Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Kimbangu Diantungunua

Fil des billets Fil des commentaires

samedi 7 mai 2022

BENA MPUKA : LES BANA ELONGA-BANA BILAKA YA KIMBANGU DIANTUNGUNUA RÉFUTENT LA VISITE DE PHILIPPE ROI DES AU KONGO DU 6 AU 13 JUIN 2022 !

Bena Mpuka:  LES BANA ELONGA-BANA BILAKA YA KIMBANGU DIANTUNGUNUA RÉFUTENT LA VISITE DE PHILIPPE ROI DES BELGES AU KONGO DU 6 AU 13 JUIN 2022 ! 

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1651952884040.jpg, mai 2022

PHILIPPE ROI DES BELGES AVAIT REPORTÉ SON VOYAGE DU 6 AU 10 MARS DERNIER À  CAUSE DES CONFLITS EN UKRAINE.

FB_IMG_1651952874857.jpg, mai 2022

POURQUOI PROGRAMME-T -IL D'ALLER AU  KONGO DU 6 AU 13 JUIN 2022, DANS UN PAYS AGRESSÉ, ENVAHI ET OCCUPÉ DONT LA BELGIQUE EST APHONE DES CRIMES CONTRE L'HUMANITÉ, CRIMES DE GÉNOCIDE, CRIMES DE TERRORISME, CRIMES DE GUERRE ET CRIMES DE SANG QUI S'Y COMMETTENT ? 

LA GUERRE EST-ELLE FINIE EN UKRAINE ?

DANS SON DOUBLE JEU ATAVIQUE, LA BELGIQUE EST LE PREMIER PAYS A AVOIR ÉTALÉ LE TAPIS ROUGE À TSHILOMBO MALGRÉ SON HOLD-UP ÉLECTORAL AU KONGO. MONSIEUR 15 % A FAIT UN DEAL AVEC ALIAS KABILA POUR BÉNÉFICIER D'UNE NOMINATION ÉLECTORALE, AU GRAND MÉPRIS DU SOUVERAIN PRIMAIRE.

C'EST LA BELGIQUE QUI INSTRUMENTALISÉ SES MÉDIAS POUR  PARLER DU FAUX DIPLOME DE TSHILOMBO, C'EST AUSSI LA MÊME BELGIQUE QUI EST APHONE, COMPLAISANTE ET COMPLICE SUR LE KONGO QUI NE DEMANDE QU'À VIVRE EN PAIX. 

LE KONGO N'A PAS BESOIN DE LA BELGIQUE COLONIALE ET DES NÉO-ESCLAVAGISTES. TSHILOMBO EST UN SUJET ET GARÇON DE DE PHILIPPE ROI DES BELGES.

LES BANA ELONGA-BANA BILAKA YA KIMBANGU DIANTUNGUNUA N'ONT QU'UN SEUL DÉCIDEUR QUI EST TRIPLE : TATA NZAMBI MPUNGU TULENDO, MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA, LES AÏEUX ET ANCESTRES. 

DEPUIS LE 4 JANVIER 1959, NOS AÏEUX ET ANCESTRES ONT MIS FIN À LA COLONISATION BELGE. QUE PHILIPPE, ROI DES BELGES S'OCCUPE DE SA BELGIQUE.

LES BANA ELONGA-BANA BILAKA YA KIMBANGU DIANTUNGUNUA SONT OPPOSÉS À CETTE VISITE.

L'AÏEUL DE LÉOPOLD II, CRIMINEL ET GÉNOCIDAIRE AU KONGO, PHILIPPE ROI DES BELGES N'EST PAS LE BIENVENU AU KONGO.

KONGO N'APPARTIENT PAS À LA MAFIEUSE FAMILLE TSHISEKEDI AU POUVOIR USURPÉ. KONGO EST À NOUS !

KONGO EST LA TERRE DE NOS AÏEUX ET ANCESTRES. 

KONGO, C'EST LA CHAMBRE À COUCHER DE MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA. 

KONGO, C'EST AUSSI DES CHEFS DE TERRE QUI N'ONT AUCUN COMPLEXE FACE AU SOUVERAIN BELGE.

LA BELGIQUE N'A JAMAIS RESPECTÉ LE KONGO NI DANS SON ÂME SURTOUT PAS DANS  SA SPIRITUALITÉ.

EN CONQUISTADORS COLONIAUX ESCLAVAGISTES, LES BELGES SE SONT TOUT PERMIS AU KONGO: CRUAUTÉS, VIOLENCES, HUMILIATIONS ONT ÉMAILLÉ LA PRÉSENCE BELGE AU KONGO.

MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA, UN CIVIL QUI N'AVAIT JAMAIS PRIS UNE ARME NI DIRIGÉ, CONDUIT OU COMMANDÉ UNE TROUPE ARMÉE, A POURTANT ÉTÉ POURSUIVI ET CONDAMNÉ PAR  UN CONSEIL DE GUERRE BELGE AVEC 12 FARFELUS CHEFS  D'ACCUSATION.

CONDAMNÉ À MORT, SA PEINE À ÉTÉ COMMUÉE EN PRISON À VIE. MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA A FAIT 30 ANS DE PRISON, RECEVANT 120 FOUETS, MATIN, MIDI ET SOIR.

KONGO N'A NULLEMENT BESOIN DES EXCUSES DE LA BELGIQUE.

KONGO A BESOIN DU RESPECT DE SON ÂME, SA SPIRITUALITÉ, SA SOUVERAINETÉ ET SON INDÉPENDANCE.

À L’ÉPOQUE DE L'ETAT INDÉPENDANT DU  CONGO, DE 1885 À 1908, DES ACTES DE VIOLENCE ET DE CRUAUTÉ ONT ÉTÉ COMMIS AU KONGO. LÉOPOLD II, CRIMINEL ET GÉNOCIDAIRE DE 10 MILLIONS DE KONGO, QUI GÉRAIT LE KONGO, SES RICHESSES ET RESSOURCES COMME SON BIEN PRIVÉ DEPUIS BRUXELLES, AVAIT RECOURU AU TRAVAIL FORCÉ POUR L'EXPLOITATION DU CAOUTCHOUC. DES EXACTIONS CRUELLES JUSQU'AUX MAINS COUPÉES POUR NOS AÏEUX IMPRODUCTIFS.

LA PÉRIODE COLONIALE DE 1908 À 1960, QUE DES SOUFFRANCES ET DES HUMILIATIONS.

LES BANA ELONGA-BANA BILAKA YA KIMBANGU DIANTUNGUNUA RÉCUSENT LA VISITE DE PHILIPPE ROI DES BELGES AU KONGO. SA LÉGITIMATION D'UN POUVOIR USURPÉ AU KONGO PROUVE À DESSEIN QUE LA BELGIQUE N'EST JAMAIS SINCÈRE DANS SA RELATION AVEC LE KONGO.

LA GUERRE RUSSIE-UKRAINE-OTAN N'EST PAS ENCORE FINIE. PHILIPPE ROI DES BELGES DEVRAIT SE PRÉOCCUPER DE CE CONFLIT, AU LIEU D'ALLER EN VADROUILLE AU KONGO, AVEC LA DENT DANS SA POCHE, DE PATRICE LUMUMBA, PREMIER MINISTRE KONGO, ASSASSINÉ PAR DES BELGES.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 9 octobre 2021

RDC: Kimpwanza I, escroquerie politique des colons, coloniaux, colonialistes belges!

RDC: Kimpwanza I, escroquerie politique des colons, coloniaux et colonialistes belges!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

independance (1).jpg, oct. 2021

Les Congolais ont été enfarinés par des coloniaux, colons et colonialistes Belges, pour l'indépendance du 30 juin 1960. Il n'y a jamais eu d'indépendance en République démocratique du Congo. C'est sur un papier A4, sans armoires de la RDC et du Royaume de la Belgique, sans cachet sec, que les deux Premiers ministres et deux ministres des Affaires étrangères Belges et Congolais, ont signés.

independance

Congolais voici votre feuille de choux d'indépendance du 30 juin 1960 ! Quel mépris ? C'est cette feuille A4 qui renferme l'indépendance de la RDC par la Belgique. Pourquoi Baudoin I, roi des Belges n'a jamais rien signé ? Pourquoi Joseph Kasa-Vubu, le président de la République  n'a jamais rien signé ? Le Premier ministre Belge, Gaston Eykens a l'outrecuidance de traîner et d'allonger sa signature coloniale jusqu'à la place de signature de Patrice Eméry Lumumba, Premier ministre congolais. Notre feuille d'indépendance est un chiffon. C'est pourquoi les Belges n'ont jamais respecté les Congolais. Ils sont demeurés des coloniaux et esclavagistes. 

lumumba

Le Premier ministre Congolais, Patrice Emery Lumumba et Gaston et son homologue Belge, Gaston Eyskens sont les premiers signataires. Justin Marie Bomboko, ministre des Affaires étrangères Congolais et  son homologue Belge,  Pierre Wigny ont aussi apposé leurs signatures.

Les quatre signataires de l'acte de l'indépendance du Congo belge .

Gaston Eyskens : Premier Ministre Belge. (1905-1988).

Patrice Lumumba : Premier Ministre Congolais . (1925-1961).

Pierre Wigny : Ministre Belge des affaires étrangères (1905-1986).

Justin Marie Bomboko : Ministre Congolais des Affaires étrangères (1928-2014).

Le 29 juin 1960, Baudoin, roi des Belges, arrive dans la capitale congolaise pour se défaire d’un pays grand comme 80 fois la Belgique et considéré par la famille royale comme sa propriété privée. Un moment fort qui portera de nombreux espoirs, notamment par la voix du Premier ministre et héros national Patrice Lumumba,

Patrice Lumumba : Son discours mémorable du 30 juin 1960

Avec le président Joseph Kasavubu, nous étions indépendants de face. On a simplement mis un peu d'huile sur nos visages. On nous a donné le pouvoir. On a compris que les Congolais aimaient leur costume, aimaient leur voiture, aimaient leur maison. Les Congolais vont prendre les maisons des Blancs. Et c'est une continuité de 1960 à à peu près 1965. Le pays nouvellement indépendant gesticulait dans  l'installation d‘un régime copié sur le modèle belge. Et puis la démocratie n'a pas réussi, il y a eu un gros capitaliste, l’Amérique, quand il a vu que c'était difficile de construire un pays pour l’impérialiste, avec comme capital général le roi Léopold II et désormais la Belgique.

30 juin 1960 : la fête d'indépendance du Congo

Ce qui a caractérisé la journée du 30 juin 1960, ce sont des discours qui, chacun, ont témoigné de toute l'histoire de la République démocratique du Congo, depuis l'esclavage jusque-là, autant de siècles d'esclavage, puis cinquante ans, même plus, de la colonisation. Tous les discours ont témoigné de toute l'histoire. D’abord, il y a eu le discours du roi qui a rappelé aux Congolais leur misère et leur malheur. Le roi n'a pas hésité un seul instant de nous dire que nous étions des gens tous malheureux qu’on aurait ramassés dans la brousse et qu’on nous aurait appris à nous comporter comme il faut. Nous devrions donc faire attention tout en restant obéissants et surtout reconnaissants à l'endroit des Belges…

Le discours protocolaire du roi a été relayé par un autre discours protocolaire du premier Président de la République, Joseph Kasa-Vubu. Protocolairement, il a remercié le roi Baudouin et son grand-père Léopold II et l'ensemble de la Belgique coloniale. Joseph Kasa-Vubu a vanté l'œuvre coloniale belge, il a dit aux Belges qu'ils étaient malins et sages de ne pas se dérober au courant de l'histoire et que désormais, ils doivent compter avec les Congolais, les Congolais ne vont pas aller tout droit dans les réformes, aidez-nous. Quand nous serons en difficulté, souvent, nous allons recourir vers vous.

Patrice Lumumba connaissant très bien comment fonctionnent ces choses protocolaires, savait protocolairement comment Joseph Kasa-Vubu allait répondre. Il a sorti le discours qu’il avait peaufiné déjà depuis la nuit, sous le conseil de ses amis socialistes français, socialistes africains, communistes pourquoi pas, ses amis algériens. Il a commencé son discours, il a dit Messieurs les Congolais, désormais vous êtes citoyens, sachez très bien que ce pays est à vous. L'Indépendance n'est pas un cadeau, comme le roi l'a dit ou comme le président Joseph Kasa-Vubu a relayé. Vous avez arraché votre liberté !

Les Belges ont enfarinés les Congolais. Il n'y a jamais eu d'indépendance. Les Congolais  de prendre leur destin en main. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC: Kimpwanza II victoire totale, selon Mbuta Ikala Likulu Songa Nzila !

RDC: Kimpwanza II victoire totale, selon Mbuta Ikala Likulu Songa Nzila !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

kimbangu-diantungunua-prisonnier.jpg, oct. 2021

Kimpwanza II, c'est la victoire spirituelle d'abord ! L'étendard, c'est Mvuluzi Kimbangu Diantungunua et les ancêtres Kongo. Il faut que les filles et fils Kongo Babima Na Nzamba Pe Ba Miyeba ! Kimpwanza II est une victoire totale du peuple Kongo avec les trois pouvoirs: spirituelle, politique et scientifique. Pour Mbuta Ikala Likulu Songa Nzila, il n'y a pas une autre voie pour le Kongo.

kimbangu-diantungunua-prisonnier

" TKM Kimbangu " Peinture Tshibumba  Kanda Matulu ca 1973.

Mise en scène très symbolique. Conseil de guerre en 1921. Kimbangu est accusé de fonder une religion syncrétique africaine basée sur la révélation. Il fût en butte aux attaques féroces du pouvoir catholique. Le Missionnaire, principal accusateur est à  l'avant-plan. Plus loin, les Pouvoirs judiciaires, militaires, et les policiers. Le tout sous le portrait de Leopold II. Les femmes liées sont arrêtées en tant qu'adeptes. Kimbangu fur condamné à  mort, gracié, et passa trente ans en prison, jusqu'à  sa mort. Procès Kimbangu, Peinture Tshibumba 1973.

Kimpwanza II, Dipanda Dia Zole est irréversible ! La victoire sera totale. Chaque fils et fille Kongo doit allumer son "Mwinda" Pe Ko Miyeba Pe To Mindima. Il faut Kobima Na Nzamba !

tshibumba

"Colonie belge " Peinture de Tshibumba Kanda Matulu, ca 1971.

Tableau très emblématique, sans doute le plus connu de Tshibumba. L'agent belge surveille, les policiers congolais exécutent. Le prisonnier est humilié en présence des femmes venues lui apporter des provisions. Deux prisonniers transportent un récipient d'excréments belges.

L'esclavage et la colonisation mentales détruisent  le Muntu et l'Etre Kongo. Le Ko Miyeba n'est pas une affaire d'être universitaire ou bradé des diplômes. C'est le Bo Nzambe d'abord ! Le Ko Mindima, c'est accepter que Mvuluzi Kimbangu Diantungunua azali Nzambe Ya Biso Ba Yindo. Que nos ancêtres et nos parents décédées Ba Koma Ba Nkoko Na Biso. Tozali Ba Nkoko Na Bango. Nos ancêtres ne peuvent jamais vouloir du mal à ceux qui portent leurs noms et qui ont leur sang. Croire le contraire, ezali Bo Bungi. La Libération est une victoire spirituelle. Il faut combattre spirituellement avant de gagner et devenir victorieux. Les colons, coloniaux, colonialistes et esclavagistes Belges ont falsifié l'histoire de Kimbangu et Kongo. Tout le monde reconnait que Kimbangu était un pacifiste. Il n'a jamais tué personne. Et pourtant, les colons belges l'ont tué 59 fois de différentes manières. Il est demeuré vivant. Son procès, un vrai mascarade des esclavagistes. 

La procédure judiciaire, à l’occasion du procès de Kimbangu n’a pas été respectée. De ce procès, comme l’écrit à juste titre l’avocat belge Maître Jules Chomé, où l’on fit rétroagir la compétence du tribunal spécial, où tout se fit avec une hâte fébrile, où les accusés furent dépourvus de toute défense, où le principal accusé comparut et demeura devant son juge chargé de chaînes, où le même accusé, entre deux audiences, fut douché et frappé de douze coups de chicotte sur l’ordre du juge, ce procès…. a violé toutes les notions les plus élémentaires des Droits de l’Homme.

tshibumba-1

"Colonie belge" Peinture de Tshibumba Kanda Matulu. Ca 1971.

Le peintre symbolise les travaux forcés pour la monoculture du coton. L'administrateur tient une chicotte, mais c'est le policier qui passe à l'acte. Tant les hommes que les femmes sont réquisitionnés. Le drapeau belge est certes un anachronisme, mais surtout une reconstruction symbolique de l'Histoire.

Une étape suivante s’ouvrit lorsque Kimbangu fut arrêté et que commença l’instruction de son procès. Le juge de Rossi était étroitement lié à de San, et nous savons par leurs confidences que Dupuis, l’administrateur faisant fonction de procureur, ne trouvait pas d’article du code pénal qui pût justifier une condamnation de Kimbangu. Pressé par les commerçants européens et la mission catholique, de Rossi se désolait de cette faiblesse. Se fondant sur l’article 76 du code pénal, il avait infligé « le maximum », dix ans de servitude pénale, à des disciples du prophète et, vis-à-vis de Kimbangu aussi, il entendait bien « se montrer sans pitié. L’imagination du noir est frappée lorsqu’on prend les mesures énergiques ».

En réalité, on s’en doute, la décision de condamner Kimbangu à mort était déjà prise, avant même l’ouverture du procès. Encore fallait-il empêcher un recours en grâce éventuel d’aboutir. Il fallut de nombreuses consultations par correspondance avant qu’un scénario fût adopté par le juge et le gouverneur de la province. « En cas de condamnation à mort » (hypothèse qui était en fait une certitude), le procureur prendrait l’avis du juge et de l’autorité administrative, tous convaincus de la nécessité d’une prompte exécution publique, et il s’abstiendrait donc d’introduire un recours en grâce. L’exécution pourrait alors avoir lieu.

Le régime « militaire mitigé » autorisait une procédure sommaire : absence de l’acte d’accusation, inexistence d’un procès verbal d’audition qui contiendrait les éléments du dossier sur lequel le ministère public devrait s’appuyer pour justifier son accusation. L’accusé Kimbangu, n’était pas assisté par un avocat. Il faut noter aussi le caractère expéditif du procès, alors que Kimbangu, simple villageois était jugé par un tribunal militaire d’exception pour des infractions qui n’avaient donné lieu à aucune perte de vie humaine, ni occasionné des troubles sociaux et moins encore des mouvements de révolte. Tout montre l’existence d’une cabale judiciaire montée contre Simon Kimbangu, pour la simple raison d’avoir évangélisé, au nom de Jésus-Christ. Et la tradition populaire ne se trompe pas sur les auteurs de la machination les tableaux « naïfs » de ce procès mettent toujours au premier plan plus important que tous les juges, un père missionnaire.

Le verdict de mort fut effectivement prononcé, le 3 octobre 1921. Le texte du jugement faisait appel au décret du 8 novembre 1917 sur la justice militaire: un article de ce décret, promulgué en temps de guerre, prévoyait effectivement que la « servitude pénale prévue par la loi ordinaire pouvait être poussée ... même jusqu’à la peine de mort » pour une infraction prévue par l’article 76 ter du code pénal (.atteinte à la sûreté de l’État ou à la « tranquillité publique »). Pour les mêmes activités, un tribunal civil avait, quelques semaines plus tôt, condamné Thomas Nduma, proche collaborateur de Kimbangu, à six mois de servitude pénale.

Plus tard, l’avocat belge Jules Chomé devait subir de sévères critiques pour avoir intitulé son livre sur ce sujet « La Passion de Simon Kimbangu » et avoir tracé un parallèle entre les épreuves du Congolais et les étapes du Chemin de Croix. Si l’on se place du point de vue d’un avocat, l’analogie entre le Sanhédrin et le Conseil de Guerre saute aux yeux. Dans les deux cas, on est dans un pays occupé, et l’accusé est poursuivi moins pour des troubles très limités qu’il pourrait avoir provoqués, que par la haine des religieux établi, alors qu’il a parlé de nationalisme et de spiritualité, ce qui n’est un délit dans aucun code ! Les deux « trublions » seront condamnés à mort, en fait pour avoir « blasphémé ». Le blasphème de Kimbangu étant sa peau : quand on est Noir, on ne se mêle pas de révélation religieuse. C’est là le travail des Missionnaires blancs.

Simon Kimbangu; enregistrement audio du verdict du 3 octobre 1921 de son procès. © Journalistes Congolais en Europe

Voici, in extenso, le jugement qui fut prononcé :

JUGEMENT DU CONSEIL DE GUERRE DE THYSVILLE

Audience publique du 3 octobre 1921 En cause : Ministère Public contre : Kimbangu et consorts. Vu par le Conseil de Guerre siégeant à Thysville, région soumise au régime militaire mitigé par ordonnance n° 89 en date du 12 août 1921, du Vice-Gouverneur Général de la Province du Congo-Kasaï, la procédure à charge des prévenus Kimbangu Simon, Mandombe, Zolla, Matfueni Lenge, Sumbu Simon, Mimba Philémon, Mata, Mbaki André, Kelani John, Batoba Samisioni, Batoba David, Malaeka Sesteni, prévénus d'avoir porté atteinte à la sûreté de l'État et à la tranquillité publique, Johan Lumbuende, Bemba et Dingo Vuabela, prévenus de ladite infraction,

Vu l'assignation des prévenus à la requête de l'officier du Ministère Public en date du 28 septembre 1921,

Ouï le Ministère Public en ses réquisitions, Ouï les prévenus en leurs dires et moyens de défense présentés par eux-mêmes. 

