Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

vendredi 20 janvier 2023

Diaspora ECCE HOMO. Salay Lukelo, le plus grand archiviste de l'histoire du Kongo !

Diaspora ECCE HOMO. Salay Lukelo, le plus grand archiviste de l'histoire du Kongo !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1674253385327.jpg, janv. 2023

SALAY LUKELO, LE PLUS GRAND ARCHIVISTE DE L'HISTOIRE DU KONGO ! 

Sur les réseaux sociaux, tout le monde connaît son nom : Salay Lukelo !

Résident à New-York aux États-Unis, C'est Salay Lukelo qui met gracieusement à la disposition de tous, tous les archives sur l'histoire du Kongo.

Salay Lukelo, c'est lui qui a dévoilé les photos portraits  de tous les représentants politiques et chefs coutumiers à la table ronde Belgo-Kongo du 20 janvier 1960 au 16 mai 1960 à Bruxelles. Ils étaient tous costumés.

Alors que le transport public est quasiment inexistant au Kongo-Kinshasa, Salay Lukelo, nous rappelle avec ses photos que Kinshasa fut Poto Moyindo dans les années 70, avec deux sociétés de transport : OTCZ et STK. A l'époque, les Kinois allaient en excursion à Kisantu dans le Bas-Kongo.

FB_IMG_1674253395986.jpg, janv. 2023

C'est Salay Lukelo qui a diffusé les couvertures de Jeunes Pour Jeunes et Likembe, papa Simaro Lutumba, Canta Laurent Nyboma Mwan Dido, Verkys Kiamuangana... 

FB_IMG_1674253400665.jpg, janv. 2023

Des jeunes  à la Une ! 

FB_IMG_1674253406182.jpg, janv. 2023

Le fondateur de Jeunes Pour Jeunes et Likembe est le Grand Patriarche Freddy Mulongo Mukena, d'heureuse mémoire, paix à son âme. 

FB_IMG_1674253460302.jpg, janv. 2023

Franco Lwambo Makiadi avec son vespa, le richissime Dokolo, tout jeune en short, la piscine de Funa et celle de la N'sele... 

FB_IMG_1674253416622.jpg, janv. 2023

Salay Lukelo est précieux pour la communauté. Grâce aux archives, les Kongo doivent demeurer debout.

L'histoire du Kongo est extrêmement riche..


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Diaspora patriotique Kongo GRANDE PERTE. 2. JEAN KALAMA-ILUNGA, GRAND RÉSISTANT, PATRIOTE ET COMBATTANT !

Diaspora patriotique Kongo GRANDE PERTE. 2. JEAN KALAMA-ILUNGA, GRAND RÉSISTANT,  PATRIOTE ET  COMBATTANT !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

IMG_20230120_190937.jpg, janv. 2023

JEAN KALAMA ILUNGA, GRAND PATRIOTE, RÉSISTANT ET COMBATTANT ! 

Les Fakwa, Frappeurs, Miyibicrates et Ballados n'entreront jamais au Panthéon de la diaspora patriotique Kongo. 

Jean Kalama Ilunga est l'homme qui le premier a mis en exergue les différentes crises  enchevêtrées au Kongo. Projectivistes, il avait trouvé bon de combiner cette trilogie : "Résistant-Patriote-Combattant". Jean Kalama Ilunga est le compositeur de la chanson "NAZALI BALLADOS TE" sous le régime de Mobutu Sese Seko, chanson à succès des années 70 à 80, merveilleusement interprêté par le griot Ngeleka Mundanda et l'artiste Nzundu.

Jean-Kalama Ilunga a été plus qu'un grand frère. Avec sa voix baryton, il  s'est éteint à Némours en France ! Mzéeïste, Grand Résistant, Grand Patriote, Homme politique et artiste engagé, Jean Kalama-Ilunga a été un amoureux de son pays de son pays d'origine, la République démocratique du Congo et le peuple Kongo.

Anti-Balkanisation du Congo et contre l'imposture sur le trône du Congo, Jean Kalama-Ilunga aura éclairé ses compatriotes par ses idées et refléxions...

Jean Kalama-Ilunga a été un Grand Patriote, Grand Résistant, Homme politique et artiste engagé. Dans sa lutte pour un Congo-démocratique, Jean Kalama-Ilunga est demeuré "Constant" sans versatilité. Pour la République démocratique du Congo, Jean Kalama Ilunga demeurera dans la mémoire de nos compatriotes un exemple ! Son maxime est toujours d'actualité: "Seul le Mzéeïsme équivaut au Kabilisme. Le Joséphisme est une invention frélatée de l'histoire" !. Toujours disponible, jovial mais surtout solidaire, Jean Kalama était plus qu'un Grand Frère. Impossible de realter tous les bons moments passés en compagnie de cet grand homme au coeur tendre qui vient de nous quitter. Avec le Front Civil de Résistance Populaire-FCRP, il avait ininité une émission "Tango Ya Kopapa" consacrée aux militaires, policiers et agents de sécurité les rappelant leurs missions de protection des populations civiles.

Jean Kalama-Ilunga, son discours lors de la création du FCRP à Lausanne. Sur la trentaine d'articles publiés sur Jean Kalama-Ilunga sur Réveil FM International, nous reproduisons deux articles:

Jean Kalama-Ilunga: "Seul le Mzéeïsme équivaut au Kabilisme. Le Joséphisme est une invention frélatée de l'histoire" !

Contrairement aux acteurs politiques congolais de l'étranger qui fuient les micros et caméras, Jean-Kalama Ilunga se prête volontier au jeu des questions-réponses. Ancien conseiller culturel de M'zée Laurent-Désiré Kabila, Jean Kalama-Ilunga est membre très influent du Directoire du Front Civil de Résistance Populaire. Intellectuel polyvalent Expert en Prospective stratégique, Jean Kalama-Ilunga est un intellectuel polyvalent. Il est acteur politique, homme de culture et analyste politique. Sa fierté, avoir été un des disciples de Mzée Laurent Désiré Kabila. Jean -Kalama Ilunga détonne par les valeurs et convictions démocratiques qu'il défend sans ambages. Nous revenons à cette interview qu'il nous avait accordé, publiée le 16 mars 2009 sur Réveil FM international, ses réponses à questions n'ont pas pris des rides !

