Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Banyamulenge

Fil des billets Fil des commentaires

mardi 12 octobre 2021

RDC: Aïeul de Léopold II, le belge Bernard Maingain avocat du FPR-des "Banyamulenge"!

RDC: Aïeul de Léopold II, le belge Bernard Maingain avocat des "Banyamulenge" !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

un-aieux-de-leopold-ii.jpg, oct. 2021

En République démocratique du Congo, Mulenge est une colline dans le Nord-Kivu, qui ne peut jamais engendrer ! Un Léopoldien, colon, colonialiste avocat belge de surcroit se dit «mandaté par la communauté banyamulenge» pour saisir la justice congolaise et la CPI sur les crimes dont les banyamulenge sont victimes à Fizi, Uvira et Mwenga. L'aïeul de Leopold II risque de mordre la poussière.

un-aieux-de-leopold-ii

Ce n'est pas parce que l'on est Léopoldien et colon belge, de surcroît un avocat belge controversé, que l'on peut prétendre, que l'on va gagner un procès en République démocratique du Congo. La RDC est une "Coopérative des terres" ! Chaque tribu de 450 tribus a donné sa terre pour constituer l'Etat Indépendant du Congo, la République démocratique du Congo, le Zaïre puis de nouveau la République démocratique du Congo. Quelle est la part de terre que les autoproclamés "Banyamulenge" ont mis dans l'assiette commune pour la coopérative RDC? Les fameux Banyamulenge ont le culot d'accuser les groupes Maï-Maï, Bembe, Fuliro, qui les ont accueilli sur les terres de leurs ancêtres, les ont nourris, ils ont été hospitaliers avec eux,  un peuple nomade sans terre...les accueillants aujourd'hui sont accusés par des occupants ! C'est le monde à l'envers. Les Banyamulenge ont pris les armes contre le Zaïre pour réclamer la nationalité zaïroise. Le colon belge, Bernard Maingain peut-il accepter que les immigrés prennent des armes pour réclamer la nationalité belge en Belgique ? Veut-il défendre au Congo ce qu'il n'est pas capable de défendre dans son petit pays ? Pourquoi les Congolais n'ont jamais pris des armes pour réclamer la nationalité belge ? On ne prend jamais des armes contre un pays qui vous a accueilli. Les Banyamulenge l'ont fait au Zaïre. Ils ont voulu une zone, une chefferie, un territoire et maintenant ils veulent un Etat sur la terre des autres. 

Jamais Bernard Maingain n'a levé son petit doigt sur les crimes de génocide son aïeux Léopold II au Congo. Il ne parle jamais de plus de 18 millions de morts, depuis que le Zaïre a accepté d'accueillir les Rwandais sur territoire de 1994 avec le génocide au Rwanda jusqu'à ce jour. Ce sont des Congolais qui meurent tous les jours à cause du pillage de leurs ressources. Le Rwanda est proclamé premier producteur du coltan, un minerai qui ne se trouve pas dans son sous-sol !

Et Bernard Maingain, qui a demandé une protection de la MONUSCO,  veut défendre au Congo des voyous sauvageons qui ont tué, massacré, éventré des femmes, enterré des Congolaises vivantes, violé des hommes, femmes et enfants, ils ont enterré des hommes dans des fosses communes avec des sacs de sel pour effacer des traces...des crimes imprescriptibles, crimes de guerre, crimes de génocide, crimes de sang, crimes contre l'humanité ont été commis par des Rwandais sur le sol congolais !

De quel droit la MONUSCO va se mettre à protéger un individu qui vit de ses honoraires ? En quoi la présence de Bernard Maingain au Congo constitue-t-il un danger pour l'individu belge qui mériterait une protection spéciale de la MONUSCO ? Le Conseil de sécurité de l'ONU a-t-il donner mandant à la MONUSCO de protéger Bernard Maingain ? Pourquoi humilier davantage le peuple congolais ? 

Le petit colon Bernard Maingain veut pisser sur la mémoire du génocide des Congolais. C'est parce que le génocidaire et criminel Léopold II, roi des Belges n'a jamais connu de procès pour ses crimes au Congo, que son aïeul Bertrand Maingain se croit tout permis. Le procès pour "Haine tribale" n'est pas contre  Monsieur Justin Bitakwira, ministre honoraire  mais contre tous les Congolais défenseurs de la souveraineté de la RDC. Azarias Ruberwa est avocat, Moïse Nyarugabo est avocat...Nombreux Rwandais dont certains ont occupé des postes importants dans notre pays sont des avocats. Pourquoi les Banyamulenge doivent aller chercher un petit colon esclavagiste pour les affaires au Congo ?  Qui est à la manœuvre ?   

