Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - André Mbata

Fil des billets Fil des commentaires

vendredi 24 juillet 2020

RDC: L'autoproclamé constitutionnaliste André Mbata fume-t-il de la moquette en déclarant le Premier ministre n'est pas une institution ?

RDC: L'autoproclamé constitutionnaliste André Mbata fume-t-il de la moquette en déclarant le Premier ministre n'est pas une institution ?
Freddy Mulongo, Réveil FM International
Freddy Mulongo-Mbata Faussaire 10.jpg, juil. 2020

La Constitution de Liège qui régit la République démocratique du Congo est calquée sur celle de la France et d'autres pays. Écrite entièrement par des Belges, avec deux observateurs Congolais : Evariste Boshab et Bob Kabamba Kazadi, garçon de course de Louis Michel, la Constitution de Liège n'a rien de la Belgique étant une monarchie parlementaire.
Freddy Mulongo-Ilunga Ilukamba.jpg, juil. 2020
L'autoproclamé et Tribalo-ethnique, André Mbata fume-t-il la moquette ? Comment le tribaliste patenté peut-il avoir l'outrecuidance de déclarer que le Premier ministre n'est pas une institution ? Avec son vol de destin du peuple Congolais, les courtisans Bena Mpuka d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba doivent savoir que dans l'ordre protocolaire le Premier ministre est la troisième personnalité de l'état, après le président du Sénat et président de la République. Sortir des niaiseries du type le gouvernement est collégial...Alors pourquoi il y a t-il un Premier ministre ? C'est parce qu'il est le Premier de tous les ministres. La Primature est une institution. André Mbata doit rentrer à l'école, ce nullard. Il est du même acabit qu'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba qui viole impunément la Constitution et voudrait ce bourricot que l'on acclame.
En France, il y a deux exécutif : le président élu par les Français et son Premier ministre qu'il nomme s'il a la majorité.
Il arrive que le Premier ministre soit d'une autre majorité parlementaire que le président. C'est ce que l'on appelle la cohabitation.
Souvenons-nous, lors de la cohabitation Chirac-Jospin. C'est ce dernier en tant que Premier ministre qui avait refusé un visa au dictateur Mobutu alors qu'il était ami de Chirac.
Lors de la première cohabitation Mitterand-Chirac, la France était représentée par le président de la République et le Premier ministre dans toutes les rencontres internationales. Deux fauteuils pour un seul et même pays.
La question est simple : quelle urgence y avait pour qu'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba fasse contre signer des ordonnances de nominations des Fardc, par le criminel ministre de l'intérieur de L'Udps, Gilbert Kankonde ? Alors que le Premier ministre n'était pas hors du pays. Lubumbashi, c'est le Congo, à deux heures de vol de Kinshasa. En RDC, nous vivons une coalition-cohabitation. Le président, son gouvernement et le parlement sont tous des tricheurs-fraudeurs. Ils n'ont pas gagné les élections. Ils dirigent par deal et défi.
Quelques heures avant, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba était à Brazzaville et avait déclaré qu'il n'aurait rupture entre le FCC et CACH. Et que les délégués de deux camps dialoguaient.
Au fait, on a affaire à un Faussaire, Checkuleur, imposteur, usurpateur, traître et Collabo qui n'a jamais respecté sa parole. Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba se croit encore dans sa pizzeria à Bruxelles. En bon pizzaïolo, il croit enfariner le client. La RDC n'est pas le Ligablo de Tshivube. Il doit se conformer aux règles applicables à tous: la Constitution.
Alors que c'est à genoux à Kingakati, qu'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba a signé nuitamment, son odieux deal satanique, pour bénéficier d'une nomination électorale... Voilà qu'André Mbata sort de sa Talibanie pour défendre l'indéfendable de manière légère et ostentatoire. Mbata c'est l'incarnation de la médiocrité comme Tshilombo est la calamité du Congo.

Lire la suite...

Partager sur : Partager