1. Réveil FM International: Que pensez-vous de ce qui ceux qui disent que seul le Mzéïsme équivaut au Kabilisme, le joséphisme n'a rien avoir avec kabilisme. Le joséphisme est-il réactionnaire et fausseté ?

Jean Kalama-Ilunga: Merci de m'offrir cette occasion pour éclairer l’opinion sur la méprise, la confusion et l’amalgame autour du nom prestigieux de Mzée Laurent Désiré Kabila, le soldat du peuple et propriétaire unique du nom « Kabila ».

Après ce petit préambule et à la question posée, aujourd’hui, le Kabilisme n’a de sens voire de signification qu’au travers le combat, l’idéal patriotique, les idées et l’action politique de Mzée Laurent Désiré Kabila.

Le pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple fut le principe fondamental qui balisait la démarche politique de celui-ci qui s’y appuyait effectivement pour forger et mettre en place les outils politiques susceptibles de conduire au développement.

Pour cela, il avait entrepris un travail colossal par la mobilisation et la conscientisation du peuple congolais à la base afin qu’il apprenne à se prendre en charge pour la défense de ses intérêts.

L’idéal patriotique exprimé par Mzée Laurent Désiré Kabila au travers les actes posés est incomplet sans le Lumumbisme et sans évoquer la mise en application du Lumumbisme au travers la lutte menée par Pierre Pierre Mulele par Mobutu.

De ce point de vue, le kabilisme est indissociable du lumumbisme et, c’est pour cela qu’on ne peut se prévaloir du kabilisme sans être lumumbiste! Le lumumbisme est une idée pour un Congo libre, souverain et uni.

Le Kabilisme est la mise en application du lumumbisme par une ambition pour le Congo souverain et uni, un état d’esprit pour protéger et défendre les intérêts du Congo et ne jamais le trahir! On ne devient donc pas kabiliste, comme on veut.

Quant au ’’josephisme’’ comme vous dites, je ne sais pas ce que c’est ! Mais en y réfléchissant tout de même, la vacuité idéologique et la politique politicienne qui tient lieu de politique autour de Joseph ’’Kabila’’ a contribué et contribue chaque jour à agrandir le fossé qui le sépare du peuple congolais.

Ainsi donc, le groupe d’individus qui pataugent dans cet imbroglio autour de lui, n’est pas différent de celui que notre Mzee avait qualifié de ’’conglomérat d’aventuriers’’! En désespoir de cause, ne pouvant pas se situer autrement politiquement et, le vrai kabilisme étant lourd à assumer pour ces derniers, ils se sont octroyés une fausse identité idéologique à savoir ’"Kabiliste" de Joseph’’ d’abord, ensuite ’’kabiliste-josephiste’’.

Pris en flagrant délit de supercherie pour utilisation abusive du nom de Mzée Laurent Désiré Kabila, ces individus ont furtivement emprunté une bifurcation en se dotant d’une doctrine dit ’’joséphisme’’.

En fait, ils ont bien raison d’avoir fait ce choix qui clarifie l’échiquier politique d’autant plus que Joseph ’’Kabila’’ lui-même n’est pas Kabiliste.

Au demeurant, certains pourront arguer qu’il est ’’fils’’ à Mzée.

Mais il s’agit ici d’idéologie politique de Mzée Laurent Désiré Kabila dit le kabilisme tel que je l’ai définie précédemment et à partir de laquelle il est situé aux antipodes.

Par ailleurs, sa position par rapport à Mzée s’est clarifié lorsque non seulement Joseph "Kabila’" s’en était pris violemment aux compagnons de Mzée en les privant de tout moyen pour les neutraliser en vue de les éloigner des rouages du pouvoir (il suffit de s’interroger sur ce que sont donc devenus les Wazee Victor Mpoyo, Séverin Kabue, Sikatenda, Yerodia, Madoadoa, Mwilambue, Mufu,Kakudji, Tutumuetu, Kifua, Mwati, Mulelwa… ainsi que mes camarades Kabilistes Faustin Munene, Raphaël Nghenda,Tshamala wa Kamwanya, Pierre Yambuya, Mulemba, Ngangweshe, Lambert Kaboy, Kikukama, Mutomb Tshibal,Celestin Luangy, Mukulubundu, Babi Mbayi, Sondji, Tshapa, Bitakwira, José Kajangwa, Eddy Angulu,Séraphin Mulimilwa,Henry Kazanga … la liste n’est pas exhaustive,) mais vous constaterez que, dans sa volonté d’effacer l’œuvre de Mzée, Joseph n’a jamais évoqué le nom de Mzée Laurent Désiré Kabila ni fait référence au travail qu’il avait accompli. 

En effet, depuis qu’il avait accédé au pouvoir Joseph "Kabila" s’était investi à éradiquer les outils structurels de mobilisation du peuple pour le développement mis en place par Mzée notamment les comités de pouvoir populaire CPP, le Service National etc.

Soit dit en passant, qui sont donc les adeptes du joséphisme dits Josephistes?

Tous les Al Capone du système Mobutu, des experts en tripatouillage financier et bradage du patrimoine national, des traîtres, des quêteurs invétérés de poste, des cireurs de bottes sans foi ni loi, des combinards,… il suffit de les observer, il n’y a pas de Kabilistes autour de Joseph.

2. Réveil FM International: Quels sont les vrais héritages du kabilisme-muzéïsme ?

Jean Kalama-Ilunga: Si vous me permettez, je préfère reformuler cette question autrement afin d’éviter la confusion et simplifier la compréhension de cette manière:« Quels sont les vrais héritages politiques transmis par Mzée Laurent Désiré Kabila? ».

Avant d’aborder le vif de cette question, vous savez peut-être aussi bien que moi, que le monde change très vite en tout point de vue et que, si nous ne nous mobilisons pas aujourd’hui, pour changer avec le monde afin de nous adapter aux normes de son évolution rapide, le monde changera sans nous, et très sûrement contre nous.

Ce que nous vivons en République Démocratique du Congo est effectivement la conséquence logique du refus de changement avec le monde.

