Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Bruno tshibala

Fil des billets Fil des commentaires

lundi 15 octobre 2018

Erevan: Bruno Tshibala Nzenze, aphone et sa bande des vadrouilleurs !

A quoi sert d'être le plus grand pays francophone au monde et de n'avoir aucun congolais dans les institutions internationales ? Pire de soutenir la candidature du Rwanda, un pays agresseur, criminel, pillard et receleur des ressources de la République démocratique du Congo. Que faisait donc Bruno Tshibala Nzenze au XVIIè Sommet de la Francophonie à  Erevan en Arménie ? L'ancien opposant de l'Udps, qui n'a mieux trouvé que de traverser la rue et devenir Premier ministre d'un gouvernement d'imposture-occupation, a été aphone tout au long du Sommet de la Francophonie. Bruno Tshibala Nzenze n'a même pas toussé dans la salle du Sommet où étaient présents des chefs d'Etat et membres de gouvernements. Représenter un grand pays comme la République démocratique du Congo, être silencieux et suiviste est honteux. La voix de la République démocratique du Congo a été aphone au XVIIè Sommet de la Francophonie à  Erevan en Arménie. Bruno Tshibala Nzenze ne doit pas se targuer d'avoir été un opposant. Les anciens de l'Udps qui sont devenus des Traîtres et Collabos à  la Nation se ramassent à  la pelle. Bruno Tshibala Nzenze sait qu'il n'entrera jamais dans l'histoire du Congo. Il est bon pour la poubelle de la République.

Avec Alias sans Kabila à  Erevan ? Bruno Tshibala, le ventriote, inconstant et girouette politique s'est affiché à  Erevan sans charisme, comme chef de la délégation composée de bras cassés, vadrouilleurs et troubadours de la République démocratique du Congo, en remplaçant celui qui brille par son absence éternelle, Alias "Joseph Kabila", le barbu et incapacitaire de Kingakati. Devenu "Millionnaire" du dimanche, avec des millions cachés, Bruno Tshibala Nzenze, le repu de la République avait hà¢te que le Sommet se clà´ture pour passer à  Dubaï et faire des emplettes.

Amener des vadrouilleurs-troubadours à  un Sommet stratégique où l'avenir de la RDC en dépend, est un non-sens. Que pense Bruno Tshibala Nzenze de la désignation de la rwandaise Louis Mushikiwabo au Secrétariat Général de l'OIF ? Pourquoi la RDC n'a pas postulé ? Quelles sont les raisons ? Il n'y a donc aucun congolais capable d'occuper ce poste ? Pourquoi la RDC ne s'est pas abstenue de voter pour Louise Mushikiwabo ? Avec tous les crimes contre l'humanité que la soldatesque rwandaise a commise sur le sol congolais, le pillage des ressources congolais et le recel de mêmes ressources la RDC donne sa voix au Rwanda ? Mais quel genre de politicailleur est Bruno Tshibala Nzenze ? Porter des lunettes noires en plein jour ne suffit plus.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 11 décembre 2017

Bruno Tshibala, Premier ministre d'un gouvernement quado qui fait l'Opa sur l'Udps !

Bruno Tshibala élu président de l'Udps

Comment Bruno Tshibala, 62 ans, qui est Premier ministre aux affaires, est incapable de créer son propre parti politique ? Pourquoi s'accrocher à  l'Udps qui a exclu et se faire proclamer par acclamation comme à  la Douma soviétique "Président de l'Udps" ? Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond. Comment Bruno Tshibala, qui est le mari de la nièce de Maman Marthe Tshisekedi, l'épouse du Président Etienne Tshisekedi décédé, va-t-il s'y prendre pour occuper le siège de l'Udps ? On croit marcher sur la tête ! Dire que son folklore de congrès Udps, qui l'a plébiscité sur 494 participants, 468 ont voté Bruno Tshibala, le seul candidat en lice sans concurrents. Financé entièrement par l'imposteur de Kingakati, alias Joseph Kabila.

