Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Gabriel Omar Bin Masudi

Fil des billets Fil des commentaires

dimanche 12 janvier 2020

RDC: Gabriel Omar Bin Masudi, secrétaire exécutif de PPRD France s'en est allé ?

Sur les réseaux sociaux, une information circule que Gabriel Omar Bin Masudi s'en allé. De quoi est-il mort ? Personne ne sait. Son titre était pompeux, mais le PPRD n'a jamais eu pignon sur rue à  Paris. Gabriel Omar Bin Masudi défendait un régime d'imposture et d'occupation en République démocratique du Congo. Il y a 4 ans, sur Télé Sud à  Paris, j'avais débattu avec le bonhomme, Gabriel Omar Bin Masudi, secrétaire exécutif du PPRD en France qui ne m'avait pas convaincu. Il défendait le régime d'Alias Kabila, avec les arguments d'un sicaire et sa posture était intenable.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 7 janvier 2020

RDC: Déjà  4 présidents !

Il y a plus de 400 partis politiques alimentaires et familiaux en République démocratique du Congo qui évoluent pour la plupart dans la capitale, Kinshasa. Ces partis politiques n'ont rien de ce que nous connaissons ailleurs: idéologie, programme, cadres, université d'été. Les partis politiques congolais meurent le jour du décès du Fondateur-Gourou. Le mot "démocratie" se retrouve dans la majorité des dénominations. Sont-ils vraiment des démocrates ? L'illégitimité d'Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" doit pousser à  la vigilance pour ne pas sombrer dans la calamité programmée. Nous risquons à  la fin du mandat usurpé de Tshilombo, nous retrouver avec tant des présidents de la République: des loufoques, tribaux, satanistes, parvenus...Pour le moment voici les 4 présidents:

1. Martin Fayulu, président élu avec 62,8% est le véritable président de la RDC. Il est légitime car élu par le peuple congolais. Il est le politicien le plus constant et correct. Il est pacifique et non violent. Martin Fayulu est hors des politicailleurs corrompus, versatiles et girouettes, ventriotes et Mabumucrates qui ne sont que des profito-situationnistes. Martin Fayulu a été sous-estimé. Il est le plus coriace et populaire. Il est le premier congolais à  se battre pour son élection volée. La vérité des urnes est le passage obligé pour la démocratisation du pays.

2. Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" est le président Nommé. Le cupide fils Tshisekedi, qui mangeait déjà  dans la main d'Alias Kabila à  Ibiza, Monaco, Paris, Bruxelles...Kinshasa, Tshilombo était une taupe dans l'opposition. D'ailleurs Angwalima Tshilombo n'a jamais participé à  une marche contre le régime Alias Kabila. Battu à  plate-couture avec ses 15%, Tshilombo en bon Moyibi Ya Kala, est allé nuitamment à  l'heure de Nicodème, à  Kingakati pour négocier sa Nomination Électorale. On l'a introduit dans une chambre noire. On lui a fait des choses. Après l'avoir humilié, on l'a fait signer un pacte satanique. Le jour de l'investiture, Tshilombo a failli partir avec son Merti, Merti, Merta. Depuis sa nomination électorale, l'envoà»té par Kingakati, n'a aucun pouvoir. Il ne contrà´le rien. Il fui le Congo et fait du tourisme mondiale au frais du contribuable congolais. Il dépense sans compter et pille les caisses de l'Etat. Tshilombo "Tshintuntu"est au service des Rwandais. Il est le chien couchant de Paul Kagame, Hitler noir.

3. Alias Kabila, président sortant et restant. C'est lui qui dirige encore le Congo de 2001 à  aujourd'hui. Il a commis et bénéficié de deux hold-up électoraux: élection Louis Michel 2006 et élection de novembre 2011. Alias Kabila a tout bloqué. L'élection présidentielle qui devait avoir lieu en 2016 a éte répoussé de deux ans. Il aurait voulu être candidat en 2018 mais le peuple congolais n'a jamais voulu ni cédé. Ses 18 années passées à  la tête de notre pays furent une imposture. Tshilombo "Tshintuntu"n'est que son masque et bouclier. Arrivée au Congo, avec des bottes de jardinier et une Kalachnikov en bandouilière, il a contribué à  l'assassinat de M'zée Laurent-Désiré Kabila dont il se réclame comme fils. Un fils qui a bloqué le procès contre son peuple. Qui a tué M'zée Laurent-Désiré Kabila ? Cette question n'a pas de réponse. Alias Kabila a plus de 50 milliards us planqués dans les îles vierges britanniques.

4. Ne Mwanda Nsemi vient de s'autoproclamé Président de la République Fédérale du Congo. Il est un chiffon rouge brandit par Alias Kabila pour déranger un peu plus le pantin et marionnette des Rwandais: Tshilombo Tshintuntu. L'homme de "Prison break", l'évadé de la prison de Makala n'a toujours rien où était-il caché après son évasion. Ne Mwanda Nsemi est un tribalo-ethnique comme Tshilombo "Tshintuntu". Ce dernier n'embauche que des Bena Mpuka et Kasaïens, tandis que Né Muanda Nsemi a toujours menacé des Kasaïens qu'il estime nombreux dans le Kongo-Central.

Lire la suite...

Partager sur : Partager