Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

lundi 23 novembre 2020

Mabundi Airways: Outrage au chef de l'Etat ? Mon œil !

Mabundi Airways: Outrage au chef de l'Etat ? Mon œil !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-FaussairePeětainMabundi.jpg, nov. 2020



















Dictature Tshilombienne en RDC: on commence Nabuchodonosor des Temps modernes et on finira sans aucun doute en Adolphe Hitler, le Füher du IIIè Reich. Tshilombo bénéficiaire d'une nomination électorale veut enfermer tous les Congolais de la diaspora qui le dénoncent. L'ancien pizzaïolo commence par intimider les Congolais de la diaspora avec une plainte. Et la liberté d'expression ?

freddy-mulongo-faussairepeetainmabundi

                                                                                            Ceux qui veulent faire de Tshilombo, un petit dieu sorti de sa savane de Kabeya Kamuanga, un dictateur sanguinaire terroriste qui a droit de vie et de mort sur chaque Congolais n'ont qu'à bien se raviser.  Tshilombo n'est pas sorti de la cuisse de Jupiter. Son père avait insulté le Maréchal Mobutu  de "Monstre humain". Etienne Tshisekedi n'a jamais été interpellé ni jeté en prison pour son insulte. L'outrage au chef de l'Etat est un reliquat de l'époque médiévale où des seigneurs avaient  droit de vie sur des esclaves qui étaient leurs sujets. Comment des Congolais qui sur leurs écrans de télévision voient Donald Trump, président des Etats-Unis être critiqué sur des chaînes américaines, Emmanuel Macron être critiqué sur des chaînes Françaises, Angela Merkel, la chancelière Allemande, la femme la plus puissante de l'Union européen être critiquée par des Allemands...Tshilombo avec sa dictature des Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-Ethniques, veut enfermer tous les Congolais de la diaspora qui réfutent sa présidence usurpée. 

Un chef d'Etat, élu et légitime ne porte jamais plainte contre un citoyen. Sa légitimité provient du peuple. Dans sa gouvernance, il doit toujours tenir compte de tout son peuple y compris de ceux qui n'ont pas voter pour et ne l'aiment pas. Mais un imposteur et usurpateur croit qu'il doit se faire accepter par la force. Il intimide, fait arrêter de manière arbitraire, fait emprisonner à tour de bras...il se croit craint, c'est plutôt l'effet contraire.  La liberté d'expression est inscrite à l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme.  Si les gens n'avaient pas dénoncé le nazisme d'Adolphe Hitler avec son IIIè Reich, on aurait jamais su de holocauste des juifs  en Allemagne Hitlérienne.

 Tshilombo, le nouveau dictateur au Congo, qui veut gouverner la RDC d'une main de fer et être haï par la grande majorité du peuple congolais,  devient un psychopathe effrayant qui donne l'air d'être gentil.  Après avoir injurié les Congolais de la diaspora de "Ba Nyangalakata" à Bruxelles, "Ba Ndoki" à Paris et "Ba CombaNtaba" à Londres, Tshilombo 'étonne qu'un désamour se soit installé entre lui , le pseudo-président Nommé, qui a volé l’élection du peuple congolais et la diaspora congolaise.  Avec les réseaux sociaux,  l'ancien pizzaïolo de Bruxelles n'a pas de chance. Tshilombo  qui a passé 30 ans en Belgique, vivant des aides sociales belges est une calamité pour le Congo. Il ne comprend l'évolution. La Belgique est une Monarchie parlementaire. Le Congo est une République.

