Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Bana Congo

Fil des billets Fil des commentaires

dimanche 28 mars 2021

Diaspora: Bakolo Kongo, genèse de la Résistance avec Songa Nzila Likulu Ikala !

Diaspora: Bakolo Kongo, genèse de la Résistance avec Songa Nzila Likulu Ikala !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Kimbangu diantungunua.jpg, mar. 2021

Bakolo Kongo est la genèse résistance congolaise depuis 2005. Elle est la branche spirituelle de la résistance patriotique Kongolaise . C'est la voix étouffée, opprimée et oppressée avec Songa Nzila Ikala. Nfumu Kimbangu Diantugunua, dont on fête bientôt le 6 avril prochain, le centenaire, est le Libérateur. La victoire de libération s'obtient avec Nfumu Kimbangu Diantungunua qui agit.

freddy-mulongo-kimbangu-diantungunua-1

Mfumu Kimbangu Diantungunua est le Libérateur ! Il est né pour les Africains clament ceux qui croient en lui.Le centenaire de Mfumu Kimbangu Diantungunua est célébré tous les jours par des femmes et hommes congolais, en toute discrétion sans être des zélotes ! Ceux qui les prient précisent tout de suite: "Croire en Mfumu Kimbangu Diantungunua  ne font de nous adeptes de l'E.J.C.S.K., Eglise de Jésus-Christ sur la terre par le prophète Simon Kimbangu ".  Des voix se lèvent de plus en plus dans la diaspora congolaise pour  dire que  le malheur des Kongolais est d'avoir tourné le dos à Mfumu Kibangu Diantungunua mais aussi leurs ancêtres !  Négliger Mfumu Kimbangu Diantungunua, c'est s'éloigner de la libération du Kongo, terre de nos ancêtres expliqueMichael Benkoka Ndjoli Songa Nzila Ikala de la résistance patriotique. Les politicailleurs ventriotes ont pour alliés, des fameux décideurs et partenaires. Bana Ya Elonga n 'ont pour décideur que Kimbangu Diantungunua.

Nous voulons aujourd'hui, nous attarder sur  la branche spirituelle de la résistance congolaise. Comment est-elle née ? Qui en initiateur ? Quels parcours ? Comment cette branche s'impose-t-elle aujourd'hui ? Comment s'est déclenché le déclic ?  En 2005, la résistance congolaise est née de trois groupes: Bakolo Kongo à LondresToponi Congo à ParisBana Congo à Bruxelles. Certains compatriotes ont rejoint l'Alliance des Patriotes pour la refondation du Congo- Apareco. C'est la genèse de la résistance congolaise. Candide Okeke, présidente ai de l'Apareco, a présidé Toponi Congo. Elle est la plus constante qui est demeurée dans la résistance. Les Flory Botombe, Charly Esalo  et autres figurent de prou de tout début font des apparitions-disparitions. Bana Congo, c'est l'expression de la souffrance, Bana Congo, c'est le syndicat du peuple, Bana Congo, c'est un groupe de pression qui défend et défendra toujours les intérêts du peuple congolais dans son ensemble. Tant qu'il y aura un seul congolais qui souffrira, tant qu'il y aura un seul congolais abandonné, Bana Congo sera là pour lui. Nul n'achètera jamais Bana Congo , si ce n'est celui qui apportera le bonheur à tous les congolais, celui qui libérera le Congo des ses occupants, celui qui fera cesser la domination étrangère du Congo...Le mouvement de pression et très dynamique Bana Congo à Bruxelles, avec les Aubin Kinkonka Kilu Kanda, Henry Muke Disishue, Patrick Kanku, Samson Cibayi Mukuta, Didier Ramazani,  a été récupéré par Louis Michel et les autorités belges.  Bana Congo a perdu toute crédibilité par leurs accointances avec le régime d'Alias Kabila soutenues par les autorités Belges. En 2011, Bana Congo s'est Tshisekedisé. Il a officiellement soutenu la candidature d'Etienne Tshisekedi comme candidat président de la République ! Ignorant qu'il était de la "Résistance" Bana Congo a sombré, aujourd'hui il n'est que l'ombre de lui-même avec ses divisions et déboires.  Les anciens membres de Bana Congo sont à Kinshasa, au chaudron de la mangeoire de Tshilombo. Beaucoup ont oublié que le Congo est toujours sous occupation Ougando-Burundo-Rwandaise. Et que Tshilombo en bon agent d'occupation  n'est qu'un piètre imposteur, usurpateur mais surtout traître et collabo ! 

