Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Bernard Maingainn

Fil des billets Fil des commentaires

mardi 12 octobre 2021

RDC: Aïeul de Léopold II, le belge Bernard Maingain avocat du FPR-des "Banyamulenge"!

RDC: Aïeul de Léopold II, le belge Bernard Maingain avocat des "Banyamulenge" !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

un-aieux-de-leopold-ii.jpg, oct. 2021

En République démocratique du Congo, Mulenge est une colline dans le Nord-Kivu, qui ne peut jamais engendrer ! Un Léopoldien, colon, colonialiste avocat belge de surcroit se dit «mandaté par la communauté banyamulenge» pour saisir la justice congolaise et la CPI sur les crimes dont les banyamulenge sont victimes à Fizi, Uvira et Mwenga. L'aïeul de Leopold II risque de mordre la poussière.

un-aieux-de-leopold-ii

Ce n'est pas parce que l'on est Léopoldien et colon belge, de surcroît un avocat belge controversé, que l'on peut prétendre, que l'on va gagner un procès en République démocratique du Congo. La RDC est une "Coopérative des terres" ! Chaque tribu de 450 tribus a donné sa terre pour constituer l'Etat Indépendant du Congo, la République démocratique du Congo, le Zaïre puis de nouveau la République démocratique du Congo. Quelle est la part de terre que les autoproclamés "Banyamulenge" ont mis dans l'assiette commune pour la coopérative RDC? Les fameux Banyamulenge ont le culot d'accuser les groupes Maï-Maï, Bembe, Fuliro, qui les ont accueilli sur les terres de leurs ancêtres, les ont nourris, ils ont été hospitaliers avec eux,  un peuple nomade sans terre...les accueillants aujourd'hui sont accusés par des occupants ! C'est le monde à l'envers. Les Banyamulenge ont pris les armes contre le Zaïre pour réclamer la nationalité zaïroise. Le colon belge, Bernard Maingain peut-il accepter que les immigrés prennent des armes pour réclamer la nationalité belge en Belgique ? Veut-il défendre au Congo ce qu'il n'est pas capable de défendre dans son petit pays ? Pourquoi les Congolais n'ont jamais pris des armes pour réclamer la nationalité belge ? On ne prend jamais des armes contre un pays qui vous a accueilli. Les Banyamulenge l'ont fait au Zaïre. Ils ont voulu une zone, une chefferie, un territoire et maintenant ils veulent un Etat sur la terre des autres. 

Jamais Bernard Maingain n'a levé son petit doigt sur les crimes de génocide son aïeux Léopold II au Congo. Il ne parle jamais de plus de 18 millions de morts, depuis que le Zaïre a accepté d'accueillir les Rwandais sur territoire de 1994 avec le génocide au Rwanda jusqu'à ce jour. Ce sont des Congolais qui meurent tous les jours à cause du pillage de leurs ressources. Le Rwanda est proclamé premier producteur du coltan, un minerai qui ne se trouve pas dans son sous-sol !

Et Bernard Maingain, qui a demandé une protection de la MONUSCO,  veut défendre au Congo des voyous sauvageons qui ont tué, massacré, éventré des femmes, enterré des Congolaises vivantes, violé des hommes, femmes et enfants, ils ont enterré des hommes dans des fosses communes avec des sacs de sel pour effacer des traces...des crimes imprescriptibles, crimes de guerre, crimes de génocide, crimes de sang, crimes contre l'humanité ont été commis par des Rwandais sur le sol congolais !

De quel droit la MONUSCO va se mettre à protéger un individu qui vit de ses honoraires ? En quoi la présence de Bernard Maingain au Congo constitue-t-il un danger pour l'individu belge qui mériterait une protection spéciale de la MONUSCO ? Le Conseil de sécurité de l'ONU a-t-il donner mandant à la MONUSCO de protéger Bernard Maingain ? Pourquoi humilier davantage le peuple congolais ? 

