Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Etats généraux

Fil des billets Fil des commentaires

mardi 12 octobre 2021

Diaspora: Manifeste des "Etats Généraux de la Résistance Congolaise " !

Diaspora: Manifeste des "Etats Généraux de la Résistance Congolaise " !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

ingeta.jpg, oct. 2021

La Résistance congolaise est diverse. Elle est vent debout contre le collabo, imposteur et usurpateur Tshilombo Tshintuntu, voleur de destin du peuple congolais, pantin et marionnette de Kigali. Depuis la disparation de Monsieur Honoré Ngbanda de l'Apareco et les dissentions dues aux ambitions démesurées affichées...les états généraux de la Résistance congolaise sont les bienvenus.

ingeta

La résistance congolaise est diverse: Il y a des résistants qui informent et descendent sur terrain, ceux qui mobilisent et conscientisent à travers les réseaux sociaux et enfin, ceux qui sont indépendants et ne font partie d'aucun groupe ou une association.  Faire les états généraux de la résistance congolaise, il faut un mixte de toutes les tendances. Qui inviter aux états généraux de la résistance? La question vaut son pesant d'or ! Si ceux qui seront invités n'ont jamais battu les pavés à Paris, Bruxelles, Genève...S'ils n'interviennent jamais au sein de la communauté, cela ne fera pas l'affaire.

manifeste-1

Cet anecdote est mémorable. En difficultés avec sa dictature à l'intérieur du pays, des politicailleurs ventriotes et profito-situationnistes avaient convaincu Alias Kabila d'inviter des patriotes et résistants de la diaspora qui mettaient en mal son régime. Une cinquantaine des troubadours étaient invités. Dans l'antichambre du lieu de la rencontre Alias Kabila a regardé à travers la fenêtre et il a posé la question: Je ne vois pas Boketshu waYambo ! Mort de rire ! Donc l'imposteur-usurpateur Alias Kabila connaissait bien, ceux qui mettaient en mal son pouvoir. 

manifeste-2

Les états généraux de la résistance congolaise dépend de la capacité de rassembler et fédérer ! Tshilombo Tshintuntu a menti à ceux qui lui ont cédé le pouvoir à Kingakati, qu'il maîtrisait la résistance congolaise. Il a joué au Corbeau et Renard ! Une fois qu'il a volé le fromage, le fils d'Etienne Tshisekedi qui n'a jamais été ni résistant ni patriotique n'a trouvé mieux que de ramener ses copains-coquins. Tous des Fakwa, Balados, Checkulards, pillards...Tshilombo a considéré les patriotes-résistants comme son marche pied. Il voulait le tapis rouge, résultats, le Congo est vendu ! Le pantin-marionnette de Kigali passe son temps à faire des grimaces. Il ne décide et ne contrôle rien. Le pillage est systématique. 

freddy-mulongo-kahumbu-1

Le décès de Monsieur Honoré Ngbanda, président de l'Apareco a montré plusieurs défaillances: Les ambitions démesurées de certains membres. La confusion entre la résistance et la politique classique. On a découvert des taupes qui tapissaient la résistance congolaise. Des Cagnottistes, Ekoboïstes et vedettes du dimanche se sont mis à nu.  On a appris qu'au sein de l'Apareco,  le Fils de Sosoliso collaborait avec François Beya, le sécurocrate de Tshilombo-Alias Kabila pour dynamitait le mouvement d'Honoré Ngbanda de l'intérieur. L'asticot qui mangeait l'haricot de l'intérieur est maintenant connu. Il a beau se laver et se parfumer, il gardera l'odeur de la traîtrise ! Tshilombo avait acheté et corrompu certains membres de l'Apareco qui avaient déjà rejoint Kinshasa. Fort heureusement la résistance congolaise est diverse et disparate. Tshilombo ne peut acheter tout le monde, surtout pas ceux qui se battent pour des convictions et valeurs. Les états généraux de la résistance ne doit surtout pas se retrouver avec des mangéristes, mangeurs à tous les râteliers et quémandeurs d'emploi. Ils sont dangereux et sont prêts à tout pour monter dans un ascenseur. 

