Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Eta major des Fardc

Fil des billets Fil des commentaires

mercredi 25 novembre 2020

Charles Esalo s'insurge contre la délocalisation de l'état-major général des Fardc!

RDC: Charles Esalo s'insurge contre la délocalisation de l'état-major général des Fardc !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

freddy-mulongo-charly-esalo-3.jpg, nov. 2020










L'état-major général des Forcés Armées de la RDC à Mont-Ngaliema, c'est notre Pentagone à nous Congolais, déclare Charles Esalo. On ne peut pas décider de la délocalisation du quartier général de l’état-major de Mont-Ngaliema vers la 14ème région militaire au camp Kokolo, en claquant les doigts. Quitter un bâtiment vétuste pour un endroit mal famé, est-ce raisonnable?

freddy-mulongo-charly-esalo-3

Charles Esalo est le premier Congolais, qui prend publiquement position  contre la délocalisation de l'état-major général des Fardc sommé d'ici la fin de l'année, de quitter le Mont-Ngaliema pour le camp Kokolo, malfamé et en pleine cité. Plus qu'une trentaine de jours pour le déménagement forcé des Fardc. Fils d'un haut-gradé dans l'armée zaïroise , qui a travaillé à l'état-major , Charles Esalo rabroue les arguments farfelus du porte-parole des Fardc, le Général Léon-Richard Kasonga, qui au cours du point de presse du 12 novembre dernier a déclaré: "Les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)  s’étonnent que la réforme savamment imaginée pour la professionnalisation de notre outil de défense qui a exigé la construction d’un nouveau quartier général des FARDC, devienne un sujet de controverse".  

freddy-mulongo-fardc

"La professionnalisation des Fardc doit commence par les états généraux de notre armée. Savoir qui est qui ? Renvoyez tous les infiltrés issus des brassages. Nos soldats doivent être bien payés. Ceux qui vont à l'Est de la République, au delà des primes, leurs épouses et enfants doivent être sécurisés, les veuves et orphelins de nos militaires doivent être accompagnés et soutenus. Plus question de déguerpissement de femmes veuves de militaires dans nos camps. Notre armée doit être bien équipée. Les officiers commerçants et affairistes doivent quitter l'armée. La professionnalisation des Fardc n'a rien avoir avec le fait de délocalisation de l'état-major général  de Mont-Ngaliema au camp Kokolo" s'insurge Charles Esalo. Transformer le bâtiment de l'état-major général en bureaux pour les miriardes  de conseillers de Tshilombo, cela est inadmissible et inacceptable" renchérit Esalo. 

Sans aucune étude de faisabilité, d'un claquement des doigts Tshilombo prend une décision irréfléchie. Avec des millions que le Magellan a dépensé pour ses voyages touristiques, combien des palais présidentiels auraient pu avoir Kinshasa ? 95 millions de dollars américains pour des voyages inutiles ! Alors que la Chine a bâtit  pour le Burundi, un palais présidentiel, l'un des plus imposants du continent pour seulement 20 millions de dollars américains.  Un jouisseur a pris en otage notre pays, il se joue et se moque de notre peuple. 

Pour un président élu du peuple, la proximité avec l'état-major général ne pose aucun problème.  Le  vaste camp Kokolo est, depuis quelques années, l’un des coins malfamés de la capitale. L’état-major général des forces armées de la RDC est appelé à quitter le Mont-Ngaliema, qui abrite aussi la résidence alloué à Tshilompo, pseudo-président nommé par Alias Kabila. Il va être transféré au camp militaire Kokolo, qui est l’une des plus grandes casernes de la ville de Kinshasa. Il abrite plus de 200 villas laissées par les colons belges et s’étalant sur deux communes : Bandal et Gombe. les familles des militaires partis en mission sont parfois chassées du camp, et leurs habitations données à d’autres personnes, souvent aux plus forts.

Lire la suite...

Partager sur : Partager