Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

vendredi 10 avril 2020

Rwanda: Olivier Nduhungirehe, le Rantanplan de Kagamé, viré de la diplomatie!

Rwanda: Olivier Nduhungirehe, le Rantanplan de Kagamé, viré de la diplomatie!

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Olivier Nduhungirehe, Hutu de service et numéro 2 de la diplomatie rwandaise vient d'être viré. Le Rantanplan de Paul Kagamé, s’était illustré par un tweet nauséabond lors de la mort du Grand Journaliste Français d'investigation Français, le regretté Pierre Péan qui disait: "un négationniste de moins ça fait du bien". Il avait interdit aux Congolais de ne pas commenter sur l'assassinat de Kizito Mihigo!

Olivier Nduhungirehe, Hutu de service et numéro 2 de la diplomatie rwandaise vient d'être viré. Le Rantanplan de Paul Kagamé, s’était illustré par un tweet nauséabond lors de la mort du Grand Journaliste Français d'investigation Français, le regretté Pierre Péan qui disait: "un négationniste de moins ça fait du bien". Il avait interdit aux Congolais de ne pas commenter sur l'assassinat de Kizito Mihigo!

Freddy Mulongo-Olivier Rantanplan.jpg, avr. 2020

Hutu de service, Olivier Nduhungirehe est un cynique, arrogant et sinistre personnage. Olivier Nduhungirehe, le Rantanplan de Paul Kagamé et numéro 2 de la diplomatie rwandaise vient d'être viré. Sur son compte Twitter, de manière discourtois, le chien de garde de Paul Kagamé,  a eu  le toupet d'interdire aux Congolais de ne pas parler de l'assassinat de Kizito Mihigo, ignorant qu'à partir du moment il y a mort d'homme, l'affaire concerne tout le monde. Kizito Mihigo était apôtre du pardon, de la réconciliation et du vivre ensemble entre les rwandais, son aura avait traversé des frontières. Il était Rwandais mais aussi citoyen du monde.

Freddy Mulongo-Pierre Pean 1.png, avr. 2020

Olivier Nduhungirehe, le Rantanplan de Paul Kagamé s’était illustré par des propos nauséabond, sur sa page Facebook, le 26 juillet 2019,  lors de la mort du Grand Journaliste Français d'investigation Français, le regretté Pierre Péan, il avait écrit ceci: "un négationniste de moins ça fait du bien. Le million de Tutsis victimes du génocide ne le laissera pas reposer en paix".

 Le passé trouble de Mitterrand durant l’Occupation, les fameux diamants de Bokassa, la « face cachée » du Monde… Pierre Péan, disparu jeudi à 81 ans, était un journaliste d’investigation chevronné célèbre pour ses enquêtes fouillées, dans lesquelles il mettait en lumière la part d’ombre des puissants et de l’histoire de France. Pierre Péan n'était pas un négationniste mais un grand journaliste qui se battait pour des valeurs.  Pierre Péan n'était pas négationniste!  La France a perdu  le Grand enquêteur français. Et le lundi 5 août 2019, le Groupe d’Initiative France-Rwanda avait lancé une pétition qui avait recueilli 400 signatures en quelques heures, visant à dénoncer et condamner les "propos scandaleux d’un membre du gouvernement rwandais qui s’est réjoui de la mort de Pierre Péan, écrivain et journaliste d’enquête français".

freddy-mulongo-Olivier-Nduhungire.jpg, avr. 2020

Le pouvoir rend aveugle et corromps ! L'ancien réfugié a tout oublié. Olivier Nduhungirehe qui a la double nationalité Belgo-Rwandaise pour avoir vécu en Belgique d’abord comme réfugié politique avant d’obtenir sa deuxième nationalité, ignore que l'émoi n'a pas de frontières. Considéré comme le principal guerrier 2.0 du FPR, c’est surtout au travers des réseaux sociaux qu’Olivier Nduhungirehe s’est fait connaître. Le chien de garde de Paul Kagamé publiait sous le pseudonyme Théoneste Rwemalika sur « DHR » ! Il est connu pour ses défenses du régime sanguinaire et criminel de Paul Kagamé y compris par des attaques personnelles.