Bernard Maingain est l’avocat principal du régime de Kigali dans le procès de l’attentat contre l’avion du président Habyarima ayant déclenché le génocide de 1994. Avec Leon-Lef ils sont les «avocats de l’État rwandais» ayant obtenu un «non lieu» après 20 ans de procédure judiciaire. 

Bernard Maingain, avocat belge, a récemment fait savoir qu’il était «mandaté par la communauté banyamulenge» pour saisir la justice congolaise et la CPI sur les crimes dont les banyamulenge sont victimes dans les hauts plateaux de Fizi, Uvira et Mwenga. Il risque de mordre la poussière avec son procès bidon, qui va réveiller un monstre dormant et endormi. Les Congolais et sa diaspora vont se constituer partie civile.  Les familles de victimes congolaises de Makobola, Kasika, Mwenga, Fizi...seront de la partie. Le répertoire des victimes est entrain d'être actualisé.

Juger les crimes commis à Minembwe reviendrait à mettre à nu les responsabilités du régime de Kigali, qui a non seulement envoyé ses escadrons de la mort dans cette région mais aussi a créé et soutenu les rébellions qui y commentent des crimes graves. L’avocat colon belge, Bernard Maingain a annoncé qu'il n'ira pas au Congo pour enquêter sur tous les crimes commis par les uns et les autres mais pour soutenir la position de «victimisation individuelle» d’une seule communauté. Donc pour le fameux avocat colonialiste belge, les peuples congolais ne sont pas victimes de leurs bourreaux, les fameux Banyamulenge ? Qui a réellement choisi Me Bernard Maingain comme avocat des Banyamulenge ? Qui va payer ses honoraires, un Etat, un Individu ou une communauté ? 

Le controversé avocat Bernard Maingain n'est-il pas celui qui plaidait dans les instances européennes pour une «intervention militaire» au Burundi conformément à la position officielle rwandaise, Paul Kagame cherchant un alibi pour attaquer le Burundi ? Léopoldien, Bernard Maingain n'est-pas celui qui a présenté Alexis Sinduhije, opposant burundais pro-Kigali comme une alternative pour le remplacement du President Nkurunziza à la tête du Burundi. Alexis Sinduhije n'est-il soupçonné d’être le principale leader politique d’un rébellion burundaise créée et soutenue par Kigali et qui est impliquée dans la violence contre les banyamulenge.  L’avocat belge, Bernard  Maingain vient de choisir  une bataille juridique alors qu'il se trouve être l’avocat du régime de Rwanda qui en plus, s’inscrit depuis plus de deux décennies dans sa politique déstabilisatrice de la République démocratique du Congo et les pays des Grands Lacs. 

Les Congolais victimes de l'occupation, tuerie, massacre, génocide et crimes contre l'humanité rwandaise, ne sont pas prêts à admirer un avocat Léopoldien venir faire des leçons dans un prétoire du Congo. Il sera ridiculisé par des preuves accablants des tueries du peuple Kongo. Lorsqu'on est un aïeul de Léopold II, criminel, génocidaire, coupeur des mains au Congo pour le caoutchouc, et que l'on la prétention de venir en conquistador remuer dans des plaies nationales non cicatrisées et faire des leçons sur un prétoire congolais...il faut s'attendre à tout. 

Ce procès contre Justin Bitakwira donc contre le peuple congolais est une opportunité pour que le 6 puisse se renverser en 9 ! 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 9 octobre 2020

Minembwe:Tshilombo s'exonère de toute responsabilité! Kingakati n'est pas Genève!

Minembwe:Tshilombo s'exonère de toute responsabilité! Kingakati n'est pas Genève!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Azarias Ruberwa 4.jpg, oct. 2020

Un imbroglio inextricable ! "C'est arrivé quand j'étais absent..." donc les affaires de l'Etat cessent quand Tshilombo est en vadrouille? Mais Azarias Ruberwa persiste et signe : "J'étais à Ninembwe au nom du gouvernement et du président de la république" ! Tshivube Angwalima Tshilombo n'est jamais responsable rien. Surseoir un décret n'a rien avoir avec "Abolir" un décret !