Alors que le peuple congolais, souverain primaire est allé aux élections le 30 décembre 2018. Les Congolais ont voté Martin Fayulu avec 62,8%. Tshilombo au lieu d'appeler à l'union sacrée pour défendre la démocratie et le respect du choix du peuple congolais, le checkuleur est allé nuitamment à Kingakati pour négocier sa nomination électorale. Monsieur 15% a fait un odieux deal contre le peuple congolais, avec Alias Kabila, qui l'a nommé. Tshilombo et Alias Kabila sont deux rivaux qui ont pris en otage la République. Leur deal pour enfariner le peuple congolais est un crime contre l'humanité. 

freddy-mulongo-parquet-general-de-matete

Depuis ans  avec son deal, Tshilombo qui souffre de l'illégitimité criarde, veut enfermer tous les Congolais qui contestent sa prise frauduleuse du pouvoir. Avec à sa présidence usurpée,  ses 722 conseillers tribaux , tribalistes et tribalisés, toutes ses nominations tribales des tribaux, tribalistes et tribalisés, Tshilombo le pseudo-président nommé est aux abois. En deux ans,  le pantin-marionnette et masque d'Alias Kabila,  est le plus grand tribaliste que la RDC n'a jamais connu. Il ne nomme que des Luba Kasaïens. Il a transformé la République démocratique du Congo en République des Bena Mpuka. Il faut être Luba Kasaien pour espérer y vivre. Sa milice des Talibans insultent et injurient tous les compatriotes qui ne mangent pas de ce pain du tribalisme. Tshilombo qui chauffe le fauteuil présidentiel pour Alias Kabila jusqu'en 2023, s'arrange avec ses fanatiques écervelés et lobotomisés pour  porter plainte contre les Congolais de la diaspora. Ce n'est pas la première fois que le régime de Kinshasa, utilise la justice pour faire taire les Congolais de la diaspora. En 2011, sous Alias Kabila, une liste avait été établie par Alexis Tambwe Mwamba, ministre des Affaires étrangères,  pour refuser le passeport aux compatriotes aux ambassades de la RDC de l'Union européenne et la liste avait été transmise à l'Agence Nationale des Renseignements (ANR) pour traquer des compatriotes anti-régime. Aujourd'ui Tshilombo veut user et abuser de cette même méthode kabilienne. Pour mieux se cacher, il instrumentalise, un Luba Kasaïen, un certain Anaclet Akima Afiapa, "Mpiakalogue", membre de l'Udps parti familial qui espère ramasser des miettes avec sa fameuse plainte. 

freddy-mulongo-liste-noire
freddy-mulongo-roger-bongos10

Les Congolais de la diaspora doivent tous porter plainte contre ce "Mpiakalogue" tribaliste et dénoncer dans leur plainte l'imposteur et usurpateur Tshilombo, qui est le voleur de destin , rêve et espoir du peuple congolais. La méthode est simple , il faudra entrer dans une logique de plainte contre plainte. Il faut en finir avec ce régime d'occupation, d'imposture et d'usurpation.  

Christophe RIGAUD @afrikarabia #RDC Plainte ubuesque contre  @JeanmarcKabunda ou @MuntuMosi

devant le Parquet de #Matete pour "outrage" au président #Tshisekedi et "incitation à la haine tribale". L'interview du "citoyen" congolais auteur de la plainte est édifiante sur le burlesque de l'affaire...

 Jean-Marc KABUNDA

@JeanmarcKabunda Une plainte contre moi vient d’être déposé au parquet général de Kinshasa Matete pour outrage à Mr Félix Tshisekedi et incitation à la haine tribale. Nous n’avons plus le droit de critiquer, c’est pire que l’époque de Kabila. On veut nous faire taire.

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Ce sont les effets du fanatisme, on veut plaire au chef à tout prix, se faire remarquer de lui, quitte à tomber ds l’absurde. Et si au final une petite récompense pécuniaire ou salariale est envisageable,il aura tout gagné. Audiard disait: «les cons ça ose tout». Il avait raison.

