Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Congolais

Fil des billets Fil des commentaires

jeudi 1 avril 2021

Diaspora: Honoré Ngbanda Nzambo enterré en toute intimité en France !

Diaspora: Honoré Ngbanda Nzambo enterré en toute intimité en France !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Honoré !.jpg, avr. 2021

Paix à son âme. De sources sûres, Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba vient d'être enterré en toute intimité par sa famille en France. Décédé le 21 mars dernier à Rabat au Maroc, le corps du père de la résistance a été rapatrié en France, pour des obsèques intimes, réservés uniquement à quelques membres de sa famille. Il est enterré dans un caveau familial jusqu'à libération du Congo.

freddy-mulongo-honore

Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba a fait sa grande part dans la résistance congolaise. Paix à son âme.

La crainte des patriotes, résistants, libérateurs étaient que le corps d'Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba, décédé  soit  enterré au Congo  sous occupation Ougando-Burundo-Rwandaise. La famille a respecté sa volonté de ne pas l'enterrer au Congo, sous un régime d'occupation ! 

Vieux H, comme aimaient l'appeler ses proches de l'Apareco est enterré en France, dans un caveau familial, après des obsèques intimistes. 

Avec l'enterrement d'Honorer Ngbanda Nzambo Ko Atumba, la trompette de la résistance-libération doit sonner l'hallali pour un rassemblent patriotique. Qui ne signifie pas changer des structures mais tout le monde doit regarder dans la même direction. La libération est le cap-objectif ! Mais pas avec des collabos, traîtres et infiltrés.  La République démocratique du Congo est sous occupation. Les Congolais ont le devoir légitime de se libérer. Les pantins-marionnettes et accompagnateurs de l'occupation doivent se ré-saisir. Ceux qui vivent du sang et des malheurs du peuple congolais doivent se raviser.  

La victoire de la libération contre les occupants est spirituelle avant de devenir physique. En cette période du centenaire de Mfumu Kimbangu Diantungunua, lui seul doit être l'étendard.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 26 mars 2021

Diaspora: 11 ans après "Kabila, dégage ! dégage ! dégage ! ", quel bilan ?

Diaspora: 11 ans après "Kabila, dégage ! dégage ! dégage ! ", quel bilan ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

freddy-mulongo-kabila-degage.jpg, mar. 2021

Kabila dégage s'est incrusté dans la mouvance du printemps arabe: Ben Ali dégage en Tunisie, Moubarak dégage en Egypte... Jamais un pays africain n'a autant manifesté en Occident. La diaspora congolaise a battu le record des manifestations avec Kabila dégage! Pour quel bilan ? Mi figue-mi raisin. Les collabos et infiltrés ont récupéré les efforts des autres avec Tshilombo Muana Mboka Ya Moyibi !

freddy-mulongo-kabila-degage

Voir nos sœurs congolaises drapées dans le drapeau de la RDC, l'image paraît belle. Cette photo montre l'unité du Congo dans sa diversité. Ils sont nombreux ceux qui venaient aux manifestations pour se faire remarquer pour mieux se vendre et se faire acheter...avec des miettes. Sans convictions ni idéologies de la résistance. Certains ignorent la dangerosité de la lutte pour la libération d'un pays sous occupation. La résistance n'a besoin ni d'un carnaval encore moins de défilé de mode. La vraie résistance est question des idéaux et convictions. Ce n'est pas une affaire de cabaret ni bussiness.  

268395-256444144372684-100000213002102-1248978-6278925-n

Certains sont devenus des habitués des Marabouts de château rouge pour un éphémère succès dans le combat. D'autres ont commencé à monnayer leur combat. D'autres encore sont devenus des mouchards payés par le régime de Kinshasa à travers BIAC. Le cas de Myriam Chouchouna Kibilu, collabo et traîtresse est symptomatique. Cette femme qui dénonçait dans "Kabila dégage", les viols de femmes à l'Est du Congo, aujourd'hui, elle est  à Kinshasa, aux côtés de Denise Nyakeru.  Elle  injurie, calomnie et nargue la diaspora congolaise. Est-ce que les femmes congolaises ne sont plus violées à l'Est du Congo ? Manifestait-elle à Paris en vérité pour le Congo?  

La résistance n'est pas l'opposition. Les patriotes, résistants et libérateurs  n'ont pas été assez vigilants. La révolution requiert des hommes et femmes convaincus et engagés.  La libération n'a pas besoin de masse ni foule.   Combat  ezali pasi koleka kolona bilanga ya pondu !

freddy-mulongo-kabila-degage-7

La résistance congolaise a été infiltrée par des personnes farfelues et sans convictions claires. Hommes et femmes qui ont voulu jouer aux stars ont d'une manière ou d'autre de falsifier le combat de la libération. Les fossoyeurs du combat sont des Tshisedistes qui se sont engouffrés et ont profité des efforts des autres. Des médiocres, écervelés, tribaux, tribalistes et tribalisés n'avaient qu'un seul objectif, amener Tshisekedi au pouvoir.

ad8df7c1eba8f8989acbcb322cb6fdac-1481986588

Or Etienne Tshisekedi  depuis 2010, souffrait d’Alzheimer, avec une perte de mémoire incommensurable. Les autorités belges informées vont tenter une médiation avec Marthe Kasalu Jibikila, son épouse et ses enfants. Excédée Marthe Kasalu Jibikila ignorant la maladie de son mari Etienne Tshisekedi va lui rappeler qu'il n'avait rien. S'était-il battu pour rien ? C'est Marthe Kasalu Jibikila qui va mettre en exergue son fils Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba pour récupérer le parti Udps. Pour les autorités belges, il fallait que l'Udps fasse comme le Palu, coopère avec le régime d'Alias Kabila, pour avoir des députés à l'Assemblée nationale et des institutions. Si Etienne Tshisekedi wa Mulumba n'a pas été proclamé  à l'élection présidentielle de novembre 2011, les Belges y sont pour beaucoup. La communauté internationale informée de sa maladie d’Alzheimer n'a jamais dénoncé la proclamation d'Alias Kabila. La prestation de serment d'Etienne Tshisekedi chez lui dans sa paillote n'était qu'une mascarade.  Des jeeps de policiers devant la résidence d'Air Zaïre, 10è rue Limeté, était un arrangement avec le régime d'Alias Kabila. "Bolala Pongi Ya Ba bébés", une formule bien trouvée pour endormir la diaspora. Pendant ce temps, Angwalima Tshilombo a été coopté à l'Assemblée nationale, il percevait ses écoulements de député nationale.  Conseiller spécial d’Etienne Tshisekedi de 2009 à 2011, Samy Badibanga de l'Udps sera nommé Premier ministre d'Alias Kabila, sans aucune protestation de l'Udps. Il sera remplacé par Buno Tshibala à la primature, lui aussi de l'Udps... parti accompagnateur du régime d'imposture, d'usurpation et d'occupation d'Alias Kabila. Négociations à Ibiza, Venise, Paris, Bruxelles entre Udps et Majorité Présidentielle d'Alias Kabila ne sont plus à démontrer. Fauchés, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba et Samy Badibanga ont vendu l'Udps à Moïse Katumbi. 