Le Conseil de Guerre

- Attendu qu'il est établi que le 11 mai 1921 au village de Kamba, l'administrateur du territoire des Cataractes Sud dut subir les volontés des prophètes, de leurs aides et des bandes d'indigènes qui y étaient réunis.

- Attendu que le 6 juin suivant, le même fonctionnaire chargé de procéder à l'arrestation du prophète en chef, Kimbangu , y fut violemment attaqué par la foule et que deux de ses soldats y furent blessés à coups de pierres et de couteaux.

- Attendu que les foules réunies par les prophètes étaient manifestement hostiles à l'Etat.

- Attendu que le nommé Kimbangu, en répandant et en faisant répandre sciemment des faux bruits de guérisons et de résurrections et en se posant en envoyé de Dieu, jeta l'alarme dans l'esprit des populations indigènes, que par ses agissements et ses propos, il porta une atteinte profonde à la tranquillité publique.

- Attendu que Kimbangu est parvenu, en expliquant et en faisant expliquer le texte de la Bible à sa façon par ses aides et adeptes, à imposer ses volontés aux populations, qu'il a affirmé son prestige, comme il a déjà été dit, en répandant et en faisant répandre toujours par ses aides des faux bruits de miracles, en tenant des séances de guérisseur d'hommes et d'envoyé de Dieu, dans son village et ailleurs ; que c'est pendant ces séances qu'on a inculqué aux indigènes les fausses idées de religion, qu'on les a excités contre les pouvoirs établis.

- Attendu que Kimbangu a été reconnu par les médecins sain de corps et d'esprit et par conséquent responsable de tous ses actes, que ses crises de nerfs ne sont que de la simulation, qu'il se peut que quelques cas de maladie nerveuse aient été guéris par suggestion mais que le prévenu en a profité pour tromper la bonne foi de la masse destinée à servir d'instrument inconscient à ses fins, que le but poursuivi était celui de détruire l'autorité de l'Etat.

- Attendu qu'il demeure établi que par ses actes, propos, agissements, écrits, chants et son histoire dictée par lui-même, Simon Kimbangu s'est érigé en rédempteur et sauveur de la race noire en désignant le blanc comme l'ennemi, en l'appelant l'ennemi abominable.

- Attendu qu'il est établi par les faits que Kimbangu, malgré la défense de l'autorité, a continué et persévéré dans son travail en faisant croire qu'un nouveau Dieu allait venir, que ce Dieu était plus puissant que l'Etat même, que ce Dieu était représenté par lui, Kimbangu, Mfumu Simon, Mvuluzi, qu'un temple nouveau, église nationale noire, allait être fondée.

- Attendu que la secte des prophètes doit être considérée organisée pour porter atteinte à la sûreté de l'Etat, secte cachée sous le voile d'une nouvelle religion, mais tendant à démolir le régime actuel, que la religion n'est qu'un moyen pour exciter et exalter la croyance des populations, que les foules impressionnées et poussées par la force du fanatisme, doivent souvent servir d'instrument pour atteindre le but final.

- Attendu qu'il résulte des rapports officiels, des correspondances échangées entre noirs, des renseignements reçus, que les Blancs sont l'objet d'une haine profonde de la part des adeptes de Kimbangu, que cette haine s'est infiltrée et s'est répandue avec une rapidité alarmante parmi les indigènes, qu'il est indéniable que la doctrine de Kimbangu a été cause d'une grève manquée, d'abstention au travail d'un grand nombre de travailleurs.

Attendu que les moyens de persuasion ont été interprétés par les natifs, les prophètes et les adeptes comme de la faiblesse, de l'impuissance de l'Etat contre la force spirituelle, magique, divine du thaumaturge, que s'il est vrai que l'hostilité contre les pouvoirs établis a été manifestée jusqu'à présent par des chants séditieux, injures, outrages et quelques rébellions isolées, il est pourtant vrai que la marche des événements pourrait fatalement conduire à la grande révolte, qu'il convient d'apprécier toute la gravité de l'infraction et d'intervenir en appliquant sévèrement la loi.

- Attendu que la nommée Mandombe, jeune fille sans expérience, suggestionnée par les simagrées du grand prophète, a agi et servi ce dernier inconsciemment, que par ce fait elle doit largement bénéficier des circonstances atténuantes.

Que ce même bénéfice doit être accordé au nommé Lumbuende Johan qui a hébergé à Sanda les prophètes et la suite de Kimbangu, tout en les sachant activement recherchés par l'autorité, mais que l'exemple lui a été donné par le chef même du village et le chef médaillé,

Le Conseil de Guerre

Vu les articles 76 ter du Code pénal, livre II et 101 ter du Code pénal livre I,

Vu les articles 31 et 32 du décret du 3 novembre 1917 sur la Justice militaire.

Condamnons Simon Kimbangu à la peine de mort. Zolla, Matfueni Lenge, Sumbu Simon, Mimba Philémon, Matta, M'baki André, Kelani John, Batoba Samisioni, Batoba David, Malaeka Sesteni, à la servitude pénale à perpétuité. Bemba et Dingo Vuabela à vingt ans de servitude pénale. Lumbuende Johan à cinq ans et Mandombe à deux ans de servitude pénale et les frais du procès à charge de la colonie.

- Et attendu qu'il y a lieu de craindre que les condamnés ne tentent de se soustraire à l'exécution du jugement, ordonne leur arrestation immédiate.

Ainsi jugé et prononcé à l'audience publique du trois octobre où siégeaient

MM. De Rossi, Juge ;

Dupuis, Ministère Public ;

Berrewaerts, Greffier.

ikala-songa-nzila-2

Kimbangu fut condamné à mort avant de voir sa sentence commuée en détention à perpétuité, accompagnée de 120 coups de fouet, par le roi Albert Ier des Belges. Il fut relégué à Elisabethville (Lubumbashi) dans la prison de Kasombo où il purgea ses 30 dernières années dans une minuscule cellule de 1,20m sur 0,80m sans aération, et comme lit il disposait d’un bloc de ciment. Durant ses 30 années de bagne, Simon Kimbangu continua à être considéré comme un leader spirituel malgré l’absence de contact avec ses fidèles, et il devint également un symbole du nationalisme congolais. Il mourut le 12 octobre 1951 en prison. Pour ternir son image auprès des Congolais, le pouvoir colonial prétendit qu’il se serait converti au catholicisme avant sa mort, chose qui était fausse.

Les autres condamnés furent déportés loin de leurs contrées d’origine. A la suite de ce procès, il s’ensuivit des représailles à l’encontre de toute personne soupçonnée adepte du mouvement de Kimbangu. Arrêtée, cette personne était acheminée à Tysville (Mbanza-Ngungu) puis, sans jugement, elle était reléguée ou déportée avec toute sa famille et voyait ses biens confisqués. Entre 1921 et 1959, on estime à 37 000 le nombre de familles persécutées et déportées vers plusieurs localités des provinces Orientale, de l’Equateur et du Katanga comme Ekafela, Ubundu, Lowa, Elisabethville. Beaucoup d’entre eux ne revinrent jamais et moururent en déportation suite aux traitements inhumains qu’ils subirent.

LE KONGO AURA (2) DEUX INDÉPENDANCES :

« PROPHÉTIES DE MVULUZI TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA » :

• Mais des Étrangers nomades, Bakuya kuya MINGIZILA (des Gens de la Route) se lieront d’amitié avec certains Kongolais traîtres pour rester pour toujours dans ce Pays, mais rien à faire, ils ne pourront pas réussir parce qu’il en est ainsi.

Nsilulu Zena !

• Malheur vraiment à tout Enfant du Kongo traître qui fera obstacle à cette Voie (la 2ème Indépendance), car il sera puni pour son comportement.

• C’est pourquoi, persévérez à prier NZAMBI MPUNGU sérieusement parce que le Temps viendra où la Volonté de servir le Pays habitera les Élus de cette promesse (ceux qui ont été choisis par la Volonté Divine).

• Ceux qui sont venus de l’Étranger Mingizila Bakuya kuya seront chassés par la force, les Autres mourront car ils abandonneront tous leurs Avoirs.

« Sachez-le bien, car c’est la Vérité :

• Le Départ des Blancs du Kongo lors de la 1ère Indépendance se passera vraiment mieux, mais pas celui des Étrangers Mingizila Bakuya kuya (lors de la 2ème Indépendance) ».

• Quand ces Désordres (lors de la 2ème Indépendance) prendront fin, les Élus de la promesse, Bana Bilaka (ceux qui ont été choisis par la Volonté Divine pour diriger) construiront le Pays de la bonne façon après avoir établi un bon Gouvernement qui amènera la Paix au Kongo.

• Quand le Kongo sera totalement en Paix, l’Afrique aussi sera en Paix et amorcera son Développement.

2ÈME INDÉPENDANCE TOTALE YA KONGO-RDC EKO BEBA JAMAIS !

PONA NINI POUVOIR YA MAKUKU MATATU OYO MFUMU KIMBANGU ABUNDELAKA PENDANT 30 ANS EYAKA KO BEBA NA 1ÈRE INDÉPENDANCE YA KONGO ?
BA TATA MISATO OYO BA BOYAKA KO TOSA MIBEKO MFUMU KIMBANGU APESAKA BANGO; BA TATA MISATO BASALELA BAPAYA BA BOMI BISO BAYINDO, BA COLONS IMPÉRIALISTES !

" SPIRITUALITÉ - POLITIQUE - SCIENTIFIQUE "

Mfumu KIMBANGU Diantungunua alias Simon, atelemaka le 06 Avril 1921 na Mboka Nkamba pona ko banda Misala Tata Nzambe Mokeli wa bakeli Nzambi Mpungu atindaka ye na Mokili asala pe Ako kisa Mosala wana ya Libération totale ya Bana Kongo na Muntu Moyindo, pe ko zongisela Bayindo Bokonzi na bango; bapaya bayaka koyiba ko banda le 3 Mai 1491.

Samedi, 10 Septembre 1921 ; Mvuluzi Mfumu KIMBANGU atikelaka Bana Kongo, Bayindo ba Malaka nioso Ekoya, Eko salama, na oyo nioso Ekoya lobi na Mabele na ye KONGO.
Na sima ya ko kangama ya Mfumu Kimbangu, bandeko na ba tata na biso ba tikalaka kotosa mibeko na bitinda wana te, pe ba salela yango te, nioso Mfumu Kimbangu azalaka Koteya bango ; bango ba wangana ye pe ba kosela kosela Mfumu KIMBANGU ba makambo kili kili epayi ya bakonzi na bango; ba colons missionnaires catholiques et occidentaux ba envahisseurs ba kotelaka Bankoko na biso ko banda 1542 kino 30 Juin1960.

Mfumu KIMBANGU ASI AZUELAKA BANA KONGO KIMPWANZA DIPANDA, kasi nioso azalaka kotinda basala ; ba Tata na biso ba tosaka ata likambo moko te. Bazalaka kotosa pe kosala kaka oyo bapaya ba colons missionnaires catholiques et occidentaux bazalaka kotinda bango basala.

La voix du peuple c'est la voix de Nzambi Mpungu (Dieu).
Lumumba était majoritaire à l'assemblée nationale Kongo.
C'est Patrice Emery Lumumba mutu abimaka 1er Président ya Kongo ; Kasi ba envahisseurs colons missionnaires catholiques et occidentaux, BA BOYAKA LUMUMBA azua bokonzi ya Kongo indépendant ; bapaya ba ponaka muana na bango NKASA-VUBU.
Choix pe Volonté Divine Nzambi Mpungu EBEBA WANA.

Na epayi ya Bonzambe ya Bankoko, Papa Diangenda Joseph na ba mindele na ye ba colons missionnaires catholiques et occidentaux, BA BEBISAKA BONZAMBE YA BANKOKO PONA KO KOTISA KOMBO YA JÉSUS NA BIBLE KATI YA Église de Jésus Christ sur Terre par son envoyé Spécial Simon Kimbangu E.J.C.S.K. Babuakisa kombo ya véritable Sauveur Mobikisi na biso Mvuluzi Mfumu KIMBANGU Diantungunua.

Tala esika Molili ekota libela libela libela na Mabele ya Bankoko na biso KONGO.
Tata Diangenda na Tata Kisolokele, bango mibale ba ponaka Ndeko na bango mukongo ; JOSEPH NKASA-VUBU, ba boyaka ko initié Mbuta Lumumba Patrice pona Atelama na Bonzambe ya Bankoko pe à kambala Ekolo Kongo.

Yango wana Mbuta NKasa-Vubu tango ba colons missionnaires catholiques et occidentaux batunaka ye boye :
Président Joseph Kasa-Vubu, awa bozui indépendance ; RELIGION BONZAMBE NINI EKO KUMBA MBOKA NA BINO KONGO ?

Eyano ya Mbuta NKasa-Vubu ezalaka:
" Religion Catholique " nde eko kumba biso na Kongo mobimba ; yango wana bomonaka, église catholique etikalaka église religion d'État du Kongo indépendant depuis le 30 juin 1960 jusqu'à na 1974, Recours à l'authenticité ya Mbuta Mobutu Sese Seko; ayei ko botola église catholique pouvoir yango. Kasi Mbuta Mobutu, azangaka Bonzambe ya Bankoko na biso KIMBANGU DIANTUNGUNUA.

Mama Muilu, Tata Diangenda na Tata Kisolokele; bazalaka ko préparer ko initié Mbuta NKasa-vubu pona abima 1er Président ya Kongo. Ba tindaka Mbuta NKasa-Vubu akenda ko kutana na mindele ba colons missionnaires catholiques et occidentaux ; ba kopesa ye examen test pona batala spiritualité na ye.
Ba bimisela ye ba SANDUKU mibale apona; Basi bayebisaka ye AKO PONA SANDUKU MALLE OYO KAKA NJIJI AKO MATELA YANGO ; KASI EKOMAKA MBUTA NKASA-VUBU LIBOSO YA BA SANDUKU MIBALE WANA, MBUTA NKASA-VUBU ATOSA MIBEKO TE ; APONA SANDUKU MALLE OYO NJIJI AZALI LIKOLO NA YANGO TE !

MBUTA NKASA-VUBU ABUKA BIKILA ATIKA BANA KONGO NA MABOKO YA BANGUNA BABOMI BA ENVAHISSEURS COLONS MISSIONNAIRES CATHOLIQUES ET OCCIDENTAUX. CHRISTIANISME, CATHOLIQUES BAZUA POUVOIR YA KO VANDELA BISO LIBELA KO LOKAKA BANA KONGO TANGO INSO " .

Tala tina Mvuluzi Mfumu KIMBANGU Diantungunua, ALOBAKA :
" KONGO NA YE EKOZUA BA INDÉPENDANCE MBALA MIBALE.
Po indépendance ya liboso ; Mfumu Kimbangu amonaka ndenge eko beba, bako bebisa misala, mobulu eko kota, désordres spirituelle, économique et social eko boma Kongo.

2ÈME INDÉPENDANCE TOTALE DU KONGO & LA SÉPARATION PÉNIBLE AVEC TOUS LES ÉTRANGERS VENUS AU KONGO SERA MEURTRIÈRE ET SANS PARDON !

Mvuluzi Mfumu KIMBANGU asila ko bongisa, pe ko tinda Bana na ye ya Bilaka pona baya ko bongisa nioso ba Tata na Bankoko na biso ba bebisaka.
La Politique et la Spiritualité vont de Pair
Liboso ya ko lobela pecko salela politique na Mboka na biso Kongo.

Esengeli ozonga nainu ko yekola Bonzambe ya Bankoko na biso KIMBANGU DIANTUNGUNUA. Oyeba lolenge Bankoko na biso bazalaka ko batela, pe ko bongisa Mboka na ba Mabota na bango.
Ko yekola lolenge ba Nkumu, Chefs coutumiers bazalaka ko tambuisa ba Mabele ya Bankoko na biso Tata Nzambe Mokeli wa bakeli Tata Mpungu Tulendo Njakomba ea Mpamba apesaka bango.

KONGO EZALAKA MBOKA MABELE YA BILAKA, JARDIN DIVIN YA TATA MPUNGU TULENDO NJAKOMBA.

Toyekola koyeba Mabele na biso Kongo malamu; totika ko landa biloko ya bapaya bakoma koma pona ko bungisa biso Nzela. Bapaya bayaka koyiba biso Bonzambe na biso ; pona ko pesa biso, nzambe na bango jésus Lucifer fils de l'ange déchu Nemrode.

Nioso oyo ezali koleka lelo na Kongo; biso Bana Bilaka toyebi nioso wana; yango to sila ko bongama pona arrivée ya Roi Divin oyo ekozala suka na bitumba, mama na eyoma pe sukuma pona kosukola nioso ya mabe molili ekotaka kati ya Mboka ESANTU Kongo.

Topesa pesa bino ba Malaka nioso ya Mobikisi Mvuluzi na biso NTUMUA Mvuluzi Mfumu Kimbangu Diantungunua, pona bokoka kososola, bolamuka, pe bomi yeba ; kasi bino bo buaka buaka nioso na fulu.
Nzoka nde; solution nioso ezalaka na kati ya ba prophéties ya Sauveur Mobikisi Mvuluzi na biso Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA.
Bana Kongo, nioso bolukaka, ezali na kati ya Cahier des charges ya biso Bana Bilaka ya KIMBANGU DIANTUNGUNUA B.B.K.D.

Tala ntina tozali ko belela bino bandeko na biso ; Boluka bo miyeba bozalaka ba nani na Mokili oyo ?
Bo telema, bo lamuka, boluka Nzela ya Bonzambe ya Bankoko na bino, Bankoko na biso ; bakolo ba makila, Bilongi pe ba kombo nioso to lata lata, topesa pe na bana na biso, biso nioso TO ZALAKA BANKOKO NA BISO TO ZONGA, TO ZALAKA BA ANCÊTRES REVENANTS VIVANTS.

Muana Kongo lamuka, banda ko belela oyo ya bino Bankoko pona baya kosalisa bino pe ko bundela bino bitumba oyo ya Mabele Lopango na bango ba tikela biso Bana na Bankoko na bango.

Bososola malamu po NZELA MOSUSU EZAL TE PE EKOZALAKA te te te ! Kaka NZELA ya Bonzambe ya Bankoko na biso KIMBANGU DIANTUNGUNUA.
Ba Longaka ko botola Bankoko na biso BOKONZI na bango kaka na Nzela BANGO KAKA wana ya bonzambe na bango bakotisaka le 3 MAI 1491. Biso pe tozongi kaka na esika wana ba kotelaka Bankoko na biso pona lelo to koma oyo tokoma lelo.

To zongisi BONZAMBE ya Bankoko na biso KIMBANGU DIANTUNGUNUA lelo pona ko longa BITUMBA oyo ya Mabele Lopango ya Bankoko na biso KONGO DIA MPA.
Bana Mama Kongo BOSOSOLAMALAMU !

Matondo Matondo Matondo.

BANA YA ELONGA YA BANKOKO KIMBANGU DIANTUNGUNUA 999-K8
BAKENGELI KONGO YA BANKOKO.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC: Mbuta Ikala Likulu Songa Nzila, Kasa-Vubu et le "Sanduku" ignoré de Kimpwanza I

RDC: Mbuta Ikala Likulu Songa Nzila, Kasa-Vubu et le "Sanduku" de Kimpwanta ignoré!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

kasa-vubu-1.jpg, oct. 2021

Idéologue et précurseur de la Résistance Patriotique Kongo, Mbuta Ikala Likulu Songa Nzila est le "Molakisi" de la voie spirituelle du "Mwinda" de Mvulunzi Kimbangu Diantungunua pour la libération totale du Kongo. Petit Piment est un Mobebisi "COOPS", Mbuta Ikala Likulu Songa Nzila nous explique comment la première indépendance a échoué avec Kasa-Vubu et le "Sanduku" ignoré.

kasa-vubu-1

Idéologue, Molakisi mais surtout précurseur de la branche spirituelle dans la résistance patriotique Kongo, Mbuta Ikala Likulu Songa Nzila Ya Kimbangu Diantungunua est un commandant de bord du bateau "Bo Nzambe D'abord", pas n'importe quelle spiritualité et croyance, la seule voie est celle Mvuluzi Kimbangu Diantungunua. Petit piment, Mobebisi Ba "COOPS" n'est pas un sentimental. Il est dans le combat patriotique Kongo depuis l'aurore.  C'est grâce à Mbuta Ikala Likulu Songa Nzila Ya Kimbanagu Diantungunua que les Fétichistes, Satanistes, Ekoboïstes, Cagnottistes, Combattants de la 25è heure, Résistants du dimanche, Patriotes de pacotille ont été dénichés dans le combat. Ceux qui jouaient aux vedettes n'étaient que des endormisseurs. Kabila dégage n'a été qu'un slogan, rien de plus. Pas des stratégies pour la libération.  Pris en otage, le vrai combat spirituel de la libération totale du Kongo, a été minoré au profit du m'as-tu-vuisme.

freddy-mulongo-ikala-songa-nzila

C'est sans ambages que Mbuta Ikala Likulu Songa Nzila révèle pourquoi la première Indépendance du Kongo a échoué. Primo: Joseph Kasa-Vubu avait choisi l'église catholique comme religion d'Etat, la continuité comme à l'époque coloniale.  Secundo: Coaché par des Kimbanguistes, Joseph Kasa-Vubu n'a jamais respecté la consigne qui lui était donnée. On lui parlait parlait avant son voyage en Belgique. Que les Belges allaient lui présenter deux malles "Sanduku". Joseph Kasa-Vubu devrait choisir la malle sur laquelle devrait se poser une mouche. Par peur des colons, coloniaux et colonialistes Belges, Kasa-Vubu a fait le contraire. Il a contribué à faire rater la première indépendance.