 Berry MUEKATONE @Bmueka Ouf ! Je suis épargné, un citoyen modèle

 Freddy Mulongo @FreddyMulongo #BenaMpuka  Un président élu ne porte jamais plainte contre un citoyen car il tire sa légitimité du peuple souverain. Il doit convaincre par sa gouvernance ceux qui ne l'ont pas élu. Mon frère @JeanmarcKabunda tu as tout mon soutien. Publie la fameuse convocation.

 Kaleng Mwangal (fils) @Kalengm La folie au zénith. La course au djalelo pousse de gens au ridicule. Kinshasa devrait être assaini des chômeurs. On doit leur donner de champ pour s'occuper vraiment.

 DON'T WARPED AFRICA WITH YOUR INFOX OR FAKE NEWS Prenez ces niaiseries de plainte comme des http://trophées.Si les proches de Fatshi doivent recourir ces méthodes pour réduire au silence leurs adversaires politiques et instrumentaliser la justice jusqu'à ce point;ils sont les plus à plaindre de ce monde!C'est dommage

 

 Jean Mundel Lufitha @MLufitha La République des fanatiques! On ne construit pas un pays avec des fanatiques, mais plutôt ceux qui critiquent car lorsque même ils ne proposent pas, ils vous font réfléchir et élèvent le débat. Seuls les esprits faibles ont peur de critiques car ils sont a court d' arguments.

 Dende Lexxus Legal @l_lexxus La boulimie d’un régime friand de libertés anorexiques ... La résistance pour nos droits, un devoir... Soutien total à mon ami et camarade @JeanmarcKabunda 520 giga.

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Ils ont réussi à faire passer ce sanguinaire de JKK presque pour démocrate. Tellement leur intolérance est sans commune mesure!

 Makosso Koumba @eliottmakosso Franchement si Kabila a réussi une seule chose, c’est de nous avoir montré que ces gens n’étaient que nullités. Triste. On pouvait en rire, mais...

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Les Fatshistes, voilà comment vous ridiculisez votre président à l’international, et en faites un vrai dictateur!

 Tony @TonyMayamba Ce que l'UDPS avait reproché au régime de Mobutu et Kabila le régime de Félix le fait avec force aujourd'hui. On se rend compte que l'UDPS nous a vendu l'illusion pendant 37 ans.

 maguy ndona mavakala

 @NdonaMaguy Il est étonnant de voir ce régime installer une dictature en essayant de museler ceux qui usent de la liberté d'opinion et d'expression pourtant garantie par la constitution.

 Edgard Patrice @PatriceEdgard Tshilombo-Pétain a perdu les pédales,il(FATSHI BIDON)agit comme les leaders de Wenge qui envoient leur porte-parole pour agir en leur nom.Qu'il(président protocolaire)porte plainte lui-même car son DEAL Contrat Intuitu Personæ avec l'imposteur Rwandais n'engage pas tout Kongolais

 Charlie Mingiedi Mbala @CharlieMingiedi Voici l'homme qui a porté plainte au parquet de Matete contre la diaspora congolaise qui critique @fatshi13 ! ON EST OÙ LÀ??? @JeanmarcKabunda @MuntuMosi

 NGANGU MUKELE @DedjelyM Cela prouve le piétinement de la démocratie en RDC! La pensée unique est révolue depuis 1997, leurs échecs sur la gestion du pays, leurs incompétences et leurs inefficacités n’est peuvent pas se justifier au dos de congolais en souffrance « En pleine Ingratitude).

 Franck Sando Kanda Diamala @sandokanda Nous vivons l'heure de l'imbécile en RDC, ne vous étonnez point.

 Flavien MUNKATU @MunkatuFlavien

Image

 

 Ives Mbb10 @Mbb273 Avec des trucs pareils,ceci me pousse a dire que l'udps n'a jamais été suffisamment préparer pour diriger ou de gérer ne fût-ce qu'une boutique.

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Donc lui il ne voit pas tous les criminels qui massacrent et violent nos compatriotes en RDC. Il n’a pas déposé plainte contre#Karega quand il a insulté notre peuple, et nié notre génocide, mais il a le temps de poursuivre la diaspora pour outrage au chef de nini oyoooo?

