Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Boketshu wa yambo

Fil des billets Fil des commentaires

mardi 8 octobre 2019

RDC: Bena Mpuka et tribalo-ethniques de l'Udps, laissez Boketshu Wa Yambo tranquille !

Les activistes se caractérisent par des opérations coup de poing ! par exemple, le vendredi 19 avril dernier, des militants écologistes ont bloqué un ministère et plusieurs sièges sociaux de grandes multinationales pour se faire entendre. A Paris, ils étaient 2000 à  se mobiliser contre ce qu'ils appellent la "République des pollueurs". Des militants écologistes ont orchestré une opération coup de poing pour dénoncer l'attentisme de l'État face aux enjeux environnementaux. Ce rassemblement n'a pas été improvisé puisque pendant plusieurs semaines, les participants s'y sont préparés et ont défini les modes d'action.

Réveil FM International  ne portera aucun jugement de valeur sur l'action de Boketshu Wa Yambo. L'opération "coup de poing" de Boketshu Wa Yambo, Commandant Esso et "Peuple Mokonzi" à  l'ambassade de la RDC à  Bruxelles, déchirant le drapeau étoilé pour remettre celui du flambeau du Zaïre, avait pour objectif de braquer des projecteurs sur un ça ne va pas. "Y en a marre" disent les jeunes d'aujourd'hui. Il n' y a pas eu mort d'homme avec l'opération de "Peuple Mokonzi". Boketshu Wa Yambo a réussi a sorti des gongs ceux-là  même amorphes, qui mangeaient leur langue et n'avaient jamais réagi sur le drame que subisse le peuple congolais au quotidien. Comme des veuves effleurés, ils s'agitent et menacent. La question est simple pourquoi en sommes-nous arrivés là  ?

Il y a trois semaines, lors de la visite de Tshilombo en Belgique, où 400 euros ont été données à  chaque femme Luba qui devait porter la pagne et T-shirt à  l'effigie de Tshilombo. Une vielle femme Kasaïenne de 64 ans, connue pour ses beuveries à  Matongé-Ixelles, a honteusement menti à  la communauté congolaise, qu'elle était battue par Boketshu wa Yambo , Commandant Esso et 20 autres personnes. Cette fausse information a été relayée par les réseaux de Bena Mpuka, Talibans, Tribalistes Tshilomboïstes.

Qu'est devenu le peuple congolais, ex-Zaïrois ? Peuple Mokonzi manifeste un ras-de-bol. Les Bena Mpuka-Robespierristes qui veulent amener Boketshu wa Yambo à  l`échafaud doivent réfléchir 100 000 fois. En 1993, les manifestants de l'Udps n'avaient-ils pas déchiré le drapeau du Zaïre ? N'avaient-ils pas enterré un cercueil avec l'effigie de Mobutu ? Qui était arrêté ? Alors que le régime Mobutu était fort ? L'Udps n'a aucune leçon à  donner. Des compatriotes sont morts calcinés au siège de l'Udps, silence radio sur tous ces morts ?

Des criminels, bandits et Kulunas en cravate qui circulent librement au Congo, ne les voient-il pas ? Les Dinosaures Mobutistes se pavanent, les apparatchiks Joséphistes se cancanent paisiblement. Un drapeau déchiré peut se recoudre mais des vies fauchées, que fait-on ? Le Général John Numbi a massacré les adeptes de Bundu Dia Kongo; Floribert Chebeya, l'icà´ne des droits de l'homme, a été étouffé avec un sachet sur sa tête au quartier général de la police nationale congolaise, on a retrouvé son corps derrière sa voiture avec des préservatifs dans ses poches, tordu son cou tournait tout seul, quant à  fidèle Bazana qui était plus fort, son corps a été jeté aux chiens de la police; Armand Tungulu est mort pour avoir lancé un caillou sur le cortège d'Alias Kabila; avec son opération Likofi, le général Kanyama a tué des jeunes communément appelés "Schégués"et leurs corps jetés dans le fleuve Congo; Yann Boshab, le fils de Evariste Boshab alors président de l'Assemblée nationale, a tué des compatriotes sur le Boulevard du 30 juin à  Kinshasa et il a contribué à  extraire son fils de la justice pour l'Europe; le même Evariste Boshab alors ministre de l'Intérieur a qualifié d'"Indigents" des compatriotes enterrés dans des fosses communes à  Maluku...etc

