Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Bena Mpuka talibans Tribalo-Ethniques

Fil des billets Fil des commentaires

samedi 7 mars 2020

UDPS INFOS: Ma Youyou Muntu Mosi est respectable et respectée dans la diaspora congolaise n'en déplaisent aux Fachos tribalisés !

UDPS INFOS: Ma Youyou Muntu Mosi est respectable et respectée dans la diaspora congolaise n'en déplaisent aux Fachos, Phallocrates, incultes des Bena Mpuka et Tribalo Ethniques tribalisés !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Youyou Muntu Mose 1.jpg, mar. 2020

Comment pouvons-nous dénoncer les viols de nos mamans, sœurs et filles à Beni, Butembo, Bunia... et s'en prendre à Ma Youyou Muntu Mosi à Paris, la qualifier de pygmée ou semi-Bantou? L'insulter publiquement sur un site officiel: UDPS INFOS ? On croit rêver mais c'est vrai.

Freddy Mulongo-Youyou Muntu Mose.jpg, mar. 2020

Ma Youyou Muntu Mosi est une brave femme, vaillante, guerrière surtout intelligente. Elle est parmi les Congolaises qui ont étudié. Elle fait la fierté de la diaspora congolaise. Ma Youyou Muntu Mosi est une patriote-résistante. Sa place dans cette lutte de la libération du Congo n'est pas à négocier.

Vous, les Fachos phallocrates de l'UDPS INFOS qui tapissent les réseaux sociaux ne lui arrivent même pas à la cheville. Vos insultes sont des baves de crapaud qui n'atteint jamais la blanche colombe.

Des piètres machos, lâches bonhommes, incultes, écervelés et idiots utiles écument l'UDPS. Il est facile d'insulter une femme depuis son téléphone portable d'en face. La médiocrité a atteint son paroxysme avec des Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques. Sa réponse à vos insultes doit vous faire réfléchir. Nous publions aussi la tribune sur Boketshu Longombolo. La République démocratique du Congo est plongé dangereusement vers le tribalisme abject dont les conséquences seront catastrophiques.

#UDPS: PARTI FATSHISTE REMPLI DE MÉDIOCRITÉ !

UDPS info toujours dans le mensonge et la médiocrité, après avoir menti à ses adeptes que les combattants étaient refoulés, les voilà à nouveau à l’œuvre. La «dame très courte» vous remercie pour votre montage grossier et pour la pub que vous lui faites. Vous êtes la honte du peuple congolais, un parti rempli de médiocres qui tend à sa mort politique. Si vous n’êtes plus capables d’apporter autre chose aux congolais que votre bassesse, quittez le pouvoir avant qu’il ne vous quitte!

Vous avez insulté tour à tour Mobutu, M’Zee et même votre allié alias Kabila, et de toutes les manières possibles! Et vous insultez ici tous les jours ceux qui s’opposent à votre idéologie et à votre dieu #Fatshi. Vous prétendez vous êtes battus 38 ans pour l’établissement d’un État de droit en #RDC, et c’est ça le résultat de votre lutte? La bêtise...incapable de répondre à mes arguments vous recourez aux insultes et autres montages grossiers? Vous pensez ainsi honorer votre président? Mais vous êtes à son image, très médiocres. Quand lui insulte les gens de combantaba là vous applaudissez. Mais quand on le critique vous ne supportez pas? Trump, Macron, Merkel etc...sont critiqués voir insultés tous les jours. Et les membres de leurs partis ne répondent pas par la bassesse, mais apportent des réponses politiques à leurs peuples.
Mais comme vous n’avez aucune politique, ni aucune réponse valable à apporter à vos détracteurs, vous insultez!

Vous êtes une bande de décérébrés, et on voit enfin votre vrai visage. Des opportunistes qui se battaient uniquement pour le pouvoir et leurs ventres.
Et qui n’ont que faire du peuple congolais.
Au fait, nous ne sommes plus refoulés?
L’avion dans lequel vous annonciez notre retour forcé s’est volatilisé dans les airs?
Tas d’incapables, c’est tous que vous avez à offrir au peuple congolais qui souffre? Parlez nous plutôt de votre programme des 100 jours, des millions qui se volatilisent non?
Je n’aurai jamais cru voir en RDC pire que le PPRD...mais vous venez de battre le record de l’imbécilité politique.

Vous êtes supposés être dorénavant au pouvoir, mais continuez à vous comporter en opposants.
Et par manque d’intelligence vous oubliez que votre Fatshi est censé être le président de TOUS LES CONGOLAIS y compris des PYGMÉES que vous insultez à longueur du temps, en les stigmatisant.

