Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

mardi 19 juin 2018

France: 60 étapes, 1 400 km, 1 200 marcheurs et marcheuses pour des migrants !

Des marcheurs partis de Vintimille pour soutenir les migrants ont été rejoints par plusieurs milliers de personnes à  Paris dimanche 17 juin

La `` marche solidaire et citoyenne », l`initiative a le soutien de la Ligue de l`Enseignement, de Réseau Education Sans Frontières, de S.O.S. Racisme, du Parti de Gauche, de nombreuses associations, comme la LDH, la Cimade, Emmaà¼s-France, et du parrainage des Etats Généraux des Migrations. Des personnalités seront présentes, notamment Lilian Thuram, Eric Coquerel, Cedric Herrou, Rokhaya Diallo, Marie-Christine Vergiat, Karima Delli, Yann Moix, Raphaà«l Glucksmann,...

Cette initiative vise aussi à  montrer le désaccord des participants avec le projet de loi Asile et Immigration, qui passe en première lecture au Sénat à  partir du 19 juin.

60 étapes, 1 400 km, "La Marche Solidaire Vintimille-Londres" est organisée par l`Auberge des Migrants, en lien avec la Roya Citoyenne et Utopia 56. Elle a le parrainage des Etats Généraux des Migrations. La Marche Solidaire est partie le 30 avril de Vintimille à  destination de Calais.

Quelques milliers de personnes ont défilé le dimanche dernier à  Paris lors de l'arrivée dans la capitale de la `` marche solidaire et citoyenne » partie de Vintimille pour soutenir les migrants et protester contre le blocage des frontières et le délit de solidarité.

Brandissant des pancartes `` Ici nous sommes tous d'ailleurs », ou `` Ablation urgente du Collomb » - allusion au ministre français de l'Intérieur -, les manifestants sont partis peu avant 17h de la place de la Bastille pour rejoindre la place de la République. Certains portaient des drapeaux du NPA (Nouveau parti anticapitaliste), d'Attac ou de l'organisation antiraciste Mrap.

Presque partout, un cortège a pu être organisé, avec une centaine à  près de 2 000 personnes (Marseille), pour protester contre le blocage des frontières, contre le `` délit de solidarité » et demander un véritable accueil des migrants.

1 200 marcheurs et marcheuses différents ont participé à  au moins une étape, et parmi eux des réfugiés ou demandeurs d`asile (Iran, Pakistan, Afghanistan, Tchad…), ainsi que des citoyens de Suisse, Belgique, Espagne, Mexique, U.S.A., Grande-Bretagne….

Trois `` comités d`accueil » du Front National se sont manifestés, aux Arcs-Draguignan, à  Orange et à  Bray-sur-Seine, sans incidents. Dans la plupart des villes-étapes, les cortèges ont été autorisés, sauf à  Lyon, Tarascon, Langres, Le Luc (83).

La Marche Solidaire avait dà» modifier son itinéraire du fait de réactions hostiles de certains maires, notamment Fontainebleau et Montereau. A l`inverse, certaines municipalités les ont officiellement accueillis, notamment à  Martigues, Varennes, Villeneuve-Saint-Georges…

Lire la suite...

Partager sur : Partager