269170-256441987706233-100000213002102-1248944-8382386-n
268395-256444157706016-100000213002102-1248981-6488849-n

Les patriotes-résistants-libérateurs sont nombreux qui n'ont pas cédé aux sirènes d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, voleur de destin du peuple congolais, imposteur, usurpateur, traître et collabo. Tant que les Odon Mbo, Ma Youyou Mutu Mosi, Berry Muekatone, Boketshu wa Yambo, commandant Esso, Coordon Patrick Efondja et autres seront-là toujours débout, le combat pour la libération du Congo se fera.

freddy-mulongo-kabila-degage-12
freddy-mulongo-kabila-degage-5

Kabila dégage, quel bilan ? Insistons sur les sept aspects positifs. 

freddy-mulongo-armand-tungulu-1

1.Arrivé à Kinshasa le 15 septembre 2010 pour une visite privée, Armand Tungulu Mudiandambu est arrêté le 29 septembre par des membres de la garde présidentielle. Il est accusé d’avoir «lapidé» le cortège d' «Alias Kabila» sur l’ex-avenue du 24 novembre, dans la commune de Lingwala. Le 2 octobre, on apprenait via un communiqué à la RTNC, du Parquet général de la République signé par le directeur de cabinet du « PGR », le 1er avocat général de la République, Tasile Tasilo, que Tungulu se serait «suicidé» dans un cachot de la garde présidentielle au Camp Tshatshi. Le 31 décembre 2010, le corps d’un homme présenté comme étant «Armand» Tungulu est furtivement enterré dans un cimetière non autrement identifié en présence d’un «oncle paternel» du disparu, non-autrement identifié. Dix mois après l’annonce du décès, le pouvoir kabiliste fait parvenir à la famille du défunt un document qui ressemble à un certificat de décès via le conseil de l’Etat congolais, l’avocat Moma Kazimbwa Kalumba. Sous le numéro 700/ n°2862, on peut y lire : «Je soussigné Docteur Nzuzi Ntula, certifie que Mr, Mme, Mlle (aucune mention inutile n’est biffée) Tungulu Mudia (sic !) Armand, âgé de 43 ans, domicilié (illisible) c/Ngaba. Date et lieu du décès, chiffre illisible/10/2010. Aucune mention du lieu. Pas un mot sur la cause de la mort. La «note de libération de corps à la morgue» émane du même médecin. Elle est libellée comme suit : « Veuillez libérer le corps de Mr, Tungulu Mudia (?) Armand pour inhumation suivant la réquisition n° RMP 002 de l’OMP colonel Molisho du parquet de l’auditorat militaire général de l’OPJ colonel Molisho. La mort d'Armand Tungulu a boosté , les manifestations Kabila dégage à Paris, Bruxelles et Londres. 

freddy-mulongo-kabila-degage-8
2. Non à la Balkanisation. Grâce à la mobilisation de la diaspora congolaise au niveau mondiale, la République démocratique du Congo n'a pas subi la Balkanisation par contre le Soudan est balkanisé. Il faut aussi féliciter nos compatriotes du Nord-Kivu, Sud-Kivu et Ituri qui sont des vrais patriotes. Il faut remercier Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba pour son apport dans l'éveil de conscience des Congolais dans la diaspora contre la Balkanisation de la RDC. Paix à son âme.
freddy-mulongo-kimbangu-diantungunua

3. Bakolo Kongo est la branche spirituelle de la résistance patriotique Kongolaise. Songa Nzila Ikala avec l'idéologie de Mfumu Kimbangu Diantunguna est claire dans la vision de libération, qui est un combat de la vérité sur les mensonges, combat spirtuelle et non physique. Les Bakolo Kongo  ont fait u travail d'essaimage sont partout en Europe: Paris, Bruxelles, Genève. Mova était ambassadeur de la RDC en Belgique, aux Pays-Bas et auprès des institutions européennes depuis juillet 2009 jusqu'à son élection en mai 2015, à cause de Bakolo Kongo, il n'a jamais mis ses pieds à Matongé-Ixelles. Les Bakolo Kongo ont fait toutes les démarches administratives auprès des autorités britanniques pour la Fatwa contre les concerts à Londres. La Fatwa Anti-Concerts a traversé la Manche pour gagner Paris, Bruxelles puis elle est devenue mondiale.

freddy-mulongo-marche-femme
 414 jours de marche pour 14 années de silence. Chaque jour 1152 femmes sont violées en République démocratique du Congo (RDC) dans l’indifférence générale. Pour dénoncer ce féminicide oublié des médias, une grande marche de Paris à Bruxelles tentera de sensibiliser l’opinion publique au drame des femmes congolaises. Départ de Paris, le 30 juin 2011. « Ni violées, ni persécutées », c’est le slogan des 300 km de marche qui relieront Paris à Bruxelles entre le 30 juin et le 14 juillet pour attirer l’attention de la communauté internationale sur les viols de masse commis en toute impunité en République démocratique du Congo (RDC). Les marcheurs demandent aux gouvernement français et belge de reconnaître la gravité de ces crimes. A l’arrivée à Bruxelles, une plainte sera remise à la Cour pénale internationale (CPI) afin d’engager des poursuites contre « les génocidaires congolais ». Organisée par l’Action des Journalistes de l’Espace Schengen (AJES), en partenariat avec l’association Ni Putes Ni Soumises, cette marche mondiale des Congolaise pour la justice traversera 14 villes de France et de Belgique avec pour objectif : briser un silence de 14 ans sur sur les violences sexuelles en RDC.  Un récent rapport de The American Journal of Public Health, démontre une augmentation inquiétante des viols constatées en RDC, au rythme de 1152 femmes par jour, soit 48 femmes par heure en moyenne. Partenaire de cette marche, l’association Ni Putes Ni Soumises s’est fortement impliquée dans ce projet. Pour sa présidente, Sihem Habchi, « ces massacres sont en train de déshumaniser l’Afrique. Il est temps de se mobiliser pour ses femmes et de porter plainte en leur nom ». (Ni Putes Ni Soumises) .
freddy-mulongo-denis-mukwege-34

5. Tout patriote-résistant-libérateur qui a participé à la marche Paris-Bruxelles 309 Km doit soutenir le Rapport mapping de Dr. Denis Mukwege. la marche Paris-Bruxelles a eu lieu en 2011, il a fallu attendre 7 ans après pour que le Dr. Denis Mukwege ait le prix Nobel de la paix à Oslo. 

Devant le couple royal, il a indiqué que la lutte contre l’impunité peut briser la spirale des violences. A l’en croire, fermer les yeux devant ce drame, c’est être complice. "Le pays est systématiquement pillé avec la complicité des gens qui prétendent être nos dirigeants", a-t-il déclaré. Car, le peuple congolais est humilié depuis plus de deux décennies au vu et au su de la communauté internationale. Profitant de cette occasion, il a invité le peuple à construire l’avenir du pays.