L'Alliance des Bakongo (Association des Bakongo pour l'unification, la conservation et l'expansion de la langue Kikongo) a été fondée en 1950 dans un but purement culturel. L'association aspirait à un renouveau de la culture des Bakongo. Elle fut dissoute en 1966 par le régime autoritaire d'un parti unique de Mobutu. L'ABAKO a été fondée par Joseph Kasa-Vubu, ancien élève du grand séminaire de Kabwe et Nzeza Landu, ancien élève du grand séminaire de Brazzaville. 

Le comité directeur de l'Abako est composé de : Joseph Kasa-Vubu Président. Ce dernier sera considéré comme le Père de l'Indépendance de la RDC; Daniel Kanza, Vice-président. Il sera exclu de l'association en février 1960; Kingotolo Antoine, secrétaire; Nzeza Simon, trésorie; Nzeza Landu Edmond, Dinga Dominique, Yumbu Joseph : Conseillers.

L'Abako n'a jamais exposé de programme politique systématique. Le parti des Bakongo a été le promoteur de l'indépendance immédiate. Spirituellement l'Abako était encadré par des Kimbanguistes. Kasa Vubu était un combattant de la liberté et il incarne l’Indépendance de la RDC, il était patriote et nationaliste. Kasa Vubu était très spirituel et mystique, qui ne se battait pas pour ses propres intérêts, et que son combat politique était basé sur le principe. Il n’était pas un agitateur. Kasa-Vubu ne voulait pas  qu’on parle d’un Etat d’âme, mais d’une âme de l’Etat. 

Le 4 au 10 janvier 1959, c'est la première fois que les Congolais se rebellaient contre les autorités coloniales belges. C'est aussi la première fois que des foules scandaient des slogans d'indépendance, "Lipanda" en Lingala, "Kimpwanza" en Kikongo, "Budukadidi" en Tshiluba, "Uhuru" en swahili. Ces émeutes qui furent une insurrection populaire furent environ 500 morts Congolais et des centaines de Congolais blessés et européens.

A cause de l'arrestation, le 7 janvier 1959, de Joseph Kasa-Vubu, bourgmestre de Dendale, les autres bourgmestres noirs de la capitale furent bloc de solidarité: Mbungu (commune de Matete), Pierre canon (commune de Saint Jean), Lutula (commune de Kinshasa), Arthur Pinzi (commune de Kalamu), Tshinkele (commune de Kintambo), Kiesse (commune de Ndjili) et Swanga (commune de Barumbu) adressèrent un mémorandum de protestation au gouverneur général pour la remise ne liberté de leur collègue.  Ce sont les Kimbanguistes qui ont payés les honoraires de l'avocat Français, Maitre Jacques Arnold Croquez, qui était l’avocat de l’ABAKO.  Kasa-Vubu s’étant exilé à Brazzaville chez Youlou il fallait payer ses honoraires d’abord pour défendre Kasa-Vubu et ensuite défendre le Congo à la table Ronde.

• LIBÉRATION YA 1ÈRE INDÉPENDANCE EBEBAKA MPONA NINI ?
• POUVOIRS MISATO (3): « SPIRITUEL - POLITIQUE - SCIENTIFIQUE »
• Ba Pouvoirs Misato Mvuluzi Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA Abundelaka biso ba mbula Tuku misato (30 ANS) mpona ko pesa Bana Kongo mpe bayindo KIMPWANZA, ba Tata oyo Misato ba bebisaka !

• EST-CE QUE BA TATA OYO MISATO BA TOSAKA MIBEKO BA PESAKA BANGO ?
• Ba Tata oyo misato ba boyaka ko tosa mibeko Mvuluzi Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA apesaka bango basala.
• Ba Tata oyo misato bandimaka ko salela bapaya oyo bayaka ko boma biso Bayindo, mpe bandimaka ko tika biso Bana Kongo na Bayindo na bowumbu ya bapaya ba envahisseurs colons missionnaires catholiques et occidentaux ; ba impérialistes.

• « SPIRITUALITÉ - POLITIQUE - SCIENTIFIQUE » mpona ko longa bapaya nioso wana, ba bomi na biso Bayindo mpona libiki na bango ba mbula na ba mbula, ba Siècles na Siècles na ba mabota na bango ; biso Bakolo Kongo, bakolo nkita richesses to silaka na ko kufa kufa kozalaka exterminés.

• Tata na biso NTUMUA MVULUZI KIMBANGU DIANTUNGUNUA alias Simon, atelemaka le 06 Avril 1921 na Mboka Nkamba mpona ko banda Misala Tata NZAMBE Mokeli wa bakeli NZAMBI MPUNGU TULENDO NJAKOMBA atindaka ye na Mokili asala mpe Ako kisa Mosala wana ya Libération totale ya Bana Kongo na Muntu Moyindo, mpe ko zongisela Bayindo Bokonzi na bango ya Bana Nsomi Bana ya Yambo; bokonzi oyo bapaya bayaka koyiba Bankoko na biso, ko banda le 3 Mai 1491 ; na nzela ya batisimo Roi Kongo : Nzinga Nkuwu oyo andimaka ko koma 1er Chrétien kobanda mokolo wana mpe ko lata kombo ya bapaya Joâo (Jean) 1er ya Kongo.

• Samedi, 10 Septembre 1921 ; Mvuluzi Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA atikelaka Bana Kongo, Bayindo ba Malaka nioso Ekoya, nioso Eko salama, na oyo nioso Ekoya lobi na Mabele na ye KONGO.
• Na sima ya ko kangama ya Mvuluzi Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA, bandeko na ba tata na biso ba tikalaka kotosa mibeko na bitinda wana te, mpe ba salela yango te, nioso Mvuluzi Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA azalaka Koteya bango ; bango ba wangana ye mpe ba kosela kosela Mvuluzi Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA ba makambo kili kili epayi ya bakonzi na bango; ba colons missionnaires catholiques et occidentaux ba envahisseurs ba kotelaka Bankoko na biso ko banda 1542 kino 30 Juin 1960.

• Mvuluzi Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA ASI AZUELAKA BANA KONGO KIMPWANZA DIPANDA, ko banda le 12 Octobre 1951 ; kasi nioso azalaka kotinda basala ; ba Tata na biso bazalaka ko tosa ata likambo moko te.
• Ba zalaka kotosa mpe kosala kaka mibeko na misala oyo bapaya ba colons missionnaires catholiques et occidentaux bazalaka kotinda mpe ko pesa bango basala.

• La voix du peuple c'est la voix de Nzambi Mpungu (Dieu).
Lumumba était majoritaire à l'assemblée nationale Kongo.
• C'est Patrice Emery Lumumba mutu abimaka 1er Président ya Kongo ; Kasi ba envahisseurs colons missionnaires catholiques et occidentaux, BA BOYAKA Tata LUMUMBA azua bokonzi ya Kongo indépendant ; bapaya ba ponaka muana na bango Joseph NKASA-VUBU oyo bazalaka ko bokola mpe ko préparer ye wuta kala.
• Choix mpe Volonté Divine ya Tata Nzambi Mpungu EBEBAKA WANA. (Ezali na kati ya prophétie ya 17 Juin 1944).

• Na nzela ya Bonzambe ya Bankoko, Papa Diangenda Kuntima Joseph bazuaka ye na mbula misato na sanza sambo (3/7mois), mpona basala ye Lavage ya cerveau ; Joseph Diangenda na ba mindele na ye ba colons missionnaires catholiques et occidentaux, na mibu 1956 ; BA BEBISAKA BONZAMBE YA BANKOKO MPONA KO KOTISA KOMBO YA JÉSUS NA BIBLE KATI YA lingomba oyo basalaka na Kombo ya : Église de Jésus Christ sur Terre par son envoyé Spécial Simon Kimbangu E.J.C.S.K.

• Ba buakisa kombo ya véritable Sauveur Mobikisi na biso Mvuluzi Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA.
• Tata Diangenda, ba colons bazuaka ye depuis 3 ans et demi, ba zalaka déjà ko lavé ye cerveau jusqu’à na 1956, mbula basalaka Église na bango ya envoyé de jésus sur Terre...

• Tala esika Molili ekota libela libela na Mabele ya Bankoko na biso KONGO.
• Tata Diangenda na Tata Kisolokele, bango mibale ba ponaka kaka ndeko na bango mukongo Muyombe; Tata JOSEPH NKASA-VUBU, ba boyaka ko initié Mbuta Lumumba Patrice pona Atelama na Bonzambe ya Bankoko mpe Akamba Ekolo Kongo.

• Yango wana Mbuta NKasa-Vubu tango ba colons missionnaires catholiques et occidentaux batunaka ye boye :
Président Joseph NKasa-Vubu, awa bozui indépendance ; RELIGION BONZAMBE NINI EKO KUMBA MBOKA NA BINO KONGO ?

• Eyano ya Mbuta NKasa-Vubu ezalaka:
« Religion Catholique » nde eko kumba biso na Kongo mobimba ; yango wana bomonaka, église catholique etikalaka église religion d'État du Kongo indépendant depuis le 30 juin 1960 jusqu'à na 1974, Recours à l'authenticité ya Mbuta Mobutu Sese Seko; ayei ko botola église catholique pouvoir yango.
• Kasi Mbuta Mobutu, alandaka nzela ya banzambe ya bapaya, yango azangaka Bonzambe ya Bankoko na biso KIMBANGU DIANTUNGUNUA mpona Atombola Mboka Kongo.

• Mama Muilu, Tata Diangenda na Tata Kisolokele; ba zalaka ko préparer mpe ko initié Mbuta NKasa-vubu mpona abima 1er Président ya Kongo.
Nzoka ye moko azalaka muana ya bapaya.
• Ba tindaka Mbuta NKasa-Vubu akenda ko kutana na mindele ba colons missionnaires catholiques et occidentaux ; ba kopesa ye examen test pona batala spiritualité na ye.

• Ba bimisela ye ba SANDUKU mibale mpo apona; Basi ba yebisaka ye APONA SANDUKU MALLE OYO KAKA NJIJI AKO MATELA LIKOLO NA YANGO ; KASI EKOMAKA MBUTA NKASA-VUBU LIBOSO YA BA SANDUKU MIBALE WANA, MBUTA NKASA-VUBU ATOSA MIBEKO TE ; APONA SANDUKU MALLE OYO NJIJI AZALI LIKOLO NA YANGO TE !
• FAUTE YA MIBALE YA MONENE MBUTA NKASAVUBU ASALA :
BATUNA YE : « SIKA BOZUI INDÉPENDANCE, BONZAMBE NINI EKO TAMBUISA MBOKA NA BINO KONGO ? »
• MBUTA NKASAVUBU AYANOLA : « CHRISTIANISME - CATHOLIQUE »!

• MBUTA NKASA-VUBU ABUKA BIKILA MBALA MINGI, ATIKA BISO BANA KONGO NA MOLILI, NA MABOKO YA BANGUNA BA BOMI BA ENVAHISSEURS COLONS MISSIONNAIRES CATHOLIQUES ET OCCIDENTAUX.
• CHRISTIANISME, CATHOLIQUES BAZUA POUVOIR YA KO VANDELA BISO LIBELA KO LOKAKA BANA KONGO TANGO INSO " .

• Tala tina Mvuluzi Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA, ALOBAKA :
« KONGO NA YE EKOZUA BA INDÉPENDANCE MBALA MIBALE ».
Mpo Dipanda indépendance ya liboso ; Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA amonaka ndenge eko beba, bako bebisa misala, tribalisme, ko yinana, mobulu eko kota, désordres spirituels, économique et social eko boma Kongo.

• 2ÈME INDÉPENDANCE TOTALE DU KONGO & LA SÉPARATION PÉNIBLE AVEC TOUS LES ÉTRANGERS VENUS AU KONGO SERA MEURTRIÈRE ET SANS PARDON !

• Mvuluzi Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA asila ko bongisa, mpe ko tinda Bana na ye ya Bilaka mpona baya ko bongisa nioso ba Tata na Bankoko na biso ba bebisaka.
La Politique et la Spiritualité vont de Paire
Liboso ya ko lobela mpe ko salela politique na Mboka na biso Kongo.

• Esengeli ozonga nainu ko yekola Bonzambe ya Bankoko na biso KIMBANGU DIANTUNGUNUA.
Oyeba lolenge Bankoko na biso ba zalaka ko batela, mpe ko bongisa Mboka na ba Mabota na bango.
Ko yekola lolenge ba Nkumu, Chefs coutumiers ba zalaka ko tambuisa ba Mabele nioso ya Bankoko na biso na Nzela moko oyo ya Tata Nzambe Mokeli wa bakeli Tata MPUNGU TULENDO NJAKOMBA EA MPAMBA apesaka bango.

• KONGO EZALAKA MBOKA MABELE YA BILAKA, JARDIN DIVIN YA TATA MPUNGU TULENDO NJAKOMBA.

• To yekola koyeba Mabele na biso Kongo malamu; to tika ko landa biloko ya bapaya ba koma koma mpona ko bungisa biso Nzela.
• Bapaya bayaka koyiba biso Bonzambe na biso ; mpona ko pesa biso, nzambe na bango jésus christ satan Lucifer, fils de l'ange déchu Nemrode.

• Nioso oyo ezali koleka lelo na Kongo; biso Bana Bilaka toyebi nioso wana; yango to sila ko bongama mpona (arrivée) Boyei ya Roi Divin Nkua Tulendo; boyei oyo eko zala suka na mbongé bitumba na bitumba, mama na eyoma mpe sukuma mpona ko sukola nioso ya mabe, nioso ya molili ekotaka kati ya Mabele na biso; Mboka ESANTU Kongo.

• To pesa pesa bino ba Malaka nioso ya Mobikisi Mvuluzi na biso NTUMUA Mvuluzi Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA, mpona bo koka ko sosola, bo lamuka, pe bomi yeba ; kasi bino bo buaka buaka nioso na fulu.
• Nzoka nde; solution nioso ezalaka na kati ya ba prophéties ya Sauveur Mobikisi Mvuluzi na biso Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA.
• Bana Kongo, nioso bo lukaka, ezali na kati ya Cahier des charges ya biso Bana Bilaka ya KIMBANGU DIANTUNGUNUA B.B.K.D.

• Tala ntina tozali ko belela bino bandeko na biso ; Boluka bo miyeba bo zalaka ba nani na Mokili oyo ?
• Bo telema, bo lamuka, boluka Nzela ya Bonzambe ya Bankoko na bino, Bankoko na biso ; bakolo ba Makila, Bilongi mpe ba Kombo nioso to lata lata, topesa mpe na bana na biso, biso nioso TO ZALAKA BANKOKO NA BISO TO ZONGA, TO ZALAKA BA ANCÊTRES REVENANTS VIVANTS.

• Muana Kongo lamuka, bo banda ko belela oyo ya bino Bankoko mpona baya kosalisa bino mpe ko bundela bino bitumba oyo ya Mabele Lopango na bango ba tikela biso Bana na Bankoko na bango.

• Bo sosola malamu mpo NZELA MOSUSU EZALI TE MPE EKO ZALAKA te te te ! Kaka NZELA ya Bonzambe ya Bankoko na biso KIMBANGU DIANTUNGUNUA.
• Ba longaka ko botola Bankoko na biso BOKONZI na bango kaka na Nzela wana ya BANGO KAKA; ya bonzambe na bango ba kotisaka le 3 MAI 1491.
• Biso mpe to zongi kaka na esika wana ba kotelaka Bankoko na biso mpona lelo to koma oyo tokoma lelo.

• To zongisi BONZAMBE ya Bankoko na biso KIMBANGU DIANTUNGUNUA lelo mpona ko longa BITUMBA oyo ya Mabele Lopango ya Bankoko na biso KONGO DIA MPA.
• Bana Mama Kongo BOSOSOLA MALAMU !

Matondo Matondo Matondo.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC : Mpaka Mwana Matiki Ntotila parle de Mvuluzi Kimbangu Diantungunua !

RDC : Mpaka Mwana Matiki Ntotila parle de Mvuluzi Kimbangu Diantungunua !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

mpaka-mwana-matiki-ntontila-1.jpg, oct. 2021

Kimbangu Diantungunua Nde Eyano est son groupe Facebook, Mpaka Mwana Matiki Ntotila est un professeur qui enseigne, pas la géographie, l'histoire ou la chimie mais Mvuluzi Kimbangu Diantungunua ! En Grande-Bretagne où il réside, il ne force personne à croire, il n'impose pas sa spiritualité et sa croyance, Kimbangu Diantungunua Nde Eyano est réponse et programme.

mpaka-mwana-matiki-ntontila-1

Chacun doit allumer son "Mwinda" pour lui-même, sa famille et ses ancêtres. Il faut Ko Bima Na Nzamba pe Komiyeba po na Kozua Kimpwanza !  Nzambe azali Nzambe ! Nani a koki koyeba muntu moko aya na mokili oyo , asala bikamua na kombo na ye , Baboma ye 59 fois akufa té, a sambela te , a sala jeûne te , akufa te , 30 ans na boloko, 120 fouets par jour, abotama na nzela ya muasi te, mutu wana azali ? Sikoyo na banzembo bayembaka balobaka : yesu moninga malamu , yesu mobali ya libala , yesu commando , yesu yaya na nga , nabala yesu . Sikoyo lokola azali Nzambe , est-ce que Nzambe azalaka moninga na biso ? Nzambe azalaka yaya na biso ? Nzambe azalaka mobali na biso ? Nzambe azalaka mobali ya libala ? Nzambe azalaka commando ? Toutes ces qualifications sont de parole ne l'air des âmes perdues, qui vivent les tenèbres cauchemadesques. Kozanga Koyeba ezali Liwa. Mpaka Mwana Matiki Ntotila azongisi biyano na mituna na biso po tososola Mvuluzi Kimbangu Diantungunua. 

TO BONGISA LOLENGE NA BISO YA KOBUNDELA MAMA KONGO

1. Réveil FM International: Mpaka Matiki Pona nini babengi yo Mwana Ya Kimbangu Diantungunua ? Ozali Mwana na ye physique to ya molimo ?

Mpaka Mwana Matiki Ntotila: Babengi ngai Mwana ya KIMBANGU DIANTUNGUNUA mpo TATA apona koko naye moko oyo afandi na ndaku naye pona ko sungaka ye. 
Biso nioso tozali Bana pe Bakoko ya TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA,  kasi moko kaka nde azalaka pembeni naye . TATA alingi Bakoko naye nioso ya mingi,  ba yaka pe ba zongaka epayi baboti na bango. Kasi koko moko kaka atikalaka na TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA. 
Tala tina ba bengaka ngai Mwana ya KIMBANGU DIANTUNGUNUA.

2. Réveil FM International: Pona ni biso Bana Kongo tozali na pasi ya ko ndima Mvuluzi Kimbangu Diantungunua ? Bobungi na biso ewuti wapi ? Soki ozali kotambola soki obungi nzela tozongaka na sima. Pourquoi po na makambo ya molimo na biso to zali na pasi ya ko ndima bobungi na biso ?

Mpaka Mwana Matiki Ntotila: To kangama makasi na consolation oyo bapaya ba memelaki biso na fimbu. Milimo na biso ezoka ya mingi, yango ba nzoto na biso ekota coma. Ata tomoni na biso ete nzela tozali kolanda yango te,  kasi tokoki kobima yango te,  mpo makasi ezali te. Batu bazalaki kobeta biso fimbu ba kenda kala,  kasi tozali kaka na somo na bango.

KOMIYEBA PONA KOZUA KIMPWANZA © MATIKI MWANA KIMBANGU DIANTUNGUNUA

3. Réveil FM International: Bokesi ezali nini entre Bena Kongo ? Bana 'Kongo ? Bakolo Kongo ? Bana Bilaka ? Bana Elonga ?

Mpaka Matiki: Ba kombo nioso otangi ezali ba groupe oyo bazali kotanga kombo ya TATA na biso. Batu na batu na ndenge ba yebeli ye. Basusu babengi TATA na kombo ya Mvuluzi, Simon Kimbangu,  prophete... Kasi biso tobengi ye TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA.  
Ya motuya na miso ya TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA ezali moko na moko akoka kokoma Mwana Bilaka. Soki okoluka oyeba Mwana Bilaka to Bana Bilaka bazali ba nani? Bana Bilaka bazali Bana oyo ba telemisa Dalapo KIMBANGU DIANTUNGUNUA,  ba telemisa Mwinda KIMBANGU DIANTUNGUNUA pe na maboko basimba Likonga KIMBANGU DIANTUNGUNUA. 
Koloba ke ozali mwana ya Mvuluzi ezali malamu, kasi ya motuya na miso ya TATA ezali soki ozali mwana eleka .

4. Réveil FM International: Tata Simon Kimbangu na Kimbangu Diantungunua bazali mutu moko ? Bokeseni ezali na nini ?

Mpaka Mwana Matiki Ntotila: Simon KIMBANGU  to KIMBANGU DIANTUNGUNUA  azali mutu moko. Kasi bokeseni ezali na ndenge nini oyebeli ye. 
Pona batu misusu, ba oyo ba kangama makasi na lokuta bapaya ba memelaki biso, azali prophete to envoyé soki ya nani. 
Pona ba oyo ba lamuka na pongi pe bakoma na Mwinda,  ba bengaka TATA na biso KIMBANGU DIANTUNGUNUA.

5. Réveil FM International: Kongo Dia Ntotila ezali Mboka esantu. Soki totali réaction ya Église Kimbanguiste po banda régime ya Mobutu ti lelo, ata condamnations moko te bo na régime oyo ezali ko nyokolo bantu. Est-ce que Mvuluzi Kimbangu Diantungunua aseplaka na ba injustices pe ba dictatures ?

Mpaka Mwana Matiki Ntotila: Ba Kimbanguistes ba bengaka TATA na biso Simon Kimbangu pe balobi azali envoyé. Soki ozobgeli eyano towuti kopesa na motuna eleki,  oko sosola ete bandeko na biso ba Kimbanguistes,  esengeli na bango,  ba lamuka na pongi pe bazua Mwinda. 
TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA azali juste,  akoki ko sepela na injustice ata moko te. Ba dictateurs ba dondaka pona na tango moke,  oyebi te ba sukelaka wapi.

