Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Hitler Noir

Fil des billets Fil des commentaires

vendredi 21 février 2020

Affaire Assassinat de Kizito Mihigo: Olivier Nduhungirehe, le Rantanplan de Paul Kagame, Hitler Noir, a le toupet d'aboyer contre les Congolais voisins éternels !

Affaire Assassinat de Kizito Mihigo: Olivier Nduhungirehe, le Rantanplan de Paul Kagame, Hitler Noir, a le toupet d'aboyer contre les Congolais voisins éternels !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Olivier Duhungire.jpg, fév. 2020

Olivier Nduhungirehe a l'habitude de terroriser les Rwandais sur les réseaux sociaux mais face à la fronde et aux répliques foudroyantes des Congolais, le Rantanplan de Paul Kagame se terre. Il va réflechir mille fois avant de revenir et menacer des Congolais. L'assassinat de Kizito Mihigo n'est plus une affaire rwando-rwandaise, elle est devenue africaine et mondiale. Dire aux internautes Congolais de se taire sur l'affaire, c'est avouer que l'assassinat du jeune Tutsi de 38 ans maquillé en suicide dans un poste de police est plus que louche.

Assassiné dans sa cellule au poste police de Ramena à Kigali, Kizito Mihigo sera enterré ce samedi. Le jeune Tutsi de 38 ans chanteur populaire tué était un rescapé du génocide comme Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de l'OIF et ancienne ministre des Affaires étrangères du Rwanda, qui est muette comme une carpe.

Le Rantanplan de Paul Kagame, Hitler Noir, Olivier Nduhungirehe est son chien de garde. Hutu de service, Olivier Nduhungirehe est un cynique et arrogant personnage. Sur son compte Twitter, il a le toupet d'interdire aux Congolais de ne pas parler de l'assassinat de Kizito Mihigo, ignorant qu'à partir du moment il y a mort d'homme, l'affaire concerne tout le monde. Kizito Mihigo était apôtre du pardon, de la réconciliation et du vivre ensemble entre les rwandais, son aura avait traversé des frontières. Il était Rwandais mais aussi citoyen du monde.




Les proches de la famille de Kizito MIHIGO confirment son arrestation à son domicile familial dans le district de Nyaruguru, province du Sud, le vendredi 14 février. Il a été depuis lors détenu par le tristement célèbre Rwanda Investigation Bureau (RIB) dans les mains duquel il vient de trouver la mort.

Dès vendredi 14 février, Rwanda Investigation Bureau (RIB) avait publié un communiqué officialisant cette arrestation tout en organisant une mise en scène pour faire croire qu’il aurait été arrêté en tentative de fuite vers le Burundi. Il a exhibé comme preuve une photo montrant Kizito Mihigo avec deux amis dont l’un détenait la Bible. Les agents de police déguisés en simples citoyens ont immédiatement pris contact avec les radios internationales pour faire accréditer cette thèse. Les accusations farfelues ont été alors immédiatement formulées contre lui: traverser la frontière illégalement avec pour but de se joindre aux "groupes terroristes" ayant pour intention de déstabiliser le Rwanda et de corruption.

Le pouvoir rend aveugle et corromps ! L'ancien réfugié a tout oublié. Olivier Nduhungirehe qui a la double nationalité Belgo-Rwandaise pour avoir vécu en Belgique d’abord comme réfugié politique avant d’obtenir sa deuxième nationalité, ne prend pas que l'émoi n'a pas de frontières. Considéré comme le principal guerrier 2.0 du FPR, c’est surtout au travers des réseaux sociaux qu’Olivier Nduhungirehe s’est fait connaître. Le chien de garde de Paul Kagamé publiait sous le pseudonyme Théoneste Rwemalika sur « DHR » ! Il est connu pour ses défenses du régime sanguinaire et criminel de Paul Kagamé y compris par des attaques personnelles.

