Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - King Kester Emeneya

Fil des billets Fil des commentaires

lundi 25 février 2019

King Julio Nzau, chanteur pentatonique de la Rumba !

King Julio Nzau chanteur pentatonique de la Rumba !

Rares sont des jeunes chanteurs congolais qui ont l'opportunité de passer par deux écoles de musiques, celle de Rochereau Tabu Ley et King Kester Emeneya. King Julio Nzau est le seul chanteur de sa génération qui a chanté avec les deux. Le style de Tabu Ley est identifiable par les mélomanes congolais, car il combine un admirable timbre avec une articulation recouvrant fréquemment à  une inspiration qui fait fort rare dans l`histoire de la musique congolaise. Parmi les centaines de disques produits dans différents labels, et qui constituent pour les collectionneurs des pièces historiques, citons quelques titres phares de sa discographie : Mokolo na kokufa - Mokrano - Gypsy - Mundi - Silikani Chérie Samba - Mongali - Sorozo - Seli Kutu - Ponce Pilate - Kinshasa - Ndaya paradis - Maze -Adios Tété - Kashama Nkoy - Djibebeke - Likala na moto - Libala ya 8 h du temps - Nganda Diallo - Ekeseni - Laisse-toi aimer - Nzale - Banda monument - Majolina, Kiyédi etc.

Quant à  King Kester Emeneya, "Maître, professeur des nuances et des notes,", l`intellectuel de la chanson était le chanteur le plus adoré de sa génération. Sa chanson Nzinzi (1987) est un chef-d'œ“uvre qui a constitué un tournant dans la carrière musicale. Drà´le à  la vie, King Kester Emeneya était un chanteur perfectionniste dans son métier. Il aimait les belles mélodies, les nuances et ne supportait pas que quelqu`un chante faux ! C'est toute cet héritage qu'à  hérité humblement King Julio Nzau qui excelle dans la chanson "Mayebo" dans l'album Le jour le plus long, où ils ne chantent qu'à  deux, lui et King Kester Emeneya. King Julio Nzau a une belle voix qui perce. Il doit la rendre singulière et reconnaissable parmi mille autres. Il ne chante plus aux cà´tés de ses deux mentors, ni de Rochereau Tabu Ley ni King Kester Emeneya, il seul au devant. A lui de creuser son sillon ! A King Julio Nzau de comprendre qu'il doit dépasser son "12ème Royaume" titre de son album, pour gagner, le Grand Congo, l'Afrique et le monde.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 10 juillet 2007

King Kester Emeneya égal à  lui-même !

Le gueulard et talentieux artiste Congolais. King Kester Emeneya, l'un des leaders de la musique Congolaise.

"A l'instar du général Dwigt Eisenhower, de Churchil et de Franklin Roosevelt qui ne savaient ni le jour ni l'heure où les alliés s'apprêtaient à  debarquer sur la France , à  cause de la stratégie à  adopter et des intempéries lors de l'occupation allemande ".

  La chanson Mayebo, extrait de l'Album Le Jour le Plus long

  Ecoutez l'interview de King Kester Emeneya

Après cinq ans de non présence sur le marché discographique, la sortie de l'album: "Le jour le plus long" a été bien accuelli par les mélomanes et fanatiques congolais, angolais, congolais de Brazzaville et autres africains à  Paris. Sur la rue Faubourg Saint denis à  proximité de la gare de l'Est au magasin Bh électronique , King kester Emeneya n'en fini pas de dédicacer les T-shirts et casquettes à  son effigie. Et l'album le jour le plus plus se vend comme de petits pains chez tous les disquaires parisiens.

King Kester Emeneya a l'intelligence intuitive très poussé, il a fait un parellèlisme avec ce qui s'était passé en seconde guerre mondiale où les alliés s'étaient liés pour attaquer Hitler avec sa politique nazie de même King s'en prend aux leaders autoproclamés de la musique congolaise.

Avec lui on parle musique, culture, démocratie, avenir de la République Démocratique du Congo. On peut aborder autant des thèmes que l'on veut , il vous répondra dans toute sa simplicité avec un réfrain qui lui est familier:" Je parles comme je pense ! ".

Grand leader de la musique congolaise qui reconnait ses talents et ne s'en cache pas, Kua Mambu MUBIALA gêne par son parler vrai. Précurseur et visionnaire, king Kester Emeneya est souvent en avance avec son époque, lorsque le public congolais pense qu'il faut sortir un album tous les deux mois pour être reconnu et exister, lui prend son temps: il ne vit pas sa vie d'artiste à  l'aune des hits parades.

Mais ce temps élastique qu'il prend lui joue parfois de mauvais tours. De 60 aux années 80, c'est la musique congolaise qui faisait bouger l'Afrique.

Aujourd'hui la musique commerciale a tuée la musique congolaise, il n'ya plus de chansons anthologiques qui résistent au temps dit-il. On fabrique des artistes - la presse et certains producteurs sont pointés du doigt-dont les chansons ne durent que le temps d'une rose au soleil. Pour king Kester Emeneya, son album "le Jour le plus long" marque l'arrêt des faux artistes musiciens.

King Kester Emeneya a été "Panthéoniser" par ses fanatiques en 1998

King Kester Emeneya dédicace des t-shirts et casquettes à  son éffigie.

Le grand Nkukuta est précursseur et visionnaire dans la musique congolaise. C'est lui qui a introduit le synthétiseur dans la musique grà¢ce à  sa chanson " NZinzi". C'est Nkua Mambu qui le premier a sorti un album double cds, c'est lui qui a initié les grandes affiches pour la sortie des albums. C'est lui le premier qui remplit le stade de martyrs en 1998 lors de son retour au pays après une dizaine d'année d'absence. L'accueil fut tellement populaire et chaleureux que King Kester Emeneya eu les larmes aux yeux, un fanatique s'est écrié " King okoti na Panthéon". C'est son intelligence intuitive qui l'a poussé à  faire recours à  une pléade d'arrangeurs connus pour leur expértise musicale: Faugus Izeyidi,Vangu Guvano, Zadio kazadi pour son album le jour le plus long. Au lieu de plagier le son , il a laisser faire ceux qui ont l'habitude de créer.

King Kester Emeneya déclare "Lorsque je dors je dessine le Congo a ma façon".

Le gouvernement Congolais vient de décaissés pour les artistes musiciens uniquement la somme de 2.000.000 $ qui sera géré par le ministre Adolphe Mozito, dans le cadre du fond d'assistance professionnelle. Il est fort dommage que pour le gouvernement de la Troisième République l'art se limite à  la musique alors que les plasticiens et autres artistes doivent aussi bénéficier de cette aide. Déjà  rien qu'à  Kinshasa ,la capitale congolaise il existe plus de 40.000 groupes musicaux enregistrés.

Lire la suite...

Partager sur : Partager