TO BATELA MILIMO NA BISO © MATIKI MWANA KIMBANGU DIANTUNGUNUA

6. Réveil FM International: Indépendance Cha Cha 30 juin 1960 ezala ya lokuta. Kimpwanza ya mibalé ezali ya suka. Mosusu ezali te. Il faut kosala nini po échec ya oyo ya liboso ezongela te ? Ba préalable nini Kimpwanza dia zole esalema na kimia ?

Mpaka Mwana Matiki Ntotila: Indépendance ya le 30 juin 1960 ezali raté. TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA alakisaki mindele oyo ba lingaki ba mona. Bapaya ba bimaki mboka na lombango pona kopesa biso lipanda na biso.
Problème ezali ke ba tata na biso bazalaki ya kobongama te mpo bakamba mboka ya KIMBANGU DIANTUNGUNUA. 
Na table ronde ba tombolaki Bonkoko na biso te, ba lingaki bakoma ba evolué. Tala likambo ebebiselaki biso lipanda ya 1960. Ba leaders na biso ba kotaki kotaki ba ndako ya mindele pe milimo na bango ekangamaki na mitambo ya bapaya. 
Kasi Bana Bilaka pe Bana Elonga ba ko kosama ata moke te. 
Esengeli na biso to miyeba pe to mindima mpo bapaya ba botola Kimpwanza na biso te.

7. Réveil FM International: Po na nini Bana Kongo bazali na bolembu ya kokumisa Nvuluzi Kimbangu Diantungunua ? Ezali paresse to kokangama ya molimo ? To sala nini ?

Mpaka Mwana Matiki Ntotila: Milimo na biso ezoka ya mingi. Ezali pete te pona ko bikisa molimo. To landela kaka ba ndoto na biso pe to pusa matoyi na oyo Bana Elonga bazali koloba,  esengo ekoya ko botama na mitema na biso. 
Ekozala malamu mingi soki  bandeko ba sosoli yambo balota ndoto ya suka. Soki bakoki ko sosola te, ekozalela bango pasi.

8. Réveil FM International: Na RDC, na balabala moko ba Binzambi Nzambi mitano to muambe. Bato bazali Kosambela mais Mboka ezali kotambola kaka te...

Mpaka Mwana Matiki Ntotila: Ezali nde ba magablo etonda na ba balabala na biso. TATA MPUNGU, TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA to BAKOKO ba yokaka eloko moko te na bisika wana. Tango Bana ba kozua KIMPWANZA na bango,  ba ko miyeba pe mindima. Bana ba kokima bisika wana na bango moko. Pasi ezali ko kotela  mboka na bisika wana.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC: A Mbanza Nzambi Kongo de Kimbangu Diantungunua, enfants et femmes respectés!

RDC: A Mbanza Nzambi Kongo de Kimbangu Diantungunua, enfants et femmes respectés! 

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Mbanza Nzambi Kongo ou Kongo Dia Ntotila de Mvuluzi Kimbangu Diantungunua est un pays nouveau et non pas un Etat à reconstruire. Le compteur est remis à zéro sur une nouvelle alliance sincère avec les autres pays. Les ressources du Kongo doivent d'abord bénéficier aux enfants, femmes et hommes Kongo. Le deuxième Kimpwanza sera différent de la première indépendance belge mensongère.

Mbanza Nzambi Kongo ou Kongo Dia Ntotila de Mvuluzi Kimbangu Diantungunua est un pays nouveau et non pas un Etat à reconstruire. Le compteur est remis à zéro sur une nouvelle alliance sincère avec les autres pays. Les ressources du Kongo doivent d'abord bénéficier aux enfants, femmes et hommes Kongo. Le deuxième Kimpwanza sera différent de la première indépendance belge mensongère.

kimbandu-2

L'histoire du Kongo longtemps falsifiée mérite une réécriture pour être mieux enseignée aux enfants Kongol et les générations futures. Vita Kimpa, Mvulunzi Kimbangu Diantungunua, Tata Mpadi Buka Makengo NSuka, né le 25 septembre 1909, fondateur de l'Eglise Spirituelle des Noirs en Afrique (ESNAF),  le 7 septembre 1939 et a enseigné durant 52 ans de 1939-1991...doivent être enseignés dans les écoles. Dans chaque domaine de la vie: éducation, culture, économie, politique, finance...les enfants Kongo doivent savoir ceux qui ont brillé dans leurs apports pour le pays. Les enfants Kongo doivent prioritairement apprendre l'histoire du Kongo.

Cadre de vie, l'école doit être gratuite pour tous. La gratuité de l'enseignement ne doit pas être un slogan, comme actuellement avec le régime d'imposture et d'occupation de Tshilombo Tshintuntu, mais une réalité vraie. Dès le bas âge, les Kongo doivent apprendre la vraie histoire du Mbanza Nzambi Kongo ou Kongo Dia Ntotila. Aussi longtemps que les lions n'auront pas leur historien, les récits de chasse tourneront toujours à la gloire du chasseur.

L'histoire de la première Kimpwanza n'a jamais existé pour le Kongo. L'indépendance du 30 juin 1960 fut une mascarade. Une grosse escroquerie des colons, coloniaux et colonialistes belges qui ont fait semblant de passer le flambeau. Les Mindele Ndombe ont pris la relève.  Ils sont Congolais mais se comportent en néo-esclavagistes, néo-coloniaux et néo-colonialistes. Ils ne sont Congolais que de noms. Ce sont des Avatars !

Avant de connaitre les histoires de Léopold II et sa Belgique, des Etats-Unis, de la France, la Grande-Bretagne, la France...les enfants Kongolais doivent apprendre le Kongo avec ses ressources et richesses,  les grandes personnalités Kongo, inventeurs Kongo,  le fleuve Kongo, Lacs Kongo, rivières Kongo. Changement de programme et paradigme. Le programme scolaire doit s'adapter à nos réalités  environnementales et climat. Pendant la saison sèche, le programme sera dense et approfondi que la saison de pluie. Les écoliers dans des zones montagneuses ne peuvent pas avoir le même programme que ceux de la plaine. Le peuple pygmée dans la forêt équatoriale doit avoir un programme spécifique et améliorer leurs conditions de vie.

Les enfants Kongo doivent apprendre la vraie histoire mais aussi par des échanges scolaires, connaître et découvrir le Kongo. Ce n'est pas Diego Ciao dont la signification du nom est "Dieu des chiens" qui est le découvreur de l'embouchure du fleuve Congo en 1482 car les habitants Kongo y vivaient et connaissaient leur histoire. 

Chaque école doit avoir une cantine scolaire pour la restauration des écoliers, une infirmerie, une bibliothèque avec des ouvrages sur le Kongo et des toilettes propres. L'école de vie Kongo. Les filles doivent profiter des enseignements spécifiques de la culture et tradition Kongo, dès le bas âge. Tout comme  les garçons. Il faut éradique le phénomène "Shégué" et "Kuluna" à Mbanza Nzambi Kongo ou Kongo Dia Ntotila ! Pas avec des bannissements et relégations à Kaniama Kasese, mais par une prise en charge des enfants Kongo. 

13 millions de Congolais vivent avec un handicap, selon la Fédération nationale des associations de personnes vivant avec handicap (Fenaphaco), soit 16 % de la population. Dans les rues des grandes villes, ils sont nombreux à mendier, aveugles ou handicapés moteurs, rampant parfois le long des axes principaux. Beaucoup ont perdu l’usage d’un membre à la suite de maladies, comme la poliomyélite, ou des conflits qui meurtrissent le pays depuis 1996, "Les Blessés de guerre" ! "Tata Alobi To Tika Bana Na Ye Ata Moko Te" ! A Kongo Dia Ntotila, les handicapés sont humains et Bena Kongo doivent être pris en charge. Ils doivent être soutenus.

Avec les ressources du Kongo, il est urgent d'instaurer un SMIC pour chaque enfant Kongo ! Un salaire minimum conventionnel (SMIC) doit être imposé. Il est inadmissible que quelques individus s'accaparent de toutes les richesses du Kongo et que la majorité vivent de rien. Le Kongo étant devenu un fromage de gruyère, plein des trous, à cause des exploitation des mines. Il faut arrêter avec des exploitations des mines. Le Kongo doit être géré pour tous et non pour quelques uns. 

Il faut alléger les travaux de femmes. Le Kongo doit nourrir son peuple. L'industrialisation de l'agriculture peut permettre d'augmenter la production tout en allégeant le travail de la femme. Aucune femme au monde ne peut accepter de voir ses enfants mourir de faim. Il faut allier travail et vie de famille.  

1. Les enfants doivent être protégés !

ecoliers

Botonga Kongo Ya  Sika Na Lolendo Nyonso ! A Mbanza Nzambi Kongo ou Kongo Dia Ntotila, les enfants  seront choyés, chouchoutés et protégés. Ils doivent être les premiers bénéficiaires du Kongo. Mama Kongo ne doit laisser aucun enfant Kongo hors du chemin.  On ne peut pas sacrifier le devenir de toute une nation , en sacrifiant la jeunesse. Tous les enfants Kongo doivent aller à l'école jusqu'à l'âge de 18 ans ! La formation doit intégrer la formation de l'agriculture, pèche et élevage. Les Shégués et Kulunas  seront éradiquer de toutes les villes du Kongo.

Il ne se passe  pas un jour sans que ces hors la loi ne blessent, ne tuent, ne violent, ne pillent, n’agressent, ne dépouillent…. dans l’un ou l’autre quartier de la ville province de Kinshasa. Aujourd’hui, avec sa population de 12 millions d’habitants qui ne cesse d’augmenter, il s’agit de la plus grande ville d’Afrique centrale. L’urbanisation s’est avérée ingérable, et la majorité des Kinois ont moins de 25 ans. D’un point de vue administratif, Kinshasa est à la fois une ville et une province. Par conséquent, elle est dirigée par un gouverneur et dispose d’une assemblée provinciale.
Les gangs de jeunes ont fait leur apparition dans les rues de la ville dans les années 1950. Connus sous le nom de Bills ou Yankees, ils ont introduit la violence juvénile dans les townships de Kinshasa. Plus tard, parallèlement au déclin politique et économique provoqué par le régime de l’ancien président Mobuto Sese Seko dans les années 1990, de jeunes chômeurs originaires des campagnes congolaises, venus en ville pour trouver du travail, ont accaparé les milieux urbains. Alors même que le pays sombrait dans une crise économique sans précédent, ils ont envahi les rues pour tenter de survivre par tous les moyens.

kuluna-1


Les Kuluna sont apparus comme un phénomène social vers l’an 2000, dans un contexte d’effondrement de l’État et de l’ordre public. Pendant cette période où régnaient l’anarchie et la guerre civile, ils sévissaient dans les rues des quartiers les plus pauvres de Kinshasa, comme Yolo, Limete, Matete et Makala. Depuis lors, malgré plusieurs mesures de répression organisées par la police à leur encontre, leur influence s’est étendue au reste de la ville mais aussi, comme évoqué plus haut, à d’autres villes.

A Kinshasa, où s’entassent dans des conditions souvent rudes près de 12 millions d’habitants, le nombre de shégués serait supérieur à 20 000, avec quasi autant de filles (46 %) que de garçons (54 %). Certains se retrouvent à la rue parce qu’ils sont orphelins, d’autres parce qu’ils sont dans une famille recomposée et qu’on ne veut plus d’eux. Il y a aussi tous ceux qui sont une charge économique trop lourde pour leurs parents. » Beaucoup aussi "prennent la rue" à cause des mouvements évangélistes ou des églises du réveil qui les accusent de sorcellerie. L’origine du terme shégué, que les jeunes n’utilisent pas entre eux, est incertaine. Certains disent que ce serait une abréviation de Che Guevara, en hommage au révolutionnaire cubain. D’autres, plus nombreux, que le mot viendrait du haoussa, une langue souvent parlée par les commerçants venus d’Afrique de l’Ouest et qui signifie « bâtard ». Entre eux, les enfants ne disent pas qu’ils appartiennent à un groupe ou une bande, mais à une écurie. Ils survivent grâce à la mendicité, de petits larcins et, pour les filles, de la prostitution si elles ne sont pas rackettées. "Pour tenir dans cet enfer, les enfants fument du chanvre ou prennent du “36 oiseaux” de la poudre de tabac appelée aussi Tumbaco. Ils sniffent de la colle et boivent du lotoko, un alcool artisanal ".

Actuellement c'est du Bombé ! Ces dépendances, ajoutées à la violence des chocs traumatiques, peuvent laisser de lourdes séquelles psychologiques. « Il arrive que, pendant plusieurs jours, des enfants deviennent muets ou ne s’expriment que par des cris ». Les shégués, qui ne sortent pas de la rue avant l’âge de 15 ou 16 ans, rejoignent parfois les Kulunas, ces gangs ultraviolents qui depuis une quinzaine d’années dictent leur loi à coups de machette dans plusieurs quartiers de la capitale.

2. Les femmes doivent être respectées 

liputapagne-1

Luzitu ! Respect, les femmes doivent être respectées. Comme partout dans le monde,  toutes les femmes Kongo ont les mêmes préoccupations: études et formations, les enfants, loyers et foyers , et travaux domestiques.

Plus des containers de mèches, faux cils, ongles et produits dépigmentés à Kongo Dia Ntotila. Les femmes Kongo sont belles naturellement, il faut les aider et soutenir à le demeurer dans toute leur vie. Se dépigmenter la peau, c'est méconnaître Mvuluzi Kimbangu Diantungunua Nzambe Ya Bayindo. 

Hyperpigmentation, quand la mélanogène s'emballe... l’hyperpigmentation se visualise par une peau tachetée, non homogène. Elle peut être le résultat d’une activité du système immunitaire en réponse à une inflammation, à une infection et/ou de cicatrisation, mais également être le résultat d’une utilisation quotidienne de produits topiques éclaircissants contenant des substances aujourd’hui interdites en cosmétiques telles que l’hydroquinone et/ou les dermocorticoïdes.

La peau noire est paradoxale : d'un côté elle vieillit moins vite que les autres peaux mais de l'autre elle est plus fragile. La peau noire marque très facilement (taches sombres) et cicatrise mal. À long-terme, ces produits fragilisent la peau et aggravent la situation primaire. Brûlures, dépigmentation, cancer de la peau… ces crèmes ne sont pas les amies de notre peau. Les produits éclaircissants altèrent la mélanine de notre peau et favorisent les infections cutanées. Ils ne soignent pas les tâches, ils dépigmentent la peau. Dépigmenter signifie absence de mélanine. Ceci peut se conclure par un vieillissement précoce de la peau, hyperpilosité, sensibilité au soleil…

En occident, des couples se disloquent. Le mariage n'est plus gage de stabilité. Certains reprochent aux  femmes Kongo devenues de "Mutu Pasi". Elles ne respectent plus leurs maris et se comportent comme elles veulent. A Mbanza Nzambi Kongo ou Kongo Dia Ntotila, les femmes Kongo qui souffrent tant, doivent être respectées et soutenues. Nos Mamans et Yaya sont courageuses voire exceptionnelles. Depuis le 30 juin 1960 à aujourd'hui, elles n'ont pas vraiment bénéficier du Kongo. Une minorité peut-être mais la majorité est souffrante, appauvrie et précarisée. 

Des questions s'imposent: Combien de femmes Kongo connaissent, comprennent et combattent pour leurs droits ? Les femmes Kongo perçoivent-elles leur combat comme une simple « mode », un apostolat ou encore une opportunité pour une carrière politique ou plus lucrative ? Pourquoi, malgré la multiplicité des discriminations auxquelles elles font face, l’attention des activistes est focalisée sur les violences sexuelles ? Pourquoi les actions des femmes Kongo semblent-elles moins visibles que celles des hommes Kongo ?

suki-ya-maboko

Il faudra prendre des mesures courageuses d'émancipation de la femme Kongo. Des femmes formées, qui ont étudié et qui s'occupent de leurs tâches domestiques. Au delà de SMIC pour chaque femme Kongo, plusieurs mesures doivent accompagner l'encouragement des femmes Kongo:

Il faut permettre aux élèves filles et à toutes les femmes de bénéficier des serviettes hygiéniques gratuitement. Les règles sont naturelles. Elles ne doivent impliquer aucune dépense. La santé sexuelle et reproductive passe avant tout. Au cours de sa vie, une femme utilise en moyenne 11 000 protections périodiques jetables, soit en moyenne un budget de 35 euros l’année, multiplié par 30 à 40 ans environ ; une grosse somme mais également une énorme quantité de déchets non recyclés ! Selon une étude menée en 2018 par l’Unicef, "une fille sur deux (…) utilise habituellement une pièce déchirée d’un vêtement" en guise de protection hygiénique, dans les provinces de Kinshasa, du Haut-Katanga et du Nord-Kivu, en RDC. Il est difficile pour certaines personnes de se trouver chaque mois des serviettes jetables, qui valent un à deux dollars américains. Le gouvernement doit faire de la cause des Droits des Femmes un combat de tous les jours. L'inscrire au quotidien comme la quête de toutes les libertés. Enseigner systémiquement et systématiquement cette lutte dans les écoles. Il faut privilégier les femmes, les respecter pour ce qu'elles sont nos Mamans.

Les femmes Kongo doivent recouvrer leur fierté,  la repossession de leurs corps, se préservant sans produits artificiels. Des tresses en nattes, en arabes et au fil font partie de la tradition Kongo. En effet, fierté de la femme Kongo hier, les tresses, faites à la main, sur des cheveux naturels, ne sont plus du tout prisées. Les rares têtes sur lesquelles on peut encore trouver des cheveux naturels, ou tressés, appartiennent à des filles de dix ans au plus. Au-delà, on y voit que des coiffures importées, donc des « mèches » dont les femmes elles-mêmes sont incapables de dire l’origine. Comment expliquer ce mouvement collectif contre notre "culture et tradition" ?  

liputapagne-2

Il y a quelques années, la femme Kongo se distinguait par ses cheveux tressés avec art. Lesquelles tresses faisaient à la fois la fierté de celles qui les arboraient et le bonheur de celles qui en avaient le don et le secret, les tresseuses. Selon que la nature avait, ou non, pourvu la femme de cheveux, celle-ci pouvait opter pour des tresses plaquées, ondulées, ou autres, comme celles qui pendent autour de la tête. Quelles qu’elles soient, les tresses renforcent la beauté naturelle de la femme Kongo et provoquent un effet magique. À l’instar du port du bébé sur le dos, les tresses attirent souvent les étrangers, en particulier les Occidentaux, qui n’hésitent pas à les toucher du doigt ou à les photographier pour réaliser d’importantes collections d’images sur la femme africaine. D’ailleurs, ils sont les seuls, ou les rares, à disposer de telles images au point d’organiser des vernissages sur ce « trésor immatériel ». Tellement magiques les tresses au point que nombre de grandes stars, hommes ou femmes, ont pensé adopter ce look qui fascine leurs fans et les distingue d’entre tous.

L’arrivée en Afrique noire de la télévision, l’explosion des studios de photo, et la présence des journaux et magazines  dans les foyers a bouleversé les habitudes. À partir des années 1970, l’engouement des hommes et des femmes pour des personnages de films ou de magazines a été tel que tous se sont lancés dans une espèce de rivalité, disons de compétition, soutenue par la publicité pour divers produits cosmétiques : savons, eaux de toilette, laits de beauté, etc.

suki-ya-maboko-1

Le nec le plus ultra, ce sont les images placées sur les emballages desdits produits ou celles des grandes stars retransmises à la télévision : jolis cheveux tombant sur le dos, belle peau bronzée, dents blanches… Dans cette myriade d’images, encore en noir et blanc certes, la femme Kongo n’a retenu que celle des cheveux longs et lisses et celle d’une peau de rêve véhiculée par des mannequins. Commencent alors le phénomène de perruque et de dépigmentation, donc de consommation des produits qui transfigurent, et l’adoption d’une culture venue d’ailleurs. Encore timide à l’époque, la tendance a été accentuée avec l’explosion des médias, le règne de la pub, la chute des barrières qui favorisent le mouvement des personnes d’un pays à un autre et d’un continent à un autre.

Le port de pagne, les tresses de cheveux  font partie de la culture Kongo. Les produits dépigmentés cause des dégâts 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC: Kimbangu Diantungunua "Fungola" et "Mwinda" de Mbanza Nzambi Kongo !

RDC:  Kimbangu Diantungunua "Fungola" et "Mwinda" de  Mbanza Nzambi Kongo!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

mvulunzi (1).jpg, oct. 2021

Combat de libération du Grand Kongo, c'est un combat spirituelle. Et la victoire est spirituelle également. A la Libération, pour le Mbanza Nzambi Kongo, seuls 27 ministères vont fonctionner. Parmi eux, l'intérieur et identification nationale; Agriculture, pèche et élevage. La terre Kongo appartient à Mvuluzi Kimbangu Diantungunua et non aux étrangers. Les Kongolais doivent manger à leur faim.

mvulunzi

La République démocratique du Congo est le pays de Mvuluzi Kimbangu Diantungunua. La libération touchera le Royaume Kongo: RDC, Angola, Congo-Brazzaville et Gabon. Les Balkanisateurs qui aiment les ressources du Kongo sans les Kongo ont échoué à balkaniser le Kongo, c'est le Soudan qui a été balkanisé. Les Avatars, qui ne sont Congolais que de noms, qui sont des ennemis du pays sont à la manœuvre. Ils volent, tuent, pillent, assassinent, esclavagisent le peuple avec pour objectif d'étaler les souffrances du Kongo, afin que Bayinisa Mboka Esanto Na Bana Kongo. Mboka ezali Ya Kokufa Té ! C'est une vision déformée de l'optique réelle. Likambo ya Mabele Ezalaka Suka na Sangruuuma Sangruuuma Sangruuuma ! Muana Kongo Nyonso Akozala Na Libanda Ya Bomoko Na Mvulunzi Kimbangu Diantungunua Ayeba Ke Azali Zéro, Libungutulu ! 

