Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Kalachnikov

Fil des billets Fil des commentaires

vendredi 24 janvier 2020

RDC: Quel bilan d'un an de Tshilombo dit "Fatshi bidon" !

1 an déjà  qu'Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" a été catapulté sur le trà´ne du Congo, après un odieux deal avec Alias kabila, contre le peuple congolais. Nomination électorale, après la publication des résultats fabriqués par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) de Corneille Nangaa et confirmée par des juges godillots de la fameuse Cour constitutionnelle aux ordres d'Alias Kabila. C'est un compatriote Christian Mungolongolo qui a fait ce bilan sur les réseaux sociaux. On sent la touche d'un pédagogue.

1. Gratuité de l'enseignement de base: avortée à  cause d'une décision précipitée et irréfléchie : *1/10*

2. Répressions des manifestations pacifiques : la continuité de la kabilie: *0/10*

3. Création d'emplois : *0/10*

4. Lutte contre la corruption : un corrompu ne peut lutter contre l'acte qui lui a conduit à  la tête du pays. Le taux de corruption a dépassé le seuil tolérable. *0/10*

5. La stabilité de la monnaie locale : instabilité inacceptable avec comme conséquences, la hausse des prix denrées alimentaires. *0/10*

6. Paix à  l'EST de la RDC: continuité des massacres. Chantages médiatiques sur une victoire inexistante. Collaboration avec le créateur des groupes des rebelles dans le but d'exterminer le peuple Congolais. Occupation du pays par des familles rwandophones au détriment des nos populations. *0/10*

7. La cohésion nationale: hausse du taux de tribalisme. Jamais vécu auparavant. *0/10*

8. Dignité humaine : ne fait aucun effort pour que le congolais soit respecté dans le monde. S'incline devant les tombes des victimes du génocide rwandais en crachant sur les mémoires des Congolais ayant perdu leurs vies pour obtenir la vraie alternance. *0/10*.

9. Situation politique : forte crise politique causée par sa nomination. Non respect de la volonté populaire. *0/10*.

10. Qualité de l'éducation à  tous les niveaux : pitié pour le Congo. Suspension des activités académiques pour des raisons non fondées. Politisation des sites universitaires et mensonges sur des présumés infiltrés. Hausse des frais académiques. Logement et soins des étudiants dans des conditions inhumaines. *0/10*

Total: *1/100*

Conduite : *médiocre*

Application : *mauvaise*

Taux des mensonges : élevé

Taux de fanatisme : intolérable

Taux d'inconscience : très élevé et tendant vers l'infini.

Taux d'incompétence : au dessus de la moyenne.

Espoir : aucun

Suggestions : Dissolution des toutes les institutions et réorganisation des nouvelles élections auxquelles les incompétents ne prendront part!

Observateur : *Christian MUNGOLONGOLO*

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 9 juillet 2007

Armes: La "Kalachnikov" a 60 ans!

Armes: La "Kalachnikov" a 60 ans!

Freddy Mulongo, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Kalachnikov.jpeg, mar. 2020
Le vendredi 06 juillet dernier, une conférence de presse s'est tenue à  Moscou. Cette conférence de presse a marqué un anniversaire particulier. Il ya 60 ans , un ingénieur de l'armée russe, Mikhaïl Timofeïevictch Kalachnikov, mettait au point l'arme automatique la plus diffusée au monde: l'AK-47.

Blessé dans son blindé lors de la bataille de Briansk en 1941, c'est à  l'hôpital que Mikhaïl Kalachnikov imagine cette arme légère, simple à  utiliser, précise, fiable et bon marché. Aujourd'hui le Kalachnikov est présente dans l'arsenal militaire de plus de 80 pays. Et on estime à  100 milions le nombre d'AK-47 qui sont en circulation et arment les milices, guérillas et bandits du monde entier. Les licences accordées par l'URSS à  une quinzaine de pays ont entraîné une production massive et incontrà´lée. Un destin hors de toute réglementation que regrette son créateur, mais cela n'empêche pas l'Automat Kalachnikova 1947 de continuer à  faire des ravages. M.Kalachnikov vit encore, il a 87 ans . En pleine forme, il ouvre un musée à  sa gloire à  Moscou. Les Russes le tiennent pour un héros et pourtant sa Kalachnikov a fauchée des milliers de vie sur le continent africain.

