Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - AngolaLeaks

Fil des billets Fil des commentaires

lundi 20 janvier 2020

Angola Leaks: Joà£o Lourenço veut récupérer plus de 60 milliards détournés par des anciens dignitaires angolais !

Joà£o Lourenço, président Angolais

L'Angola est sur la bonne voie dans la lutte contre la corruption. Le président Joao Lourenço a déclenchée l'opération mains propres en Angola. Les prédateurs angolais doivent cracher leurs forfaits dans la bassine commune. Edouardo Dos Santos est le premier qui doit rembourser à  l'Angola 7,9 milliards Us. Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" en allant en Angola pour plaider la cause de Sindika Dokolo et Isabel Dos Santos n'a rien compris. L'affaire des copains coquins n'existe plus en Angola. Fouiner dans le passé est un droit démocratique. Dire que les dignitaires de la République démocratique du Congo sont cités dans Panama papers et que rien n'est fait jusque là , c'est le comble.

Voici la liste des milliardaires et milliardaires Angolais qui ont reçu l'amnistie du gouvernement pour retourner l'argent qu'ils avaient détourné à  l'État et qu'ils gardaient à  l'étranger. Le gouvernement angolais est entrain de travailler avec les pays où l'argent se trouve pour le rapatrier en Angola.

1. *José Eduardo dos Santos* (ex-président ou président honoraire): USD 7,9 milliards de dollars.

2. *Hélder Manuel Viera Dias Jàºnior* “Kopelipa”: USD 2, 6 milliards de dollars

3. *Leopoldino Fragoso do Nascimento* ``Dino»: USD 1,8 milliards de dollars

4. *Manuel Domingos Vicente*: USD 3,8 milliards de dollars

5. *Isabel dos Santos Dokolo*: USD 12,7 milliards de dollars

6. *Tenente-Coronel Leonardo Lidinikeni* (ex-officier des scout à  la présidence): USD 314,3 million de dollars

7. *José Lima Massano*: USD 1.2 milliards de dollars

8. *José Filomeno dos Santos* “Zenàºâ€: USD 1,9 milliards de dollars

9. *José Leità£o da Costa e Silva*: USD 842,7 million de dollars

10. *José Maria* (ex-chef des Renseignements Militaires): USD 854,3 million de dollars

11. *Jean-Claude Bastos de Morais*: USD 2,5 milliards de dollars

12. *Armando da Cruz Neto*: USD 213,7 millions de dollars

13. *àlvaro Sobrinho*: USD 1,7 milliards de dollars

14. *Elà­sio de Figueiredo* (Embassadeur): USD 1,8 milliards de dollars

15. *Antà³nio Pitra Neto*: USD 578 millions de dollars

16. *Higino Lopes Carneiro*: USD 1,2 millions de dollars

17. *Carlos Hendrick Silva*; USD 243,2 millions de dollars

18. *General Fernando Araàºjo* : USD 283,1 millions de dollars (Homme d'affaires)

19. *Antà³nio Mosquito* et *Sebastià£o Lavrador* (Banquiers): USD 213,8 millions de dollars

20. *Marcel Kruse*: USD 348,2 millions de dollars (Homme d'affaires et Politicien).

21. *Joaquim David*: USD 854,9 millions de dollars

22. *Abilio Sianga* (Administrateur de Sonangol): USD 743,7 millions de dollars

23. *Mà¡rio Palhares* (Banquier): USD 843,8 millions de dollars

24. *Aguinaldo Jaime*; USD 412,8 millions de dollars

25. *Antà³nio França* “Ndalu” USD 312,9 millions de dollars

26. *Amaro Taty*: USD 232,9 millions de dollars

27. *Noé Baltazar* (Direteur de ASCORP): USD 743,9 millions

28. *Desidério Costa*: USD 621,9 millions de dollars

29. *Isaac dos Anjos*: USD 312,8 millions de dollars

30. *Faustino Muteka*: USD 532,1 millions de dollars

31. *Carlos Hendrick*: USD 198,8 millions de dollars

32. *Antà³nio Vandàºnem*: USD 317,5 millions de dollars

33. *Manuel Augusto da Fonseca* (Sonangol): USD 429,2 millions de dollars

34. *Orlando Veloso* (ex-PCE da Sonangol Immobilier): USD 512,7 millions de dollars

35. *José Carlos de Castro Paiva*, (ex-Administreur non-executif de Sonangol): USD 312,1 millions de dollars

36. *José Pedro de Morais*: USD 542,7 millions de dollars

37. *Général Pedro Neto*: USD 286,9 millions de dollars

38. *Dumilde Rangel*: USD 213,5 millions de dollars

39. *Santana André Pitra*: USD 267,4 millions de dollars

40. *Hendrick Vaal Neto*: USD 265,2 million de dollars

41. *Fernando da Piedade dias Santos Nandà³*: USD 623,7 millions de dollars

42. *Salomà£o Xirimbimbi*: USD 312,8 millions de dollars

43. *Fà¡tima Jardim* (ex-Ministre des Pêches): 121,5 millions de dollars

44. *àlvaro Carneiro* (ex-directeur adjoint de Endiama): USD 276,9 millions de dollars