Le mépris du peuple congolais dure et va-t-il durer encore combien de temps ? 20 ans d'occupation rwandaise, 12 millions des morts, des femmes enterrées vivantes à  Makobola, Mwenga, Kasika, des enfants pillés dans des mortiers par des soldats rwandais, des femmes éventrées, d'autres inoculées par le virus du VIH, des massacres des populations civiles sans défense, en Ituri, Beni, Butembo...Depuis sa Nomination Électorale, Tshilombo a fait d'Alias Kabila, son partenaire. Le fils de Tshisekedi est ami-ami avec Paul Kagamé, bourreau du peuple congolais. Ce dernier vient encore fouler le sol de Bukavu, invité par Tsshilombo. trois élections tronquées: Élection Louis Michel 2006, "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi, président de la fameuse Haute Autorité des Médias (HAM) a annulé le débat démocratique inscrit dans le Constitution de la transition , qui devait opposer Jean-Pierre Bemba et Alias Kabila. Il a muselé les journalistes, bà¢illonné des médias et opposants. Comme récompense, "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi a été nommé Rapporteur au Sénat. Et C'est lui qui a rédigé la loi sur les anciens chefs d'Etat qui octroie à  Alias Kabila 62 mille dollars par mois. Personne n'a jamais levé son doigt face aux magouilles de "Momo" qui aujourd'hui est dans le sillage de l'imposteur-usurpateur Tshilombo ! Election 2011, Etienne Tshisekedi gagne on proclame Alias kabila. Mieux on débauche à  tour de bras dans l'Udps, parti familial des tribalistes. Samy Badibanga est nommé Premier ministre, lui qui parlait des fosses communes de Maluku s'est tu, comme une lampe tempête qui n'a plus du pétrole. Bruno Tshibala, un autre membre de l'Udps, s'est fait volé 400 mille dollars dans sa résidence de Premier ministre. Personne n'est allée en prison pour ça. Election du 30 décembre 2018, il y a eu deal entre Tshilombo et Alias Kabila, contre le peuple congolais. Tshilombo est bénéficiaire d'une nomination électorale. Il faut dire que les Congolais regrettent de plus en plus l'époque Mobutu.

Le 4 octobre passé, le Maréchal Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu Waza Banga aurait eu 89 ans et, avec lui vivant :

• Lui vivant, l`intégrité territoriale serait préservée ;

• Lui vivant, le Rwanda, l`Ouganda, le Burundi et d`autres pays limitrophes ou tout autre pays ne se seraient même pas fait l`idée d`attaquer le Zaïre ;

• Lui vivant l`invasion tutsie n`aurait jamais eu lieu ;

• Lui vivant, aucune armée étrangère ne pouvait franchir les frontières de notre pays ;

• Lui vivant, aucune borne de nos frontières avec nos pays voisins n`aurait bouge d`un iota ;

• Lui vivant, notre défense serait toujours à  point nommée et que notre diplomatie serait toujours dissuasive ;

• Lui vivant, il n`aurait jamais autorisé le Ministre des Affaires de procéder, sans condition, la reprise des relations diplomatiques avec la Rwanda, l`Ouganda et le Burundi, au contraire il aurait déclaré la suspension ou le refroidissement des relations diplomatiques avec des pays qui œ“uvrent pour la pérennisation de l`occupation de notre pays ;

• Lui vivant, la MONUSCO ne serait jamais comporte en maitre absolu au sein de notre pays ;

• Lui vivant la parole du Zaïre et sa signature seraient toujours respectées dans toutes les instances internationales (ONU, Union Africaine et autres) ;

• Lui vivant, aucune armée étrangère ne serait hasardée de pénétrer notre territoire national sans craindre des représailles de la part des Forces Armées Zaïroises.

• Lui vivant, des opérations de brassage, de mixage tendant à  infiltrer des troupes tutsies-rwandaises au sein de notre armée en vue de la démanteler n`aurait jamais eu lieu ;

• Lui vivant, il n`aurait jamais nommé des officiers généraux étrangers et encore moins de leur confier le commandement des régions militaires ou le commandement des camps militaires qu`aujourd`hui ils sont confiés à  des anciens criminels de l`Armée Patriotique Rwandaise de Paul Kagamé, (répertoriés par le rapport Mapping de l`ONU d`octobre 2010), notamment les bases de Kamina de Kitona le commandant de l`EFO-Kananga, le Camp Tshatshi etc… ;

• Lui vivant des opérations bidons de la MONUC telles que Amani I, Amani II ou Kimia I et Kimia II n`auraient jamais eu lieu ;