 Rodrigue M. Kilapi @rodriguemkilapi Du n’importe quoi...

 Rexxy R.B  @rexxy_rb Voila la commencement de l’état de la dictature... essaie des silencieux les. Diasporas.

 Eliezer Elijah @eliezer_elijah Honte a c Mr de l'udps

 Jean-Paul SINGA @JPSTUK Des bêtises

 CongoActif @elzavumi Heureusement pour ce monsieur que le ridicule ne tue plus ...

 Anaclet Nsikungu @AnacletNsikungu Il cherche la.nomination

 Manager Joel Nzuzi @joel_nzuzi C'est absurde et bizarre ça.

 ALI BABA @AlibabaRDC le cirque continue....

 GRÉGOIRE LUSENGE KAK @LusengeGregoire Ces cinq années de pouvoir feront remonter à la surface les incongruités, les incompétences et les tares que les trois décennies d’opposition nous cachaient. Et ce n’est pas encore fini !!!

 Balise Tadika Lemama @BaliseLemama La souffrance est le petit luxe des personnes de médiocre qualité.

 KIMBWANGA Ben-Sirac @BenKimwanga Sista comprenez que votre voix pèse lourdement et vous faîtes peur...cet opportuniste cherche à tirer sur lui l'attention de Fatshi

 andré bope bope @DocteurbopeBope

 Eric-Dreyfus BS @dreyerick En Afrique la politique ne se différencie pas du monde footballistique où, les fans se déchirent sur leurs joueurs ou clubs Idoles, avec ça la vie en Afrique demeure en dessous, notamment la RDC, sa politique fait honte devant le monde

 kapita @kapitavan05 Par manque de vision ils sont obligés de multiplier les plaintes enfin de distraire la population

 kapita @kapitavan05 AKIMA AFIAPA Anaclet vient de quelle forêt ? Combien de fois Ingratshilombo avait dénigré kabila quand il était le fils à papa ? Bande des aventuriers sans cerveau

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Et c’est quoi ce nom Afiapa, c’est de quelle origine?

 

Une plainte ‘’pour outrage au Chef de l’Etat, incitation à la haine tribale et à la désobéissance civique’’ vient d’être déposée au parquet général, sur la table du Procureur général près la Cour d’Appel de Kinshasa Matete. L’initiative est de Monsieur AKIMA AFIAPA Anaclet. Dans sa saisine, ce citoyen congolais, accuse plusieurs de ses compatriotes de la diaspora, de tenir des propos discourtois et injurieux à l’endroit de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, actuel président de la RDC, depuis son accession à la magistrature suprême, indique-t-il dans un document datant du du 14 novembre 2020 et dont une copie est parvenue à votre journal.

« Je vous approche en qualité de citoyen congolais habitant à Kinshasa et agissant en vertu des prérogatives constitutionnelles, telles que étayées au niveau des articles 63 alinéa 1 et 66 alinéa 2, reconnues à tout congolais », écrit-il au Procureur général près la Cour d’appel de Kinshasa Matete.

Et d’ajouter: « ils publient à travers des réseaux sociaux et autres supports tels: la presse écrite traditionnelle et en ligne, des écrits et images outrageant le Chef de l’Etat et sa tribu. Ils soutiennent la marginalisation des originaires de l’espace KASAÏ, précisément ceux de la tribu Luba, encourageant ainsi la discrimination entre les populations des différentes tribus », renseigne le document.

Pour lui, ce groupe des malfrats, parmi lesquels Boketshu dit Wa Yambo; Commandant ESSO; Fabien Kuswanika; Kambembo Noël; Youyou Mutumosi; Jean Marc Kabunda; Kwebe Kimpele et Papy Ibula, incriminés dans cette plainte , se distinguent par des propos du genre « Muluba moyibi ya pouvoir, marionnette ya Kabila, Elilingi ya pamba, Mabundi, Beton airways, patin, traître… ». Des propos qu’il juge discourtois et injurieux à l’endroit du premier citoyen congolais.