freddy-mulongo-ikala-songa-nzila

En 2005, Bakolo Kongo de Michael Benkoka Ndjoli Songa Ikala Nzila, adhère à l'Aperco. Par son travail de mobilisation et communication, il sera élu président Apareco-UK  mais n'aura même pas le temps d'exercer sa fonction élective. Il sera convaincu par deux coups de fils: Honoré Ngbanda, président  et le pasteur Faustin Shungu Okitawangu, secrétaire général de l'Apareco de céder  sa place à Samy Djunga, un nouveau venu de Londres.Michael Benkoka Ndjoli Songa Nzila Ikala va continuer son travail de fonds de mobilisation, en tant que chargé régional, et il contribuera avec l'aide de Madame Lucie ATheteon de faire venir le président Honoré Ngbanda Nzambo ko Atumba de l'Apareco à Londres pour une rencontre avec des acteurs politiques britanniques. avant de quitter l'Apareco.

freddy-mulongo-kimbangu-diantungunua-5

19 mars 2005 à Londres, lors de la manifestation Stop the War Coalition  de Westminster en passant par Hyde Park jusqu'au square du parlement en passant par l'ambassade des Etats-Unis.  De gauche à droite: Lomanga fils, Imam de la Résistance: Bakalandwa Omar, Michael Benkoka Ndjoli Ikala Likulu Songa Nzila et  le défunt Bokulu Botswa ( décédé en 2017 à Rabat au Maroc), dénonçant les 5 millions des morts au Congo avec un cercueil. Du 6 au 8 juillet 2005, Michael Benkoka Ndjoli Songa Nzila Ikala et les Aparecoïstes ont manifesté au sommet du G8 à Gleneagles Hotel, Pertshire Ecosse, Royaume-Uni. La localité importante la plus proche est la ville d'Edimbourg. Pour des convenances personnelles, Michael Benkoka Ndjoli Songa Nzila Ikala quitte l'Apareco. 

Bakolo Kongo va essayer de reprendre les poils de la bête. pas sans difficultés: campagne de diabolisation de Michael Benkoka Ndjoli Songa Nzila Ikala, qui a connu 9 empoisonnements de la part des collabos, étouffement  de son combat. En 2008, à l'hôtel Europa à Bruxelles, la conférence de presse  des représentants et affidés du  CNDP du criminel Laurent Nkundabatwaré, orchestré par Basile Diatezua, est stoppé net  par Songa Nzila Ikala et le Bakolo Kongo, alors que dans la salle parmi les participants, il y avait des Henry Muke, Patrick Kanku Samson Cibayi Mukuta , Andre Madiata... de Bana Congo!

freddy-mulongo-bakolo-kongo

Les Bakolo Kongo ont contribué à ce que la Fatwa Anti-Concerts soit acté au home office à Londres. Décrétée à Londres, la  Fatwa Anti-Concerts est indéboulonnable car devenue mondiale. Personne ne peut s'hasarder à décider  tout seul  de sa levée. Les précurseurs de la résistances patriotiques ayant compris que les artistes musiciens étaient utilisés par différents régimes au Congo Kinshasa pour des concerts en Europe pour mieux distraire des Congolais, avec des conséquences incalculables sur la jeunesse congolaise de la diaspora. Depuis que  Michael Benkoka Ndjoli Ikala Songa Nzila a publié la réponse des autorités britanniques du 9 janvier 2008, à sa lettre pour justifier la Fatwa Anti-concerts, il y a silence de mort sur le sujet. Michael Benkoka Ndjoli Ikala Songa Nzila, qui a connu 9 empoisonnements de la part des collabos, est-il le précurseur de la Fatwa Anti-Concerts, qui par la suite est devenue  un trophée de la résistance patriotique? La voix  de Songa Nzila a été étouffée !  