• Lui vivant, aucun étranger n`aurait jamais été autorisé à  œ“uvrer au sein des services de renseignement, ANR, DEMIAP etc…

• Lui vivant, il n`aurait jamais accepté, alors jamais, que des tutsis-rwandais fussent envoyés à  l`étranger avec de fausses identités congolaises et passeports congolais ;

• Lui vivant, il n`aurait jamais autorisé aucune délégation zaïroise d`aller négocier un quelconque accord fusse-t-il de paix avec des va-nu-pieds du RCD/Goma, du CNDP ou du M23 ;

• Lui vivant, les accords de Lusaka, de Sun City, les récents accords d`Addis-Abeba, les rounds de Kampala (une dizaine), la signature à  Nairobi du texte des pourparlers de Kampala n`auraient jamais eu lieu ;

• Lui vivant, il n`aurait jamais accepté afin que un de ses Ministre se rendit à  Kigali ni à  Kampala aller brader la souveraineté de notre pays comme l`avait fait par deux fois Raymond Tshibanda, Ministre de la Coopération régionale d`abord en 2009 avec le CNDP, et ensuite comme Ministre des Affaires Étrangères actuellement en signant l`accord de Nairobi avec des criminels du M23 ;

• Lui vivant, le parlement zaïrois n`aurait jamais votes des lois scélérates amnistiant des criminels tutsis-rwandais et autres comme ceux du PPRD, RCD/Goma, CNDP ou du M23, ayant commis des crimes de guerre, des crimes contre l`humanité, des crimes en série, des crimes de génocide et des crimes de génocide et pour des crimes économiques (pillages, vols) etc.. ;

• Lui vivant, des plaintes contre le Rwanda, l`Ouganda, le Burundi, le Zimbabwe et contre d`autres pays seraient toujours de mise et ;

• Lui vivant, la souveraineté du Zaïre ne serait pas galvaudée par des acteurs obscurs du `` théà¢tre de chez nous » qui composent le gouvernement fantoche de Kinshasa ;

• Lui vivant, les fausses rebellions n`auraient jamais eu lieu ;

• Lui vivant, les tueurs-tutsis-rwandais n`auraient jamais touché un seul cheveu des femmes congolaises ou d`enfants congolais ;

• Lui vivant, des traîtres a la comme les généraux Amisi Tango-Fort, Liwanga, Bisengimana et autres seraient déjà  traduit en Cour Martiale et exécutes conformément à  la loi ;

• Lui vivant, il n`y aurait jamais eu le morcellement de notre pays ;

• Lui vivant, la Gécamines n`aurait jamais été dépecée ;

• Lui vivant, la vente des carrés miniers n`aurait jamais eu lieu ;

• Lui vivant, il n`y aurait jamais eu des massacres à  répétition à  Beni ou ailleurs en R.D.C. ;

• Lui vivant, il n`y aurait jamais eu des fosses communes…

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 24 septembre 2019

Bokoto TV: Boketshu wa Yambo, prophète de la Nation et chouchou de la diaspora !

TV: Boketshu wa Yambo, prophète de la Nation et chouchou de la diaspora !

Cette photo de Boketshu Wa Yambo, prise à  Paris,au métro Bon Sergent est une propriété de Réveil FM International. Je l'ai prise, le 16 septembre 2011, lors de la manifestation des patriotes- résistants-Combattants Congolais, contre la venue de Paul Kagamé, bourreau du peuple congolais et Hitler Africain, à  Paris invité et reçu par le président Nicolas Sarkozy. Boketshu Wa Yambo avait enfilé une tenue de combat. Il est dans un combat pour la libération du peuple congolais. Courageux, il est un éveilleur de conscience. Il fait merveilleusement son travail et ne se lasse jamais.

Il est difficile de ne pas aimer Boketshu Wa Yambo, un Grand Patriote et Résistant Congolais en Belgique. Boketshu Wa Yambo est un Grand Leader ! Il dépasse en esprit et vérité de loin ceux qui se prétendent être des intello congolais, qui ont été dans des meilleures universités du monde. Ils s'expriment sans doute mieux en français, anglais, allemand, chinois...mais ils sont des ventriotes. Ils sont tétanisés à  l'idée de défendre la Nation avec ses mots propres, en puisant sa force dans la Parole de Dieu et dans tous les Congolais morts pour la Patrie: Papa Simon Kimbangu, Patrice Eméry Lumumba, Soeur Anuarite Nengapeta, Bakanja, fervent chrétien sous la colonisation, les cardinaux Malula et Etsou, Floribert Chebeya , l'icà´ne des droits de l'homme en RDC, Fidèle Bazana, que l'on a jamais retrouvé le corps, Cedrick Nyanza, le jeune qui s'est immolé au Kongo-Central, Rossy Mukendi , le peuple gagne toujours, Thérèse Kapangala, Alain Moloto, chantre et serviteur de Dieu...A chacune de ses émissions, il fait appel à  papa Simon Kimbangu et à  tous ceux qui sont morts pour le Congo.

