Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Angwalima

Fil des billets Fil des commentaires

samedi 4 juillet 2020

RDC : C'est quoi ce parti Udps ?

RDC : C'est quoi ce parti Udps ?

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Udps mabumucrate 1.jpg, juil. 2020

Les Udpsiens et Udpsistes clament qu'ils se sont battus 40 ans pour la démocratie et l'état de droit. La majorité d'entre eux n'ont jamais vécu dans un pays démocratique. Même Étienne Tshisekedi, pourfendeur de Patrice Emery Lumumba, qu'il qualifia de "Crapaud" n'a jamais vécu dans un pays démocratique. Le Co-fondateur du MPR-Parti-Etat, qui ne s'est pas empêché de demander à la communauté internationale de s'engager du Zaïre, or en voulant punir son ami Mobutu, c'est le peuple zaïrois qui en patissait.

Aujourd'hui, son fils Àngwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est le plus grand voleur du destin de notre. Monsieur 15% a fait un satanique odieux deal avec Alias Kabila pour bénéficier d'une nomination électorale ! Tshilombo est une calamité pour le Congo. Il ne dirige rien et ne contrôle rien. Pseudo-président étiquette, Àngwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba végète. Mais les Udpsiens et Udpsistes gigotent et répètent leur mantra comme des fanatiques drogués : "État de droit"!

Regardez-moi cette affiche diffusée sans honte: Àngwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, président de L'Udps-Muluba Kasaïen, Jean-Marc Kabunda wa Kabunda, président ai de L'Udps-Muluba Kasaïen et Augustin Kabuya, secrétaire général-Mulluba Kasaïen.

L'Udps est au pouvoir. Au lieu d'agir d'apporter des réformes pour mieux faire avancer le Congo. Ils agissent comme s'ils sont dans l' opposition. Des barbares et inciviques de L'Udps prouvent qu' ils pataugent dans une mangeoire où ils ne sont ni cuisiniers ni marmitons. Koyiba élection ya peuple eza pasi !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC: "Kutupa Bilato" est la maladie qui grangrène la présidence usurpée d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba !

RDC: "Kutupa Bilato" est la maladie qui grangrène la présidence usurpée d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 1267.jpg, juil. 2020

Conseillers, gardes corps, chauffeurs, pilote, avocat... tous tombent comme des mouches, à la présidence usurpée d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba.

Les Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques qui scandaient à tue-tête "Bukalenga Bwetu" sont devenus aphones. En volant la victoire de Martin Fayulu, le Président Élu, Tshilombo est un imposteur et usurpateur.

En volant, le destin du peuple congolais, avec son deal mystico-satanique et nécromancien avec Alias Kabila, pour bénéficier d'une Nomination Electorale, Merti Merti Merta "Monsieur 15%" a cautionné et sacrifié tous ses collaborateurs pour la magie du pouvoir.

On dit qu'une maladie gangrène la présidence usurpée de Tshilombo : "Kutupa Bilato"! Cette maladie, maquillée en Coronavirus-Covid 19, est une malédiction qui poursuit Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba. À force d'emporter ses collaborateurs, "Kutupa Bilato" finira par emporter l'individu qui incarne la déchéance du peuple congolais : Tshilombo.

Sans fourberies et roublardises du fameux fils Tshisekedi, Alias Kabila serait conjugué au passé. Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba a rendu Alias Kabila plus fort que jamais au Congo, puisqu'il est son masque, bouclier, pantin et sa marionnette.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 16 juin 2020

RDC: "Kutupa Bilato" est la maladie qui grangrène la présidence usurpée d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba !

RDC: "Kutupa Bilato" est la maladie qui grangrène la présidence usurpée d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 61.jpg, juin 2020

Conseillers, gardes corps, chauffeurs, pilote, avocat... tous tombent comme des mouches, à la présidence usurpée d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba.

Les Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques qui scandaient à tue-tête "Bukalenga Bwetu" sont devenus aphones. En volant la victoire de Martin Fayulu, le Président Élu, Tshilombo est un imposteur et usurpateur.

En volant, le destin du peuple congolais, avec son deal mystico-satanique et nécromancien avec Alias Kabila, pour bénéficier d'une Nomination Electorale, Merti Merti Merta "Monsieur 15%" a cautionné et sacrifié tous ses collaborateurs pour la magie du pouvoir.

On dit qu'une maladie gangrène la présidence usurpée de Tshilombo : "Kutupa Bilato"! Cette maladie, maquillée en Coronavirus-Covid 19, est une malédiction qui poursuit Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba. À force d'emporter ses collaborateurs, "Kutupa Bilato" finira par emporter l'individu qui incarne la déchéance du peuple congolais : Tshilombo.

Sans fourberies et roublardises du fameux fils Tshisekedi, Alias Kabila serait conjugué au passé. Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba a rendu Alias Kabila plus fort que jamais au Congo, puisqu'il est son masque, bouclier, pantin et sa marionnette.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 8 juin 2020

RDC: Féliciter un politicailleur et profito-situationniste comme Angwalima Tshilombo Tshintuntu-Tshifueba qui manipule l'argent du trésor public, c'est comme applaudir un guichet automatique pour vous avoir donné l'argent !