"Comment construire la paix sur des fosses communes, comment construire la paix sans justice et réconciliation, ayons le courage de révéler le nom de ceux qui ont commis des crimes" s’est interrogé Denis Mukwege dans son discours de circonstance devant la famille royale et tous les invités de marque. Ce qui ne l’a pas empêché de dénoncer que le « Mapping report » de l’ONU sur les exactions au Congo est toujours dans un tiroir à New York.

freddy-mulongo-denis-mukwege-27

Prix Nobel, une victoire de la diaspora congolaise !

La mémoire fait souvent défaut. Et les historiens congolais ne jouent pas vraiment leur rôle. En tant que journaliste, il est important de rappeler des faits, de faire des croisements et recoupements sur un événement. Et à Réveil FM International, nous n'avons pas honte de le dire: Le Prix Nobel remis à Denis Mukwege est aussi le fruit de l'engagement de la diaspora congolaise contre le viol en RDC. C'est Roger Bongos qui a été l'inspirateur et chef d'orchestre de la grande marche Paris-Bruxelles 309 Km contre le viol des femmes congolaises! Organisée par l’Action des Journalistes de l’Espace Schengen (AJES)-Roger Bongos, Marie Iyongo, FreddyMulongo, en partenariat avec l’association Ni Putes Ni Soumises, cette marche mondiale contre les viols des Congolaises pour la justice avait traversé 14 villes de France et de Belgique avec pour objectif : briser un silence de 14 ans sur sur les violences sexuelles en République démocratique du Congo.

freddy-mulongo-marchecontrele-viol10

L'affiche de la marche mondiale contre le viol. STOP AUX VIOLS EN RDC ! 48 FEMMES VIOLÉES  PAR HEURE ! Photo Réveil FM International, archives

La marche mondiale contre les viols en République démocratique du Congo avait débuté jeudi 30 juin 2011 à Paris. 14 jours de marche pour 14 années de silence. Chaque jour 1152 femmes sont violées en République démocratique du Congo dans l'indifférence générale. Pour dénoncer ce féminicide oublié des médias, une grande marche de plus de 309 km Paris à Bruxelles a été organisée pour sensibiliser l'opinion internationale au drame des femmes congolaises victimes de viols. L'un des objectifs était de remettre une plainte à la Cour Pénale Internationale, engageant cette dernière à faire naître un procès contre les génocidaires congolais.

La marche s'était divisé en 14 étapes dans des villes françaises et belges: Paris, Goussainville, Senlis, Compiègne, Noyon, Tergnier, Saint Quentin, Bohain en Vermandois, Solesmes, Valenciennes, Boussu, Mons, Soignies, Hal, Bruxelles et avait rassemblé jusqu'à 2000 personnes par palier. Elle a été menée par un cortège symbolique de femmes congolaises et de leaders d'opinion français et internationaux, et composée majoritairement par la diaspora congolaise et des jeunes des quartiers populaires.

freddy-mulongo-diamant-noir

6. Il  y a  un grand changement de mentalité chez nos compatriotes dans la diaspora. La politique a remplacé la musique. Les Congolais s’intéressent de plus en plus de la politique  de leur pays. C'est une grande victoire.  Il est possible dans la diaspora au sein des maisons congolaises de regarder sur les grand écrans de Télévisions, les actualités commentées de Kerwin Mayizo, Fabien Kusuanika, Diamant d'or,  Bokoto Tv, Coordon Patrick  Efandja, Maserati TV, Mama Mungala, Professeur Patrick Yiombi et d'autres. Grâce à l'internet, la révolution politique s'installe. Les Congolais 'approprient leur communication et ils s'informent et interagissent. Ils ne sont pas des Beni Oui-Oui. 

7.  Les Congolais de la diaspora, ne sont pas découragés. Notre combat est spirituel, la victoire sera également spirituelle.  

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 24 février 2021

RDC: Est du Congo, Kagamé-Tshilombo, Kigali-Kinshasa mangent dans la même assiette!

RDC: Est du Congo, Kagamé-Tshilombo, Kigali-Kinshasa mangent dans la même assiette!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Paul Kagmé du rwanda a besoin d'un Tshilombo faible, malléable à souhait au Congo pour continuer de régner. En 25 ans de guerre à l'Est du Congo, le rwanda est devenu le premier producteur du coltan en Afrique, un minerai qui ne trouve pas dans son sous-sol. En 25 ans de guerre, les victimes sont congolaises. Kagame et Tshilombo mangent dans la même assiette, la guerre de l'Est du Congo.

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-2

En 25 ans de guerre au Congo, le rwanda est devenu le premier producteur du Coltan, un minerai qui ne se trouve pas dans sous-sol. La guerre à l'Est bénéficie au rwanda et multinationaux pas aux congolais qui en sont les premières victimes. 

Tshilombo n'a pas été élu à l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Il a fait un odieux deal avec Alias Kabila pour bénéficier d'une nomination électorale. Tshilombo a eu besoin de Paul Kagamé du rwanda pour valider son hold-up électoral. Tshilombo, Monsieur 15% et Opprobre, est silencieux sur des crimes de sang, crimes contre l'humanité et crimes de guerre sur se commettent sur le sol congolais, par la soldatesque rwandaise.

fb-img-1611709891178
fb-img-1613739945370

Tshilombo est le pantin-marionnette et garçon de course de Paul Kagamé, bourreau du peuple congolais, pilleur et receleur des ressources de la République démocratique démocratique du Congo. L'ogre de Kigali, Paul Kagamé et le Nabuchodonosor Tshilombo de Kinshasa mangent dans la même assiette sur les victimes de l'Est du Congo. Ils ont des intérêts communs.

freddy-mulongo-beya

 

Dans une réunion des chefs des renseignements de la RDC et du Rwanda le samedi 13 février, François Beya a déclaré que la délégation congolaise s’est rendue à Kigali pour “défier le monde entier, en particulier l'occident,  qui ne veut pas que les deux pays travaillent ensemble.”  Même son de cloche de la part du général Jean-Bosco Kazura: « lorsque les gens collaborent et travaillent ensemble, rien n’est impossible à réaliser ». FDLR, ADF,  Maï-Maï et autres groupes armés étaient au cœur des échanges. Le Groupe d’experts des nations unies sur la RDC avait alerté en décembre sur la présence de la Force de défense rwandaise (FDR) sur le sol congolais. Ces experts évoquaient même des opérations militaires menées par celle-ci dans le Nord-Kivu entre fin de 2019 et début d’octobre 2020. Ils disaient avoir examiné des éléments de preuve dont des documents, des photographies des images aériennes, en plus d’une vingtaine d’entretiens avec diverses sources. 

A la demande de la Communauté internationale, le Zaïre de Mobutu avait accepté d'accueillir les réfugiés rwandais. Depuis, le drame a commencé et le peuple congolais est le seul à pleurer ses morts, à cause de son hospitalité. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 6 décembre 2020

La RDC divisée en deux par le discours de Tshilombo: les Luba Kaïsens et les autres!

