Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Johnny Hallyday

Fil des billets Fil des commentaires

samedi 9 décembre 2017

Paris: Hommage populaire à  Johnny Hallyday !

Brigitte Macron, Laeticia l'épouse de Johnny Hallyday, ses deux fillettes et David Hallyday

En France, le cœ“ur français bat pour Johnny Hallyday. Que dire ? Un déluge, une déferlante, une communion du peuple français avec son icà´ne Johnny Hallyday qui est décédé à  74 ans, avec 60 ans de carrière musicale.

Le cortège funéraire de Johnny Hallyday

Rarement un chef d'Etat arrive à  fédérer le peuple comme ça. La musique a rassemblé le peuple de France. La France s'est retrouvée autour de Johnny Hallyday.

Le cortège funéraire de Johnny Hallyday sur la plus belle avenue du monde

Sur les Champs-Elysées, le corbillard, où repose le cercueil blanc-crème, escorté par les motards de la police et 700 bikers, brassard noir au bras, est passé sous les vivats, de la population serrée les uns et les autres. Le cortège a rejoint la place de la Madeleine, où doit avoir lieu la cérémonie religieuse, Les chansons de Johnny Hallyday sont chantées en famille parfois de plusieurs générations différentes. Les radios musicales ont beaucoup contribué à  diffuser ses chansons.

Le peuple de France à  rendu un hommage populaire à  Johnny HallydayJohnny Hallyday est l'homme, que la France a salué aujourd`­hui lors d`un hommage popu­laire à  la hauteur de son talent et de ce qu`il représentait pour de nombreux Français. Et ils sont nombreux à  être venus braver le froid en ce samedi de décembre pour venir rendre un ultime hommage à  Johnny Hally­day, qui a succombé à  son cancer du poumon à  74 ans. Il y a les milliers d`ano­nymes qui se sont rassemblés entre les Champs-Elysées et la place de la Made­leine, mais aussi de nombreux people et poli­tiques.

Le cercueil de Johnny Hallyday à  l'Eglise de la Madéleine à  Paris

Le président de la République a salué la mémoire du chanteur juste avant l'hommage religieux, face à  une foule déchaînée, scandant le nom de "Johnny". "Il fallait que vous soyez là  pour Johnny, parce que Johnny depuis le début était là  pour vous", a déclaré le chef de l'État, obtenant petit à  petit l'attention des fans réunis devant l'église de la Madeleine.

Durant son discours, le président a longuement salué les fans du chanteur ainsi que toute sa famille : "Ce deuil est d'abord le và´tre", a-t-il lancé en direction de la femme, des enfants et des petits-enfants du chanteur. "Johnny était une part de nous-mêmes : c'est un destin français", a déclaré le chef de l'Etat, face à  un silence respectueux des fans présents, avant de conclure en faisant applaudir la foule pour saluer la mémoire du chanteur.

Le peuple français a pleuré son icà´ne, Johnny HallydayA Paris, l'église la Madeleine (Marie-Madeleine, la pécheresse repentante de l'évangile) est un monumental et atypique édifice. Ouverte tous les jours, elle permet à  près de sept cent mille visiteurs annuels de découvrir les richesses artistiques qu`elle renferme et de prendre un temps de prière ou de recueillement. L'hommage que la France a rendu à  Johnny Hallyday à  l'Eglise Madéleine, nous a fait penser à  King Kester Emeneya. La grande foule composée des Résistants-patriotes-combattants, des acteurs politiques de la diaspora congolaise, des musiciens de toutes les générations et des sapeurs de tous bords, était venue pour rendre un dernier hommage au King de la musique congolaise, Kester Emeneya qui fut un homme du peuple.

Le portrait de King Kester Emeneya à  l'Eglise de la Madéleine

Dommage que l'ignoble et maudit Joly Mubiala ainsi que ses "ex-Femmes Chipies" ont séquestré sa dépouille, oubliant que King Kester Emeneya était devenu un patrimoine congolais et qu'il ne s'appartenait plus et la messe a été dite sans le cercueil de ce dernier dans l'église de la Madeleine. Une première dans cette église. Pourquoi les Congolais pleurent l'icà´ne de la musique française ? Les Congolais se rappellent encore du passage de Johnny Hallyday à  Léopoldville, aujourd'hui Kinshasa. C'était en mai 1968 ! il s'était produit au cinéma Albertium, qui deviendra plus tard le cinéma Palladium, devant un public des expatriés et quelques congolais de bonnes familles.

15 mai 1968 à  Léopoldville-Kinshasa, Johnny Hallyday entre en scène

Lire la suite...

Partager sur : Partager