La RDC sous embargo d'armes mais celles-ci circulent !

Les Congolais ignorent que notre pays est sous embargo d'armes. Embargo décrétait sous le Maréchal Mobutu qui n'a jamais été levé. Cet embargo a eu pour conséquence l’affaiblissement de l'armée congolaise pendant que les armées de pays voisins continuaient à  s'équiper. Autre conséquence , l’implantation sur toute l'étendue de la République Démocratique du Congo des milices armées qui rançonnent, rackettent, pillent , violent et tuent les paisibles citoyens sans défense grâce à  leur Kalachnikov. Il est inquiétant de voir toutes les armes qui circulent en République Démocratique du Congo. Lors de divers bouclages effectués dans les quartiers de Kinshasa et ce sont les Kalachnikov qui sont saisies dans des maisons des particuliers où chez les déserteurs de l'armée où de la police. Sous l'Afdl et lors de la seconde guerre de 1998, beaucoup de jeunes gens sont entrés dans l'armée et la police pour défendre soi-disant le pays de l'agression mais surtout pour percevoir les 100 $ de salaire promis. Le chômage aidant, les diplômés chômeurs mais aussi les bandits de grand chemin s'enrà´lèrent. Sans passer par une académie militaire, après avoir reçu tenue militaire , bottes et l'AK-47: Ces civils devenus militaires et policiers par la force des choses et pour le besoin de défense le pays agressé vont commencer à  utiliser le Kalachnikov comme arme de menaces, intimidations pour mieux dompter les congolais.

Transition Congolaise, prime aux Seigneurs de guerre!

La transition Congolaise aura été une prime par outrance aux seigneurs de guerre et miliciens de toutes aventures. La communauté internationale a cru bon en initiant le dialogue inter-congolais entre les belligérants, les Eglises et la Société civile d' "en Haut " , les congolais allaient non seulement "dialoguer" entre eux mais surtout trouver les solutions du pays. L'issue du dialogue inter-congolais fut le partage comme un gâteau d'anniversaire du pouvoir à  tous ceux qui avaient pris part aux travaux de Sun city en Afrique du Sud. L'arrogance fut elle qu'on a entendu des gens dire " vous n'aviez qu'aller à  Sun city" de la part de ceux qui y étaient...les congolais qui étaient resté au pays n'avaient plus rien à  dire alors qu'ils sont majoritaire. La minorité auto-proclammée va faire sa sa loi. Bien qu'ayant tronquées leurs treillis militaires , Kalachnikov.. contre les costumes trois pièces . Les animateurs de la transition ont montrés leur limite dans la gestion de la chose publique. Ils sont demeuré chefs de bande, chefs de guerre..Kalachnikov aux pieds et derrière le dos.

Le revers de la politique de désarmement et réinsertion

La politique de désarmement et réinsertion des miliciens a du pain sur la planche pour plusieurs raisons: Comment intégrer dans la société , ceux qui ont pris de les armes et ont fait couler le sang des innocents?. En leurs payant des vélos , en leurs construisant des maisons alors que les villageois qui ont été victimes des exactions, eux doivent continuer à  travailler de leurs mains pour survivre. Malins les miliciens ont compris qu'avec l' opération arme contre vélo, ils peuvent mieux s'enrichir. Ils apportent une seule arme en cachant les autres et se rendent dans les autres villages où se déroulent la même opération : avec 5 armes , ils peuvent avoir 5 vélos et ne se privent pas. La République Démocratique du Congo n'est pas un pays fabricant d' armes mais d'où proviennet toutes ces armes qu'on retrouvent sur l'étendue de la RDC?. Quelques soient les raisons que peuvent avancer les autorités d'un pays, elles ne doivent jamais armer les populations civiles !!!. En Afrique, avec 50$ ou 35 euros on peut se procurer une Kalachnikov, l'arme la moins chère mais aussi la plus tueuse des populations africaines. Au Congo démocratique où les policiers se considèrent comme des militaires par leur tenues- bottes militaires, bérets au lieu de casquettes... et ils ont la même arme: la Kalachnikov.

Lire la suite...

Partager sur : Partager