Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Kongo 17 janvier 2023 : Ma Jacqueline Mpolo s'interroge : A quand l'inhumation de Maurice Mpolo et Joseph Okito ?

Kongo 17 janvier 2023 : Ma Jacqueline Mpolo s'interroge : A quand l'inhumation de Maurice Mpolo et Joseph Okito ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1674033295088.jpg, janv. 2023

MA JACQUELINE MPOLO, LA FILLE AÎNÉE DE MAURICE MPOLO. 

Résidente à Londres, Ma Jacqueline Mpolo est la fille aînée de Maurice Mpolo est à Kinshasa pour commémorer les 63ème anniversaire de l'assassinat de trois de nos hommes d'état : Lumumba, Premier ministre, Joseph Okito, président du Sénat et Maurice Mpolo, ministre de la jeunesse et sports, le 17 janvier 1961.

À Quand l’Inhumation de Maurice Mpolo et de Joseph Okito ?

Mardi 17 Janvier 2023

Kinshasa - RDC

Mesdames et Messieurs nous vous remercions de votre présence à nos côtés ce 17 janvier 2023.

Avant de commencer, je vous invite tous à se lever et observer une minute de silence à la mémoire de tous nos martyrs de l’indépéndance ainsi que de nos compatriotes victimes du dernier attentat à l’Est de notre pays.

Nous sommes ici aujourd’hui pour honorer les mémoires de Joseph Okito, Maurice Mpolo, Patrice Lumumba.

Le Gouvernement, la justice et le Parlement congolais devraient se concerter, tant sur le plan diplomatique que judiciaire afin d’honorer les mémoires de Joseph Okito et Maurice Mpolo tel que l’engagement pris par le Président de la République, Son Excellence Mr. Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, lors de l’oraison funèbre de Patrice Lumumba, le 30 juin 2022. 

Pourquoi Maurice Mpolo et Joseph Okito, ont été arrêtés avec Patrice Lumumba ?

Au de-là de leur combat pour l’indépendance comme tant d’autres nationalistes, l’arrestation suivie de l’assassinat de Mpolo et Okito trouve son explication dans le contexte de BRAS DE FER entre le Président Kasa – Vubu et le Premier Ministre Patrice Lumumba, suite à la révocation anticonstitutionnelle de ce dernier.

En effet, le rejet, par la majorité parlementaire, de la nomination illégale de Joseph Ileo comme successeur de Patrice Lumumba, le 12 septembre 1960 avait renforcer les antagonismes, la rivalité entre les deux camps.

Ainsi, pour affaiblir la légitimité populaire de Patrice Lumumba dans la province de Léopoldville (Kinshasa, Bandundu et Congo Central) et aussi désorganiser le soutien parlementaire dont il bénéficiait, les ennemis de Patrice Lumumba avaient décidé d’abattre ses deux principaux piliers :  Le premier, Maurice Mpolo, très populaire dans la capitale en tant que Président provincial du MNC Lumumba, ancien Défenseur Judiciaire des Indigènes pendant la colonisation et Ministre de la Jeunesse et Sport après avoir été Chef d’Etat Major Général des armées, devenait la cible de choix.

Le second, Joseph Okito, ancien deuxième vice-Président du Sénat, a été élu Président du nouveau bureau du Sénat, trois jours après la révocation de Lumumba.

Devenu la deuxième personnalité après le Président de la République, le soutien de Joseph Okito à Patrice Lumumba devenait préoccupant pour les ennemis de Lumumba.

D’où la décision d’éliminer les deux piliers de Lumumba, Mpolo et Okito, dont le soutien risquait de compromettre la stratégie d’élimination à la fois politiquement et physiquement Patrice Lumumba, telle que l’attestent les documents de la CIA ayant fait l’objet de publication.

Eu égard à ce qui précède, Maurice Mpolo et Joseph Okito n’ont pas été arrêtés par hasard et ne méritent pas d’être confinés dans l’anonymat des simples « COMPAGNONS D’INFORTUNE » de Patrice Lumumba.   

C’est ainsi que nous interpellons encore une fois, notre gouvernement, d’aller jusqu’au bout de sa logique afin de procéder à l’inhumation de Maurice Mpolo et Joseph Okito.

Nous vous remercions de votre attention.

Familles Mpolo et Okito.

Voici à présent le poème intitulé : "DES ÉTRANGER DANS LEUR PAYS"! 

Partis trop jeunes pour la cause de leur pays,

Laissant derrière eux, 

deux jeunes familles à leurs propres sorts.

Mettant de côté leurs propres intérêts 

au bénéfice de leur amour patriotique;

Sacrifiant tout de leur, 

pour un rêve d'une nation libre, indépendante et fière de ses valeurs humaines. 

Mpolo Maurice et Joseph Okito,

des enfants du pays, 

héritiers de la terre de leurs ancêtres, morts pour leur pays et leur peuple 

mais jetés et abandonnés 

dans les réserves reculées du pays,

pour des raisons multiples que seuls eux savent. 

Abandonnés et classés dans les oubliettes,

ces fils du pays, 

qui devenus depuis ce jour, 

DES ÉTRANGER DANS LEUR PAYS.

Ces fils du pays, 

qui ont longtemps porté le flambeau de la fierté de leur pays 

dans toutes leurs valeurs et tous leurs principes, 

paraissent à nos jours comme des étrangers dans leur pays.

Loin de leur terre Natale 

où ont toujours reposé leurs corps, 

leurs sangs vibrent jour et nuit 

cherchant un repos éternel et bien mérité sur la terre de leurs ancêtres.

Comment et pourquoi des fils du pays 

sur la terre de leurs ancêtres 

pourraient-ils ainsi devenir des simples 

étrangers dans leur pays?

Grâce est faite, 

qu'il y'a ceux et celles qui aiment encore et toujours,

ces vaillants fils du pays 

Mpolo Maurice et Joseph Okito, 

qui reconnaissent leurs valeurs et principes dans leur lutte pour leur pays 

et qui valorisent encore le peu reçu de leurs efforts.

Jamais ces fils du pays ne seront oubliés 

de ceux et celles qui les ont vraiment connus, tant aimés et qui les aiment encore, valorisent leur combat et qui les reconnaissent entant que vrais fils du pays 

et non comme des étranger dans leur pays.

Que vivent à jamais Mpolo Maurice et Joseph Okito, héros nationaux de leur pays.

Vive Mpolo, vive Okito, vive Lumumba!

Poème de Sarah Mpolo Ekanda, sa petite-fille.

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International 

Kongo 17 janvier 2023 : Ma Jacqueline Mpolo s'interroge : A quand l'inhumation de Maurice Mpolo et Joseph Okito ?

Partager sur : Partager

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.reveil-fm.com/index.php?trackback/7891

Fil des commentaires de ce billet