Vous êtes un parti de tribalo-fanatiques, incapables d’encaisser les critiques que vous assimilez aux injures, alors que durant 38 ans vous avez injurié tous ceux à qui vous-vous opposiez! Même mort Mobutu a droit à vos insultes, donc votre Fatshi sera aussi vilipendé quant à sa politique.
On ne compte plus le nombre de fois ou vous avez insulté #Martin_Fayulu, le taxant d’étranger, le comparant même à un gorille des montagnes dans l’un de vos montages nauséabonds.
Maintenant que les congolais critiquent Fatshi vous-vous offusquez?

Il est votre dieu, celui de votre secte de tribalo-fanatiques, pas le nôtre.
Et nous continuerons à le critiquer et à juger sa politique, car c’est du Congo qu’il s’agit et non de votre siège de Limete.

Mais que peut-on attendre d’un parti dont le président a été catapulté à la magistrature suprême sans aucun bagage intellectuel, sans expérience avérée de la chose publique et politique, et qui insulte les gens de «combantaba »?
C’est donc avec ce genre de comportements que vous comptez bâtir le Congo, allant jusqu’à stigmatiser une partie du peuple congolais que sont les pygmées?

Quelle différence entre vous et cette Denise machin qui a insulté nos mamans à l’Est?
Vous êtes un danger pour le Congo, vous risquez d’embraser ce pays par votre haine ethnique viscérale et par votre tribalisme puant.

Il est temps que les congolais qui militent réellement pour un État de droit se dressent contre les dérives fascistes de ce parti rempli de psychopathes qui risquent d’embraser notre pays.

Les congolais ont besoin de résolutions politiques leur permettant d’accéder à une émergence économique, les congolais ont besoin d’une paix durable, de sécurité, de démocratie, d’infrastructures, de récupérer leur souveraineté, de voir cesser les viols de guerre et les massacres.
Les congolais n’ont pas besoin de votre médiocrité, de votre bassesse.
Vous insultiez alias Kabila, mais maintenant que vous prétendez détenir le pouvoir, vous faites encore pire que lui.
Vous êtes un parti de la honte, et vous laisserez dans l’histoire congolaise la même trace que le PALU...une image de corrompus et de traîtres.
Ça c’est le début de votre fin...vous êtes voués à disparaître.

Je laisse les congolais non fanatiques et objectifs juges de vos actions.
Quand on a plus d’arguments à opposer on verse dans la bassesse.
La seule chose que vous ne pourrez jamais insulter c’est mon intelligence à laquelle vous avez du mal à vous mesurer. Voilà pourquoi en ce mois dédié aux droits des femmes vous avez décidé d’insulter une maman congolaise. Ensuite demain 8 Mars vous aurez le culot de nous dire que vous soutenez les droits des femmes congolaises. Tas d’aventuriers et de misogynes.

Je ne vous salue pas!

#YMM

#Médiocrité
#AntiValeurs
#LibomaEzaVolonté

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC: Tribaliste patenté, Tshilombo un petit demi-dieu veut casser le pays avec ses extrémistes Bena Mpuka tribalisés !

RDC: Tribaliste patenté, Tshilombo un petit demi-dieu veut casser le pays avec ses extrémistes Bena Mpuka tribalisés !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Angwalima Tshilombo Tshintuntu.jpg, mar. 2020


Jamais la République démocratique du Congo, ex-Zaïre, n'a été aussi proche de son explosion depuis la Nomination Électorale d'Angwalima Tshislombo. Monsieur 15% nommé est une calamité pour le Congo. Voici les raisons qui risquent d'imploser le pays:

1. Lorsqu'on est bénéficiaire d'une Nomination Électorale et que des compatriotes de Beni, Butembo et Yumbi ont été privés du droit de vote, on fait tout pour rassembler et fédérer le peuple. Servir la République, c'est rassembler et fédérer pas autre chose. C'est agir au nom de tous les Congolais même ceux qui ne vous aiment pas. Un président n'est pas là pour être aimé, applaudi, encensé, déifié...il est là pour agir. Angwalima Tshilombo n'est pas le président de tous les Congolais. Il se comporte en petit demi-dieu des Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-Ethniques. Il est entrain de casser le pays. Et le jour que le Congo va brûler, il sera trop tard. "Je ne suis pas là pour fouiner dans le passé", "Les 12 millions des morts Congolais sont morts par "Effets Collatéraux" du Rwanda", "Je ne dialogue pas avec des opposants, ils n'ont qu'à attendre 2023"...l'arrogance et l'ignorance en politique se payent "Cash" ! L'Udps, à part la présidence de la République, n'a que 15 députés nationaux et 1 gouverneur de province. Comment Tshilombo a -t-il gagné l'élection présidentielle ?

