Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

jeudi 1 avril 2021

Diaspora: Honoré Ngbanda Nzambo enterré en toute intimité en France !

Diaspora: Honoré Ngbanda Nzambo enterré en toute intimité en France !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Honoré !.jpg, avr. 2021

Paix à son âme. De sources sûres, Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba vient d'être enterré en toute intimité par sa famille en France. Décédé le 21 mars dernier à Rabat au Maroc, le corps du père de la résistance a été rapatrié en France, pour des obsèques intimes, réservés uniquement à quelques membres de sa famille. Il est enterré dans un caveau familial jusqu'à libération du Congo.

freddy-mulongo-honore

Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba a fait sa grande part dans la résistance congolaise. Paix à son âme.

La crainte des patriotes, résistants, libérateurs étaient que le corps d'Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba, décédé  soit  enterré au Congo  sous occupation Ougando-Burundo-Rwandaise. La famille a respecté sa volonté de ne pas l'enterrer au Congo, sous un régime d'occupation ! 

Vieux H, comme aimaient l'appeler ses proches de l'Apareco est enterré en France, dans un caveau familial, après des obsèques intimistes. 

Avec l'enterrement d'Honorer Ngbanda Nzambo Ko Atumba, la trompette de la résistance-libération doit sonner l'hallali pour un rassemblent patriotique. Qui ne signifie pas changer des structures mais tout le monde doit regarder dans la même direction. La libération est le cap-objectif ! Mais pas avec des collabos, traîtres et infiltrés.  La République démocratique du Congo est sous occupation. Les Congolais ont le devoir légitime de se libérer. Les pantins-marionnettes et accompagnateurs de l'occupation doivent se ré-saisir. Ceux qui vivent du sang et des malheurs du peuple congolais doivent se raviser.  

La victoire de la libération contre les occupants est spirituelle avant de devenir physique. En cette période du centenaire de Mfumu Kimbangu Diantungunua, lui seul doit être l'étendard.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 30 mars 2021

Diaspora: Candide Okeke, une lionne et présidente ai de l'Apareco !

Diaspora: Candide Okeke, une lionne et présidente ai de l'Apareco !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Candide Okeke 2.jpg, mar. 2021

Le décès inopiné d'Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba, père de la résistance, est un choc pour la diaspora congolaise. La résistance congolaise qui est une grande famille s'est reconnue dans son travail. L'Apareco a élu Candide Okeke comme Présidente intérimaire, pour ne pas laisser un vide. Okeke est une femme intelligente. Une lionne, une dame de fer et Vita Kimpa pour la libération..

freddy-mulongo-candide-okeke-2

La grande famille de la résistance congolaise est toujours en deuil jusqu'à l'enterrement d'Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba, qui  depuis vingt-quatre ans, est resté constant par rapport à ses convictions en se démarquant de cette classe politique congolaise, écumée par des politicailleurs-ventrites, prête à changer de camp moyennant des espèces sonnantes et trébuchantes. La désignation de Candide Okeke,  comme présidente intérimaire, avant la confirmation par une assemblée élective, est une bonne chose. Attendre trop longtemps aurait rjoui les occupants et leurs sous-fifres. Cela signifierait que le MPR est mort avec Mobutu Sese Seko, l'Udps de 13 parlementaires est mort avec Etienne Tshisekedi et l'Apareco est mort avec Honoré Ngbanda. Il ne faudrait pas que l'Apareco meurt. Il n'est pas un parti politique mallette mais une Alliance des Patriotes pour la Refondation du Congo, sa mission et ses objectifs sont différents d'un parti politique classique. Accepter et encourager la mort de l'Apareco, c'est la résistance congolaise qui serait perdante.

 Avec Candide Okeke, les choses risquent de se précipiter dans le bon sens pour la libération du Congo. La dame de fer de l'Apareco risque d'étonner plus d'un. Le fardeau est lourd à porter, mais elle est l'une personnalités de l'Apareco qui a travaillé longtemps aux côtés d'Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba. Elle mérite soutien. Ceux qui la sous-estiment risquent de se mordre les doigts. Si le président  de l'Apareco, Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba usait de la diplomatie pour calmer les résistants et patriotes, Candide Okeke va lâcher des chiens !  En cette année du centenaire de Mfumu Kimbangu Diantungunua, tous les patriotes-résistants-libérateurs sont déterminés d'en découdre avec l'occupation.  Les Collabos, Traîtres et infiltrés n'ont qu'à bien se tenir.  Dans la résistance congolaise, personne ne remplacera Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba, par sa sagesse, il calmait beaucoup des choses. Personne ne veut prendre sa place.  Dans la grande famille de la résistance congolaise, nombreux patriotes, résistants et libérateurs s'estiment tourner en bourrique avec les élections au Congo.

On ne va pas aux élections dans un pays sous occupation. L'option élection choisie des politicailleurs avec la fraude électorale qui est une éternelle participante, devient fatale pour la RDC. choisie par des politiciens   avec l'option élection où la fraude est une éternelle : les élections  Louis Michel 2006 furent frauduleuses,  un fiasco électoral !  Les élections couplées, présidentielle et législative, de novembre 2011 en RDC ont été calamiteuses. Pires encore que celles de 2006. Etienne Tshisekedi s’est auto-proclamé Président, prêtant serment dans son véranda chez lui. Il lança un mot d'ordre ambigu "Bolala Pongi Ya Ba Bébés" ! On connait la suite, il négocia son élection avec Alias Kabila. Etienne Tshisekedi a été payé et les Udpsiens ont faire croire aux naïfs, que le régime lui payer ses émoluments d'ancien Premier ministre. L'Udps va entrer dans un cycle des mensonges contre le peuple congolais. L'Udps va se mettre à négocier en catimini avec le régime d'Alias Kabila. Avec 62,8%, Martin Fayulu a gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba avec ses 15% a fait un deal pour bénéficier d'une nomination électorale. A part la gabegie des caisses de l'Etat, l'enrichissement de la famille, la tribalisation de l'Etat, rien ne marche avec Tshintuntu. L'incapacitaire est incapable de donner de l'eau potable aux Congolais dans un pays qui possède un fleuve, plusieurs lacs et de nombreuses rivières...Nous sommes en 2021, des politicailleurs parlent déjà de 2023, alors que rien n'est fait pour le peuple congolais. 

freddy-mulongo-candide-okeke-prix

Candide Okeke est une Vita Kimpa pour le Congo. Elle mérite le soutien. Candide Okeke est lauréate du diplôme spécial d'excellence de Réveil FM International. Nous publions ici l'interview qu'elle nous avait accordé en mars 2008. Candide Okeke était la conseillère principale chargée des relations publiques, de la mobilisation et de la planification au sein du cabinet du président national de l'Apareco, d'Honoré Ngbanda

10 Questions à  Candide Okeke !

Dimanche 16 mars 2008, Freddy Mulongo  

Elle est remarquable par son intelligence intuitive voire incisive et bouleversante par la profondeur de ses convictions politiques, son engagement et ses actes pour la cause de la République Démocratique du Congo. Candide Okeke est la conseillère principale chargée des relations publiques, de la mobilisation et de la planification au sein du cabinet du président national de l'Apareco, d'Honoré Ngbanda. L'ex-présidente de l'association "Toponi Congo" , Candide Okeke est l'initiatrice de la lettre ouverte accompagnée des preuves photographiques, à  la secrétaire d'Etat américain, Mme Coondoleza Rice, pour l'alerter sur les massacres et viols des femmes Congolaises à  l'Est de la République Démocratique du Congo. Le 29 novembre dernier à  Paris, plusieurs dizaines de femmes Congolaises dont Candide Okeke ont demandé le soutien de la France pour la création d'un Tribunal Pénal International (TPI) spécifique en vue de juger les crimes de guerre et violences sexuelles. L'apathie et le silence de la classe politique congolaise sont inquiétants, Candide Okeke , elle ne fonctionne pas par saisons, elle a répondu à  nos questions.

freddy-mulongo-candide-okeke-3

Candide Okeke, patriote-résistante pour la cause de la République Démocratique du Congo

1.Réveil FM International: Kinshasa a imposé pour le 8 mars dernier que toutes les femmes s`habillent en pagne y compris les écolières. Un journal Kinois ne s'est pas empêché de titrer à  la une: elles étaient toutes belles. Mis à  part le cà´té folklorique de l'imposition vestimentaire, quels sont d'après vous les vrais enjeux pour la femme congolaise actuelle? Doit-on tenir compte des problèmes de précarité, de la précarité, de la parité...?

Candide OKeke: C`est vrai que le pagne tel qu`il est porté chez nous ne manque ni de beauté, ni de charme ou encore moins d`élégance. Et personnellement je pense que nous avons tout intérêt à  promouvoir ce mode vestimentaire qui nous est propre et nous permet de faire honneur à  notre identité africaine, et particulièrement congolaise. Mais cette promotion de notre culture doit s`inscrire dans un véritable projet et non se limiter à  des actions ponctuelles que l`on impose à  une population féminine, surtout dans un contexte où ses droits fondamentaux sont de plus en plus bafoués. Au vu de la dégradation dramatique des conditions de vie des femmes de la République Démocratique du Congo, une journée comme celle-ci aurait dà» servir, par exemple, à  annoncer une action forte, une mesure concrète du gouvernement permettant une amélioration dans le quotidien de nos compatriotes. Et croyez-moi, ce ne sont pas les problèmes à  résoudre qui manquent dans ce domaine: l`accès aux soins et à  l`éducation pour tous , la lutte contre la précarité généralisée, la lutte contre les abus sexuels ou contre l`augmentation de l`insécurité, pour ne citer que ceux-là … Une ou plusieurs actions concrètes dans ce de domaine auraient représenté un véritable cadeau des hommes aux femmes congolaises meurtries et avilies dans ce pays.

Au lieu de ça on assiste à  une mesure qui entrave le droit des femmes à  s`habiller comme bon leur semble, au même titre que les hommes. Même si derrière cette mesure il y avait une volonté de valoriser notre culture congolaise, cet objectif doit se traduire par des mesures collectives et ne doit à  aucun moment devenir une occasion de plus d`entraver les droits élémentaires des femmes. C`est complètement aberrant !

Ce gouvernement qui n`excelle depuis son installation que dans l`amateurisme, l`immobilisme et la médiocrité, vient d`étaler, une fois de plus, son manque de volonté et d`imagination, voir tout simplement son incapacité à  déceler et à  répondre aux véritables préoccupations des femmes dans notre pays. Même par des moyens très simples.

