Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Adolphe muzito

Fil des billets Fil des commentaires

vendredi 27 décembre 2019

RDC: Deux anciens Premiers Ministres, Muzito clairvoyant, Tshisekedi faux Héros National !

Adolphe Muzito, Clairvoyant, Révolutionnaire et Résistant !

Le discours martial d'Adolphe Muzito, coordonnateur de Lamuka et ancien Premier ministre contre le Rwanda, agresseur, occupant, pillard et receleur des ressources de la RDC, a l'assentiment du peuple congolais et sa diaspora. Cette déclaration Nfumu Mpa l'a fait au cours d'une conférence de presse et la veille de son déplacement pour Beni. Adolphe Muzito qui montre ses muscles est le seul acteur politique clairvoyant et qui a de la poigne. Des chiens couchant face au Rwanda sont nombreux et se ramassent à  la pelle. La guerre dont parle Muzito est l'appropriation du peuple congolais de son destin. Cette guerre ne passe essentiellement par les Fardc infiltrés. La maison RDC n'est pas en verre, comme le pense l'arrogant général Jean-Bosco Kazura, le frère de Paul Kagamé-bourreau du peuple congolais et Hitler noir. Depuis 25 ans, la soldatesque rwandaise fait ses incursions à  l'Est de la RDC, tue, assassine, massacre une population civile pacifique et sans défense. Elle pille impunément les ressources de la République démocratique du Congo. Adolphe Muzito, coordonnateur de Lamuka et ancien Premier ministre, est le premier et seul homme politique congolais à  lever le ton !

Etienne Tshisekedi, chien de garde de la dictature Mobutu!

Les Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques sont des amnésiques et anti-patriotiques ! Etienne Tshisekedi, mort à  l'étranger comme tous ceux qui ont combattu, Patrice Emery Lumumba, le seul et vrai héros national, qu'il qualifia de "Crapaud" n'est pas un exemple de démocrate pour la RDC.

Contrairement à  Etienne Tshisekedi, ami-ami du dictateur Mobutu, Adolphe Muzito n'a jamais participer à  la conception d'un mouvement contre le peuple congolais, comme Etienne Tshisekedi qui a parti à  la création du Mouvement Populaire de la Révolution-MPR qui deviendra MPR-Parti-Etat ! "Olinga olinga Té Ozali Na MPR" ! 1er juin 1966, quatre hommes politiques accusés de complot contre Mobutu sont pendus en public à  Kinshasa, après avoir eu les yeux crevés. Le ministre de la justice de l`époque est un certain... Étienne Tshisekedi.

Ministre de la justice de Mobutu, Etienne Tshisekedi a approuvé la condamnation de les quatre conjurés de la Pentecà´te, Jérà´me Anany, Evariste Kimba, Emmanuel Bamba et Alexandre Mahamba, condamnés à  mort mardi 1 juin 1966 par le tribunal militaire de juin Kinshasa. Cinq minutes de délibération ont suffi aux trois majors composant le tribunal pour prononcer la sentence de mort. Le procès s'est déroulé en plein air, devant plus de vingt mille personnes, à  l'intérieur du camp militaire Colonel Kokolo. "Le visage et les bras tuméfiés, les cheveux gris de poussière, les quatre accusés ont comparu, enchaînés sur le perron du mess des officiers du camp. " Des officiers supérieurs nous appelaient. Il nous a semblé que nous ne pouvions pas refuser de répondre à  leur appel ", a déclaré M. Alexandre Mahamba. " Ce sont les militaires, a-t-il ajouté, qui ont organisé les réunions auxquelles ils nous ont invités à  assister. Ils nous ont dit et répété qu'ils s'occupaient du cà´té militaire de l'action et qu'ils nous demandaient seulement de former un gouvernement provisoire, composé de civils. " D'une voix forte, M. Mahamba a conclu son exposé en demandant son acquittement et celui de ses compagnons. L'audition de M. Evariste Kimba fut à  peu près inaudible pour le public et les journalistes, pressés par la foule et bousculés à  l'occasion par les militaires. M. Kimba a demandé à  être confronté avec les officiers qui ont dénoncé le complot. " J'affirme sur l'honneur, a-t-il dit, qu'il n'a jamais été question d'un complot visant à  l'élimination physique d'une personne au pouvoir. " Pas de plaidoiries ni de réquisitoires. Le procès n'a comporté ni plaidoiries ni réquisitoires. Les quatre accusés ont présenté leur défense, bien souvent au milieu des hurlements d'une foule particulièrement hostile. Aussità´t après, les trois juges militaires se retiraient pour délibérer. Ils revenaient cinq minutes plus tard porteurs du verdict : les quatre accusés étaient condamnés à  mort pour tentative de coup d'Etat. Ce verdict était accueilli bruyamment par la foule, tandis que les quatre condamnés regagnaient leur cellule. Les quatre conjurés seront pendus jeudi matin à  9 heures si leur peine n'est pas commuée d'ici là . La journée de jeudi sera chà´mée pour que la population puisse assister à  l'exécution..

40 ans plus tard, c'est au stade des Martyrs, lieu où furent pendus les quatre conjurés de la pentecà´tes, que les obsèques d'Etienne Tshisekedi eut lieu. Un criminel revient toujours sur le lieu de son crime. C'est dans l'enceinte du stade des Martyrs de Kinshasa que eurent lieu les obsèques d'Etienne Tshisekedi, les Udpsiens et udpesistes eurent l'outrecuidance d'acclamer Paul Kagamé, bourreau du peuple congolais et Hitler noir. Alors que le vrai corps d'Etienne Tshisekedi est enterré depuis des lustres en Belgique ! C'est au dessus d'un cercueil avec un tronc à  l'intérieur que l'on apposa la médaille d'Héros national !

Adolphe Muzito n'a jamais poussé les enfants des autres au casse pipe ! C'est le sang des enfants des autres qui faisait tenir Etienne Tshisekedi. Plus les Congolais tombaient sous les balles du régime Mobutu, plus le pouvoir de Tshisekedi montait. Un vrai prima curria ! Etienne Tshisekedi n'a jamais été opposant au régime Mobutu qu'il a toujours servi. Il avait pris l'habitude de crier très fort le matin, en dénonçant Mobutu et le soir à  bord de son Jaguar, il allait récupérer des cartons de billets verts. Etienne Tshisekedi fut un faux opposant à  Mobutu !

Etienne Tshisekedi a laissé pour seul héritage au Congo, un fils cupide, faussaire, imposteur, usurpateur, traître et collabo: Angwalima Tshilombo, Monsieur 15% qui a fait un odieux deal avec Alias Kabila. Le chien couchant de Paul Kagamé est voleur du destin du peuple congolais. Adolphe Muzito bat de très loin, Etienne Tshisekedi, un vampire du sang du peuple congolais. Des Congolais sont morts pour rien, les fourberies de Tshisekedi sont décapantes. L'homme a contribué à  rendre notre peuple amorphe "Bolala Pongi Ya Ba Bébé" !

Le mépris de notre peuple par Angwalima Tshilombo, faire d'Alias Kabila son partenaire, se coucher face à  Paul Kagamé, piétiner nos martyrs comme des morts pour rien, voler et piller la caisse de l'Etat...prouvent à  dessein que Tshisekedi comme Tshilombo n'auront été que des fieffés menteurs contre le peuple congolais.

Lire la suite...

Partager sur : Partager