freddy-mulongo-azarias-ruberwa-5

Surseoir ? Annuler ? ou "Abolir", le décret de Minembwe comme commune rurale ? Les sueurs froides  de Tshilombo face à la fronde populaire ne doit pas faire baisser la garde du peuple congolais. Tshilombo est connu comme un jongleur-girouette qui ne tient jamais parole. Merti Meritura Mera Mertimerita.... L'Article 63 de La Constitution congolaise stipule que: Tout Congolais a le droit et le devoir sacré de défendre le pays et son intégrité territoriale face à une menace ou une agression extérieure. Individu aux promesses farfelues, Tshilombo, imposteur-usurpateur et balkanisateur est frappé dans l'affaire Minembwe de Haute Trahison contre la République démocratique du Congo. Et ce n'est pas la première fois. Peut-être Tshilombo ne le sait pas, parce qu'ayant  passé toute sa vie dans des Nganda  de Matongé à Bruxelles. La fonction du chef de l'Etat est un emploi à temps plein, 24h/24. Même lorsqu'il dort, un chef de l'Etat peut être réveillé à n'importe quel moment pour être informé des affaires urgentes du pays. On ne peut pas être chef par beau temps et vouloir s'y soustraire lorsque le temps est difficile ! 

freddy-mulongo-azarias-ruberwa-4

"C'est arrivé quand j'étais absent", c'est une bourde ! "C’est jamais de sa faute, c’est toujours celle du diable, de Pierre, Paul, Jacques...et puis on agit toujours derrière son dos à ce saint Félix". Un incompétent notoire, qui n’assume jamais ses bourdes. Et qui veut se faire passer pour un homme providentiel. Simple rétropédalage (Youyou Muntu Mosi).Le fuyard vadrouilleur a toujours fui ses responsabilités. Déjà sous le régime d'Alias Kabila dont il était un dauphin caché, à chaque manifestation il fuyait pour aller rencontre des investisseurs.  Un président détient les renseignements sécuritaires du pays. Minembwe connait pas, j'étais absent du pays ! La complicité de l'individu Tshilombo n'est pas à démontrer. Un vrai "mess-up" de cette présidence usurpée et leur coalition cousue malheureusement que des grabuges. Sauf que Tshilombo n'est jamais au courant de rien. Jamais au courant de la formation d'une milice par le chef de sa maison civile aujourdhui aux arrêts. Jamais au courant du programme de 100 jours vanté dans son discours sur l'Etat de la nation. Jamais au courant de l'installation de Minembwe. Jamais au courant de l'arrestation et condamnation de son Directeur de cabinet, Vital Kamerhe. Jamais au courant de l'affaire des Passeports.Jamais au courant de la perquisition par l'ANR des locaux de la Cour Constitutionnelle. Jamais au courant de tout ce qui se passe. Jamais jamais jamais alors! On lui cache tout et il ne l'apprend que sur les Réseaux sociaux. Et pourtant pour Minembwe, parlant en swahili, Azarias Ruberwa Ruberwa a dit en que Fatshi connaît votre situation et en fait la priorité des priorités.  Pour une fois que ces députés font une action significative. On ne peut qu’applaudir! Pas de Congo sans Minembwe...notre RDC reste UNE et INDIVISIBLE,  touche pas à notre souveraineté.

freddy-mulongo-deputes-patriotes-1
freddy-mulongo-deputes-patriotes

Tshilombo est un "Wanganeur" patenté et assumé. Dans le procès 100 jours, Vital Kamerhe, son directeur de cabinet n'a cessé de déclarer à la cour foraine de Makala: "j'agissais sur instruction du chef de l'état". Comme à ses habitudes, Tshilombo a "wangana" ! Azarias Ruberwa, son ministre d'Etat de la Balkanisation (décentralisation) et instigateur de Minembwe comme commune rurale,  est rentré à Kinshasa, les mains dans les poches et en siflotant. Il a clairement dit qu'il a agi en accord avec Tshilombo, qui  "awangani lisusu"!  L'impénitent fourbe-roublard  s’est lavé après la pression populaire comme ce fut à Genève lors de retrait de sa  signature. Le Congo a un souci dans la gouvernance. Le problème de fond,  c’est cette loi  érige Minembwe en commune, dans quelle condition était-elle élaborée et votée à la six-quatre-deux ? Tshilombo veut se dédouaner. Mais à Londres, dans une salle acquise à sa cause par des Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethniques n'avait-il déclaré que les Banyamulenge sont des Congolais ?  

 Azarias Ruberwa a été président du RCD (Rassemblement des Congolais pour la démocratie), mouvement rebelle pro-Rwandais né en 1998 avant de se muer plus tard en parti politique grâce à l’accord global et inclusif de 2003) et en tant que (tel), il avait créé le territoire de Minembwe, contesté à l’époque par la population locale et puis  supprimé. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 6 octobre 2020

Tshilombocratie: Minembwe aux Banyamulenge, Kabeya kamuanga aux Mbororos?