Mais cela ne surprend plus personne puisque l`incapacité est devenue sa principale caractéristique. Que les femmes congolaises portent le pagne le 8 mars ne résout aucun problème fondamental, c`est évident. Par contre, quand on voit tous les défis que les hommes -congolais (je tiens à  le préciser) de ce gouvernement devraient relever surtout en matière de souveraineté de notre pays, on se demande si ces hommes portent symboliquement le pagne ou le pantalon ? Peut être doit on comprendre qu`ils se sentent obligés d`imposer le pagne aux femmes congolaises, pour cette journée symbolique, afin que ces femmes congolaises qui sont quotidiennement chosifiées et humiliées sous leur barbe (s`ils en ont) de Kahemba à  l`Ituri, du Kivu au Bas Congo, partout en RDC, oublient, ne fusse qu`une journée, que c`est à  eux (ces "hommes" du gouvernement) que le "Kadogo" rwandais et imposteur à  la tête de notre cher pays, fait porter le pagne pendant tout le reste de l`année !

2. Réveil FM International: A Goma, les femmes congolaises ont marché pour réclamer la fin de l'impunité des violeurs. Le problème de viol des femmes vous y travailler depuis longtemps. Où en est-t-on avec la lettre que vous aviez écrite au président Sarkozy ?

Candide Okeke: La lettre au Président Sarkozy ne constitue pas la quintessence de notre démarche dont l`objectif principal est d`amener les instances des Nations Unies à  ouvrir un dossier judiciaire sur les crimes odieux que les envahisseurs et les occupants ont commis dans notre pays. La lettre adressée au Président Sarkozy ainsi qu`à  tant d`autres personnalités publiques dans le monde sollicitent un appui à  notre démarche. Pour des raisons déontologiques je ne peux pas dévoiler ici, sans l`autorisation expresse de l`intéressé lui-même, le contenu de la suite qu`il a réservé à  notre démarche. Tout ce que je peux vous affirmer c`est que la France suit de très près l`évolution du respect des Droits de l`Homme en République Démocratique du Congo et qu`elle fait de son mieux pour que les choses puissent évoluer dans ce secteur. Le moment venu elle saura elle-même faire savoir de façon officielle le bilan de son action à  ce niveau. Et je reste confiante quant à  l`évolution des choses.

Cependant, quelle que soit la nature du soutien que les autres nous apportent, les congolaises ne doivent quand même pas se leurrer. L`urgence de la situation de notre pays doit nous contraindre à  compter avant tout sur nous-mêmes d`abord. Tous les décideurs de ce monde, aux portes desquels nous pouvons frapper pour nous aider ont leurs propres priorités; ainsi il est évident qu`ils ne feront jamais de notre tragédie une priorité pour eux. Sinon ils auraient déjà  contribué concrètement et efficacement à  mettre un terme à  toutes les abominations que vivent nos filles, sœ“urs et mères. Le drame des milliers de congolaises du Kivu ne passera jamais en France avant le dossier d`Ingrid Betancourt par exemple ! Nos lettres, nos marches et même nos pleurs ne leur apprennent rien de ce qui se passe réellement en République Démocratique du Congo. Les solutions urgentes et définitives que requiert la situation dramatique de nos compatriotes du Kivu par exemple dépendent avant tout des congolais eux-mêmes. De notre capacité à  mettre un terme au sabotage de nos institutions notamment dans l`armée qui doit sécuriser notre territoire. Ainsi, à  mon avis, marcher pour demander à  un gouvernement de criminels (dirigé par un rwandais sanguinaire, soutenu par des collabos, tels que Kalume, Numbi, Amisi, Raus et compagnie), demander à  un tel gouvernement, disais-je, de mettre en prison d`autres criminels comme Nkundabatware et consorts relèvent de l`utopie et d`un manque de réalisme politique !

Le règlement de ce problème est profondément lié au retour du pouvoir entre les mains des patriotes Congolais. Il y a une violation de l'intégrité territoriale du Congo qui a désormais comme corollaire la violation de l'intégrité physique de chaque congolaise et de chaque Congolais. Plus nous tarderons à  y mettre un terme et plus nous subirons les conséquences de ce processus d`extermination de notre peuple en vue de nous arracher notre terre. Les femmes congolaises doivent garder espoir bien sur, mais elles doivent surtout s`organiser sans perdre de temps en vue de soutenir ceux des congolais qui s`attèlent à  libérer réellement notre pays. Je pense que ma réponse est claire et sans équivoque !

3. Réveil FM International: L'APARECO fait un travail d'éveil de conscience des Congolais qu'aucun parti politique Congolais n'a jamais fait jusque là . Quelle est votre lecture de la situation des violences au pays, comment pourrions nous sortir de ce cycle des violences?

Candide Okeke: Comme je viens de vous le dire les violences que subit notre peuple sont étroitement liées à  la violation de notre intégrité territoriale. Ceux qui violentent notre population sont soit étrangers comme les rwandais, les Mbororos ou les angolais qu`on retrouve au Nord à  l`Est ou au Sud du pays. Ou alors ce sont des congolais collabos dont le pouvoir et les moyens dépendent du Rwandais qui nous sert actuellement de chef d`Etat. Ainsi dans tous les cas tout ce que nous subissons aujourd`hui reste téléguidé de l`extérieur. C`est pour cela que cette descente aux enfers de notre peuple ne verra son terme que quand les patriotes congolais mettront fin à  cette imposture et restaureront véritablement l`autorité de l`état sur tout notre territoire. Ceci en commençant par nous doter d`une véritable armée et d`une police dignes de ces noms.

4. Réveil FM International: Quel est le point de vue de l'APARECO au sujet de l'enregistrement au près des services de tous les abonnés de téléphones cellulaires? Risquons-nous de frôler les dérives et abus?

Candide Okeke: Nous ne les frôlerons pas, nous nagerons dedans ! Dans le contexte actuel, (reconnu par tous) de violation systématique des Droits de l`Homme en RDC par les représentants de l`Etat, cette mesure est non seulement abusive mais elle est surtout inquiétante car elle ne vise qu`à  renforcer le régime dictatorial de Joseph Kabila. L`APARECO s`était d`ailleurs déjà  exprimé à  ce sujet à  travers l`Œil du patriote du 10 mars 2008. Le gouvernement congolais cherche surtout à  ficher les correspondants locaux qui reçoivent des appels internationaux. D`ailleurs de plus en plus de personnes sont mises sur écoute en RDC. Ces personnes deviendront ainsi les cibles privilégiées de l`ANR. Ce sera donc une aubaine pour des personnes sans scrupules de pénétrer les secrets d`intimités des abonnés, notamment les nombreux mouvements de transfert de fonds de l`extérieur vers l`intérieur du pays !

Et ce qui devrait également inquiéter encore plus nos compatriotes c`est qu`une telle mesure, pour un régime qui mène déjà  la chasse aux ressortissants de certaines provinces en particulier, lui permettra de renforcer la répression en ciblant ces personnes à  partir de leurs noms sur la liste des abonnés. Les congolais ne doivent pas coopérer à  l`application de cette mesure anticonstitutionnelle de surcroît, liberticide et dangereuse parce qu`elle va s`avérer suicidaire pour de nombreux compatriotes. Quant aux opérateurs qui accepteront, leurs sociétés offriront de fait des prestations moins fiables à  leur clients en se rendant à  l`avance complice de racket et voir surement d`assassinats : spécialités des services spéciaux du régime dictatorial de Joseph Kabila.

5. Réveil FM International: En République Démocratique du Congo, comme dans tous les pays en voie de développement, on retrouve une classe politique minoritaire qui recherche le bien être de la population, et une majorité des politicailleurs roublards, rusés, fourbes et opportunistes prêts à  tout pour occuper un poste. Le travail qu'abat l'APARECO produit des envieux, prenez-vous quand même de garde-fous pour qu'un opportuniste sorti de nulle part ne puisse simplement cueillir le fruit mà»r, fruit de beaucoup d'abnégation et sacrifice du président NGBANDA et son équipe?

Candide Okeke: La mission de l`APARECO n`est pas celui de courir en vue de se partager un gà¢teau ou cueillir un fruit mur afin d`en jouir etc.…Notre mission est de nous battre sans relà¢che et de nous sacrifier s`il le faut, aujourd`hui comme demain pour la libération du pays d`abord, et pour la refondation de la République Démocratique du Congo ensuite, une fois le territoire national complètement libéré de l`occupation étrangère. Nous voulons que le peuple Congolais puisse enfin avoir droit à  un Etat qui le remette au centre de ses préoccupations, un Etat fort dans le concert des nations.

Le travail profond d`éveil des consciences des congolais mené par l`APARECO et son Président Monsieur Honoré Ngbanda a pour principal objectif d`armer le peuple congolais contre toutes les manœuvres qui le privent de sa capacité à  juger par lui-même les véritables enjeux de la crise qui dure depuis plus d`une décennie. Aujourd`hui nous avons contribué à  amener la majorité des congolais à  prendre conscience du piège dans lequel ils ont été conduits à  travers des prétendues élections (truquées par ailleurs) et qui ont mis à  la tête de nos institutions un étranger, avec un groupe de collabos au service des puissances extérieures. Le réseau de l`APARECO est devenu tellement important que le scénario qui consisterait à  voir un opportuniste venir à  nouveau plonger les congolais dans les affres d`un régime qui œuvrerait encore contre le peuple congolais aura beaucoup de mal à  se concrétiser. Joseph Kabila qui a perdu le sommeil à  cause de notre mouvement commence à  en savoir quelque chose. Parce que le meilleur garde fou des congolais aujourd`hui c`est cet éveil de conscience. C`est aussi leur courage. Et ça par contre, notre `` imposteur national » et ceux qui le soutiennent l`apprendront à  leurs dépens.

Mais j`insiste, le but de l`APARECO n`est pas de courir derrière le pouvoir pour s`en accaparer et partager un prétendu "gâteau". Notre double objectif demeure la libération et la refondation du pays.