Est-ce la fin? Non, parce qu’en dépit du fait que les forces d’inertie au pouvoir en République Démocratique du Congo abuse du pouvoir d’Etat pour faire n’importe quoi, piller, trahir, brimer…, pour faire face, heureusement, les forces du changement sont là pour rappeler à l’ordre et pour les empêcher de tirer notre pays définitivement vers le bas.

Les héritages politiques de Mzée Laurent Désiré Kabila s’inscrivent au travers les actions menées aujourd’hui par les forces de changement qui s’opposent de manière diverse à l’hypothèque de notre pays soumis à l’incapacité, l’irresponsabilité, la carence de vision, la myopie des tenants actuels du pouvoir en République Démocratique du Congo qui travaillent contre les intérêts du peuple congolais.

Ne jamais trahir le Congo : la conscience patriotique prônée par Mzée Laurent Désiré Kabila se concrétise par la résistance tous azimuts de nos concitoyens qui expriment chaque jour en République Démocratique du Congo et à travers le monde leur désaccord pour faire échec au plan de démembrement de notre pays avec la complicité du pouvoir par des manifestations publiques qui mobilisent de plus en plus les opinions internationales face au complot international contre la République Démocratique du Congo.

L’organisation à la base en vue de l’auto-prise en charge pour la défense des intérêts du peuple chère à Mzée est la perspective par laquelle notre pays peut espérer mobiliser les congolais pour l’appropriation du processus de développement et d’être maître de leur destinée.

En peu de temps qu’il était resté au pouvoir, Mzée Laurent Désiré Kabila avait transmis aux congolais des valeurs qualitatives indiscutables et indestructibles qui sont, aujourd’hui, la nourriture roborative de la résistance populaire qui se définit, se réqualifie et se propage chaque jour qui passe jusqu’à la victoire finale qui se traduira par l’éviction du pouvoir des traitres et marionnettes et par l’entrée en service des vrais patriotes au service du développement du Congo. 

La cause en faveur du peuple congolais que nous défendons, est une cause juste.

Pour cela, je suis fort et fier d’avoir été un des disciples de Mzée Laurent Désiré Kabila.

3. Réveil FM: Depuis son retour au Rwanda, Laurent Nkunda brandit sa nationalité rwandaise pour échapper à la justice internationale pour ses crimes au Congo. Comment analysez-vous la gestion de l'agression du CNDP présentée comme un conflit congolo-congolais ? Que valent les résolutions de Naïrobi 1,2,3 ...?

Jean Kalama-Ilunga: Dans la lettre ouverte que j’ai adressée personnellement à ce criminel Rwandais Nkundabatware, le 01 janvier 2009 que vous pouvez d’ailleurs lire à partir de ce lien www.ucdp-info.com/nkundabatware_lettre.htm , je tenais à lui annoncer que « game is over » une expression anglaise pour dire que le jeu est terminé pour lui.

J’ai démontré à son attention comment et pourquoi il était bien Rwandais de la caste tutsi et non congolais.

J 'avais attiré son attention pour qu’il sache qu’il n’était qu’un petit couteau qui allait bientôt être mis hors jeu du dispositif de la crise délibérée de Grands Lacs.

Quelques jours après, effectivement, le piège s’est fermé sur lui ! il était hors jeu.

Sa pseudo-arrestation au Rwanda ne que supercherie, il vit tranquillement dans son pays en attendant le jour où Kagame décidera de le faire disparaître discrètement à jamais en tant que témoin gênant.

Que Nkundabatware brandisse aujourd’hui sa vraie nationalité rwandaise pour échapper à la CPI, c’était prévisible et je considère cela comme une réaction tout à fait normale de sa part pour sauver sa tête.

De toutes les façons, Kagame ne le livrera pas à la ’’justice’’ congolaise, il préfère le voir mort et enterré à 2 mètres sous terre au Rwanda plutôt qu’ailleurs où il risquera d’ouvrir la boîte de pandore qui mettra au grand jour son implication directe et sa responsabilité pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide en République Démocratique du Congo.

Supposons que Kagame soit contraint de l’extrader à Kinshasa. Rien ne se fera non plus parce que, en tant que complice de Kagame, Joseph "Kabila" non seulement, il a fragilisé délibérément les FARDC, mais surtout, il a déjà verrouillé la justice militaire en plaçant comme auditeur général le tutsi rwandais Bivegete, un ancien du Rcd-Kagame.

Assurés de l’impunité institutionnalisée, tous les criminels tutsi rwandais en République Démocratique du Congo peuvent narguer, sans crainte, leurs victimes congolaises après avoir reçu en prime les postes de pouvoir dans l’armée ou d’autres institutions.

Au regard de toutes les parodies imposées aux congolais, lorsqu’on annonce avec tapage médiatique la condamnation à la peine capitale du criminel congolais Mutanga Kyungu Gédéon par un soit-disant tribunal militaire de Kipushi, n’est-ce pas une façon de narguer le peuple congolais?

A titre d’exemple, comment imaginer et justifier que le révérend pasteur Kutino Fernando qui n’avait tué personne, croupit encore en prison ou le compatriote Gabriel Mokia et tant d’autres innocents sont injustement emprisonnés pour des motifs farfelus de politique politicienne, le criminel ruandais Bosco Ntangada, sous mandat d’arrêt international pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité est libre et il a même reçu comme prime le commandement de la traque des hutu pour un nouveau génocide sous l’étiquette des FARDC ?

Quant à la gestion de l’agression du CNDP, c’est tout simplement un ballet des dupes.

L’objectif de cette arnaque Nkundabatware-CNDP était d’installer et crédibiliser l’alibi qui devait masquer l’agression rwandaise à l’Est comme étant une crise congolo-congolaise avec la complicité avérée du président Joseph " Kabila’" assujetti au pouvoir criminel rwandais conformément au plan de partition de la République démocratique du Congo.

4. Réveil FM: Joseph Kabila Kabange, président de la république démocratique du Congo, a-t-il eu raison de faire entrer 8000 soldats rwandais sur le sol congolais sans au préalable avoir informé les parlements: Assemblée nationale, Sénat et Assemblée provinciale du Nord-Kivu ?