Le petit colon Bernard Maingain veut pisser sur la mémoire du génocide des Congolais. C'est parce que le génocidaire et criminel Léopold II, roi des Belges n'a jamais connu de procès pour ses crimes au Congo, que son aïeul Bertrand Maingain se croit tout permis. Le procès pour "Haine tribale" n'est pas contre  Monsieur Justin Bitakwira, ministre honoraire  mais contre tous les Congolais défenseurs de la souveraineté de la RDC. Azarias Ruberwa est avocat, Moïse Nyarugabo est avocat...Nombreux Rwandais dont certains ont occupé des postes importants dans notre pays sont des avocats. Pourquoi les Banyamulenge doivent aller chercher un petit colon esclavagiste pour les affaires au Congo ?  Qui est à la manœuvre ?   

Bernard Maingain est l’avocat principal du régime de Kigali dans le procès de l’attentat contre l’avion du président Habyarima ayant déclenché le génocide de 1994. Avec Leon-Lef ils sont les «avocats de l’État rwandais» ayant obtenu un «non lieu» après 20 ans de procédure judiciaire. 

Bernard Maingain, avocat belge, a récemment fait savoir qu’il était «mandaté par la communauté banyamulenge» pour saisir la justice congolaise et la CPI sur les crimes dont les banyamulenge sont victimes dans les hauts plateaux de Fizi, Uvira et Mwenga. Il risque de mordre la poussière avec son procès bidon, qui va réveiller un monstre dormant et endormi. Les Congolais et sa diaspora vont se constituer partie civile.  Les familles de victimes congolaises de Makobola, Kasika, Mwenga, Fizi...seront de la partie. Le répertoire des victimes est entrain d'être actualisé.

Juger les crimes commis à Minembwe reviendrait à mettre à nu les responsabilités du régime de Kigali, qui a non seulement envoyé ses escadrons de la mort dans cette région mais aussi a créé et soutenu les rébellions qui y commentent des crimes graves. L’avocat colon belge, Bernard Maingain a annoncé qu'il n'ira pas au Congo pour enquêter sur tous les crimes commis par les uns et les autres mais pour soutenir la position de «victimisation individuelle» d’une seule communauté. Donc pour le fameux avocat colonialiste belge, les peuples congolais ne sont pas victimes de leurs bourreaux, les fameux Banyamulenge ? Qui a réellement choisi Me Bernard Maingain comme avocat des Banyamulenge ? Qui va payer ses honoraires, un Etat, un Individu ou une communauté ? 

Le controversé avocat Bernard Maingain n'est-il pas celui qui plaidait dans les instances européennes pour une «intervention militaire» au Burundi conformément à la position officielle rwandaise, Paul Kagame cherchant un alibi pour attaquer le Burundi ? Léopoldien, Bernard Maingain n'est-pas celui qui a présenté Alexis Sinduhije, opposant burundais pro-Kigali comme une alternative pour le remplacement du President Nkurunziza à la tête du Burundi. Alexis Sinduhije n'est-il soupçonné d’être le principale leader politique d’un rébellion burundaise créée et soutenue par Kigali et qui est impliquée dans la violence contre les banyamulenge.  L’avocat belge, Bernard  Maingain vient de choisir  une bataille juridique alors qu'il se trouve être l’avocat du régime de Rwanda qui en plus, s’inscrit depuis plus de deux décennies dans sa politique déstabilisatrice de la République démocratique du Congo et les pays des Grands Lacs. 

Les Congolais victimes de l'occupation, tuerie, massacre, génocide et crimes contre l'humanité rwandaise, ne sont pas prêts à admirer un avocat Léopoldien venir faire des leçons dans un prétoire du Congo. Il sera ridiculisé par des preuves accablants des tueries du peuple Kongo. Lorsqu'on est un aïeul de Léopold II, criminel, génocidaire, coupeur des mains au Congo pour le caoutchouc, et que l'on la prétention de venir en conquistador remuer dans des plaies nationales non cicatrisées et faire des leçons sur un prétoire congolais...il faut s'attendre à tout. 