RDC: Féliciter un politicailleur et profito-situationniste comme Angwalima Tshilombo Tshintuntu-Tshifueba qui manipule l'argent du trésor public, c'est comme applaudir un guichet automatique pour vous avoir donné l'argent !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-147.jpg, juin 2020

Angwalima Tshilombo n'a aucune mérite. Il n'est qu'un voleur du destin du peuple congolais. On ne dirige pas un pays, uniquement avec des joues joufflus et une crâne rasée. Il faut des hommes, femmes, jeunes et enfants engagés et mobilisés pour la cause nationale . Il faut une vision et un cap, mais surtout des idéaux et convictions politiques claires. Or Angwalima Tshilombo passe son temps à nous dire voyez mes joues comment elles ont grossi. Quel son projet de société ? Rien ! Le présent et futur du Congo ? Rien. Il est pseudo-président putatif. Il marche sur tapis rouge. Mabundi Airways ne dirige et contrôle rien. Angwalima Tshilombo est le plus médiocre de tous. Il n'est qu'un imposteur et usurpateur. Il est entré par la fenêtre et sortira par le toit de la maison. Tshilombo est un agent de l'occupation. Le balkanisateur répondra de sa haute trahison.

Et ces Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-Ethniques embrayent "Fatshi béton", "Fatshi béton", "Fatshi béton"..."Fatshi tshanana" Un incapacitaire inconscient, qui noie ses insuffisances dans 4 bouteilles de Whisky par jour. Il n'a jamais travaillé et ne sait pas travaillé. Il est incapable de tenir un raisonnement cohérent durant 15 minutes. Les congolais meurent, il a du Matamba dans la bouche, il ne dit rien et ne fait rien. Le Congo est dépecé par les appétits voraces des voisins , Azali kuna Té !

Il a ses troubadours tribaux qui l'encense, par coterie tribale toute honte bue ! Le coronavirus-Covid19 a montré les limites de cet individu "Merti merti merta", le fameux fils d'Etienne Tshisekedi. Habitué à fuir, le pays pour aller chercher des investisseurs.

Aucun grand président ne vient au Congo. Tous savent qu'ils ont à faire à un Faussaire, Fourbe, Roublard et dribbleur patenté. Un non-élu, qui a fait un deal pour bénéficier d'une nomination électorale. .

La RDC perd des juges, professeurs d'universités, des artistes ....Tshilombo gonfle ses joues joufflus !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 6 juin 2020

RDC : Ballados, Pillards, Angwalima et autres Fossoyeurs ont pris la clé de la Banque et l'ont avalé !

RDC : Ballados, Pillards, Angwalima et autres Fossoyeurs ont pris la clé de la Banque et l'ont avalé !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 4130.jpg, juin 2020

Nous nous sommes battus pour un État de droit, où chaque Congolais puisse vivre dans son pays la tête haute et jouir des ressources de son pays. Nous ne battions pas pour qu' Alias Kabila parte sans partir. Ni pour qu'un Faussaire, Fourbe, Roublard et ancien pizzaïolo à Bruxelles, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba non élu se fasse nommé président et devienne le pantin, masque, bouclier et marionnette d'Alias Kabila.

Aujourd'hui, le Congo en faillite, coulé par ses propres enfants et complices mafieux. Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba profite du nom "Tshisekedi" et le dévalue en même temps. C'est le Far West. On a l'impression que Pablo Escobar est au sommet de l'Etat et ses cartels de Medellín ont pris en otage le Congo et agissent en toute impunité.

Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba n'est entouré que des Bena Mpuka tribaux. Des tribalistes qui se victimisent sans honte. Des voleurs qui rackettent les caisses de l'Etat. En un an et six mois, Angwalima Tshilombo et sa bande ont volé plus que les 32 ans de Mobutu.

À partir du moment où le régime Tshilombo équivaut au régime Alias Kabila et vice-versa Tshilombo doit assumer les bévues de son partenaire nominateur.

Au moment où ils se partagent le butin volé à Kinshasa, des populations souffrent à l'Est, les armées étrangères occupent des parties du territoire sans aucune crainte de poursuites.

Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est le président nullard que la RDC que le Congo n'ait jamais connu.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 10 mai 2020

RDC : Alias Kabila plus fort qu'avant grâce au deal avec Tshilombo !

RDC : Alias Kabila plus fort qu'avant grâce au deal avec Angwalima Tshilombo !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Alias JoKa 9.jpg, mai 2020

A cause et grâce à Tshilombo, pantin-marionnette et président nommé, Alias Kabila est plus fort un an et cinq mois après le deal qui a permis à Tshilombo de bénéficier d'une nomination électorale. Les Kinois se mettent à applaudir Alias Kabila, alors qu'il était honni. Ses 18 ans de régime d'imposture a laissé des traces sanguinaires.
freddy-mulongo-alias-joka-2

Arrivée au Congo avec des bottes de jardinier et une kalachnikov en bandoulière, comme Kadogo et sans papier, Alias Kabila a régné sur le peuple congolais en toute impunité.

Les Congolais sont ses esclaves. 18 ans qu'il a dirigé la RDC, infiltrant des étrangers dans notre armée, créant de fausses rébellions mettant en mal l'unité nationale, chèrement acquise.