Haro aux fanatiques ethno-tribalistes, des inconscients de la République ! Y en a marre de ceux qui considèrent l'Udps comme le "Tshintu Tetu". Ses adeptes n'ont qu'à  aller se rhabiller.

Bruno Tshibala fait son Opa sur l'Udps

L`Udps apparaît de plus en plus auprès des congolais comme la machine à  fabriquer les traîtres et transfuges ! De Évariste Boshab, l'homme de main de Louis Michel qui l'a placé comme Directeur de cabinet d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale, qui publia en juin 2013, un ouvrage bidon dans un style ampoulé au titre révélateur des intentions d'un homme versatile: "Entre la révision de la Constitution et l`inanition de l`Etat".

Félix Tshilombo, le fils d'Etienne Tshisekedi, qui n'a jamais pipé un mot, sur le comportement désinvolte de son ami de toujours, Samy Badibanga, un affairiste qui est allé à  la mangeoire joséphiste, qui a ramassé 6 millions de dollars de sortie à  la Primature, du 17 novembre 2016 au 18 mai 2017 soit 6 mois et 1 jour, et ne trouve rien à  dire qu'ayant son buste le long du fleuve, il s'extasie puisqu'il est entré dans l'histoire de la République démocratique du Congo.

Félix Tshilombo qui se cache lorsqu'il appelle à  manifester à  Kinshasa, ne trouve mieux à  faire que de sillonner les capitales occidentales pour chercher le poste de Premier ministre, pendant que son père est enterré provisoirement en Belgique. Comment faut-il dire à  Félix Tshilombo que la diaspora congolaise n'a pas droit de vote. Ses pieds doivent fouler Mbanza-ngungu, Idiofa, Tshikapa, Muene-Ditu, Kolwezi, Butembo, Oicha, Isiro, Lisala...pas nécessairement Bruxelles, Paris, Londres, Washington DC. Il n'impressionne personne sauf ceux qui n'ont jamais pris l'avion et voyager.

Que dire de toutes les rencontres secrètes entre l'Udps et l'ANR, la Gestapo d'Alias Joseph Kabila, à  Rome, Ibiza, Venise, Bruxelles et Paris pour une transition avec l'imposteur de trois ans. Ne sommes-nous pas entrain d'entamer la deuxième année d'une transition qui ne dit pas son nom ?

Sans visions, sans budget, sans autorité, sans reconnaissance, Bruno Tshibala est le Premier ministre d'un gouvernement quado ! Des politicailleurs opportunistes, profito-situationnistes et autres débauchés de la fameuse opposition écument son gouvernement. J'en connais plusieurs qui rasent des murs, lorsqu'ils viennent à  Paris en catimini. Fourbes, roublards, ils ont honte d'eux-mêmes surtout de leurs ombres.

Bruno Tshibala est incapable de créer son propre parti

Existe-il combien des partis Udps au Congo ? La RDC vit un régime d'occupation et d'imposture. Tous les traîtres et transfuges de l'Udps contribuent au retardement de la libération du Congo, par des sanguinaires, imposteurs et extrémistes qui ne reculent devant rien.

Bruno Tshibala a été débauché de l'Udps. Aujourd'hui, il est devenu plus joséphistes que les autres Mammouths, Apparatchiks, "Miyibicrates", Ventriotes...

