Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Déborah kayembe Buba

Fil des billets Fil des commentaires

samedi 5 novembre 2022

BenaMpuka : Enterloupette ou diversion, Déborah Kayembe Buba: où est le procès contre le rwanda ?

BenaMpuka : Enterloupette ou diversion, Déborah Kayembe Buba: où est le procès contre le rwanda ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

IMG_20221105_034841.jpg, nov. 2022

GRAND PATRIARCHE JULIEN CIAKUDIA. PHOTO FREDDY MULONGO, OSLO, ARCHIVES RÉVEIL FM INTERNATIONAL 

Tu ne t'es jamais battue pour le Kongo. Déborah Kayembe Buba, tu t'es battue pour ton ventre et ta famille. Avec ta diversion, tu te moque du peuple Kongo.

La diaspora patriotique Kongo t'a soutenu, c'est parce que tu t'étais engagée que tu irais jusqu'au bout dans le procès contre le rwanda qui t'accusait de "Négationniste". Ce n'était pas pour régler le problème administratif avec ton université d'Edimbourg.

IMG_20221105_034935.jpg, nov. 2022

Les pressions venant du monde entier pour te soutenir avait déjà calmé tes autorités universitaires qui avaient placé la lettre de l'ambassadeur rwandais sur son site. 

L'université d'Edimbourg compte plus de 44.000 étudiants, 10.000 staffs académiques plus les administratifs. C'est cela ta vraie base. Pourquoi alors lorsque notre compatriote Basile Ezenge, de l'UPR-Afrique australe, t'a introduit auprès du Gd Patriarche Julien Ciakudia Sr. pour mobiliser la diaspora patriotique Kongo ton Gofundme n'avait que 100 Livres sterling.

La diaspora patriotique ne devrait te soutenir qu'à une seule et unique condition que le procès contre le rwanda ait lieu !

Malgré ses maigres moyens, les filles et fils du Grand Kongo éparpillés dans le monde ont cotisé à ton Gofundme jusqu'à hauteur de 12.500 Livres sterling. Alors qu'au départ, tu avais déclaré que tu n'avais besoin que de 4000 Livres sterling pour payer les avocats. Tu avais parlé aussi d'une équipe avec toi, pourquoi agis-tu seule aujourd'hui ?

Les choses se sont gâtées, lorsque l'infiltré Tutsi rwandais Marius Mushangalusa Mihigo a versé d'un coup, en son nom propre la somme de 12.500 Livres sterling au Gofundme. Garçon de course de Paul Kagame, Hitler Noir et Führer du rwanda, Mihigo est un agent lobbyiste du "Tutsi Power". Nous avons vite compris que tu t'es vendue aux ennemis du Kongo et tu te fait acheter par nos bourreaux,extrémistes, terroristes, génocidiaires, sanguinaires, envahisseurs, occupants... Tutsis rwandais.

Tu as trahi le combat de la diaspora patriotique Kongo qui voulait t'appuyer et te soutenir dans le procès contre le rwanda, malgré le fait que tu étais une inconnue avant ta prise de fonction à l'université d'Edimbourg. 

Tu parles de 12.300 Livres sterling payés à tes avocats pour ton problème administratif avec l'université d'Edimbourg, est-ce que l'objectif de la collecte était l'université pour garder ton titre honorifique de rectrice ou le procès contre le rwanda ?

C'est parce qu'accusée de "Négationniste" par un tweet de Johnston Busingye, ambassadeur rwandais au Royaume-Uni. Ancien ministre de la Justice de 2013 à 2021, de Paul Kagame, Hitler Noir et bourreau de notre peuple. Il a été procureur national du Rwanda et secrétaire permanent au ministère de la Justice. De 2006 à 2013, il est président de la Haute Cour du Rwanda. Le 23 mai 2013, il devient ministre de la Justice. En juillet 2014, il rend publique la décision du gouvernement rwandais de ne pas devenir membre de la Cour pénale internationale (CPI), craignant le Rapport Mapping de l'ONU pour protéger Paul Kagame, Hitler Noir et tous les criminels rwandais pour des crimes contre l'humanité, crimes de génocide, crimes de terrorisme, crimes de guerre et crimes de sang commis au Kongo de 1994 à nos jours. Et de fouler aux pieds, la résurrection du Rapport Mapping et l'instauration du Tribunal Pénal International pour le Kongo, tant réclamés par  le Dr. Denis Mukwege, le Gd Patriarche Julien Ciakudia et de nombreux Kongo. 