Imposteur-Usurpateur, Alias Kabila avec une fortune de plus de 50 milliards de dollars planqués dans les îles vierges britanniques. achète qui il veut au Congo. Les politicailleurs-ventriotes se ruent à ses pieds pour ramasser des miettes. Des pasteurs, artistes et journalistes chantent ses louanges.

freddy-mulongo-alias-joka-9

 

Après deux hold-up électoraux-2006 et 2011, Alias Kabila a réussi un coup de maître. Il a fait un putsch électoral lors de l'élection du 30 décembre 2018. Angwalima Tshilombo, le fameux fils Tshisekedi, Monsieur 15%, est allé nuitamment négocier avec Alias Kabila à Kingakati pour bénéficier d'une Nomination Électorale. Hippolyte Kanambe à créé un nouveau paradigme qui va faire des émules en Afrique.

Il a choisi un faussaire, magouilleur, checkuleur connu pour faire un deal avec lui. Aujourd'hui 1 an et 5 mois après, les Congolais ont été roulé dans la farine.

Angwalima Tshilombo est devenu son bouclier-masque. La RDC va à son implosion à cause de Tshilombo qui est un patenté tribaliste et incapacitaire notoire. Au lieu de rassembler et fédérer, lui est clivant. Tshilombo joue à fonds la fibre tribale avec ses Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques, par un tour de passe-passe, il se victimise !

Angwalima Tshilombo a réussi à diviser les Congolais. La majorité est contre son odieux deal contre le peuple congolais. S'il a des pépins, il est conscient que le peuple ne viendra pas à son secours. Angwalima Tshilombo est allé trop loin dans le mépris de la souveraineté du Congo: Les 12 millions de Congolais sont morts par "Effets collatéraux", Rwandair amène des mercenaires à Kinshasa, il est ami-ami avec Paul Kagame., le bourreau du peuple congolais qu'il a fait applaudir à Kinshasa, trop de scandales financiers à sa présidence usurpée. Son allié et directeur de cabinet, Vital Kamerhe croupit en prison de Makala pour avoir braqué la République et pillé : 370 millions de dollars pour les travaux de 100 jours.

Avec son pantin-marionnette à la tête du Congo, Alias Kabila est l'homme le plus serein. Il est plus fort que jamais à cause d'Angwalima Tshilombo, voleur du destin du peuple congolais. Tshilombo est aussi Fakwa du combat de la diaspora congolaise "Kabila dégage"!

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 27 avril 2020

RDC: Christian Malard i24NEWS met à nu Tshilombo, le pizzaïolo de Bruxelles!

RDC: Christian Malard i24NEWS met à nu Tshilombo, l'ancien pizzaïolo de Bruxelles !

Freddy Mulongo, Réveil FM International 

Ce n'est plus Réveil FM International, c'est Christian Malard d'I24News qui a renversé la table: "On a par exemple la République démocratique du Congo, plutôt dite démocratique, on a au pouvoir aujourd’hui un escroc, un tyran qui s’appelle Tshisekedi qui a pris la succession d’un autre escroc, d’un autre tyran qui s’appelle Joseph Kabila et le peuple souffre au plus haut niveau aujourd’hui"!

Freddy Mulongo-i24news.jpg, avr. 2020


Moi, j'ai visité i24NEWS à Tel Aviv en Israël. Cette  chaîne de télévision israélienne internationale d'informations et d'actualités, est privée. Elle n'émet pas sur Israël, elle est sur plusieurs satellite et émet dans le monde. Il est étonnant que le ministère des Affaires étrangères de la République démocratique du Congo s'abaisse en écrivant une lettre officielle au premier ministre Israêlien , Benjamin  Netanyaou sur un journaliste Français, Christian Malard, correspond d'i24News, à Paris, qui aurait traité d'escroc,  Angwilima Tshilombo , voleur du destin du peuple congolais.  C'est comme si la RDC écrivait une lettre à la République française pour faire taire, Freddy Mulongo, alors que je suis journaliste indépendant. Le monde des médias a beaucoup évolué. Les médias d'Etat n'ont plus le monopole d'information.

Freddy Mulongo-Christian Malard.jpg, avr. 2020


freddy-mulongo-christian-malard

Répondant à la question du journaliste Jean-Charles Banoun, qui était sur le plateau, sur le fait que certains « dictatures en Afrique ou dans d’autres contrées du monde (…) pourrait se servir de COVID-19, pour prendre davantage des mesures répressives et pour asseoir leur dictature », Christian Malard a particulièrement cité la RDC:  "On a par exemple la République démocratique du Congo, plutôt dite démocratique, on a au pouvoir aujourd’hui un escroc, un tyran qui s’appelle Tshisekedi qui a pris la succession d’un autre escroc, d’un autre tyran qui s’appelle Joseph Kabila et le peuple souffre au plus haut niveau aujourd’hui..."! 

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 44.jpg, avr. 2020

A mourir de rire  ! Une connerie de plus ! Le régime tyranique de Tshilombo est incapable de supporter  20 000 critiques et 1000 000 insultes. Et pourtant les Bena Mpuka, Talibans et tribalo-ethniques injurient à longueur des journées de compatriotes.  La tante est allé au au secours de son neveu Tshilombo !  La ministre-Udps des Affaires étrangères, Marie Ntumba Nzeza a, dans une adressée à son homologue israélien, exigé des excuses publiques du journaliste Christian Malard et de la chaîne israélienne i24NEWS. 