Kongo, c'est le Mboka Esantu  Ya Mvuluzi Kimbangu Diantungunua. Avec les Bana Bilaka, Bana Elonga Ya Kimbangu Diantungunua à Mbanza Nzambi Kongo le compteur  sera remis à zéro. La primeur à la spiritualité "Bo Nzambe d'abord" ! "Toko Sala Na Ndenge Na Biso Té" !  Il faut faire recours aux ancêtres et vraies valeurs traditionnelles Kongolaises. 

Le Mbanza Nzambi Kongo ou Kongo Diantontila n'aura que 27 ministères dont les deux premiers:

1. Intérieur et identification nationale; 2. Agriculture, pèche et élevage. 

Chaque Kongolais doit s'identifier pour bénéficier d'une carte d'identité nationale. Il devra connaitre les noms de ses parents, village, territoire, district d'origine. La carte d'électeur ne peut pas remplacer la carté d'identité nationale. Les occupants veulent contenir le Kongo dans une occupation éternelle. Le dernier recensement date de 1984. Il y a eu plusieurs guerres d'agression-invasion où les Rwanda, Ouganda et Burundi ont déversé leur trop plein des populations sur des terres Kongo. Les Bakolo Kongo, Bana Bilaka, Bana Elonga Ya Kimbangu Diantungunua n'auront pas besoin des aides extérieures pour faire ce grand travail. La CENI sera dissoute.

 A Mbanza Nzambi Kongo, le qui est qui sera le leitmotiv. Le Kongo est le seul pays au monde, qui a connu des génocides successifs: de Léopold II, génocidaire roi des belges, 10 millions de morts et plus des mains coupés pour le caoutchouc; celui de Paul Kagamé dictateur Rwandais: 18 millions de morts. L'holocauste du peuple Kongo est passé sous silence. Personne ne dénonce, il y a l'omerta total. Ce qui compte, c'est le pillage des ressources du Kongo. L'extermination du peuple Kongo est l'une des missions de tous les pantins-marionnettes-traîtres et collabos, qui écument la classe politique congolaise. Les politicailleurs et Mabumucrates sont des "Valets" qui ne travaillent pas pour le peuple.

A Mbanza Nzambi Kongo pour être politicien, il faut d'abord commencer par gérer la rue. Il faut Kobima Na Zamba, Ko Miyeba Pe Ko Mindima ! Tout sera spirituel. Il n' y aura pas de sentiment. Ce sont les Kongo qui vont te choisir et non plus un individu qui va s'autoproclamer. Les fossoyeurs, criminels, pillards, magouilleurs, voleurs, Fakwa, Balados,  Angwalima ... seront commis aux travaux publics et accompagnés spirituellement. Les prisons seront des dortoirs, les prisonniers vont travailler. Ceux qui espèrent s'évader doivent oublier. 

Mbanza Nzambi Kongo est un grand chantier. Il est inconcevable que Mbanza Nzambi Kongo soit un "Fulu géant nauséabond" alors que c'est la chambre à coucher de Mvuluzi Kimbangu Diantungunua. Les Bakolo Kongo, Bana Bilaka, Bana Elonga Ya Kimbangu Diantungunua vont nettoyer la parcelle  et la rendre propre. Dans tout le pays, les immondices s'amoncèlent dans les décharges publiques. Kinshasa, la capitale produit par jour 90 000 tonnes de déchets !  Mais elle n’en dégage faussement que 20 000 au quotidien !

Faute d’avoir été évacuées à temps, des immondices jonchent le sol dans plusieurs communes de la ville de Kinshasa. Dans certains endroits, ils obstruent même le passage, empêchant la population, surtout celle qui vit à proximité de ces lieux, de prendre de l’air frais et pur.  Kombo Po Na Kosukola Lopango Ya Tata !

2. Agriculture, pèche et élevage !

Les 2,345 millions km² appartiennent à Mvuluzi Kimbangu Diantugunua. Aucun "Mingizila " ne peut posséder la terre Kongo. L'agriculture, pêche et élevage seront les priorités de priorités. Le Kongo est un grenier pour les Kongo. Sans pesticides, les terres arables Kongo seront cultiver pour nourrir les Kongo. Changement de paradigme dans la gestion de la chose publique. Chaque Kongo doit cultiver le champs. "Après le secteur des mines, qui a subi une véritable razzia, c’est le tour de terres arables de la RDC de faire l’objet d’une ruée à l’échelle internationale. Dans son livre intitulé « Le futur », Al Gore, ancien vice-président des Etats-Unis, note que 48,8% des 120 millions d’hectares des terres arables que compte le Congo-Kinshasa sont déjà cédées aux étrangers. Un véritable bradage qui se fait malheureusement, dénonce l’ex numéro 2 sous Bill Clinton, au détriment du peuple congolais. Une redéfinition s’impose.

Scandale géologique, la République démocratique du Congo n’a pas cessé de séduire.  Qui eut imaginé qu’au-delà de ses mines et de ses forêts, la RDC pouvait attirer autant de convoitises pour ses terres arables ? Et sur ce point précis, la RDC a été bien dotée par la nature, parce qu’elle en compte environ 120 millions, derrière le Brésil. La RDC, c’est aussi de larges étendues de terres fertiles et propices à l’agro-industrie."

Les Bakolo Kongo, Bana Bilaka, Bana Elonga Ya Mvuluzi Kimbangu Diantungunua n'ont vendu aucune portion de terre aux étrangers. Ceux qui ont mafieusement acheté des terres au Kongo doivent déjà commencer à rechercher les commissionnaires et vendeurs de terre. Plus questions d'importer les produits vivriers, les Kongo se nourriront des produits locaux dont les prix seront bloqués. Si la botte de Pondu est à 1 Nzibu ce prix ne prendra aucunement d'ascenseur.  La plantation des arbres fruitiers seront étendus dans toutes provinces. Les arbres fruitiers plutôt que les arbres d'ornement. Mbanza Nzambi redeviendra le vrai jardin d'Eden. Les Kongo doivent manger à leur faim les produits de terres de Mvuluzi Kimbangu Diantungunua.

La situation actuelle de la faim en RDC est toujours aussi alarmante. 27,3 millions de Congolais font face à une insécurité alimentaire aiguë élevée, selon des chiffres publiés par le Programme alimentaire mondial (PAM). À Kinshasa par exemple, plus de 1,5 million de personnes affichent un besoin d’assistance humanitaire, selon les données récoltées entre février et juillet 2021. Les communes de Masina, Matete, Ndijli, Ngaba et Ngaliema sont particulièrement touchées. Dans les autres zones urbaines, les communes de Bumbu et Kimbanseke à Kinshasa et les villes de Kindu, Beni, Kananga, Kalemie, Mbuji Mayi, Uvira et Gemena sont également en situation de crise. Et Tshilombo Tshintuntu Tshifuea dépense 250 millions de $ pour ses 100 voyages inutiles. Les députés godillots et corrompus  ont 500 Jeep 4x4 neuves...les détournements sont en cascade avec ce régime d'imposture, d'usurpation et d'occupation. Tous les politicailleurs ventriotes sont des mafieux, au Kongo rien ne changera sans Mvuluzi Kimbangu Diantungunua, l'étendard du Kongo. Les Bana Kongo, Bana  Bilaka, Bana Elongo sont de Babesi Ya "COOPS" ! 

Les spéculateurs et autres commerçant mafieux habitués à faire de la raréfaction des produits, pour mieux vendre au prix élevé, seront tenus à l'œil ! L'agriculture sera industrielle sans produits chimiques. La Banque agricole va octroyer des crédits aux fermiers. Dans les 9 provinces, des crédits agricoles seront implantés. Les éleveurs vont élever tous les animaux comestibles sauf le porc ! Au delà, de la pêche dans le fleuve Kongo, nos lacs et rivières. La pisciculture industrielle sera encouragé.

A suivre ! 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 8 août 2021

Diaspora Patriotique Kongo: "Pas d'unité dans le Tshangatshanga" Ikala Songa Nzila!

Diaspora Patriotique Kongo: "Pas d'unité dans le Tshangatshanga" Ikala Songa Nzila!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Ikala Songa Nzila.jpg, août 2021

La diaspora patriotique Kongo est victime des infiltrations et trahisons. Faux combattants, faux résistants et faux patriotes écument cette diaspora. L'épée de Damoclès a coupé la tête d'Honoré Ngbanda de l'Apareco. Les Aparecosistes se battent encore pour occuper le siège. Le seul bateau debout est celui de combat spirituel avec Mvulunzi Kimbangu Diantugunua et les ancêtres Kongo.



freddy-mulongo-djino-hill

Bravo à Djino Hill depuis les Etats-Unis avec 6 heures de décalage d'horaire avec Paris, pour ses deux émissions le mercredi et samedi, sur le bilan de la diaspora patriotique avec pour invité: Ikala Likulu Songa Nzila Ya Kimbangu Diantungunua, la voix étouffée de la diaspora patriotique kongolaise. Le commandant de bord du bateau spirituel de la libération de la RDC. 

A Réveil FM International, nous n'utilisons plus le terme combattants dans la diaspora, cela rappelle les Combattants écervelés  de l'Udps sous les manguiers à Limeté, habitués à injurier tout le monde. Mbuta Ikala Songa Nzila a raison: "En 2011, la résistance patriotique a vu son nombre gonflé par mille. Il s'est avéré que les soi-disant Combattants de 2011 sont des traîtres, accompagnateurs et facilitateurs de l'occupation génocidaire des sanguinaires extrémistes tueurs avec leurs fameux leaders politiques traîtres.

Les Combattants ne sont ni Résistants ni Patriotes ! Les Combattants s'étaient camouflés dans la résistance patriotique pour amener Etienne Tshisekedi wa Mulumba au pouvoir. Or le sphinx de Limeté souffrait d'Alzheimer. Cela a été caché au peuple congolais. Etienne Tshisekedi souffrait des troubles de la mémoire ou amnésie, des troubles du langage ou aphasies, des troubles de la reconnaissance ou agnosies, des troubles d'humeur et du comportement, il avait de difficulté à exécuter certaines tâches...

freddy-mulongo-ikala-songa-nzila

Le 18 décembre 2011, Etienne Tshisekedi  dans sa paillotte de sa résidence de Limeté déclarait devant les journalistes: « Je vous demande de garder votre calme et votre sérénité, parce que quelqu’un qui est vainqueur ne s’agite pas, ne se trouble pas. Au contraire, il reste serein. Quant aux fauteurs en eau trouble, à commencer par Monsieur Kabila, je vous demande, à vous tous, de rechercher ce monsieur partout où il est dans le territoire national et de me l’amener ici vivant. Celui qui m’amènera Kabila ici ligoté, aura une récompense très importante. De même, le gouvernement de monsieur Kabila est démis depuis ce jour. Les départements ministériels seront dirigés par des secrétaires généraux jusqu’à nouvel ordre. Officiers, sous-officiers, caporaux et soldats de l’armée nationale congolaise, je vous enjoint de n’obéir qu’à l’autorité légitime. La police nationale souveraine, vous ferez de même ». A la diaspora, il dira "Bolala Pongi Ya Ba Bébés ".

La diaspora avait cotisé pour l'impérium ! Jusqu'à son décès Etienne Tshisekedi n'a jamais donné un mot d'ordre et l'argent de l'impérium, personne n'est au courant de la somme d'argent perçues.  

L'erreur de la diaspora patriotique est d'avoir accepté les infiltrations en sein de la politicaillerie congolaise: Jean Paul Moka Ngolo Pati, l'enfarineur  avec son mouvement bleu;  Christian Malanga, un faussaire porté à bras le corps des petits journaleux de la coterie Bandundu, le Général Faustin Munene, qui a récupéré l'Armée de Résistance Populaire-ARP, sans aucune action sur terrain. Les combattants ont ouvert les bras à Moïse Katumbi Chapwe, mais surtout Tshilombo Tshintuntu, qui négociait en catimini avec le régime d'Alias Kabila à Ibiza, Venise, Paris, Bruxelles et Kinshasa. Il était question qu'il soit nommé Premier ministre, après Samy Badibanga et Bruno Tshibala, deux membres de l'Udps. Coup de bole, malgré  ses 15%, Tshilombo a bénéficié d'une nomination électorale après son odieux deal contre le peuple congolais. Il règne mais ne dirige et ne gouverne rien. Il est marionnette et pantin. 

A part des marches où l'on chante : Zonga Sima, quel est le bilan de la diaspora patriotique Kongolaise ? Même mpese ya pamba akufi te ! Et pourtant, nombreux ont perdu leur boulot, des mariages se sont disloqués à cause du combat...ceux qui eu la malchance d'investir pour la libération du Congo ont tout perdu. 

L'épée de Damoclès a coupé la tête d'honorer Ngbanda Nzambo Ko Atumba, père de la résistance congolaise au Maroc. Personne ne pose la question qui l'a tué ? Mais tout le monde veut son siège de président de l'Apareco !  Les Aparecosistes fouettent la honte à tout le monde. Les résistants patriotes de l'Apareco se retrouvent devant la justice française. Elle met tout le monde dos à dos, le statut  de leur asbl parle d'absence ou d'empêchement, la justice française a estimé que la mort d'Honoré Ngbanda n'est ni l'un ni l'autre.  On apprend que l'autre Apareco veut faire de la politique avec le régime d'imposture de Tshilombo. L'ancien conseiller Zaki a déjà pondu son Bepareco. Honoré Ngbanda aura travaillé en vain. L'Apareco fut-il un conglomérat des aventuriers ? Où en est-on avec la fameuse cinquième colonne ? Lorsque ceux qui se disaient "Na Se Ya Mayi" se traînent en justice, quelle honte !

Où sont les "Bana Congo", qui était dirigé par un quatuor de choc : Henri Muke, Samson Cipayi Mukuta, Aubin Kikonka et Didier Ramazani ? Tous ces vendus corrompus sont à la mangeoire de Tshilombo. Trouble-fête pour les uns, patriotes déterminés pour les autres, les 'Bana Congo' ne laissaient personne indifférente sur leur passage. Ce petit noyau de jeunes Bruxellois, pour la plupart, avait surgi du néant lors des manifestations qui avaient ébranlé la diaspora à Bruxelles, après la chute de la ville congolaise de Bukavu, œuvre du général Nkundabatware et de son compère le colonel Jules Mutebusi" le mercredi 2 juin 2004. Le pasteur Epaphras, animateur hors pair,  très suivi à Bruxelles,  est mort dans un dénuement, abandonné par Tshilombo qu'il avait rejoint à la mangeoire. Mama Likembe, animatrice a disparu de la circulation.  Gagnée par la coterie tribale,elle a perdu toute crédibilité.    

Le 3 décembre 2020, Martin Sali dévoilait à Kinshasa,  le plan de soutien de RCK à Tshilombo sur le plateau du plus tshilomboïste de tous, christian Bosembe.   Le RCK devient un parti politique pour soutenir Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, voleur de destin du peuple congolais. Le RDC appartient-il à Martin Sali ? Ses va- et Vient à Kinshasa pour servir Tshilombo fait qu'il a perdu toute crédibilité ?  Ngando le crocodile,  qui avait dessiné le logo de RCK, carte de la RDC avec un poing levé, qui voulait une présidence tournante doit se sentir désabuser. On voit sur Facebook les images de Michel Ndofula Tungasu Buko Nsingi, l'un des hauts parleurs du RCK, dans une plantation de Mokali entrain d'expliquer la culture vivrière. Le Congo est-il libéré de l'occupation ? Le rôle d'un résistant combattant est-il de planter des patates douces dans un pays sous occupation ?   Collabo et traîtresse, u chaudron de la mangeoire de Denise Nyakeru, de la compagne de Tshilombo,  Myriam Chouchuna Kibilu, qui a trahi le combat de la diaspora congolaise pour des intérêts mesquins et égoïstes...Buzobérie outrancière, l'effrontée nargue la diaspora patriotique. La fille de course de Nyakeru se croit arriver, pauvre fifille !

BA VERITES sur Complot, Déstabilisation na lnfiltration Oyo ezo BOMA na Diaspora Congolaise... © EVEIL PATRIOTIQUE - USA Maitre Djino Will
DISPORA: Le temps de la réconciliation, mais le torchon brûle encoredans LA RESISTANCE © EVEIL PATRIOTIQUE - USA Maitre Djino Will

 

Des traîtres, collabos et infiltrés se ramassent à la pelle. Ceux qui ont trahi le combat de libération du Congo sont nombreux. Pour avoir contribué à étouffer le combat de libération, Mbuta Ikala Likumu Songa Nzila refuse "L'unité de Tshangatshanga" ! Le "Mbondo" doit désormais être mis à contribution pour l'unité dans la diaspora patriotique Kongo. Il faut boire le "Mbondo" et prendre l'engagement de ne pas trahir ni le Kongo ni le peuple du Kongo ! 

freddy-mulongo-bana-bilaka-kimbangu-diantungunua

Pour  Ikala Likumu Songa Nzila, la libération est le fruit du combat spirituel. 

1. CE QUE NOUS KONGO DEVONS FAIRE 

Réconcilions-nous avec notre Dieu incréé NZAMBI MPUNGU, NJAKOMBA, MUNGU, NVIDI Mukulu, WAMBA Wa MPUNGU Tulendo Dezo et réhabilitons-nous avec nos Ancêtres. 

• Pour purifier le pays de ces déchets toxiques spirituels reçus des doctrines occidentales, IL EST IMPÉRATIVEMENT RECOMMANDÉ AUX KONGOLAIS DE LIVRER UNE VÉRITABLE GUERRE SPIRITUELLE SANS PARDON.

• Une guerre spirituelle d’échelon mondial dans laquelle le Kongo devra faire face aux rayonnements mystiques des confréries des sociétés secrètes et spiritualités étrangères implantées sur son territoire. 

Il s’agit ici d’une guerre spirituelle contre les principautés du monde des ténèbres qui sont venus nous coloniser et qui ont pris l’âme Kongolaise en otage.

• Notre élite devra travailler en parfaite collaboration avec les élus car nous sommes en une guerre spirituelle et non classique. 

• Ne faites surtout pas confiance aux médailles, certificats ou degrés obtenus de la part de nos bourreaux.  

• LE KONGO DOIT DEVENIR UN ÉTAT LIBRE ET SOUVERAIN. 

• Nous devons d’abord récupérer notre livret parcellaire puis après on pourra parler du pouvoir. 

• J’insiste sur ce point parce que vous ne savez pas encore le type de pouvoir que le Tout Puissant va établir dans son Jardin qu’est le Kongo. 

• Cela ne sera pas comme le pouvoir établie à  l’époque coloniale ou néocoloniale.    

NOUS RETOURNERONS AU TYPE DE POUVOIR ÉTABLI AVANT LE 3 MAI 1491 OÙ LE TOUT PUISSANT SERA EN COMMUNICATION SPIRITUELLE AVEC NOS DIRIGEANTS.

• Le Pouvoir où la Force Interplanétaire pour l’Afrique, notre armée invisible, sera toujours en première ligne devant notre armée nationale.  

• Le pouvoir qui va bâtir la nation et valoriser la dignité du peuple Kongolais.  

• Le pouvoir qui va guérir notre âme et nous donner le plaisir de vivre sur terre.  

• Pas ce type de pouvoir qui font circuler certains autour des chancelleries  étrangères.

freddy-mulongo-centenaire-1

2. ÉVEIL SPIRITUEL POUR LA LIBÉRATION TOTALE DU KONGO 

Je voudrais m’adresser aux Africains en général et plus  particulièrement aux Kongolais.

Nombreux parmi vous s’efforcent à lutter pour qu’un jour les pays d’Afrique deviennent  réellement indépendants et souverains. 

Des voies pour y arriver sont multiples : par les armes, la politique et diplomatie ou par la prière. 

Mais la chose la plus importante dans cette lutte est la coordination des activités, aussi et surtout marcher de pair avec les élus qui ont eu la mission de la part du Tout Puissant le Dieu de nos Ancêtres de  libérer notre continent par notre pays le Kongo. 

Nous luttons pour le Kongo, le pays que nous ont laissé nos Ancêtres, mais en réalité ce pays n’est pas sous notre contrôle depuis maintenant 500 ans.  

Cette situation est semblable au cas d’une personne qui construit sa maison dans une parcelle qu’elle n’a jamais vu le livret parcellaire. 

Ce n’est pas l’Etat qui le garde mais plutôt nos bourreaux qui sont les seuls à apporter toutes modifications là ils veulent et quand ils leurs semblent bon. 

L’Etat n’est là que pour améliorer les décors. 

Ceux qui ont choisi la voie de la politique et la diplomatie  finissent leurs courses dans les bureaux de nos bourreaux.  

Nous les savons tous qu’en Afrique, nos dirigeants sont désignés  à l’extérieur et que les élections nationales ne sont que la mascarade pour que la musique de la démocratie se fasse bien entendre. 

Ceux qui ont choisi les armes s’alimentent  auprès de nos bourreaux. 

La bonne marchandise est livrée à la marionnette qui a  juré de ne garantir fidèlement que les intérêts de la métropole.  

Ceux qui se mettent à  genoux jours et nuits afin de prier pour nos pays n’arrivent pas  à satisfaction simplement parce que les voies que nos bourreaux ont aménagées pour nos prières à notre Dieu n’aboutissent malheureusement que dans le néant. 

En contrepartie nos églises reçoivent le  financement de nos bourreaux. 

Pour parvenir à nous libérer, nous devons bien analyser comment ils ont réussi à nous  prendre dans leurs pièges et aussi avoir des élus à la taille de Moïse pour les Israéliens. 