45. *Ramos da Cruz*: USD 163,8 millions de dollars

46. *Gomes Maiato*: USD 285,8 millions de dollars

47. *Joanes Andre*: 693,7 millions de dollars

48. *Joà£o Eduardo dos Santos*: USD 412,4 millions de dollars

49. *Marta dos Santos*: USD 1,2 milliards de dollars

50. *Bento Kangamba*: USD 203,7 millions de dollars

51. *Gonçalves Muandumba*: USD 175,8 millions de dollars

52. *Luiz Paulino dos Santos* (ex-governeur de Bié): USD 86,3 millions de dollars

53. *Paulo Kassoma*: USD 126,3 millions de dollars

54. *Rui Santos* (Homme d'affaires): USD 1,8 milliards de dollars

55. *Mà¡rio Antà³nio* (Adm. da GEFI): USD 83,9 millions de dollars

56. *Silva Neto* (ex-administrateur de Sonangol Distribution): USD 453,8 millions de dollars

57. *Jàºlio Bessa* (ex-Ministre des Finances): USD 113,7 millions de dollars

58. *Paixà£o Franco*: 163,8 millions de dollars

59. *Kundi Payhama*: USD 217,8 millions de dollars

60. *General Furtado*: USD 198,4 millions de dollars

61. *Ismael Diogo*: USD 59,3 millions de dollars

62. *Augusto Tomà¡s*; USD 846,1 millions de dollars

63. *Generoso de Almeida*; USD 213,6 millions de dollars

64 *General Cirilo de Sà¡*: USD 147,1 millions de dollars

65. *Paixà£o Junior*: USD 241,7 millions de dollars

66. *General Adolfo Razoilo*: USD 162,4 millions de dollars

67. *Bornito de Sousa* (actuel vice-président de la république): USD 317,4 millions de dollars

68. *Gilberto Lutukuta*: USD 98,8 millions de dollars

69. *José Pedro de Morais* (homme d'affaires): USD 312,8 millions de dollars

70. *Fernando Borges*: USD 134,2 millions de dollars

71. *José Lopes*; USD 73,9 millions de dollars

72. *Irmà£os Ceita*: USD 421,7 millions de dollars

*Total : USD 60,670 milliards de dollars*

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 25 février 2019

Antoine Gizenga et Abdoulaye Yérodia, deux Mammouths et pseudo-révolutionnaires !

Antoine Gizenga, Lumumbiste et Joséphiste ?

Personne n'a le droit de se réjouir de la mort d'un autre. Lorsqu'on a assumé une responsabilité politique, même mort, on demeure un homme publique. Les fossoyeurs, falsificateurs et thuriféraires qui jouent à  pudibonderie pour étaler le cà´té lumière des politicailleurs pour mieux cacher les ombres et vérités au peuple congolais, n'ont qu'à  aller voir ailleurs. Les ventriotes, polticailleurs et profito-situationnistes ont contribué à  la descente en enfer de notre pays. Ils ont contribué à  l'abrutissement de notre peuple pour mieux se servir. La République démocratique du Congo perd successivement deux Mammouths Joséphistes: Abdoulaye Yérodia et Antoine Gizenga. Les deux ont contribué à  donner des béquilles à  l'imposteur Hippolyte Kanambe Kazembere Mtwale Alias Kabila pour son règne de 18 ans sur le trà´ne du Grand Congo. Les deux ont donné la légitimité à  un moment crucial de l'histoire de notre pays, à  un Kadogo arrivé au Congo en 1997, avec des bottes de jardinier et une kalachnikov en bandoulière, dans la gibecière de l'Afdl, ce conglomérat d'aventuriers.

Nous avons toujours cru que le Lumumbisme, c'est construire une nation indépendante, avec son peuple, par ses propres moyens, une démocratie, une société de bien-être et de justice sociale. Au delà  de la personnalité de Patrice Emery Lumumba, le lumumbisme est-il un livre de recettes ? Une bréviaire des dogmes intangibles, sclérosés et inamovibles auxquels chacun doit se conformer sans esprit critique? Pour nous, le Lumubisme est l'amour de sa patrie. Au Congo, plusieurs pseudo-Lumumbistes ont trahi la mère patrie ! Des collabos et traitres à  la nation se ramassent à  la pelle. Des faux Lumumbistes, il y en a en plein.