Le RDC divisée en deux par le discours de Tshilombo: les Luba Kaïsens et les autres!

 Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

freddy-mulongo-angwalima-faussaire-1

La théâtralisation de la politique congolaise ! Avec Tshilombo rien de bon ne sortira, il est le fruit de la malédiction !T shilombo est un mythomane qui se moque du peuple congolais. Attendu à 14h30, Monsieur 15% Tshilombo n'est venu s'exprimer qu'à 17h03 sans présenter des excuses. Le peuple est son mouton qui doit l'attendre jusqu'à ce que Jupiter descende sur terre. Son discours de campagne plein des promesses, qu'il a lu sur un prompteur n'a pas sa raison d'être aujourd'hui. Il devrait agir pas venir avec des constats. Vœu pieux, une énième promesse alambiquée de plus pour un pseudo président nommé qui a volé le destin de tout un peuple. Par déni, Tshilombo continue de sombrer dans son mensonge. Il n'a jamais été élu à l'élection présidentielle. Monsieur 15% est dans le déni. Il a bénéficier d'une NOMINATION ÉLECTORALE. Et la baudruche s'est dégonflée et le matador s'est assis sur son épée. Mawa !

Seuls ses Fatshilogues et Fatshikwiti se réjouissent d'un discours creux. Il y a deux ans son discours serait valable s'il était mis en application. Mais deux ans, après le putsch électoral, le putschiste Tshilombo, qui s'est allié à Alias Kabila contre le peuple congolais, son discours est hors temps. Maintenant que Tshilombo et Alias Kabila se sont chamaillés. Son allié et partenaire Alias Kabila, qui l'a nommé est devenu le diable en personne. Tshilombo croit couper son lien ombilical avec JoKa à s'en sortir avec une pichenette, avec des promesses kilométriques.

Liesse forcée chez les Bena Mpuka, Talibans, Ethno-Tribalistes, Wewa et extrémistes Udpsiens. Silence plat, questionnements et désolations chez les autres Congolais sur toute la République. La RDC est aujourd'hui divisée en deux. Les Luba Kasaïens d'un côté et la majorité des Congolais qui sont spectateurs.

Les 5 raisons de réfuter le discours tarabiscoté d'Angwalima Tshilombo, l'Enfarineur:

1. Nulle part dans son discours , Tshilombo ne parle de Minembwe ! Puisqu'il n'a fait qu'égrainer les propositions de ses compilations , est-ce que pendant les folkloriques consultations le cas de Minenbwe n’a jamais été à l’ordre du jour. Aucun Congolais n'a soulevé le cas de Minembwe ? Où en est-on avec l'arrêté d'annulation de Minembwe comme commune rurale ? Les compatriotes de l'Est sont dubitatifs. Aucun klaxon dans les rues. Pas de liesse à Goma, Beni, Butembo, Kanyabayonga...Le cas de Vital Kamerhe non évoqué ne rassure personne. Tshilombo avait fait premier deal avec Vital Kamerhe pour 2023. Avec Alias Kabila n'est que le second dealer. 

2. Tshilombo espère d'un TPI pour juger les criminels ? En s'exprimant devant la presse, lors de sa sortie de la consultation, le Dr. Denis Mukwege était clair "le Président de la République Félix Tshisekedi devrait écrire au Secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, afin que celui-ci saisisse le Conseil de sécurité afin d’obtenir la création d’un Tribunal Pénal pour le Congo.. Pourquoi Tshilombo devant le peuple n'a pas le courage de dire qu'il a déjà écrit au Secrétaire Général de l'ONU ? Pourquoi Tshilombo n'a fait que constater la volonté pour la création de TPI

pour RDC .

3. Angwalima Tshilombo dit qu'il va nommer un informateur! Comment peut-il nommer un informateur alors que le premier ministre et son gouvernement sont toujours en place ? Peut-être c'est possible selon la Constitution sous les manguiers de Limete . Avec l'Enfarineur, il n'y aura ni coalition, ni cohabitation, mais il y a un informateur. Le Fossoyeur dans son art d'enfariner...

4. Après avoir insulté les Congolais de la diaspora de "Banyangalakata" à Bruxelles, "Ba Ndoki" à Paris et "Ba "CombatNtaba" à Londres, Tshilombo fait volteface, il espère acheter la diaspora congolaise à son imposture et usurpation , avec des mesurettes: la diaspora congolaise peut voter, elle peut avoir ses représentant à l'Assemblée...Les Congolais de l'étranger peuvent garder leur nationalité d'origine...Et pourtant Tshilombo a tourné le dos à la diaspora congolaise. Va-t-il arriver à convaincre ? Ceux qui vont se faire avoir par une promesse sans décret n'auront que leurs yeux pour pleurer d'avoir cru un checkuleur-faussaire.

5. Pas un mot de compassion pour les compatriotes qui viennent d'être massacrés à Goma.

Tshilombo déclare: Établir une administration appropriée en zone de conflits (Beni, Butembo), pour retour de la paix.

- Proscrire incorporation des rebelles au sein des FARDC. Voyons !

Son discours de campagne peut séduire. Mais nous ne sommes pas en campagne électorale. Les Congolais ont-ils oublié que de janvier à juillet 2019, Angwalima Tshilombo et Vital Kamerhe ont dirigé à eux deux la RDC. On sait ce qu'il est advenu: Saut de moutons, affaires 100 jours, maisons préfabriquées....Avec Tshilombo, les promesses sont sa marque de fabrique. Un proverbe africain dit: "La rivière a beau être à sec, elle garde son nom". Tshilombo garde son nom d'enfarineur, comme Mathieu Kerekou portait bien son nom de caméléon.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 5 novembre 2020

Twitter: Des Congolais commentent l'Union Sacrée pour sauver l'imposteur Tshilombo!

Twitter: Des Congolais commentent l'Union Sacrée pour sauver l'imposteur Tshilombo!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Bemba 7.jpg, nov. 2020
Depuis des temps immémoriaux, le politicailleur et ventriote congolais, non patriote est reconnu par son inconstance, sa versatilité, sa capacité à se compromettre, son manque d'idéal et de vision politique, son manque de dignité et sa misère intellectuelle. Les Leaders comme Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi tombent facilement dans le piège tendu par Tshilombo, qui est allié de Joseph Kabila.
freddy-mulongo-bemba-7

 Tweets ravageurs contre Jean-Pierre Bemba, ex-seigneur de guerre. Lui qui a fait la guerre contre le peuple congolais, avec son allié Ougandais, Youweri Museveni, doit savoir que l'on ne négocie qu'en position de force. Quelle force a Tshilombo, le voleur de destin du peuple congolais pour faire face à son allié Alias Kabila, avec qui il a fait un odieux deal contre le peuple congolais pour bénéficier d'une nomination électorale ? Tshilombo est un président nommé. Il n'a pas été élu par le peuple congolais avec ses 15%. Il est illégitime. Le forcing actuel avec ses fameuses consultations ne sont que des enfumoirs. Et Jean-Pierre Bemba , avec ses dix ans passés à la prison de La Haye, avait commencé à bénéficier d'un peu de sympathie du peuple congolais. le voilà qui casse tout. Il sait qu'il ne pourra pas être candidat en 2023. Il ne l'a pas été en 2018. L'homme de "J'ai accepté inacceptable" est un incorrigible bonhomme. Pense-t-il déjà à "J'ai accepté l'inacceptable 2"?  Sur Twitter, les Congolais ne le ménagent pas. 

