Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

mercredi 17 juin 2020

RDC : Rencontre Mike Hammer-Jean Pierre Bemba, la messe est-elle dite pour Alias Kabila ?

RDC : Rencontre Mike Hammer-Jean Pierre Bemba, la messe est-elle dite pour Alias Kabila ?

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Bemba 2.jpg, juin 2020


C'est au grand jour, que l'ambassadeur Américain, Mike Hammer a rencontré Jean Pierre Bemba, à la Gombé, en pleine période de confinement.

Par devoir de transparence, après avoir rencontré Jean-Pierre Bemba, plusieurs fois y compris aux heures tardives de nuit. Voilà que l'ambassadeur Mike Hammer officialise ces rencontres avec Bemba. Tous les points sa

Lorsque Réveil FM International a informé, le 26 mai, il y a deux semaines, l'opinion nationale, internationale et la diaspora congolaise mondiale qu'un ballet diplomatique se faisait chez Jean-Pierre Bemba, dans sa résidence de la Gombé, Jean Jacques Mbungani, le fameux responsable du MLC
était sorti de son trou, avec blouse blanche et stéthoscope en main pour écrire un commentaire enfantin et ubuesque. Pardieu, Jean Jacques Mbungani est-il politique ? Je doute fort ! Il n'est qu'un profito-situationniste, sans convictions ni épaisseurs politiques, qui mange à tous les râteliers. Qui se dit du MLC tout en lorgnant chez Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba.

Sans honte Jean-jacques Mbungani annonait ses inepties :
cher frère, j'ai lu avec grande attention votre post qui ne reflète en rien la réalité car le président Jp Bemba est en confinement depuis des semaines sans recevoir qui que ce soit. il est sortie quelques fois pour soutenir des membres du MLC en situation de deuil. Il n'a pas eu l'honneur de recevoir des diplomates dans sa résidence. J'interviens içi pour éclairer votre lanterne à ce sujet.

Notre réponse ne l'avait pas calmé:
Cher Jean-Jean-jacques Mbungani Ne confond pas les choses. Je suis journaliste pas militant du MLC. Tu es à Bruxelles confiné et tu oses me dire ce que moi, par mes fins limiers, que j'ai comme info sur terrain ? Prend ton stethoscope retourne dans ton cabinet médical. Depuis quand les diplomates sont confinés. Même en tant de guerre, les diplomates travaillent. Ne compte pas sur moi pour te dire les ambassadeurs qui ont vu ton chef.

Le docteur Tournesol du MLC, Jean-Jacques Mbungani, l'homme qui prétend connaître tout de Jean-Pierre Bemba est revenu à la charge :
c'est faux mon frère, essaie de prendre les bons contacts pour avoir l'information. Quel est ce diplomate qui visite des politiciens durant le confinement? Moi, j'ai le contact direct avec le concerné que pour contredire ton information. Mais soit, si cela ne vous convainc pas alors, c'est dommage et l'avenir nous départagera.

Mbungani a été ramassé et mis aux cordes du ring:

Je suis désolé Jean-jacques Mbungani tu serais un bon politicien outillé, tu allais garder ton calme au lieu de t'agiter. Qui te dit que les diplomates ne travaillent pas pendant le confinement ? Connais-tu bien la convention de Vienne ? les énormes pouvoirs de diplomates ? Est-ce que Jean-pierre Bemba te dit "Tout" ? Je n'ai pas à me justifier sur mon article. Je n'ai pas écris que Bemba est atteint du Coronavirus-Covid 19. Alors calme toi, ne t'agite pas comme si personne n'a le droit de parler de ton chef. Il n'est pas petit dieu !

