Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Bezonnais

Fil des billets Fil des commentaires

mardi 10 juillet 2007

Raymond AYIVI de la Plateforme Panafricaine honoré à  Bezons

Raymond AYIVI, référent de la Plateforme panafricaine a reçu le prix "Servir" pour son association Togo Education Culture.
Freddy Mulongo, Réveil FM International

 
Raymond AYIVI dans son allocution n'a pas hésité de remercier
Mr. Philippe Legrè, Président du Rotary Club et Mr. Dominique Lesparre, maire de Bezons.

Matheux, Raymond AYIVI est un ancien de l'université de Paris-Dauphine. Dynamique et compétent, il met toutes ses qualités et énergies dans la vie citoyenne. M.AYIVI aurait pu s'investir autrement pour son pays le Togo mais il s'investit tellement dans son engagement citoyen et républicain pour secouer le cocotier: Raymond AYIVI a un seul crédo: le développement de l'Afrique.

Arrivé à  Bezons dans le département du Val d'oise (95) en 2001. Raymond AYIVI, Président de Togo Education Culture a fait de l'accompagnement scolaire son cheval de bataille non seulement pour les africains vivant à  Bezons mais pour tous les Bezonnais sans distinction d'origine et de couleur . "Il faut aider et encourager les enfants à  réussir; dans chaque enfant il y a une élite potentielle: l'éducation est la base du développement". Il est l'initiateur du week end africain qui était à  sa deuxième édition cette année à  Bezons. Le prix "Servir" récompense notamment les actions altruistes, courageuses et généreuses qui s'accomplissent discrètement chaque jour près de nous. C'est M. Philippe Legré, Président du Rotary club Houilles Bezons Sartrouville qui lui a remis ce prix en présence du maire de Bezons,M. Dominique Lesparre et d'une forte délegation africaine sans oublier la mobilisation des Bezonnais. Raymond AYIVI n'est pas rotarien, ce prix honore toute l'Afrique a déclaré l'un des invités.

Prenant la parole, Raymond AYIVI a signifié à  l'assistance qu'il se considère comme Citoyen du monde même si ses origines sont togolaises. Et que le plus beau mot de la langue française était " Partage". Les africains et les français doivent partager ce qu'ils ont de meilleur en eux. M. AYIVI est originaire du village de Rà¢, Wahala ou Chra au Togo, le seul village au trois appellations situé à  environ 120 km de Lomé la capitale.

Lire la suite...

Partager sur : Partager