Je le dis parce que Joseph Kabila qui a fait de la corruption son premier outil de travail déploie depuis un certain temps des grands moyens financiers et utilise tous les subterfuges possibles pour démobiliser les patriotes congolais ; et cela en tentant de créer des doutes autour du combat que l`APARECO et son Président mènent avec courage et détermination contre le pouvoir d`occupation. Tantôt les hommes de Kabila prétendent que Mr Ngbanda est arrêté et emprisonné ; tantôt ils "assurent" qu`il est empoisonné et que ses jours sont comptés, comme l`a annoncé pompeusement le journal "Alerte plus" le jeudi 13 mars dernier; tantôt les très proches de Kabila, se faisant passer pour des "sources crédibles" évoquent au près de leurs contacts et confidents au sein de la diaspora combattante " les négociations secrètes" que le Président de l`APARECO serait en train de mener en toute discrétion avec Kabila et son entourage. Quel ridicule ! Pourquoi ce remue-ménage ? Tous ces ragots ne visent qu`à  transmettre un message subliminal aux patriotes congolais pour les démobiliser : "arrêtez votre combat parce que votre leader est en train de négocier la solution avec nous !" Le moins que l`on puisse dire c`est qu`ils peuvent toujours rêver ! Nous savons que des sommes colossales sont débloquées à  cet effet, et que même certains médias patriotiques très connus sont noyautés par les hommes de Kabila pour inoculer ces mensonges dans le seul but de semer le doute et la méfiance entre les patriotes congolais afin de les diviser et les affaiblir. Je ne vous citerai pas les noms de ces médias, mais ils se reconnaîtront eux-mêmes dans mes propos. Je voudrais seulement que les Congolais ne tombent pas dans le piège de Kanambe et des collabos ! Je suis parmi les collaborateurs proches du Président de l`APARECO et je peux officiellement vous dire que jamais l`homme n`a été aussi déterminé dans son combat que ne l`est en ce moment notre Président National. J`invite donc les patriotes congolais à  être plus que jamais mobilisés autour de notre idéal de combat car la victoire finale ne saurait tarder.

6. Réveil FM International: Où allons- nous en République Démocratique du Congo?

Candide Okeke: Lisez les signes des temps. Nous nous acheminons lentement mais surement vers la libération de la République Démocratique du Congo. Un exemple : Dans la tradition administrative et protocolaire de la République Démocratique du Congo, c'est le Chef de l'Etat qui reçoit d'autres Chefs d'Etat. Or comme vous avez pu le constater dernièrement, l`imposteur qui préside encore provisoirement notre pays n`a même pas osé recevoir le président Sassou Nguesso alors que celui-ci a atterri en hélicoptère, à  quelques mètres de lui, directement au Palais de la Nation Je ne parlerai même pas de ceux qui ont atterri à  Ndjili. Celui qui se targuait (faussement) d`avoir été démocratiquement élu, vit désormais dans la peur d`être démocratiquement déchu. Lui et son entourage ne se gênent même pas de l`image pitoyable qu`ils offrent au monde sur la conduite des affaires de notre Nation. Toutes les grandes Nations sont passées par l'épreuve de feu: Les Etats-unis ont eu la guerre civile, l'Angleterre avait été occupée par la France, Hitler avait occupé plusieurs pays européens etc... Notre peuple marche inéluctablement vers sa libération totale pour entrer dans une nouvelle ère de son histoire. Une ère glorieuse !

7. Réveil FM International: Les Congolais sont-ils maîtres de leur destin? Jusqu'aujourd'hui, les Congolais n'ont toujours pas de cartes d'identité. Il n` y a jamais eu de recensement des congolais...

Candide Okeke: Bien sur que les congolais restent les maîtres de leur destin. On ne récolte que ce que l`on sème dit-on…Hier, ayant semé en quelque sorte l`insouciance, l`inconscience, le manque de courage et le manque de vigilance, nous avons récolté aujourd`hui l`occupation de notre pays, l`humiliation et l`opprobre. Maintenant que les congolais ont semé les graines de la résistance, du courage, de la persévérance et de la solidarité, nous récolterons d`ici peu la Libération de notre pays. Tout simplement…

Quant au recensement auquel vous faites allusion. Ce n`est pas dans l`intérêt de Joseph Kabila d`en organiser un actuellement puisque étant au service de Paul Kagamé il sait très bien qu`une telle démarche les empêcherait d`une part de poursuivre l`opération de l`invasion massive de notre pays par des rwandais qui prennent de force les terres aux autochtones congolais, et de trafiquer d`autre part les chiffres qui doivent l`aider à  permettre l`introduction massive des rwandais qui occuperont définitivement le Kivu. Un recensement aurait particulièrement compromis , par exemple les infiltrations des militaires rwandais qui constituent en réalité les troupes du CNDP de Laurent Nkunda.

8. Réveil FM International: On a l'impression que le gouvernement de Kinshasa a enterré "les contrats léonins" sur nos mines, que pensez-vous qu'on devrait faire?

Candide Okeke: Ces contrats ne sont que le reflet du système de prédation que nos ennemis ont mis en place pour mieux se servir et ils l'ont fait grà¢ce à  un imposteur qui bénéficie de la complicité de collabos congolais. Donc ce problème comme d'autres ne se résoudra réellement que par le changement de régime. Que l`actuel gouvernement congolais enterre le projet de révision des contrats léonins n`a rien d`étonnant puisque il en est l`artisan, certains de ses membres comme Joseph Kabila ou Katumba Mwanke en bénéficient à  titre personnel au détriment du peuple congolais. La pérennité de ces contrats qui permettent le pillage de la RDC dépend de leur présence à  la tête de notre pays. Ce sont eux qui ont permis l`existence de ces contrats en les signant : il ne faut pas s`attendre à  ce que ces voleurs se fassent hara-kiri en se faisant justice. Autant attendre que les poules aient des dents!

9. Réveil FM International: femme que vous êtes comment juger vous la diaspora congolaise?

Candide Okeke: Je suis une patriote engagée et observatrice de notre diaspora d`autant plus que j`en fais partie. Je ne pense pas que mon rà´le soit de juger la diaspora congolaise. Ce serait prétentieux de ma part. Elle est ce qu`elle est avec ses difficultés, ses réalités, ses forces et ses faiblesses, ses préoccupations… Et comme n`importe quel congolais, ceux de la diaspora essaient de s`en sortir là  où ils sont tout simplement. Je vois avant tout dans la diaspora congolaise des femmes et des hommes courageux, dont la majorité se bat tous les jours dans des conditions pas toujours faciles afin de subvenir à  leurs besoins et à  ceux des membres de leurs familles restés au pays. Ce que je note surtout aujourd`hui, c`est leur inquiétude et leur colère face la situation de la République Démocratique du Congo. Je travaille chaque jour avec des congolais dans les quatre coins de la planète (membres de l`APARECO ou pas) qui se donnent corps et à¢me pour la libération de leur pays.

Le ministère de la diaspora créé précipitamment par le gouvernement congolais pour essayer de réagir au mécontentement grandissant de ces congolais de l`étranger (exclus arbitrairement des élections , largement acquis à  l`opposition et devenus de plus en plus actifs) n`arrive pas à  masquer leurs limites et leur incapacité à  proposer des projets concrets et satisfaisant pour la majorité de nos compatriotes. Dans un pays comme la France où résident plus de 30 000 congolais la vice-ministre chargée de la diaspora n`est pas arrivée à  mobiliser plus de 50 congolais pour sa conférence. Et toute honte bue, son organisation a tenté de combler le vide en recrutant à  la criée quelques maliens, ivoiriens comoriens et autres ! N`est ce pas triste ? La seule fois qu`on a réellement entendu parler de ce ministère c`est lorsque "notre représentante" est venue signer dernièrement un accord pour l`expulsion de 6000 congolais sans-papiers, qu`il serait plus juste d`appeler des "sans-démocratie". Quand on sait que notre ambassade touche pour je ne sais quelle raison près de 100 euros par "sans-démocratie" expulsé on ne se pose plus de questions sur les raisons de tout ce zèle !

10. Réveil FM International: A votre avis, pourquoi la diaspora congolaise n'est pas en odeur de sainteté avec le pouvoir " légitime" de Kinshasa?

Candide Okeke: Cette diaspora n'est pas en odeur de sainteté avec Hyppolite parce que ce dernier n'a pas vraiment de moyen de pression sur elle. La diaspora congolaise est libre de penser, de s`informer, de s`exprimer et d`agir contre l`imposteur qui nous sert de chef d`Etat. Elle représente aujourd`hui un véritable danger pour lui. Il a appris à  ses dépens que les patriotes congolais de la diaspora font parti des plus déterminés à  en finir avec son imposture. Alors que tous les représentants du pouvoir sont chahutés et ne sont jamais arrivés à  mobiliser plus de quelques dizaines de collabos pour des réunions et des meetings , monsieur Honoré Ngbanda par exemple battait tous les records d`affluence à  un meeting d`homme politique de la République Démocratique du Congo . Le président de l`APARECO a toujours fait salle comble, des milliers de congolais l`ont suivi dans tous ses déplacements, partout où il est passé.

Ses DVD et ses livres se sont vendus comme des petits pains. Les hommes et les femmes de la diaspora sont très bien informés de ce qui se passe dans leur pays. Ils ont su très tà´t que contrairement aux différentes affirmations éhontées, que le pouvoir de Kinshasa n'était pas légitime; qu'il est issu d'un processus électoral foncièrement corrompu et biaisé qui s`est illustré dans le bourrage des urnes; ils savent que si rien n`est fait, le peuple congolais continuera a subir les affres de ce système odieux qui nous a imposé un régime `` hitlérien » et que eux aussi continueront à  payer le prix le plus fort en envoyant chaque fois de l'argent en RDC avec en prime le risque de voir notre peuple devenir apatride dans son propre pays . Les patriotes congolais de la diaspora sont résolument en guerre contre le régime de Joseph Kabila et ce dernier l`a très bien compris, à  sa manière il essaie de leur rendre la monnaie de leur pièce ! Mais il vit aujourd`hui comme un zombie, il a perdu d`avance : cette terre nous appartient, c`est lui qui partira et c`est nous qui y resterons !

freddy-mulongo-candide-okeke

 Dans un communiqué de presse signé ce mercredi 24 mars 2021 à Paris par le Secrétaire Général de l’Alliance des Patriotes pour la Refondation du Congo (APARECO), Patrick Lukika Fariala porte à la connaissance du public la désignation de Mme Candide Okeke au poste de Présidente ad intérim du parti, après le décès de son Président.

“L’Alliance des Patriotes pour la Refondation du Congo, APARECO en sigle, informe tous ses membres, ainsi que la grande communauté des Patriotes Résistants Congolais, l’opinion nationale et internationale que, devant la situation de crise créée suite à la disparition inopinée de son Leader et Président National, monsieur Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba, le Comité National s’est réuni ce lundi 22 mars 2021 afin de traiter des questions urgentes”, peut-on lire. 

“À cette occasion et en vue de combler le vide au sommet de notre Mouvement de résistance, et aux termes de l’article 9 paragraphe 2 des statuts de l’APARECO, Madame Candide OKEKE a été désignée Présidente Nationale ad intérim”, souligne le communiqué.