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 43.jpg, avr. 2020

Or Christian Malard, ancien chef du service international à la rédaction de la chaîne publique française France 3, qui  fait des piges sur la chaîne israélienne i24 refuse de présenter ses excuses à celui qu'il appelle "Escroc" ! Ce n'est pas Netanyau déjà affaibli par ses propres affaires, qui va intervenir.

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 36.jpg, avr. 2020

Tshilombo n'a pas gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Le fameux fils Tshisekedi a fait un deal avec Alias Kabila pour bénéficier d'une nomination électorale. Un deal en politique, c'est de l'escroquerie politique. Ce grand voleur du destin du peuple depuis sa nomination électorale a dilapidé plus de 5 milliards de dollars en voyages inutiles, jouant au Magellan. Pour lutter contre le Coronavirus-Covid 19, il a mis sur table 1 million 800 mille dollars pour 80 millions d'habitants. Il attend l'aide extérieure pour mieux piller. Son allié et directeur de cabinet, Vital Kamerhe est à Makala. Son procès débute le 11 mai prochain pour avoir braqué la République. Pour les travaux de 100  jours, il a dilapidé 370 millions de dollars !  Le Congolais vit avec -1 dollar par jour, mais le train de vie de nos politicailleurs-ventriotes  frise l'escroquerie. Ils n'ont pas honte de vivre dans l'opulence en gouvernant une population miséreuse: mendiants partout, bidonvilles partout, enfants de la rue partout, des voies délabrées partout, l'hygiène publique précaire partout...

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 4 mars 2020

Martin Fayulu, le Président Élu en transit à Paris avant les États-Unis !

Martin Fayulu, le Président Élu en transit à Paris avant les États-Unis !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Martin Fayulu.jpg, mar. 2020

Le Président Élu, Martin Fayulu est à Paris. L'homme le plus populaire de la République démocratique du Congo, Martin Fayulu est de passage à Paris avant de s'envoler pour les États-Unis. Président Élu avec 62,8 %, Martin Fayulu est en pèlerinage pour la " Vérité des urnes", passage obligé pour l'instauration de la démocratie et la paix en RDC.

Freddy Mulongo-Martin Fayulu 1.jpg, mar. 2020

Un an et deux mois après son putch électoral par deal et Nomination Électorale, Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" peine à convaincre. Tshilombo, ses checkuleurs-frappeurs et sa famille ne sont que des pillards. Ils ont saigné la République. Avec Angwalima Tshilombo, c'est Ali Baba et les 400 voleurs Bena Mpuka !

La Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) dans son synode a reconnu que le pouvoir sous seing privé Tshilombo-Alias Kabila est un pouvoir occulte.

Après l'élection Louis Michel 2006 où Jean-Pierre Bemba à été écarté au profit d'Alias Kabila, celle de novembre 2011 où Étienne Tshisekedi gagnant n'a jamais eu l'imprerium, nous voilà avec Martin Fayulu, président élu avec l'élection présidentielle du 30 décembre 2018, sa présidence est usurpée par Angwalima Tshilombo, l'homme de deal et cérémonie satanique nocturne avec Alias Kabila.

Martin Fayulu est le Président Élu du Congo. Il est incontournable, sa voix compte. La vérité demeure la vérité. Elle est immuable et éternelle.

Les générations précédentes et futures liront qu'Angwalima Tshilombo a volé le destin de tout un peuple pour assouvir ses intérêts personnels et égoïstes. L'incapacitaire s'est fait le chien couchant des Rwandais. Garçon de course, pantin et marionnette de Paul Kagame, Hitler Noir et bourreau du peuple congolais. Plus Collabo et Traître que Tshilombo tu meurs.

Martin Fayulu, le Président Élu s'est rendu à Beni pour comprendre ce qui s'y passe. Nos compatriotes de Béni, Butembo et Yumbi ont été privé de leur droit le plus élémentaire en tant que Congolais : Le droit de vote.

Aujourd'hui, c'est comme si il n'y a jamais eu d'élection le 30 décembre 2018: Le site de la CENI est vide. Pas de résultats bureau de vote par bureau de vote, aucun chiffre et aucune trace.

Acquiescer le hold-up électoral contre l'élection de Martin Fayulu, c'est accepter le risque d'un  boycott de toutes les élections "Boutiquées du Futur"!

Le vrai Président Élu de la RDC, c'est Martin Fayulu !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 1 mars 2020

RDC: Le chanteur engagé Tiken Jah Fakoly a été refoulé de Kinshasa, amnésiques et écervelés Talibans-Tribalo-Ethniques n'ont jamais protesté...Fally Ipupa, artiste instrumentalisé du régime d'imposture et d'occupation !

RDC: Le chanteur engagé Tiken Jah Fakoly a été refoulé de Kinshasa, amnésiques et écervelés Talibans-Tribalo-Ethniques n'ont jamais protesté...Fally Ipupa, artiste instrumentalisé du régime d'imposture et d'occupation !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Tiken Jahfakoly.jpg, mar. 2020

Instrumentalisé par le régime d'imposture de Tshilombo, Fally Ipupa est perdant ! On ne défie pas tout un peuple pour des intérêts égoïstes. Ce n'est pas aujourd'hui qu'il se rendra compte mais dans les jours, mois et années qui viennent. Quant aux Talibans, Tribalo-ethniques et Wewaïstes qui crient au pseudo-victoire: "Fally Abeti na Bercy" ! "Il faut refouler les Congolais", alors même que ce sont des sbires de Paul Kagamé en accord avec Angwalima Tshilombo qui ont infiltré les Congolais et ont mis du feu à la gare de Lyon.