Mondonga Likimba te Nzengi, de l'AJPBA à répondu à Jean-Jacques Mbungani :

Freddy Mulongo je t'offre une plume en or pour ta belle réflexion à j.j Mbungani, qui depuis des années qu'il fait la politique,malgré ça, il n'a toujours pas compris que les journalistes sont les hommes des réseaux
D'ailleurs, si on me demandait mon choix personnel, entre un journaliste politicien, et un médecin politicien, je serai plus pour un journaliste qu'un médecin.
Enfin Freddy, j'imagine que tu as trouvé la réponse qui va certainement te donner une petite idée, par rapport à tes inquiétudes, et les reproches que tu me fais souvent lors de nos différentes rencontres au sujet de la défaillance au niveau de la communication du Président J P Bemba, et je peux te dire que tu n'es pas le seul à me faire ce type des reproches, et vous savez vous tous ma réponse qui me semble qu'elle n'a jamais était loin de la réaction contradictoire de J J Mbungani qui en sa qualité de cadre du MLC aurait dû tirer profit de cette article que t'as consacré par ta propre volonté professionnelle à son chef comme tu l'as bien souligné. Une fois de plus Freddy, au nom de l'AJPBA, nous te serons toujours reconnaissant. Wumela na yo na kati ya Réveil-fm-international, mpe na RDC.

C'est Maître Nico Mayengele Ngenge, le brillantissime avocat du barreau de Matete à Kinshasa, qui pleine de sagesse a conclu : La diplomatie en temps de confinement tout comme en temps de guerre, est une science secrète et loin des caméras. Il existe des contacts pris nuitamment ni vu ni connu. Le diplomate peut même se déguiser et passer inaperçu. Au journaliste de garder ses sources d'infos. La matière étant hautement sensible.

Jean-Jacques Mbungani s'est enterré tout seul, dans la précipitation de sa réaction alambiquée, tordue et tarabiscottée. Il est bon pour diriger un dispensaire de brousse. Mbungani n'a rien d'un politique. D'ailleurs le MLC est le parti des débauchés politiques. Ces sont des politicailleurs du MLC qui ont porté main forte au barbu de Kingakati: François Mwamba, Thomas Luhaka, Yves Kisombe, Antoine Ngonda Mangalibi... Cela ne nous étonnerait pas que Jean Jacques Mbungani qui lèche déjà dans l'assiette d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba devienne Tshilomboïste. Traître à la Nation !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 9 mai 2019

Moïse Katumbi-Jean Pierre Bemba sont déjà  candidats de 2023! Enjambent-ils la vérité des urnes?

Moïse Katumbi-Jean Pierre Bemba sont candidats de 2023 en enjambant la vérité des urnes du peuple congolais du 30 décembre 2018?

La vérité des urnes, c'est le peuple congolais ! Tout Congolais qui aime son pays et sa patrie doit la défendre. Martin Fayulu, Président élu du peuple congolais n'est que son porte-étendard. Elle ne peut être C'est la vérité des urnes qui augure le respect de la souveraineté de notre pays. C'est la vérite des urnes qui amène ipso facto notre peuple à  sa libération de l'occupation Ougando-Rwandaise. La vérité des urnes, c'est elle qui permet au peuple de commémorer la mémoire de nos 12 millions des morts. De déterrer nos compatriotes dans des fosses communes pour les enterrer dignement, comme des humains. La vérité, c'est encourager les entreprises congolaises: Réhabiliter la Gécamines, Miba, Kilo-Moto...en créer d'autres. Doter la compagnie aérienne nationale "Congo Airways" des aéronefs dignes d'un grand pays. Annuler illico presto cette autorisation de Rwandair de survoler le ciel congolais.

La vérité des urnes, c'est la restauration du Grand Congo. Elle inclut le respect des droits humains. Martin Fayulu a été élu à  62,8% par le peuple congolais. Le Ballados, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu, Voleur du destin, Voleur des rêves, Voleur des voix, #Voleur d'espoirs de tout un peuple, par fourberies et roublardises, s'est arrangé faisant un odieux deal avec Alias Kabila, dont le régime est honni, pour se faire Nommer président. Cette NOMINATION ELECTORALE EST MAFIEUSE ET ANTI-CONSTITUTIONNELLE. Par cupidité, ambition démesurée, Monsieur 16%, un sans neurones avéré, incapacitaire notoire, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu a pris les Congolais pour des idiots. Une nomination électorale n'est pas une élection. Le peuple congolais réclame son élection volée à  travers la vérité des urnes.