freddy-mulongo-home-office

Les patriotes, résistants et libérateurs congolais sont jeunes et vieux. Etudiants, mécaniciens, cadres, informateurs, chauffeurs, agents de banque..Ils vivent à Paris, Londres, Bruxelles, Montréal. Le Congo va mal . L'aventure de Tshilombo , voleur de destin du peuple congolais, Monsieur 15% qui a fait un deal pour bénéficier de la nomination électorale, n'arrange pas les choses.  Aux revendications politiques s’en ajoutent bien d’autres « Nous en avons marre des chansons qui n’évoquent que des choses en dessous de la ceinture et des danses obscènes exécutées par les danseuses »

La première action des patriotes, résistants, libérateurs a eu lieu à Londres, en 2005. La victime : JB Mpiana, un artiste josephiste. Alors qu’il devait se produire dans un cabaret bien connu de la diaspora congolaise, une vingtaine de manifestants congolais  bloquent l’accès. « Il y a eu une bagarre, ce qui a rameuté la police, mais nous étions très satisfaits : le concert n’a pas eu lieu ». Depuis, la Fatwa Anti-Concerts a fait des petits, la méthode s’exporte dans toutes les capitales européennes et se mondialise. . En 2008, Koffi Olomidé n’a pu se produire à Londres ; en 2009, à Bruxelles, ce fut au tour de Tshala Muana, et de JB Mpiana en 2010. Werrason et  Papa Wemba à Paris en janvier 2011…Face à un contexte extrêmement tendu, la direction de la célèbre salle parisienne avait déjà demandé l'annulation du spectacle. La préfecture de police de Paris a interdit un concert d'un artiste congolais, Héritier Watanabe, prévu le samedi 15 juillet 2017 soir à l'Olympia après des débordements causés par des patriotes. résistants, libérateurs au régime de Kinshasa. Toutes les stars en font les frais : Tshala Muana ? « Ses danseuses sont obscènes ». Koffi Olomidé, Férré Gola ? « Ils ont chanté les louanges d’hommes politiques véreux. » Papa Wemba ? « Il a soutenu Alias Kabila aux élections de 2006. ». Le 12 mars 2011, la star congolaise de la rumba, Fally Ipupa, interprétant ses tubes et se déhanchant sur scène dans un Zénith parisien… vide. Enfin, presque. Sur les 6 000 places que compte la prestigieuse enceinte, il y avait un peu moins de 200 spectateurs, quelques irréductibles qui ont réussi à franchir le barrage qui organise le boycott de tous les concerts d’artistes musiciens congolais en Europe. La raison ? « Ils soutiennent le pouvoir en place. Ils sont donc complices des crimes commis par le pouvoir d'Alias Kabila. Héritier Watanabe trop sûr de lui, qui a nargué la diaspora congolaise,  a pleuré un certain 15 juillet 2017 à Paris, avec l'annulation de son concert à l'Olympia ! . 