Nous pensons que pour pouvoir identifier le Kongo comme une demeure nous appartenant, la première chose à faire est de récupérer spirituellement notre livret parcellaire puis matériellement par la voie de la diplomatie. 

Voici maintenant la vraie histoire du Kongo et la démonstration sur comment les ténèbres ont pris domicile dans notre pays, contrôlant désormais  notre âme. En outre je préconise la solution, ce qui doit être fait pour que la lumière vienne prendre place. 

Les ténèbres sont à la base de notre souffrance et nous conduisent à notre extinction.

• TRANSFIGURATION DU KONGO

• LE KONGO EST SOUS L'EMPRISE DES DÉMONS !

Bien que le mal ait atteint la terre il y a plus de 3500 ans avec la descente des anges déchus ; Dieu s’est réservé une partie. 

Au Kongo, le pouvoir était sous contrôle direct du Tout Puissant NZAMBI MPUNGU jusqu'à l’époque du Roi Nzinga Nkuvu au XVème siècle.  

Nzinga Nkuvu était en communication parfaite avec le Divin Nzambi Mpungu, Njakomba, Mungu, Nvidi Mukulu, Wamba Wa Mpungu Tulendo Dezo, dans toutes nos langues, et aussi avec les Grands Esprits Kongo. 

IL A PERDU SON CONTACT SPIRITUEL LE 3 MAI 1491 SUITE AUX PRATIQUES MAGIQUES.  

À cette date Nzinga Nkuvu fut BAPTISÉ au  catholicisme sous nom de Jean Ier du Kongo (portugais: João Ier). 

À la mort du roi Nzinga Nkuvu, son fils Alfonso Ier  le succéda. 

Voyant dans le CHRISTIANISME un moyen de moderniser son pays, celui-ci encourageant les BAPTÊMES et Accueillir des JÉSUITES qui ouvrirent une école pour 600 élèves. 

Ces derniers devraient apprendre les maths, Sciences Physiques et surtout la Théologie.   

Il  confia son fils Lukeni Lua Nzinga (Kanamobembo) au Vatican et celui-ci deviendra le premier évêque africain de l'histoire de l’Eglise catholique moderne sous le nom de Henrique (Don Eric). 

Après le baptême du Roi Nzinga Nkuvu, la majorité des rois qui le suivirent devinrent des Chevaliers des ordres étrangers. 

Alvare II ( Nimi a Nkanga) par exemple fut un Mani kongo du Royaume du Kongo de mars 1587 à 1614 et  fut fait Chevalier de l’Ordre Portugais du Christ le 10 mars 1609.  

Par ces gestes, les dieux ÉTRANGERS ENTRÈRENT OFFICIELLEMENT DANS NOTRE PAYS. 

Chemin faisant, nos Rois ont TOURNÉ LEURS DOS À NZAMBI MPUNGU pour SE CONFIER et entrainer TOUTE LA NATION aux dieux étrangers.  

Leurs armoiries et drapeaux venaient de l’étranger. 

Spirituellement NOUS AVONS COUPÉS TOUT CONTACT avec LE DIEU DE NOS ANCÊTRES, c’est pourquoi en 1885 nos bourreaux ont facilement confisqué notre livret parcellaire dans l’acte signé à la conférence de Berlin. 

En effet, à l'acquisition du Congo-Belge par Léopold II à la Conférence de Berlin, les premiers expatriés venus au Congo pour sa mise en valeur, au bénéfice de l'Occident, n'étaient pas des Belges, c'était des agents recrutés surtout de la Grande Bretagne et de la Scandinavie.  

La plupart de ces précurseurs des colons furent britanniques, comme Henry Morton Stanley, suédois, norvégiens, danois et allemands.  

Ces personnalités étaient recommandées au Roi des Belges par l'Establishment des confréries des sociétés secrètes, des sciences occultes. 

Pour mémoire, ce sont les Francs-Maçons qui étaient les plus nombreux. Et pour quels objectifs ? Là est toute la grande question !

freddy-mulongo-mvulunzi-kimbangu

3. PRÉPAREZ-VOUS POUR CE CHANGEMENT MONDIAL ET ÉVÉNEMENT APOCALYPTIQUE TANT ATTENDUE ...

ET APRÈS...UN NOUVEAU KONGO NAÎTRA !

• KONGO YA SIKA - ÉTAT DIVIN DU KONGO - KONGO MBANZA NZAMBI

• MPOKÉ DE BAKOLO KONGO : « Organe Suprême KONGO »

NOM DE PAYS: Kongo - Mbanza Nzambi (État Divin du Kongo) 

Langues Officielles : Lingala et Ki Kongo 

• Religion d'État Divin Kongo : 

« KINTUADI KIA BANDOMBE »; tous unis derrière notre Rédempteur Libérateur Sauveur Mvuluzi Tata KIMBANGU DIANTUNGUNUA.

• MONNAIE: Makuta - Nzibu 

HYMNE NATIONAL: « TELEMA KONGO » en Lingala et Kikongo 

• DEVISE : BOMOKO - BOSEMBO - MISALA.

• EMBLÈME: Tête de Léopard, rameau et Flèche; entourant la tête du Léopard au dessus de devises gravées sur les 3 pierres.

• DRAPEAU : 

Tricolore avec « ROUGE -VERT - JAUNE » toutes en verticales et 9 petits triangles au dessus d’Étoile d’Orée et la lettre « K » au centre, milieu de l’étoile d’Orée.

Tous sur une grande Natte blanche représentant l’Eau qui entoure le Jardin Divin Kongo - Kinshasa.

• LA POLITIQUE ET LA SPIRITUALITÉ VONT DE PAIRES.

Au Kongo ya Sika; la politique ne se fera plus avec des croyances et spiritualité Étrangères, ni aller circuler dans les chancelleries étrangères pour avoir le pouvoir de diriger...

• Maintenant c’est le Pouvoir qui donnera le Peuple Kongo le plaisir de vivre ici-bas.

• Le Pouvoir qui vas bâtir l’Âme Kongo et rendre l’honneur, la dignité de l’homme et femme Kongo.

la politique avec une indépendance spirituelle ancestrale Kongo; c’est la bonne politique pour gouverner; dont Pouvoirs aux Chefs des Terres Kongo.

 • La Spiritualité Ancestrale KIMBANGU DIANTUNGUNUA c’est notre Spiritualité Ancestrale Kongo depuis le début de l’humanité; et c’est la première spiritualité ancestrale Kongo qui avait commencée cette planète Terre; aujourd’hui bafouée étouffée et saboter par les envahisseurs colons missionnaires catholiques et occidentaux. 

• Notre Spiritualité Ancestrale nous conduira à l’indépendance totale, on aura KIMPWANZA DIZOLE et conduira le Peuples du Kongo dans la Paix, Prospérité et développement. 

• La Spiritualité Ancestrale KIMBANGU DIANTUNGUNUA encadrera les Élus de la Promesse Divine pour mieux diriger et gouverner Kongo ya Sika sous la Spiritualité Ancestrale Kongo; Kongo Jardin Divin, la Terre Sainte Kongo Mbanza - Nzambi, Kongo État Divin. 

ON AURA 27 MINISTÈRES ET LEURS SECRÉTARIATS GÉNÉRAUX 

• NOUS RETOURNONS AVEC NOS NEUFS (9) PROVINCES ET NOS DISTRICTS D’AVANT !

1• Province de Kinshasa ( Capitale) 

2• Province de Bandundu 

3• Province de Bas Kongo 

4• Province de l’Équateur Mambenga 

5• Province de Haut Kongo Kisangani 

6• Province de Kasai Kananga 

7• Province de Kasai Mbuji Mayi 

8• Province du Katanga 

9• Province du Kivu 

POUVOIR EXÉCUTIF 

ORGANE SUPRÊME  « MPOKÉ DE BAKOLO KONGO » 

• Mpoké de Bakolo Kongo est l’organe Suprême qui dirigera et contrôlera tous les pouvoirs de Kongo ya Sika. 

• Les Enfants de la Promesse Divine ; Bana ya Elonga ya KIMBANGU DIANTUNGUNUA, Ntotila, quelques Chefs Spirituels des Églises des Noires, les Grands Chefs Coutumiers Kongo, les initiés Bana Bilaka ya KIMBANGU DIANTUNGUNUA , les descendants de Mama KIMPAVITA, de MPADI BUKA MAKENGO NSUKA, de NZINGA NKUWU, de KUKUPEMBA... siégeront ensembles dans cet organe Suprême qui sera très spirituel.

POUVOIR LÉGISLATIVE 

• Mbondo sera l’outil de sincérité et Mbondo sera aussi comme témoin devant le Tout Puissant Incréé Nzambi Mpungu Tulendo Njakomba ; et à chaque prise de Pouvoir et responsabilité dans les affaires d’état. Tous futurs dirigeants, juristes , médecins, enseignants et autres encadreurs ... vont admettre de prendre Mbondo pour la garantie Divine KIMBANGU DIANTUNGUNUA.

• Prêter serment et boire du Mbondo pour prouver vôtre sincérité, et confirmer votre crédibilité divine et amour patriotique .

• Fin de Partis Politiques au Kongo. 

Il n’y aura plus des ligablo politiques, fini les partis politiques marionnettes pions du système impérialisme.

• La politique future se ferait dans nos bases Ancestrales : villages, Groupements, Collectivités, Territoires, et districts...pour être élu à partir des nos bases Ancestrales.

• Contactez vos chefs coutumiers pour s’enregistrer, et être Élu là-bas dans nos propres villages qui sont nos bases Ancestrales.

• Les fils et filles Kongo voudront faire de la vraie politique dans l’avenir; ils iront dans leurs villages d’origines commencer votre bénévolat daider votre population locale; c’est à partir de leurs bases Ancestrale ; qu’ils vont s’enregistrer légalement auprès de leurs bureaux de localités comme volontaire pour servir le peuple et Nation Kongo. 

• ÉCOLE DE FORMATION KI - MUNTU :

Ki Muntu prendra place pour le Civisme, Patriotisme et la Spiritualité Kongo. 

Formerais les futurs cadres et responsables , les leaders d’opinions, politiciens, cadres de la nouvelle société Kongo, artistes musiciens, artistes peintres, sculpteurs, dessinateurs, comédiens...

• Fermeture légale de toutes les églises, mosquées, temples bouddhistes, Kabbalah, loges maçonnique... tous temples sataniques et croyances étrangères seront fermés éradiqués au Kongo de KIMBANGU DIANTUNGUNUA. 

• Interdiction Légale de construire une quelconque église, loges maçonnique, mosquée ou tout autres temples non KIMBANGU DIANTUNGUNUA sur toute l’entendue du Kongo; et strictement interdites d’introduire un quelconque désordre spirituel, d’importer des spiritualités étrangères au Kongo Terre Promise - Kongo Mbanza Nzambi - État Divin du Kongo.

• POUVOIR JUDICIAIRE : 

Introduction de « MBONDO » comme instrument du Ministère de la Justice Kongo. 

Rénovation de système de communication et logistique pour le ministère de la Justice.

• Restructuration de l’appareil judiciaire Kongo et construction des nouveaux domaines carcéraux les prisons avec les domaines agricoles et industriels pour faire travailler les prisonniers là-bas.

• ÉDUCATION NATIONALE : 

Ministère de l’Education Nationale sera dirigé qu’à nos langues Ancestrales Kongo : 

Lingala et ki Kongo; et Gratuité frais scolaire pour tous Enfants Kongo de 3 à 12 ans.

• Construire des nouveaux bâtiments scolaires modernes et des nouveaux universités Purement Africains. Des bâtiments académiques pour nos écoles et universités 

SANTÉ et AMBULANCE NATIONALE : 

Santé pour tous, rénovations de tous les hôpitaux et bâtiments hospitaliers, de les équipées et de moderniser tous les hôpitaux Kongo.

• Revalorisation de la Médecine traditionnelle Kongo et légalisation de Pharmacopée Kongo; soins médicaux seront gratuits pour Tous Citoyens Kongo porteur de sa Carte d'identité nationale et sa carte d'Assurance Maladie Kongo. 

• Construction de nouveaux établissements hospitaliers et réhabilitation de tous les bâtiments d’hôpitaux du Kongo.

• Ambulance Nationale Kongo et service de secours pompiers service incendie seront activés 24/24 et 7/7 pour sauver des vies de la population Kongo. 

Logistique moderne pour ce secteur

SÉCURITÉ SOCIALE 

• Tous citoyens Kongo aura son numéro d’enregistrement de sécurité sociale avec une Carte de sécurité sociale sera introduite pour assister et faciliter l’administration et la population Kongo.

• Introduction de DROITS SOCIAUX et droits aux logements sociaux pour les peuples du Kongo.

• Activer l’Aide financière Mensuelle à tous nos pensionnés, anciens combattants, Veuves militaires, veuves policiers, nos Vieux Papa et mamans, les Vieillards Kongo.

• INSS : Institut National de Sécurité Social, doit être restructuré parce que c’est depuis des décennies que INSS est absent, inactif au Kongo. 

• Restructuration d’organe de la Sécurité Sociale est primordiale et nécessaire pour la population Kongo.

• Réintroduction des CARTES AYANTS-DROITS pour les fonctionnaires de l’état, anciens combattants, armée et la police nationale...

• KO.BO.FO : Kongo Border Force.

Immigration et Force Spéciale des Frontières Kongo

• Modernisation et restructuration de services de l’immigration et frontières.

Force spéciale des Frontières Kongo sera opérationnel, 24/24 et 7/7 non stop partout sur l’étendue du territoire 24/24h à la protection, contrôlée tous étrangers et sécurisations de toutes les frontières Kongo. 

« LA DÉFENSE NATIONALE ET LA SOUVERAINETÉ » 

• La Défense nationale et l’intégralité Souvairaine Kongo sera aux bon soins et aux mains de nos Grands Esprits Kongo et leur Armée Céleste invisible et interplanétaire ».

• Mampinga Nationale Kongo: M.K.K. Mampinga ya Kongo ya KONGO ya KIMBANGU serai toujours en deuxième position, derrière l’Armée Céleste Invisible Interplanétaire.

 • ARMÉE NATIONALE KONGO : 

M.K.K. Mampinga ya Kongo ya KIMBANGU en sigle.

Ba Kengeli MABELE ya NZAMBI MPUNGU

• POLICE Nationale Kongo : BAKANGI 

Division MAKESA ; Division SINZILI; Division KUFA PONA KONGO DIA NTOTILA 

• AGRICULTURE ET PÊCHERIE NATIONALE KONGO. 

Développer l’Agriculture sur toute l’étendue territoriale Kongo; assister nos agriculteurs avec les engins agricoles pour faciliter la production et atteindre le niveau d’autosuffisance nationale et promouvoir la pêche industrielle dans nos rivières, nos Lacs, nos ruisseaux, fleuve et l’océan Atlantique. 

• Une Coopérative Bancaire sera créée et installée partout sur l’étendue territoire pour aider les agriculteurs dans leurs besoins utiles pour leurs plantations.

• Agriculture et élevage sera OBLIGATOIRE pour tous Autochtones Kongo. 

• COOPÉRATION INTERNATIONALE BILATÉRALE. 

Kongo ya Sika renouera une NOUVELLE ALLIANCE SINCÈRE ET HONNÊTE avec tous les pays du monde sans exception.

• Toutes les chancelleries étrangères basées au Kongo Kinshasa doivent fermer leurs Ambassades au plus vite possible et de quitter la Terre de Mvuluzi Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA avant qu’il soit tard pour vous sauver !

• Kongo Mboka Esantu: Il y auras aura que 4 AMBASSADES au Kongo ya Sika. 

• Quatre (4) Continents et quatre (4) ambassades.

• Une (1) Chancellerie pour chaque continent représentatif au Kongo de nos ancêtres KIMBANGU DIANTUNGUNUA. 

• Quatre Coins Cardinaux: Est, Ouest, Nord, Sud.

• Quatre (4) Races: Noire, Rouge, Jaune, Blanche. 

NOUVELLE ALLIANCE SINCÈRE ET HONNÊTE AVEC TOUS PAYS.

• Kongo ya Sika ne sera plus un pays membre de leur système diabolique d’impérialisme : 

ONU, OMS, FMI, FRANCOPHONIE, UNESCO, UNICEF, BANQUE MONDIALE, G20, FAO, OTAN, CPI...

• Fin des Coopérations militaires au Kongo ya Sika; le Nouveau Kongo n’aura pas des coopérations militaires avec d’autres pays. 

• État Divin Kongo a une grande et puissante Armée du monde; Armée Céleste Invisible interplanétaire.

Il ne cherchera plus d’aide militaires ailleurs dans cette planète Terre.

• Kongo- Mbanza Nzambi sera sous contrôle du Divin Nzambi Mpungu Tulendo Njakomba le Dieu Nzambi de nos ancêtres Kongo et Noirs; et aura la protection totale Divine.

• FONDATION HUMANITAIRE SUNGA KONGO 

• Seule ONG Nationale Kongo : SUNGA KONGO S.K. 

• Fini tous les ONG fictives au Kongo, SK Sunga Kongo répertorieras toutes les Organisations Non Gouvernementales basées au Kongo Kinshasa, et prendra contrôle de toutes ces ONG installer au Kongo. 

LE PLUS GRAND CHANTIER DU MONDE

Le plus grand chantier du monde :

• Construire des Routes, les autoroutes, chemin de fer, transport public, aéroports, ports fluviaux, transport fluvial, maritimes, transport aérien, tramway, logements sociaux et administratifs, centre de rééducations et de réinsertions, maisons pénitentiaires.

• La reconstruction du Grand Kongo sera le plus grand Chantier du monde; avec un service de 24h/24, et 7/7 avec un Système Rotation, Roulement de services par heures. 

NB: PRÉPAREZ-VOUS AU GRAND CHANGEMENT MONDIAL ET À L’ACCESSION AU KONGO YA SIKA - KONGO YA MOBIKISI MVULUZI NA BISO TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA 999-K8 !!!

Projet de Société pour État Divin du Kongo, Kongo Mbanza Nzambi qui sera dirigé et gouverné par la Spiritualité Ancestrales BANTU-KONGO; une Religion d’État Kongo pour reconstruire spirituellement notre paradis terrestre Kongo, terre Promise et Restaurer l’autorité Divine KIMBANGU DIANTUNGUNUA bafouée depuis des Siècles. 

• Feuille de Route recommander spirituellement pour les Enfants des Promesses Divines 

LES ENFANTS DES PROMESSES DIVINE - BANA ELONGA YA KIMBANGU DIANTUNGUNUA. 

Nkembo nkembo nkembo ya Tata Mpungu Etambola Mokili mobimba !

MUANA ELONGA 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 4 juin 2021

Congolité: Les 100% de Songa Nzila Ikala rien n'avoir avec l'étriqué Noël Tshiani!

Congolité: Les 100% de Songa Nzila Ikala "Petit piment" rien n'avoir avec l'étriqué Noël Tshiani!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Bana Bilaka Kimbangu Diantungunua.jpg, juin 2021

Depuis 37 ans, les Congolais de la RDC n'ont plus de carte d'identité nationale. Le dernier recensement date de 1984. Le Zaïre a connu un coup d'état en 1997 par le Rwanda avec l'Afdl comme cheval de Troie. La congolité de Noël Tshiani est celle des belligérants qui ont pris des armes contre le Zaïre. Songa Nzila Ikala "Petit piment" ne soutient pas l'étriqué Tshiani, le tribalo-ethnique.

freddy-mulongo-ikala-songa-nzila

La congolité de Noël Tshiani est étriquée et frise l'exclusion, la xénophobie et le racisme. Tshiani, un politicailleur-ventriote, qui a toute sa vie travaillé pour son ventre et  système d'oppression capitalistique à la Banque Mondiale qui saigne les pays pauvres. Un congolo-étasunien qui a la nationalité américaine et prendre les Congolais pour des Zozos et prône une congolité à mille vitesses, sans dénoncer Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, l'imposteur et usurpateur aui trône par défi, sans légitimité dont les parents viennent de l'Angola. Le papa d'Etienne Tshisekedi qui résidait à Ngiri-Ngiri, qui est enterré au cimetière de Kintambo est un Angolais. Sa mère, Marthe Kasalu Jibikila vient de l'Angola également. 

Si le dernier recensement de la population zaïroise date de 1984, la République du Zaïre a connu un coup d'état en 1997 avec une agression Ougando-Burundo-Rwandaise, dont l'AFDL n'aura été que le cheval de Troie. Les 100% congolais de Songa Nzila Ikala n'a rien avoir avec une congolité confusionniste  de Noël Tshiani, qui ne remet pas en cause l'accord  de cessez-le feu des belligérants de Lusaka.  Comme le dit si bien, Olivier Kamitatu, ancien cadre du Mouvement de libération du Congo (MLC), ancien président de l'Assemblée nationale et ministre honoraire du Plan, qui n'a jamais pensé doter les Congolais d'une carte d'identité nationale: "Une communauté avait pris les armes pour revendiquer, de manière très ferme, son appartenance à la communauté nationale. "Et nous avons décidé, de commun accord, à Lusaka, en juillet 1999, que tous ceux qui seraient Congolais devraient appartenir, à défaut d'être nés au Congo, d'être de père congolais ou de mère congolaise, à une des communautés qui composent le Congo en 1960". Le girouette politique, Olivier Kamitatu, poursuit que cet accord de cessez-le-feu donne également des dispositions de la nationalité arrachée de haute lutte. " C'était retransmis dans la Constitution de la transition de 2002 à 2005, et repris dans la Constitution du 18 février 2006 adoptée par 85% des Congolais ". Une armée des brassages et mixages des soudards infiltrés, des généraux Ougandais, Rwandais et Burundais qui sont dans les Fardc, c'est parce qu'il fallait la paix ?