Deal contre nature: Antoine Gizenga et Nzanga Mobutu offrent la légitimité à  l'imposteur Alias Kabila

Au delà  de son passé "mythique", comment Antoine Gizenga, qui avait été vice-Premier ministre entre 1960 et 1961 dans le gouvernement Lumumba, a pu accepter de faire un deal contre nature avec l'imposteur Alias Kabila et se faire nommer premier ministre de 600 jours de 2006 à  2008 ? Sous la dictature de Mobutu Sese Seko, Antoine Gizenga a été emprisonné et mis en résidence surveillée. Lors de l'élection Louis Michel 2006, Antoine Gizenga et Nzanga Mobutu se sont ralliés à  Hippolyte Kanambe Kazembere Mtwale Alias Kabila pour contrer la victoire de Jean-Pierre Bemba ! Lorsque le 30 décembre 2006, Antoine Gizenga est nommé Premier ministre par Alias Kabila, il a 81 ans. Était ce raisonnable ? 17 ans après avoir légitimé un imposteur dans notre pays, Antoine Gizenga s'en est allé dans les bras de sa dulcinée de moins de 68 ans que son à¢ge. Le cœ“ur a là¢ché ! La belle famille dit à  Udjana qu'elle n'aura rien comme héritage. Le vieux s'en va sans avoir écrit ses mémoires. Personne ne sait sa vision du Congo. Quel héritage de savoir lègue-il aux générations futures ?

Abdoulaye Yérodia Ndombasi, Faux Mzéïste et faux révolutionnaire

M'zée Laurent-Désiré Kabila s'est toujours clamé Lumumbiste. Pourquoi une fois à  Kinshasa, Antoine Gizenga n'a jamais été intégré dans l'équipe ? Abdoulaye Yérodia Ndombasi, faux Mzéeïste et faux révolutionnaire, l'homme qui pleurait tout seul, l'ancien chauffeur de Lacan s'en est aussi allé. Par sa traîtrise à  la patrie, Abdoulaye Yérodia Ndombasi a menti à  l'opinion nationale et internationale qu'Hippolyte Kanambe Kazembere Mtwale Alias Kabila était le fils de M'zée Laurent-Désiré Kabila. Il n'a jamais levé son doigt lorsqu'Alias Kabila a fait assassiner Aimée Kabila Mulengela, dans la nuit du 15 au 16 janvier 2008 à  Mont Ngafula ! Depuis la disparition brusque de Laurent-Désiré Kabila en janvier 2001, Alias Joseph, sa tante Jeannette et Maman Sifa Mahania sous la protection d'Abdoulaye Yérodia Ndombasi, se sont emparés de l'héritage de la famille biologique de M'zée Laurent-Désiré Kabila. Hortense Kibawa Kabila vit en exil en Grande-Bretagne. Elle porte le nom de la grande-soeur de M'zée Laurent-Désiré Kabila, qui a été assassiné. Étienne Kabila Taratitu, exilé en Afrique du Sud notamment pour tentative se revendique "fils aîné" de Laurent-Désiré Kabila. Pour pour Étienne, l'imposteur-usurpateur Alias Kabila, soutenu par Abdoulaye Yérodia qui a été catapulté sur le trà´ne du Congo pour mieux piller ses ressources, n`est pas un "fils biologique" de Kabila, mais son "enfant adoptif". Une thèse soutenue par son jeune "demi-frère" Emmanuel Kabila Kashirika qui, comme lui, vit en exil en Afrique du Sud. Maman Sifa Mahania a eu six enfants avec M'zée Laurent-Désiré Kabila dont cinq filles et un garçon. Le garçon s`appelle Kabila Mulindwa qui a une vingtaine d'années. M'zée Laurent-Désiré Kabila avait adopté plusieurs enfants, et il avait également plusieurs femmes. M'zée Laurent-Désiré Kabila avait adopté les enfants d'une dame d`origine rwandaise qui se nomme Marceline Mukambuguje. Ces enfant sont Alias Joseph Kabila, Alias Sissi Kabila, Alias Cécile Kabila, Alias Zoé Kabila et Alias Kabila Masengo qui est autiste.

M'zée Laurent-Désiré Kabila avait combien d'enfants ?

En octobre 2007, le Général Mufu surnommé Démon sans tête, cousin et frère de M'zée Laurent-Désiré Kabila a été assassiné par un escadron de la mort à  Kinshasa. La vraie famille de M'zée Laurent-Désiré Kabila tire le diable par la queue au Congo. Des imposteurs avec la complicité d'Abdoulaye Yérodia Ndombasi se sont emparés du nom de Kabila et se sont enrichis sur le dos du peuple congolais. Abdoulaye Yérodia Ndombasi n'a jamais demandé un procès équitable pour Eddy Kapend et ses amis d'infortune présumés assassins de M'zée Laurent-Désiré Kabila. Cela fait 18 ans qu'ils sont en prison à  Makala.

Lire la suite...

Partager sur : Partager