On ne libère pas un peuple ! Un peuple se libère ! Pour qu'un peuple se libère, il faut qu'il soit informé, conscientisé et mobilisé. Le peuple congolais doit savoir que  République démocratique du Congo est occupée par des Ougando-Rwandais. La résistance n'est pas un parti politique ! Belle initiative du doyen Paul Kahumbu de Lausanne. Le président du ECLP écrit: "Le pourrissement de la situation socio politique et sécuritaire que traverse la Mère Patrie nous impose la tenue de ces assises pour nous organiser et lever ensemble en tant que forces de la résistance combattante, des options révolutionnaires déterminantes  visant la libération totale de notre pays" !

Lausanne: Paul Kahumbu préconise les états généraux de la diaspora congolaise !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

freddy-mulongo-kahumbu

1. Réveil FM international: Honoré Ngbanda est parti il y a presque 6 mois. On a l'impression qu'un tamis est placé dans la résistance congolaise où l'ivraie est en train d'être séparé du bon grain. Depuis la mort de Ngbanda c'est la farfouille...

Paul Kahumbu Ntumba: Eh oui, en effet, c' est depuis le 21 mars 2021, que le père de la résistance Congolaise a quitté ce monde globalisé, plein de méchants, immoraux, menteurs, imposteurs et d'impertinents  de tout poil. C'est depuis la date précitée, après un combat héroïque de plus de deux décennies mené sans répit contre l' occupation de notre pays, par les tutsi Rwandais, Ougandais et Burundais, qu'Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba a rejoint Simon Kimbangu, Joseph Kasa-vubu, Patrice Emery Lumumba, Mobutu Sese Seko et tant d'autres figures emblématiques, qui ont combattu avec acharnement pour la dignité de l'homme Congolais !  Je salue Réveil FM International d'avoir décerné a cet illustre homme d'état une distinction d'excellence en guise de reconnaissance pour sa constance dans la lutte de libération nationale, quelques mois avant sa mort !  Quand à l'Apareco, dont il a été le fondateur, certes, son décès a ébranlé tous ses membres par rapport à cette dure séparation inattendue ! Il y a eu secousse entre orphelins mais les choses sont entrain de se tasser !

2. Réveil FM International : Le paradigme de la résistance n'a jamais été celui de la politique classique. Or nombreux de ceux qui se clament Résistants sont dans une logique politico-politicienne. Ils se battent avec des calculettes, ils s'attendent à des nominations, ils négocient en catimini avec des régimes....

Paul Kahumbu Ntumba: L' idéologie de la résistance tranche  d' avec la politique classique . L' exemple de la résistance française est éloquente. Il est évident de retenir que, lors qu' un pays est occupé militairement par des forces étrangères, la tradition de faire la politique classique n' a pas de raisons d' exister, il faut déclarer la guerre aux envahisseurs! Mais, il y a souvent des traitres à la nation qui existent et collaborent avec les ennemis du peuple. Pour la France, le Maréchal Philippe Pétain avait formé à Vichy un Gouvernement collaborationniste qui traitait avec les occupants Nazi. Chez nous au Congo, il y a Félix Tshilombo, celui-ci comme Pétain, il collabore avec les tutsi agresseurs de notre pays, depuis sa nomination issue du deal satanique  à la tête du pays, il n' a de cesse par ces  moult comportements méprisé notre peuple dont il est l'émanation, en l'affublant de qualificatifs injurieux  de Ndoki, Nyangalakata, Kombataba, etc... à contrario, il est affectueux envers les extrémistes, génocidaires tutsi qui tuent les populations de souche congolaise et il considère ces barbares de frères, amis, partenaires. Nous l' avons vu s'incliner au mémorial de tutsi à Kigali et jamais aucun regret  ni condamnation publique de sa part  pour les massacres de plus de 12 millions des Congolais tués par la soldatesque rwandaise. Quant aux supposés résistants qui font des postures pour s'approcher auprès du régime vichysant, il va falloir les considérer comme des âmes perdues et pourquoi pas de traitres à la nation, leur sort est déjà scellé  à la libération ......qu'ils interrogent l'histoire de la libération française !