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 9 décembre 2017

10 Questions à  Dominique Kabongo, l`un des leaders politiques de la diaspora !

En possession d'un visa volant, Dominique Kabongo, l'un des leaders politique de la diaspora à  Toronto au Canada, il a été empêché d'embarquer pour la République démocratique du Congo par la douane belge à  Bruxelles, il devait participer aux assises de l'Udps aile Bruno Tshibala. Lucide, Dominique Kabongo, ne voulait pas aller à  Kinshasa pour donner un quitus à  Bruno Tshibala mais plutà´t que ces assises ne soient que les prémices d'un grand congrès fédérateur de l'Udps. Cela fait maintenant quelques années, que Réveil FM International connait ce diplà´mé au Canada en Science - Po et développement international ” Honors B.A ” à  l`Université ” York University au Canada. Il n'a jamais brandit son passeport congolais sur le net, pourtant Dominique Kabongo est un vrai patriote qui vibre en toute simplicité pour le Congo. Lors du Forum International pour "la liberté de la presse, pour les droits de l'homme et contre l'impunité" au Press club de Paris, le 27 mars 2014, Dominique Kabongo était le premier acteur politique congolais a être arrivé dans la salle, pourtant il réside à  Toronto au Canada ! Le comble est qu'il s'est mis à  aider dans l'organisation pour l'événement organisé par Roger Bongos-Afrique Rédaction et Freddy Mulongo-Réveil FM International soit une réussite. A la fin du forum, alors que tout le monde était parti, Dominique Kabongo était toujours là , pour nous encourager, manifester sa solidarité pour le travail qu'Afrique Rédaction et Réveil FM international avaient abattu pour la réussite du forum. Il répond à  nos 10 questions, rapidement comme un visa volant !

Le corps du Leader Maximo Etienne Tshisekedi à  Bruxelles. Toujours au funérarium ou enterré provisoirement ?

1. Réveil FM International: Le sphinx de Limeté, Etienne Tshisekedi est toujours à  la morgue en Belgique. Sa dépouille n'est pas encore rentré au pays pour y être enterré. Qu'est-ce qui bloque ? Est-ce que c'est la faute du régime d'Alias Joseph Kabila comme l'a dit Maman Marthe sur TV5 ? Pourquoi Félix Tshisekedi ne s'investit-il pas autant pour que son père soit honoré et enterré dignement ?

Dominique Kabongo. La chose la plus triste est celle de l'instrumentalisation du président Etienne Tshisekedi et cela même dans la mort. C'est révoltant car son à¢me aire toujours et cela n'est pas conforme a nos coutumes Bantu. Maintenant à  qui incombe la responsabilité et bien a mon humble avis ça commence d'abord par la famille biologique ensuite celle politique. Qu'on l'aime ou pas il faut reconnaître que Joseph Kabila avait initialement mis les moyens pour qu'Etienne Tshisekedi reçoive des obsèques digne de son rang. C'est qui est vrai est qu'également certains membres de la famille ont marchandé le retour de la dépouille d'Etienne Tshisekedi en la conditionnant à  la nomination de Felix Tshisekedi comme Premier Ministre en vertu des accords de la Saint Sylvestre. Suite à  l'ouverture de cette brèche nous nous retrouvons aujourd'hui 11 mois après sans résultat. C'est dommage car un homme de cette envergure mérite beaucoup mieux.

Manifestation du 30 novembre dernier, Félix Tshisekedi a reconnu son "Erreur de stratégie". Photo Réveil FM International

2. Réveil FM International: Lors de la marche du 30 nov dernier, Félix Tshisekedi, président du Rassemblement aile-13ème rue de Limeté a reconnu son erreur de stratégie, puisqu'il ne savait pas que la police allait encercler son domicile, qu'en pensez-vous ?

Dominique Kabongo. Pour conduire un pays et non pas le moindre mais la Rdc dans sa densité et complexité, il faut avoir une vision claire et savoir l'articuler dans des termes très simple. Ce que Félix Tshisekedi le président du Rassemblement nous offre, c'est du déjà  vu, car les mêmes causes produisent les mêmes effets. L'heure de la confrontation frontale avec le pouvoir en place se fut le 19 décembre 2016, mais la colère du peuple a été désamorcée avec ce fameux accord de la St-Sylvestre une bourde en soi. Aujourd'hui le Président du Rassemblement tente encore une fois de plus de nous distraire avec son spectacle désolant. La population ne les écoute plus.