2. Même sous Joseph Kasa-Vubu, le Maréchal Mobutu, l'Afldl, Alias Kabila, on avait jamais vécu un tribalisme exacerbé comme actuellement avec Angwalima Tshilombo, dans sa présidence usurpée. Tribaliste patenté, Tshilombo a 92 conseillers tribaux à sa présidence usurpée. Cela ne choque pas sa petite conscience. Tous des Bena Mpuka incompétents , checkuleurs et Frappeurs. Les scandales financiers se succèdent en cascade à la présidence de Tshilombo. Lorsque l'Udps, est un parti familial sans cadres ni élites.

3. Un président de la République ne doit jamais insulter ses compatriotes. On se souvient tous de "Casse toi pauv'con" de Nicolas Sarkozy en France, qui l'a poursuivi toute sa présidence et l'a fait dégager pour l'élection présidentielle de 2017. En effet, "Casse-toi, pauv' con !" est une phrase prononcée par Nicolas Sarkozy, alors en fonction de président de la République française, en réponse à une personne refusant sa poignée de main et lui ayant déclaré : "Ah non, touche-moi pas ! Tu me salis !". Prononcée lors de sa visite officielle au Salon de l'agriculture le 23 février 2008, cette réplique est rapidement devenue célèbre grâce à la reproduction de l'enregistrement vidéo et à sa diffusion par Internet. Angwalima Tshilombo a chacune de ses déplacements à l'étranger n'hésite pas du haut de la tribune d'insulter publiquement les Congolais de la diaspora: "Ba Nyngalakata" à Bruxelles, "Ba Ndoki" à Paris et "Ba Combat Ntaba" à Londres. Mieux ses petits soldats, des extrémistes Bena Mpuka excellent dans les injures et insultent sur les réseaux sociaux contre les compatriotes des autres provinces. "Haineux, Jaloux, Boko Mesana...sont leurs insultes préférées. Les Kasaïens à eux-seuls peuvent-ils gagner une élection au Congo ?

Aucun acteur politique Kasaïen en fonctionne ne lève son petit doigt pour dénoncer la dangerosité de cette démarche de haine, stigmatisation et diabolisation des autres Congolais. Facile demain de jouer aux victimaires. Alors que c'est aujourd'hui et maintenant qu'il faut agir et mettre fin à cela.

On parle de "Non à la Balkanisation" mais l'implosion du Congo risque de venir de l’intérieur avec les comportements irascibles des Bena Mpuka, Talibans et Ethno-tribalistes qui soutiennent la présidence volée d'Angwalima Tshilombo par des insultes, matin, midi et soir aux autres Congolais. Ils ont des allumettes entre les mains et son entrain de brûler le pays.

"Bukalenga Buetu", c'est notre pouvoir ! Qu'est-ce qui a changé au Congo ? Rien ! Au Kasaï, des gens meurent de faim. A Kabeya kamuanga, des enfants mangent du sable et en meurent. Ceux qui avaient fui le massacre de Kamwina Nsapu, qui étaient partis en Angola et qui sont revenus parce que Tshilombo a été Nommé président, ils errent à Kananga, qui s'occupent d'eux ?

Les Congolais ont le droit et devoir d'interpeller Angwalima Tshilombo. Que cela plaise aux Kasaïens ou Non ! Il s'agit de la Res publica, qui n'est pas un "Ligablo" de Tshilombo et sa famille mafieuse qui s'enrichit sur le dos du peuple congolais. Comment tshilombo peut-il avoir l'audace de parler de l'Anti-Corruption alors qu'il est le premier corrompu de la République ?

A Réveil FM International, au départ nous avions laissé faire. Depuis un certain temps, nous avons pris la résolution de répondre aux insultes et injures insensées et tarabiscotées des Bena Mpuka, Talibans et Ethno-tribalistes, petits soldats de Tshilombo qui écument les réseaux sociaux.