Jean Kalama-Ilunga: La superposition des zones d’ombres incitent à formuler plusieurs interrogations pour ne fut-ce que comprendre et faire comprendre à nos compatriotes que ce qui se passe dans notre pays est inacceptable et qu’il faut rester vigilant et surtout ne pas baisser la garde.

Comment expliquer qu’en 14 jours, on puisse prétendre pacifier le Nord Kivu en se jetant les fleurs de la victoire sur une cible à savoir, le FDLR, qui n’est pas celle qui avait semé la mort et la désolation pendant 5 ans ,le terroriste criminel rwandais Nkundabatware et ses combattants rwandais baptisés CNDP ?

Qui étaient les soldats congolais ayant formé la coalition avec l’armée rwandaise pour traquer le FDLR ?

La réponse est claire : les combattants rwandais de Nkundabatware CNDP n’ont pas bougé et ils occupent toujours leurs positions depuis la prétendue fin des hostilités après la pseudo-arrestation de Nkundabatware au Ruanda, chez lui.

La manœuvre ’’d’intégration rapide’’ de ces derniers dans les forces armées de la République Démocratique du Congo a consisté réellement à couvrir l’infiltration insidieuse les rwandais de Nkunda en les habillant en tenue des FARDC. Et du jour au lendemain, ces pantouflards rwandais tutsi criminels de guerre sont devenus congolais.

Dans un article info UCDP publié en 2007, nous avions alerté l’opinion en montrant que le criminel Rwandais Nkundabatware était là pour servir de tête de pont pour une nouvelle agression rwandaise www.ucdp-info.com/presses_kunda2.htm.

En tout état de cause, l’incursion de l’armée rwandaise en République démocratique du Congo du 20 janvier 2009 autorisée par Joseph ’’Kabila’’ a permis la jonction avec cette tête de pont donnant ainsi l’occasion à plus de 12000 soldats rwandais de s’installer et de se vêtir en tenue militaire des Forces armées de la République Démocratique du Congo.

La traque contre les combattants du FDLR et de la LRA a servi de prétexte fallacieux monté de toutes pièces pour détourner l’attention du peuple congolais

La République Démocratique du Congo est notre bien collectif.

A ce titre, chaque congolais ou congolaise a le devoir sacré de se faire violence afin de le protéger par tous les moyens.

L’acte unilatéral de haute trahison avérée posé par le Président Joseph "Kabila" en faisant entrer sur notre territoire congolais 3 brigades de l’armée rwandaise, théoriquement évaluées à prés de 12000 soldats sur décision et arrangement personnel, est inacceptable, même si sur la forme, on veut faire croire à l’opinion par les manipulation médiatique que c’était la condition sine qua non pour la ’’paix’’.

Une ’’paix bidouillée’’ qui consacre la victoire de la trahison, de l’impunité, de la corruption, du crime.

Plus de 6 millions de congolais morts dans les conditions inhumaines attendent que justice leur soit rendue, en attendant, malheureusement, les barrières sont dressées pour les en priver délibérément.

Paradoxalement, la parodie en guise de ’’paix’’ dont Joseph ’’Kabila’’ se targue, n’est qu’une supercherie qui a consisté à faciliter l’occupation et le contrôle de cette partie de la République Démocratique du Congo par les bourreaux rwandais.

Je connais la valeur de la vraie paix et de son contenu pour qu’elle soit durable.

Dans notre quête pour une paix durable, mes amis politiques et moi avons des exigences qui se résument en ces termes : « Une paix durable est indissociable de la justice ! ».

Je connais les affres de la guerre pour avoir vécu la guerre durant mon enfance ainsi que l’horreur qu’engendre l’utilisation d’armes de guerre contre d’autres êtres humains pour en parler avec pertinence parce que j’avais été soldat et officier dans l’armée.

Pour ces motifs, je suis devenu un militant zélé en quête permanente des solutions pour la paix durable! je soutiendrai toujours tout programme relatif à la recherche de la paix mais cette paix qui, pour être durable, est indissociable de la justice pour les victimes comme condition sine qua non.


Sans justice, les pseudo-solutions rocambolesques pour la ’’paix’’ s’inscrivent comme d’exécrables mensonges à l’usage des congolais considérés comme des nigauds.

C’était ainsi qu’ils nous avaient mis plein la figure un chapelet de ’’conférences de paix’’ pour nous aveugler afin d’installer des criminels en tant que germes de conflits futurs dans les rouages du pouvoir: Accord de Lusaka, dialogue inter-congolais, Accord global et inclusif, Amani, Naïrobi...!

En dépit du ton remonté et parfois agressif qui est l’expression de ma révolte et ma colère contre l’injustice, je suis et je reste respectueux de la loi et de la légalité institutionnelle ou autre! Je veux donc que dans mon pays, personne ne puisse se considérer comme légalement au dessus de la loi, même s’il est président de la République.

Pour cela, je m’insurge contre tout acte de déni de la justice et de la démocratie en tant que système efficace et juste qui nous permet d’organiser la manière de vivre ensemble en société ainsi que les actes susceptibles de déstabiliser les institutions pour les intérêts de pouvoir d’un individu.

En tout état de cause, lorsque le président de la république Joseph ’’Kabila’’ impose la démission du bureau de la chambre basse de l’assemblée nationale dans l’unique but incongru d’écarter son président Vital Kamerhe (qui n’est pas ma tasse de thé politique) parce qu’il a osé exprimé haut son désaccord face à l’acte de haute trahison évoquée précédemment, acte qualifié d’ailleurs d’anticonstitutionnel à raison! Voire.

Lorsque, par des menaces, des intimidations, et de la corruption active sur les députés élus au suffrage universel direct et signataires de la pétition appelant à la légalité en vue d’entendre et de statuer sur les tenants et les aboutissants de l’entrée d’une armée étrangère sur notre territoire national sans consulter les autres institutions, Joseph ’’Kabila’’ a montré tout simplement qu’il est au dessus de la loi, qu’il est intouchable et que la République Démocratique du Congo est sa propriété privée.