Députés godillots, corrompus et ventriotes au palais du peuple à  Kinshasa

3. Réveil FM International: Pour 1500 dollars à  chaque député godillot au lieu de 2500 dollars convenus, les applaudisseurs du palais du peuple ont tripatouillé et voté une loi électorale alambiquée qui risque d'avoir des conséquences après. La Constitution limite le mandat du président à  deux mandats, pourquoi tant des manœ“uvres d'Alias Joseph Kabila et ses apparatchiks corrompus et mafieux ?

Dominique Kabongo. Ce n'est qu'au Congo malheureusement que l'on peut assister a une telle escroquerie. Les soit disant représentants du peuple sensés résoudre et améliorer les conditions de vie des citoyens et bien ils se font corrompre à  grande échelle. Ils vendent leur à¢me contre des espèces sonnantes et trébuchantes...des miettes d'ailleurs. Cette classe politique est complètement démissionnaire des réalités de Congolais et il faut absolument rompre avec elle. Voila pourquoi moi j'appelle toujours au renouveau de notre société dans son ensemble ainsi qu'au renouvellement du contrat social entre les dirigeants et le peuple. L'objectif de la nouvelle loi électorale est de confisquer et étouffer les voies des petits citoyens en adoptant le format des grands électeurs. Ce n'est que dans ce format que la Kabilie pourrait asseoir leur tricherie et conserver le pouvoir. Ceci permettrez à  Joseph Kabila beaucoup de flexibilité dont éventuellement d'orchestrer un scénario à  la Putine-Medvedev en Russie. Nous devons dénoncer et rejeter cette supercherie.

Des migrants noirs en Libye

4. Réveil FM International: Le reportage de CNN sur l''esclavage des noirs africains en Libye a choqué. Pourtant cela faisait des mois que les ong internationales en parlaient sans qu'il y ait effet. Y-a-t-il eu manipulation pour soulever les noirs contre les arabes ? Pourquoi les chefs d'Etats africains sont bouches cousues ?

Dominique Kabongo. Absolument il y a une manipulation, je pense que les Usa se presente en pompiers aujourd'hui en Libye contre le traite des noirs alors que ils en sont responsable car en orchestrant la chute de Khadafi ,il ont plante le décor. Il faut comprendre la politique internationale pour se situer sur le dossier de la Lybie. Contenu de la crise économique qui plane toujours en occident, il faut trouver les moyens pour alimenter les économies respectives. L'Afrique redevient à  nouveau le nouvel El Dorado et les intérêts de grandes puissances redessinent les enjeux en fonction des intérêts. Par conséquent il fallait absolument déstabiliser la Libye et ce que nous voyons ne sont rien d'autres que les ramifications collatéraux. N'oubliez pas les enjeux économiques qui ont justifié l'esclavage à  l`époque et bien observez bien et vous les retrouverez encore aujourd'hui. A travers ce dossier libyen vous vous rendez compte à  quelle point les présidents africains n'ont aucun pouvoir sur l`échiquier international. Beaucoup font preuve de manque de courage et c'est dommage. J'ajouterai aussi que ceci démontre à  quel point l'Union Africaine est une coquille vide qui fait ombrage d'elle-même.

Emmanuel Macron à  l'université Joseph Ki-Zerbo à  Ouagadougou au Burkina Faso

5. Réveil FM International: Le président français Emmanuel Macron vient d`effectuer un voyage officiel dans trois pays africains: Le Burkina Faso, le Ghana et la Cà´te d'ivoire. Au l'université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou répondant à  la question d'une étudiante, il a dit qu'il n'était pas là  pour rétablir l'électricité à  l'université et que c'était l'affaire du président de Burkina Faso. A-t-il eu raison de faire une telle déclaration ? A-t-on frà´ler l'incident diplomatique ? Pourquoi les étudiants africains croient-ils que les présidents occidentaux doivent tout faire pour eux ?