À cet effet, le Comité nationale de l’APARECO invite tous ses membres et sympathisants, ainsi que tous ses Patriotes Résistants, à se joindre à lui pour apporter à Candide Okeke tout leur soutien et lui souhaiter plein succès devant les lourdes tâches qui l’attendent.

Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba est décédé le dimanche 21 mars dernier au Maroc. Il était Président de l’APARECO, un des proches fidèles du feu Président Mobutu, en charge des renseignements.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 28 mars 2021

Diaspora: Bakolo Kongo, genèse de la Résistance avec Songa Nzila Likulu Ikala !

Diaspora: Bakolo Kongo, genèse de la Résistance avec Songa Nzila Likulu Ikala !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Kimbangu diantungunua.jpg, mar. 2021

Bakolo Kongo est la genèse résistance congolaise depuis 2005. Elle est la branche spirituelle de la résistance patriotique Kongolaise . C'est la voix étouffée, opprimée et oppressée avec Songa Nzila Ikala. Nfumu Kimbangu Diantugunua, dont on fête bientôt le 6 avril prochain, le centenaire, est le Libérateur. La victoire de libération s'obtient avec Nfumu Kimbangu Diantungunua qui agit.

freddy-mulongo-kimbangu-diantungunua-1

Mfumu Kimbangu Diantungunua est le Libérateur ! Il est né pour les Africains clament ceux qui croient en lui.Le centenaire de Mfumu Kimbangu Diantungunua est célébré tous les jours par des femmes et hommes congolais, en toute discrétion sans être des zélotes ! Ceux qui les prient précisent tout de suite: "Croire en Mfumu Kimbangu Diantungunua  ne font de nous adeptes de l'E.J.C.S.K., Eglise de Jésus-Christ sur la terre par le prophète Simon Kimbangu ".  Des voix se lèvent de plus en plus dans la diaspora congolaise pour  dire que  le malheur des Kongolais est d'avoir tourné le dos à Mfumu Kibangu Diantungunua mais aussi leurs ancêtres !  Négliger Mfumu Kimbangu Diantungunua, c'est s'éloigner de la libération du Kongo, terre de nos ancêtres expliqueMichael Benkoka Ndjoli Songa Nzila Ikala de la résistance patriotique. Les politicailleurs ventriotes ont pour alliés, des fameux décideurs et partenaires. Bana Ya Elonga n 'ont pour décideur que Kimbangu Diantungunua.

Nous voulons aujourd'hui, nous attarder sur  la branche spirituelle de la résistance congolaise. Comment est-elle née ? Qui en initiateur ? Quels parcours ? Comment cette branche s'impose-t-elle aujourd'hui ? Comment s'est déclenché le déclic ?  En 2005, la résistance congolaise est née de trois groupes: Bakolo Kongo à LondresToponi Congo à ParisBana Congo à Bruxelles. Certains compatriotes ont rejoint l'Alliance des Patriotes pour la refondation du Congo- Apareco. C'est la genèse de la résistance congolaise. Candide Okeke, présidente ai de l'Apareco, a présidé Toponi Congo. Elle est la plus constante qui est demeurée dans la résistance. Les Flory Botombe, Charly Esalo  et autres figurent de prou de tout début font des apparitions-disparitions. Bana Congo, c'est l'expression de la souffrance, Bana Congo, c'est le syndicat du peuple, Bana Congo, c'est un groupe de pression qui défend et défendra toujours les intérêts du peuple congolais dans son ensemble. Tant qu'il y aura un seul congolais qui souffrira, tant qu'il y aura un seul congolais abandonné, Bana Congo sera là pour lui. Nul n'achètera jamais Bana Congo , si ce n'est celui qui apportera le bonheur à tous les congolais, celui qui libérera le Congo des ses occupants, celui qui fera cesser la domination étrangère du Congo...Le mouvement de pression et très dynamique Bana Congo à Bruxelles, avec les Aubin Kinkonka Kilu Kanda, Henry Muke Disishue, Patrick Kanku, Samson Cibayi Mukuta, Didier Ramazani,  a été récupéré par Louis Michel et les autorités belges.  Bana Congo a perdu toute crédibilité par leurs accointances avec le régime d'Alias Kabila soutenues par les autorités Belges. En 2011, Bana Congo s'est Tshisekedisé. Il a officiellement soutenu la candidature d'Etienne Tshisekedi comme candidat président de la République ! Ignorant qu'il était de la "Résistance" Bana Congo a sombré, aujourd'hui il n'est que l'ombre de lui-même avec ses divisions et déboires.  Les anciens membres de Bana Congo sont à Kinshasa, au chaudron de la mangeoire de Tshilombo. Beaucoup ont oublié que le Congo est toujours sous occupation Ougando-Burundo-Rwandaise. Et que Tshilombo en bon agent d'occupation  n'est qu'un piètre imposteur, usurpateur mais surtout traître et collabo ! 

freddy-mulongo-ikala-songa-nzila

En 2005, Bakolo Kongo de Michael Benkoka Ndjoli Songa Ikala Nzila, adhère à l'Aperco. Par son travail de mobilisation et communication, il sera élu président Apareco-UK  mais n'aura même pas le temps d'exercer sa fonction élective. Il sera convaincu par deux coups de fils: Honoré Ngbanda, président  et le pasteur Faustin Shungu Okitawangu, secrétaire général de l'Apareco de céder  sa place à Samy Djunga, un nouveau venu de Londres.Michael Benkoka Ndjoli Songa Nzila Ikala va continuer son travail de fonds de mobilisation, en tant que chargé régional, et il contribuera avec l'aide de Madame Lucie ATheteon de faire venir le président Honoré Ngbanda Nzambo ko Atumba de l'Apareco à Londres pour une rencontre avec des acteurs politiques britanniques. avant de quitter l'Apareco.

freddy-mulongo-kimbangu-diantungunua-5

19 mars 2005 à Londres, lors de la manifestation Stop the War Coalition  de Westminster en passant par Hyde Park jusqu'au square du parlement en passant par l'ambassade des Etats-Unis.  De gauche à droite: Lomanga fils, Imam de la Résistance: Bakalandwa Omar, Michael Benkoka Ndjoli Ikala Likulu Songa Nzila et  le défunt Bokulu Botswa ( décédé en 2017 à Rabat au Maroc), dénonçant les 5 millions des morts au Congo avec un cercueil. Du 6 au 8 juillet 2005, Michael Benkoka Ndjoli Songa Nzila Ikala et les Aparecoïstes ont manifesté au sommet du G8 à Gleneagles Hotel, Pertshire Ecosse, Royaume-Uni. La localité importante la plus proche est la ville d'Edimbourg. Pour des convenances personnelles, Michael Benkoka Ndjoli Songa Nzila Ikala quitte l'Apareco. 

Bakolo Kongo va essayer de reprendre les poils de la bête. pas sans difficultés: campagne de diabolisation de Michael Benkoka Ndjoli Songa Nzila Ikala, qui a connu 9 empoisonnements de la part des collabos, étouffement  de son combat. En 2008, à l'hôtel Europa à Bruxelles, la conférence de presse  des représentants et affidés du  CNDP du criminel Laurent Nkundabatwaré, orchestré par Basile Diatezua, est stoppé net  par Songa Nzila Ikala et le Bakolo Kongo, alors que dans la salle parmi les participants, il y avait des Henry Muke, Patrick Kanku Samson Cibayi Mukuta , Andre Madiata... de Bana Congo!

freddy-mulongo-bakolo-kongo

Les Bakolo Kongo ont contribué à ce que la Fatwa Anti-Concerts soit acté au home office à Londres. Décrétée à Londres, la  Fatwa Anti-Concerts est indéboulonnable car devenue mondiale. Personne ne peut s'hasarder à décider  tout seul  de sa levée. Les précurseurs de la résistances patriotiques ayant compris que les artistes musiciens étaient utilisés par différents régimes au Congo Kinshasa pour des concerts en Europe pour mieux distraire des Congolais, avec des conséquences incalculables sur la jeunesse congolaise de la diaspora. Depuis que  Michael Benkoka Ndjoli Ikala Songa Nzila a publié la réponse des autorités britanniques du 9 janvier 2008, à sa lettre pour justifier la Fatwa Anti-concerts, il y a silence de mort sur le sujet. Michael Benkoka Ndjoli Ikala Songa Nzila, qui a connu 9 empoisonnements de la part des collabos, est-il le précurseur de la Fatwa Anti-Concerts, qui par la suite est devenue  un trophée de la résistance patriotique? La voix  de Songa Nzila a été étouffée !  

freddy-mulongo-home-office

Les patriotes, résistants et libérateurs congolais sont jeunes et vieux. Etudiants, mécaniciens, cadres, informateurs, chauffeurs, agents de banque..Ils vivent à Paris, Londres, Bruxelles, Montréal. Le Congo va mal . L'aventure de Tshilombo , voleur de destin du peuple congolais, Monsieur 15% qui a fait un deal pour bénéficier de la nomination électorale, n'arrange pas les choses.  Aux revendications politiques s’en ajoutent bien d’autres « Nous en avons marre des chansons qui n’évoquent que des choses en dessous de la ceinture et des danses obscènes exécutées par les danseuses »

La première action des patriotes, résistants, libérateurs a eu lieu à Londres, en 2005. La victime : JB Mpiana, un artiste josephiste. Alors qu’il devait se produire dans un cabaret bien connu de la diaspora congolaise, une vingtaine de manifestants congolais  bloquent l’accès. « Il y a eu une bagarre, ce qui a rameuté la police, mais nous étions très satisfaits : le concert n’a pas eu lieu ». Depuis, la Fatwa Anti-Concerts a fait des petits, la méthode s’exporte dans toutes les capitales européennes et se mondialise. . En 2008, Koffi Olomidé n’a pu se produire à Londres ; en 2009, à Bruxelles, ce fut au tour de Tshala Muana, et de JB Mpiana en 2010. Werrason et  Papa Wemba à Paris en janvier 2011…Face à un contexte extrêmement tendu, la direction de la célèbre salle parisienne avait déjà demandé l'annulation du spectacle. La préfecture de police de Paris a interdit un concert d'un artiste congolais, Héritier Watanabe, prévu le samedi 15 juillet 2017 soir à l'Olympia après des débordements causés par des patriotes. résistants, libérateurs au régime de Kinshasa. Toutes les stars en font les frais : Tshala Muana ? « Ses danseuses sont obscènes ». Koffi Olomidé, Férré Gola ? « Ils ont chanté les louanges d’hommes politiques véreux. » Papa Wemba ? « Il a soutenu Alias Kabila aux élections de 2006. ». Le 12 mars 2011, la star congolaise de la rumba, Fally Ipupa, interprétant ses tubes et se déhanchant sur scène dans un Zénith parisien… vide. Enfin, presque. Sur les 6 000 places que compte la prestigieuse enceinte, il y avait un peu moins de 200 spectateurs, quelques irréductibles qui ont réussi à franchir le barrage qui organise le boycott de tous les concerts d’artistes musiciens congolais en Europe. La raison ? « Ils soutiennent le pouvoir en place. Ils sont donc complices des crimes commis par le pouvoir d'Alias Kabila. Héritier Watanabe trop sûr de lui, qui a nargué la diaspora congolaise,  a pleuré un certain 15 juillet 2017 à Paris, avec l'annulation de son concert à l'Olympia ! . 