Le fils de Jean Chrysostome Nduhungirehe qui fut ministre puis ambassadeur sous Habyarimana de 1973 à 1986, est un Hutu égaré qui aime les effluves de marmitons kagamistes. Pour s'approcher de la soupe et avoir sa part, Olivier Nduhungirehe a renié son père et il a même justifié l’assassinat de son petit frère Janvier Jean Cyriaque Nduhungirehe, qui fut froidement abattu devant le grillage de la propriété familiale à Kicukiro en avril 1994 par les combattants du FPR en arguant qu’il devait être abattu puisqu’il se trouvait sur une barrière (le portail d’entrée de chez les Nduhungirehe) où passait les éléments du FPR en chasse aux Interahamwe!

Les Congolais sont des voisins éternels des Rwandais, Angolais, Burundais, Centrafricains, Ougandais, Congo-Brazzavillois, Zambiens, Tanzaniens et Sud-Soudanais. Kizito Mihigo a été assassiné par le régime criminel de kigali. Il y a deuil au Rwanda. Sans invitation, les Congolais viennent et se solidarisent des rwandais endeuillés. Tout en pleurant ensemble, les Congolais sont déterminés à ce qu'il y ait des enquêtes indépendantes pour déterminer le vrai commanditaire de l'assassinat du jeune Tutsi de 38 ans, fauché à fleur de l'âge. Les Congolais vont contribuer par un travail de lobbying au boycott du sommet de Commonwealth en juin prochain à Kigali.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Francophonie-Commonwealth: Paul Kagame y cache ses crimes de sang, crimes de génocide et crimes contre l'humanité !

Francophonie-Commonwealth: Paul Kagame y cache ses crimes de sang, crimes de génocide et crimes contre l'humanité !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

freddy-mulongo-francophonie.jpg, fév. 2020

Le ver est dans le fruit de la francophonie. Le loup est dans la bergerie du Commonwealth. Le Rwanda avec son régime assassin dirige la francophonie. Le silence assourdissant de Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), ancienne ministre des Affaires étrangères du Rwanda et N°2 du régime de Kigali est ahurissant.

freddy-mulongo-commonwealth-3.jpg, fév. 2020

Le Rwanda, dernier membre du Commonwealth, zigouille, tue, assassine, massacre en toute impunité. Les crimes de sang, crimes de génocide, crimes contre l'humanité, pillages et recels des ressources de la République démocratique du Congo, par le Rwanda sont passés sous silence.

Le criminel Paul Kagame est chouchouté, choyé et admiré malgré ses crimes. Même Augusto Pinochet, Nicolae Ceaușescu et Pol Pot, tous réunis, n'arrivent à pas à la cheville de Paul Kagame, Hitler noir, corsaire et conquistador sans foi ni loi qui jouit d'une impunité qu'aucun n'être humain sur cette terre des hommes.

Bill Clinton ne s’est pas trompé lorsque, emporté par l’émotion, dévoila sa pensée profonde en disant que Kagamé "is our kind of guy". Eh oui ! Kagamé offre, sans état d’âme, sur un plateau d’argent les minerais du sang, du génocide et des crimes contre l'humanité du peuple congolais, ce qui lui garantit l’impunité ! Cette situation dramatique dure et perdure, depuis 25 ans et rien ne semble pouvoir l’estomper.

Le Rwanda vient de se fabriquer son affaire Chebeya. L'icone des droits humains de la RDC fut assassiné au quartier général de la police, dans la nuit du 2 juin 2010. Les mains ensanglantées du pouvoir sanguinaire de Kigali viennent d’étrangler dans sa cellule après l'avoir bastonné pendant deux heures, une voix discordante, celle de Kizito Mihigo, un jeune Tutsi de 38, chanteur très populaire au Rwanda qui chantait la réconciliation et la cohésion nationale de tous les Rwandais. Il était qualifié de "Révisionniste et Négationniste" par ses bourreaux et tortionnaires.