Cet acte illicite réalisé dans l’opacité totale est non seulement une illustration de la dérive dictatoriale de la part de Joseph ’’Kabila’’ mais aussi, l’expression du mépris total des institutions de la République Démocratique du Congo, pire, c’est une insulte grave aux braves soldats congolais et aux FARDC qu’il a contribué à fragiliser structurellement au profit des intérêts du pouvoir rwandais! Notre armée est devenue une poubelle pour la racaille criminelle rwandaise issue de l’invasion-agression de ce petit pays au service de la prédation internationale! Quoiqu’il fasse aujourd’hui pour occulter le fait qu’il a toujours été caporalisé par le pouvoir rwandais et que son adduction à trahir le peuple congolais au profit du pouvoir rwandais est avérée et justifiée par des faits tangibles, Joseph ’’Kabila’’ commet une faute politique et stratégique grave qui va le pousser à la porte de sortie du pouvoir en République Démocratique du Congo d’autant plus que personne n’est irremplaçable en commençant par lui-même!

Pour les parrains du complot international contre la République Démocratique du Congo, concernant Joseph "Kabila", très bientôt : the game’s to be over!


over!

5. Réveil FM: Tony Blair est un conseiller de Paul Kagamé or ce dernier se comporte en Hitler africain avec sa volonté de coloniser la République Démocratique du Congo. Peut-on dire que la Grande-Bretagne cautionne l'invasion-agression, la prédation de la soldatesque rwandaise au Congo, le pillage des ressources de ce dernier ?

Jean Kalama-Ilunga: Si, un jour, un européen doit d’être traduit devant la cour pénale internationale pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide en République Démocratique du Congo, le Conseil de Sécurité des Nations Unies, pour être crédible, devra d’abord établir un mandat d’arrêt international contre Monsieur Tony Blair, l’ancien premier ministre britannique, aujourd’hui, conseiller spécial du dictateur criminel rwandais Paul Kagame. Sans oublier, bien entendu, ses complices notamment le belge Monsieur Louis Michel, commissaire européen au développement et à l’aide humanitaire, qui n’a jamais loupé une seule occasion pour jouer un rôle dans le complot de déstabilisation de la République Démocratique du Congo.

Assistant de Tony Blair pour la mise en œuvre des scénarii machiavéliques et cyniques qui avaient provoqué la tragédie humaine en République Démocratique du Congo, Louis Michel s’érige en donneur de leçon de la ’’démocratie’’ et de la ’’paix’’ pour jeter un voile d’ignorance sur le fond de la crise en République Démocratique du Congo pour laquelle il porte une part de responsabilité.

Certes, on a braqué les projecteurs de l’actualité sur les exactions criminelles dans le monde.

On a condamné les génocides et les crimes contre l’humanité à travers le monde, Darfour et autres ou si un ou deux blancs sont assassinés quelque part, on en fait un événement planétaire.

Pourtant, plus de 6 millions de congolais victimes des massacres inhumains sont privés volontairement de justice sous l’indifférence cynique de la communauté internationale et la complicité active du pouvoir congolais.

Une opacité entretenue empêche le déclenchement d’une procédure judiciaire pour rendre justice aux millions des victimes congolais.

En mettant en cause à la cour pénale internationale Paul Kagame et Yoweri Museveni pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité en République Démocratique du Congo, le commanditaire Tony Blair et ses complices devront y être poursuivis pour les mêmes causes et ils le savent.

Nous ne devons pas continuer à nous voiler la face parce que la tragédie humaine en République démocratique du Congo a une source qui s’appelle Tony Blair, l’ancien premier ministre britannique qui, trônant au sommet du pouvoir en Grande Bretagne, avait utilisé abusivement les structures de l’Etat britannique pour piloter, couvrir, équiper le terrorisme d’Etat réalisé sous forme d’agression par le Rwanda du dictateur Paul Kagame, l’Ouganda du dictateur Museveni et du Burundi contre la République Démocratique du Congo.

Sous un prétexte fallacieux prétendant installer la ’’démocratie’’ après l’éviction du pouvoir du résistant Mzée Laurent Désiré Kabila contre qui ils avaient lancé une vaste campagne de diabolisation en achetant les lignes éditoriales des médias d’informations en vue de tromper l’opinion internationale par l’intoxication médiatique pour pouvoir l’assassiner sans incidences majeures.

D’ailleurs Louis Michel qui savait, était le premier à savourer publiquement son plaisir par la disparition de Mzée. 3 millions de victimes congolais étaient massacrés sauvagement par la soldatesque rwando-ougandaise sous l’indifférence délibérée des nations Unies instrumentalisées au travers des personnages fabriqués de toutes pièces tel Ketumile Masire, William Swing…et,le Conseil de sécurité, sous pression et influence de Tony Blair et ses complices, avait attendu 2 ans pour reconnaître ce conflit qui opposait la coalition Rwanda-Ouganda-Burundi contre notre pays la République Démocratique du Congo comme étant un acte d’agression.

D’ailleurs Louis Michel qui savait, était le premier à savourer publiquement son plaisir par la disparition de Mzée. 3 millions de victimes congolais étaient massacrés sauvagement par la soldatesque rwando-ougandaise sous l’indifférence délibérée des nations Unies instrumentalisées au travers des personnages fabriqués de toutes pièces tel Ketumile Masire, William Swing…et,le Conseil de sécurité, sous pression et influence de Tony Blair et ses complices, avait attendu 2ans pour reconnaître ce conflit qui opposait la coalition Rwanda-Ouganda-Burundi contre notre pays la République Démocratique du Congo comme étant un acte d’agression.

La finalité étant d’avoir l’accès facile pour faire main basse sur les matières premières qui regorgent en République Démocratique du Congo, l’objectif premier consistait et consiste toujours à démembrer la République Démocratique du Congo en une multitude de petits pays faciles à caporaliser.

Ce projet était aussi soutenu par les USA avec l’ancien président Bill Clinton. Mais un peu moins sous l’ex-président Georges W.Bush.