freddy-mulongo-heritier-1

Alors qu'il a été chassé dans un mosquée turque en Allemagne en 2007, le vrai déclic s'est produit à Brazzaville en juin 2010,  Michael Benkoka Ndjoli Ikala Songa Nzila alors qu'il tenait à trouver une solution militaire à la lutte avec les Enyeles et l'Arp, il a été stoppé net par Mfumu Kimbangu Diantungunua venu à son secours. En pleine réunion avec des Kinois qui avaient reçu pour mission de contribuer à son extradiction vers Kinshasa, Michael Benkoka Ndjoli Ikala Songa Nzila, a été interpellé par Mfumu Kimbangu Diantungunua: "Yo Muana Ya Mongo ozali ko sala nini awa. Longwa awa "! Au moment de prendre un taxi vert-blanc de Brazzaville, Ikala a sorti de l'argent de sa poche pour donner à Mfumu Kimbangu Diantungunua, il a été sermonné comme un poisson pourri: "Ngai na sengi yo Mbongo ? Nazali na besoin ya Mbongo na yo ? " , "Bitumba oyo olingi osala ozali na minduki ? Bitumba ezali ya molimo yo olingi minduki ya koboma batu ? Bitumba ya solo ezali ya molimo ", "Tika makambu olingi  kosala". Michael Benkoka Ndjoli Ikala Songa Nzila a été transformé et transfiguré. C'est en 2010, qu'il a découvert  sa vraie mission. La libération est d'ordre spirituel pas physique. 

freddy-mulongo-leopoldville

La République démocratique du Congo célèbre le 4 janvier de chaque année "la fête des martyrs de l'indépendance". Deux témoins de ladite journée de 1959,  rencontrés à Lutendele, un des quartiers de la commune de Mont-Ngafula, estiment que la journée dédiée aux martyrs n'est pas célébrée comme il le faut dans la mesure où l'essentiel de l'événement reste occulté, n'est pas enseigné. "La partie importante de l'histoire de cette date reste non révélée de façon officielle au grand public". Selon papa Mbala et Papa Tekazala, fervents kimbanguistes et témoins des émeutes du 4 janvier 1959, les vrais "héros" de ladite date sont classés dans les oubliettes de l'histoire. "Nous étions présents au moment des émeutes de janvier 1959. Bien que jeunes, respectivement 17 et 20 ans, nous avions une assez bonne mémoire pour appréhender ce qui se passait autour de nous. Nous avons vu des militaires venus de l'au-delà pour défendre la cause de l'homme noir, alors maltraité par les colons. Ces soldats étaient de très courte taille mais invulnérables face aux tirs de balle de soldats belges ! A main nue, ces derniers parvenaient à démolir les rails de chemin de fer, ils étaient très impressionnants. Le but de leur présence était de nous libérer du joug colonial. Ils ont déraillé le train qui contenait le contingent de soldats belges anti indépendantiste". Plus de six décennies passées, triste, regrettent-ils, de constater que cette partie de l'histoire soit cachée au grand public et semble utopique pour la jeunesse qui l'apprend par tradition orale.

freddy-mulongo-leopoldville-1

« C’est un jour qui marque une étape décisive dans la conquête de l’indépendance. Le pouvoir colonial a dû prendre conscience que l’indépendance était une aspiration profonde et les gens l’ont manifesté. Officiellement on parle de 49 morts mais on dit qu’il y en a eu 100 et peut-être 300. L’administration a été affolée quand elle a vu le lendemain, le nombre de morts ». Léon de Saint Moulin, Historien.

"C’était inimaginable ! Personne, ni du côté européen, ni du côté congolais, ne pouvait imaginer cette explosion subite. Parce que, avec la manière dont nous avons été encadrés, disciplinés par la colonisation belge, on ne pouvait pas imaginer qu’un jour, un Noir commence à incendier des magasins, à brûler les stations d'essence et à incendier des voitures. C'était spontané. Personne ne s'attendait à ça, à cette explosion subite. C'était impensable !"Mwissa Camus.

Bana Bilaka Ya Kimbangu Diantugunua est une plate forme spirituelle pour tous ceux qui croient aux valeurs spirituelles du Libérateur de l'homme noir.  Quant à Bana Ya Elonga "Les Victorieux" rassemble tous ceux qui croient déjà à la victoire spirituelle de Mfumu Kimbangu Diantungunua !  

La République démocratique du Congo est entourée par 9 pays et surtout de l'eau. D'où le drapeau blanc, avec comme animal totémique l'Okapi, dont le nom vernaculaire en lingala est Mondonga, mammifère ruminant, venant des forêts équatoriales. L'Okapi a l'allure du zèbre et de la girafe qui vit exclusivement en RDC, dans la forêt de l'Ituri. PourMichael Benkoka Ndjoli Ikala Songa Nzila:  "Nous ne forçons personne. Nous devons préparer nos frères et sœurs à comprendre que la libération du  Kongo  est spirituelle. Nous avons déjà la victoire avec Mfumu kimbangu Diantungunua. Le peuple Kongo perdu doit se préparer à la solution spirituelle. Personne n'a des avions de chasse, porte avions, missiles balistiques...un événement apocalyptique se prépare pour la libération du Kongo, qui sera  la séparation du bien et du mal, de la vérité du mensonge". Nous ne ferons rien, sans l'aval de Mfumu Kimbangu Diantungunua ! 

freddy-mulongo-kimbangu-diantungunua

MALOBA MPONA DIASPORA KONGO Message mpona Diaspora Kongo. Ba ndeko bana Mama Kongo libanda ya mboka ya BANKOKO, Mokili mobimba ba monaki ko lamuka na bino mpe ba ndeko na mboka bazali ko tia elikia na bango epayi na bino. Mingi kati na bino ba landaki kaka mompepe lolenge elekaki kasi ba yebaki te ewutelaki wapi. Toko yebisa bango ete ezali mompepe ba milimo monene ya Kongo ba memaki mpona ko lamuisa biso bana, Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA liboso na bango nioso. Bo lamukaki na pongi, bo ninganaki bisika bozali na lolenge na bino kasi bo bimi nainu te na bisika wana. Esengeli bo zua makasi ya ko silisa mosala oyo bo bandaki pamba te bo lamukaki mpona bo kangolami ya mama na biso Kongo, ya bana Kongo mpe bayindo na mokili mobimba. Bo kangami lisusu esika moko mpona nini? Bo suki na ko talisa bana makambo ezali ko leka na mboka (éveil patriotique). Matondo. Lelo bana ba yebi ete ba vandela biso. Nzela oyo Christianisme, islam, boudhisme mpe ba binzambi Nzambi nioso ya mokili ba memaki biso ezalaki mpo to bunga nzela, to koma mosika na TATA MPUNGU, NZAKOMBA, MAWEJA, MVIDI MUKULU, WAMBA WA MPUNGU TULENDO DEZO… na tina ete to mona pasi. Impérialisme ebota ba décideurs oyo ba koma ko pesa mitindo na pouvoir pe opposition na ba mboka na biso, kutu bazali basali na bango na tina ete ba salela bango mosala wana ya ko nionga ba ndeko na bango moko. Bo landaki ba politiciens wana, ba collabos pe facilitateurs ya occupation, lelo ba moni ke bitumba na bino ekoti mayi. Bo lamukaki na pongi te mpona ko pesa maboko na ba collabos kasi pona ko sukola mboka. Bo sutuka lisusu ba ndeko, bo bima bisika bozali, bo luka bozua makasi mpona ko silisa mosala na bino. Makasi wana boko zua yango soki bomi tosi bino moko, soki botosi makila, bilongi mpe ba kombo na bino na ko kataka makolo na bino na bisika mpe ba nzela oyo ba memelaki biso mpona ko lalisa biso pongi. Soki bo mitosi, boko tosa ba oyo ya bino moko ba tikelaki bino makila, bilongi pe ba kombo bozali nayango. Boko koma ko tambola mpe kosala nioso elongo, bo kozua makasi ya kozua biloko na bino ba yibaki to ba botolaki na basusu. Boko kende na botosi nioso elongo na BAKOLO MABELE, BANKOKO na bino ko zwa biloko na bino pe boko zua yango. To yebi ba ndeko ete ba bombaka biloko na biso na bibundeli ya makasi sima bikuke na bango kasi na tango bokeyi na ba oyo ya bino moko, bakolo mabele, ba nguna bako mona bipelekese na bango. Ezali bitumba ya molimo bana mama Kongo, maloba oyo boko zua na BANKOKO na bino pe ko bimisa nde eko kata makambo. To sengi na bino ba ndeko bo bima na ki combattants mpe bo koma Bana Bilaka, Bana Kongo mpe Bana Elonga. Soki bo koti kaka na nzela oyo Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA azali ko mema biso nde to longi bitumba tozali na yango. Na mboka kuna esanga eko kota mobulu. Nkembo ya TATA MPUNGU ekitela bino; Muinda na biso KIMBANGU DIANTUNGUNUA azala liboso na biso pe BANKOKO NA BISO MOKO ba salisa mpe ba batela biso. Matondo, matondo, matondo. Mokolo ya le 1.1.2017 Mpaka Matiki Mwana Talwanga Ntotila.

"VOICI CE QUE NOS LEADERS DEVRAIENT FAIRE DANS L'URGENCE :

Avant toute chose, je demanderais à tout leader Kongolais, de consulter ses Ancêtres pour leurs demander ce qui arrive exactement pour notre pays et aussi à propos des Élus.

N’allez donc pas consulter les gens des ténèbres mais plutôt vos Ancêtres.

J’anticipe à dire que la réponse de vos diverses consultations sera unique pour ainsi vous prouver que le Kongo est, après cette guerre spirituelle engagée et gagnée, sous le contrôle des GRANDS ESPRITS KONGO.