freddy-mulongo-heritier-1

Alors qu'il a été chassé dans un mosquée turque en Allemagne en 2007, le vrai déclic s'est produit à Brazzaville en juin 2010,  Michael Benkoka Ndjoli Ikala Songa Nzila alors qu'il tenait à trouver une solution militaire à la lutte avec les Enyeles et l'Arp, il a été stoppé net par Mfumu Kimbangu Diantungunua venu à son secours. En pleine réunion avec des Kinois qui avaient reçu pour mission de contribuer à son extradiction vers Kinshasa, Michael Benkoka Ndjoli Ikala Songa Nzila, a été interpellé par Mfumu Kimbangu Diantungunua: "Yo Muana Ya Mongo ozali ko sala nini awa. Longwa awa "! Au moment de prendre un taxi vert-blanc de Brazzaville, Ikala a sorti de l'argent de sa poche pour donner à Mfumu Kimbangu Diantungunua, il a été sermonné comme un poisson pourri: "Ngai na sengi yo Mbongo ? Nazali na besoin ya Mbongo na yo ? " , "Bitumba oyo olingi osala ozali na minduki ? Bitumba ezali ya molimo yo olingi minduki ya koboma batu ? Bitumba ya solo ezali ya molimo ", "Tika makambu olingi  kosala". Michael Benkoka Ndjoli Ikala Songa Nzila a été transformé et transfiguré. C'est en 2010, qu'il a découvert  sa vraie mission. La libération est d'ordre spirituel pas physique. 

freddy-mulongo-leopoldville

La République démocratique du Congo célèbre le 4 janvier de chaque année "la fête des martyrs de l'indépendance". Deux témoins de ladite journée de 1959,  rencontrés à Lutendele, un des quartiers de la commune de Mont-Ngafula, estiment que la journée dédiée aux martyrs n'est pas célébrée comme il le faut dans la mesure où l'essentiel de l'événement reste occulté, n'est pas enseigné. "La partie importante de l'histoire de cette date reste non révélée de façon officielle au grand public". Selon papa Mbala et Papa Tekazala, fervents kimbanguistes et témoins des émeutes du 4 janvier 1959, les vrais "héros" de ladite date sont classés dans les oubliettes de l'histoire. "Nous étions présents au moment des émeutes de janvier 1959. Bien que jeunes, respectivement 17 et 20 ans, nous avions une assez bonne mémoire pour appréhender ce qui se passait autour de nous. Nous avons vu des militaires venus de l'au-delà pour défendre la cause de l'homme noir, alors maltraité par les colons. Ces soldats étaient de très courte taille mais invulnérables face aux tirs de balle de soldats belges ! A main nue, ces derniers parvenaient à démolir les rails de chemin de fer, ils étaient très impressionnants. Le but de leur présence était de nous libérer du joug colonial. Ils ont déraillé le train qui contenait le contingent de soldats belges anti indépendantiste". Plus de six décennies passées, triste, regrettent-ils, de constater que cette partie de l'histoire soit cachée au grand public et semble utopique pour la jeunesse qui l'apprend par tradition orale.

freddy-mulongo-leopoldville-1

« C’est un jour qui marque une étape décisive dans la conquête de l’indépendance. Le pouvoir colonial a dû prendre conscience que l’indépendance était une aspiration profonde et les gens l’ont manifesté. Officiellement on parle de 49 morts mais on dit qu’il y en a eu 100 et peut-être 300. L’administration a été affolée quand elle a vu le lendemain, le nombre de morts ». Léon de Saint Moulin, Historien.

"C’était inimaginable ! Personne, ni du côté européen, ni du côté congolais, ne pouvait imaginer cette explosion subite. Parce que, avec la manière dont nous avons été encadrés, disciplinés par la colonisation belge, on ne pouvait pas imaginer qu’un jour, un Noir commence à incendier des magasins, à brûler les stations d'essence et à incendier des voitures. C'était spontané. Personne ne s'attendait à ça, à cette explosion subite. C'était impensable !"Mwissa Camus.

Bana Bilaka Ya Kimbangu Diantugunua est une plate forme spirituelle pour tous ceux qui croient aux valeurs spirituelles du Libérateur de l'homme noir.  Quant à Bana Ya Elonga "Les Victorieux" rassemble tous ceux qui croient déjà à la victoire spirituelle de Mfumu Kimbangu Diantungunua !  

