Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - élections 2023

Fil des billets Fil des commentaires

lundi 22 mars 2021

RDC: Trouillomètre à zéro, faux démocrate Tshilombo refuse les élections en 2023!

RDC: Trouillomètre à zéro, faux démocrate Tshilombo refuse les élections en 2023

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Tshilombo Faussaire.jpg, mar. 2021

Tshilombo est un imposteur-usurpateur ! Bénéficiaire d'une nomination électorale avec ses 15%, Angwalima Tshilombo Tshntuntu Tshifeuba a la trouillomètre à zéro. Prédateur et ambassadeur de l'occupation, Tshilombo refuse que la RDC ait des élections en 2023. Il veut le recensement. Qu'il veuille ou non, son quinquennat usurpé doit s'arrêter en 2023.

fb-img-1615388665946

Incapacitaire, Tshilombo est le plus nullard de chef d'Etat qu'a connu la République démocratique du Congo. Avec ses 15%, après avoir enfariné le peuple congolais avec Alias Kabila pour bénéficier d'une nomination électorale, Tshilombo tâtonne. Il n'a aucune vision ni programme. Pour un individu qui a passé sa vie dans des Nganda à Bruxelles avoir un programme est une mission impossible. La peur des élections en 2023 provient de son bilan abracadabrantesque, zéro pointé partout: .Gabegie financière, détournement des deniers publics, enrichissement illicite, projets de 100 jours, nominations tribales, crimes et tueries à l'Est, meurtre de l’ambassadeur Italien, gratuite de la scolarité...

Un putschiste et corrompu, qui a commis un hold-up électoral  en 2018, dans un odieux deal contre le peuple congolais. Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, faussaire et checkuleur, imposteur et usurpateur, traître et collabo, qui a confisqué le "pouvoir" par usurpation et refuse d'organiser les élections en 2023 ! De quoi Moto Na Mabundi a-t-il peur ? La RDC n'appartient pas à sa famille. Le Congo n'est pas sa boutique et les Congolais ne sont pas ses moutons. 

freddy-mulongo-mabundi

Pour avoit rappelé les élections de 2023, la CENCO est qualifiée d'activisme insurrectionnel. Mais l'insurrection populaire que craignent Angwalima Tshilombo et sa bande des mafieux checkuleurs risque d'avoir lieu avec un retentissement international, si Tshilombo Muana Mboka Ya Moyibi continue à fouler aux pieds "L'ordre constitutionnel".

Tshilombo doit s'arranger, il faut les élections en 2023. Il doit se soumettre. Aucune explication ne sera valable et tolérable. S'il ne veut pas des élections, qu'il aille en Angola chez sa mère ou au Rwanda dans sa belle famille. Même nous à Kabeya Kamuanga, nous ne voulons plus d'un fourbe-roublard-enfarineur du genre de Tshilombo.

Tshintuntu a tout volé: nos luttes, combats, manifestations, pétitions, mémos, sit-in...pour la libération du Congo. Traître et collabos, il a vendu le Congo et Congolais aux occupants.

Avec ĺe butin volé et amassé, Tshilombo peut vivre 100 ans. Il a volé le destin de notre peuple une fois, personne ne lui permettra de refaire son forfait.

2023 Élections ou rien ! 

Lire la suite...

Partager sur : Partager