3. Réveil FM International: L'Apareco est scindé en deux, va-t-on vers sa disparition ?

Paul Kahumbu Ntumba:  Je vous recommande de suivre l'interview de Monsieur Alphonse Ebama Ndjoko, un des cofondateurs de l' APARECO, et successeur actuel de Honoré Ngbanda, interview accordée le vendredi 20 août 2021 à Fabien Kuswanika, patron de Télé Tshangu. Vous aurez, je l'espère bien des réponses appropriées à votre préoccupation.

freddy-mulongo-kahumbu-3

4. Réveil FM International: ECLP préconise les états généraux de la résistance. Quels sont les objectifs de ces assises ?

 Paul Kahumbu Ntumba: L' Engagement des Congolais pour la Libération de la Patrie, en sigle ECLP, préconise en effet avec toutes les forces cristallisées de la résistance combattante, la tenue imminente DES ETATS GENERAUX DE LA RESISTANCE. Les objectifs sont les suivant :

a. rappel de troupes pour réorganiser la résistance après le décès de père de la résistance André Honoré Ngbanda Nzambo ko Atumba;

b. poursuivre la lutte et réadapter le paradigme du combat en promouvant des actions martiales sur le terrain avec des forces patriotiques dans l' Est de la République :

c. lever des options révolutionnaires autour d' un leadership consensuel unique, pour instaurer la discipline tout azimut des troupes afin de consolider et d accélérer le processus de libération nationale;

d. mettre en place un EXECUTIF DE HAUT NIVEAU, susceptible de mener l' offensive diplomatique d' une part ,et d' autre part  de véhiculer avec méthode des stratégies idoines à l' intérieur.

freddy-mulongo-kahumbu-2

5. Réveil FM International : Les élections en RDC sont un piège à cons. 2006, 2011 et 2018 ont été catastrophiques. Pourquoi les politicailleurs parlent de 2023 alors que nous sommes encore en 2021 ?

Paul Kahumbu Ntumba : Envisager  une énième fois des élections dans un pays occupé par des forces étrangères, c'est non seulement de l' imbécillité notoire, mais aussi et surtout une façon insidieuse d' empêcher notre jeunesse chauffée déjà à blanc, à se prendre en charge pour déclencher une REVOLUTION POPULAIRE TRIOMPHANTE ET CHASSER DE NOTRE TERRITOIRE TOUS LES OCCUPANTS ETRANGERS ET LES CONGOLAIS TRAITRES A LA NATION.

 Je voudrais dans ce registre, demander aux dirigeants de LAMUKA de se raviser en clarifiant formellement  leur approche du combat. Dans ce contexte de l' occupation, ou ils s' inscrivent dans la dynamique de la résistance, en abandonnant leur projet de sortie de crise qui passe par des réformes de la CENI de triste mémoire, ou dans la récidive, notre jeunesse devrait les considérer comme des Alliés objectifs du pouvoir en place !

Je voudrais en substance rappeler à la jeunesse que le plan de guerre Hima Tutsi pour la conquête du Congo fonctionne maintenant à plein régime... les accords scélérats que Félix Tshilombo a signé avec nos agresseurs rwando-Ougandais et Burundais, a l' instar de la longue présence de la Monusco bras séculier des USA et récemment  des mercenaires racistes blancs camouflés  en tenues de l' armée Américaine , sont des signes probants de la balkanisation de la partie Est de notre pays.

Hic et nunc nous n' avons qu' une seule résolution libérer la Mère Patrie ! l' exemple des Talibans Afghans qui viennent de mettre en débandade les occupants américains ,doit nous inspirer car : "LE PEUPLE GAGNE TOUJOURS " dixit Rossy Mukendi Tshimanga !

I N G E T A !

Lire la suite...

Partager sur : Partager