LES LEADERS QUI LUTTENT RÉELLEMENT POUR LE PAYS DOIVENT SE RENCONTRER ou à défaut entrer en communication avec les élus pour préparer les dossiers à présenter auprès de nos bourreaux.

Les Élus iront dialoguer avec nos bourreaux pour exiger la fin de l’occupation et la remise de notre LIVRET PARCELLAIRE confisqué depuis 1885.

Des pactes de libre-échange, de paix et de non-agression pourront être discutés.

Ils chercheront surement à savoir le nom de la personne qui prendra le devant une fois le pays est libéré.

Le nom que vos Ancêtres vous auront communiqué sera leur test pour savoir si effectivement les Congolais aussi savent de la même façon qu’eux.

Il ne sera pas nécessairement un élu mais devra travailler étroitement avec eux.

Une fois ce nom est dévoilé, ils donneront ce livret, ce qui signifie notre souveraineté et notre indépendance.

Viendra alors la prochaine étape : nous décharger des déchets spirituels toxiques que nous portons avant d’entrer dans la maison de notre Père.

SI C’EST LE POUVOIR QU’ILS VEULENT CÉDER MAIS PAS LA LIBÉRATION TOTALE DE NOTRE PAYS, ALORS LES GRANDS ESPRITS KONGO NOUS POUSSERONT À LA RÉVOLUTION OU ALORS PASSERONT AU PROCESSUS TANT ATTENDU: L’ARRIVÉE DU ROI DIVIN NKWA TULENDO AVEC TOUTES SES CONSÉQUENCES DE PART ET D’AUTRE.

L’ARRIVÉE DU ROI DIVIN QUI CONSTITUE LA PHASE VISIBLE D’UNE GUERRE MENÉE DANS L’INVISIBLE ; LA DEUXIÈME PARTIE DE LA GUERRE SPIRITUELLE.

Ainsi se termine ma vision de chose et je vous remercie infiniment pour le temps que vous avez disposé pour mon message.

Ce message circule à Kinshasa depuis le 10.5.2013. Gloire à Notre Sauveur KIMBANGU DIANTUNGUNUA; MERCI À NOS ANCÊTRES".

 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 23 mars 2021

Diaspora: Coup de tonnerre, Honoré Ngbanda, père de la résistance n'est plus !

Diaspora: Coup de tonnerre, Honoré Ngbanda, père de la résistance n'est plus !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

freddy-mulongo-honore-ngbanda.jpg, mar. 2021

C'est un coup de tonnerre dans la diaspora congolaise depuis hier matin. Hororé Ngbanda Nzambo Ko Atumba est décédé au Maroc, de suite d'un cancer de la prostate. Depuis 2004, il dénonce l'occupation Ougando-Burundo-Rwandaise de la RDC. Les événements du Congo donne à Honoré Ngbanda raison. Il a écrit des livres. Il laisse derrière lui plusieurs patriotes-résistants-libérateurs.

freddy-mulongo-honore-ngbanda

Contrairement à la majorité des acteurs politiques congolais, Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba est le seul qui a écrit des livres,  investi les réseaux sociaux avec ses vidéos, de millions congolais dans la diaspora, même ceux qui ne sont pas membre de l'Apareco,  reconnaissent la véracité de sa vision, ses arguments et son engagement pour un Congo libre. Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba est mort certes, mais laisse derrière lui de nombreux résistants-patriotes-libérateurs pour le Congo, qui sont déterminés à continuer la lutte pour la libération du Congo.  La résistance congolaise n'a pas un leader attitré, elle est éparse et ne veut en avoir. Honoré Ngbanda était écouté et respecté. La résistance congolaise est une "pieuvre" à plusieurs tentacules. Qui est le chef de qui ? Personne ne sait ! La lutte pour la libération d'un pays occupé est plus dure, que cultiver le champs des ignames. La RDC est un pays à plusieurs minerais rares, des enjeux sont énormes...

Depuis 2004, pourquoi cette lutte  de libération a tant duré ? La résistance n'est pas l'opposition. De nombreux tribaux, tribalistes et tribalisés se sont malicieusement infiltrés  dans ce combat. Depuis 2011, avec la candidature d'Etienne Tshisekedi à l'élection présidentielle "Bolala Pongi Ya bébés", des Tshisekedistes se sont engouffrés dans le combat, non pour la libération mais pour l’ascension au pouvoir et jouir. Ils  se sont mis à diaboliser Honoré Ngbanda avec pour objectif d'élever Etienne Tshisekedi qui souffrait déjà d'Azhemeir mais qu'ils ont caché aux Congolais ! Ils ont tribalisé le combat et créer  des divisions. Les résistants-patriotes-libérateurs ont résisté. Les Tshisekedistes ont trahi le combat en négociant d'abord en cachette avec le régime d'Alias Kabila à Ibiza, Venise, Paris, Bruxelles et Kinshasa. Avec l'élection du 30 décembre 2018, c'est Martin Fayulu avec 62,8% qui est élu comme Président de la RDC. Tshilombo avec ses 15%, qui a toujours négocié en cachette, il est allé faire un odieux deal, contre le peuple congolais, avec Alias Kabila pour bénéficier d'une nomination électorale. Depuis lors c'est le Tshintuntuïsme au sommet de l'Etat, abrutissement collectif, gabegie financière, enrichissement illicite familial Tshilombien, crimes de sang et  crimes contre l'humanité continuent à l'Est du Congo...Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba "Muana Mboka Ya Moyibi" est un incapacitaire, imposteur, usurpateur,  traître et collabo.  Tshilombo voleur de destin du peuple congolais est un ennemi des Congolais. Il est laquais et ambassadeur de l'occupation Ougando-Burundo-Rwandaise. 

Depuis des lustres, les vrais résistants-patriotes-libérateurs ont compris que le combat de libération pour un Congo libre n'est pas le combat d'Honoré Ngbanda mais celui de chaque fille et fils du Congo. Mama Congo a besoin de tous ses enfants.  Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba était du série 4, dans la résistance congolaise il y a encore des séries 5, 6, 7, 8, 9...Non, le combat ne meurt jamais avec le décès d'un homme, d'une femme fut-il (elle) un icone ! 

Le 30 janvier 2021, le jury de Réveil FM International décernait des diplômes d'excellence aux résistants-patriotes-libérateurs. 

Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba,  était honoré comme meilleur acteur politique de la diaspora congolaise !

freddy-mulongo-honore-ngbanda-1

Il est " l'apôtre Paul de la classe politique congolaise ", après avoir été proche collaborateur du Maréchal Mobutu Sese Seko et fait un Mea Culpa public sur les années de la gestion  Mobutiste, Honoré NGBANDA par son travail de mobilisation et sensibilisation des congolais sur les dangers qu'encourent la République Démocratique du Congo, pour sa liquidation, est redevenu un acteur politique congolais de premier ordre. Le président de l'Alliance des Patriotes pour la Refondation du Congo (APARECO) joue un rôle prépondérant d'un éveilleur de conscience de ses compatriotes sur les méfaits de différentes guerres que subissent les Congolais, la volonté de la balkanisation de la République Démocratique du Congo, la "mainmise" des ressources minières et naturelles par les entreprises multinationales, les soutiens avérés des seigneurs de guerre par les réseaux maffieux... Honoré Ngbanda est l'un de très rares politiciens congolais-écrivains qui écrivent et publient leurs réflexions et révélations. En plus, le président de l'APARECO, maîtrise les nouvelles technologies de communication et informe par téléphone, sms, mails...Vilipendé pour avoir été conseiller spécial du Maréchal Mobutu, Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba encaisse mais demeure debout et constant. Tous ceux qui l'ont injurié sont à la mangeoire à Kinshasa, entrain de ramasser des miettes. "Père de la résistance congolaise", on lui discute ce titre qu'il mérite.  Il faut être de mauvaise foi pour ne pas reconnaitre l'apport d'Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba, dans la lutte contre l'occupation de la RDC par des puissances étrangères et multinationaux pilleurs de ressources du Congo. Sa constance dans ses prises de décisions sur la situation chaotique de la République démocratique du Congo, lui fait courir des risques. Depuis l'assassinat de M'Zée Laurent-Désiré Kabila en janvier 2001 à aujourd'hui, Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba n'a pas changé d'un iota. Il fustige le régime d'imposture, d'usurpation, d'occupation de Kinshasa et des pantins-marionnettes.

freddy-mulongo-diplome-dexcellence-ngbanda

Tshilombo, masque d'Alias Kabila et voleur de destin du peuple congolais, par son odieux deal, a cru l'appâter à un moment: échec et mât. Les imposteurs sont ceux qui avaient pris la mauvaise habitude de le vilipender. Avec le temps, la tactique des mangéristes outrancières s'est dévoilé sous le soleil.  A 74 ans 1/2, Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba ne bat plus pour lui. C'est le présent qui préfigure l'avenir du Congo libéré qui est son leitmotiv.

Nos condoléances à la famille biologique d'Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba, à l'Apareco et à tous les résistants-patriotes-libérateurs. Que son âme repose en paix.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 16 mars 2008

10 Questions à  Candide Okeke !

Elle est remarquable par son intelligence intuitive voire incisive et boulerversante par la profondeur de ses convictions politiques, son engagement et ses actes pour la cause de la République Démocratique du Congo. Candide Okeke est la conseillère principale chargée des relations publiques, de la mobilisation et de la planification au sein du cabinet du président national de l'Apareco, d'Honoré Ngbanda. L'ex-présidente de l'association "Toponi Congo" , Candide Okeke est l'initiatrice de la lettre ouverte accompagée des preuves photographiques, à  la secrétaire d'Etat américain, Mme Coondoleza Rice, pour l'alerter sur les massacres et viols des femmes Congolaises à  l'Est de la République Démocratique du Congo. Le 29 novembre dernier à  Paris, plusieurs dizaines de femmes Congolaises dont Candide Okeke ont demandé le soutien de la France pour la création d'un Tribunal Pénal International (TPI) spécifique en vue de juger les crimes de guerre et violences sexuelles. L'apathie et le silence de la classe politique congolaise sont inquiétants, Candide Okeke , elle ne fonctionne pas par saisons, elle a répondu à  nos questions.

Candide Okeke, patriote-résistante pour la cause de la République Démocratique du Congo

1.Réveil FM: Kinshasa a imposé pour le 8 mars dernier que toutes les femmes s`habillent en pagne y compris les écolières. Un journal Kinois ne s'est pas empêché de titrer à  la une: elles étaient toutes belles. Mis à  part le cà´té folklorique de l'imposition vestimentaire, quels sont d'après vous les vrais enjeux pour la femme congolaise actuelle? Doit-on tenir compte des problèmes de précarité, de la précarité, de la parité...?