Tshilombocratie: Minembwe aux Banyamulenge, Kabeya Kamuanga aux Mboboros?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 75.jpg, oct. 2020

Toboyi Ko Mesana Na Ki Moyibi Na Bino ! La République démocratique du Congo en pièces détachées, c'est la vision de Tshilombo. Avec le fameux fils d'Etienne Tshisekedi est un "Balkanisateur" et agent d'occupation. Céder Minembwe aux "Banyamulenge" aujourd'hui, c'est déclencher un processus immaîtrisable. Demain, il faudra livrer Kabeya Kamuanga aux Mbororos !

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-74Toboyi Ko Mesana Na Ki Moyibi Na Bino ! La République démocratique du Congo en pièces détachées, c'est la vision de Tshilombo. Avec le fameux fils d'Etienne Tshisekedi est un "Balkanisateur" et agent d'occupation. Céder Minembwe aux "Banyamulenge" aujourd'hui, c'est déclencher un processus immaîtrisable. Demain, il faudra livrer Kabeya Kamuanga aux Mbororos !
L'avenir de notre pays se joue maintenant ! Les Congolais doivent prendre le buffle joufflu de la balkanisation par ses cornes et le plaquer au sol. En République démocratique du Congo, il y a 450 tribus. Nous parlons ethnies et tribus, pas communautés. L'impopularité de Tshilombo vient de son "illégitimité", pas d'autres choses.
freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-75L'affaire Minembwe est une trahison d'Etat, sous Tshilombo. La thèse se confirme. Pétain le roi du double jeu avait trahi la France en collaborant avec ceux qu’il avait vaincus jadis, Responsable du massacre des Juifs vivant sur le territoire français. Fatshi , le Pétain congolais a trahi la République démocratique du Congo, Minembwe commune dirigée par un Rwandais. Désormais érigé en commune aux frontières tentaculaires, est une épine dans le pied de Tshilombo et sa traîtrise de la RDC. Si, à la suite de cette installation des autorités communales, les conflits intercommunautaires s’aggravent, la voie sera toute trouvée pour revendiquer une autonomie. Minembwe prend une partie d’Uvira (les hauts plateaux: Mulenge, Bijombo, une partie des chefferies des Bavira et Bafuliro), une partie de Walungu (partie de Nyangezi qui est à la frontière avec Kamanyola). La commune a une superficie plus grande que le Rwanda entier !

Demain, les éleveurs envahisseurs Mbororos qui occupent le Haut-Uéle et menacent les autochtones avec leurs bétails seront installés à Kabeya Kamuanga avec cession de Mbuji-Mayi ?  

Tshilombo applique son odieux satanique deal avec Alias Kabila c pour des fins égoïstes, au détriment des intérêts congolais, le cas Minembwe est une illustration !

freddy-mulongo-faussaire-angwalima-tshilombo

Tshivube Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba n'a-t-il pas honte d'être accueilli par la communauté Banyamulenge à Goma ? 

Où sont les drapeaux de la République démocratique du Congo à Goma ? Ces drapeaux ressemblent plus au drapeau rwandais que congolais. 

Marché des dupes. Cession de Minembwe aux  rwandais extrémistes en échange d'une paix illusoire, paix des cimetières.

"Mon analyse personnelle est que les ennemis du Congo profitent de la gouvernance faible, indolente, incompétente, amateuriste et irresponsable du régime de Tshisekedi pour mettre en application leur projet maléfique de « balkanisation » de la RDC. L’idée est de vouloir lui imputer la responsabilité de l’implémentation effective de ce plan, insidieusement conçu et ficelé en amont de son arrivée à la présidence, pour faire croire que c’est un problème congolo-congolais. Il est en même temps très étonnant de constater que tout l’Est de la RDC (depuis l’Ituri jusqu’au Katanga) n’a jamais été autant en insécurité que sous Joseph Kabila dont les liens avec le Rwanda étaient étroits et apparents. Le piège est que tout cela se passe au moment où les Congolais se réveillent de partout, à la suite de l’appel du Dr Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix, pour exiger l’application du « Rapport mapping ». Une stratégie savamment montée par Kigali pour nous amener à oublier ce dossier très stratégique pour les Congolais. Un dossier qui accable et déstabilise pour une première fois les tireurs de ficelles du drame eschatologique qu’ils ont causé à l’Est de la RDC. La fixation faite sur mon frère et ami Félix Tshisekedi, scellé dans un double deal avec Joseph Kabila et Paul Kagame, est l’aboutissement d’un long processus de l’analyse de sa personnalité, de son entourage, de son fonctionnement, selon des informations et des documents confidentiels reçus par DESC. Le screening minutieux de certains proches collaborateurs du président congolais effectué par DESC conforte mon analyse, mais je ne peux tout exposer ici. La RDC court un danger réel qui requiert un sursaut patriotique national quelle que soit l’appartenance politique ou ethnique de tout celui qui se considère comme étant un Congolais de souche. La RDC n’est pas à vendre en pièces détachées !" Jean-Jacques Wondo Omanyundu, Congolais, expert et analyste des questions politiques et sécuritaires de la République démocratique du Congo et de l'Afrique médiane. Il est breveté des Hautes études de sécurité et de défense de l'Institut royal supérieur de défense (Belgique) et diplômé de l'École Royale Militaire belge.