Le fils de Jean Chrysostome Nduhungirehe qui fut ministre puis ambassadeur sous Habyarimana de 1973 à 1986, est un Hutu égaré qui aime les effluves de marmitons kagamistes. Pour s'approcher de la soupe et avoir sa part, Olivier Nduhungirehe a renié son père et il a même justifié l’assassinat de son petit frère Janvier Jean Cyriaque Nduhungirehe, qui fut froidement abattu devant le grillage de la propriété familiale à Kicukiro en avril 1994 par les combattants du FPR en arguant qu’il devait être abattu puisqu’il se trouvait sur une barrière (le portail d’entrée de chez les Nduhungirehe) où passait les éléments du FPR en chasse aux Interahamwe!

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 7 octobre 2017

Photos. Diane Rwigara le caillou dans la chaussure du despote Paul Kagamé !

Diane Rwigara, l'opposante Tutsie au dictateur Paul Kagamé, menottée !

Comme par un pur hasard notre site www.reveil-fm.com a été victime de piratage hier. Pour avoir osé titrer notre article: Rwanda: Diane Rwigara, la tutsie victime du régime autocrate de Paul Kagamé, l'Hitler Africain ! les hackers de Kigali ont privé les lecteurs et internautes l'article susmentionné durant plusieurs heures. Un pays ne change pas d'adresse tous les quatre matins. Le Rwanda est l'un de neuf pays voisins éternels de la République démocratique du Congo.

Diane Rigwara, l'opposante Tutsie au dictateur Paul Kagamé est menottée

Diane Rigwara, l'opposante tutsie de Paul Kagamé l'a bien compris. Elle veut au niveau interne:

-renoncer de monter les Tutsi contre les Hutu et Twa, les trois communautés qui doivent vivre ensemble de manière harmonieuse et dans la paix.

-Que les Rwandais soient libres de s'exprimer sans peur. La liberté d'expression est une denrée rare au Rwanda. D'ailleurs, dans le domaine de la liberté de la presse, le Rwanda arrive au 159e rang sur 180 dans le classement mondial de la liberté de la presse (RSF, 2017). Les arrestations arbitraires et l`assassinat d`opposants sont courants. L`opposition officielle semble factice et `` d`apparence » à  cà´té de celle exilée et traquée. De nombreuses ONG déplorent les assassinats politiques et une situation `` inquiétante » des droits de l`Homme.

Du point de vue extérieur: Diane Rigwara, l'opposante tutsie souhaite un bon rapport du Rwanda avec ses voisins directs. Elle réfute les exactions de la soldatesque rwandaise en République démocratique du Congo, avec des viols, crimes et pillages. Le Rwanda de Paul Kagamé est devenu un Etat-Réceleur des ressources et minerais congolais. Le Rwanda n'a pas du coltan dans son sous-sol, il est pourtant le premier producteur du coltan. Paul Kagamé a même crée une bourse minière à  Kigali.

Elle veut une bonne intégration du Rwanda dans les Grands-Lacs car le pays de Mille Collines apparaît auprès des intellectuels africanistes, comme un pays problème qui fout le bordel !

