Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

BenaMpuka La patate chaude : dent couronnée, la famille Lumumba a-t-elle trahi les deux familles, celle de Mpolo et Okito ?

BenaMpuka La patate chaude : dent couronnée, la famille Lumumba a-t-elle trahi les deux familles, celle de Mpolo et Okito ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1673734635434.jpg, janv. 2023

Ma Jacqueline Mpolo et Ma Françoise Mpolo, deux filles de Maurice Mpolo à Kinshasa. 

Le 17 janvier 2023, Maurice Mpolo et Okito seront-ils réhabilités ? Le régime de Kinshasa a fait le choix de Lumumba contre Mpolo et Okito ! C'est Lumumba qui est honoré et célébré au détriment de ses compagnons de lutte et d'infortune.


Patrice Emery Lumumba, Premier ministre a été assassiné et massacré avec Maurice Mpolo,  ministre de la Jeunesse et chef d’état-major de l’armée congolaise et Joseph Okito, président du Sénat, le 17 janvier 1961. Les trois ont été tous assassinés et massacrés à Shilatembo dans le Haut-Katanga. 

FB_IMG_1673734629156.jpg, janv. 2023

"Trois en un" n'est pas un titre de film. C'est la réponse de Balufu Bakupa Kanynda aux familles Mpolo et Okito. Les deux familles devaient se contenter du cercueil de 130 Kg de la dent de Léopold II passée pour celle de Lumumba.


Maurice Mpolo et Okito n'étaient pas des guirlandes pour décorer le sapin. Ils étaient des hommes d'Ètat. 


Hautain, arrogant et imbu de lui-même, Balufu Bakupa Kanynda, le réalisateur du film de mauvais goût "Retour de la dent couronnée de Léopold II en lieu et place de celle de Lumumba", dent à 16 millions de dollars... Balufu Bakupa Kanynda avait eu l'outrecuidance de déclarer aux familles Mpolo et Okito qui réclamaient trois cercueils : c'est le trois en un ! Si vous voulez acheter vous les deux cercueils ! Quel culot ! 


La famille Mpolo et Okito se sont désolidarisées de celle de Lumumba ?


Le point de presse de hier à Kinshasa de Maman Mpolo qui a quitté Londres pour la capitale Kongo

Point de Presse – Déclaration de la famille MPOLO et OKITO

A Quand l’Inhumation de Maurice MPOLO et de Joseph OKITO ?

Vendredi 13 Janvier 2023 à 11h00

Kinshasa - RDC


Membres des familles représentés : 

Maman Jacqueline MPOLO (fille ainée)

Maurice MPOLO (petit-fils)

Membre Okito

Modérateur 


Mesdames, Messieurs et chers professionnels des médias, nous vous remercions tout d’abord d’avoir répondu à notre invitation et de votre présence. Nous avons l’honneur de nous exprimer en ce jour afin de transmettre le message des familles MPOLO et OKITO.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je vous invite toutes et tous à observer une minute de silence à la mémoire de nos compatriotes de la région Est de notre pays victimes directes de l’agression de l’armée rwandaise et ses supplétifs de M 23, perpétrée dans l’indifférence pour le moins complice de la communauté internationale.

Le but de notre point de presse d’aujourd’hui raisonne comme un cri de détresse d’interpeler la conscience de tout un chacun au-delà des clivages socio- politiques, quant à la situation dramatique et incompréhensive que subissent depuis plusieurs décennies les (orphelins) des Martyrs de l’indépendance.


En effet, cette situation déplorable peut se résumer à travers les impératifs ci-après :

L’impérieuse nécessité de rendre justice aux martyrs de l’indépendance

Patrice Emery Lumumba, Maurice Mpolo et Joseph Okito, tous de hautes autorités politiques nationales congolaises, ont été assassinés sur ordre des puissances étrangères sur le sol congolais depuis le 17 janvier 1961, sans qu’aucun Gouvernement ni Parlement congolais n’ait jugé bon, au nom de la Nation, d’engager une quelconque action pour établir les responsabilités et enfin exiger réparation. Ironie du sort, ce sont les familles des victimes, jadis pourchassées et contraintes à l’exil forcé, qui doivent aujourd’hui régler les honoraires des avocats belges, afin que la justice soit rendue. 


L’impérieuse nécessité de l’inhumation certes symbolique de Maurice Mpolo et Joseph Okito   

Plongées dans l’errance depuis le 17 janvier 1961, date à laquelle Patrice Emery Lumumba, Maurice Mpolo et Joseph Okito ont été lâchement assassinés, leurs âmes n’ont jamais trouvé la paix, jusqu’au 30 juin 2022, que l’inhumation symbolique de la relique de Patrice Emery Lumumba supervisée par le Président de la République a été réalisée selon nos traditions, afin que son âme repose en paix. 