3. "Il est inacceptable que le pays soit pris en otage par un accord qui, du reste, est occulte." clament les évêques de la CENCO. Dans son communiqué au vitriol publié le lundi, les inquiétudes de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) sont pointés sans ambages:
1. Un an après l’alternance au sommet de l’Etat, des crises multiformes surgissent et font planer des inquiétudes sur le changement social vivement attendu. En effet, une tension préoccupante qui couve au sein de la coalition au pouvoir, se répercute sur la gouvernance, et entame le fonctionnement de l’appareil de l’Etat. Les alliés semblent plus préoccupés par leur positionnement politique que par le service à rendre au Peuple qui continue à croupir dans la misère.
Beaucoup de problèmes auxquels le pays est confronté restent sans solutions adéquates, à cause de la crise qui mine la Coalition. Il est inacceptable que le pays soit pris en otage par un accord qui, du reste, est occulte.
2. En même temps, nous assistons à un enrichissement injustifiable et scandaleux d’une poignée d’acteurs politiques au détriment de la grande majorité de la population. La corruption et les détournements du denier public persistent. Le comble est que ces détournements sont l’œuvre de ceux-là mêmes qui sont appelés à être des garants du bien commun. Les mesures annoncées pour combattre ces maux demeurent sans effets.

3. Nous restons inquiets par la persistance de l’insécurité généralisée dans l’Est du pays, semée par des groupes armés locaux et étrangers, particulièrement dans les provinces de l’Ituri, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu. On n’a jamais compté autant des morts en moins d’une année dans cette partie du pays, comme c’est le cas actuellement. L’insécurité s’étend aussi sous d’autres formes dans les grandes agglomérations du pays, ce qui donne l’impression que le Peuple est abandonné à lui-même.
4. Le manque du recensement de la population et la problématique d’occupation des terres entraînent des conflits intercommunautaires, spécialement dans les zones où la population redoute la balkanisation du pays.
5. Malgré la pétition initiée par la CENCO et l’Eglise du Christ au Congo (ECC), et qui a recueilli plus de deux millions des signatures, les élections locales qui devraient garantir la proximité et la recevabilité des Gouvernants à la base, semblent être renvoyées aux calendes grecques et les réformes souhaitées avant ces élections ne sont pas encore entamées.

Le Congo est un géant aux pieds d'argile. Et Tshilombo et sa bande des frappeurs au lieu de renforcer la cohésion nationale en apportant des solutions aux problèmes de Congolais, ils s'évertuent à tribaliser le Congo.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 6 mars 2020

RDC: Mike Mukebayi, un Kasaïen patriote et Nationaliste victime des Extrémistes Bena Mpuka et Tribalo-Ethniques !

RDC: Mike Mukebayi, un Kasaïen patriote et Nationaliste victime des Extrémistes Bena Mpuka et Tribalo-Ethniques !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Mike Mukebayi.jpg, mar. 2020

Député de Lingwala et ancien journaliste, Mike Mukebayi est poursuivi pour imputations dommageables, pour avoir dénoncé le vol au niveau de la présidence usurpée d'Angwalima Tshilombo: 15 millions de dollars. Arrêté et détenu à la prison de Makala, depuis novembre 2019, il est victime d'une détention prolongée à la prison de Makala en dépit de l’arrêt de la Cour constitutionnelle, qui a annulé, depuis le 7 février dernier, les décisions prises par le bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa.

Angwalima Tshilombo est voleur du destin du peuple congolais. Monsieur 15%, à qui la CENI et la Cour Constitutionnelle ont accrédité 38%. Cela prouve que 62 % des Congolais n'ont pas voté pour lui. Dans un pays de 80 millions être élu avec 15%, puis faire un deal pour bénéficier d'une Nomination Électorale, c'est le comble !

Un Kasaïen ne critique pas un autre Kasaïen, c'est la leçon que veulent faire passer des Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-Ethniques. Or Mike Mukebayi n'est plus Kasaïen, il parle, prend position et dénonce comme un patriote nationaliste. Son malheur est d'avoir mis à nu les agissements des Chekuleurs-Frappeurs qui écument la présidence d'Angwalima Tshilombo, faussaire, ballados, Fakwa, traître et collabo.

La justice élève une Nation, dit-on ! Une justice vampirisée mène le pays au chaos. La RDC court un grand danger avec le tribalisme, un virus qui tue la paix au Congo.

Sur les réseaux sociaux, les Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-Ethniques excellent en injures contre les autres compatriotes. Ils ne se rendent pas compte de ce qu'ils font. Ceux qui dénoncent sont des jaloux et haineux.

Jusque là, on ne voit pas, Angwalima Tshilombo et les acteurs kasaïens monter au créneau pour dénoncer leurs frères Kasaïens qui insultent tous les Congolais.

