Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Etienne tshisekedi

Fil des billets Fil des commentaires

mercredi 18 mars 2020

RDC: Jean-Marc Kabunda wa Kabunda, Kasaïen et faux Katangais !

RDC: Kabunda wa Kabunda, Kasaïen et faux Katangais !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Kabunda wa Kabunda.jpg, mar. 2020

Il est renversant de suivre dans une vidéo où un professeur d'université déclare qu'il ne connaissait pas Jean-Marc Kabunda. C'est au tribunal de Matete qu'il appris qu'il était de Luiza, pas Katangais. Donc le juge n'aurait pas parlé, cet intellectuel n'aurait jamais su? Comment Kabunda wa Kabaunda a-t-il fait pour diriger l'Udps sans que les militants aient le backroung et la traçabilité de l'individu ? Même pour poster à un poste, on montre son CV ! Il n'y a pas du mal d'être Kasaïen ni Katangais. A quoi bon cacher et mentir sur ses origines alors que nous sommes tous Congolais ?

Les Baluba ne sont pas des tribalistes mais ceux de l'Udps sont extrêmement des Ethno-tribalistes patentés !
Plusieurs personnalités non Kasaiennes ont occupé le poste de Secrétaire Général de l'Udps: Valentin Mubake, Jacquemin Shabani, Remy Massamba, Albert Moleka...comme d'ailleurs ses prédécesseurs, le doyen Bruno Mavungu a été viré comme un mal propre de son poste de Secrétaire Général de l'Udps. Son remplaçant n'est autre que Kabunda Wa Kabunda né à Luiza dans le Kasaï-Occidental, aujourd’hui le Kasaï-Central.

Jean-Marc Kabunda wa Kabunda n'est pas un Katangais mais un Kasaïen de Luiza qui s'est fait passer pour un Katangais pour occuper le poste de Secrétaire général de l'Udps. Malade et faible, Etienne Tshisekedi s'est fait enfariner par son fameux fils Angwalima Tshilombo qui pensait déjà au patricide.

En effet, Fauchés comme des rats, Angwalima Tshilombo et Samy Badibanga, deux checkuleurs, lors d'une rencontre dans un grand hôtel parisien avaient vendu l'Udps auprès de Moïse Katumbi. C'est alors que le choix de Kabunda wa Kabunda, le président Fédéral de l'Udps de Kamina va être actée. il fallait tout faire pour l'avaliser auprès de Ya Tshitshi. Ce qui fut fait.

Au fait, Angwalima Tshilombo n'avait pas une ambition présidentielle, mais d'être nommé premier ministre. C'est d'ailleurs Moïse Katumbi qui a financé le premier congrès de l'Udps, après 36 ans de fonctionnement où Tshilombo fut voté nuitamment à main levée comme à la Douma !

Jean-Marc Kabunda wa Kabunda n'a rien d'un militant chevronné. Il avait une mission: faire élire coûte que coûte Tshilombo à la présidence de l'Udps. Âgé de 36 ans, il a commencé par s’engager à Kananga, dans le Kasaï-Occidental -aujourd’hui Kasaï-Central. Il a ensuite pris la présidence de la fédération provinciale de l’UDPS à Kamina et a été parachuté au Secrétariat Général de l'Udps.

L'Udps, parti familial des faussaires, malfaiteurs, Kulunas, inciviques, brigands et Wewas qui se comportent en hors-la-loi en toute impunité. Jean-Marc Kabunda wa Kabunda n'a pas formé ses militants. Un parti politique n'est pas seulement idéologique, c'est une école politique. Depuis la Nomination Électorale d'Angwalima Tshilombo où sont les cadres et élites de l'Udps ? Zéro ! Des faussaires qui défendent le putsch électoral ? Où des activistes des droits de l'homme qui se sont assis sur la neutralité pour défendre la fausseté ?

Jean-Marc Kabunda wa Kabunda doit avoir honte d'accepter d'être un président intériminaire de l'Udps. C'est-à-dire un individu qui accepte de chauffer le fauteuil pour Angwalima Tshilombo !

Un parti fonctionne avec des élections. Si Jean-Marc Kabunda wa kabunda veut être légitime il doit se faire élire et pas être nommé. Udps, le plus grand parti politique du Congo ? Mon œil ! Angwalima Tshilombo est là pour piller le Congo. L'ancien pizzaïolo veut se remplir les poches et partir comme il est venu. C'est le plus grand voleur que le Congo n'ait jamais connu. Voleur du destin de tout un peuple, pillard des caisses de l'Etat. Le peuple d'abord slogan creux s'est transformé en le ventre d'abord. Quelle honte !