Notre message consiste à faire obtenir officiellement l’aide du gouvernement

pour que nos deux familles puissent clôturer leurs deuils. 


pour aller à Shilatembo, l’endroit où nos parents ont été assassinés ;

et procéder à certaines cérémonies rituelles en prélevant une quantité de ces terres qui furent imbibées du sang des Martyrs, afin de leur donner des sépultures et partant, permettre à ces deux familles de conclure leur deuil.

b) nous permettre d’arriver à Inongo au Mai-Ndombe pour MPOLO et a Lusambo au Sankuru pour OKITO ;

c) et élever un monument à Kinshasa en leur mémoire et honneur pour la postérité et les commémorations à venir de la journée du 17 Janvier ;


Ce point de presse est tenu pour que le principe d’équité souhaité par le

gouvernement soit effective. Pour les cérémonies officielles, nos deux familles respectives ont été exclus, des instances étatiques et n’ont même pas un endroit pour se recueillir ou déposer des gerbes de fleurs.

Aucun gouvernement de la République, aucun régime politique congolais ne peut prétendre avoir veillé sur les veuves et les orphelins de ces deux martyrs précités. 

Depuis leurs assassinats, c’est ce gouvernement, dirigé par le Président

TSHISEKEDI, qui a obtenu la restitution de reste du Héros national Patrice

Emery LUMUBA et nous lui seront toujours reconnaissants pour cela. Toutefois,

nous avons noté que l’esprit de cette restitution était que cela se fasse pour les

trois personnalités. C’est ici que nous interpellons, notre gouvernement, au

travers ce point de presse, d’aller jusqu’au bout de sa logique afin de procéder à

l’inhumation des deux compagnons de lutte de Patrice Emery LUMUMBA à savoir

MPOLO Maurice et OKITO Joseph.


Leur arrestation n’était pas un fait du hasard. Leur intransigeance ainsi que le refus de corruption et de compromission les ont conduits jusqu’au péril de leur vie, sans aucun bien matériel à léguer à leurs descendants. 

Au regard de ce qui précède, nos familles considèrent qu’au même titre qu’un soldat tombé sur le champ d’honneur, Maurice MPOLO et Joseph OKITO ont été victime d’un crime d’Etat.


Les familles MPOLO et OKITO, voudraient saisir cette occasion pour attirer l’attention de l’opinion publique sur la double peine dont elles ont été infligées. Depuis plusieurs années qui ont suivi l’assassinat ignoble de nos parents jusqu’à ce jour, nous n’avons jamais cessé de faire l’objet, notamment de marginalisation, de discrimination et d’humiliation publique, voire, à certains égards officiels. A titre illustratif, comment peut-on expliquer l’exclusion des familles MPOLO et OKITO de l’organisation de toutes les cérémonies de l’année passée ?

Aucun membre de la famille Mpolo ni Okito, n’avait été impliqué pour leur permettre d’assister aux événements qui ont eu lieu, sauf le jour de la remise des médailles au Palais de la Nation par le Président de la République et le jour l’inhumation au Mémorial Patrice Emery Lumumba (MPEL). 

La substitution consciente ou inconsciente des noms de Maurice MPOLO et de Joseph OKITO par la formule « Compagnons d’infortune », encourage les gens mal intentionnés d’en tirer avantage auprès des autorités. Cette triste et douloureuse réalité, nous la vivons au quotidien depuis des années.

Nous voulons que notre patronyme soit protégé par la justice congolaise afin de ne plus être préjudiciés. 


En conclusion, nous nous permettons de demander au Chef de l’Etat, Son Excellence Mr. Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO de bien vouloir nous accorder une audience au cours de laquelle nous lui présenterions nos desiderata sur la manière dont nos deux familles voudraient clôturer notre deuil.


Tel est le coeur du message de la famille MPOLO et OKITO en ce jour.

Nous vous remercions de votre aimable attention.


Déclaration commune de deux familles Mpolo et Okito


Bref rappel :


Le 21 mai 2022, nous avons été conviés à une réunion avec la Présidence de la République. Ce fut la première fois que nous avons été invités à apprendre part à une réunion en rapport avec l'organisation des obsèques de Patrice Emery Lumumba.


La réunion portait essentiellement sur l'attribution à titre posthume de médailles aux messieurs Okito et Mpolo.


C'est ici que nous apprendrons avec surprise amère la décision du gouvernement de décorer les 2 personnes au rang de grands cordons. Ce que bien sûr nous avions rejeté tout en faisant remarquer qu'il s'agissait-là d'une simple rétrogradation, d’un mépris vis-à-vis des concernés.