Candide OKeke: C`est vrai que le pagne tel qu`il est porté chez nous ne manque ni de beauté, ni de charme ou encore moins d`élégance. Et personnellement je pense que nous avons tout intérêt à  promouvoir ce mode vestimentaire qui nous est propre et nous permet de faire honneur à  notre identité africaine, et particulièrement congolaise. Mais cette promotion de notre culture doit s`inscrire dans un véritable projet et non se limiter à  des actions ponctuelles que l`on impose à  une population féminine, surtout dans un contexte où ses droits fondamentaux sont de plus en plus bafoués. Au vu de la dégradation dramatique des conditions de vie des femmes de la République Démocratique du Congo, une journée comme celle-ci aurait dà» servir, par exemple, à  annoncer une action forte, une mesure concrète du gouvernement permettant une amélioration dans le quotidien de nos compatriotes. Et croyez-moi, ce ne sont pas les problèmes à  résoudre qui manquent dans ce domaine: l`accès aux soins et à  l`éducation pour tous , la lutte contre la précarité généralisée, la lutte contre les abus sexuels ou contre l`augmentation de l`insécurité, pour ne citer que ceux-là … Une ou plusieurs actions concrètes dans ce de domaine auraient représenté un véritable cadeau des hommes aux femmes congolaises meurtries et avilies dans ce pays.

Au lieu de ça on assiste à  une mesure qui entrave le droit des femmes à  s`habiller comme bon leur semble, au même titre que les hommes. Même si derrière cette mesure il y avait une volonté de valoriser notre culture congolaise, cet objectif doit se traduire par des mesures collectives et ne doit à  aucun moment devenir une occasion de plus d`entraver les droits élémentaires des femmes. C`est complètement aberrant !

Ce gouvernement qui n`excelle depuis son installation que dans l`amateurisme, l`immobilisme et la médiocrité, vient d`étaler, une fois de plus, son manque de volonté et d`imagination, voir tout simplement son incapacité à  déceler et à  répondre aux véritables préoccupations des femmes dans notre pays. Même par des moyens très simples.

Mais cela ne surprend plus personne puisque l`incapacité est devenue sa principale caractéristique. Que les femmes congolaises portent le pagne le 8 mars ne résout aucun problème fondamental, c`est évident. Par contre, quand on voit tous les défis que les hommes -congolais (je tiens à  le préciser) de ce gouvernement devraient relever surtout en matière de souveraineté de notre pays, on se demande si ces hommes portent symboliquement le pagne ou le pantalon ? Peut être doit on comprendre qu`ils se sentent obligés d`imposer le pagne aux femmes congolaises, pour cette journée symbolique, afin que ces femmes congolaises qui sont quotidiennement chosifiées et humiliées sous leur barbe (s`ils en ont) de Kahemba à  l`Ituri, du Kivu au Bas Congo, partout en RDC, oublient, ne fusse qu`une journée, que c`est à  eux (ces `` hommes » du gouvernement) que le `` kadogo » rwandais et imposteur à  la tête de notre cher pays, fait porter le pagne pendant tout le reste de l`année !

2.Réveil FM: à€ Goma, les femmes congolaises ont marché pour réclamer la fin de l'impunité des violeurs. Le problème de viol des femmes vous y travailler depuis longtemps. Où en est-t-on avec la lettre que vous aviez écrite au président Sarkozy ?

Candide Okeke: La lettre au Président Sarkozy ne constitue pas la quintessence de notre démarche dont l`objectif principal est d`amener les instances des Nations Unies à  ouvrir un dossier judiciaire sur les crimes odieux que les envahisseurs et les occupants ont commis dans notre pays. La lettre adressée au Président Sarkozy ainsi qu`à  tant d`autres personnalités publiques dans le monde sollicitent un appui à  notre démarche. Pour des raisons déontologiques je ne peux pas dévoiler ici, sans l`autorisation expresse de l`intéressé lui-même, le contenu de la suite qu`il a réservé à  notre démarche. Tout ce que je peux vous affirmer c`est que la France suit de très près l`évolution du respect des Droits de l`Homme en République Démocratique du Congo et qu`elle fait de son mieux pour que les choses puissent évoluer dans ce secteur. Le moment venu elle saura elle-même faire savoir de façon officielle le bilan de son action à  ce niveau. Et je reste confiante quant à  l`évolution des choses.

Cependant, quelle que soit la nature du soutien que les autres nous apportent, les congolaises ne doivent quand même pas se leurrer. L`urgence de la situation de notre pays doit nous contraindre à  compter avant tout sur nous-mêmes d`abord. Tous les décideurs de ce monde, aux portes desquels nous pouvons frapper pour nous aider ont leurs propres priorités; ainsi il est évident qu`ils ne feront jamais de notre tragédie une priorité pour eux. Sinon ils auraient déjà  contribué concrètement et efficacement à  mettre un terme à  toutes les abominations que vivent nos filles, sœ“urs et mères. Le drame des milliers de congolaises du Kivu ne passera jamais en France avant le dossier d`Ingrid Betancourt par exemple ! Nos lettres, nos marches et même nos pleurs ne leur apprennent rien de ce qui se passe réellement en République Démocratique du Congo. Les solutions urgentes et définitives que requiert la situation dramatique de nos compatriotes du Kivu par exemple dépendent avant tout des congolais eux-mêmes. De notre capacité à  mettre un terme au sabotage de nos institutions notamment dans l`armée qui doit sécuriser notre territoire. Ainsi, à  mon avis, marcher pour demander à  un gouvernement de criminels (dirigé par un rwandais sanguinaire, soutenu par des collabos, tels que Kalume, Numbi, Amisi, Raus et compagnie), demander à  un tel gouvernement, disais-je, de mettre en prison d`autres criminels comme Nkundabatware et consorts relèvent de l`utopie et d`un manque de réalisme politique !

Le règlement de ce problème est profondément lié au retour du pouvoir entre les mains des patriotes Congolais. Il y a une violation de l'intégrité territoriale du Congo qui a désormais comme corollaire la violation de l'intégrité physique de chaque congolaise et de chaque Congolais. Plus nous tarderons à  y mettre un terme et plus nous subirons les conséquences de ce processus d`extermination de notre peuple en vue de nous arracher notre terre. Les femmes congolaises doivent garder espoir bien sur, mais elles doivent surtout s`organiser sans perdre de temps en vue de soutenir ceux des congolais qui s`attèlent à  libérer réellement notre pays. Je pense que ma réponse est claire et sans équivoque !

3.Réveil FM: L'APARECO fait un travail d'éveil de conscience des Congolais qu'aucun parti politique Congolais n'a jamais fait jusque là . Quelle est votre lecture de la situation des violences au pays, comment pourrions nous sortir de ce cycle des violences?

Candide Okeke: Comme je viens de vous le dire les violences que subit notre peuple sont étroitement liées à  la violation de notre intégrité territoriale. Ceux qui violentent notre population sont soit étrangers comme les rwandais, les mbororos ou les angolais qu`on retrouve au Nord à  l`Est ou au Sud du pays. Ou alors ce sont des congolais collabos dont le pouvoir et les moyens dépendent du Rwandais qui nous sert actuellement de chef d`Etat. Ainsi dans tous les cas tout ce que nous subissons aujourd`hui reste téléguidé de l`extérieur. C`est pour cela que cette descente aux enfers de notre peuple ne verra son terme que quand les patriotes congolais mettront fin à  cette imposture et restaureront véritablement l`autorité de l`état sur tout notre territoire. Ceci en commençant par nous doter d`une véritable armée et d`une police dignes de ces noms.

4.Réveil FM: Quel est le point de vue de l'APARECO au sujet de l'enregistrement au près des services de tous les abonnés de téléphones cellulaires? Risquons-nous de frà´ler les dérives et abus?

Candide Okeke: Nous ne les frà´lerons pas, nous nagerons dedans ! Dans le contexte actuel, (reconnu par tous) de violation systématique des Droits de l`Homme en RDC par les représentants de l`Etat, cette mesure est non seulement abusive mais elle est surtout inquiétante car elle ne vise qu`à  renforcer le régime dictatorial de Joseph Kabila. L`APARECO s`était d`ailleurs déjà  exprimé à  ce sujet à  travers l`Oeil du patriote du 10 mars 2008. Le gouvernement congolais cherche surtout à  ficher les correspondants locaux qui reçoivent des appels internationaux. D`ailleurs de plus en plus de personnes sont mises sur écoute en RDC. Ces personnes deviendront ainsi les cibles privilégiées de l`ANR. Ce sera donc une aubaine pour des personnes sans scrupules de pénétrer les secrets d`intimités des abonnés, notamment les nombreux mouvements de transfert de fonds de l`extérieur vers l`intérieur du pays !

Et ce qui devrait également inquiéter encore plus nos compatriotes c`est qu`une telle mesure, pour un régime qui mène déjà  la chasse aux ressortissants de certaines provinces en particulier, lui permettra de renforcer la répression en ciblant ces personnes à  partir de leurs noms sur la liste des abonnés. Les congolais ne doivent pas coopérer à  l`application de cette mesure anticonstitutionnelle de surcroît, liberticide et dangereuse parce qu`elle va s`avérer suicidaire pour de nombreux compatriotes. Quant aux opérateurs qui accepteront, leurs sociétés offriront de fait des prestations moins fiables à  leur clients en se rendant à  l`avance complice de racket et voir sà»rement d`assassinats : spécialités des services spéciaux du régime dictatorial de Joseph Kabila.

5. Réveil FM: En République Démocratique du Congo, comme dans tous les pays en voie de développement, on retrouve une classe politique minoritaire qui recherche le bien être de la population, et une majorité des politicailleurs roublards, rusés, fourbes et opportunistes prêts à  tout pour occuper un poste. Le travail qu'abat l'APARECO produit des envieux, prenez-vous quand même de garde-fous pour qu'un opportuniste sorti de nulle part ne puisse simplement cueillir le fruit mà»r, fruit de beaucoup d'abnégation et sacrifice du président NGBANDA et son équipe?

Candide Okeke: La mission de l`APARECO n`est pas celui de courir en vue de se partager un gà¢teau ou cueillir un fruit mur afin d`en jouir etc.…Notre mission est de nous battre sans relà¢che et de nous sacrifier s`il le faut, aujourd`hui comme demain pour la libération du pays d`abord, et pour la refondation de la République Démocratique du Congo ensuite, une fois le territoire national complètement libéré de l`occupation étrangère. Nous voulons que le peuple Congolais puisse enfin avoir droit à  un Etat qui le remette au centre de ses préoccupations, un Etat fort dans le concert des nations.