Dominique Kabongo. Le président Macron a dit tout haut (peut être en blaguant) ce que pensent beaucoup d'occidentaux. Si les pays africains étaient véritablement des pays souverains alors oui on aurait frà´ler l'incident diplomatique mais lorsque l'on se comporte toujours en subalterne et bien on encaisse tout genre des coups pour ne pas dire insultes. Les africains que nous sommes doivent cesser de rêver et attendre que les occidentaux ou asiatiques viendront résoudre leurs problèmes. Cela n'arrivera JAMAIS par conséquent, ils doivent rompre avec cette approche paternaliste et véritablement s'assumer. La jeunesse africaine doit rompre avec ces dirigeants dinosaures qui investissent seulement dans leurs clans ethniques et ne projettent rien pour leur avenir. Nous y sommes maintenant je le vois, je le sens das l'air l'heure de rupture avec le statut quo sonne. Vous n'avez qu'a observer l`effervescence qui se manifeste sur le continent pour vous faire une idée et je pense que tout partira de la RDC.

Bruno Tshibala, Premier ministre d'Alias Joseph Kabila, a ouvert son congrès de l'Udps

6. Réveil FM International: Vous devriez aller à  Kinshasa pour participer au conclave de l'Udps Bruno Tshibala, la douane belge vous a empêché d'embarquer. Dites-nous, y a-t-il combien d'Udps ? Bruno Tshibala qui est Premier ministre d'Alias Joseph Kabila peut-il se prévaloir encore de l'opposition ?

Dominique Kabongo.Oui j`étais en route pour Kinshasa au moment ou nous échangeons, mais le douanier belge n'a pas voulu reconnaître le visa Volant qui m'a été octroyé. C'est quand même étrange que j'ai présenté ce visa depuis Toronto ou il n'y avait aucun problème sauf chez le colon douanier Belge qui tient des propos méprisant à  l'égard du document présenté. Cela traduit ce que tout ce beau monde pensent réellement de nous, nous sommes vraiment au bas de l`échelle. Je trouve toujours que les Congolais simplifient souvent les affaires politiques aux affaires culturelles, je précise la musique. D'ailleurs nous utilisons souvent le terme Wengetisation en référence à  ce groupe qui s'est divisé. C'est une erreur, l'UDPS est et un et indivisible entant que parti politique parce que c'est le parti du peuple congolais, bien qu'animé par différents acteurs, il appartient au peuple congolais, Bruno Tshibala est aujourd'hui Premier Ministre pas parce qu'il s'appelle Tshibala mais parce qu'il fait parti de l'UDPS. A tort ou a raison indépendamment d'où on se situe il est issue de Genval et la suite orchestré par le feu Président Etienne Tshisekedi donc nous vu que nous sommes ceux qui avions rejeter Genval, dialogue et la suite nous ne pouvons pas commenter sur leurs querelles intestines suite a leur accord. Cela dit Tshibala met les moyens à  la disposition des assises pour le parti et moi comme beaucoup tant d'autres hauts cadres y sont conviés pour crever l`abcès et trouver des solutions pour notre parti fragilise. Et bien laissez moi vous dire que ceci est une aubaine pour traiter les problèmes de fond. Ceci peut nous permettre de déboucher sur une voie royale pour enfin résoudre cette crise qui menace la disparition de notre parti. Voila pourquoi je partais pour Kinshasa, maintenant je respecte et comprends ceux qui s'y opposent en estimant que ceci est un congres du pouvoir et tout cela peut bien être vrai car il est Premier Ministre de Kabila. Cependant moi je pense qu'il faut prendre son courage et dans ce forum émettre un point de vue contraire avec des arguments à  l'appui au lieu de tout simplement rejeter et probablement contester par après. Pour moi, c'est ça faire preuve de leadership .