Pardieu, après le fameux concert de Fally qu'est-ce qui a changé dans leurs vies de tous les jours de ces tribalo-ethniques ? Rien ! Qu'est-ce qu'est ce concert a apporté au Congo ? Rien ! Ces amnésiques à la mémoire de poisson rouge envahissent les réseaux sociaux injurient et insultent.

C'est Réveil FM International qui a introduit les chansons engagées de Tiken Jah Fakoly à Kinshasa. Ces chansons étaient jouées matin, midi et soir sur notre antenne de 1999 à 2007. Nous étions rencontré pour la première fois à Bamako au Mali, depuis nous nous sommes vus et revus.

Freddy Mulongo-Tiken Jah Fakoly1.jpg, mar. 2020

Le chanteur de reggae ivoirien, Tiken Jah Fakoly a été refoulé à son entrée à Kinshasa, le 21 juin 2015, où il devait donner un concert dans le cadre du festival Jazz Kif 2015. Où étaient tous ces Talibans et Tribalo-Ethniques qui crient comme des veuves éplorées que Fally Ipupa doit vivre de sa musique ? Tiken Jah Fakoly n'est pas aussi un artiste qui doit vivre de sa musique ? Qui a levé son petit doigt à son refoulement ? Personne !

Freddy Mulongo-Tiken Jah Fakoly 2.jpg, mar. 2020

Habitué a dénoncer dans ses chansons les souffrances et l'injustice dont souffrent des millions d'Africains, Tiken Jah Fakoly avait donné un concert mi-février 2015 à Goma, dans l'Est de la RDC. Il avait alors mis en garde les dirigeants du continent africain qui tenteraient de s'accrocher au pouvoir, les appelant à entrer dans l'Histoire par «la grande porte» en cédant leur place démocratiquement à la fin de leur mandat, plutôt que de s'exposer au mécontentement d'une jeunesse «consciente» comme celle qui a chassé le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, en octobre 2014.

Il faut ajouter que le 12 juin 2015, le chanteur belge Stromae avait annulé le concert qu'il devait donner le lendemain au Théâtre de verdure, le même amphithéâtre en plein air d'environ 4.000 places où devait se produire Tiken Jah Fakoly. La veille de l'annulation, les promoteurs de l'événement à Kinshasa avaient indiqué alors que le chanteur était retenu à Brazzavile (en face de Kinshasa, sur l'autre rive du fleuve Congo) à cause d'un problème de visas concernant certains membres de son équipe.

Les Talibans, Tribalo-Ethniques et Wewaïstes Tshilomboïsés ne sont que hypocrites qui veulent que les rwandais dominent sur les Congolais, ces individus macabres sont les premiers à attendre que les Congolais les aident et soutiennent avec des Western union, alors qu'Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" , voleur du destin de tout un peuple est là entrain de voler et d'enrichir sa propre famille. Bande des voyous et voleurs !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 12 janvier 2020

RDC-Rwanda: Souviens-toi Tshilombo de la "Poignée de main de la honte" de Montoire entre Adolphe Hitler et le Maréchal Pétain !

RDC-Rwanda: Souviens-toi Tshilombo de la "Poignée de main de la honte" de Montoire entre Adolphe Hitler et le Maréchal Pétain !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Bundesarchiv_Bild_183-H25217,_Henry_Philippe_Petain_und_Adolf_Hitler.jpg, fév. 2020

Le 24 octobre 1940, Philippe Pétain, chef de l'État français, rencontre Adolf Hitler dans la petite gare de Montoire-sur-le-Loir

Le 24 octobre 1940, Hitler rencontre Pétain à  Montoire. La collaboration est scellée. La photo montre la poignée de main entre les deux hommes. à€ l'arrière plan, le Dr. Paul Schmidt, interprète de Hitler et sur la droite, von Ribbentrop, ministre des Affaires étrangères. Par une poignée de main très médiatisée, le vieux maréchal célèbre officiellement la `` collaboration » entre la France vaincue et l'Allemagne triomphante. La gare est située au numéro 11 de l'avenue de la République, en retrait, au centre d'un double fer à  cheval, qui offre plusieurs voies de dégagement. Lorsque le Maréchal Pétain s'extrait de sa voiture, la garde personnelle de Hitler, qui a répété à  Tours, joue la "Marseillaise".

La cérémonie est brève. On prévient le Fà¼hrer qui descend de son wagon, de l'autre cà´té de la salle de réception de la gare. Les deux hommes se retrouvent sous la marquise au milieu des voies. Hitler tend le premier la main. La discussion va durer près de deux heures avec pour unique témoin Paul-Otto Schmitt, l'interprète de Hitler, qui en a rendu compte dans ses Mémoires rédigés en 1950. Comme à  son habitude, Hitler monologue, d'autant plus que Pétain a de sérieux problèmes d'audition.

Il avouera, par la suite, n'avoir presque rien entendu de la logorrhée hitlérienne. Le chef de l'État français ne prend la parole que pour réclamer un adoucissement des conditions sur le retour des prisonniers, sur le franchissement de la ligne de démarcation, les frais d'occupation et les départements du nord de la France.