Le comportement ambigu de Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba déconcertent de nombreux Congolais Patriotes-Résistants. Au rejet du recours de Martin Fayulu à  la fameuse Cour Constitutionnelle, corrompue et inféodée à  Alias Kabila. Les deux politicards sont restés silencieux au lieu de monter au créneau. D'après certaines sources, Moïse Katumbi aurait vivement déconseillé Martin Fayulu de faire un recours à  la Cour Constitutionnelle. Or c'est la démarche de Martin Fayulu qui a dévoilé cette Cour Constitutionnelle mafieuse et corrompue, avec ses juges godillots. Que les Etats-Unis puissent sanctionner cette fameuse Haute cour pour corruption par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), quelle honte pour le pays ?

On ne construit pas un pays sur des mensonges. La vérité des urnes est le passage obligée pour la démocratisation de la RDC. Elle ne peut être ENJAMBÉE ! Si Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi veulent aller dans des institutions frauduleuses, qu'ils y aillent. En RDC être dans les institutions républicaines = être des accompagnateurs de l'occupation. Jean-Pierre Bemba, candidat de l'élection Louis Michel 2006, à  qui "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi avait interdit et annulé le débat démocratique qui devait l'opposer à  Alias Kabila et lui qui a gagné cette élection, qui a été contraint à  l'exil, qui a été arrêté et a passé 10 ans à  la CPI n'a rien retenu du passé. Le 1 aoà»t 2018, Jean-Pierre Bemba, ancien détenu de la CPI est rentré à  Kinshasa. Le régime d'Alias Kabila a refusé dans la maison familiale à  la Gombé. Il a passé la nuit sur une chaise plastique à  GB. A-t-il oublié tout ça ? A-t-il encore toute sa tête ?

Moïse Katumbi a-t-il oublié tout ce que le régime Alias Kabila lui a fait subir ? Jeter la vérité des urnes aux orties, pour se projeter en 2023 n'est-ce pas être un inconscient politique ? L'élection du 30 décembre dernier, que Martin Fayulu a gagné Haut la main, ne devrait-elle pas se tenir fin 2006 ? Il fallait des pressions énormes pour qu'elles se tiennent 2 ans après sans observateurs internationaux. Ces élections ont été complétement "Boutiquées". Qui dit à  Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba qu'en 2023, nous aurons des élections propres en RDC ?

La libération du Grand Congo passe aujourd'hui par la vérité des urnes de Martin Fayulu. Tout Congolais doit défendre cette vérité vraie des urnes. Le laboratoire de Tutsi-Power espère enjamber la vérité des urnes, pour se trouver une autoroute d'occupation. Même Alias Kabila n'était jamais allé à  Kigali s'incliner devant le mémorial rwandais. C'est un Congolais, en occurrence fils Tshisekedi qui y est allé. En écrivant dans le livre d'or que les Congolais sont morts par "Effets collatéraux". Le Faussaire joufflu, imposteur, usurpateur, Collabo, Traître, Agent de Tutsi-Power, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu a dédouaner Paul Kagame, dictateur et #Hitler africain de ses crimes au Congo. 12 millions des morts Congolais qui sont morts pour rien.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 21 août 2018

RDC: Pourquoi Bemba zappe-t-il l'AJPBA ?

Jean-Pierre Bemba à  son arrivée à  Kinshasa

Fidèle à  sa ligne éditoriale, Réveil FM International a toujours sans se lasser dénoncer l'annulation du débat démocratique inscrit dans la Constitution de Transition qui devait opposer Jean-Pierre Bemba à  Alias Joseph Kabila lors de l'élection Louis Michel 2006. "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi qui avait eu l'outrecuidance d'annuler ce débat a été nommé Rapporteur au Sénat par Alias Joseph Kabila , en récompense pour le boulot de sape et le musellement des journalistes, médias et opposants par la fameuse et étouffoir des libertés: la Haute Autorité des Médias (HAM). Il est étonnant qu'à  sa sortie de la CPI que Jean-Pierre Bemba en allant à  Kinshasa ait accepté de retrouver sa place au Sénat godillot et illégitime aux cà´tés de "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi.