Songa Nzila Ikala "Petit piment" est dans la dénonciation patriotique contrairement à Noël Tshiani, un profito-situationniste. Lorsqu'il écrit sur sa page Facebook: "Deux tribus ont été ajoutées en RDC: les Banyamulenge et les Né Kongo", c'est pour encourager chacun à s'approprier ses origines. Il faut quitter le chemin tortueux de la fausseté. On est Rwandais, pas Munyamulenge qui est une colline, qui ne peut jamais engendrer. De même on est Mundibu, Muyombe, Muntandu, Musigombe...Pas Né-Kongo, terme ambiguë pour les Angolais assimilés Kongolais ! 

Lorsque Songa Nzila Ikala "Petit piment" signe "Kongolité": Mon père Ikala Isekalifese est 100% Kongolais et ma mère Ndjoli Nsombo Esengwa est 100% Kongolaise !  Je suis originaire de Béfalé-Mompono et Monkoto-Wenge ! Je suis Muana  Boende Ngongo, province de la Tshuapa, Mongo 100%. 

Défendre la Congolité de Noël Tshiani, c'est défendre la congolité des groupes armés qui avaient tués des Congolais pour s'octroyer la nationalité congolaise. Les  seigneurs de guerre: Azarias Ruberwa, Roger Lumbala, Laurent Nkundabatware,  Jean-Pierre Bemba, Olivier Kamitatu, Thomas Luhaka  Mbusa Nanywisi, Bosco Ntangana...ont contribué à affaiblir le pays.  Doit-on prendre les armes pour réclamer la nationalité congolaise ? 

Nulle part au monde, on distribue la nationalité d'un pays comme du pain. 

Les 100% Kongolais de Songa Nzila "Petit piment" rejoint les valeurs que professent Mvulunzi Kimbangu Diantungunua, sur l'identité noire.

freddy-mulongo-bana-bilaka-kimbangu-diantungunua

L'HOMME NOIR DOIT SE RÉAPPROPRIER SON IDENTITÉ, SON HISTOIRE ET SA GRANDEUR.

Nous sommes le seul peuple sur cette terre qui a rejeté son histoire, ses rites et traditions pour adorer les coutumes et les traditions des autres peuples.

Nous sommes le seul peuple sur cette terre qui se dit intelligent et se croit important lorsqu'il parle la langue des autres, connaît la science des autres et ignore tout de lui-même.

Nous sommes un peuple en perdition qui ne croit en son génie que lorsqu'il est reconnu par les autres.

Nous sommes ce peuple qui accepte ses conditions de vie misérables en espérant l'arrivée imminente d'un sauveur fabriqué par les autres.

Nous sommes ce peuple qui ne pense plus par lui-même , ne mange plus les fruits de sa terre et dénigre systématiquement sa culture pour singer la culture des autres.

Nous sommes ce peuple qui a honte de lui-même.
Nous sommes un peuple sans mémoire. Qui a oublié que l'Afrique est le berceau de l'humanité et la source des mathématiques.

Nous sommes ce peuple qui se replie sur lui-même de peur d'affronter le monde , un monde dans lequel, sa voix ne compte pas.

Pour défendre nos territoires nous comptons sur les soldats des autres.

Pour soigner nos malades nous utilisons les médicaments fabriqués par les autres.

Pour éduquer nos enfants, les manuels scolaires et les livres sont écrits par les autres. Même notre histoire a été réécrite par les autres.

Pour consommer de l'eau potable, nous avons recours aux compagnies des autres alors que nos terres regorgent de sources d'eau pure.

Pour exploiter nos richesses naturelles, nous ne pouvons pas nous passer des autres.

Pour choisir nos dirigeants , il faut venir s'agenouiller chez les autres.

Le problème ce n'est pas l'autre , le problème c'est nous mêmes.

l'Africain doit se réapproprier sa dignité et son identité pour prendre en main son destin.

Les autres se battent pour eux-mêmes. Lorsqu'ils déclenchent une guerre sur nos terres , souvent c'est pour défendre les intérêts de leurs peuples.

Nous sommes le seul peuple sur cette terre qui ne défend pas ses intérêts. Le seul peuple qu'on insulte sans que cela n'émeut personne.

Nous sommes ce peuple qui, pour préserver les privilèges d'une minorité loyaliste entre en guerre civile avec les armes fournies par les autres.

Personne ne fera notre bien malgré nous.
Au crépuscule de sa vie, Nelson Mandela a déclaré que «ce qui se fait pour nous, sans nous, est fait contre nous».

Méditons et arrêtons de nous lamenter, il faut réagir.

freddy-mulongo-zaire

Congolité, il nous faut revenir sur  la Loi n° 1981/002 du 29 juin 1981 sur la nationalité zaïroise comme point de départ ! Ceux qui ont pris les armes contre la République seront déchus de leur nationalité congolaise, acquise frauduleusement. 

EXPOSE DES MOTIFS

La nationalité zaïroise était réglementée jusqu'à ce jour par la loi n°72-002 du 5 janvier 1972. Celle-ci est révisée sur la base des grandes options politiques arrêtées par le Comité Central du Mouvement Populaire de la Révolution, à ;a suite de l'épineuse question posée dans le discours du Président-Fondateur du Mouvement Populaire de la Révolution. Président de la République, à l'ouverture de la session de cet organe le 26 mars 1981, de savoir « qui au Zaïre est Zaïrois et qui ne l'est pas ».

A cet effet, la présente loi précise davantage des principes qui gouvernaient la loi précédente et apporte des innovations de grande importance. Ces innovations portent sur les principes suivants :

1)   la nationalité zaïroise est une et exclusive ;

2)   la reconnaissance à la mère de transmettre également la nationalité zaïroise par filiation ;

3)   l'institution d'une petite et d'une grande naturalisations et l'abandon de la procédure législative au profit de la procédure administrative ;

4)   la perte par option expresse de la qualité de Zaïrois par la Citoyenne qui épouse un étranger ;

5)   le caractère strictement individuel de la demande de la nationalité zaïroise, sauf dans le cas d'adjonction des territoires prévue à l'article 114 alinéa 3 de la Constitution.

1. LA NATIONALITE ZAIROISE EST UNE ET EXCLUSIVE

Ce principes est affirmé à l'article 11 de la Constitution.

Il n'est donc pas permis de detenir la nationalité zaïroise concurrement avec toute autre nationalité.

2. LA TRANSMISSION DE LA NATIONALITE PAR LA MERE

Le « jus sanguines », principe de transmission par filiation, est l'option fondamentale pour l'acquisition de la nationalité.

Il faut noter que jusqu'alors ce principe n'a été appliqué dans le système zaïrois qu'au profit du père. C'est bien là l'héritage colonial qui a privilégié la descendance patrilinéaire sans tenir compte de coutumes matrilinéaires d'une grande partie de la population zaïroise.

En introduisant le principe de la transmission par la nationalité par la mère, la présente loi donne une dimension nationale nouvelle à notre droit de la nationalité.

3. L'INSTITUTION D'UNE PETITE ET D'UNE GRANDE NATURALISATIONS

La distinction entre les deux modes de naturalisation se traduit par la différence dans les conditions qu'il faut réunir pour accéder à l'une ou l'autre naturalisation et dans l'étendue des droits qui y sont attachés.

Ainsi, la petite naturalisation constitue une première étape que doit franchir tout étranger qui sollicite la nationalité zaïroise

Les conditions d'accès à cette naturalisation et les droits auxquels elle donne lieu reflètent le souci de prouver l'allégeance du bénéficiaire à la nation zaïroise

La petite naturalisation peut également être considérée comme une période probatoire pouvant conduire à la grande naturalisation qui, elle, reconnaît au bénéficiaire tous les droits à la seule exception d'exercer les fonctions de Chef de l'Etat.

Contrairement aux dispositions antérieures l'acquisition de la nationalité zaïroise par la naturalisation relève désormais de la compétence réglementaire.

Par cette procédure, le législateur a tenu à restituer à l'Exécutif ses prérogatives d'exécution des lois.

Le Président du Mouvement Populaire de la Révolution, Président de la République, statue désormais par voie d'ordonnance pour accorder la petite et la grande naturalisations.

4. LE PERTE PAR OPTION EXPRESSE DE LAQUALITE DE ZAIROIS PAR LA CITOYENNE QUI EPOUSE UN ETRANGER

La loi n° 72-002 du 5 janvier 1972 en posant le principe de la perte de la nationalité zaïroise par l'effet du mariage, sauf renonciation expresse par la Zaïroise dans les six mois de son mariage ou à la date à laquelle son mari a acquis volontairement la nationalité étrangère, a créé une situation malheureuse dans le chef de certaines Zaïroises, souvent ignorantes de la loi.

Le présente loi a l'avantage, par souci de protection de la Citoyenne Zaïroise, de lui faire conserver sa nationalité sauf si elle y renonce expressément. En outre, aucun délai ne lui est imparti.

5. LE CARACTERE STRICTEMENT INDIVIDUEL DE LA DEMANDE DE LA NATIONALITE

Le principe d'acquisition collective de la nationalité zaïroise est rejeté. En dehors de l'hypothèse d'adjonction des territoires prévue à l'article 114 alinéa 3 de la Constitution, la nationalité zaïroise n'est conférée que sur base d'une demande expresse et individuelle.

Tirant toutes les conséquences de ce principe, la présente loi, outre qu'elle abroge la loi 72-002 du 5 janvier 1972, annule expressément l'article 15 de ladite loi qui accordait collectivement la nationalité zaïroise à certains groupes, d'étrangers établis au Zaïre.

Loi

Le Conseil Législatif a adopté,

Le Président-Fondateur du Mouvement Populaire de la Révolution, Président de la République, promulgue la loi dont la teneur suit :

Section I: Des règles générales

Article 1er:

Il existe une nationalité zaïroise en République du Zaïre

La nationalité zaïroise est une et exclusive. Elle ne peut être détenue concurremment avec une autre nationalité

Article 2:

La nationalité zaïroise est reconnue, s'acquiert ou se perd selon les dispositions de la présente loi.

Article 3:

Au sens de la présente loi, le mineur est l'individu n'ayant pas encore atteint l'âge de la majorité tel que fixé par la loi.

L'expression «enfant né au Zaïre» vise toute naissance survenue sur le territoire de la République du Zaïre ou à bord d'un aéronef ou d'un navire zaïrois.

L'expression «enfant nouveau-né trouvé au Zaïre» s'entend de tout enfant nouveau-né issu de parents inconnus et trouvé sur le territoire de la République du Zaïre ou à bord d'un aéronef ou d'un navire zaïrois.

Section II: De la nationalité zaïroise d'origine

Paragraphe 1: Des zaïrois par appartenance

Article 4:

Est zaïrois aux termes de l'article 11 de la Constitution, à la date du 30 juin 1960, toute personne dont un des ascendants est ou a été membre d'une des tribus établies sur le territoire de la République du Zaïre dans ses limites du 1er août 1885, telles que modifiées par les conventions subséquentes.

Paragraphe 2: Des zaïrois par filiation

Article 5:

Est zaïrois:

1°l'enfant dont le père est Zaïrois

2° l'enfant dont la mère est Zaïroise.

Article 6:

La filiation ne produit d'effet en matière de nationalité que si elle est établie conformément à la législation zaïroise.

Paragraphe 3: Des Zaïrois par présomption de la loi

Article 7:

Est zaïrois, l'enfant nouveau-né trouvé au Zaïre. Il est toutefois réputé n'avoir jamais été Zaïrois si, au cours de sa minorité, sa filiation est établie à l'égard d'un étranger.

Article 8:

L'enfant qui est Zaïrois en vertu des dispositions de la présente section est réputé avoir été Zaïrois dès sa naissance même si l'existence des conditions requises par la loi n'a été établie que postérieurement.

Toutefois l'établissement de la qualité de Zaïrois postérieurement à la naissance ne porte pas atteinte à la validité des actes antérieurement passés par l'intéressé ni aux droits antérieurement acquis aux droits sur la nationalité apparente de l'enfant.

Section III: De l'acquisition de la nationalité zaïroise

Paragraphe 1: Des modes d'acquisition de la nationalité

Article 9:

La nationalité zaïroise s'acquiert par la naturalisation, l'option ou l'adoption.

Nonobstant la disposition prévue à l'article 14 de la présente loi, la nationalité zaïroise est accordée sur demande individuelle.

A l'exception des cas prévus par l'article 14 de la présente loi, toute acquisition de la nationalité zaïroise par un mode autre que ceux prévus par le présent article est nulle de plein droit.

I. Acquisition par l'effet de la naturalisation

Article 10:

Il est institué une petite naturalisation et une grande naturalisation accordées par le Président du Mouvement Populaire de la Révolution, Président de la République, dans les conditions prévues par la présente loi.

Article 11:

Nul ne peut être naturalisé Zaïrois s'il n'a au préalable renoncé à toute autre nationalité.

A.De la petite naturalisation

Article 12:

Pour acquérir la petite naturalisation, il faut, sauf dispense accordée par le Président du Mouvement Populaire de la Révolution, Président de la République, sur l'une ou l'autre condition.

1)   être majeur;

2)   savoir parler une des langues zaïroises;

3)   avoir eu sa résidence habituelle au Zaïre d'une manière ininterrompue pendant les quinze années qui précèdent le dépôt de la demande;

4)   être de bonnes vie et moeurs;

5)   n'avoir pas été condamné pour une infraction intentionnelle à une peine privative de liberté supérieure à un an; les condamnations couvertes par une mesure de réhabilitation ou d'amnistie ne sont toutefois pas prises en considération;

6)   être reconnu sain d'esprit;

7)   être reconnu, d'après son état physique, ne devoir être ni une charge pour l'Etat, ni un danger pour le public;

8)   ne s'être jamais livré au profit d'un Etat étranger, a des actes incompatibles avec la qualité de Zaïrois ou préjudiciables aux intérêts de la République;

9)   pendant les 10 années précédant la demande de naturalisation eu au Zaïre, le centre de ses principaux intérêts matériels;

10)  justifier de moyens de subsistance suffisants.

Article 13:

Le naturalisé est soumis aux incapacités suivantes:

1)   il ne peut être investi de fonctions politiques ou de mandats électifs;

2)   il ne peut accéder dans l'armée et dans la Gendarmerie Nationale à un grade supérieur à celui d'adjudant-chef;

3)   il ne peut être nommé à la Fonction Publique à un grade supérieur à celui d'attaché de bureau de 1ère classe;

Article 14:

L'enfant mineur non émancipé dont le père ou la mère, si le père est décédé, inconnu ou sans nationalité, a obtenu la nationalité zaïroise par l'effet de la naturalisation, deviendra de plein droit Zaïrois en même temps que son auteur, à la condition que sa filiation soit établie conformément à la législation zaïroise.

Toutefois, pendant les 6 mois qui suivent sa majorité, il pourra renoncer à la qualité de Zaïrois par une déclaration faite dans la forme prévue à l'article 36 de la présente loi, à charge pour lui de prouver qu'il possède une nationalité étrangère. La déclaration prend effet au jour de son enregistrement

B.De la grande naturalisation

Article 15:

Pour acquérir la grande naturalisation, il faut:

1° avoir obtenu la petite naturalisation quinze ans avant la demande; toutefois, le Président du Mouvement Populaire de la Révolution, Président de la République, peut déroger à cette condition de durée probatoire pour des cas spécifiques;

2° avoir rendu un service éminent à la nation zaïroise;

3° obtenir l'avis conforme du Comité Central.

Article 16

La personne bénéficiaire de la grande naturalisation est dispensée des incapacités prévues au régime de la petite naturalisation, sauf l'exercice des fonctions de Chef de l'Etat.

Elle prête serment de fidélité à l'Etat zaïrois devant le Président du Mouvement Populaire de la Révolution, Président de la République ou son délégué.

II. Acquisition par l'effet d'option

Article 17:

Peut acquérir la nationalité zaïroise par l'effet de l'option:

1)   l'enfant né au Zaïre ou à l'étranger de parents dont l'un a eu la qualité de Zaïrois;

2)   l'enfant adopté légalement par un Zaïrois;

3)   l'enfant dont l'auteur adoptif ou l'un des auteurs adoptifs a acquis ou recouvre volontairement la nationalité zaïroise.

Article 18:

L'enfant mineur non émancipé dont le père ou la mère si le père est décédé, inconnu ou sans nationalité, devient Zaïrois par l'effet de l'option, acquiert de plein droit la qualité de Zaïrois en même temps que son auteur.

Toutefois, pendant les six mois qui suivront sa majorité, il pourra renoncer à la nationalité zaïroise par une déclaration faite dans la forme prévue à l'article 36 de la présente loi, à la condition d'établir qu'il possède une nationalité étrangère.

La déclaration de renonciation prend effet au jour de son enregistrement.

Article 19:

L'étrangère épouse d'un Zaïrois ou celle dont le mari a acquis la nationalité zaïroise peut, si elle renonce à toute autre nationalité, devenir Zaïroise en faisant une déclaration dans les douze mois qui suivent la date de son mariage ou celle à laquelle son mari a acquis la nationalité zaïroise.

La déclaration est faite conformément aux dispositions de l'article 36 de la présente loi; elle n'a d'effet qu'au jour de son enregistrement.

Article 20:

L'option n'est recevable que si l'impétrant:

1)   réside au Zaïre depuis moins de 5 ans;

2)   est à même de parler une des langues zaïroises,

3)   renonce au préalable à toute autre nationalité.

Article 21:

La déclaration d'option doit être faite dans les six mois suivant la majorité et dans la forme prévue à l'article 36 de la présente loi.

Elle prend effet au jour de son enregistrement.

Le Président du Mouvement Populaire de la Révolution, Président de la République peut, dans les conditions déterminées à l'article 32, s'opposer à l'acquisition par l'étranger de la nationalité zaïroise par voie d'option notamment pour indignité, incapacité physique ou mentale.

Article 22:

L'étranger devenu Zaïrois par l'effet de l'option est soumis aux incapacités suivantes:

1)   il ne peut être investi de fonctions politiques;

2)   il ne peut faire partie des Forces Armées Zaïroises ou de la Gendarmerie Nationale.

Des lois particulières peuvent exclure de l'exercice de telles fonctions, les personnes devenues zaïroises par voie de l'option.

Le Président du Mouvement Populaire de la Révolution, Président de la République peut relever ces personnes de l'incapacité prévue au secundo du présent article.

III. Acquisition par l'effet de l'adoption

Article 23:

L'enfant mineur légalement adopté par un Zaïrois ou celui dont l'auteur adoptif est devenu Zaïrois acquiert de plein droit la nationalité de l'adoptant.

Toutefois, pendant les six mois qui suivent sa majorité, il pourra renoncer à sa qualité de Zaïrois conformément aux dispositions de la présente loi à la condition d'établir qu'il a acquis une nationalité étrangère.

Paragraphe 2: Des effets de l'acquisition de la nationalité

Article 24:

Celui qui a acquis la nationalité zaïroise jouit, à dater du jour de cette acquisition, de tous les droits attachés à la qualité de Zaïrois, sous réserve des incapacités prévues par la présente loi ou par des lois particulières.

Article 25:

Celui qui a la nationalité zaïroise a été reconnue par l'effet de la filiation, ou par suite de la présomption de la loi, est sensé avoir toujours eu cette qualité dès l'origine.

Toutefois, des actes accomplis en qualité d'étranger demeurent valables.

Section IV: De la perte, de l'annulation et du recouvrement de la nationalité zaïroise

Paragraphe 1: De la perte de la nationalité zaïroise

Article 26:

La nationalité zaïroise se perd par suite d'acquisition d'une nationalité étrangère ou par déchéance

I.Perte par acquisition d'une nationalité étrangère

Article 27:

Le zaïrois qui acquiert volontairement une nationalité étrangère perd sa qualité de Zaïrois à la date d'acquisition de cette nationalité.

Article 28:

L'enfant mineur non émancipé reconnu par un père étranger ou par une mère étrangère, si le père est inconnu ou sans nationalité, perd la qualité de Zaïrois à la date de la reconnaissance si celle-ci a pour effet de lui faire acquérir la nationalité de son auteur.

Article 29:

L'enfant mineur non émancipé dont le père ou la mère si elle est veuve ou si le père est inconnu acquiert une nationalité étrangère perd la qualité de Zaïrois si la nationalité de son auteur lui est acquise en vertu de la loi étrangère.

Article 30:

La femme zaïroise épouse d'un étranger ou la Zaïroise dont le mari acquiert une nationalité étrangère perd sa qualité de Zaïrois si elle y renonce de manière expresse.

II. Perte par déchéance

Article 31:

Celui qui a acquis la nationalité zaïroise par l'effet de la naturalisation ou par l'effet de l'option est, par ordonnance du Président du Mouvement Populaire de la Révolution, Président de la République, déchu de la nationalité zaïroise:

1)   s'il a été condamné pour une infraction contre la sûreté intérieure ou extérieure de l'Etat;

2)   s'il est livré au profit d'un Etat étranger à des actes incompatibles avec la qualité de Zaïrois ou préjudiciables aux intérêts du Zaïre.

Paragraphe 2: De l'annulation de la nationalité zaïroise

Article 32:

Le Président du Mouvement Populaire de la Révolution, Président de la République annule l'acte d'acquisition de la nationalité zaïroise survenu par l'effet de la naturalisation ou de l'option s'il est établi que le bénéficiaire:

1)   a acquis la nationalité zaïroise par fraude, déclaration erronée ou mensongère, par dol, ou sur présentation d'une fausse pièce contenant une assertion mensongère ou erronée;

2)   s'est rendu coupable de corruption ou de concussion envers une personne appelée à concourir au déroulement de la procédure tendant à acquérir la nationalité zaïroise;

3)   s'il est devenu zaïrois par tout autre procédé déloyal

Paragraphe 3: Du recouvrement de la nationalité zaïroise

Article 33:

L'individu majeur qui a été Zaïrois par l'effet de la filiation s'il réside habituellement au Zaïre depuis au moins deux ans et si la loi nationale lui retire sa nationalité dans le cas où il en acquiert volontairement une nouvelle, peut recouvrer la nationalité zaïroise par une déclaration faite dans la forme prévue à l'article 36.