La liberté avec laquelle Paul Kagame, Hitler Noir, tue ses opposants et le soutien international qui va avec sont simplement sidérants. Le régime de Kigali tue la mouche avec un marteau. Ils sont plusieurs opposants à être assassinés hors du Rwanda, dans des pays qu'ils s'étaient réfugiés. On souvient avec stupeur, la manière dont l'opposante Diane Rwigara, sa sœur et sa maman étaient conduites en prison. Elle avait osé se présenter comme candidate présidente de la République. Ses photos nues ont été diffusées pour mieux la diaboliser. Quant à l'arrestation spectaculaire de Victoire Ingabire, elle demeure dans les annales. Même si elles ont été libérées, la dictature kagaméenne est atroce et terrible.

freddy-mulongo-ciakudia.jpg, fév. 2020

Pour le patriarche Julien Ciakudia Sr à Londres, il faut boycotter le sommet de Commonwealth à Kigali en juin prochain. La jurisprudence existe. Le 4 ème sommet de la Francophonie qui s'était tenu du 19 au 21 novembre 1991, à Paris au Palais de Chailot, devait se tenir, à Kinshasa au Zaïre de Mobutu. En effet, dans la nuit du 11 au 12 mai 1990, il y a eu massacre d’étudiants à Lubumbashi. Une cinquantaine d’étudiants ont été sauvagement assassinés par des hommes de l’unité d’élite du maréchal dictateur Mobutu. Un massacre a eu lieu sur le campus de l’université de Lubumbashi.

Déjà le discours de la Baule prononcé par le Président de la République française François Mitterrand, le 20 juin 1990, dans le cadre de la 16e conférence des chefs d’État d’Afrique et de France auquel étaient invités 37 pays africains et qui s'est déroulée dans la commune française de La Baule-Escoublac (Loire-Atlantique) avait planté le décor.

Les passages clé du discours de François Mitterrand relie l'aide publique importante en pleine crise de la dette à une "démocratisation" par un passage au "multipartisme": « la France liera tout son effort de contribution aux efforts qui seront accomplis pour aller vers plus de liberté ; Il y aura une aide normale de la France à l'égard des pays africains, mais il est évident que cette aide sera plus tiède envers ceux qui se comporteraient de façon autoritaire, et plus enthousiaste envers ceux qui franchiront, avec courage, ce pas vers la démocratisation... » ; « s'agissant de démocratie, un schéma est tout prêt : système représentatif, élections libres, multipartisme, liberté de la presse, indépendance de la magistrature, refus de la censure.... » ; « A vous peuples libres, à vous Etats souverains que je respecte, de choisir votre voie, d'en déterminer les étapes et l'allure. »

D'autres passages complètent le propos dont : « Il nous faut parler de démocratie. C’est un principe universel qui vient apparaître aux peuples de l’Europe centrale comme une évidence absolue au point qu’en l’espace de quelques semaines, les régimes, considérés comme les plus forts, ont été bouleversés. Le peuple était dans les rues, sur les places et le pouvoir ancien sentant sa fragilité, cessait toute résistance comme s’il était déjà, et depuis longtemps, vidé de substance et qu’il le savait. Et cette révolution des peuples, la plus importante que l’on eut connue depuis la Révolution française de 1789, va continuer… Si bien que l’histoire reste encore en jeu. Il faut bien se dire que ce souffle fera le tour de la planète. »

Mitterrand dit aussi : « la démocratie est un principe universel. Mais il ne faut pas oublier les différences de structures, de civilisations, de traditions, de mœurs. Il est impossible de proposer un système tout fait. La France n’a pas à dicter je ne sais quelle loi constitutionnelle qui s’imposerait de facto à l’ensemble de peuples qui ont leur propre conscience et leur propre histoire et qui doivent savoir comment se diriger vers le principe universel qu’est la démocratie… la France n’entend pas intervenir dans les affaires intérieures des Etats africains amis… Pour nous, cette forme subtile de colonialisme qui consisterait à faire la leçon en permanence aux Etats africains et à ceux qui les dirigent, c’est une forme de colonialisme aussi perverse que tout autre. »

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Rwanda: Boycott du sommet de Commonwealth à Kigali, Paul Kagamé Hitler Noir assassine un jeune chanteur Tutsi de 38 ans !

Rwanda: Boycott du sommet de Commonwealth à Kigali, Paul Kagamé Hitler Noir assassine un jeune chanteur Tutsi de 38 ans !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

freddy-mulongo-commonwealth-1.jpg, fév. 2020

Il faut bloquer la machine infernale, l'ogre monstrueux de Kigali, Paul Kagame, Hitler Noir qui s'octroie la décision de qui doit vivre ou non dans les pays des grands lacs.