 

Poursuivant, il explique qu’« en plus du fait qu’ils aient porté atteinte à l’autorité établie, en brûlant le drapeau de la RDC pour le remplacer par celui du Zaïre devant l’ambassade de la RDC à Bruxelles, BOKETSHU et Commandant ESSO utilisent aussi leur chaîne YouTube ‘’ BOKOTO TV’’ pour alimenter une campagne de sabotage des institutions de la république ».

À Fabien Kuswanika, responsable d’un média en ligne dénommé Télé Tshangu, Anaclet Akima Afiapa lui reproche de piétiner toute règle d’éthique et de déontologie journalistique, et se lance régulièrement dans une campagne de diabolisation et incitation à la haine tribale à l’égard de Félix Antoine Tshisekedi, qu’il a même surnommé ‘’distributeur automatique des promesses’’, ‘’Islamabase’’, ‘’nyembese’’.

À Kambembo Noël, cadre du parti politique dénommé Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDE), cher au farouche congolais Martin Fayulu Madidi, l’auteur de cette plainte lui accuse de proférer à maintes reprises des injures à l’égard de la personne du président de la République et de sa famille politique, chaque fois qu’il intervient dans les médias qui lui accordent la parole. Et comme si cela ne suffisait pas, Kambembo Noël outrepassant ses bornes, va jusqu’à insulter et offenser l’ancien président de la RDC, Joseph Kabila et sa femme Marie Olive Lembe Kabila, explique-t-il dans sa plainte.

Pour Youyou MUTUMOSI , il lui ait reproché de nourrir cette campagne sur les réseaux sociaux notamment tweeter, facebook avec un style narquois et caricaturale vis à vis du Chef de l’Etat et de son épouse. Aussi la dépravation des mœurs de toute une génération qui, malheureusement est devenue son fan.

Secrétaire national adjoint chargé de communication d’Ecidé mais aussi chef d’une bande de gang à Ngaba où il est surnommé 520 GIGAS, selon l’auteur de la plainte, Jean marc KABUNDA financerait son groupe pour accélérer la désobéissance civique et la haine tribale.
Dans le même ordre de sa plainte, le citoyen Akima met également en évidence des griefs à charge de KWEBE KIMPELE, ancien journaliste à la voix du ZAÏRE, il profiterait de l’affaire Minembwe pour s’attaquer au Chef de l’Etat avec des propos désobligeants.

Pour boucler sa liste, Anaclet Akima accuse un autre citoyen congolais vivant en Belgique. Il s’agit de Papy IBULA. Archiviste de son état, collaborateur de Fabien Kuswanika et cadre de l’Ecidé, ce concitoyen profiterait des facilités communicationnelles qui lui sont offertes et des informations dont il est détenteur, en raison de sa profession pour chercher à déstabiliser les institutions nationales.

Après avoir ainsi chargé ces accusés, Anaclet conclut en ces mots : « je sollicite votre intervention afin de poursuivre ces criminels pour outrage au Chef de l’Etat et Incitation à la haine tribale et à la désobéissance civile, faits prévus et punis par la loi en vigueur dans notre pays. Tout en vous réitérant ma ferme confiance en la justice congolaise et aux valeurs d’un Etat des droits, je vous prie Monsieur le Procureur Général, d’instruire vos services respectifs de faire recours aux voies et moyens à leurs possessions pour les interpeller si jamais ils se présentaient dans un poste frontalier de la RDC. »

Rappelons que depuis son accession au pouvoir, Felix Tshisekedi s’est vu contesté par une bonne partie de la diaspora qu’il traitera dans l’une de ses adresses à ses partisans vivant en Europe : de « comba- ntaba ».Des expressions kinoises utilisées par le Chef de l’Etat, et qui semblent avoir consacré la rupture entre le premier citoyen de la RDC, et une frange de la diaspora, avec laquelle il a longtemps combattu.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 21 février 2020

Rwanda: Liberté pour Déogratias Mushayidi, une victime oubliée dans les geôles de Paul Kagame-ACAT France !