Le Président du Mouvement Populaire de la Révolution, Président de la République peut, dans les conditions déterminées à l'article 32, s'opposer au recouvrement de la nationalité zaïroise soit pour indignité, soit pour grave incapacité physique ou mentale.

La déclaration n'a d'effet qu'à compter du jour de son enregistrement.

Article 34:

L'enfant mineur non émancipé dont le père ou la mère recouvre la nationalité zaïroise, devient de plein droit Zaïrois en même temps que son auteur.

Toutefois, pendant les six mois qui suivront sa majorité, il pourra renoncer à la qualité de Zaïrois par une déclaration faite dans la forme prévue à l'article 36 de la présente loi, s'il prouve qu'il a acquis une nationalité étrangère.

La nationalité n'a d'effet qu'au jour de son enregistrement.

Article 35:

Nul ne peut solliciter à nouveau la nationalité zaïroise lorsque celle-ci a été perdue par application de l'article 32 de la présente loi.

Section V: Des procédures

Paragraphe 1: De la procédure relative aux déclarations

Article 36:

Toute déclaration en vue d'acquérir la nationalité zaïroise, d'y renoncer ou de la recouvrer dans les cas prévus par la présente loi, doit réunir les conditions suivantes:

1)   être présentée en double exemplaire;

2)   comporter l'élection de domicile au Zaïre de la part de l'intéressé;

3)   comporter la signature légalisée de l'impétrant;

4)   être accompagnée des documents qui sont déterminés par arrêté du commissaire d'Etat de la Justice;

5)   être adressée au commissaire d'Etat à la Justice par lettre recommandée avec accusé de réception ou par porteur contre décharge.

Article 37:

Sous réserve des dispositions de l'article 39, toute déclaration établie conformément à l'article 36 est enregistrée au département de la Justice.

Article 38:

La déclaration qui ne remplit pas les conditions requises à l'article 36 de la présente loi ne peut être enregistrée.

Le commissaire d'Etat à la Justice notifie au déclarant la décision de refus accompagnée des motifs dans le délai de six mois à dater de la réception de la déclaration.

Le déclarant peut saisir, par requête, la section administrative de la Cour Suprême de Justice.

A peine de déchéance, le recours doit être introduit dans le délai de trois mois à dater de la notification de la décision faite au déclarant.

Article 39:

Lorsque le Président du Mouvement Populaire de la Révolution, Président de la République s'oppose conformément aux articles 21 et 33 de la présente loi, à l'acquisition ou au recouvrement de la nationalité zaïroise, il y est statué par ordonnance.

L'ordonnance d'opposition doit intervenir six mois au plus après la date de la réception de la déclaration ou, si la régularité de celle-ci a été contestée, six mois au plus après notification de la décision judiciaire au commissaire d'Etat à la Justice.

Article 40:

Lorsque la déclaration est enregistrée, mention en est portée sur chacun des deux exemplaires dont le premier est adressé au déclarant et le second conservé au département de la Justice.

Paragraphe 2: De la procédure relative à la naturalisation

Article 41:

Toute demande de naturalisation doit satisfaire aux conditions ci-après:

1)   comporter élection de domicile au Zaïre;

2)   avoir la signature légalisée de l'intéressé;

3)   être accompagnée des documents déterminés par arrêté du commissaire d'Etat à la Justice;

4)   être adressée au commissaire d'Etat à la Justice par lettre recommandée avec accusé de réception.

Article 42:

Dans les six mois de la réception de la demande, il est procédé par les soins du commissaire d'Etat à la Justice à une enquête sur l'honorabilité du requérant et à une publicité de cette demande.

L'enquête terminée, la demande, toutes les pièces de l'instruction ainsi que le projet d'ordonnance relatif à la naturalisation sont transmis au Président du Mouvement Populaire de la Révolution, Président de la République.

Article 43:

L'acte de naturalisation est notifié à l'intéressé par les soins du commissaire d'Etat à la Justice.

L'intéressé doit en requérir l'enregistrement; copie dudit acte est adressée à l'officier d'état-civil de sa résidence.

L'acte de naturalisation prend effet à la date de son enregistrement; il est publié par extrait au Journal officiel avec mention de l'enregistrement.

Paragraphe 3: De la procédure relative à la déchéance

Article 44:

Lorsque le commissaire d'Etat à la Justice est saisi, conformément à la présente loi, d'un cas de poursuite de déchéance de la nationalité zaïroise à l'encontre d'un individu, il notifie la mesure envisagée à l'intéressé ou à sa résidence connue, la mesure préconisée est publiée au journal officiel. L'intéressé à la faculté, dans le délai d'un mois à dater de la notification faite à personne ou à résidence ou dans le délai de trois mois à dater de l'insertion au journal officiel, d'adresser des pièces et mémoires au commissaire d'Etat à la Justice.

Article 45:

L'acte prononçant la déchéance est enregistré au département de la Justice.

Il est notifié à l'intéressé par les soins du commissaire d'Etat à la Justice et est publié par extrait au Journal officiel avec mention de l'enregistrement.

Section VI: De la preuve de la nationalité

Paragraphe 1: De la preuve de la qualité de Zaïrois

Article 46:

La preuve de la nationalité zaïroise s'établit en produisant un certificat de nationalité délivré par le commissaire d'Etat à la Justice; ce document doit contenir des références précises au registre ainsi qu'au folio et indiquer la date et la nature de l'acte en vertu duquel l'intéressé a la qualité de Zaïrois.

Le certificat fait foi jusqu'à preuve du contraire.

Article 47:

La preuve d'une déclaration tendant à obtenir la nationalité zaïroise, à y renoncer ou à la recouvrer, résulte de la production d'une attestation délivrée par le commissaire d'Etat à la Justice, à la demande de tout requérant et constatant que la déclaration a été établie et enregistrée.

Article 48:

La preuve de la déchéance de la nationalité zaïroise résulte de la production d'une copie authentifiée de l'acte de déchéance délivrée par le département de la Justice.

Paragraphe 2: De la nature de la qualité d'étranger

Article 49:

Hormis des cas de perte de la nationalité zaïroise, la preuve de la qualité d'étranger doit uniquement être faite par des documents probants.

Article 50:

Lorsque la nationalité zaïroise se perd autrement que par déchéance, la preuve en est faite en établissant l'existence des faits et actes qui l'ont provoquée.

Section VII: De l'autorité compétente pour délivrer les certificats de nationalité

Article 51:

Le commissaire d'Etat à la Justice ou son délégué a qualité pour délivrer un certificat de nationalité aux ressortissants zaïrois.

Section VIII: Des dispositions fiscales

Article 52:

L'enregistrement et la délivrance d'un certificat relatif aux différents actes prévus dans la présente loi sont subordonnés à la perception d'un droit dont le montant est fixé par le Président du Mouvement Populaire de la Révolution, Président de la République.

Section IX: Des dispositions particulières

Article 53:

Tout étranger ayant acquis la nationalité zaïroise est tenu de porter un nom zaïrois ou du moins un nom puisé dans le patrimoine culturel zaïrois.

Article 54:

Toute disposition antérieure contraire à l'article 9 de la présente loi est nulle et de nul effet.

Section X: Des dispositions abrogatoires et finales

Article 55:

La présente loi abroge la loi n° 72-002 du 5 janvier 1972 et sort ses effets à la date de sa promulgation.

Fait à Kinshasa, le 19 juin 1981

Sé/Mobutu Sese Kuku Ngendu Wa Za Banga,
Général de corps d'armée

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 3 mai 2021

RDC: Bakolo Kongo, Ikala Songa Nzila héraut de la vérité pour le combat spirituel

RDC: Bakolo Kongo, Ikala Songa Nzila héraut de la vérité pour le combat spirituel

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Michael Ikala 4.jpg, mai 2021

On découvre que Michael Benkoka Ndjoli "Songa Nzila Ikala" a eu plusieurs vies. Sa rencontre avec Mvuluzi Kimbangu Diantungunua a complètement changé le destin de sa vie. Il est le Hérault de la vérité du bateau du combat spirituel dans la résistance patriotique. On ne combat pas les mensonges par d'autres mensonges. La vérité libère. Ikala Songa Nzila "Mobomi Ya Ba Coops Na combat ya Libération".

freddy-mulongo-michael-ikala

Bienveillant, gentil et loyal, Michael Benkoka Ndjoli "Songa Nzila Ikala" est un volcan en éruption lorsqu'il parle de l'occupation Ougando-Burundo-Rwandaise de la République démocratique du Congo.  Son cœur est plus grand que la galaxie, lorsqu'on parle avec lui on sent une profonde douleur due aux souffrances du peuple congolais. Il endure tout avec sourire tout en demeurant social, sociable et chaleureux. "Tozali Bana Ya Bilaka, Tosi Tokomi Ba na Ya Elonga" ! Dans la résistance patriotique, Songa Nzila Ikala est-il un incompris ? Non ! Il est "Polele Polele", en assumant l'adage de Platon: "Personne n'est plus détesté que celui qui dit la vérité".

freddy-mulongo-michael-ikala-1

 Sa voix, celle de la voie spirituelle de Mvuluzi Kimbangu Diantungunua, a été étouffée par une campagne de diabolisation tous azimuts par ceux là, qui ont pensé résistance est égale au vedettariat, aux coops, aux ekoboïstes,  au bilanga na bano...Or  Michael Benkoka Ndjoli "Songa Nzila Ikala" en bon Mongo aime dire la vérité crue, la vérité vraie. Mvuluzi Kimbangu Diantungunua est le porte étendard de son combat, la solution idoine. La spiritualité n'est pas la religion. On ne peut pas combattre les mensonges du régime de Kinshasa et ses alliés, par des mensonges fabriquées au sein de la diaspora. Il est catégorique la dessus. Et aucun pays occidental qui jouit des fruits de pillages des ressources de la RDC ne peut aider ceux qui pensent déboulonner le système implanté au Congo-Kinshasa où les enfants des dictateurs remplacent leurs pères, et pendant ce temps la population croupit sous une misère noire. Les Congolais meurent tous les jours. Ils sont zigouillés, trucidés, massacrés sans qu'aucune voix humaine s'élève.

ADDY LOBA IKALA SONGA NZILA DEVOILE TOUT SUR LA POLITIQUE CONGOLAISE RDC © CN1NEWS congonumber1 TV

Le Congo est une boucherie humaine. La voix qui s'élève face aux massacres, tueries, crimes de guerre, crimes de sang, crimes  contre l'humanité pour le Congo et Congolais est celle Mvuluzi Kimbangu Diantungunua. Les Congolais ont délaissé leurs ancêtres. 61 ans d'indépendance, la RDC placée au cœur de l'Afrique végète. Les Congolais tournent en rond, seule une bourgeoisie Compradore  et mafieuse s'est emparée de toutes les ressources. Le Congolais vit avec -1 dollar par jour, sur une terre bénie. Les Congolais sont abandonnés par tous. Michael Benkoka Ndjoli "Songa Nzila Ikala"préconise de cantines pour donner à manger aux Congolais paupérisés qui souffrent. Il faut cultiver, travailler la terre pour nourrir le peuple congolais. 

freddy-mulongo-michael-ikala-2

Michael Benkoka Ndjoli "Songa Nzila Ikala" qui est l'initiateur de la Fatwa Anti-Concerts dans les salles mythiques européennes des artistes musiciens collabos, a contribué la création de l'ARP-Armée de Résistance Populaire pour la Libération du Congo contre  l'occupation. Depuis sa rencontre à plusieurs reprises avec Mvuluzi Kimbangu Diantungunua, Nsonga Nzila Ikala ne confond plus précipitation et vitesse, il est dans une sérénité qui décoiffe. Il faut attendre que Mvuluzi Kimbangu Diatungunua donne son signal et aval.  

freddy-mulongo-michael-ikala-3


 

« VALEUR YA MFUMU KIMBANGU DIANTUNGUNUA »

1- To lobaka ete Bana Bilaka nioso esengeli bami yeba. Soki bami yebi baza ba nani ? Bawuta wapi ? Mpe bazali ko kende wapi ?

Ba kopesa valeur na Kongo na bango, ba koyeba VALEUR ya KONGO mpe ba KOYEBA VALEUR YA MFUMU KIMBANGU DIANTUNGUNUA.

2- Ba oyo balingi bayeba mpona nini tozali ko lobela mingi Mfumu Kimbangu Diantungunua?

Mpo Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA APONAMA na NZAMBI MPUNGU mpo asalisa biso.

Azali MOSALI ya NZAMBI MPUNGU mpe MOSALISI NA BISO.

3- Na tango azali ko salisa biso, Nzambi Mpungu apesaki ye misala mpe bokonzi ya ko salela misala wana.

Na misala na ye, to yebi ete:

4- Mvuluzi KIMBANGU DIANTUNGUNUA azali NGANGA ya BONZAMBE mpe MOKONZI ya BAKONZI na KONGO DIA NTOTILA MOBIMBA to mpe AFRIKA. Azali lisusu Molangi ya mafuta Kimbangu oyo eko bikisa bokono kati na biso.

5- Ye nde Nzete ya MA PAMBOLI mpe MBELI YA KANDA ya KOKATA satana moto. Azali lisusu DALAPO ya KOTELEMISA BOKONZI N’AFRIKA mpe lisusu MWINDA ya ma pamboli ya batu Bayindo mpo na kolakisa polele n’Afrika mobimba.

6- Azali NZELA YA LOBIKO MPO NA BISO BAYINDO, nzela mosusu ezali te. Mpe azali lisusu Ebale, muntu moyindo nioso akosokola mpo alongola bosoto na ye.

7- Ye nde Buato ya ko katisa ngambo mpe Nkayi ya ko katisela ebale ya mayi. Mutu Moyindo nioso liboso akoma na Nzambi Mpungu ako koma nainu epayi ya Mvuluzi KIMBANGU Diantungunua esika wapi ako tubela masumu na ye.

8- Ye nde Ematiseli, muntu oyo azali na bosoto akoki kozala pembeni ya Mvuluzi Kimbangu Diantungunua te mpe lisusu azali Kakwa Mvita (Likonga).

9- Mvuluzi na biso Mfumu Kimbangu Diantungunua azuaki Misala nioso oyo mpe na Pouvoir ya kosalela yango mbala moko epayi na ye moko Nzambi Mpungu mpo aya ko salisa biso.

Mpo na biso Bayindo ezali lisalisi.

10- Lelo oyo mutu nioso soki azui misala oyo, afungoli mayele na yo, Mvuluzi Kimbangu Diantungunua akoki ko mpona yo mpo osalisa bandeko na yo.

11- Tango yo ondimeli Mvuluzi Kimbangu Diantungunua, ye mpe akoya ko salisa yo.

Ako kota na kati na yo, alobi na kati na yo na munoko oyo yo olobaka, apesi yo mayele mpo osalisa mpe bandeko na yo.

Tala esika wapi tozali kozua makasi.

12- Mvuluzi Kimbangu Diantungunua azali mutu oyo Nzambi Mpungu aponaki na kati ya bana na ye.

Abotamaki le 24.09.1889 na Nkamba mpe akolaki lokola mutu nioso. Akotaka kelasi na mission B.M.S (Missionnary Baptist Society) ya Gombe Lutete na Bas- Congo mpe asalaka mosala na H.C.B/P.L.C na Kinshasa.

13- Mvuluzi KIMBANGU Diantungunua azali te imaginaire lokola batu bami tunaka soki azalaka mutu moyindo, mosaka, motane to pembe? MVULUZI KIMBANGU DIANTUNGUNUA AZALAKA MUTU MOYINDO. Ba photo na ye ezali koloba yango moko.

14- Mutu nioso oyo ako ndimela ye, ako kota na kati na yo mpe alobi na yo na munoko na yo mpo osalisa bandeko na yo. Bo tala bandeko valeur to kopesa na Mvuluzi na biso Mfumu Kimbangu Diantungunua.

15- Bayindo nioso bako kopesa matondo, matondo, matondo na Mvuluzi Kimbangu Diantungunua pamba te ye mutu asalisaka biso.

16- Bana oyo ya biso na lolenge tozali ko lakisa bango bonkoko na biso. Soki ba beleli Mvuluzi Kimbangu Diantungunua, ako ya mpe akoti na kati na bango mpe alobi na bango na minoko oyo bango bazali ko salela mpona ko salisa bango.

17- Bana bako solola na Mvuluzi na minoko oyo ya bapaya lokola bazali ko salela yango bisika bazali. Kasi eko zala esengo mingi soki bana oyo ya biso ba yekola mpe minoko oyo ya Bankoko na bango mpo bakoka mpe ko solola na Bankoko na bango.

18- Tango bana oyo ya Mvuluzi Kimbangu Diantungunua bako banda komi monisa, bana oyo Mvuluzi akomi koloba na kati na bango, ezali bana oyo nde bako balusa Mokanda na biso ya Bomoyi oyo to bengi ”Mokanda ya Nzambi Mpungu na nzela ya Mfumu Kimbangu Diantungunua” na minoko na bango.

19- Biso toko pesa Respect ya mingi, Kimfumu mpe to tombola lokumu ya Mvuluzi KIMBANGU Diantungunua.

Bayindo nioso esengeli bayeba ye kasi soki ezali na batu bazali ko wangana ye, mitali bango moko.

20- Biso tozali ko tanga mingi kombo ya Mvuluzi Kimbangu Diantungunua pamba te ye azali pont kati na biso na Nzambi Mpungu.

Nzambi Mpungu azali Tata na biso mpe azali mosika mingi, yango wana esengeli to leka epayi ya Mvuluzi Kimbangu Diantungunua mpo ye nde Nzela, BOATO pe NKAYI ya ko memela biso epayi ya NZAMBI MPUNGU.

21- Soki obeleli NZAMBI MPUNGU, ezali Mvuluzi Kimbangu Diantungunua nde mutu ako ya esika na yo. Lokola soki obeleli ye moko Mvuluzi, ako ya ko salisa yo.

To lobaki yango ete azali MOSALI ya NZAMBI MPUNGU mpe MOSALISI NA BISO.

22- Mvuluzi Kimbangu Diantungunua azali Esprit oyo ya Bankoko bazali ko salisa biso. Ye nde mutu asololaka na Nzambi Mpungu.

Bo tala Valeur ya Mvuluzi KIMBANGU DIANTUNGUNUA.

23- Batu oyo mosusu bayebaka batu na bango, ba pesaka bango mpe valeur na bango.

Mvuluzi Kimbangu Diantungunua oyo amonaki pasi ya mingi mpona biso, esengeli to pesa ye Valeur na ye.

24- Na boloko na ye ya Thysville (Mbanza Ngungu), mindele ba kotisaki 9 pompes ya mayi ya moto ewutaka na usine mpo ba boma ye, kasi akufaki te.

25- Na boloko ya Elisabethville (Lubumbashi), ba timolaki libulu moko ya 2 mètres ya profondeur, ba buakaki Mvuluzi Kimbangu Diantungunua ya ko kangama ba chaine mpe ba sopaki béton mpo ba boma ye, kasi akufaki te.

26- Na Kinshasa na boloko ya Ndolo, Batiaki ye na tonneau mpe ba tondisaki mabanga ya kilo mpe lisusu 1.500kg ya ba chaînes mpo edindisa ye malamu na se ya mayi ya fleuve Congo, kasi akufaki te.

27- Na champ de tir ya Bagata na Bandundu, Ba betaki masasi na nzoto ya Mvuluzi kasi nioso wana ya pamba, Mvuluzi Kimbangu Diantungunua AKUFAKI TE.

28- Pasi nioso oyo Mvuluzi amonaki likolo na biso. Andimaki ko salisa biso to longa influence ya makasi oyo bapaya ba kotisaki na mboka mpo to yeba ko zongela bonkoko na biso. Ezali na batu ba landaki ye mpe mingi ba bangaki.

29- Tango akomi epayi ya NZAMBI MPUNGU, azui lisusu KIMFUMU ya koleka.

Lelo oyo azali ko kota kati ya bana nioso epayi wapi bazali ko belela Nzambi Mpungu mpe ye moko. Azali ko solola na bana na minoko nioso oyo bana na ye bazali kolaba mpe bazali kozua lisalisi.

30- Lelo oyo bayindo bazali na esengo ya koyeba BANKOKO na biso NZALAPANDA pe KITELEKINABO.

Matondo toko pesa na Mvuluzi Kimbangu Diantungunua Mutu alakisi biso bango.

31- Lolenge tozali ko lakisa bana mpe biso moko ko belela Nzambi Mpungu to Mvuluzi na biso Kimbangu Diantungunua.

Muana nioso oyo ako zala concentré, abeleli bango na monoko nioso oyo alobaka, ako yoka Mvuluzi Kimbangu Diantungunua azo yanola ye na munoko na ye.

32- Na tango oyo Kongo na biso ezo zua Valeur, bana bazo miyeba bazali ba nani ? Bawuti wapi ? Mpe Bazali ko kende wapi ? Bana ya Mvuluzi Kimbangu Diantungunua bazo sangana mpona ko kango lopango na biso Kongo.

33- Mutu na mutu ako zua Kongo na ye mpona ko salela bilanga oyo toko buka na nzete moko toko buka likolo mpe na nse lokola na nzete ya manioc tozo buka pondu mpe manioc.

Matondo toko pesa na Mvuluzi Kimbangu Diantungunua pamba te ye Mutu azali liboso, biso nioso sima na ye.

Esalemi na Londres, le 08.11. 2014

Muana ya Mfumu Kimbangu Diantungunua

Matiki Mwana

Ntotila

Lire la suite...

Partager sur : Partager