Après avoir quitté son poste de 1er ministre du gouvernement britannique, curieusement, Tony Blair est devenu conseiller spécial du dictateur sanguinaire rwandais Paul Kagame. Cette situation suscite de nombreuses interrogations. En fait, la réponse qui semble plausible est que Tony Blair, faute d’avoir la main mise totale sur les moyens d’Etat britannique pour téléguider sa campagne macabre en République Démocratique du Congo en vue de protéger ses complices Paul Kagame et Yoweri Museveni de l’étau de la justice qui se resserre sur eux pour les mettre en cause pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide, a choisi de rester près de ses agents que sont Kagame et Museveni pour les protéger contre la justice par voie du lobbying.

A la lumière de ce qui précède, les congolais d’abord et l’opinion en général doivent comprendre que tout le cinéma sur les ’’coalitions’’ des FARDC avec les armées ruando-ougandaise pour traquer la LRA et le FDLR est une fuite en avant, une illustration d’un vent de panique! Ces actions militaristes sont une tentative pour détourner et occulter le vrai problème : en République Démocratique du Congo, la justice n’a pas encore été rendue pour plus de 6 millions de congolais.

Tony Blair est pris à son propre piège, il espérait pouvoir entraîner dans son projet macabre en République Démocratique du Congo le Président des USA, Monsieur Barack Obama, à qui je rends d’ailleurs hommage pour sa clairvoyance sur le drame humain vécu par les congolais.

Tony Blair a compris, en janvier, qu’avec les USA plus rien ne sera comme avant, d’où la précipitation pour distraire l’opinion avec des programmes de ’’paix’’ rocambolesques.

Ainsi donc pour les criminels Kagame et Museveni très bientôt the game’s over.

Je veux juste dire qu’un ami m’a interpellé pour savoir pourquoi je m’en prends si durement à Monsieur Tony Blair.

Je lui ai dit que Monsieur Tony Blair sait pertinemment que c’est lui le sommet de la tragédie humaine dans mon pays.

Il y a 9 ans, je lui avais écrit très clairement pour le lui dire, pour lui signifier sa responsabilité sur ce qui se passait en République Démocratique du Congo, il m’avait répondu 2 jours après pour me dire que son ministre des affaires étrangères de l’époque Jack Strauw se rendra dans la zone pour calmer le jeu.

2 semaines après les ministres des affaires étrangères britanniques Jack Strauw et français Hubert Vedrine s’étaient rendus à Kinshasa, Entebbe et Kigali. Que Dieu protège et Bénisse mon pays la République Démocratique du Congo.

6. Réveil FM: Bosco Ntangana est intégré dans les Fardc alors qu'il est dans le collimateur de la Cour pénale Internationale (CPI). Dans sa dernière conférence de presse à Kinshasa, Joseph Kabila a déclaré qu'il faut privilégier la paix à la justice. L'éloge de l'impunité qui a élu domicile au Congo-Kinshasa ne risque-t-il pas de jouer un mauvais au régime joséphiste ?

Jean Kalama-Ilunga: Avec Joseph ''Kabila'' caporalisé par le pouvoir rwandais, notre armée est devenue une poubelle, exutoire pour la racaille criminelle rwandaise de la caste tutsi qui s'installent en République Démocratique du Congo où l'impunité est

est institutionnalisée.

Lorsqu'un président de la République se fait chantre de l'apologie de l'injustice parce qu'il n'a pas compris que la paix est indissociable de la justice pour que cette paix soit durable, je déduis qu'il n'est pas à sa place parce que son rôle premier est d'être garant de cette justice garante elle-même de la paix et de la démocratie.

C'est la justice qui est l’élément indispensable d’équilibre entre le donner et le recevoir et qui est la force de protection du bien contre le mal.

La soit disante intégration du criminel rwandais Bosco Ntangada et les combattants rwandais de Nkundabatware confirme non seulement la dépendance de Joseph "Kabila" au pouvoir rwandais de la caste tutsi, mais aussi la consécration de l’injustice et de l’impunité.

En effet, James Kabarebe est le véritable maître du jeu militaire pour la République Démocratique du Congo.

Aucune nomination ni décision stratégique de notre armée ne peut se réaliser sans l'avis de Kabarebe.

Nous avions posés les questions pour éclairer les congolais et congolaises sur la mutation suspecte, en 2004 du général Mbunza Mabe qui était sur le point d’en finir avec le criminel rwandais Nkundabatware, ou la confirmation du général Amisi dit Tango fort comme chef d'Etat force terrestre en dépit de sa trahison à Mushake..., Aucune réponse!

Vous avez raison, le régime joséphiste se fissure de partout pour plusieurs raisons : d’abord, pour avoir scié la branche kabiliste sur laquelle il était assis, ensuite, il s’est lié les services des gens douteux ayant de compte à rendre au peuple congolais et pour qui l’impunité institutionnalisée par Joseph est une aubaine, aussi, il a trahi le peuple congolais en faveur du pouvoir rwandais.

7. Réveil FM International: La roue tourne, les minutes s'égrainent, petit à petit les élus des élections de Louis Michel tendent vers la fin de leur mandat avec un bilan qu'on peut déjà imager. Pour ne pas retomber dans le travers des élections Louis Michel de 2006, quels sont les préalables pour les élections futures que nous souhaitons tous: libres, démocratiques et transparentes en République en République Démocratique du Congo ?

Jean Kalama-Ilunga: Les chamailleries politiciennes en cours dans les institutions de la République Démocratique du Congo sont génératrices d’une crise politique structurelle profonde et prévisible. La responsabilité de cette crise à venir qui va servir de prétexte pour reporter la tenue des élections générales prochaines en 2011, est à mettre au crédit du chef de l’Etat Joseph ’’Kabila’’.

Effectivement, pour des intérêts strictement personnels de pouvoir, le président de la République s’est pris à organiser lui-même la déstabilisation systématique de l’Assemblée nationale en ordonnant à certains membres du bureau du parlement de démissionner. Il y a des soupçons de corruption active sur les membres démissionnaires qui auraient reçus chacun une somme de 100.000 dollars us.

Les élections de Louis Michel de décembre 2006, comme vous dites, étaient, en fait, l’objectif correcteur d’un immense consensus frauduleux monté par des pyromanes transformés en pompiers.

Déjà incapable d’organiser les élections municipales, comment voulez–vous qu’en 2011, ce pouvoir qui ne présente aucun soupçon de volonté politique pour le renouvellement des acteurs politiques en fin mandat, multiplie les manœuvres dilatoires pour complexifier l’échiquier politique et confisquer le pouvoir, même par la force après 2011.