Tshilombo lui-même sur TV5 Monde, en bon fieffé menteur, avait déclaré que les Kasaïens étaient tués à Kikwit parce que lui était élu.

Primo: Angwalima Tshilombo n'a jamais été élu par le peuple congolais. Il a fait un deal pour sa nomination électorale. Il est partenaire avec Alias kabila pour ce deal.

Deuxio: Aucun Kasaïen de Kikwit n'a été tué comme l'a affirmé Tshilombo.

Personne ne voit le danger que court la République, avec tous ces Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-Ethniques qui insultent matin, midi et soir les autres Congolais. Facile après de se victimiser et jouer au victimaire.

Pourquoi Angwalima Tshilombo ne peut être critiqué ? Est-il sorti de la cuisse de Jupiter ? Pourquoi le Tshilombo pizzaolo, distributeur des prospectus et "Mulevi" de Matongé-Ixelles devient un petit dieu au Congo ?

Mike Mukebayi doit être dehors. Continuer à le maintenir en prison, comme le fait le régime d'Angwalima Tshilombo est une atteinte grave aux droits de l'homme. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 21 octobre 2019

RDC: Pourquoi Vital Kamerhe signe les communiqués de la présidence, pas Tshilombo?

C'est de la bouillabaisse avec la présidence usurpée de Tshilombo. C'est vraiment du n'importe quoi. Finalement, Vital Kamerhe est-il directeur de cabinet ou vice-président de la République ? à‡a aussi ça fait parti de deal FCC-CACH ? S'agit-il de l'amateurisme, dilettantisme et vacarme qui provoquent de la confusion et cacophonie ? Cet entourloupe électoral de Corneille Nangaa a eu le mérite de nous révéler les pires médiocres, qui étaient occultés dans la casquette d'opposants alors des ventriotes cachés en opposants ! Pourquoi Vital Kamerhé, directeur de cabinet de Tshilombo s'est-il autorisé de signer ce communiqué ?La RDC est endeuillée, c'est le chef du gouvernement qui fait le communiqué, point barre. Pourquoi ce communiqué n'est pas signé par le Premier ministre Ilunga Ilukamba ? En République démocratique du Congo, nous avons deux chefs de l'Exécutif: le Président de la République et premier ministre. Le bicéphalisme Exécutif est Constitutionnel. Dans une République normale, le directeur de cabinet, poste administratif, n'a pas droit de signer un document qui engage la République ni le gouvernement. Le directeur de cabinet du Président de la République, ne peut pas signer en lieu et place du gouvernement.

Vital Kamerhe doit se calmer et ne pas continuer à  prendre les Congolais pour des idiots. Est-ce que c'est à  cause des morts de Mbanza-Ngungu que Tshilombo, le Magellan Congolais, n'a pas repris Mabundi Airways pour se rendre au Japon ? Ses collaborateurs sont morts dans le crash de l'Antonov EX-72903 à  Kolé dans le Sankuru, ces décès ne l'ont pas empêché de prendre son vol pour les Etats-Unis. Sur les sites japonais on peut lire: "Le gouvernement japonais envisage de reporter sine die le défilé du nouveau couple impérial prévu le 22 octobre, pour donner la priorité à  la gestion des dégà¢ts après le typhon ``Hagibis», ont assuré des médias nippons jeudi. Ce défilé est perçu par le public japonais comme le point culminant des cérémonies marquant l'arrivée en mai dernier de Naruhito, le fils d'Akihito, sur le trà´ne du Chrysanthème. Mais une telle manifestation dans les rues de Tokyo nécessite des moyens humains importants pour la sécurité, que les autorités préfèrent consacrer aux sinistrés du typhon ``Hagibis», selon la chaîne publique NHK. Le typhon ``Hagibis» a tué près de 80 personnes le week-end dernier dans le pays et fait près de 300 blessés. Il a entraîné des crues monstrueuses et des glissements de terrain meurtriers dans une large partie de l'est, du centre et du nord du Japon, inondant et détruisant de nombreuses habitations. Plusieurs personnes sont toujours portées disparues".

La République démocratique du Congo n'est pas les Etats-Unis où le poste de vice président est Constitutionnel. Vital Kamerhé n'est pas à  son premier impair, sur sa signature sur des documents qui engagent la République. Le 14 juin 2019, il avait apposé sa signature sur deux documents. En Tanzanie, il avait signé pour et au nom de la République démocratique du Congo :

Le même jour au Burundi, le même Vital Kamerhé comme directeur de cabinet:

Lire la suite...

Partager sur : Partager