Ce procès contre Justin Bitakwira donc contre le peuple congolais est une opportunité pour que le 6 puisse se renverser en 9 ! 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 12 janvier 2020

RDC: Un arrière petit-fils du génocidaire Léopold II, Bernard Maingain, avocat veut défendre les Banyamulenge, une tribu qui n'existe pas !

Le Belge Bernard Maingain, avocat de Banyamulenge !

Les Fossoyeurs se complaisent à  être ridicules. Léopold II, roi des Belges qui lors du partage de l'Afrique comme un cadeau d'anniversaire par des puissants de l'époque, obtient à  lui seul le Grand Congo, comme sa propriété privée, pour le caoutchouc qui devait équipé des voitures en Occident, Léopold II fit couper des mains aux Congolais et commis un génocide jamais juger en génocidant 10 millions de Congolais.

Le Grand Congo, fut récupéré en 1908 par la Belgique qui exploita le pays jusqu'au 30 juin 1960, jour de l'indépendance. La Belgique s'est construite avec l'argent du Congo.

Voilà  qu'un arrière petit-fils de Léopold II, génocidaire, un raciste colonial, Bernard Maingain, avocat en Belgique qui travaille avec Geneviève Rigaux, Marie-Paul Gomrée, sans ambages déclare qu'il va défendre les Banyamulenge, une tribu qui n'existe pas au Congo !

Ce sont des coloniaux Belges qui ont recensé les 450 tribus du Congo. Nulle part ne figure une tribu Banyamulenge. D'ailleurs Mulenge est une colline. Où a-t-on vu une colline engendrer ? Bernard Maingain veut réveiller un sentiment anti-Belges auprès des Congolais. Le raciste belge, Bernard Maingain veut tout se permettre. Il est le fameux "Avocat des faussaires et criminels et causes ambiguà«s". Défendre pour l'argent, une cause qui va éclabousser la Belgique coloniale et un roi des belges, génocidaire et affairiste, c'est l'objectif que s'est assigné le petit avocat belge, Bernard Maingain qui n'a pas peur du ridicule.

Bernard Maingain est un Kagamiste qui ne se cache pas. Paul Kagame, Hitler Noir et bourreau du peuple achète des avocats, universitaires, journalistes et activistes pour travestir l'histoire. Le dictateur Rwandais, Paul Kagame, pyromane, criminel au Congo, est pillard et receleur des ressources de la République démocratique du Congo. C'est avec l'argent du sang de ses crimes de génocide, crimes de sang et crimes contre l'humanité, que Paul Kagame, paye des Conquistadors européens et américains pour réécrire l'histoire. Les Congolais qui sont victimes de la volonté expansionniste de Paul Kagame, Hitler Noir.

Bernard Maingain, qui sait que le dossier de la crise Belgo-congolaise de l'époque Mobutu n'est encore clos, joue à  la provocation. En bon raciste, il se croit tout permis. Est-ce qu'au musée Tervuren, qui vient de faire peau neuve en Belgique, renferme des documents, statues de peuplades du Congo. Il doit déjà  vérifier avant ses allégations mensongères. Léopold II a génocidé 10 millions au Congo. Paul Kagamé, Hitler Noir a génocidé plus de 12 millions au Congo. Et Bernard Maingain se voudrait être avocat des criminels: James Kabarebe, Bosco Ntangana, Azarias Ruberwa, Jules Mutebusi, Laurent Nkundabatwaré, Moïse Nyamungabo...tous ces criminels qui ont endeuillé le Congo, ce sont eux qui se clament "Banyamulenge" !

En Belgique, prend-t-on des armes pour réclamer la nationalité belge ? Pourquoi les Banyamulenge ont-ils l'outrecuidance de tuer, massacrer les populations congolaises pour réclamer une nationalité à  la quelle, ils n'ont pas droit ? Ils peuvent se faire naturaliser, pourquoi disent-ils qu'ils sont Congolais alors qu'ils sont Rwandais ?

Bernard Maingain cherche des poux dans la tête des Congolais. La Belgique n'a qu'à  ajouter les Banyamulenge dans ses peuplades: Wallons-Flamands-Banyamulenge !

Lire la suite...

Partager sur : Partager