Jean-Marc Kabunda wa Kabunda a lamentablement échoué.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 5 janvier 2020

RDC: Marthe Kasalu Tshisekedi "Mukaji Wa Mulufwilu" bénit ou maudit-elle son fils Angwalima Tshilombo ?

Angwalima Tshilombo qui a fait un enfant à  la fille de sa tante, la propre sœ“ur d'Etienne Tshisekedi est-il digne ?

Etienne Tshisekedi est mort seul à  l'hà´pital à  Bruxelles. Où étaient Marthe Kasalu Tshisekedi et son fils, Angwalima Tshilombo ?

Marthe Kasalu Tshisekedi et Angwalima Tshilombo en enterré Etienne Tshisekedi en Belgique. Les deux faussaires ont voulu qu'armée belge entre dans des combines pour ramener le faux cercueil de Ya Tshitshi à  Kinshasa, l'armée belge a refusé.

Les deux criminels complices ont ramené à  Kinshasa, un cercueil sans le corps de Tshisekedi, qu'ils ont fait enterré dans un mausolée autre que la maquette qui a été présentée.

Marthe Kasalu Tshisekedi "Mukaji Wa Mufwilu" n'est jamais allée à  Kabeya Kamuanga avec les biens de Ya Tshitshi où l'attendent toujours des femmes pleureuses endeuillées. Pourquoi fuit-elle Kabeya Kamuanga, villege d'Etienne Tshisekedi ?

Imposteur-Usurpateur, Traître-Collabo, Angwalima Tshilombo a fait faire un culte au stade des Martyrs demandant pardon au nom des dirigeants. Ce fossoyeur a enfariné tout le monde. Au lieu de demander au peuple pour son odieux et satanique deal pour sa Nomination Électorale, ce grand voleur patenté a menti à  Dieu et au peuple congolais à  cause de sa fausseté qui énerve Dieu.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 3 janvier 2020

RDC: Souvenirs, souvenirs...en 2011 Etienne Tshisekedi "Mulakuasa" était reçu avec honneurs et égards de la diaspora congolaise à  Paris !

Cette photo est emblématique. Elle marque et fige l'histoire. Etienne Tshisekedi "Mulakuasa" candidat président de la République était reçu avec égards et en grande pompe par la diaspora congolaise à  Paris.

Sur cette photo pas des Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques qui écument les réseaux sociaux pour injurier à  longueur des journées d'autres compatriotes. On voit sur cette photo, le colonel Odon qui n'est pas Kasaïen. On voit Bambin Masombo qui n'est pas Muluba et d'autres compatriotes dévoués pour la cause du Congo.

Aujourd'hui tous ces Congolais sont insultés comme des haineux, jaloux et tribalistes par des ignares et écervelés: Bena Mpuka et Talibans, des Tribalistes patentés.

Même mon confrère Roger Bongos, un non Kasaïen, le premier journaliste de la diaspora en France qui a fait l'interview d'Etienne Tshisekedi a été vilipendé. Fort heureusement Ya Mukulo a du répondant. Le fait d'avoir une épouse Muluba ne l'a pas épargné.

Les Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques sont réfractaires à  la vérité. Ils sont des ennemis de l'Etat-Nation. Ils sont des corrompus, traîtres et collabos.

Avec le grand vol de notre destin par Angwalima Tshilombo, à  voir les réactions anti-patriotiques de nos compatriotes du Kasaï, il y a de quoi se poser mille questions:

1. Si Etienne Tshisekedi était proclamé Président de la République allions-nous contribuer nous-mêmes à  notre esclavage ?

2. Nous battions-nous pour Etienne Tshisekedi ou pour la République ? Nous avons le sentiment que nous nous battons pour l'État-Nation et eux pour la tribu et la famille Tshisekedi.

3. Angwalima Tshilombo a plus de 116 conseillers Bena Mpuka à  sa présidence usurpée. Un vrai et grand Tribaliste. Qui dénonce ?

4. Les fameux leaders des Ongs des droits de l'homme par coterie tribale, ils ont fait le mort lors du hold-up électoral par deal d'Angwalima Tshilombo Pétain Bizimungu, qui est le pantin et marionnette des occupants Rwandais et Ougandais. Une fois le vol électoral consommé, ils ressuscitent et continuent à  parler droits de l'homme comme si de rien n'était !

Il est bon que nous vivions ce que nous sommes entrain de vivre maintenant. Les fossoyeurs de la République sont démasqués. Pour la République, les "Bons grains" c'est-à -dire des Patriotes-Résistants-Combattants vont finir par gagner l'"Ivraie" des Talibans, Collabos, Traîtres et Tribalistes.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 27 décembre 2019

RDC: Deux anciens Premiers Ministres, Muzito clairvoyant, Tshisekedi faux Héros National !

Adolphe Muzito, Clairvoyant, Révolutionnaire et Résistant !

Le discours martial d'Adolphe Muzito, coordonnateur de Lamuka et ancien Premier ministre contre le Rwanda, agresseur, occupant, pillard et receleur des ressources de la RDC, a l'assentiment du peuple congolais et sa diaspora. Cette déclaration Nfumu Mpa l'a fait au cours d'une conférence de presse et la veille de son déplacement pour Beni. Adolphe Muzito qui montre ses muscles est le seul acteur politique clairvoyant et qui a de la poigne. Des chiens couchant face au Rwanda sont nombreux et se ramassent à  la pelle. La guerre dont parle Muzito est l'appropriation du peuple congolais de son destin. Cette guerre ne passe essentiellement par les Fardc infiltrés. La maison RDC n'est pas en verre, comme le pense l'arrogant général Jean-Bosco Kazura, le frère de Paul Kagamé-bourreau du peuple congolais et Hitler noir. Depuis 25 ans, la soldatesque rwandaise fait ses incursions à  l'Est de la RDC, tue, assassine, massacre une population civile pacifique et sans défense. Elle pille impunément les ressources de la République démocratique du Congo. Adolphe Muzito, coordonnateur de Lamuka et ancien Premier ministre, est le premier et seul homme politique congolais à  lever le ton !

Etienne Tshisekedi, chien de garde de la dictature Mobutu!

Les Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques sont des amnésiques et anti-patriotiques ! Etienne Tshisekedi, mort à  l'étranger comme tous ceux qui ont combattu, Patrice Emery Lumumba, le seul et vrai héros national, qu'il qualifia de "Crapaud" n'est pas un exemple de démocrate pour la RDC.

Contrairement à  Etienne Tshisekedi, ami-ami du dictateur Mobutu, Adolphe Muzito n'a jamais participer à  la conception d'un mouvement contre le peuple congolais, comme Etienne Tshisekedi qui a parti à  la création du Mouvement Populaire de la Révolution-MPR qui deviendra MPR-Parti-Etat ! "Olinga olinga Té Ozali Na MPR" ! 1er juin 1966, quatre hommes politiques accusés de complot contre Mobutu sont pendus en public à  Kinshasa, après avoir eu les yeux crevés. Le ministre de la justice de l`époque est un certain... Étienne Tshisekedi.

Ministre de la justice de Mobutu, Etienne Tshisekedi a approuvé la condamnation de les quatre conjurés de la Pentecà´te, Jérà´me Anany, Evariste Kimba, Emmanuel Bamba et Alexandre Mahamba, condamnés à  mort mardi 1 juin 1966 par le tribunal militaire de juin Kinshasa. Cinq minutes de délibération ont suffi aux trois majors composant le tribunal pour prononcer la sentence de mort. Le procès s'est déroulé en plein air, devant plus de vingt mille personnes, à  l'intérieur du camp militaire Colonel Kokolo. "Le visage et les bras tuméfiés, les cheveux gris de poussière, les quatre accusés ont comparu, enchaînés sur le perron du mess des officiers du camp. " Des officiers supérieurs nous appelaient. Il nous a semblé que nous ne pouvions pas refuser de répondre à  leur appel ", a déclaré M. Alexandre Mahamba. " Ce sont les militaires, a-t-il ajouté, qui ont organisé les réunions auxquelles ils nous ont invités à  assister. Ils nous ont dit et répété qu'ils s'occupaient du cà´té militaire de l'action et qu'ils nous demandaient seulement de former un gouvernement provisoire, composé de civils. " D'une voix forte, M. Mahamba a conclu son exposé en demandant son acquittement et celui de ses compagnons. L'audition de M. Evariste Kimba fut à  peu près inaudible pour le public et les journalistes, pressés par la foule et bousculés à  l'occasion par les militaires. M. Kimba a demandé à  être confronté avec les officiers qui ont dénoncé le complot. " J'affirme sur l'honneur, a-t-il dit, qu'il n'a jamais été question d'un complot visant à  l'élimination physique d'une personne au pouvoir. " Pas de plaidoiries ni de réquisitoires. Le procès n'a comporté ni plaidoiries ni réquisitoires. Les quatre accusés ont présenté leur défense, bien souvent au milieu des hurlements d'une foule particulièrement hostile. Aussità´t après, les trois juges militaires se retiraient pour délibérer. Ils revenaient cinq minutes plus tard porteurs du verdict : les quatre accusés étaient condamnés à  mort pour tentative de coup d'Etat. Ce verdict était accueilli bruyamment par la foule, tandis que les quatre condamnés regagnaient leur cellule. Les quatre conjurés seront pendus jeudi matin à  9 heures si leur peine n'est pas commuée d'ici là . La journée de jeudi sera chà´mée pour que la population puisse assister à  l'exécution..

40 ans plus tard, c'est au stade des Martyrs, lieu où furent pendus les quatre conjurés de la pentecà´tes, que les obsèques d'Etienne Tshisekedi eut lieu. Un criminel revient toujours sur le lieu de son crime. C'est dans l'enceinte du stade des Martyrs de Kinshasa que eurent lieu les obsèques d'Etienne Tshisekedi, les Udpsiens et udpesistes eurent l'outrecuidance d'acclamer Paul Kagamé, bourreau du peuple congolais et Hitler noir. Alors que le vrai corps d'Etienne Tshisekedi est enterré depuis des lustres en Belgique ! C'est au dessus d'un cercueil avec un tronc à  l'intérieur que l'on apposa la médaille d'Héros national !

Adolphe Muzito n'a jamais poussé les enfants des autres au casse pipe ! C'est le sang des enfants des autres qui faisait tenir Etienne Tshisekedi. Plus les Congolais tombaient sous les balles du régime Mobutu, plus le pouvoir de Tshisekedi montait. Un vrai prima curria ! Etienne Tshisekedi n'a jamais été opposant au régime Mobutu qu'il a toujours servi. Il avait pris l'habitude de crier très fort le matin, en dénonçant Mobutu et le soir à  bord de son Jaguar, il allait récupérer des cartons de billets verts. Etienne Tshisekedi fut un faux opposant à  Mobutu !

Etienne Tshisekedi a laissé pour seul héritage au Congo, un fils cupide, faussaire, imposteur, usurpateur, traître et collabo: Angwalima Tshilombo, Monsieur 15% qui a fait un odieux deal avec Alias Kabila. Le chien couchant de Paul Kagamé est voleur du destin du peuple congolais. Adolphe Muzito bat de très loin, Etienne Tshisekedi, un vampire du sang du peuple congolais. Des Congolais sont morts pour rien, les fourberies de Tshisekedi sont décapantes. L'homme a contribué à  rendre notre peuple amorphe "Bolala Pongi Ya Ba Bébé" !

Le mépris de notre peuple par Angwalima Tshilombo, faire d'Alias Kabila son partenaire, se coucher face à  Paul Kagamé, piétiner nos martyrs comme des morts pour rien, voler et piller la caisse de l'Etat...prouvent à  dessein que Tshisekedi comme Tshilombo n'auront été que des fieffés menteurs contre le peuple congolais.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 20 mars 2019

RDC: Problèmes de pouvoir, Etienne Tshisekedi et son fils Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe?

Etienne Tshisekedi wa Mulumba et son ami, le Maréchal Mobutu Sese Seko !

Cette question mérite d'être posée: les Tshisekedi ont-ils un problème avec le pouvoir ? Félix Tshilombo Bizimungu wa kanambe, fils Tshisekedi, vient de suspendre l'installation des sénateurs et l'élection des gouverneurs, se mettant hors la loi constitutionnelle et risque de se voir traduit en justice pour "Haute trahison" !

Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe, fils Tshisekedi et son allié-partenaire, Alias Kabila

Arrivée au pouvoir après une nomination électorale suite à  un deal avec Alias Kabila, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est un petit pseudo-président protocolaire. Félix Tshilombo clame qu'il est soutenu par des Américains et Français pour renoncer au pacte qui le lie à  Alias Kabila dont personne n'a jamais lu, y compris sa base de l'Udps. La guerre de 100 ans est donc déclenchée entre un imposteur-usurpateur, voleur des voix du peuple congolais Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanamba, pantin, collabo et traître à  la Nation congolaise et Alias Kabila, dictateur-autocrate qui l'a placé sur le trà´ne pour lui chauffer le fauteuil présidentiel. Le problème de Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe, fils Tshisekedi, est d'avoir accepté le deal, pour contourner le souverain primaire qui est le peuple congolais. D'accepter d'être Nommé au lieu d'être élu par le peuple congolais. Il est imposteur-usurpateur. Il n'est pas élu donc il est illégitime. Valentin Mubaké n'avait-il pas prophétisé que le vrai dauphin d'Alias Kabila était dans l'opposition ?

Deux pà¢tissiers enfarineurs du peuple congolais: Félix Tshilombo pantin d'Alias Kabila !

A Réveil FM International, nous avions que le portrait robot d'Alias Kabila par le Tutsi Power était Félix Tshilombo. Individu cupide de "Chance Eloko Pamba", pas instruit, malléable à  souhait, qui aime la vie facile, les honneurs et est prêt à  vendre son à¢me, le Congo et le peuple congolais pour des miettes que lui jette sous la table ! Avec ses 16%, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe aurait dit reconnaitre sa défaite face à  Martin Fayulu 62%. Roublard, fourbe, ventriote, profito-situationniste, politicailleur patenté Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe a roulé le peuple congolais dans la farine. L'imposteur-usurpateur ne va pas diriger le Congo !

Etienne Tshisekedi wa Mulumba et son ami, le Maréchal Mobutu Sese Seko !

Etienne Tshisekedi wa Mulumba, docteur en droit et juriste? C'est quand même grave ! Sa deuxième nomination de Premier ministre par le Maréchal Mobutu Sese Seko date du 30 septembre 1991 suite aux négociations du Palais de Marbre I. Mais un grave incident a éclaté lors de la cérémonie de prestation du serment d`investiture le 16 octobre 1991 à  Kinshasa. Avant d`apposer sa signature sur le procès-verbal, Etienne Tshisekedi a barré les mots "garant de la Nation", contestant ainsi cette qualité à  Mobutu Sese Seki; il a biffé aussi l`expression "observer loyalement et fidèlement la Constitution", pour nier l`existence de la Constitution de 1967. Par la suite, le 18 octobre 1991, un communiqué de la présidence de la République constata que le Premier Ministre, s`était mis par cette action "dans l`impossibilité légale d`exercer ses fonctions" et le 21 octobre une ordonnance présidentielle révoqua Etienne Tshisekedi et son gouvernement. Etienne Tshisekedi n`a retrouvé la Primature que lors de son élection à  la Conférence Nationale Souveraine le 15 aoà»t 1992.

La lettre d'Etienne Tshisekedi au sécessionniste Albert Kalonji Mulopwe, qualifiant Patrice Emery Lumumba de "Crapaud"

L'Udps, parti familial des Bena Mpuka, zélotes Talibans, des collabos et traîtres contre la Nation congolaise, ce vieux parti a maintes fois trahi et déçu les milliers des Congolaises et Congolais qui ont depuis plus de trois décennies cru en cette formation politique. Ce, malgré sa dénomination `` l`Union des démocrates pour le progrès social ». Cette dernière n`a ni démocrate ni socialiste moins encore de progressiste à  l`analyse d`un nombre croissant des Congolais. Par contre c`est un parti d`extrémisme sans concurrent qui n`a su faire aucune concession politique pour l`avancement en général de la RDC depuis sa création, sa spécialité étant les bras de fer, les blocages, la diabolisation des autres, la politique de chaise vide ou de caprices politiques sur fond des calculs individualistes en faveur d`un tribalisme assez évident. En effet, ce vieux parti s`est distingué soit par son absentéisme, soit par son extrémisme et/ou encore par son radicalisme tribalo-ethnique maintenant par le vol des voix du peuple congolais par Félix Tshilombo, fourbe et roublard.

Etienne Tshisekedi n`a jamais redouté de se faire beaucoup d`ennemis. Mais le pire d`entre eux, celui dont il ne s`est jamais méfié, c`est lui-même. L'homme était obstiné, courageux, narcissique, orgueilleux et imprévisible ! Il est un personnage qui s`est statufié de son vivant. En 1960, année de l`indépendance, Etienne Tshisekedi wa Mulumba est déjà  là  : alors qu`il ne terminera ses études de droit qu`un an plus tard, il fait partie de ces jeunes intellectuels auxquels Mobutu fait appel pour composer le Collège des Commissaires généraux, un gouvernement provisoire qui est mis en place après la mise à  l`écart de Patrice Lumumba. Commissaire adjoint à  la justice, Etienne Tshisekedi sera accusé d`avoir signé le document envoyant le Premier Ministre au Katanga, où la mort l`attend.

Au cours des années 60, Etienne Tshisekedi est membre éminent du groupe de Binza, qui rassemble les premiers intellectuels congolais. Il est ministre de l`Intérieur en 1969 lorsque les "Pendus de la pentecà´te" Kimba, Anany et Bamba sont exécutés, il rédige le Manifeste de la N`Sele, qui jette les bases du parti unique, le Mouvement populaire de la révolution. Lorsqu`il est au pouvoir, ce Kasaïen, premier diplà´mé en droit de l`histoire du Congo, ouvrira largement les portes de la magistrature aux ressortissants de sa province.

Lorsqu`en 1996-97 l`histoire s`accélère, et que la guerre éclate au Kivu, sur la frontière du Rwanda, Tshisekedi voit resurgir un autre revenant, M'zée Laurent-Désiré Kabila, compagnon de Patrice Lumumba dans les années 60. Dès que ce dernier, porté par les armées du Rwanda et de l`Ouganda, entre dans Kinshasa en mai 1997, M'zée LD Kabila envoie des émissaires à  Etienne Tshisekedi, qu`il considère comme un "résistant de l`intérieur". Mais les conseillers rwandais empêchent une rencontre directe entre les deux hommes et Etienne Tshisekedi refuse toute collaboration, exhortant Kabila de " faire d`abord partir les étrangers qui l`accompagnent".

Apprenant que ses "amis" rwandais auraient le projet d`assassiner l`opposant historique, un crime qui aurait été imputé à  M'zée Laurent-Désiré Kabila, ce dernier décide, en catastrophe, de réléguer Etienne Tshisekedi dans son village d`origine,, à  Kabeya Kamwanga au Kasaï. M'zée Laurent-Désiré Kabila a donc sauvé la vie de l'impénitent et virulent opposant! Gaà«tan Kakudji, ministre de l`Intérieur à  l'époque, dote même l`irréductible opposant d` un motoculteur en précisant qu` "ainsi, il apprendra à  travailler"… C'était pour sauver sa vie !

Lorsqu`il participe aux négociations de paix de Sun City, en 2002, Etienne Tshisekedi estime toujours, imperturbable, que le poste de président ou de vice-président lui revient, sans qu`il ait à  poser sa candidature et à  se lancer dans la compétition. Il sera donc écarté de la formule de "1+4=0" 1 président, 4 vice présidents, le poste de représentant de la classe politique ayant été confié à  Zahidi N`Goma, beaucoup plus malléable !.

Lors de l'élection Louis Michel 2006, Etienne Tshisekedi refuse de participer et déconseille à  ses partisans de s`enregistrer comme électeurs, il ne présente ni listes ni candidatures.

Candidat président en 2011, on lui vole son élection. Il paraîtrait que des tractations financières se sont faites sous la table. Si Etienne Tshisekedi répétera toute sa vie qu`il incarne l`Etat de droit, la bonne gouvernance, la démocratie...il faut dire que les finances de son parti ont toujours été opaques, la gestion des hommes au sein de l'Udps calamiteuse, les fidélités ont été de l`allégeance et son épouse, Maman Marthe ainsi que son fils Félix ont non seulement pris du galon et ont toujours négocié avec le régime d'Alias Kabila, avec des compassions financières: Ibiza, Venise, Monaco, Paris...Les Bena Mpuka, Zélotes Talibans, Ethno-tribalistes et Tribalo-ethniques, depuis la disparition d'Etienne Tshisekedi, il y a plus de deux ans, ne se gênent plus. Le Tshintu Tsheto a amené Félix Tshilombo a volé l'élection de Martin Fayulu. Monsieur 16% n'a aucun complexe. Avec ses joues joufflues, il se croit tout permis. En guise de toute réponse à  son vol, ses Zélotes Talibans tancent le peuple congolais de "Bokomesena" "Vous allez vous habituer de mon vol". Le peuple congolais refuse de "Komesana du voleur de la cité de l'Union africaine" !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 17 novembre 2018

Etienne Tshisekedi wa Mulumba "Mula NKwasa", opposant historique !

Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Editions L'Harmattan, 229 pages

Ce Livre hagiographique plus au moins dithyrambique tombe à  point nommé: Etienne Tshisekedi wa Mulumba alors que Félix Tshilombo, le fils à  papa, qui a ramassé l'Udps, vient de retirer sa signature au primaire de l'opposition organisée par la Fondation Kofi Annan à  Genève. Moins de 12 après sa signature, Félix Tshilombo a foulé aux pieds, l'espoir de tout un peuple incarné désormais par Martin Fayulu, de la vraie opposition. Son père, Etienne Tshisekedi wa Mulumba, était parvenu à  sceller l'unité de l'opposition congolaise à  Genval en Belgique du 8 au 9 juin 2016. Le fils "Maman m'a dit", Félix Tshilombo a renoué avec la division de l'opposition, oubliant que l'Udps est le plus "Ancien parti" mais il n'est pas le "Grand parti"en République démocratique du Congo. Le plus grand parti demeure le peuple congolais dont la majorité n'est pas encarté par un parti quelconque. Félix Tshilombo fait de la politique business, il est corrompu par le régime n'a rien d'un patriote.

Etienne Tshisekedi, Premier ministre sous l'arbre

Comme d'autres personnalités politiques congolaises, Etienne Tshisekedi wa Mulumba n'a jamais écrit ses mémoires. Celui que ses fanatiques avaient surnommé le "Mula Kwasa": Celui qui remplit la chaise. Les ambassadeurs accrédités en République démocratique du Congo en voyaient de toutes les couleurs. Etienne Tshisekedi avait son bureau dans sa résidence à  Limeté à  Kinshasa. Les ambassadeurs des Etats-Unis, France, Belgique, Suède...qui allaient lui rendre visite étaient consignés sous la paillote, certains attendaient deux à  trois heures avant d'être reçu par le Sphinx qui dormait. Le livre Etienne Tshisekedi Wa Mulumba est l'oeuvre d'un collectif universitaire, qui retrace le parcours de l'homme d'Etat charismatique de la République démocratique du Congo. L'ouvrage cite Freddy Mulongo et Réveil FM International sur plusieurs pages de 67 à  74 puis de 129 à  130 pour un hommage que j'avais fais sur son discours historique à  la Conférence Nationale Souveraine (CNS). Je respecte l'homme, le papa "Etienne Tshisekedi" sans être un Udpsien ! Les tribalo-ethno-Talibans me révulsent. Ils sont des hors-la loi et n'ont rien des démocrates. D'ailleurs moi et mon aîné Roger Bongos-Afrique Rédaction, sommes couramment et copieusement insultés, injuriés et menacés de mort par les Talibans de l'Udps !

Le corps d'Etienne Tshisekedi est toujours en Belgique

Né le 14 décembre 1932 à  Luluabourg au Congo-Belge (Kananga aujourd'hui) au Kasaï occidental, Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, ancien Premier ministre du Zaire et Président de l'Udps est décédé le 1er février 2017. Il n'est toujours pas encore enterré au pays de ses ancêtres, son fils Félix Tshilombo foulant la peine de tout un peuple, a négocié le poste de Premier ministre auprès du régime d'Alias Joseph Kabila contre le rapatriement du corps de son défunt père. De son vivant Etienne Tshisekedi wa Mulumba a voulu n'a jamais estimé son cinquième fils: Félix Tshilombo. C'est pourquoi plusieurs personnalistes non Kasaiennes ont occupé le poste de Secrétaire Général de l'Udps: Valentin Mubake, Jacquemin Shabani,Bruno Mavungu, Remy Massamba, Albert Moleka...Les Baluba ne sont pas des tribalistes mais ceux de l'Udps sont extrêmement tribalistes !

Etienne Tshisekedi, Fréderic Kibassa Maliba, Marcel Lihau...fondateurs de l'Udps

L'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a été fondé le 15 février 1982 par 13 parlementaires-Etienne Tshisekedi, Marcel Lihau, Joseph Ngalula Mpandandjila, Vincent-Robert Mbwankiem, Makanda Mpinga, Protais Lumbu, Fédéric Kibassa-Maliba, Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, Faustin Birindwa, Paul Kapita Shabangi, Isidore kanana, François Lusanga Ngiele..… L'Udps était très populaire à  l'époque des pères fondateurs parce que chaque congolais s'y retrouvait. L'Udps historique a été un parti national, représentatif de toutes les provinces de la RDC. Avec des exclusions intempestives et des trahisons, cette popularité des années Mobutu s'est rétrécie en peau de chagrin. Avec Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale qui règne par défi, des Tshisekedistes-Udpsiens ont traversé la rue, ils sont à  la mangeoire et commettent des bévues qu'ils dénonçaient sous Mobutu. Ils sont devenus des petits couteaux à  la solde et pérennisation de la dictature sanguinaire. Aujourd'hui, à  moins d'être Mage, l'Udps ne peut gagner seul l'élection présidentielle, y compris toutes les élections. Il faut qu'il travaille fort ses stratégies. Sous la dictature du Maréchal Mobutu, on avait surnommé Etienne Tshisekedi "Moïse"par le peuple ! La dictature a contrecarré ses actions, "Moïse" n'a jamais pu sortir le peuple Zaïrois d'Egypte. Pour présider la République démocratique du Congo, il faut fédérer et rassembler tous les Congolais. Félix Tshilombo n'est ni "Fédérateur" ni "Rassembleur". Voyez vous même la composition des membres de ses conseillers. Tous sont des Baluba. Comment peut-on diriger un pays aux 450 tribus avec uniquement sa seule tribu ? Félix Tshilombo n'a rien compris !

Avec Félix Tshilombo l'Udps comme un parti familial, ethno-tribal, Tshintu Tshetu...'une bonne partie des politicailleurs ventriotes qui servent le régime d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale, et qui ont contribué à  mettre le pays sens dessus et dessous proviennent aussi de l'Udps: Faustin Birindwa, Emmanuel Ramazani Shadary, "Momo" Modeste Mutinga, Lambert Mende, Samy Badibanga, Bruno Tshibala...

Etienne Tshisekedi wa Mulumba et Félix Tshilombo, son cinquième fils

Avec un courage insensé Etienne Tshisekedi Wa Mulumba a affronté tous les potentats en RDC, du Maréchal Mobutu, à  M'zée Laurent-Désiré Kabila et Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale, qui trà´ne encore par défi, au point de paraître pour un éternel opposant. Celui qui était sans doute l'opposant congolais le plus connu dans le monde s'est éteint d'une embolie pulmonaire, à  l'à¢ge de 84 ans. S'il n'avait pas que des amis dans la classe politique congolaise, Etienne Tshisekedi Wa Mulumba bénéficiait d'une forte popularité au sein de la population congolaise, mais cette popularité ne l'as jamais mené sur le trà´ne de la République démocratique du Congo.

Etienne Tshisekedi et son ami Mobutu Sese Seko

Rival du Maréchal Mobutu, de M'zée Laurent-Désiré Kabila et de l'imposteur Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale, jusqu'au bout de sa vie, Etienne Tshisekedi wa Mulumba a cultivé son image de mythe politique. L'infatigable opposant, bien que vieillissant et malade, n'a jamais cessé de considérer qu'il était le seul être légitime pour diriger le plus grand pays d'Afrique francophone. Son visage rond et fermé comme une statue de cire, surmonté d'une éternelle casquette gavroche, était une icà´ne...que le fils, Félix Tshilombo, un incapacitaire notoire est entrain de tout chambouler. Il croit que le charisme se transmet de père en fils, qu'il suffit de porter le nom de son père pour devenir grand. Sans travail profond, sans convictions réelles, mais uniquement pour se faire corrompre et torpiller l'opposition au profit du régime d'imposture, d'occupation et de prédation.

Etienne Tshisekedi père de la démocratie congolaise ?

Patrice Emery Lumumba est né le 2 juillet 1925, il a été assassiné le 17 janvier 1961. Il a vécu donc durant 36 ans ! Lumumba est extrêmement connu hors de nos frontières: Plusieurs places, écoles, universités , places, portent son nom. En 36 ans d'existence, Patrice Emery Lumumba a appris aux Congolais le patriotisme et nous a laissé l'indépendance. Etienne Tshisekedi père de la démocratie congolaise ? Il n'y a ni Etat de droit ni démocratie en République démocratique du Congo. Les Talibans de l'Udps clament qu'ils ont 36 ans d'existence mais quel es le bilan de ce parti ? La lutte pour l'alternance politique au Congo laisse à  désirer: 36 ans d'inconstance, de radicalisme, de sophisme, de la désunion, de division, d'inexpérience...L'Udps croit qu'il n'y en a que lui, en dehors de ce pas pas de salut, c'est une erreur. Pousser ses combattants à  fronder contre Martin Fayulu, celui-là  même qui a été le porte-parole de la Dynamique Tshisekedi Président en 2011 ? Sur les réseaux sociaux, les tribalo-ethniques et Talibans de l'Udps déversent leur bile de haine sur Martin Fayulu et tous les Congolais qui soutiennent son élection à  la primaire de l'opposition à  Genève.

Lire la suite...

Partager sur : Partager