Le peuple congolais doit se mettre en vigilance permanente pour ne plus se faire avoir !

Jean Kalama-Ilunga:" je suis fier d'avoir été un des disciples de Mzée Laurent Désiré Kabila".

8. Réveil FM: A voir cette volonté de résistance de l'Union de Congolais pour la Défense de la Patrie et du Peuple (UCDP), peut-on dire les idées de Mzée Laurent Désiré kabila ne sont pas mortes ?

Jean Kalama-Ilunga: Ceux nombreux qui viennent rejoindre l’Union de Congolais pour la Défense de la Patrie et du Peuple UCDP, force politique de rappel à l’ordre et de proposition, sont stimulés par les idées et les valeurs que nous défendons et qui sont justes pour donner une réponse corroborant l’objet de la politique qui est strictement d’apporter le bien-être à nos concitoyens.

Je peux vous rassurer qu’avec l’UCDP, les idées politiques de Mzée Laurent Désiré Kabila restent vivantes! En peu de temps, ces idées avaient fait ses preuves en opérant une transformation radicale sur la République Démocratique du Congo et la société congolaise.

L’UCDP dispose, en effet d’un projet de société et d’un programme politique volontariste qui répond essentiellement aux aspirations du peuple congolais souverain.

Nous sommes prêts aujourd’hui et en mesure de proposer au peuple congolais l’alternative politique à tous les niveaux.

L’UCDP est une organisation politique ouverte à tous ceux ou celles qui partagent les idées et les valeurs que nous défendons ! Nous les encourageons à nous rejoindre.

9. Réveil FM International: Le Congo est plus que par terre. Avec d'un côté une minorité de millionnaires du dimanche (députés et sénateurs avec des salaires mirobolants) et une majorité du peuple paupérisé. Quels sont les axes prioritaires pour éviter à notre pays, "un géant aux pieds d'argile" de continuer sa descente aux enfers ?

Jean Kalama-Ilunga: L’impunité institutionnalisée en République Démocratique du Congo est productrice d’effets multiplicateurs néfastes préjudiciables à la mobilisation nationale des congolais pour tout projet commun de développement.

Le fossé social qui sépare, d’une part, les nantis constitués en majorité de gens du pouvoir politique pour qui, d’ailleurs, la politique reste l’occasion, le tremplin par excellence d’ascension sociale comme fin quel qu’en soit le moyen, et d’autre part, le peuple paupérisé, dépourvu d’espoir et des moyens politiques de se prendre en charge pour défendre ses intérêts en subissant l’étalage des richesses illicites d’une bande de ploutocrates et en rongeant son frein en attendant l’occasion d’en découdre, est une réalité qui, malheureusement n’aura pas de réponse tant que Joseph ’’Kabila’’ trônera en potentat à la tête de l’Etat congolais sans vision réelle, sans disposer d’un véritable leadership indispensable pour tout dirigeant à ce niveau.

D’ailleurs, les fameux cinq chantiers comme programme politique sont devenus un simple slogan vidé de son contenu même de sa signification , malgré les effets d’annonce incitatifs en désespoir de cause.

10. Réveil FM International: On retrouve des Congolais brillants dans plusieurs institutions internationales à travers le monde. Qu'est-ce qui fait le Congo ne marche pas. Est-ce que notre problème est celui d'élites ? Ou plutôt d'environnement et de volonté politique ?

Jean Kalama-Ilunga: Si, en dépit de la dissémination de l’élite congolaise à travers le monde et même de son foisonnement en République démocratique du Congo, rien ne semble marcher, à mon avis, ce n’est ni un problème de l’élite elle-même ni de l’environnement encore moins de volonté politique, mais un problème fondamental de culture.

En fait, la réponse est logée dans les caractéristiques de la culture lesquelles fondent toute marche vers le progrès.

Il y a quelques années, lors d’une réflexion approfondie sur la Culture à Kinshasa, nous avions adopté pour définition de la culture comme étant la tension intérieure de l’être humain ou de la communauté vers le haut.

Par ’’tension intérieure’’, il faut entendre force intérieure de l’être humain et ’’vers le haut’’ signifie vers le mieux, vers l’excellence, vers plus de force, plus de dignité Par ’’tension intérieure’’, il faut entendre force intérieure de l’être humain et ’’vers le haut’’ signifie vers le mieux, vers l’excellence, vers plus de force, plus de dignité, plus de valeur spécifiquement humaine.

La tension intérieure vers le haut se manifeste par la somme d’excellence et les valeurs accueillies et vécues par l’être humain ou la communauté!

La République Démocratique du Congo a effectivement besoin de son élite pour son développement, mais une élite libérée des contraintes qui l’empêchent de s’épanouir intérieurement pour pouvoir agir efficacement sur les conditions de vie et l’environnement.

Le développement étant l’ensemble des réalisations concrètes opérées sur la voie du mieux-être étant donné que les conditions qui le fondent sont dans les caractéristiques de la culture, nous avions conclu que plus la culture se déploie, plus le développement s’accroit.

Malheureusement, l’élite congolaise est engluée dans la diplômosclérose au travers de laquelle le mimétisme béat tient lieu de fond culturel! Et si rien ne marche en République Démocratique du Congo, il faut chercher la cause dans le fait que la culture n’est pas encore saisie dans sa véritable signification c'est-à-dire comme le fondement incontournable de toute forme de développement.

Elle est perçue jusqu’aujourd’hui comme un petit secteur de l’activité gouvernementale pour la gestion de quelques formes d’art.

Il n’est donc pas étonnant de voir en République démocratique du Congo, le pouvoir congolais patauger dans un cadre non culturel et imposer au peuple congolais un environnement sans idéal, auquel manque le sens des valeurs, de l’excellence, de l’efficacité, de la productivité.

Jean-kalama Ilunga déshabille Joseph Kabila, le qualifie de psychopathe et l'accuse de complicité active de l'assassinat de M'zée Laurent-Désiré Kabila !