Jean-Pierre Bemba est-il devenu amnésique ? En tout cas, en France, des membres de l`Association `` les Amis de Jean-Pierre Bemba et Alliés» (AJPBA) s'offusquent du zapping de Jean-Pierre Bemba à  l'égard de leur association. Depuis sa sortie de la CPI, Jean-Pierre Bemba n'a pas pris le peine d'appeler ni d'inviter les membres de l'AJPBA, il s'est éloigné de ce dernier, au profit de Génération Jean-Pierre Bemba, dynamique Bemba et autres, qui sont nés à  deux mois de sa libération, sont soignés aux petits oignons. Et pourtant, à  Réveil FM International nous nous souvenons comme si cela était hier.

Le 1 septembre 2008, la salle Carnavalet de l`hà´tel Holiday Inn à  Paris, métro République, de ce cadre prestigieux vibrait, au rythme des divers chants congolais dédiés à  ``Igwe», à  l`occasion de la sortie officielle des `` Amis de Jean-Pierre Bemba » en France. Au cours de cette rencontre, la vice-présidente nationale, Fyfy Osambia venue de la République démocratique du Congo et le coordinateur-Europe, Dieudonné Wabi qui réside en Belgique avaient tenu en haleine le Tout Paris associatif, pendant plus de quatre heures, du bien fondé de l`association à  ses motivations en passant par les révélations inédites, rien n`avait été laissé au hasard.

Prenant la parole avant les autres intervenants, le coordinateur-Europe de l`AJPBA avait annoncé les couleurs en indiquant que `` Jean-Pierre Bemba est en prison parce qu`il constitue un obstacle pour ceux qui veulent faire main basse sur les richesses du Congo. Nous sommes capables de démontrer que l`arrestation du leader du MLC a été précipitée afin de l`empêcher de prendre la tête de l`opposition en qualité de porte-parole de l`opposition ».

- Nous dénonçons la politisation de la Cour Pénale Internationale et aussi l'Union Européenne qui tendent à  maintenir l'Afrique et particulièrement la RDC dans le statu quo.

- A chaque fois qu'il y a lueur d'espoir par un digne fils du pays à  l'instar de Patrice Emery Lumumba, Kasa-Vubu, c'est à  ce moment que les ennemis de la RDC profitent pour plonger tout un pays dans le désarroi. Et aujourd'hui Jean Pierre Bemba.

- Nous dénonçons également le comportement du procureur Près la CPI qui, à  travers ses propos, tend à  incriminer par des astuces judiciaires coà»te que coà»te, notre espoir, alors que Lui et la CPI laissent les principaux acteurs en l'occurrence Monsieur Ange Félix Patassé et son Général des Forces armées vaquer à  leurs occupations.

- Nous nous posons la question de savoir que font les services de renseignements belges dans une affaire qu'ils prétendent eux-mêmes être purement juridique!

En France, Les Amis de Jean-Pierre Bemba et alliés "AJPBA" a été officiellement déclarée à  la préfecture le 23 avril 2009 et a pour siège social au 39 rue du haut de la noue, 92390 Villeneuve-la-Garenne, France.

Mama Lilianne Bemba lors du conclave de l'AJPBA à  Gennevilliers. Photo Réveil FM International

C'est l'AJPBA qui invita Mama Liliane Bemba à  Gennevilliers à  son conclave, en avril 2011. Réveil FM international y a été. C'est avec notre confrère Roger Bongos que nous avons interviewé Mama Liliane Bemba à  deux jours du départ de François qui officiait comme Secrétaire Général du MLC qui n'a jamais organisé une seule manifestation pour Jean-Pierre Bemba. Si 100.000 kinois, sur les deux millions ayant "voté" à  l`élection Louis Michel 2006 pour le Mwana Mboka Jean Pierre Bemba, étaient mobilisés en continu pendant une semaine à  Kinshasa pour un imposant sit-in devant le Palais du Peuple, et au moins 5.000 sur les 40.000 congolais que comptent la Belgique et les Pays-Bas, la CPI et la communauté internationale allaient traité différemment le dossier Jean-Pierre Bemba.

L'AJPBA est négligé aujourd'hui par Jean-Pierre Bemba, alors que cette association a toujours mobilisé pour Jean-Pierre Bemba ! Plusieurs profito-situationnistes qui se tapent la poitrine aujourd'hui, n'ont pas fait le boulot comme l'AJPBA. Il est dommage que Jean-Pierre Bemba ne reconnaisse pas le travail abattu par l'AJPBA! A Réveil FM International et Afrique Rédaction, nos archives parlent !