En effet, tout le monde sait que Lumumba, Okito et Mpolo ont mené le même combat acharné et sans compromis pour l’avènement de notre pays à la souveraineté nationale et internationale ; qu’ils connurent le même martyr et la même fin tragique, si bien qu’ils forment désormais une trilogie, une unicité indissociable dans l’histoire politique de notre pays.


Pour ces faits, ils furent les premiers à être élevés au rang de héros nationaux en République démocratique du Congo depuis 1966 par le gouvernement de l'époque, ce à titre.


De ce fait, ils n'avaient plus à concourir à une nouvelle reconnaissance du genre à titre posthume.


Nos familles ont donc prié le gouvernement de tout simplement réhabiliter ces 2 personnes dans leurs droits à la lumière de leur compagnon P.E. Lumumba, sur base du principe de la continuité des actes de l'Etat.


Une deuxième réunion fut tenue le 8 juin 2022 à la Chancellerie des ordres nationaux en présence du Chancelier lui-même, des représentants du Parlement, de la Présidence de la République et de la primature pour élaguer la question.


Ici, on fit remarquer 3 problèmes majeurs, à savoir :


Le gouvernement ne disposait pas d’acte juridique de 1966 relatif à l’élévation au rang de héros nationaux de messieurs Lumumba, Okito, Mpolo ;


L’acte juridique portant ouverture (création) de l’ordre national des héros nationaux Kabila-Lumumba verrouille de facto le rang de héros nationaux aux seuls Kabila et Lumumba.


Ce qui rend impossible l’admission des autres personnes dans cette catégorie.


La fin de la session parlementaire prévue pour le 15 juin, date des vacances parlementaires, rendait quasi impossible le vote une nouvelle loi portant création (ouverture) d’un nouvel Ordre national ouvert et en adéquation avec toutes les circonstances imaginables en matière de mérites civique et politique.


En conclusion, il a été convenu ce qui suit :

Saisir le Parlement national pour éditer une nouvelle loi portant création du nouvel Ordre National de la prochaine session du Parlement de septembre 2022 ;


Réhabilité les deux héros nationaux Maurice Mpolo et Joseph Okito ;


En attendant la nouvelle loi sur la création (ouverture) d’un nouvel Ordre National, les familles de concernés acceptent provisoirement la médaille prévue pour la cérémonie du 30 juin afin d’honorer le Chef de l’Etat ;


Les obsèques de MM Mpolo et Okito seront tenues après leur réhabilitation au rang de héros nationaux ;

probablement en janvier 2023.

  

Notre appel :

Les famille Mpolo et Okito 

Remercions le Chef de l’Etat et l’ensemble des Institutions étatiques de la RDC pour avoir, enfin penser à honorer ces deux dignes fils du pays qui n’ont pas épargné


Réhabilité les deux héros nationaux Maurice Mpolo et Joseph Okito ;


En attendant la nouvelle loi sur la création (ouverture) d’un nouvel Ordre National, les familles de concernés acceptent provisoirement la médaille prévue pour la cérémonie du 30 juin afin d’honorer le Chef de l’Etat ;


Les obsèques de MM Mpolo et Okito seront tenues après leur réhabilitation au rang de héros nationaux ;

probablement en janvier 2023.

  

Notre appel :

Les famille Mpolo et Okito 

Remercions le Chef de l’Etat et l’ensemble des Institutions étatiques de la RDC pour avoir, enfin penser à honorer ces deux dignes fils du pays qui n’ont pas épargné leurs efforts pour l’avènements de notre pays à l’indépendance nationale et internationale.


Témoignons notre gratitude et notre particulière reconnaissance à la plus haute Autorité de notre pays, pour son engagement personnel dans cette démarche pour la réhabilitation au rang des Héros nationaux qui leur fut reconnu en 1966 par le Gouvernement de l’époque ;


Demandons au Parlement national à travers ses deux chambres de procéder rapidement à l’adoption des textes légaux nécessaires pour qu’enfin soit corrigé l’erreur injuste et inique qui a pris cours dans notre pays depuis 2001.


Nous réjouissons qu’enfin soit entendu aujourd’hui la voix de la raison et le cri de la vérité historique.


Photo 2: Ma Jacqueline Mpolo et Ma Françoise Mpolo, deux filles de Maurice Mpolo à Kinshasa. 


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

BenaMpuka La patate chaude : dent couronnée, la famille Lumumba a-t-elle trahi les deux familles, celle de Mpolo et Okito ?

Partager sur : Partager

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.reveil-fm.com/index.php?trackback/7885

Fil des commentaires de ce billet