Paul Rusesabagina, croupit en prison au rwanda.  C'est Johnston Busingye qui l'a fait condamner, après l'avoir fait kidnapper à Dubaï, ignorant sa nationalité américaine.

En 1994, alors que le rwanda sombrait dans la folie meurtrière, un homme fit la promesse de protéger sa famille et finit par sauver plus de 1200 personnes. Hôtel Rwanda raconte l'histoire vraie de Paul Rusesabagina, un gérant d'hôtel, qui avec courage et débrouillardise, offrit un refuge à plus d'un millier d'innocents voués à une mort certaine. Alors que le reste du monde fermait les yeux, lui leur ouvrit grand les bras.

Boris Johnson n'est plus Premier ministre britannique. C'est son deal avec Paul Kagamé HITLER NOIR pour le transfert des demandeurs d'asile au Royaume-Uni vers le Rwanda, qui avait enragé tout le monde y compris Déborah Kayembe Buba, devenue rectrice de l'université d'Edimbourg en Ecosse.

C’est dans un Tweet du 14 avril 2022 que  Déborah Kayembe avait dénoncé l’accord entre la Grande-Bretagne et le Rwanda sur l’envoi de tous les demandeurs d’asile de l’UK au Rwanda, un accord fortement critiqué par la résistance patriotique Kongo, l’opposition, des confessions religieuses, de la société civile et même des politiciens du camp de Boris Johnson:

« Monsieur le Premier ministre Boris Johnson, nous avons atteint le fond du mal, dois-je vous rappeler que le génocide au Rwanda a été orchestré par Kagame. »

Déjà sur les réseaux sociaux la question fait débat, des menaces à l’encontre de Déborah Kayembe surtout de quelques autorités rwandaises, Johnston Busingye, ambassadeur rwandais au Royaume-Uni, va parler de négation du génocide tutsi rwandais:

IMG_20221105_034858.jpg, nov. 2022

« Le génocide contre les tutsi est un fait de l’histoire, reconnu par l’ONU, le droit international les tribunaux. Nous ne pouvons pas permettre à une négation et à une intention aussi flagrantes du génocide de tromper que Debora Kayembe est de ne pas être contesté. Nous collaborerons avec l’institution qu’elle sert pour veiller à ce que la clarté prévale. »

Faray Marie, une rwandaise en exil écrit :

« Il n’y a pas eu de négation du génocide, dans le Tweet. Elle soulignait à juste titre la responsabilité de Paul Kagame. Toutes les documentations démontrent la réalité du FPR et des FDLR dans le génocide tutsis et hutu Rwanda. Ils doivent connaître la responsabilité partagée de guérir. »

Puis que traduit en justice par le Rwanda, la diaspora patriotique KONGO s'est mise debout pour soutenir Déborah Kayembe Buba.

Le soutien au GOFUNDME de Déborah Kayembe Buba devient une affaire de la communauté KONGO. Des émissions se font pour encourager à la soutenir.

C'est pour la première fois que les KONGO s'engagent pour une cause de manière spontanée qui avec 5, 10, 20, 50 livres sterling.

Le lendemain de notre dénonciation contre la volonté de Tutsi Power de noyauter une opération d'un combat noble qui doit demeurer clean... avec le versement de 12.500 Livres sterling d'un coup, le procès contre le rwanda est parti en fumée. Le procès contre le rwanda acheté et vendu au Tutsi Power.

Déborah Kayembe Buba et Marius Mushagalusa Mihigo sont démasqués. Ils mangent dans la même assiette depuis la révélation des accointances de Tutsi Power pour phagocyter le procès contre le rwanda. 

Déborah Kayembe Buba pour raison de transparence aurait dû refuser les 12.500 livres sterling de Marius Mushagalusa Mihigo, garçon de course de Paul Kagamé, HITLER NOIR.

Hautaine, arrogante et acariâtre, Déborah Kayembe Buba a déjà perdu.

Elle s'est fait acheter. Le procès n'aura plus lieu. Par consentement avec des rwandais Hitlériens de Kigali, mais aussi avec l'université d'Edimbourg qui recuse les bruits.