La dictature au Rwanda ne touche pas que les Hutu et Twa (ces derniers ont disparus, ils représentaient 1% de la population rwandaise), elle massacre aussi des Tutsi qu'elles qualifient de "Révisionniste".

Freddy Mulongo-Kizito 3.jpg, fév. 2020

La Grande Bretagne est un pays démocratique qui défend des valeurs démocratiques va-t-elle continuer à soutenir avec les autres pays membres du Commonwealth, le sommet à Kigali au Rwanda, pays qui vient d'assassiner Kizito Mihigo, un jeune Tutsi de 38 ans, chanteur très populaire du Gospel qui prône la réconciliation entre Tutsi, Hutu et Twa ? Paul Kagame, Hitler Noir, dictateur Rwandais et bourreau du peuple congolais est un criminel. Le Commonwealth est une organisation intergouvernementale composée de 54 États membres qui sont presque tous d'anciens territoires de l'Empire britannique.

freddy-mulongo-kizito-2.jpg, fév. 2020

Le chef de tortionnaires qui ont tué Kizito Mihigo est CP Egide Ruzigamanzi. Après l'avoir interrogé, il l'a battu pendant deux heures. Kizito Mihigo a été assassiné samedi dernier lorsque sa famille a été informée par la police de récupérer le corps.

freddy-mulongo-kizito-4.jpg, fév. 2020

Un pays en voie de développement, comme le Rwanda, ne doit jamais suicider ses intellectuels ni leaders d'opinion. Kizito Mihigo était un leader d'opinion, qui faisait peur à Paul kagame, qui a bâti son régime sur des mensonges historiques. Qui s'est victimisé pour victimiser les autres. Au fait, Paul Kagame, Hitler Noir, est un enfant martyr qui est devenu parent bourreau. Aucune tête ne doit dépasser au Rwanda, sauf la tienne.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 29 décembre 2019

RDC: Paul Kagame, Hitler Africain, "Négationniste" de ses crimes de sang, crimes de génocide et crimes contre l'humanité au Congo !

Il n'est pas Congolais. Il n'a reçu aucun mandat du peuple congolais. Il n'a jamais été élu par les Congolais. Et pourtant, il se considère comme Président de la République démocratique du Congo. Il a droit de vie et mort sur chaque congolais. De quel droit se permet-il ? Dictateur Rwandais, Paul Kagame est le plus grand criminel-génocidaire en République démocratique du Congo. Ses crimes de sang, crimes de génocide et crimes contre l'humanité dépassent de loin ceux de Léopold II, roi des Belges. Paul Kagame a dans sa conscience des crimes de 12 millions de morts congolais.

Paul Kagame se permet de déclarer qu'avec son armée, il peut rayer la RDC de la carte mondiale. Que les Fardc sont la deuxième armée du Rwanda. Que s'il se fà¢che personne ne viendra au secours du peuple congolais, même pas l'ONU! Pour qui ce prend ce bonhomme de Paul Kagamé ? Qui a oublié que lors l'invasion-agression du Rwanda en 1996, le chef d'Etat-Major de la RDC sous M'zée Laurent-Désiré Kabila s'appelait James Kabarebe, qui après avoir commis des dégà¢ts au Kongo-Central, coupant l'électricité du barrage d'Inga. Privant les Congolais de l'eau et électricité, causant la mort des prématurés dans des maternités...Rentré au Rwanda, James kabarebe a été nommé chef d'Etat-Major puis Ministre de la Défense. Paul Kagamé joue et dénigre la République démocratique du Congo, à  cause de sa classe politique corrompue et couchée. Des politicailleurs-Ventriotes et Mabumucrates qui font allégeance au plus grand criminel des pays des Grands Lacs: Paul kagamé, Hitler Africain. Le peuple congolais n'a pas à  se laisser faire face à  Paul Kagame

Arrogant, avec son régime mono-mono-éthnique, Paul Kagame qui n'est pas Congolais, n'a jamais été élu par le peuple congolais, se considère comme le Président de la RDC. Cette imposture et usurpation doit cesser.

Paul Kagame est un pillard et receleur des ressources de la RDC. Le Rwanda est devenu producteur du coltan, un minerai qui ne se trouve pas dans son sous-sol. Le Rwanda se qualifie comme le Singanpour de l'Afrique en volant les minerais du Congo.