C`est le vice-président français Pierre Laval qui a eu l'idée de ce rendez-vous en apprenant qu`Hitler revenait en train d`Hendaye où il était allé rencontrer Franco, dictateur en Espagne. La photographie a été prise par le photographe allemand Heinrich Hoffmann (1885-1957).

A la radio, quelques jours plus tard, c'est-à -dire le 30 octobre 1940, le Maréchal Pétain s'explique : `` C'est dans l'honneur et pour maintenir l'unité française, une unité de dix siècles, dans le cadre d'une activité constructive du nouvel ordre européen, que j'entre aujourd'hui dans la voie de la collaboration (...). Cette collaboration doit être sincère...».

Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" ignore l'histoire de la collaboration en France. La main ensanglantée de Paul Kagame, Hitler Noir, équivaut à  12 millions des morts Congolais. Le dictateur rwandais et bourreau du peuple congolais est l'instigateur et déstabilisateur de la République démocratique du Congo, avec ses rébellions créer de toutes pièces, pour tuer, massacrer nos populations civiles et piller nos ressources.

Angwalima Tshilombo "Tshintuntu ami-ami avec Paul Kagamé, Hitler Noir !

Dans la vie d'un homme politique, lorsque son pays est victime d'invasion-occupation, a deux alternatives: Etre De Gaulle à  Londres et faire de la Résistance ou être le Maréchal Pétain, être un chien couchant et collaborer avec l'occupant-envahisseur. Avec 12 millions des morts congolais, Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" a fait un deal avec Alias Kabila pour sa Nomination Électorale. Une fois Nommé, il fait allégeance au plus grand génocidaire du peuple congolais: Paul Kagamé, Hitler Noir.

Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" a décidé tout seul qu'il ne va fouiner dans le passé. Sans le rétroviseur de l'histoire, comment peut-on construire un pays ? Et les 12 millions de morts Congolais tués et massacrés par la soldatesque rwandaise sont-ils morts pour rien ? Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" est un ignare de l'histoire. Il ne connait rien, ne maîtrise rien et ne contrà´le rien. L'histoire nous renseigne. Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" espère peut-être dans son collaborationnisme le Rwanda obtenir le prix Nobel de la paix ? Ce prix on l'obtient avec des critères précis. Tshilombo est un traître et collabo. Comme le Maréchal Pétain, il doit être frappé de l'indignité nationale. Il a vendu le Congo au Rwanda.

En France, après avoir "sifflé quelques bières avec les potes", Francis a enfourché son vélo, pédalé jusqu'au cimetière de l'île d'Yeu (Vendée) et escaladé la grille d'entrée. Une fois à  l'intérieur, il a allumé la lampe de son portable et marché d'allée en allée. "On avançait tout doucement, raconte à  franceinfo ce Parisien de 32 ans. On éclairait les tombes pour trouver celle du maréchal Pétain." Dix minutes plus tard, la voilà , enfin. "On s'est mis devant, on a ouvert nos braguettes et on a pissé dessus. A gauche, à  droite, devant, partout !" "Comme Pétain n'est plus de ce monde, c'est notre manière de lui dire ce qu'on pense de son rà´le pendant la Seconde Guerre mondiale".

En journée, même le moins bon des Sherlock Holmes trouverait la dépouille du maréchal en quelques secondes. Les thuyas et les cyprès qui l'entourent sont déjà  un premier indice. Mais c'est surtout qu'on la repère de loin : Philippe Pétain est en effet enterré dos aux 1 700 autres tombes du cimetière communal. Un positionnement différent, lié au fait que l'ancien chef du régime de Vichy était frappé de l'indignité nationale au moment de sa mort, en juillet 1951.

Six ans plus tà´t, en 1945, il avait été condamné à  mort pour haute trahison avec l'ennemi nazi. Il échappera finalement à  la peine capitale, après que le général de Gaulle a décidé de commuer sa peine en détention perpétuelle sur l'île vendéenne, en raison de son grand à¢ge.

"Le pire, c'est l'été. Quand je fais ma ronde le matin, je retrouve de tout. Des canettes de bière, des préservatifs... Il y en a même qui viennent déféquer dessus. à‡a part dans tous les sens. Antoine Martin, d'une société de pompes funèbres vendéenne à  franceinfo. Sur la tombe du maréchal Pétain, à  l'île d'Yeu, il y a régulièrement des dégradations, qui peuvent prendre plusieurs types de formes, soit de la peinture, la croix souvent est cassée, soit des pots de fleurs ou des poubelles qui sont déversés.

La tombe est dégradée une à  deux fois par an. La tombe de l'ancien militaire est de loin la plus visitée du cimetière... et c'est rarement pour y déposer des fleurs. "Les jours de commémorations, comme le 8-Mai ou le 11-Novembre, sont souvent des moments propices aux dégradations". En juillet 2017, un container poubelle en feu a été jeté sur la tombe. L'an dernier, rebelote, un individu a aspergé l'endroit d'essence avant d'allumer un briquet.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 19 septembre 2019

RDC: Angwalima Félix Pétain Bizimungu Tshilombo veut l'État de droit dans l'impunité !

RDC: Angwalima Félix Pétain Bizimungu Tshilombo veut l'État de droit dans l'impunité !