La République démocratique du Congo est entourée par 9 pays et surtout de l'eau. D'où le drapeau blanc, avec comme animal totémique l'Okapi, dont le nom vernaculaire en lingala est Mondonga, mammifère ruminant, venant des forêts équatoriales. L'Okapi a l'allure du zèbre et de la girafe qui vit exclusivement en RDC, dans la forêt de l'Ituri. PourMichael Benkoka Ndjoli Ikala Songa Nzila:  "Nous ne forçons personne. Nous devons préparer nos frères et sœurs à comprendre que la libération du  Kongo  est spirituelle. Nous avons déjà la victoire avec Mfumu kimbangu Diantungunua. Le peuple Kongo perdu doit se préparer à la solution spirituelle. Personne n'a des avions de chasse, porte avions, missiles balistiques...un événement apocalyptique se prépare pour la libération du Kongo, qui sera  la séparation du bien et du mal, de la vérité du mensonge". Nous ne ferons rien, sans l'aval de Mfumu Kimbangu Diantungunua ! 

freddy-mulongo-kimbangu-diantungunua

MALOBA MPONA DIASPORA KONGO Message mpona Diaspora Kongo. Ba ndeko bana Mama Kongo libanda ya mboka ya BANKOKO, Mokili mobimba ba monaki ko lamuka na bino mpe ba ndeko na mboka bazali ko tia elikia na bango epayi na bino. Mingi kati na bino ba landaki kaka mompepe lolenge elekaki kasi ba yebaki te ewutelaki wapi. Toko yebisa bango ete ezali mompepe ba milimo monene ya Kongo ba memaki mpona ko lamuisa biso bana, Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA liboso na bango nioso. Bo lamukaki na pongi, bo ninganaki bisika bozali na lolenge na bino kasi bo bimi nainu te na bisika wana. Esengeli bo zua makasi ya ko silisa mosala oyo bo bandaki pamba te bo lamukaki mpona bo kangolami ya mama na biso Kongo, ya bana Kongo mpe bayindo na mokili mobimba. Bo kangami lisusu esika moko mpona nini? Bo suki na ko talisa bana makambo ezali ko leka na mboka (éveil patriotique). Matondo. Lelo bana ba yebi ete ba vandela biso. Nzela oyo Christianisme, islam, boudhisme mpe ba binzambi Nzambi nioso ya mokili ba memaki biso ezalaki mpo to bunga nzela, to koma mosika na TATA MPUNGU, NZAKOMBA, MAWEJA, MVIDI MUKULU, WAMBA WA MPUNGU TULENDO DEZO… na tina ete to mona pasi. Impérialisme ebota ba décideurs oyo ba koma ko pesa mitindo na pouvoir pe opposition na ba mboka na biso, kutu bazali basali na bango na tina ete ba salela bango mosala wana ya ko nionga ba ndeko na bango moko. Bo landaki ba politiciens wana, ba collabos pe facilitateurs ya occupation, lelo ba moni ke bitumba na bino ekoti mayi. Bo lamukaki na pongi te mpona ko pesa maboko na ba collabos kasi pona ko sukola mboka. Bo sutuka lisusu ba ndeko, bo bima bisika bozali, bo luka bozua makasi mpona ko silisa mosala na bino. Makasi wana boko zua yango soki bomi tosi bino moko, soki botosi makila, bilongi mpe ba kombo na bino na ko kataka makolo na bino na bisika mpe ba nzela oyo ba memelaki biso mpona ko lalisa biso pongi. Soki bo mitosi, boko tosa ba oyo ya bino moko ba tikelaki bino makila, bilongi pe ba kombo bozali nayango. Boko koma ko tambola mpe kosala nioso elongo, bo kozua makasi ya kozua biloko na bino ba yibaki to ba botolaki na basusu. Boko kende na botosi nioso elongo na BAKOLO MABELE, BANKOKO na bino ko zwa biloko na bino pe boko zua yango. To yebi ba ndeko ete ba bombaka biloko na biso na bibundeli ya makasi sima bikuke na bango kasi na tango bokeyi na ba oyo ya bino moko, bakolo mabele, ba nguna bako mona bipelekese na bango. Ezali bitumba ya molimo bana mama Kongo, maloba oyo boko zua na BANKOKO na bino pe ko bimisa nde eko kata makambo. To sengi na bino ba ndeko bo bima na ki combattants mpe bo koma Bana Bilaka, Bana Kongo mpe Bana Elonga. Soki bo koti kaka na nzela oyo Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA azali ko mema biso nde to longi bitumba tozali na yango. Na mboka kuna esanga eko kota mobulu. Nkembo ya TATA MPUNGU ekitela bino; Muinda na biso KIMBANGU DIANTUNGUNUA azala liboso na biso pe BANKOKO NA BISO MOKO ba salisa mpe ba batela biso. Matondo, matondo, matondo. Mokolo ya le 1.1.2017 Mpaka Matiki Mwana Talwanga Ntotila.

