Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

dimanche 11 novembre 2018

Genève: Fameux opposants se partagent le "gâteau Congo" comme à  Sun-City !

Moïse Katumbi, Olivier Kamitatu et Jean-Claude Mvuemba à  Genève

Ce tweet ravageur, de Christophe Rigaud-Africarabia, est passé comme une lettre à  la poste, mais a plutà´t attiré notre attention : #RDC Candidat unique. Sur la table des négociations en cours à  #Genève (pas encore tranché) : #Tshisekedi candidat commun, #Kamerhe Premier ministre, #Matungulu Finances, #Muzito Budget, #Bemba Pdt Sénat, #Kamitatu Pdt AN, #UDPS #Fayulu Intérieur, #UNC MAE, #Ensemble Justice.

S'agit-il d'un Fake News que balance Africarabia ? Le compte de Christophe Rigaud a-t-il été piraté pour colporter des niaiseries et ignominies pareilles contre le peuple congolais ? Est-ce que c'est sérieux comme mécanisme politique ? Si le tweet d'Afrirabia est vrai, n'est-ce pas grave, l'attitude et le comportement des opposants congolais à  Genève ? En 1885, à  Berlin, l'Afrique fut partagé comme un gà¢teau d'anniversaire par des puissances coloniales...L'objectif en se réunissant à  Genève était-il de se partager le Congo comme gà¢teau d'anniversaire comme à  Sun-City lors du dialogue inter-congolais ? Comment les quelques opposants congolais qui se réunissent à  Genève peuvent-ils déjà  se partager des postes avant d'avoir gagner des élections ? La réunion de Genève se tient sous la présidence d'Alain Doss, président de la Fondation Koffi Annan et qui fut entre 2007 et 2010 le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en République démocratique du Congo, où il est à  la tête de la plus grande mission de maintien de la paix des Nations unies, la MONUC, avec le rang de sous-secrétaire général. La MONUC devenu MONUSCO peine toujours à  ramener la paix au Congo.

Opposants toxiques et ventriotes, qui sont à  Genève pour se partager des postes et maroquins ministériels ! Ils se partagent le "gà¢teau Congo", alors qu'il n'est pas encore sorti du four ? Et, si le "gà¢teau Congo" cramait, qu'est-ce qu'ils vont se partager ? Les fameux opposants ne devraient-ils pas réfléchir ensemble sur les axes communs sur comment sortir la République démocratique du Congo de l'impasse? Quel est ce opposant qui va gagner les élections au Congo face à  Emmanuel Ramazani Shadary avec ses machines à  voler et 10 millions d'électeurs fictifs ? On a vu Emmanuel Shadary, le boucher du Kasaï, qui bénéficie de tous les moyens de l'Etat à  Mbuji-Mayi faire le tour du stade sous la pluie ... Pendant ce temps, des opposants sont à  Genève entrain de se partager des postes !

Sur les 21 candidats à  l'élection présidentielle, 20 se clament de l'opposition. Pourquoi ce ne sont pas les 20 qui doivent décider du candidat commun à  Genève ? Qu'est-ce qui justifient la présence de Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi à  Genève alors qu'ils ne sont pas candidats ? Le meilleur procédé ne serait-il pas que les 20 candidats se mettent d'accord sur un candidat commun et que celui-ci négocie avec le MLC de Jean-Pierre Bemba et Ensemble de Moïse Katumbi ? Pourquoi mettre la charrue avant les bœ“ufs ? L'élection présidentielle en République démocratique du Congo est grugée, boutiquée d'avance. Personne ne battra Emmanuel Shadary ! Le 23 décembre, c'est demain. Le régime d'imposture, d'occupation et de prédation de Kinshasa peut organiser les élections uniquement dans des grandes villes du pays et proclamer son candidat vainqueur...la Communauté internationale n'interfère pas dans les affaires intérieures d'un pays ! Rebelote comme à  l'élection Louis Michel 2006, le hold-up électoral de 2011. Cela fait deux ans, que le mandat d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale est expiré, ce glissement est cautionné par des opposants accompagnateurs, mangéristes et ventriotes dont certains sont à  Genève.

Lire la suite...

Partager sur : Partager