Diane Rigwara, l'opposante Tutsie au dictateur Paul Kagamé, menottée

Le Rwanda est une dictature Hitlérienne, n'en déplaise à  la fameuse communauté internationale qui fait l'Autruche et regarde ailleurs. Le Rwanda de Paul Kagamé est devenu la prunelle des yeux de nombreux lobbyistes mafieux qui couvrent les méfiants du tyran de Kigali. Paul Kagamé crée, organise, attise des "Crises" pour mieux asseoir sa dictature. Il a une manie de culpabiliser le monde entier, le génocide des Tutsi est brandi à  tout va. Le régime de Kigali en a fait un juteux fonds de commerce. Parler du Rwanda et les dérives dictatoriales de son régime, c'est courir le risque d'être taxé de tous les noms d'oiseaux", déclare Julien Ciakudia, le patriarche de la résistance congolaise, panafricainiste patenté et amoureux des Grands-Lacs. Il est le premier dans la diaspora congolaise à  avoir pris la défense de Diana Rwigara. Pour un journaliste, parler du Rwanda, c'est s'accepter par intimidation voir son site disparaître durant des heures. Le site de Réveil FM International est témoin. Les arrestations et emprisonnements de Diane Rwigara, l'opposante tutsie, sa soeur et sa mère tutsies prouvent à  dessein que les mensonges de l'Etat-Tutsi prà´né par le tyran Paul Kagamé claquettent de partout ! Au pays des Mille Collines mono-ethnique tutsi, la vérité vient enfin d'éclater. Tous les tutsi ne sont pas logé à  la même enseigne, tous ne sont pas derrière Paul Kagamé, l'Hitler Africain et n'approuvent pas ses manières fortes et machiavéliques.

Au pouvoir de 1994 à  2000, le Pasteur Bizimungu, d'ethnie Hutu, est le premier chef d'Etat rwandais après le génocide de 1994. Son vice-président n'est autre que Paul Kagamé qui va éjecter son président de patin et marionnette. Bizimungu sera emprisonné, à  la prison de Kigali, où il devait purger une peine de réclusion de quinze ans. L'ancien président était incarcéré depuis 2004 pour association de malfaiteurs, de détournement de fonds publics et d'incitation à  la désobéissance civile. Le Pasteur Bizimungu a bénéficié d'une grà¢ce présidentielle à  la veille des cérémonies du 13e anniversaire du génocide. L'ancien président hutu est décédé dans un hà´pital de Californie aux Etats-Unis, de suite d'une maladie non révélée !

En 2015, Paul Kagamé a tripatouillé la Constitution, qui a été approuvée par référendum, qui lui permet de se maintenir au pouvoir jusqu`en 2034. Nous ne sommes qu'en 2017 !

Avec l'argent du pillage des ressources de la République démocratique du Congo, le Rwanda semble se reconstruire avec des immeubles neufs par ici par là . Etat-Receleur, Paul Kagamé croit que son pays se porte bien, à  cause des ressources pillées au Congo. La source peut tarir du jour au lendemain, avec le changement qui doit s'opérer au Congo, avec le départ d'Hippolye Kanambe Kazembere Mtwale, pro-consul de Paul Kagamé !

Certes il y a vingt trois ans, eu lieu le génocide des Tutsi, du 7 avril 1994 jusqu'en juillet 1994 au Rwanda ! Depuis ce génocide, Paul Kagamé et ses apparatchiks en ont introduit la terreur et ont fait un pays mono-ethnique. La dictature tyrannique de Paul Kagame manie avec dextérité le bà¢ton. Au Rwanda, le dictateur Paul Kagamé est le père de la nation rwandaise, le Rwanda n'existe que par Kagamé et pour Kagamé Il use du bà¢ton pour battre tous ceux qui refusent de lui obéir ! Grà¢ce à  la justice aux ordres, aux militaires et policiers caporalisés, des médias instrumentalisés...Par cynisme et pour tromper la communauté internationale, le dictateur Rwandais fait interdire l`indication des termes "Tutsi-Hutu" sur les cartes d`identité. D'abord, Paul Kagame feint d'ignorer les Twa-pygmés qui sont autant Rwandais que les autres. Paul Kagamé est clivant, il y a d'abord les Tutsi, les autres Rwandais viennent après. Par sa xénophobie et son comportement de monter les Tutsi contre les autres Rwandais, Paul Kagamé exaspère les divisions ethniques.

Lire la suite...

Partager sur : Partager