 Berry MUEKATONE @Bmueka La visite de J.P Bemba à Tshilombo, c'est comme un voleur qui vous a piqué le portefeuille et qui vous  invite à prendre un verre au bar, vous contemplez béatement que le forban paye l'addition avec votre propre argent. Le coq congolais est roi sur son fumier. Incroyable !

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Qu’il vienne encore nous dire qu’il a accepté l’inacceptable. Qu’il laisse @Evebazaiba diriger le MLC, elle plus de cran, de mérites que lui!

 Ben Beya @benitobeya Ya Youyou, décidemment rien ne vous satisfait ! Vous êtes anti Fcc-Cach, et quand ce mariage bat de l'aile vous êtes contre le rapprochement entre PR5 et les autres. Beaucoup finiront par dire que vous faites une fixation sur  @fatshi13 peu importe ses mobiles ou intentions. Biz !

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi En fait vous avez tellement l’habitude de caser les gens dans des moules politiques, que vous ne comprenez pas que certains congolais n’adhèrent à aucun mouvement politique connu et restent indépendants, donc libres de juger qui ils veulent. Vous ne comprendrez jamais ma lutte!

 Berry MUEKATONE @Bmueka Donc à Genève, il était pour Tshilombo ? Ce n'est pas seulement Fayulu qui a été volé, mais les leaders de Lamuka et de surcroît l'ensemble du peuple congolais. Peut-on nier l'évidence ?

 NOTRE CONGO @GZAIREkin  Jean-Pierre Bemba a pardonné qui? Il n'a pas eu le temps de revendiquer sa victoire puisqu'il a été coffré. Tu as oublié?

 Kakozi Franck Banister @Franck_kakozi L'amnésie congolaise.

 John Sotthaltz @sotthaltz Attention quand même Jean Pierre Bemba parle de #dialogue, ce qui veut dire qu'il ne croit pas aux consultations ou concertation actuelles. Aussi le dialogue implique la participation de tous notamment celle de Joseph Kabila.

 Maguy Ndona Mavakala @NdonaMaguy Je pense que certains leaders n'ont pas encore compris que les choses doivent changer. Déclaré que j'ai accepté l'inacceptable et revenir clopin clopan vers Celui qui a accepté un deal privé au détriment du peuple. Quelle bassesse!

 McsLionel @Mcslionel Moyibi a yibi sani ya mbele. O lieu okanga ye, okomi ko loba : Soki to landi ye sani eko sieta pe eko panzana. Bemba a ke epayi ya moyibi yango. Batieli ye biloko yako lia na sani ya mbele oyo ba yibaki. Soki a lié pe alobi merci, ye pe aza moyibi.

 Michel Ndongala @micheldebix Je crois comprendre que c'est juste pour le positionnement qu'il y est allé, mais préparons nous à suivre «j'ai accepté l'inacceptable 2»

 Vanessa Bompemo @vbompemo1 la politique avec ses hypocrisies. Dédain et honteux.

 Fidèle Sambu @FideleSambu Une analyse pointue. Bravo à vous !

 NOTRE CONGO @GZAIREkin Mon grand frère au Congo il n y a pas des politiciens, ce sont tous des coopérants qui attendent leur tour.

 Berry MUEKATONE @Bmueka Nombreux d'entre nous n'appréhendent pas l'issue de ces fameuses consultations, c'est un plongeon dans l'inconnu car Tshilombo est au pied du mur, il ne peut plus faire marche arrière. Qu'arrivera-t-il après s'il n'obtient pas sa majorité ? Dissolution contre destitution ?

 Charlie Mingiedi Mbala @CharlieMingiedi Destitution! Ces consultations doivent nous amener à une transition sans la participation de tous les acteurs de la fameuse coalition logiquement parlant ! 

 Oscar Kavunga Sero @MutuzaOscar Tshilombo consomme ses jours sans aucune réalisation. 2 ans perdus. Sa place se confirme dans la poubelle de l'histoire.

 Jonathan Mitima @jonathan_mitima Le désintéressement des conseillers, comme remarqué dans la vidéo de lundi, en dit beaucoup sur la pertinence des ces assises qui semblent être vidées de leur contenu initial.

 Serge Mukanza @SergeMukanza Il ns emmène dans un issu incertain dont les fanatiques n appréhendent rien comme d habitude..

 Reguy Mabiala @reguy10 “Qui mange seul s’étrangle seul.” Proverbe Arabe

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 5 mai 2020

RDC: Vassaux de pays voisins agresseurs, où est passée la fierté zaïroise?

RDC: Vassaux de pays voisins agresseurs, où est passée la fierté zaïroise?

Freddy Mulongo, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Mobutu 30.jpg, mai 2020

Sans être nostalgique ni dithyrambique de l'époque Mobutu, le fierté et dignité du Zaïrois hier n'a rien à voir avec l’opprobre, l'indignité, le mépris dont est victime le Congolais d'Aujourd'hui. Qui a détruit le grand Zaïre redevenu la République démocratique du Congo ? Il doit y en avoir un responsable ou des responsables...Nous étions Zaïrois, fier de l'être et un peuple uni.freddy-mulongo-mobutu-30

La force et la faiblesse des dictateurs est d'avoir fait un pacte avec le désespoir des peuples. Paul Kagamé, le dictateur rwandais massacre, tue des Congolais et pille les ressources de la République démocratique du Congo. Et pourtant hier, le gringalet tremblait devant Mobutu Sese Seko. 


