Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

dimanche 11 octobre 2020

Goma: Tshilombo muselle la presse, pas des questions sur VK, son Dupond!

Goma: Tshilombo muselle la presse, pas des questions sur VK, son Dupond!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-255000.jpg, oct. 2020

A Goma, lors de la fameuse conférence de presse où il a déclaré que pour Minembwe, il n'était pas au courant car en vadrouille hors du pays. Tshilombo avait instruit ses services auprès des journalistes: Aucune question sur le procès de 100 jours, aucune question sur Vital Kamerhe, son directeur de cabinet, son emprisonnement à Makala, sa sortie en catimini et son séjour chez lui...

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-255

A Goma, avant son arrivée, des militants de l'UNC avaient barricadé la route principale. 

freddy-mulongo-angwalima-faussaire-3

Pourquoi Tshivube Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba a-t-il donné des ordres à ses services, qu'aucun journaliste ne lui pose la question sur Vital Kamerhe, son Dupond ? Ni sur le procès programme de 100 jours, où il a été énormément cité par son directeur de cabinet Kamerhe ? La braquage de la République avec 58 millions de dollars avec des maisons préfabriquées en Turquie, une escroquerie outrecuidante de l'Etat congolais !

freddy-mulongo-kamerhe-8

Pourquoi aucune question sur la coalition Cach ?  Minée par les rivalités entre l’UDPS et l’UNC, la coalition Cach, qui a conduit Félix Tshilombo  au pouvoir bat de l'aille depuis l'arrestation puis l'emprisonnement de Vital Kamerhe, qui aidait à "présidentialiser" un individu, Monsieur 15% qui n'est arrivé là que nomination électorale.  Avant le braquage de la République de 58 millions, il y a eu d'abord "l'affaire 15 millions" révélée en août 2019.  Les Bena Mpuka, Talibans , Tribalo-Ethniques et Wewaïstes ont scandé "l'Etat de droit" pour Tshilombo. Les Kamerhistes ont crié à une "manipulation politico-politicienne". 

Depuis l'arrestation de Vital Kamerhe, le mercredi 8 avril à 19 heures, son acheminement au pavillon 8 à Makala, son procès tonitruant, son complice Libanais  Jammal 83 ans, 53 ans au Congo,  qui ne savait pas parler français et qui a fini par s'exprimer  dans la langue de Molière, l'assassinat du juge président Yanyi Ovungu par des Egyptiens, la garde républicaine de Tshilombo pour mieux enfoncer VK, sa sortie en catimini de Makala, son séjour à sa résidence...Vital Kamerhe n'a jamais démissionné, il est toujours Directeur de cabinet de Tshilombo. 

Museler des journalistes, intimer les ordres qu'aucun journaliste ne pose la question sur Vital Kamerhe et la coalition Cach, est une atteinte flagrante de la liberté de la presse. Autant poser la question et refuser d'y  répondre que de museler la presse. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 10 janvier 2019

RDC: Insulte à  la démocratie, Félix Tshilombo nommé Président !

Félix Tshilombo, imposteur, usurpateur, faussaire et vrai dauphin d'Alias Kabila

Valentin Mubake, ancien Tshisekediste-le père a eu raison de dire que "Le vrai dauphin de Kabila était dans l'opposition"! Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères, a déclaré dans la matinée que les résultats des élections en République Démocratique du Congo ne semblent pas `` conformes aux résultats que l'on a pu constater ici ou là  Â». Le président Martin Fayulu parle d`une grande escroquerie d`un hold-up électoral sur RFI : "Ridicules. Ces résultats n'ont rien à  voir avec la vérité des urnes. C'est une vilaine escroquerie de M. Nangaa et de son camp politique. C'est un véritable putsch électoral, c'est incompréhensible. Je demande à  la Cenco, à  l'Eglise du christ au Congo, à  la Symocel et à  tous ceux qui ont observé les élections de me dire la vérité, de publier les résultats. (...) On a volé la victoire du peuple congolais et le peuple congolais n'acceptera jamais que sa victoire lui soit volée..

Tout congolais épris de paix est offusqué et révolté par la nomination d'un président non élu, en lieu et place de la vérité des urnes. Félix Tshilombo a fait un deal avec un odieux régime criminel et terroriste, se faisant nommé sans avoir gagné l'élection présidentielle en République démocratique du Congo, est un imposteur-Usurpateur et Faussaire ! Félix Tshilombo est le seul candidat que les observateurs de la Commission Électorale Nationale indépendante (CENI) ont ramassé 3 paquets de bulletins de vote avec son effigie du candidat N°20 à  Bukavu dans le Sud-Kivu, supposée être la province de Vital Kamerhéon, son directeur de campagne. Combien des paquets ont contribué au bourrage des urnes pour Félix Tshilombo ? La CENI n'a jamais répondu aux vraies questions.

Un des trois paquets du bourrage des urnes pour Félix Tshilombo à  Bukavu

A la différence d'Alias Kabila, arrivée au Congo en 1997 avec des bottes de jardinier et une kalachnikov en bandoulière, il a été catapulté sur le trà´ne du Congo par la mafia internationale pour mieux piller les ressources de la République démocratique du Congo, le tyran-dictateur a commis plusieurs crimes, massacres et tueries des populations civiles, y compris deux hold-up électoraux 2006 et 2011, Félix Tshilombo a une lourde responsabilité en tant que Fils du Congo. Bourricot, spécialiste es école buissonnière écumant tous les Nganda du quartier Matonge à  Bruxelles, bagarreur de rue du type "Apolosa", Félix Alias Joseph Kabila et Félix Tshilombo viennent de voler la présidence de la République à  Martin Fayulu, le vrai gagnant des élections du 30 décembre dernier. Les voleurs et sorciers opèrent la nuit. Alias Kabila qui a publiquement déclaré revenir en 2023 a placé une girouette Félix Tshilombo à  la tête du Congo pour accomplir la mission de Tutsipower: imploser et accélérer la balkanisation ! Le décor était planté: les journalistes accrédités ont été convoqués vers 15h hier après midi et c'est à  3h du matin que Corneille Nangaa a publié ses faux résultats.

Un agent du régime entrain de coller l'affiche de Félix Tshilombo candidat N°20

La vérité des urnes doit aussi parler en République démocratique du Congo. Le peuple congolais ne se laissera pas faire avec ce troisième hold-up électoral d'Alias Kabila avec le masque Félix Tshilombo ! Dans quel pays normal publie t-on les résultats deux semaines après et très tard dans la nuit ? Emmanuel Shadary était le faux dauphin. Le vrai dauphin est Félix Tshilombo, un faux opposant qui a toujours léché dans l'assiette d'Alias Kabila. Sa déclaration alambiquée où il a déclaré qu'Alias Kabila assumera des responsabilités importantes dans la diplomatie après tous ces crimes commis au Congo...n'était pas une blague !

Lire la suite...

Partager sur : Partager