Rwanda: Liberté pour Déogratias Mushayidi, une victime oubliée dans les geôles de Paul Kagame-ACAT France !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

freddy-mulongo-acat-1.jpg, fév. 2020

Déogratias Mushayidi, est emprisonné depuis 9 années, victime de l’oubli. À l’heure où le président Paul Kagame a gracié plus de 2 000 détenus, l’ACAT appelle les autorités rwandaises à faire un geste humanitaire et à libérer ce militant non-violent.

Déogratias Mushayidi a toujours milité de manière non-violente en faveur de la paix et la démocratie au Rwanda. Tutsi, il a perdu sa famille durant le génocide de 1994, où plus de 800 000 Tutsis ont été massacrés. M. Mushayidi était alors le représentant en Suisse du Front Patriotique Rwandais (FPR), la rébellion armée dont Paul Kagamé – aujourd’hui président de la République - était l’un des principaux leaders politiques. À la fin de la guerre, M. Mushayidi rejoint le secrétariat général du FPR au Rwanda. Constatant des exécutions extra-judiciaires commises en toute impunité par le FPR, il décide au bout de 6 mois de quitter son poste. Il entame alors une carrière de journaliste au Rwanda et critique ouvertement les dérives autoritaires du FPR.

Sous le poids des menaces, il s’exile en Belgique en 2000 et obtient le statut de réfugié. En Europe, il se mobilise pour rassembler Hutus et Tutsis en vue d’un changement politique pacifique au Rwanda. En novembre 2008, il fonde en Belgique, le parti Pacte de défense du peuple (PDP), dont il devient président.

L’année suivante, il rejoint le continent africain et tente de rassembler la diaspora rwandaise. Son voyage s’arrête en mars 2010 où il est arrêté en Tanzanie avec un visa périmé sur un faux passeport burundais. Il est transféré successivement au Burundi puis au Rwanda.

Un prisonnier oublié dans les geôles rwandaises

M. Mushayidi est condamné six mois plus tard, le 17 septembre 2010, à la prison à perpétuité par la Haute Cour de justice après avoir été reconnu coupable, au cours d’un procès expéditif sans témoin à charge, de « fausse déclaration pour l’obtention d’un passeport burundais, propagation de rumeurs incitant à la désobéissance civile et recrutement d’une armée pour agresser le pouvoir en place ». Il fait appel de ce procès politique. En février 2012, la Cour Suprême confirme sa peine.

Depuis, M. Mushayidi se comporte de manière exemplaire en prison. Sans famille au Rwanda (sa femme et ses deux enfants habitent au Canada), il reçoit peu de visite. La communauté internationale et la société civile l’ont oublié et ne plaident plus sa cause depuis que sa détention a été officialisée au Rwanda. Alors que l’opposante Victoire Ingabire, a été libérée le 15 septembre 2018 (en même temps que 2 140 autres détenus), M. Mushayidi reste désespérément emprisonné. Pourtant, il n’a jamais été violent et a toujours plaidé pour une nation rwandaise unie dans la paix. Ensemble, exigeons la libération de Déogratias Mushayidi !

L’ACAT est une ONG chrétienne de défense des droits de l’homme créée en 1974. Association loi 1901, elle est reconnue d'utilité publique et d'éducation populaire.

freddy-mulongo-acat.jpg, fév. 2020

L'ACAT a pour but de combattre partout dans le monde les peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, la torture, les exécutions capitales judiciaires ou extra-judiciaires, les disparitions, les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité et les génocides.

Lire la suite...

Partager sur : Partager