Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - André Bonkondoa

Fil des billets Fil des commentaires

lundi 30 octobre 2017

500 ans de Réformes. Le pasteur André Bokundoa, président de l'Eglise du Christ au Congo à  Strasbourg

Le pasteur André Bokundoa, président de l'Eglise du Christ au Congo (ECC) à  Strasbourg

Invité d'honneur par la Fédération Protestante de France, le pasteur André Bokundoa, président national de l'Eglise du Christ au Congo (ECC), la plus grande fédération protestante dans le monde, était à  Strasbourg pour les 500 ans de Réformes.

Plus de 8000 personnes étaient réunies au Zénith pour le grand culte de Protestants en fête et véritable temps fort du week-end, hier dimanche matin. Le pasteur François Clavairoly, président de la Fédération Protestante de France, dans sa prédication rappelle que "la foi est avant tout confiance et appelle à  la fraternité". Il dit aussi que "croire, c'est ouvrir son intelligence".

Le pasteur André Bokundoa, président de l'ECC et le pasteur François Clavairoly, président de la Fédération Protestante de France

Accueil chaleureux du président de l'ECC, André Bokundoa par le président de la Fédération Protestante de France, François Clavairoly

Pour son première voyage à  l'étranger, le pasteur André Bokundoa est venu en France. Ce n'est pas rien ! La France est dans l'Union européenne. Elle est membre du Conseil de sécurité de l'ONU et la cinquième puissance économique du monde. La France n'a pas des relations ecclésiales historiques avec les églises protestantes congolaises. C'est un soutien clair au nouveau président de l'Eglise du Christ au Congo. D'ailleurs, dans l'entretien que le pasteur François Clavairoly a accordé à  son confrère congolais à  Strasbourg, de questions furent directes et la main très tendue.

Les pasteurs Philippe Kabongo, André Bokundoa, François Clavairoly et le professeur Honoré Muenyi Kamuinga à  Strasbourg

Humble, calme, serein, le pasteur André Bokundoa préside aux aux destinées de l`Eglise du Christ au Congo, sans grand mitre, grosse crosse épiscopale ni anneau épiscopal. Après 19 ans de règne sans partage de Monseigneur Marini Bodho, le pasteur André Bokundoa a été massivement élu au deuxième tour de l`élection du président national de l`ECC, le samedi 19 aoà»t dernier, avec 247 voix, soit 57,7% face au Révérend Docteur Milenge Mwenelwata, 169 voix, soit 39,9% soutenu par Marini Bodho.

Le pasteur André Bokundoa, président de l'Eglise du Christ au Congo (ECC) et le professeur Honoré Muenyi Kamuinga à  Strasbourg

Le pasteur Philippe Kabongo M'Baya, président de l`Évangile et Liberté, et le pasteur André Bokundoa, président de l'Eglise du Christ au Congo (ECC)

Philippe Kabongo M'Baya, André Bokundoa et Honoré Mwenyi Kamuinga à  Strasbourg

Le pasteur André Bokundoa est élu donc légitime. Les statuts de l'ECC stipulent que le mandat du président national de l`Eglise du Christ au Congo est de six ans, indéfiniment renouvelable par le biais du synode national. Aussi, le texte souligne également la limitation de l`à¢ge à  soixante-quinze (75) ans. André Bokundoa jusque là  n'est pas encore installé officiellement. Son installation devra se faire à  la cathédrale du centenaire protestant à  Kinshasa. Des documents ont même été soutirés dans son dossier déposé à  la Primature afin de retarder l'arrêté gouvernemental de son élection... Le pasteur André Bokundoa a une démarche biblique simple, l'ECC doit revenir aux sources de la Bible et lui se considère simplement comme la sentinelle parmi d'autres de l`Évangile de Jésus-Christ au Congo. L'Eglise du Christ au Congo a besoin du soutien de grandes églises protestantes à  travers le monde, mais aussi de grandes Ongs protestantes qui œ“uvrent dans le social pour répartir.

Le professeur Honoré Muenyi Kamuinga, André Bokundoa, président de l'ECC et Philippe Kabongo, au Zénith pour le grand culte de Protestants en Fête à  Strasbourg

Le pasteur Philippe Kabongo, le professeur Honoré Muenyi Kamuinga et André Bokundoa, président de l'ECC au Zénith pour le grand culte de Protestants en Fête à  Strasbourg

Il faut dire que le déviationnisme de l'Eglise du Christ au Congo a désenchanté plus d'un protestant-évangélique dans le monde. Marini Bodho, le gourou du "Raïs" a transformé l'ECC en la caisse de résonance du régime actuel qui sévit en toute impunité, l'ECC a perdu depuis des lustres sa crédibilité. Les protestants au Congo n'ont plus de parole. Alors que l'histoire du protestantisme est une histoire de la Résistance, l'ECC a courbé l'échine en devenant l`auxiliaire du pouvoir, le bras séculier de la dictature des Joséphistes...Et Marini Bodho est Sénateur de "Raïs", son conseiller spirituel et il continuait à  diriger l'ECC comme si de rien n'était...

L'Église du Christ au Congo (ECC) est la plus grande fédération protestante avec ses 95 dénominations chrétiennes protestantes et évangéliques de la République démocratique du Congo. La vision d'André Bokundoa, le président de l'ECC est claire et nette de sa mission prophétique, attendue de tous les protestants-évangéliques au Congo et ceux de la diaspora.

André Bokundoa-bo-Likabe jure de consolider l`unité de l`ECC ;

- amorcer ensemble avec tous les protestants un vaste programme de développement durable ;

- favoriser l`émergence des Communautés membres avec les apports internes et externes ;

- faciliter le cadre de collaboration entre la présidence de l`ECC et les différentes communautés membres ;

- repenser la vision évangélique de l`ECC par la mise en place des programmes et projets ayant pour objectif le renforcement permanent des capacités des cadres à  tous les niveaux ;

- impliquer l`ECC sur les questions liées aux droits de l`homme, à  la bonne gouvernance et à  la protection de l`environnement.

Lire la suite...

Partager sur : Partager