"VOICI CE QUE NOS LEADERS DEVRAIENT FAIRE DANS L'URGENCE :

Avant toute chose, je demanderais à tout leader Kongolais, de consulter ses Ancêtres pour leurs demander ce qui arrive exactement pour notre pays et aussi à propos des Élus.

N’allez donc pas consulter les gens des ténèbres mais plutôt vos Ancêtres.

J’anticipe à dire que la réponse de vos diverses consultations sera unique pour ainsi vous prouver que le Kongo est, après cette guerre spirituelle engagée et gagnée, sous le contrôle des GRANDS ESPRITS KONGO.

LES LEADERS QUI LUTTENT RÉELLEMENT POUR LE PAYS DOIVENT SE RENCONTRER ou à défaut entrer en communication avec les élus pour préparer les dossiers à présenter auprès de nos bourreaux.

Les Élus iront dialoguer avec nos bourreaux pour exiger la fin de l’occupation et la remise de notre LIVRET PARCELLAIRE confisqué depuis 1885.

Des pactes de libre-échange, de paix et de non-agression pourront être discutés.

Ils chercheront surement à savoir le nom de la personne qui prendra le devant une fois le pays est libéré.

Le nom que vos Ancêtres vous auront communiqué sera leur test pour savoir si effectivement les Congolais aussi savent de la même façon qu’eux.

Il ne sera pas nécessairement un élu mais devra travailler étroitement avec eux.

Une fois ce nom est dévoilé, ils donneront ce livret, ce qui signifie notre souveraineté et notre indépendance.

Viendra alors la prochaine étape : nous décharger des déchets spirituels toxiques que nous portons avant d’entrer dans la maison de notre Père.

SI C’EST LE POUVOIR QU’ILS VEULENT CÉDER MAIS PAS LA LIBÉRATION TOTALE DE NOTRE PAYS, ALORS LES GRANDS ESPRITS KONGO NOUS POUSSERONT À LA RÉVOLUTION OU ALORS PASSERONT AU PROCESSUS TANT ATTENDU: L’ARRIVÉE DU ROI DIVIN NKWA TULENDO AVEC TOUTES SES CONSÉQUENCES DE PART ET D’AUTRE.

L’ARRIVÉE DU ROI DIVIN QUI CONSTITUE LA PHASE VISIBLE D’UNE GUERRE MENÉE DANS L’INVISIBLE ; LA DEUXIÈME PARTIE DE LA GUERRE SPIRITUELLE.

Ainsi se termine ma vision de chose et je vous remercie infiniment pour le temps que vous avez disposé pour mon message.

Ce message circule à Kinshasa depuis le 10.5.2013. Gloire à Notre Sauveur KIMBANGU DIANTUNGUNUA; MERCI À NOS ANCÊTRES".

 

Lire la suite...

Partager sur : Partager