Nous sommes un peuple le plus pacifique sur le continent. Aucun peuple ne peut accepter de vivre ce que les Congolais vivent au quotidien par la soldatesque rwandaise: tueries, massacres, crimes, viols et pillages. Il faudra que chaque Congolais se lève. La RDC appartient à  tous ses fils et filles. Les politicailleurs-ventriotes-Mabumucrates sont des chiens couchant de Paul Kagame. Ils sont ses otages. Tous vont à  Kigali. C'est cette allégeance au plus grand criminel-génocidaire au monde, qui lui donne sa force. Et en même temps, ces politicailleurs-profito-situationnistes méprisent notre peuple qui est souverain.

Que Paul Kagame, Hitler Africain fasse sa loi au Rwanda. Le fait d'outrepasser son imposture en décidant sur le destin du peuple congolais, cela est outragant. Aucun Congolais n'a donné le pouvoir à  Paul Kagamé de régner sur le Congo. Il est un agresseur, envahisseur et occupant. Il doit être chassé du Congo. Son règne sanguinaire doit se limiter à  son pays. La RDC n'est pas le Rwanda et ce dernier n'est pas le Congo. Pourquoi lorsqu'on appelle le 243 pour la RDC, la communication doit passer par le Rwanda ?

Le peuple se libère. Adophe Hitler, avec son régime des Nazis, avait occupé plusieurs pays européens. Il a été vaincu et l'Allemagne a payé un lourd tribu. Paul Kagamé avec les minerais volés au Congo, corrompt et terrorise tout le monde.

Pour que le Congo soit en paix, il faut un pouvoir pacifique au Rwanda. Et non plus un régime mono-ethnique, belliqueux, va-t-en guerre, criminel, génocidaire, pilleur et receleur comme celui de Paul Kagame. En 25 ans d'invasion-occupation, Paul Kagame, Hitler Africain a tué 12 millions de Congolais. Il n'a pas réussi à  tuer tous les Congolais. Il y aura toujours un Congolais qui lui rappellera que le Congo n'est pas le Rwanda.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 25 décembre 2019

RDC: Jean Bosco Kazura, général rwandais répond à  l'homme politique Adolphe Muzito!

Le général Jean-Bosco Kazura de l'armée rwandaise

L'armée est souvent appelée la "Muette"! Un galonné rwandais pas le moindre, le nouveau chef d`Etat-major de l'armée rwandaise, le général Jean Bosco Kazura, l`ex-patron des casques bleus au Mali, pillard des ressources de la RDC d'après les experts de l'ONU répond à  l'homme politique Adolphe Muzito! Le Général Jean-Bosco Kazura est le petit-frère de Paul Kagame, dictateur rwandais. Il est son petit couteau suisse pour des missions sales: pillages de ressources, tueries et massacres des Congolais. Pourquoi sort-il de sa caserne pour répondre à  l'homme politique Congolais Adolphe Muzito, Coordonnateur de Lamuka et ancien Premier ministre n'est-ce pas de l'outrecuidance ? Adolphe Muzito est politique, sa déclaration martiale l'est autant. Ce n'est pas au Général Rwandais de lui répondre. Où sont les politiques et diplomates rwandais ? Le Général Jean-Bosco kazura est l'homme de main de son grand-frère Paul Kagamé, Hitler noir et bourreau du peuple congolais.

Le général rwandais Jean Bosco Kazura avait été cité par le groupe d`experts des Nations unies dans son rapport d`avril 2001. Son nom est par deux fois dans un rapport des experts Onusiens daté du 12 avril 2001. Selon les experts onusiens de l`époque, Jean-Bosco Kazura comme d`autres officiers rwandais, aurait eu des parts dans une société, Grands Lacs Minerals, accusée de piller les ressources du Congo et notamment le coltan. Il aurait aussi offert sa protection à  une autre société impliquée dans le commerce du café et de diamants. En décembre 2013, la journaliste canadienne, Judi Rever, avait accusé le Général Jean-Bosco Kazura de crimes de guerre au Rwanda, en 1994, alors qu`il était officier supérieur de l`Armée patriotique rwandaise (APR) de Paul Kagame. Les Nations-Unies avaient refusé de renouveler son contrat. Le général rwandais, Jean Bosco Kazura, avait dirigé les troupes de la Minusma, au Mali, pendant un an et demi.