Incroyable, nous vivons une situation ubuesque. C'est comme si Al Capone, l'un des plus célèbres gangsters américains du XXᵉ siècle. Surnommé "Scarface", il fait fortune dans le trafic d'alcool de contrebande durant la prohibition dans les années 1920, était le chef de police de l'Etat de New-York, avec ses policiers ripoux.

En République démocratique du Congo, un imposteur-usurpateur Angwalima Félix Pétain Bizimungu Tshilombo a volé le destin de tout un peuple. Bouddha-Mabundicrate, Monsieur 15% est un receleur de l'élection du peuple congolais. Ce ventriote-politicailleur est un profito-situationniste hors pair. Angwalima Tshilombo a toujours négocié en catimini avec le régime d'Alias Kabila. Connaissant sa cupidité, son amour pour la vie facile d'un galérien Bruxellois, profiteur du Nom de son père Etienne Tshisekedi...Ce margoulin-mayuyeur va mordre à  l'hameçon. Alors que, c'est Martin Fayulu qui est le Président Élu, Alias Kabila et sa bande vont faire un deal au cancre des cancres Félix Pétain Bizimungu Tshilombo. On va lui vendre un paradigme qui est nouveau mais risque de faire des émules sur le continent africain: La Nomination électorale en échange de l'impunité du régime.

Fourbe, roublard Angwalima Félix Pétain Bizimungu Tshilombo "Muana Libabé" va accepter et bénéficier d'une nomination électorale, acceptant et appliquant le principe de non changement dans la continuité. Alias Kabila ayant encore les manettes du pouvoir et toutes les institutions sous ses ordres dont la CENI et la Cour Constitutionnelle: c'est Angwalima Tshilombo qui sera proclamé vainqueur malgré ses 15%.

Le régime sanguinaire d'Alias a plusieurs crimes impunis dans sa gibecière: Massacre des Bundu dia Congo, assassinat de Floribert Chebeya, icone des droits de l'homme en RDC et de Fidèle Bazana, au quartier général de la police nationale congolaise, des crimes à  Beni, Butembo, Lubero, Makobola..., 47 fosses communes à  Maluku, assassinat du chef Kamwina Nsapu, 51 villages brà»lés, populations Kasaïennes affamées dans des brousses, assassinat de deux experts des Nations-Unis etc...

Angwalima Félix Pétain Bizimungu Tshilombo a pris la ferme résolution de protéger Aliqs Kabila et tous les criminels de son régime.

Au Rwanda, l'imposteur-usurpateur Angwalima Tshilombo a écrit dans le livre d'or du génocide rwandais, que les 12 millions de Congolais sont morts par "Effets collatéraux". Alors même que Paul Kagamé et sa soldatesque rwandaise occupent l'Est du Congo. Tueries, massacres et crimes contre l'humanité sont perpétrés par celui que les Congolais appellent : Hitler Africain. Par sa signature, Angwalima Tshilombo a dédouané Paul Kagamé, l'ogre de Kigali de ses crimes au Congo.

Marionnette, pantin et masque d'Alias Kabila, Angwalima, Fakwa Félix Pétain Bizimungu vient d'étonner les autorités belges par sa demande de lever des sanctions aux apparatchicks Joséphistes. La réponse des Belges ne s'est pas attendre: Angwalima Félix Pétain Bizimungu "Tshilombo doit prouver jour après jour qu' il est président de la RDC et de tous les Congolais".

Tshilombo est un artisan de l'impunité. Il défend des criminels dont les crimes sont imprescriptibles.

A Bruxelles, Angwalima Félix Pétain Bizimungu Tshilombo avec les $ 15 millions volés, a fait distribuer des pagnes, T-shirt et 400 euros à  chaque individu, pour l'accueillir. Les Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-ethnisues et extrémistes Lubas Kasaïens ont été corrompus par leur fameux frère de tribu. Et pourtant, ils sont nombreux de Lubas-Kasaïens qui vivent dans une précarité innommable. Tshilombo n'a aucune légitimité. C'est le peuple congolais qui donne la légitimité. C'est lui le souverain primaire. Ce n'est ni Alias Kabila ni le faussaire Corneille Nangaa ni la corrompue Cour Constitutionnelle qui donne la légitimité. La légitimité du peuple congolais est au dessus de la CENI et Cour Constitutionnelle corrompues et aux ordres.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 3 novembre 2018

RDC: 400.000 dollars ont disparu chez Bruno Tshibala, ex-Udps !

Bruno Tshibala à  Erevan. Photo Réveil FM International

Les Congolais vivent avec 1 dollar américain par jour. Ils n'ont pas d'eau potable, ni l'électricité et ne mangent pas à  leur faim. Les enfants de Bruno Tshibala qui ont vécu dans la pauvreté extrême, jouent à  la nouvelle bourgeoisie compadrore. Et Bertin Tshibala, l'un des fils de Bruno Tshibala est un Angwalima-Al Capone. Ayiba Atala Té. Un voleur patenté qui a vécu dans la misère et se venge de la situation de Crésus qu'occupe son père actuellement.

