Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - 4 enfants élus

Fil des billets Fil des commentaires

dimanche 17 juillet 2022

Bena Mpuka: SASSOUGATE AU KONGO BRAZZAVILLE : 4 SASSOU ÉLUS DÉPUTÉS, LINE MASSAMBA DEBA ÉJECTÉE MALGRÉ SON BON SCORE !

Bena Mpuka:  SASSOUGATE AU KONGO BRAZZAVILLE :  4 SASSOU ÉLUS DÉPUTÉS, LINE MASSAMBA DEBA ÉJECTÉE MALGRÉ SON BON SCORE !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1658062811898.jpg, juil. 2022

Alias Kabila a fait nommer Tshilombo Tshintuntu Tshifueba comme pseudo-président ainsi que tous les députés et sénateurs qui écument le parlement KONGO à Kinshasa.

Denis Christel Sassou N'guesso, Claudia Ikia Sassou N'guesso, Stella Mensah Sassou N'guesso et Andréa Carole Sassou N'guesso sont tous devenus des HONORABLES en nuit. 

Sur l'autre rive droite, au KONGO Brazzaville, le dinosaure Denis Sassou Nguesso de 79 ans a fait élire 4 de ses  enfants. Tous sont élus députés dans une  même élection législative. La dynastie Sassou Nguesso n'est pas une vue d'esprit.

Tandis que Line Massamba Deba, fille du président Alphonse Massamba Deba, votée massivement à Boko dans le sud de Brazzaville, s'est fait voler son élection. Elle a été recalée sur ordre du dictateur éternel.

Pour la seconde fois, la très populaire Line Massamba Deba gagne à Boko et voit ses voix volatilisées. Boko n'est-ce pas la ville où MFUMU TATA MPADI BUKA MAKENGO NSUKA fut décapité par des colons ? Trois jours après la tête a retrouvé le corps et s'est collé au cou.

Line Massamba Deba doit garder espoir. Les tyrans finissent toujours par partir tous de la même façon. 

Le drame de l'Afrique, nous n'apprenons jamais de l'histoire. Denis Sassou N'guesso est un tyran dictateur. Et dire qu'il y a 17 jours, aux côtés d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba à l'échangeur de Limeté à Kinshasa, Denis Sassou Nguesso s'est clamé Lumumbiste et panafricaniste devant les journalistes. Mon œil !

Denis Sassou N'guesso fait valser les libertés fondamentales et piétine l'état de droit.

Les injustices sont appliquées envers ceux qui veulent réellement apporter un changement au KONGO-Brazzaville. Certains sont emprisonnés, assassinés, martyrisés, torturés et ceux qui commettent des exactions, vols dans les caisses de l'État, crimes, des actes de barbarie sont laissés en liberté. 

Le Mali pour des jeunes africains devient le prototype à suivre pour sauver des pays africains et leurs peuples contre les impunités, Oligarques, impérialistes, prédateurs, tyrans, bourreaux, assaillants, barbares...

Une autre alternative est possible et valable : que le KONGO-Brazzaville ne soit plus entre les mains des Gué-Gué ! 

Lire la suite...

Partager sur : Partager