Dans sa réponse à  Adolphe Muzito, le général Jean-Bosco Lazura fait des révélations qui vont mettre en mal Angwalima Tshilombo le chien couchant de Paul Kagamé au Congo:

1...l'ONU ne viendra pas toujours vous secourir... Ah bon ! Le Général Jean-Bosco Kazura qui a dirigé le Minusca au Mali au nom des Nations-Unies intimide même la Monusco présente en RDC ? Donc la Monusco à  l'Est de la RDC empêche le Rwanda pays va-t-en guerre d'envahir le Congo ? Mais les envahisseurs Rwandais sont déjà  dans les Fardc en tant qu'infiltrés. Cela ne suffit-il pas ? L'armée des soudards rwandais n'est pas si redoutable que cela. C'est parce qu'elle a des infiltrés au Congo, qu'elle se croit forte. Avec ou sans Tshilombo, on va désinfiltrer les Fardcs.

2. J'appelle les politiciens congolais à  réfléchir sur l`état des FARDC qui ne sont qu'une seconde armée de l'armée rwandaise. N'est-ce pas bafouer la souveraineté du Congo. Depuis quand les Fardc sont une seconde armée de l'armée rwandaise ? Qui a pris cette décision tarabiscotée ? Cette décision a-t-elle été entérinée par le parlement congolais ? Le général Jean-Bosco Kazura considère-t-il les Congolais comme des sous-hommes ? Les Congolais sont en colère. Un général rwandais pillard des ressources de la RDC, qui est donneur des leçons. C'est le toupet !

3. Hier Martin Fayulu, Président Élu et Adolphe Muzito, Coordonnateur de Lamuka et ancien Premier ministre ont pris difficilement l'avion CAA à  Kinshasa-transitant par Goma avant d'atteindre Beni au Nord-Kivu. Ils avaient même déjà  été débarqué de l'avion qui les amenaient mais ont finalement pu embarquer à  la dernière minute. Donc c'est le Rwanda qui décide si les politiques Congolais peuvent se rendre à  l'Est de la République ? Quelles preuves recherchent encore de Congolais que la RDC est sous occupation ? Angwalima Tshilombo pantin et marionnette de Paul Kagame.

Pourquoi c'est le général Jean Bosco Kazura, ami et bras droit de Paul Kagame dans l'armée rwandaise, qui s'autorise à  réagir aux propos tenus par l'ancien Premier ministre congolais Adolphe Muzito qui veut faire la guerre au Rwanda ? Sa déclaration est sans équivoque :

"Celui qui a une maison construite avec du verre doit avoir peur de la pierre, J'appelle nos voisins congolais à  se regarder dans un miroir avant de tenir des propos nuisibles à  la survie de leur pays, l'ONU ne viendra pas toujours vous secourir... lancer un appel à  la guerre avec le Rwanda c'est chercher un affrontement direct avec l'armée rwandaise... J'appelle les politiciens congolais à  réfléchir sur l`état des FARDC qui ne sont qu'une seconde armée de l'armée rwandaise. chercher un affrontement direct entre la RDC et le Rwanda c'est créer une situation à  laquelle personne ne pourra apporter des solutions pour le peuple congolais"

Par ailleurs des mouvements de troupes sont signalés du cà´té du Rwanda sur la route qui mène à  la frontière avec la RDC, selon certaines sources l'armée rwandaise est entrain de faire des mouvements vers la frontière avec la RDC en prévision d'une attaque imminente et également à  cause de la présence d'Adolphe Muzito à  Beni, responsable des propos discourtois selon le général Jean-Bosco Kazura.

L'est de la RDC est une poudrière des mouvements rebelles, on y trouve aussi des groupes islamistes qui sévissent depuis bien des années.

Le Rwanda pense que certains congolais assoiffé de sang peuvent utiliser toutes ces forces négatives pour attaquer le Rwanda où même se servir des propos de l'ancien Premier Ministre congolais pour justifier une attaque contre le Rwanda.

Lire la suite...

Partager sur : Partager