Déborah Kayembe Buba s'est vendue, puisqu'ils ont financé son silence et bloquer.

Comment voulez-vous que l'argent de l'infiltré Marius Mushangalusha Mihigo, l'argent sale du sang de nos compatriotes tués, massacrés, zigouillés par des génocidaires Sanguinaires et tortionnaires Tutsis Rwandais puisse payer un procès à la Haute Cour de Londres, Déborah Kayembe Buba contre le gouvernement rwandais. Quel gâchis ! Une occasion loupée pour la résistance patriotique Kongo de mettre à nu le régime génocidaire de Kigali. 

Freddy Mulongo Mukena 

Réveil FM INTERNATIONAL

L'interpellation du Gd Patriarche Julien Ciakudia a toute sa quintessence :

PROCÈS MADAME DÉBORAH CONTRE LE RWANDA ! 

DÉTOURNEMENT OU DIVERSION DE FONDS COLLECTÉS :  UN  PROCÈS D'ILLUSION ? MADAME DÉBORAH KAYEMBE RECTRICE EDINBOURGH UNIVERSITY DOIT FIXER L'OPINION ! 

JAMAIS NOUS N'AVIONS PU  MOBILISER LES FONDS DES CONGOLAIS ET DES AMIS DU CONGO À TRAVERS LE MONDE POUR PAYER LES AVOCATS DANS UN DOSSIER D'UN CONTENTIEUX ADMINISTRATIF DE MADAME DÉBORAH AVEC L'UNIVERSITÉ D'EDINBOURGH.

NOTRE SEULE MOTIVATION DANS CE DOSSIER ÉTAIT DE SOUTENIR FINANCIÈREMENT LE PROCÈS AU TRIBUNAL DE LONDRES DE MADAME DÉBORAH KAYEMBE CONTRE LE RWANDA.

NOUS REGRETTONS QUE NOS FONDS ONT SERVI A AUTRE BESOIN QUI N'EST PAS LE PROCÈS PROPREMENT DIT.

JE ME RÉFÈRE A L'ENGAGEMENT DE MADAME DEBORA KAYEMBE LORS DE SON PREMIER COUP DE TELEPHONE POUR ME PARLER DE SON CAS AMIRS QUE SON GOFUND.ME  CRÉE DEUX JOURS AUPARAVANT N'AVAIT PAS ENCORE 100 POUNDS. 

RÉPONDANT À MON EXIGENCE DE S'ENGAGER SUR VIDEO CALL, ELLE SOLLICITAIT TOUT SIMPLEMENT 4000 POUNDS POUR PAYER LES AVOCATS AFIN DE COUVRIR LES FRAIS DU PROCÈS À LONDRES. NOUS AVONS LEVÉ PLUS QUE CELA EN PREVENTION DES IMPRÉVUS.

JAMAIS IL AVAIT ÉTÉ QUESTION DES HONORAIRES DES AVOCATS POUR UN DIFFERENT D'ORDRE  ADMINISTRATIF PERSONNEL D'UNE  EMPLOYÉE MADAME DEBORA KAYEMBE AVEC SON EMPLOYEUR EDINBURGH UNIVERSITY.

POUR LA TRANSPARENCE , CAR S'AGISSANT DE FONDS DE LA COMMUNAUTÉ, ET MOI MÊME AYANT ÉTÉ L'INITIATEUR DE CE LEVER DES FONDS A TRAVERS LE MONDE .... JE DEMANDE À MADAME DEBORAH KAYEMBE DE NOUS FIXER SUR LA DATE DU PROCÈS ET DE  NOUS RÉVÉLER LES IDENTITES COMPLETES DE SES AVOCATS ET LE MONTANT EXACT DE LEURS HONORAIRES AVEC UN ACTE D'ENGAGEMENT DE CES DERNIERS.

FAIT A LONDRES LE 02.11.2022

PROF. REV. JULIEN CIAKUDIA SR 

LE GRAND PATRIARCHE DE LONDRES DEGAULE CONGOLAIS LEADER CHARISMATIQUE DE LA RÉSISTANCE PATRIOTIQUE CONGOLAISE MONDIALE PN/UPR

Lire la suite...

Partager sur : Partager