"Depuis mon départ le 17 mai 1997, je ne me suis jamais prononcé sur la crise qui fouette le pays. Donc je suis sur Twitter pour en parler"
. C'est ce que l'on peut du tweet de Mobutu Sese Seko @Mobutuofficiel tweeté le 4 janvier 2016. Il faut qu'à son départ du pouvoir Facebook, Twitter, Instragram, Whatsapps, Flicker...tous les réseaux sociaux n'existaient pas. Mobutu a rejoint Twitter avec fureur pour décrier ses successeurs qui, prétendant l’avoir chassé pour rendre le Congo plus beau qu’avant, ont par contre immergé encore le pays dans une profonde misère.

freddy-mulongo-fierte
freddy-mulongo-fierte-1
freddy-mulongo-fierte-2


Il n'en demeure pas moins que Mobutu fut le plus grand Chef d'État de la République démocratique du Congo-ex Zaïre,  malgré ses erreurs. Ses trois successeurs par contre ne  sont  que des "Erreurs de l'histoire" !  Le Zaïre de l'époque, pour ceux qui n'ont pas vécu dans le pays, n'est pas la République démocratique du Congo  d'aujourd'hui. 

freddy-mulongo-mobutu-reagean
freddy-mulongo-mobutu-reine-elisabeth-2
freddy-mulongo-mobutu-31
freddy-mulongo-mobutu-33


Aujourd'hui, c'est le désenchantement à outrance. L'Udps qui a lutté durant 37 ans pour la démocratie et l'Etat de droit avec un slogan "Le peuple d'abord", au pouvoir, c'est pire qu'à l'époque de Mobutu. D'abord pour accéder au pouvoir, Tshilombo de l'Udps est allé nuitamment négocier sa Nomination Electorale, ce pantin-marionnette nommé fout la honte à toute une nation. Tshilombo qui a pensé égaler Mobutu en un an et quatre mois en jouant au Magellan s'est avéré un piètre troubadour avec ses checkuleurs de conseillers.Sous Mobutu, la diplomatie zaïroise était existante.  

Mobutu ne voyageait pas sous prétexte d'aller chercher des investisseurs. Comment Tshilombo pizzaïolo à Bruxelles n'a jamais milité dans un parti politique, ignore le fonctionnement des partis politiques Belges, comment en président nommé peut-il trouver des investisseurs ? Quelqu'un qui a investi son argent peut-il accepter du jour au lendemain voir des policiers piller son bureau comme la résidence de Muanda Nsemi ? Après avoir braqué 370 millions de dollars de la République, Tshilombo prépare la libération provisoire sournoise de Vital Kamerhe, son allié et directeur de cabinet. C'est ça l'Etat de droit. 

Un président fait l'honneur et la fierté d'un Etat. Mobutu, tout dictateur qu'il était, il faisait la fierté du Zaïre. Le fils Tshisekedi est un apprenti en tout. Mais apprendre à la présidence est le comble. Angwalima Tshilombo et Alias kabila sont liés par leur odieux deal contre le peuple congolais.

On ne peut pas critiquer le barbu de Kingakati et épargner son colistier Tshilombo. les deux méritent le même traitement. Ils sont associés et doivent partager les mêmes mécontentements du peuple.  Voilà 23 ans, que Mobutu Sese Seko a quitté le Zaïre, est-il responsable de tout. Ceux qui  combattaient son régime s'avèrent être des goujats, profito-situationnistes, girouettes politiques, politicailleurs et ventriotes. Ils sont agents du  népotisme, tribalisme, pillards de la République. En 32 ans de dictature de Mobutu, les banques suisses n'avaient trouvé que 5 millions de francs suisses. Combien à Alias Kabila en 18 ans du régime d'imposture et d'occupation ? En 1 an et 4 mois, combien a déjà Tshilombo ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 4 mars 2020

Odon Mbo: "Les Congolais de France sont pacifiques, ils se sentent "Gaulois" et ils sont "Frondeurs"!

Odon Mbo: "Les Congolais de France sont pacifiques, ils se sentent "Gaulois" et  ils sont "Frondeurs"! 

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Odon Mbo 2.jpg, mar. 2020

Odon Mbo est l'un des Patriotes-Résistants-Combattants de France. Il est très pédagogique dans ses explications et analyses. "Mobundeli Ya Mboka" ! "Le Colonel Odon Mbo " est l'un des précurseurs et pionniers de la Fatwa Anti-Concerts en France, dans la résistance congolaise. Il suffit de revoir les archives vidéos de notre aîné et confrère Bongos Roger, qui a propulsé la résistance congolaise pour s'en rendre compte.

Depuis son concert controversé de Bercy, le vendredi 28 février 2020, Fally Ipupa, le jeune artiste narcissique, provocateur, gueulard, mythomane, intimidateur, autosuffisant est entré dans un mutisme, il est devenu silencieux comme une carpe. Est-il entré en dépression ? Fait-il une crise des larmes ? A-t-il compris qu'il est perdant et perdu pour avoir défié tout un peuple "Na Mutu Makasi" ! Fally Ipupa s'est grillé. On sait maintenant qui sont ses soutiens et lobbyistes pour endormir le peuple congolais.

Quoique vilipendé et diabolisé par des Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-Ethniques, Odon Mbo est demeuré constant, lucide et visionnaire. Il n'a pas bronché dans son radicalisme et la Fatwa Anti-Concerts. Face aux attaques y compris personnelles, Odon Odon Mbo a adopté la tactique du roseau qui plie mais ne rompt pas.

Odon Mbo nous rassure que Fally Ipupa qui espérait par son défi narguer le peuple congolais et ré-ouvrir les portes pour des concerts des artistes congolais, a bien cadenassé des portes et fenêtres. Aucune autorité française ne prendra plus le risque d'autoriser un concert où il y aura des casses et dégâts.

La Fatwa Anti-concerts a révélé beaucoup des choses. Les Congolais, dans le silence qui est la musique de l'âme, ont commencé à s'intéresser à leur pays d'origine: ils ont vu des fosses communes, massacres, tueries, dépeuplements de nos territoires, invasions et agressions du Congo, pillages et recels des ressources de la RDC par le Rwanda et l'Ouganda, complicité des multinationaux pillards...

Le Rwanda fonctionne par "Ubuengwé" c'est-à-dire avec des "mensonges et manipulations" ! Et les Udpsiens envoûtés par des Rwandais ont adopté le même modus operandi: ils sont devenus des menteurs, manipulateurs et fourbes. Comment peuvent-ils fabriquer et diffuser des images d'un Airbus A 380, un avion d'Air France, très gros-porteur long-courrier quadriréacteur à double pont (Passagers ‎: ‎407 - 538 en 3 classes, longueur : 73 m, hauteur : 24,09 m, vitesse de croisière maximale : 903 km/h (Mach 0,85), à l'aéroport International de Ndjili à Kinshasa avec des patriotes-Résistants-Combattants refoulés ?Alors qu'aucun Congolais n'a été refoulé du sol français. Même le compatriote sans papier a été relâché.

Les Patriotes-Résistants-Combattants ne sont pas battus contre le concert de Fally Ipupa, mais contre des puissances, principautés et lobbystes qui voulaient à tout pris que le concert de Fally Ipupa se produise, alors que le soir même d'autres crimes imprescriptibles ont été commises à l'Est de la RDC.

D'ailleurs dans la nuit du 27 au 28 février, plusieurs Patriotes-Résistants-Combattants de France, ont décide de ne pas passer la nuit chez eux. Et à 6h45, lorsqu'il est passé vers l'hôtel AccorArena Bercy, tout était bouclé et une armada policière infranchissable. Malgré, le recours au tribunal administratif, les Congolais ont tout était "Boutiquée" pour le concert de Fally Ipupa soutenu par plusieurs lobbys.

Soutenus par trois dictateurs africains: Paul Kagame du Rwanda, Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" de la RDC et Denis Sassou Nguesso, Louise Mushikiwabo à la Francophonie, une grande maison de production musicale "Sony Music" et plusieurs lobby pro-concert Fally Ipupa.