Paris 2011, Roger Bongos-Afrique Rédaction, Mama Liliane Bemba et Freddy Mulongo, Réveil FM International

Le vrai problème, c'est la MLC ! Un parti politique, pépinière dont les membres sont des traverseurs de rue et vont facilement à  la mangeoire du régime. Est-ce que c'est la faute de Thomas Luhaka, François Mwamba, José Makila et autres pseudo-classiques du MLC qui ont rejoint la mangeoire d'Alias Joseph Kabila ? Que fait donc Jean-Pierre Bemba tous ceux qui se mobilisent par leurs propres moyens pour lui ? Aujourd'hui, ce sont des membres de l'AJPBA qui durant des années se sont mobilisés, avec leurs propres moyens, au prix de nombreux sacrifices, pour Jean-Pierre Bemba lorsqu'il était en prison de la CPI, une fois dehors pas un mot ni un coup de fil d'encouragement.

En France, le MLC n'a pas beaucoup de crédibilité. Avec Mama Koko Anastasie Mutoka, agent d'accueil à  la Mairie de Paris et chef de fil du MLC, on n'est pas sorti de l'auberge. Comment une ethno-tribaliste comme Anastasie Mutoka peut-elle fédérer au sein du MLC-France ? C'est la catastrophe ! Anastasie Mutoka est tshisekediste pur sucre. D'ailleurs lors que Bruno Tshibala est venu à  Paris, c'est elle la représentante du MLC qui est allée à  l'aéroport avec tous les ethno-tribalistes pour accueillir le "Collabo et "traître" Bruno Tshibala ainsi que des troubadours qui l'accompagnaient en vadrouille à  Paris. Comment une diffamatrice et médisante Mama Koko Anastasie Mutoka, qui collabore avec le régime d'imposture de Kinshasa peut-être placée à  la tête du MLC-France ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 7 août 2018

RDC: Pourquoi Bemba est-il rentré à  Bruxelles ?

Jean-Pierre Bemba, Sénateur

A quoi joue Jean-Pierre Bemba Gombo ? A-t-il bluffé avec le dépà´t de sa candidature à  la CENI ? C'est incompréhensible voire invraisemblable ! Si les Congolais font confiance à  Jean-Pierre Bemba, a-t-il droit de les décevoir pour une seconde fois ? Après 11 ans d'absence au pays dont 10 ans passés au CPI, Jean-Pierre Bemba Gombo ex-Chef de guerre, tout juste acquitté par la Cour pénale internationale, est rentré et a demeuré en République démocratique du Congo pour 72 heures seulement et il est déjà  rentré à  Bruxelles en Belgique. On croit rêver ! Alors que dans cette période pré-électorale de 4 mois, il y a beaucoup à  faire. Chaque jour est à  mettre à  profit pour atteindre des objectifs. Et la présence sur terrain est cruciale. Si Jean Pierre Bemba veut marquer à  la culotte Hippolyte Kanambe Kazembere Mtwale Alias Joseph Kabila, c'est au Congo que cela doit se faire pas en Belgique. Sauf que les Congolais sont les dindons d'une farce. Alias Joseph Kabila et Jean-Pierre Bemba ont conclu des alliances.

Jean-Pierre Bemba sur la RTNC, média étatique pro-Alias Joseph Kabila!

Notre fin limier alerte: "Vieux Freddy Mulongo on dirait que manzaka ya Igwe etikali na CPI". C'est tout dire, le profil de Jean-Pierre Bemba est extrêmement mou. Son bouillant caractère est mis en berne. L'énergie n'y est pas, la rage de gagner non plus. Quel deal a-t-il fait avec Alias Joseph Kabila ? Ce deal finira par livrer tous ses secrets. Et les mains noires sont derrières seront dévoilées. Jean-Pierre Bemba est encensé à  la RTNC, pourtant c'est le même média étatique qui ne fait passer aucun "Opposant" et pourfend à  longueur des journées des personnalités comme le Cardinal Laurent Monsengwo, ne parlons pas d'Etienne Tshisekedi. Compte-t-il encore accepter l'inacceptable 11 ans après? Est-il déjà  un candidat battu d'avance ? Certes, Jean-Pierre Bemba a déposé sa candidature à  la CENI, il paraîtrait qu'il a un problème de casier judiciaire dans son dossier et sa nationalité portugaise aurait été soulevée...va-t-on vers l'invalidation de sa candidature ? Aller aux élections avec des machines à  voter et des électeurs fictifs...A sa sortie de la CENI, Jean Pierre Bemba tout satisfait ne remet rien en cause !