Le travail profond d`éveil des consciences des congolais mené par l`APARECO et son Président Monsieur Honoré Ngbanda a pour principal objectif d`armer le peuple congolais contre toutes les manœ“uvres qui le privent de sa capacité à  juger par lui-même les véritables enjeux de la crise qui dure depuis plus d`une décennie. Aujourd`hui nous avons contribué à  amener la majorité des congolais à  prendre conscience du piège dans lequel ils ont été conduits à  travers des prétendues élections (truquées par ailleurs) et qui ont mis à  la tête de nos institutions un étranger, avec un groupe de collabos au service des puissances extérieures. Le réseau de l`APARECO est devenu tellement important que le scénario qui consisterait à  voir un opportuniste venir à  nouveau plonger les congolais dans les affres d`un régime qui oeuvrerait encore contre le peuple congolais aura beaucoup de mal à  se concrétiser. Joseph Kabila qui a perdu le sommeil à  cause de notre mouvement commence à  en savoir quelque chose. Parce que le meilleur garde fou des congolais aujourd`hui c`est cet éveil de conscience. C`est aussi leur courage. Et ça par contre, notre `` imposteur national » et ceux qui le soutiennent l`apprendront à  leurs dépens.

Mais j`insiste, le but de l`APARECO n`est pas de courir derrière le pouvoir pour s`en accaparer et partager un prétendu `` gà¢teau ». Notre double objectif demeure la libération et la refondation du pays.

Je le dis parce que Joseph Kabila qui a fait de la corruption son premier outil de travail déploie depuis un certain temps des grands moyens financiers et utilise tous les subterfuges possibles pour démobiliser les patriotes congolais ; et cela en tentant de créer des doutes autour du combat que l`APARECO et son Président mènent avec courage et détermination contre le pouvoir d`occupation. Tantà´t les hommes de Kabila prétendent que Mr Ngbanda est arrêté et emprisonné ; tantà´t ils `` assurent » qu`il est empoisonné et que ses jours sont comptés, comme l`a annoncé pompeusement le journal `` Alerte plus » le jeudi 13 mars dernier; tantà´t les très proches de Kabila, se faisant passer pour des `` sources crédibles » évoquent au près de leurs contacts et confidents au sein de la diaspora combattante `` les négociations secrètes » que le Président de l`APARECO serait en train de mener en toute discrétion avec Kabila et son entourage. Quel ridicule ! Pourquoi ce remue-ménage ? Tous ces ragots ne visent qu`à  transmettre un message subliminal aux patriotes congolais pour les démobiliser : `` arrêtez votre combat parce que votre leader est en train de négocier la solution avec nous ! » Le moins que l`on puisse dire c`est qu`ils peuvent toujours rêver ! Nous savons que des sommes colossales sont débloquées à  cet effet, et que même certains médias patriotiques très connus sont noyautés par les hommes de Kabila pour inoculer ces mensonges dans le seul but de semer le doute et la méfiance entre les patriotes congolais afin de les diviser et les affaiblir. Je ne vous citerai pas les noms de ces médias, mais ils se reconnaîtront eux-mêmes dans mes propos. Je voudrais seulement que les Congolais ne tombent pas dans le piège de Kanambe et des collabos ! Je suis parmi les collaborateurs proches du Président de l`APARECO et je peux officiellement vous dire que jamais l`homme n`a été aussi déterminé dans son combat que ne l`est en ce moment notre Président National. J`invite donc les patriotes congolais à  être plus que jamais mobilisés autour de notre idéal de combat car la victoire finale ne saurait tarder.

6. Réveil FM: Où allons- nous en République Démocratique du Congo?

Lisez les signes des temps. Nous nous acheminons lentement mais sà»rement vers la libération de la République Démocratique du Congo. Un exemple : Dans la tradition administrative et protocolaire de la République Démocratique du Congo, c'est le Chef de l'Etat qui reçoit d'autres Chefs d'Etat. Or comme vous avez pu le constater dernièrement, l`imposteur qui préside encore provisoirement notre pays n`a même pas osé recevoir le président Sassou Nguesso alors que celui-ci a atterri en hélicoptère, à  quelques mètres de lui, directement au Palais de la Nation Je ne parlerai même pas de ceux qui ont atterri à  Ndjili. Celui qui se targuait (faussement) d`avoir été démocratiquement élu, vit désormais dans la peur d`être démocratiquement déchu. Lui et son entourage ne se gênent même pas de l`image pitoyable qu`ils offrent au monde sur la conduite des affaires de notre Nation. Toutes les grandes Nations sont passées par l'épreuve de feu: Les Etats-unis ont eu la guerre civile, l'Angleterre avait été occupée par la France, Hitler avait occupé plusieurs pays européens etc... Notre peuple marche inéluctablement vers sa libération totale pour entrer dans une nouvelle ère de son histoire. Une ère glorieuse !

7.Réveil FM: Les Congolais sont-ils maîtres de leur destin? Jusqu'aujourd'hui, les Congolais n'ont toujours pas de cartes d'identité. Il n` y a jamais eu de recensement des congolais...

Candide Okeke: Bien sur que les congolais restent les maîtres de leur destin. On ne récolte que ce que l`on sème dit-on…Hier, ayant semé en quelque sorte l`insouciance, l`inconscience, le manque de courage et le manque de vigilance, nous avons récolté aujourd`hui l`occupation de notre pays, l`humiliation et l`opprobre. Maintenant que les congolais ont semé les graines de la résistance, du courage, de la persévérance et de la solidarité, nous récolterons d`ici peu la Libération de notre pays. Tout simplement…

Quant au recensement auquel vous faites allusion. Ce n`est pas dans l`intérêt de Joseph Kabila d`en organiser un actuellement puisque étant au service de Paul Kagamé il sait très bien qu`une telle démarche les empêcherait d`une part de poursuivre l`opération de l`invasion massive de notre pays par des rwandais qui prennent de force les terres aux autochtones congolais, et de trafiquer d`autre part les chiffres qui doivent l`aider à  permettre l`introduction massive des rwandais qui occuperont définitivement le Kivu. Un recensement aurait particulièrement compromis , par exemple les infiltrations des militaires rwandais qui constituent en réalité les troupes du CNDP de Laurent Nkunda.

8.Réveil FM: On a l'impression que le gouvernement de Kinshasa a enterré "les contrats léonins" sur nos mines, que pensez-vous qu'on devrait faire?

Candide Okeke: Ces contrats ne sont que le reflet du système de prédation que nos ennemis ont mis en place pour mieux se servir et ils l'ont fait grà¢ce à  un imposteur qui bénéficie de la complicité de collabos congolais. Donc ce problème comme d'autres ne se résoudra réellement que par le changement de régime. Que l`actuel gouvernement congolais enterre le projet de révision des contrats léonins n`a rien d`étonnant puisque il en est l`artisan, certains de ses membres comme Joseph Kabila ou Katumba Mwanke en bénéficient à  titre personnel au détriment du peuple congolais. La pérennité de ces contrats qui permettent le pillage de la RDC dépend de leur présence à  la tête de notre pays. Ce sont eux qui ont permis l`existence de ces contrats en les signant : il ne faut pas s`attendre à  ce que ces voleurs se fassent hara-kiri en se faisant justice. Autant attendre que les poules aient des dents!

9.Réveil FM: femme que vous êtes comment juger vous la diaspora congolaise?

Candide Okeke: Je suis une patriote engagée et observatrice de notre diaspora d`autant plus que j`en fais partie. Je ne pense pas que mon rà´le soit de juger la diaspora congolaise. Ce serait prétentieux de ma part. Elle est ce qu`elle est avec ses difficultés, ses réalités, ses forces et ses faiblesses, ses préoccupations… Et comme n`importe quel congolais, ceux de la diaspora essaient de s`en sortir là  où ils sont tout simplement. Je vois avant tout dans la diaspora congolaise des femmes et des hommes courageux, dont la majorité se bat tous les jours dans des conditions pas toujours faciles afin de subvenir à  leurs besoins et à  ceux des membres de leurs familles restés au pays. Ce que je note surtout aujourd`hui, c`est leur inquiétude et leur colère face la situation de la République Démocratique du Congo. Je travaille chaque jour avec des congolais dans les quatre coins de la planète (membres de l`APARECO ou pas) qui se donnent corps et à¢me pour la libération de leur pays.

Le ministère de la diaspora créé précipitamment par le gouvernement congolais pour essayer de réagir au mécontentement grandissant de ces congolais de l`étranger (exclus arbitrairement des élections , largement acquis à  l`opposition et devenus de plus en plus actifs) n`arrive pas à  masquer leurs limites et leur incapacité à  proposer des projets concrets et satisfaisant pour la majorité de nos compatriotes. Dans un pays comme la France où résident plus de 30 000 congolais la vice-ministre chargée de la diaspora n`est pas arrivée à  mobiliser plus de 50 congolais pour sa conférence. Et toute honte bue, son organisation a tenté de combler le vide en recrutant à  la criée quelques maliens, ivoiriens comoriens et autres ! N`est ce pas triste ? La seule fois qu`on a réellement entendu parler de ce ministère c`est lorsque `` notre représentante » est venue signer dernièrement un accord pour l`expulsion de 6000 congolais sans-papiers, qu`il serait plus juste d`appeler des `` sans-démocratie ». Quand on sait que notre ambassade touche pour je ne sais quelle raison près de 100 euros par `` sans-démocratie » expulsé on ne se pose plus de questions sur les raisons de tout ce zèle !

10.Réveil FM: A votre avis, pourquoi la diaspora congolaise n'est pas en odeur de sainteté avec le pouvoir " légitime" de Kinshasa?

Candide Okeke: Cette diaspora n'est pas en odeur de sainteté avec Hyppolite parce que ce dernier n'a pas vraiment de moyen de pression sur elle. La diaspora congolaise est libre de penser, de s`informer, de s`exprimer et d`agir contre l`imposteur qui nous sert de chef d`Etat. Elle représente aujourd`hui un véritable danger pour lui. Il a appris à  ses dépens que les patriotes congolais de la diaspora font parti des plus déterminés à  en finir avec son imposture. Alors que tous les représentants du pouvoir sont chahutés et ne sont jamais arrivés à  mobiliser plus de quelques dizaines de collabos pour des réunions et des meetings , monsieur Honoré Ngbanda par exemple battait tous les records d`affluence à  un meeting d`homme politique de la République Démocratique du Congo . Le président de l`APARECO a toujours fait salle comble, des milliers de congolais l`ont suivi dans tous ses déplacements, partout où il est passé.

Lire la suite...

Partager sur : Partager