HRW, le rapport d'Ida Sawyer sur les mercenaires et criminels du M23 recrutés par le régime de Kinshasa pour tuer des manifestants ne plait pas aux Mammouths Joséphistes

7. Réveil FM International: Avons-nous en RDC une classe politique responsable ? Pourquoi les politicailleurs ne sautent-ils pas sur l'occasion du Rapport de HRW sur les mercenaires du M23 sont recrutés par le régime pour assassiner des congolais lors des manifestations ? Pourquoi ne dénoncent-ils pas ? Pourquoi n'exigent-ils pas une commission d'enquête indépendante puisque le régime dit que c'est du mensonge ?

Dominique Kabongo. Non pas tout, Il faut carrement une rupture avec cette classe politique interne. Nous avons besoin de renouveau, de refondement de la classe politique, une qui adhère aux valeurs de l`intérêt commun au lieu l`égoïsme et la cupidité a laquelle nous assistons aujord;hui.Le rapport de HRW et meme le fameuse nouvelle loi électorale sont des aubaines pour démontrer leurs capacités de toucher aux vrais enjeux. Malheureusement ils ne le font pas, ils ne cessent de nous parler du 31 décembre 2018 étant la fin du mandat de Joseph Kabila. A travers un tel comportement ils ne doivent être surpris d`être taxe d'accompagnateur du régime en place. Il ne faut rien espérer d'eux.

Policailleurs ventriotes, des "Mabumucrates" patentés

8. Nos politicailleurs sont incapables de mobiliser 1 millions de congolais à  Kinshasa la capitale qui regorge plus de 12 millions d'habitants. Est-ce que c'est par manque des stratégies ? Ou comme les clament les autres: Nos politicailleurs sont des accompagnateurs du régime d'imposture et d'occupation ...

Dominique Kabongo. Quand vous êtes dans l'obscurantisme, vous récolterez la tempête surtout en ce moment ci. Apres tant d`années voir décennies notre pays la RDC arrive au moment de la lumière et par conséquent la solution ne peut que provenir de ceux qui sont revêtu de la vertu. Ces politicailleurs comme vous le dites si bien sont habités par des vices et par conséquent la population ne peut pas les suivre, stratégies ou pas. Effectivement je le pense aussi qu'il accompagnent le pouvoir

Le chef Kamwina Nsapu assassiné par le régime d'imposture et d'occupation

9. Réveil FM International: Le grand chef Kamwina Nsapu était-il un terroriste ? Pourquoi Alias Joseph Kabila à  Kananga l'a traité de terroriste aucun Kasaïen n'a quitté la salle ? D'ailleurs pour quoi les apparatchiks Kasaïens ne soulèvent jamais le cas de son odieux assassinat ?

Dominique Kabongo. Non, le grand Chef Kamwina Nsapu n`était pas un terroriste mais plutà´t un patriote et un véritable gardien du temple. Il a été assassiné en défendant une cause noble celle de protéger son territoire ainsi que ses ressortissants et ceux-la malgré la trahison inaudible des fils de la région. Je manque des mots assez forts pour décrire le comportement des politiciens kasaiens à  l`intérieur face a ce énième génocide du peuple kasaien. Peut-être un jour on pourra y revenir car c'est ingérable et inacceptable, pour notre part nous avions hausse le ton a travers la tribune de l'opposition Congolaise face a la tragédie du Kasaï. Tout y est dit.

10. Réveil FM International: Qu'est-ce qui va se passer le 31 décembre ?

10. Avec cette amateurisme politique que nous voyons au pays, je crois que le 31 décembre sera une journée comme les autres si ce n'est que c'est le réveillon ou les Congolais vont encore traverser une année de désolation. J'aimerais dire au peuple Congolais que je crois fermement que le meilleur est devant nous, nous devons nous inspirez de notre histoire, celle écrite par nous mêmes, se baser sur les valeurs qui ont inspiré nos prophètes, nos pères de l' indépendance et ceux de l'Udps. Seuls nous-mêmes se libérons donc faisons nous confiance et saisissons notre destin ensemble.

Lire la suite...

Partager sur : Partager