Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Collège de France

Fil des billets Fil des commentaires

dimanche 5 mars 2017

Collège de France: Le Programme d`aide à  l`Accueil en Urgence des Scientifiques en Exil (PAUSE)

Le Programme d`aide à  l`Accueil en Urgence des Scientifiques en Exil (PAUSE), créé le 16 janvier 2017, accorde des subventions aux établissements d`enseignement supérieur et/ou de recherche publics projetant d`accueillir des scientifiques en situation d`urgence.

La prolifération accrue des conflits à  travers le monde et les dérives autoritaires de certains régimes alimentent ce qu`il est convenu d`appeler la `` crise des réfugiés » en Europe. Les scientifiques et les intellectuels, dont la mission est de chercher la vérité et s`oppose par nature à  l`arbitraire et au mensonge qui nourrissent ces crises, sont des cibles désignées de la répression.

à€ ce jour, aucun dispositif national d`aide à  l`accueil des chercheurs et enseignants-chercheurs n‘existait en France, contrairement aux États-Unis, au Royaume-Uni ou en Allemagne. Le Secrétaire d`État à  l`Enseignement supérieur et à  la Recherche, Thierry Mandon, a ainsi décidé et annoncé, le 13 octobre 2016, lors du colloque de rentrée du Collège de France `` Migrations, réfugiés, exils », la création d`un programme d`aide à  l`accueil en urgence des scientifiques en exil (PAUSE).

Doté d`un financement initial du Ministère de l`Éducation nationale de l`Enseignement supérieur et de la Recherche de un million d`euros, ce programme sera piloté depuis le Collège de France et abrité dans les locaux de la Chancellerie des universités de Paris. Une convention entre ces trois institutions portant création du programme a été signée le 16 janvier 2017. Le programme est soutenu par un prestigieux comité de parrainage co-présidé par Edith Heard, professeure au Collège de France, et Alain Prochiantz, Administrateur du Collège de France.

Au terme d`un processus d`évaluation, le programme accorde des aides à  des établissements d`enseignement supérieur et de recherche publics projetant d`accueillir en leur sein des chercheurs et enseignants-chercheurs étrangers en situation d`urgence, en accordant une subvention de co-financement pour des recrutements variant de 20 000 à  60 000 euros. PAUSE a vocation à  se développer grà¢ce à  de nombreux partenariats publics comme privés.

Lire la suite...

Partager sur : Partager