La Fatwa Anti-concerts a tenu pendant dix ans. Et Fally Ipupa a cru par ses lobbyistes, que lui allait casser la Fatwa. Son concert a fait parler des Patriotes-Résistants-Combattants dans tous les journaux, radios , télévisions et médias du monde. Et Fally Ipupa portera son sparadrap de l'artiste qui soutient le régime d'imposture-usurpation et d'occupation pendant longtemps.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 2 mars 2020

RDC: CENCO : «COALITION POUR QUEL BUT?»

MESSAGE DU COMITÉ PERMANENT  de la CENCO: «COALITION POUR QUEL BUT ?»
Freddy Mulongo-CENCO.jpg, mar. 2020
Le Secrétaire Général de la CENCO, l’abbé Donatien Nshole, a lu le message des Évêques intitulé « Coalition pour quel but ? », le lundi 2 mars 2020. Dans ce message, les Evêques ont écrit: « Beaucoup de problèmes auxquels le pays est confronté restent sans solutions adéquates, à cause de la crise qui mine la Coalition. Il est inacceptable que le pays soit pris en otage par un accord qui, du reste, est occulte ». Voici l’intégralité de ce message.
COALITION POUR QUEL BUT ?


« On reconnaît l’arbre à ses fruits » (Mt 7,16).
MESSAGE DU COMITÉ PERMANENT DE LA CENCO AUX FIDÈLES CATHOLIQUES ET AUX HOMMES DE BONNE VOLONTÉ
PRÉAMBULE
1. Nous, Cardinal, Archevêques et Évêques, membres de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO), réunis en Comité Permanent à Kinshasa du 24 au 28 février 2020, toujours mus par notre sollicitude pastorale, nous sommes penchés, entre autres, sur le 3ème Congrès Eucharistique National qui sera célébré à Lubumbashi du 7 au 14 juin 2020 ; nous avons aussi analysé la situation sociopolitique qui prévaut dans notre cher pays, la République Démocratique du Congo (RDC). En tant que Pasteurs, nous veillons au bien-être de la population et nous accompagnons les institutions du pays ainsi que les acteurs politiques à s’acquitter consciencieusement de leur mission au service du Peuple.
 ACQUIS


1. Nous félicitons le Peuple congolais d’avoir œuvré pour l’alternance au pouvoir comme expression de la démocratie ; la lutte, même au prix du sang, a été menée pour l’amélioration des conditions de vie et l’avènement d’un Etat de droit.
2. Nous saluons les initiatives des Gouvernants qui vont dans le sens du service du Peuple, notamment la mise en œuvre effective de la gratuité de l’enseignement de base, les efforts de régularisation de la paie des enseignants, les perspectives de lutte contre la pauvreté.
3. Nous notons des avancées significatives sur le plan de la décrispation politique et de la libéralisation de l’espace médiatique.
4. Sur le plan diplomatique, la RD Congo retrouve progressivement sa place sur l’échiquier international.
5. A cela s’ajoute la ratification de l’ « Accord-cadre entre le Saint-Siège et la République Démocratique du Congo sur des matières d’intérêt commun », au bénéfice du Peuple congolais.
 
 INQUIÉTUDES
1. Un an après l’alternance au sommet de l’Etat, des crises multiformes surgissent et font planer des inquiétudes sur le changement social vivement attendu. En effet, une tension préoccupante qui couve au sein de la coalition au pouvoir, se répercute sur la gouvernance, et entame le fonctionnement de l’appareil de l’Etat. Les alliés semblent plus préoccupés par leur positionnement politique que par le service à rendre au Peuple qui continue à croupir dans la misère.
Beaucoup de problèmes auxquels le pays est confronté restent sans solutions adéquates, à cause de la crise qui mine la Coalition. Il est inacceptable que le pays soit pris en otage par un accord qui, du reste, est occulte.
1. En même temps, nous assistons à un enrichissement injustifiable et scandaleux d’une poignée d’acteurs politiques au détriment de la grande majorité de la population. La corruption et les détournements du denier public persistent. Le comble est que ces détournements sont l’œuvre de ceux-là mêmes qui sont appelés à être des garants du bien commun. Les mesures annoncées pour combattre ces maux demeurent sans effets.
 
1. Nous restons inquiets par la persistance de l’insécurité généralisée dans l’Est du pays, semée par des groupes armés locaux et étrangers, particulièrement dans les provinces de l’Ituri, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu. On n’a jamais compté autant des morts en moins d’une année dans cette partie du pays, comme c’est le cas actuellement. L’insécurité s’étend aussi sous d’autres formes dans les grandes agglomérations du pays, ce qui donne l’impression que le Peuple est abandonné à lui-même.
2. Le manque du recensement de la population et la problématique d’occupation des terres entraînent des conflits intercommunautaires, spécialement dans les zones où la population redoute la balkanisation du pays.
3. Malgré la pétition initiée par la CENCO et l’Eglise du Christ au Congo (ECC), et qui a recueilli plus de deux millions des signatures, les élections locales qui devraient garantir la proximité et la recevabilité des Gouvernants à la base, semblent être renvoyées aux calendes grecques et les réformes souhaitées avant ces élections ne sont pas encore entamées.
 
Ce sont là les mauvais fruits (cf. Mt 7,17b ; 12,33). L’on peut se demander à quoi sert cette coalition au pouvoir !
 
EXHORTATION
 
1. Nous croyons en la capacité de notre pays à se relever. L’essentiel est d’y mettre la bonne volonté et de s’y engager. Il nous faut un sursaut patriotique. La RD Congo intéresse plusieurs personnes à plusieurs égards, mais personne d’autre ne peut mieux reconstruire ce pays sans la participation de nous-mêmes congolais au premier plan.
 
C’est pourquoi nous exhortons :

EXHORTATION
 
1. Nous croyons en la capacité de notre pays à se relever. L’essentiel est d’y mettre la bonne volonté et de s’y engager. Il nous faut un sursaut patriotique. La RD Congo intéresse plusieurs personnes à plusieurs égards, mais personne d’autre ne peut mieux reconstruire ce pays sans la participation de nous-mêmes congolais au premier plan.
 
C’est pourquoi nous exhortons :
 
1. Le Président de la République à :
– Poursuivre les efforts pour la restauration de la paix dans les zones gagnées par l’insécurité ;
• Œuvrer à la matérialisation des dispositions annoncées en matière de lutte contre la corruption ainsi que la dépolitisation de l’appareil judiciaire et de l’administration publique ;
• Veiller à ce que les enquêtes amorcées sur les détournements de deniers publics ne soient pas un leurre, mais qu’elles aboutissent à des résultats palpables pour l’intérêt du pays ;
• Veiller à la dépolitisation de la gestion des entreprises publiques en privilégiant la compétence. Les entreprises publiques ne sont pas des vaches à lait pour les regroupements politiques, mais plutôt des unités de production pour la Nation.
1. Les Elus du Peuple, à :
• Être sensibles aux peines, aux souffrances et aux aspirations profondes de la population, exprimée légalement, entre autres par des pétitions ;
• Respecter les dispositions réglementaires de l’organisation de l’opposition au niveau de l’Assemblée nationale ;
• Être à l’écoute des forces vives du pays afin d’amorcer des reformes consensuelles nécessaires pour la consolidation de la démocratie.
 