Ancien secrétaire général adjoint et porte-parole de l'UDPS, parti familio-tribalo-ethnique, qui a succédé Samy Bandibanga, un autre traître et collabo de l'UDPS, qui a rejoint la mangeoire des Mammouths Joséphistes et contribuer au glissement d'Alias Joseph Kabila à  la tête de la République démocratique du Congo, Bruno Tshibala, qui revendique 36 ans de lutte aux cà´tés de l`opposant historique Etienne Tshisekedi, et l'actuel locataire de la Primature a vu disparaître 400.000 dollars américains en sa résidence à  Kinshasa. Un Premier ministre peut-il garder autant d'argent dans sa résidence ? Le compte Twitter AfricaTopTweets @AfricaTopTweet et Scooprdc.net livrent l'information, on retient son souffle.

La famille se réunit en conseil pour que le coupable avoue son forfait. Mais aucun enfant n`endosse cette perte d`argent. Du coup, il est conseillé à  Bruno Tshibala de recourir à  un féticheur en vue de dénicher le coupable. C`est ce qui est fait. Le féticheur s`amène à  la résidence du premier ministre et soumet les enfants à  l`épreuve de son bracelet mystique. Chez les enfants innocents, ce bracelet se libérait de leurs bras sans problème. Mais le tour de Bertin Tshibala arrivé, le fameux bracelet est non seulement resté coller à  son bras, mais il a aussi commencé à  le coincer. L`enfant voleur a finalement avoué son forfait et a fui la maison.

Bruno Tshibala n'a même pas eu recourt à  la police pour capturer son fils voleur, Bertin Tshibala et le remettre à  la disposition de la justice. Pourquoi ? Les détracteurs de Bruno Tshibala l`accusent de toucher à  beaucoup de pots de vin. Le plus récent serait celui perçu auprès des opérateurs des télécommunications, soit 750 mille USD pour les uns, et 7,5 millions USD pour les autres en vue de geler un décret ce que ce dernier a été soudoyé par les sociétés de télécommunications pour geler un décret si important devant faciliter la société `` African General Investistment Limited (AGI) de fonctionner. C`est ce qui se dit à  l`Autorité de Régulation de la Poste et de Télécommunications du Congo (ARPTC).

En février dernier, le ministre de PT-NITC, Emery Okundji, avait pris un arrêté portant désignation d`un opérateur public chargé de l`installation et de l`exploitation d`un système de contrà´le des flux téléphoniques des réseaux des opérateurs des télécommunications en République démocratique du Congo attribuant à  une entreprise privée dénommée "African General Investistment Limited (AGI)". Celle-ci devrait en principe, grà¢ce à  ses équipements de pointe, contre-vérifier les volumes réels de communications internes effectuées par les sociétés de télécommunications (Vodacom, Airtel, Orange, Africell…) par rapport à  leurs déclarations.

Le système d`imposition dans le secteur des télécoms est déclaratif. C`est-à -dire que les opérateurs des télécoms payent leurs redevances sur base de leurs simples déclarations. Ce qui fait que généralement les flux de communications ainsi déclarés sont souvent minorés. Ceci a comme conséquence fà¢cheuse : un manque à  gagner considérable pour le Trésor public évalué mensuellement à  plus de cinq millions USD.

Les mafieux opérateurs des télécommunications auraient, pour l`étouffer, approcher le Premier ministre Bruno Tshibala et lui auraient gracieusement graissé les pattes. Ce pot de vin qui, pour certains s`élèverait à  750 mille USD, et pour d`autres à  7,5 millions... une cotisation des géants des télécommunications ayant comme objectif principal d`obtenir du Premier ministre le gel du décret devant faciliter à  AGI qui détient déjà  l`arrêté ministériel d`exploitation depuis février dernier, de fonctionner !

Il y a fraude des Télécoms en République démocratique du Congo. Si Vodacom a installé des serveurs à  Gisenyi au Rwanda pour détourner les appels internationaux entrants en RDC, Airtel et Orange ont installé les leurs en Ouganda.

Ce sont leurs getways, qui font que les appels téléphoniques aussi subissent cet aiguillage de simboxing partant de l`Est de la RDC. Tout ça parce qu`il n`y a pas de getway national efficace qui doit faire sortir et faire entrer les différentes communications dans le cyberespace congolais. S`agissant de Vodacom, Serge Ndjoli démontre que quand l`on fait le ping pour vérifier tous ceux qui sont connectés sur Vodacom par réseau mobile, on constate que tous les pings sont orientés vers MTN, une société basée au Rwanda.

Pour cela, Vodacom s`est bien équipée à  Goma avec des BTS de liaison. Quant à  Orange, elle opère à  travers LIQUID TELECOMS, basée en Ouganda qui se connecte au Congo par Bukavu et Goma. Mêmement pour Airtel qui se livre au même exercice, toujours à  partir de l`Ouganda. Ces sociétés qui font la téléphonie IP, ont chacune sa porte d`entrée et de sortie. `` Le le gouvernement congolais ne contrà´le rien ».

Le manque à  gagner énorme occasionné par le phénomène Sim box, beaucoup d`hà´tels de Goma tout comme de Bukavu utilisent la connexion VSAT provenant du Rwanda et de l`Ouganda. Cette connexion méconnue du Congo ne rapporte malheureusement rien au Trésor public. Et c`est une perte en beaucoup de millions de dollars américains.

Kin Kiey Mulumba MOYIBICRATE, candidat Président de la République ne s'est-il pas acheter un manoir à  Waterloo en Belgique, lorsqu'il était Ministre de PT-NITC ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager