Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

mardi 17 mars 2020

Suisse: Positif au Covid-19 à son retour à Kinshasa, Jean-Pierre Kambila, l'ex-conseiller d'Alias Kabila, sa résidence à Lausanne et sa boutique exotique visitées par la police helvète !

Suisse: Positif au Covid-19 à son retour à Kinshasa, Jean-Pierre Kambila, l'ex-conseiller d'Alias Kabila, sa résidence à Lausanne et sa boutique exotique visitées par la police suisse

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Jean Pierre Kambila 4.jpg, mar. 2020

Né le 22 juillet 1950, Jean-Pierre Kambila kankwende wa Mpunga a 70 ans. Il est donc candidat à risque au Covid-19.

Mais Jean-Pierre Kambila Kankwende wa Mpunga n'est pas n'importe qui! Il est ancien Directeur de cabinet adjoint à la présidence de la république, sous Alias Kabila, l'homme de Kingakati et son régime d'imposture.

Il fait partie de la vague avec She Okitundu, Eddy Mabengi Angulu, Ghislain Demofike Kenda, José (dit-Mi-José) Mutombo Kadi et d'autres politicailleurs ventriotes qui en 1996 ont quitté la Suisse pour rejoindre l'AFDL, avant d'adhérer au PPRD, et à travers le PPRD au FCC d'Alias Joseph Kabila. Tous ces anciens de Suisse ont oublié que le pays de Guillaume Tell était démocratique.

Freddy Mulongo-Jean Pierre Kambila 1.jpg, mar. 2020

Jean-Pierre Kambila Kankwende wa Mpunga est parmi les 4 compatriotes qui ont le Coronavirus. Il a quitté Lausanne, où il s'était déjà acheté une résidence pour Kinshasa le 15 mars 2020 en transitant par Brazzaville.

Depuis que la Suisse a appris la nouvelle de la positivité de Jean Pierre Kambila Kankwende wa Mpunga au Coronavirus, sa résidence a été visitée à Lausanne par la police suisse et les services sanitaires, y compris la boutique exotique que gère son épouse à Genève, ironie du sort qui se trouve sur l'avenue Lausanne !

Freddy Mulongo-Jean Pierre Kambila 2.jpg, mar. 2020

Cadre du FCC, apparatchik Joséphiste, Jean Pierre Kambila Kankwende wa Mpunga est l'un des nombreux "Ambassadeurs" nommés, sur proposition de Léonard She Okitundu, par Alias Kabila, le 28 décembre 2018, soit le deux jours avant l'élection présidentielle.

Très actif sur twitter, Kambila est parmi ceux qui soutiennent la Nomination Électorale d'Angwalima Tshilombo et le maintien de l'alliance contre nature FCC-CACH !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 14 octobre 2019

RDC: Photos de débris du crash de l'Antonov 72 affrété par la présidence usurpée de Tshilombo!

Le train de l'Antonov 72 est enfoncé dans le sol. On a l'impression que l'avion s'est disloqué en plein vol avant d'atteindre le sol. La jeep blindée de Tshilombo est introuvable. Les corps auraient été totalement calcinés, mais des vêtements sont intacts? Les débris de l'épave annoncée dans le Maniema mais retrouvée dans le village de Okoto dans la province du Sankuru à  500 km de là . Le gouvernement Tshilombo-Alias Kabila n'a pas toujours daigné de faire un communiqué officiel, 4 jours après !

Après 4 jours de sa disparition, l`Antonov 72 qui transportait la logistique présidentielle de Tshilombo a été retrouver dans le village d`Okoto, territoire de Kole dans la province du Sankuru. Le village d`Okoto est situé à  quelques kilomètres de la ville de Lodja.

Un responsable de la logistique à  la présidence, "Maréchal", le principal chauffeur de Tshilombo ainsi que des gardes du corps avaient embarqué dans l`avion, tout comme la voiture blindée présidentielle. L`Antonov 72 assurait un vol entre Goma, le chef-lieu de la province du Nord-Kivu (est) et Kinshasa.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 5 août 2019

RDC: Alias Kabila-Félix Pétain Bizimungu Tshilombo, mariage des dupes !

RDC: Alias Kabila-Félix Pétain Bizimungu Tshilombo, mariage des dupes ! FCC-CACH, divorce pour tous !

<strong />

Tshilombo wa Kanambe

L'heure est grave ! Bokota, Bokota, Bokota ! Félix Pétain Bizimungu Tshilombo a renié sa signature de Genève, arguant que la base instrumentalisée par le régime d'Alias Kabila n'était pas d'accord. Fieffé menteur, fourbe, roublard et faussaire patenté, Tshilombo est allé faire un odieux deal avec Alias Kabila pour sa NOMINATION ÉLECTORALE. Notre ancien Pizzaïolo n'a obtenu de ce deal que de marcher sur le tapis rouge. Le cancre écervelé n'a ni pouvoir et ne dirige rien. En contre partie, il a assuré à  Alias Kabila et ses apparatchiks, l'impunité totale de leurs crimes: économiques, sociales, politiques et humanitaires.

Le mariage Alias Kabila-Tshilombo est celui des dupes. Un criminel sanguinaire est protégé par un cancre écervelé, un cupide jouisseur, imposteur et usurpateur.

Les Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques continuent de narguer le peuple congolais avec des injures et insultes, afin de protéger leur Angwalima, Fakwa, Ballados de Frère de tribu : Félix Pétain Bizimungu Tshilombo.

Le courtisan, Jean Claude Katende, de l'ASADHO, qui n'a jamais dénoncé et condamné le putsch électoral de son frère Tshilombo, et qui hier encore déclarait hier "le FCC ne fera rien à  FATSHI car la liberté de Kabila dépend de lui" Mon œ“il ! Aujourd'hui c'est" c'est FATSHI qui est pris en otage". Il se fourvoie dans des réseaux sociaux: "Il faut libérer FATSHI ! Négociateurs du CACH ont été dribblés par ceux du FCC et les résultats sont là . Les conséquences poursuivront CACH jusqu'en 2023"

Pardieu, libère-t-on un voyou, bandit, Voleur et Angwalima? Félix Pétain Bizimungu Tshilombo est le grand voleur du destin de tout un peuple. Aucun Congolais ne doit aller à  son secours. Le peuple congolais doit plutà´t se battre pour sa libération contre l'occupation, les impostures, les pillages de nos ressources, des crimes contre l'humanité, la paupérisation de notre peuple...Se battre pour Tshilombo est une cause perdu. Il est déjà  perdu dans son mariage avec Alias Kabila. L'Alliance FCC-CACH pose problème.

Nous avons besoin d'une rupture total avec le système d'Alias Kabila, abolir et mettre fin aux accords mafieux d'impunité FCC-CACH. L'application de l'Art. 64 de la Constitution est la clé pour déboulonner !

Lire la suite...

Partager sur : Partager