Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - 53 chefs d Etat

Fil des billets Fil des commentaires

jeudi 11 février 2021

Union africaine: Si Lumumba, Nkumah étaient sabotés comme Tshilombo à Addis-Abeba?

Union africaine: Si Lumumba, Nkumah étaient sabotés comme Tshilombo à Addis-Abeba?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Tshilombo est une calamité pour lui-même mais surtout l'opprobre pour tout un continent. Un diplomate avait reconnu que la capacité d'attention de Tshilombo n'excède pas 15 minutes. Les 53 Chefs d'Etat africains ont tenté de dissuader le faussaire, non élu, prenne la commande de l'Union africaine. Arrogant et méprisant, Monsieur 15%, voleur de destin du peuple congolais a dit niet!

img-20210208-wa0082

Imagine-t-on Patrice Eméry Lumumba ou Kwameh Nkrumah être saboté par ses pairs, se retrouvant seul à la tribune de l'Union africaine seul, abandonné...Les africains auraient eu droit à un discours tonitruant accompagné d'une crise diplomatique.

Ecervelé, arrogant et méprisant,  Tshilombo n'écoute jamais personne. L'Union africaine  a envoyé plusieurs diplomates pour dissuader l'incapacitaire et inconscient qui trône arbitrairement sur le Congo, de ne pas briquer la présidence de l'UA. La raison? Le hold-up électoral de Tshilombo, Monsieur 15%, alors que le vrai gagnant de l'élection présidentielle du 30 décembre 2018 demeure Martin Fayulu avec 62,8%. 

Les 53 chefs d'Etat africains ont tenté de faire comprendre au bourricot de Kinshasa, de laisser passer le tour de la présidence tournante pour le pays qui venait après la RDC afin de donner de donner le temps au Congo, de trouver une solution à des crises de légitime qui empêchent le pays de décoller. C'est un niet que Tshilombo a déclaré à tous les diplomates négociateurs de l'Union africaine qui sont allés le voir à Kinshasa. 

Un mot d'ordre a été donné de boycotter  la cérémonie de passation de commandement. Tshilombo était seul. Par solidarité à la décision prise par les Chefs d’État sur le format du 34eme sommet, la Présidente éthiopienne, Sahle-Work Zewde  et son premier ministre, Abiy Ahmed Ali n’ont pas fait le déplacement du siège de l’Union Africaine pour participer au sommet hybride. Aucun chef d'Etat n'était présent pour la passation du bâton de commandement. L'opprobre pour ce faussaire de Kinshasa, la honte pour 85 millions de Congolais. C'est vraiment dommage d'avoir un checkuleur à la tête du Congo.

Tshilombo n'a aucune mérite. La présidence de l'Union africaine est tournante, chaque pays à son tour. L'imposteur et usurpateur Tshilombo qui a pris la présidence de l'UA par défi, comment espère-t-il présider sans consentement de ses pairs ?

Au Congo, Tshilombo s'est plaint d'être bloqué, en Ethiopie, il est boycotté. Le putschiste Tshilombo n'ira pas loin.  

Lire la suite...

Partager sur : Partager