Jean-Pierre Bemba doit se ressaisir. Pour deux raisons:

1. Le MLC est un parti accompagnateur du régime dictatorial d'Alias Joseph Kabila. Parti des dinosaures Mobutistes, soutenu par l'Ouganda de 1999 à  2003, d'ailleurs tous les cadors de ce parti ont traversé la rue, ils sont allés à  la mangeoire. Ils sont devenus des Mammouths Joséphistes. Pas besoin de citer des noms: José Makila qui n'arrive plus à  serrer les lacets de ses chaussures...est un ex-MLC ! François Mwamba, Thomas Luhaka, Antoine Ghonda, Lisanga Boganga, Germain Kambinga...sont tous à  la mangeoire joséphiste. Le MLC comme le RCD-Goma, des mouvements criminels qui ont muté en partis politiques, n'ont jamais répondu de leurs crimes commis en République démocratique du Congo. Pour la majorité de Congolais, le MLC et le RCD-Goma sont des pépinières du régime dictatorial d'Alias Joseph Kabila qui sévit en toute impunité au Congo. Le Congo est sous occupation, le régime d'Alias Joseph Kabila est une imposture. Les élections ne sont pas une panacée, ceux qui croient aller aux élections avec Alias Joseph Kabila, spécialiste es hold-up électoraux, savent à  quoi s'en tenir. A l'heure où nous couchons ces lignes, Alias Joseph Kabila n'a toujours pas de "Dauphin" et un 3è mandat qui serait anticonstitutionnel n'est pas à  exclure.

2. A son arrivée à  Kinshasa, le gouvernement d'imposture lui a interdit de rejoindre la résidence familiale à  la Gombe, il a donc dormi sur une chaise à  la belle étoile au GB. Les Congolais s'en sont offusqués, Jean-Pierre Bemba est demeuré muet ! On a assisté aux manœ“uvres d'Edouard Mokolo Wa Pombo, ancien barbouze et dinosaure Mobutiste, qui est depuis devenu un apparatchik Joséphiste, dans la séquence de Jean-Pierre Bemba au Sénat. Il est allé récupéré sa place au Sénat illégitime depuis février 2012. Il n'y avait jamais siégé avant son emprisonnement et n'en voulait pas. Depuis son retour, Jean-Pierre Bemba a fièrement enfilé ses habits de sénateur. Il a donc accepté et cautionné ce pouvoir illégitime. C`est qui est très grave, le sénat illégitime où siègent des godillots, applaudisseurs et autres politicailleurs dormeurs et ronfleurs, est sous la présidence de Léonbitch Kengo wa Dondo, l'édenté de la gare du Nord. Et l'ancien Premier ministre du dictateur Mobutu, Kengo est aux ordres d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale. Jean-Pierre Bemba a librement accepté d'être assujetti à  l'ancien taximan de Dar es Salam, qui est arrivé en 1997 dans la gibecière de l'Afdl, en petit Kadogo, avec des bottes de jardinier et une kalachnikov en bandoulière. Et 4 ans après, Alias Joseph Kabila a été placé sur le trà´ne du Congo, pour mieux piller ses ressources et tenir des Congolais en esclavage !

Jean-Pierre Bemba organise une messe en mémoire de son défunt père, le sénateur Jeannot Bemba Saolona mais il oublie que durant ses dix années de détentions, le peuple congolais qu`il veut diriger a connu des massacres à  Beni, Goma, Kasaï, des fosses communes de Maluku, Rossy Tshimanga, Luck Nkulula, etc...pas un mot en leurs mémoires. A Gemena, il visite seulement la tombe de son père, en ignorant les morts de la maladie Ebola. Pas même une minute de silence pour eux.

Lire la suite...

Partager sur : Partager