1. Le Gouvernement, à :
• Faire de son mieux pour réaliser les prévisions budgétaires votées en vue de l’amélioration des conditions de vie des Congolais ;
• Proposer, dans le meilleur délai, des réformes nécessaires et qui soient consensuelles, notamment de la CENI, de l’appareil judiciaire ;
• Donner des signaux forts de la lutte contre l’impunité ;
• Porter à terme le processus électoral en organisant les élections locales, gage de la démocratie à la base ;
• Mettre en œuvre les mécanismes de recensement de la population dans un délai raisonnable.
 
1. La Communauté internationale à :
Etablir des relations justes dans un partenariat franc et sincère,  et d’aider la RD Congo à trouver des solutions durables aux crises multiformes dans lesquelles elle se trouve.
 
1. Le Peuple congolais à : 
• Tenir bon et ne pas perdre espoir, car l’espérance ne déçoit jamais (Rm5,5) ;
• Demeurer vigilant dans l’exercice du contrôle citoyen des institutions ;
• Exiger les élections locales et les réformes y afférentes. Car c’est une voie indiquée pour le développement de notre pays ;
• Cultiver la solidarité, la tolérance, le dialogue intercommunautaire pour la réconciliation et la paix en cas de conflits. La Nation ne peut se construire dans des conflits continuels ;
• Se mettre au travail, à ne pas attendre des Gouvernants ce qu’on peut faire soi-même pour améliorer les conditions de vie.
CONCLUSION

1. La RD Congo n’est pas condamnée à rester toujours dans la pauvreté, dans la mauvaise gouvernance, dans la corruption, dans les violences et dans tant d’autres maux et antivaleurs.
2. Le Peuple attend, de la Coalition au pouvoir, l’amélioration de ses conditions de vie. Cela ne peut advenir qu’avec le changement de nos cœurs, de nos mentalités et de nos pratiques.
3. Mais, « si le Seigneur ne bâtit la maison, en vain peinent les bâtisseurs » (Ps 127, 1). Ce temps de carême est pour nous un moment favorable de nous tourner vers le Seigneur et lui confier notre pays.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 1 mars 2020

Concert de Fally Ipupa: Kagamé met le feu à la gare de Lyon, le gouvernement de Kinshasa avec Tshilombo prêt pour payer: casses et dégâts !

Concert de Fally Ipupa: Kagamé met le feu à la gare de Lyon, le gouvernement de Kinshasa avec Tshilombo prêt pour  payer: casses et dégâts !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 427.jpg, mar. 2020

Le concert de Fally Ipupa était politique et politisé. L'artiste a été utilisé et instrumentalisé pour troubler l'ordre public à Paris.

La main noire de Paul Kagamé, Hitler Noir, dictateur Rwandais et bourreau du peuple congolais est celle qui a infiltré des Congolais empêché de manifester pacifiquement contre le concert de Fally Ipupa à Bercy, pour causer des dégâts à la gare de Lyon.

Paul Kagamé savait qu'il y aurait de la résistance des Congolais contre le concert de Fally Ipupa et il fallait agir en loubards pour salir un combat noble et légitime. Kagamé qui hait la France et qui a besoin de continuer de piller les ressources de la RDC en toute impunité s'est engouffré. Ses sbires ont fait des casses et dégâts.

Freddy Mulongo-Fally Ipupa Z.jpg, mar. 2020

Pourquoi Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" accepte de payer les dégâts de la gare de Lyon ? Remetre de la musique dans la communauté congolaise, c'est faire oublier qu'il n'est qu'un imposteur-usurpateur, il ne dirige et contrôle rien. C'est faire oublier les massacres à Beni, Makabola, Kasika, Mwenga, Ituri...C'est faire oublier dans son bureau à la présidence 15 millions $, 200 millions $, 600 millions $...Les sauts-mouton sont une escroquerie à ciel ouvert, que la famille Tshilombo sont au Katanga entrain de s'approprier des carrés miniers.

Paul Kagamé a intimé l'ordre à son patin et marionnette, Angwalima Tshilombo, imposteur et usurpateur, Monsieur 15%, qui n'a jamais gagné l'élection présidentielle mais a été catapulté sur le trône du Congo par la mafia pour mieux piller le pays, de payer les dégâts et casses du concert de Fally Ipupa, au nom du gouvernement congolais. Le concert de Fally Ipupa était hautement politique et politisé.

Pourquoi a-t-on instrumentalisé Fally Ipupa pour un concert ? Simplement les "Voyous cravatés" veulent faire passer dans l'opinion que des congolais sont des casseurs. Alors même que Paul kagame a zigouillé plus de 12 millions des morts en RDC. Il pille les ressources du Congo. Le Rwanda, avec Paul Kagame, est côté en bourse à Londres, comme premier producteur du Coltan, un minerai qui n'existe pas dans son sous-sol

Jamais depuis 10 ans, aucune manifestation des Congolais n'a été infiltré pour causer des violences, que nous récusons et condamnons, comme des voitures, scooters et magasins brûlés à la gare de Lyon, le samedi soir.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 5 janvier 2020

RDC: Non à  la Balkanisation. Barrons la route aux Balkanisateurs, infiltrés et mercenaires !

Deux grands génocidaires au Congo: Léopold II, roi des Belges et Paul Kagamé, Hitler noir

Un peuple se libère. Jamais un pays libère un autre. Paul Kagame, Hitler noir est Rwandais. Il n'est pas Congolais. Nous ne lui reconnaissons aucune légitimité sur notre sol. Avec ses 12 millions de morts Congolais, il est le second génocidaire après Léopold II, roi des Belges.

La RDC n'appartient pas à  Paul Kagamé, Hitler noir. Il n'a rien à  y faire. Qu'il dégage. Léopold II dirigeait le Congo depuis son chà¢teau de Larken à  Bruxelles. Paul Kagame, Hitler noir et bourreau du peuple congolais pense diriger le Congo depuis Kigali ? Personne ne lui reconnait ses prérogatives.

La RDC est sous invasion-occupation rwandaise. C'est au peuple congolais de se lever et dire stop. Les Kagamistes-Balkanisateurs qui se sont infiltrés au Congo et qui ont pris en otage toutes les institutions doivent être dégagés. L'arrogance et le mépris de Paul Kagame à  l'égard du peuple congolais proviennent de ses infiltrés au Congo.

Nos aïeux ont fini par gagner contre l'esclavage. Nos grands parents ont eu raison de la colonisation belge. Et nous allons-nous continuer d'accepter que Paul Kagame, Hitler noir fasse sa loi au Congo ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager