawe Tepamoko, dignitaire Mobutiste. 

IMG_20220911_042812.jpg, sept. 2022

Deux jours après son lancement le 22 août 1998, la Casprom comptait 57 organes membres. Et le Potentiel et le Phare trop proches d'Étienne Tshisekedi se sont sentis flouer.

 Fin août et durant tout le mois de septembre 1998, ce fut la guerre des tranchées entre  les exclus de Casprom et ceux qui avaient bouffés.

Fourbe, roublard et grand requin, "Momo" Modeste Mutinga qui n'avait pas les épaules solides est monté au créneau avec son journal le Potentiel contre les bouffeurs de Casprom et ses membres.

IMG_20220911_042745.jpg, sept. 2022

"Momo" Modeste Mutinga été victime d'agression à deux reprises de la part de Michel Ladi Luya, un vrai dur et Yankee.

A Kinshasa, Michel Ladi Luya du journal le Palmarès était parvenu à me mettre "Momo" Modeste Mutinga dans sa coffre de sa voiture, et le traînant partout dans la capitale. Fort heureusement Didier Mumémgi qui était Ministre de l'information l' avait supplié pour qu'il relâche le mangériste Mutinga.

La seconde fois à New-York, lors de la réunion du Conseil de Sécurité où les journalistes accompagnés M'zée Laurent-Désiré kabila, Michel Ladi Luya qui considerait "Momo" Modeste Mutinga comme un intrus l'avait tabassé et certains membres la garde présidentielle  témoins ont dû intervenir pour que le mouton noir ait la vie sauve.

IMG_20220911_042636.jpg, sept. 2022

Au KONGO, pour l'argent, même les journalistes peuvent se battre.

"Momo" Modeste Mutinga a été nommé président de la fameuse Haute Autorité des Médias (HAM). Pour l'élection Louis Michel 2006, il a muselé des journalistes, bâillonné des médias et opposants.

"Momo" Modeste Mutinga a tout obtenu d'Alias Kabila : espèces sonnantes et trébuchantes, maisons, voitures, comptes en banques... Même une station service à N'sele !

Rapporteur au Sénat durant 14 ans, c'est "Momo" Modeste Mutinga qui pondu la loi d'impunité des anciens chefs de l'état qui octroi à Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba un salaire de 2.070.000 "$ par mois et à Alias Kabila, le 1/3 soit: 680.000 $ par mois. Qui est le ministre des affaires sociales d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu, n'est-ce pas "Momo" Modeste Mutinga 75 ans !

L'affaire Casprom prouve à dessein que les éditeurs des journaux peuvent changer de ligne éditoriale... Il suffit d'un peu de têm-têm !

Certains sont prêts à en revenir aux mains pour leur coupage.

Des journalistes tourneurs de casaque, traversseurs de rue sont nombreux. Ils sautent d'un nénuphar à un autre comme des grenouilles.

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Bena Mpuka : Aide à la presse de M'zée Laurent-Désiré kabila, les éditeurs des journaux s'empoignèrent : Lady Luya, "Momo" Modeste Mutinga, Makenda Voka...

Partager sur : Partager

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.reveil-fm.com/index.php?trackback/7785

Fil des commentaires de ce billet