Mgr Sébastien MUYENGO, évêque d’Uvira s'interroge sur la responsabilité de Tshilombo.  Minembwe est une terre qui a ses aborigènes et autochtones. A Minembwe comme dans toute le territoire national, le pouvoir coutumier est héréditaire, il se transmet de père en fils, de génération en génération, depuis l'Etat Indépendant du Congo (EIC) à nos jours.  Celui qui a acquiert la nationalité congolaise a-t-il droit à un territoire octroyé ? On chasse des autochtones sur la terre de leurs ancêtres, on y installe des naturalisés, c'est quel droit ?  

freddy-mulongo-eveque-uvira
freddy-mulongo-eveque-uvira-1
freddy-mulongo-eveque-uvira-2

Chronologie de la balkanisation:

1972: des réfugiés arrivent dans la plaine de Mulenge, très vite ils se font appeler des Banyamulenge, ce sont des rwandais,

1972: le directeur de cabinet du président Mobutu Sese Seko  à l'époque Barthélemy Bisengemana  lui avait écrit une lettre réclamant  une nationalisation de la population rwandaise réfugiée dans la partie du sud-Kivu, à Minembwe. Naïvement le président Mobutu l'avait accordé.

1981: des membres du Comité Central réunis voyant la menace venir décident d'annuler le décret Bisengimana.

1981: les groupements rwandais réfugiés (Banyamulenge) écrivent une lettre à l'ONU avec un lobbying fort pour que non seulement cette annulation soit anéantie mais aussi réclament l’authenticité du territoire pour qu'ils deviennent un Etat dans un Etat. Les multi-nationales entrent dans la danse et avec la complicité de Paul Kagame quelques années plus tard le plan Minembwe se met en marche pour que ceci soit le début d'une balkanisation dans cette partie de l'Est.

Ils commencent par massacrer les populations autochtones, dégager la population vivant sur place pour faire passer un plan de référendum au moment où ils seront majoritaires. Le plan fait son chemin, voilà pourquoi petit à petit ils ont commencé à envoyer des populations tutsi sur les lieux pour peupler la zone.

Ils ne s'arrêtent pas là, ils sont en complicité avec les autorités congolaises d'aujourd'hui pour prendre possession du territoire et se décréter indépendants dans quelques années.

On ne parle pas d'annexation, il faut être un bougre pour y croire mais de balkanisation. Il faut bien s'informer avant d'aller lire et copier des informations sur Wikipedia qui dépend des personnes comme toi qui la remplissent.

le pays est entrain de tomber dans un marasme total.

1. Le Décret n° 13/029 du 13.06.2013 créant la Commune de Minembwe est ILLÉGAL et FRAUDULEUX. 2. L'avis de l'Assemblée provinciale du Sud-Kivu du 7.10.2009 sur lequel il se fonde n'a JAMAIS RECOMMANDÉ LA CRÉATION DE LA COMMUNE DE MINEMBWE. 3. Ce Décret viole l'art 46 Loi 08/016 du 7.10.2008 ! 

Pas de Congo sans MINEMBWE. Quelle est cette commune rurale qui soit plus vaste que le Rwanda et dont l'installation a mobilisé 10 ambassadeurs, ministres, députés, sénateurs, officiers PNC et FARDC. TRAHISON !

freddy-mulongo-mike-hammer11
freddy-mulongo-mike-hammer-9
freddy-mulongo-mike-hammer-6

Une commune rurale dans 3 territoires, Il y a un problème". La superficie de Minembwe pose problème.Les limites de la commune de Minembwe sont de 10 km² dans Fizi uniquement au nord le ruisseau de Kalungi et la rivière Minembwe, au sud le ruisseau de Sara et la rivière Kabanga, à l'est la chaîne de Mukoko et la forêt de Rugmero et à l'ouest la rivière Matenganya.

Lire la suite...

Partager sur : Partager