Boketshu Wa Yambo connait très bien Angwalima Félix Pétain Bizimungu Tshilombo, l'ivrogne de Matongé-Ixelles, qui a vécu toute sa vie en Belge, avec l'aide de l'Etat belge: CPES ! Cupide, amoureux de Mammon et mafieux, Tshilombo était déjà  en négociation avec le régime d'Alias kabila à  Ibiza, Venise, Paris et Bruxelles. Que Boketsu Wa Yambo n'a cessé de dénoncer. Et le fourbe et roublard de Tshilombo a toujours nié.

Dauphin d'Alias Kabila dans l'opposition, Angwalima Félix Pétain Bizimungu Tshilombo lors de l'élection du 30 décembre 2018 n'a obtenu que 15%. Pour accéder à  la présidence, Tshilombo a bénéficié d'une Nomination Électorale. Alias Kabila ayant la main mise sur la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), la Cour Constitutionnelle et toutes les institutions de la République. Alias Kabila a fabriqué son pantin, marionnette et masque Angwalima Félix Pétain Bizimungu Tshilombo est le bouclier d'Alias Kabila. A Kigali, il a écrit dans le livre d'or du mémorial du génocide rwandais que les 12 millions de Congolais étaient morts par "Effets collatéraux". A Bruxelles, il a demandé la levée des sanctions contre les apparatchiks Joséphistes. Et il a même déclaré sans honte, qu'il ne va pas fouiller dans le passé. Or c'est justement parce qu'il ya occupation au Congo, avec ses cohortes des crimes des populations congolaises, que Boketshu Wa Yambo s'est levé et dénonce.

Association des malfaiteurs: La femme menteuse Luba (64 ans) qui a menti qu'elle était agressée par Boketshu Wa yambo et 20 personnes. Que fait Angwalima Félix Pétain Bizimungu Tshilombo aux cà´tés de cette menteuse de femme ?

Tribaliste 1000%, avant son arrivée à  Bruxelles, le 16 septembre, Angwalima Félix Bizimungu Tshilombo a usé et abusé de l'argent de l'Etat congolais en imprimant des pagnes et T-shirt à  son effigie, comme sous la dictature de Mobutu, son équipe des Bena Mpuka a distribué 400 euros à  toutes les femmes uniquement Lubas-Kasaïennes pour aller accueillir, l'imposteur-usurpateur et illégitime à  l'aéroport militaire belge. Cette corruption avérée, de la part d'un pantin-marionnette d'Alias Kabila n'a pas été du goà»t de tout le monde.

Si à  Londres, le patriarche Julien Ciakudia a dénoncé dans deux émissions vidéos le pantisme de Tshilombo, ses mensonges et fourberies du peuple luba-Kasaïen, qui ne bénéficie en rien de soutenir un putschiste électoral.Tshilombo n'a pas le droit de lever le peuple Luba Kasaïen contre les autres Congolais. Les Luba sont Congolais, ils souffrent autant que d'autres peuples, malgré la Nomination Électorale de Angwalima Félix Pétain Bizimungu Tshilombo. Son pouvoir n'est pas congolais encore moins Luba. C'est le 17 septembre que la diaspora congolais avec ses patriotes-Résistants-Combattants ont gagné le match médiatique face aux amateurs de l'équipe tribale de Tshilombo qui s'est appuyé uniquement sur des tribaux. Fiasco totale. Il s'est appuyé sur des médias belges, mais les médias alternatifs et les réseaux sociaux usés par la diaspora ont damé les pions et remporté la victoire communicationnelle.

En prophète de la Nation, avec slogan de "Bokotooo, Bokotooo, Bokotooo...l'heure est grave", Boketshu Wa Yambo a été en première ligne, avec des patriotes-résistants-Combattants Congolais venus de toute l'Europe, qui ont gagné les rues de Bruxelles et l'opinion publique pour dénoncer la visite d'un putschiste électoral en Belgique. Le 17 septembre, Boketshu Wa Yambo a prouvé à  la face du monde, qu'il est un grand leader dans la diaspora congolaise. Il est aimé et chouchouté ! Angwalima Félix Pétain Bizimungu Tshilombo était tellement humilié par des compatriotes, qu'il s'est mis à  saluer des murs !

Mais le même 17 septembre, une vieille Maman Luba-Kasaïenne de 64 ans, habituée de Nganda Matongé-Ixelles, fanatique et tribaliste de Tshilombo, payée par ce dernier pour perpéturbé la grande mobilisation des combattants, a voulu créer du Buzz en déclarant que 20 personnes dont Boketshu Wa Yambo l'avait agressé. Cette femme menteuse est allé prendre sa bière tranquillement. Et lorsqu'elle est interrogée, elle sort toutes les larmes de crocodiles de son corps. La femme menteuse Luba a simplement oublié que les rues de Bruxelles sont truffés des caméras comme toutes les grandes capitales occidentales. L'ivrogne de Matongé n'est nullement la cible de Boketsu Wa Yambo. Cette menteuse et tribalise de femme, malgré ses 64 ans, a voulu tribaliser sa fausse agression et accusation. Boketshu Wa Yambo se bat pour la Nation congolaise, il ne peut être contre aucune tribu du Congo. Boketshu Wa yambo a répondu aux fallacieuses accusations d`agression de la maman menteuse de Matongé "Asala Kala" ! Le prophète de la Nation et chouchou de la diaspora a dit qu`il n`était même pas présent au moment de l`altercation, cette dernière s`étant déroulée aux alentours de 9h, lui est arrivé à  la marche vers 11H30.

Comme une association des malfaiteurs, la menteuse femme kasaïenne a été au meeting des tribaux et elle a été placé à  la place des VIP. A la fin , elle a parlé avec Angwalima Félix Pétain Bizimungu Tshilombo.

Faussaire, Fraudeur, tricheur, Tshilombo a été humulié par la diaspora congolaise à  Bruxelles. Toute la journée du 17 septembre, les Congolais ont scandé ce refrain: "Tshilombo Moyibi Tala Makambo osali ! Tshilombo Zoba Tala Makambo Osali ! " L'ancien Checkuleur de Matongo avec voulu se venger de Boketshu Wa Yambo, qui a contribué à  mettre en échec sa visite en Belgique, Tshilombo a utilisé une femme menteuse et ivrogne de Matongé, qui a fabriqué de toutes pièces son agression. On voit la femme ivrogne à  gauche de Tshilombo à  Bruxelles.

Échec et mat, encore une fois de Tshilombo, voleur de destin du peuple congolais.

La République démocratique du Congo est sous occupation Ougando-Rwandaise, qui pillent ses ressourcent. Alias Kabila, après 18 ans de régime d'imposture et d'occupation , vient de fabriquer un nouveau paradigme qui va faire des émules en Afrique. Honni par le peuple congolais, Alias Kabila a fait un deal avec un individu cupide et cancre écervelé, Angwalima Félix Pétain Bizimungu Tshilombo. Président Quado et Nommé. Il n'a aucun pouvoir. Il est pantin et marionnette !

L'équation est claire aujourd'hui: Toucher à  Boketshu Wa yambo, prophète de la nation, l'homme des vérités crues, c'est toucher à  la résistance congolaise. Ce qui est inadmissible et inacceptable. Par coterie tribale et élans tribaux, certains de ceux qui luttaient pour la démocratie au Congo, ont rejoint le Faussaire et fraudeur Tshilombo, qui ne cesse de faire des promesses alambiquées alors qu'il n'a aucun pouvoir. Le cancre écervelé a fait exprès de n'avoir un gouvernement après 7 mois, pour mieux voler et piller la République. Angwalima Tshilombo est un Grand Voleur de l'espoir de tout un peuple. Il est partenaire avec Alias Kabila. Il doit assumer ses turpitudes, roublardises et fourberies.

Boketshu Wa Yambo est comme le prophète Jérémie qui annonça l'arrivée des Chaldéens et prédit la destruction de Jérusalem, ainsi que l'exil des Judéens à  Babylone du fait de leur manque de foi. Il encouragea la réforme de Josias et essaya d'enrayer les progrès de l'idolà¢trie.

Boketshu Wa Yambo ne cesse de dire au peuple congolais d'enlever la peur. La libération se fera sans la peur des occupants.

Lire la suite...

Partager sur : Partager