Jean-Kalama Ilunga n'est pas un inconnu. L'ancien conseiller de M'zée Laurent-Désiré Kabila n'a pas sa langue dans sa poche n'est ni courtisan encore moins un partisan de la langue de bois. Le porte-parole de l'ARP du Général Faustin Munene va droit dans le but. C'est Jean-Kalama Ilunga qui avait déclaré sur Réveil-FM International que "Seul le Mzéeïsme équivaut au Kabilisme. Le Joséphisme est une invention frélatée de l'histoire ! On constate au Congo que le joséphisme est un melting-pot des dinosaures Mobutistes mangecrates et des mammouths mangeristes ventripotents. Dans un langage non diplomatique, Jean-Kalama fustige la dictature totalitaire et sanguinaire qui prévaut en République démocratique du Congo. Un psychopathe froid, tueur en série(serial killer) au sommet de l'Etat congolais depuis 11 ans ?

M'zée Laurent-Désiré Kabila avec Jean Kalama Ilunga son conseiller culturel lors du symposium sur la culture au Palais du peuple. Photo Réveil-FM, archives

Chers compatriotes,

Mon fond culturel construit à partir de mon éducation de base, se traduisant par des valeurs que j'ai héritées de mes parents, confortées par l'instruction sur le savoir-vivre et le savoir-être en société, m'a toujours servi d'encadrement dans mes relations avec les autres! Le respect de l'autre et de la vie comme valeurs cardinales a toujours été, pour moi, une exigence!

J'aime la vérité, la justice et l'altruisme, même si, de temps en temps, ça me dessert! Loin de moi donc, tout sentiment exécrable de haine ou de jalousie envers qui que ce soit!

Chers compatriotes, pour moi, il ne se passe pas un seul jour sans que je ne pense, sans que je ne réfléchisse, sans que je m'interroge sur les causes à la base de la descente inexorable aux enfers de notre pays la République Démocratique du Congo! En tout état de cause, en République Démocratique du Congo, c'est la cause humaine qui ressort comme la variable essentielle de ce système de déchéance nationale!

En effet, après des recoupements sur des faits avérés, des témoignages crédibles et, depuis que les langues se délient de plus en plus, les secrets sont éventrés...la vérité est entrain de triompher!

Après avoir longuement réfléchi, effectivement, le constat est amer: Aujourd'hui, tout est clair: Depuis 11 ans, c'est un psychopathe froid, doublé d'un tueur en série qui pilote et qui trône au sommet de l'Etat de la République Démocratique du Congo à savoir Joseph kabila!

Ne vous méprenez pas, chers compatriotes, parce qu'au travers ce déshabillage de Joseph Kabila, ci-après, ce n'est pas un combat contre un individu, mais plutôt, contre le mal incarné par ce dernier qui nécessite d'être éradiqué pour sauver le Congo!

Qu'est- ce qu'un psychopathe ?

Très chers compatriotes,

Dire ce qui est vrai n'est pas diffamation et loin de moi toute tendance diffamatoire et injurieuse! ''Psychopathe'' n'est pas une injure, c'est la qualification d'une personne qui présente un trouble de comportement caractérisé par le déni de l'individualité d'autrui et un comportement généralement impulsif et antisocial pouvant aller jusqu'au crime.

Voici quelques points qui caractérisent un psychopathe:

a) Le psychopathe ne ressent jamais de remords! Il rejette la faute sur des boucs émissaires, il culpabilise les autres et se fait passer pour victime! Il se fiche du mal qu'il fait à autrui, sa seule motivation étant d'arriver à ses fins!

b) Le psychopathe n'a pas d'empathie: il n'a ni amour, ni amitié, ni compassion pour les autres. Il est sadique. Il ment avec un aplomb déconcertant. S'il s'intéresse à quelqu'un, c'est parce que ce dernier a l'argent, du pouvoir, le prestige!L'empathie affichée pour besoin de la cause est toujours une mise en scène!

c) Le psychopathe est dominateur, il éprouve un besoin maladif de contrôler les personnes qui gravitent autour de lui qu'il perçoit comme des objets, des pions! Il s'entoure d'assistants dociles et traque tous ceux qui peuvent lui faire de l'ombre!

d) Le psychopathe est très arrogant, mais il a la capacité de dissimuler ce trait de personnalité déplaisante sous une fausse modestie! Il se perçoit comme un surhomme, un bienfaiteur, tout lui est dû! Sa démarche vers autrui, toujours intéressée, est souvent présentée comme une faveur, un cadeau!

e) Le psychopathe est manipulateur, mégalomane, paranoïaque, très agressif, fait souvent recours à des menaces. Rancunier, il traque férocement tous ceux qui, dans son entourage, ont compris à qui ils ont affaire et susceptibles de faire tomber le masque! Il n'hésite pas à tuer !....

Après observation et au regard des actes posés, une question: Joseph Kabila présente-t-il ces caractéristiques du psychopathe? Oui!

En effet, chers compatriotes,

L'approche de certains auteurs mettent en évidence d'autres caractéristiques narcissiques pathologiques notamment, la perception égocentrique de soi, l'omnipotence, voire le détachement émotionnel marqué qui inscrivent Joseph Kabila dans le carré des psychopathes!

En tout état de cause, par exemple, le fait d'infliger des mauvais traitements à sa famille ou aux proches, sans éprouver de culpabilité, est caractéristique du psychopathe! En se taisant, certains membres de la famille ou certains collaborateurs de Joseph Kabila couvrent le drame qui sévit au sommet de ''l'Etat congolais''!

Mais avec la fin, inéluctable, du régime qui se profile à l'horizon, les langues commencent à se délier! Joseph Kabila est un psychopathe dangereux à la tête de l'Etat! C'est un tueur en série( a serial killer)! N'en déplaisent à ses ''adorateurs'' et ''adoratrices'' intéressés par

 par l'argent qu'ils tirent de cette ''relation'' avec le président de la république psychopathe qui les utilisent comme des pions!

Crimes et mode opératoire d'un malade mental dangereux à la tête de l'Etat congolais, qui s'ignore et se prend au sérieux!

Je ne me voile pas la face en admettant cette évidence! Rien qu'à jeter un coup d' oeil sur son addiction avérée à la drogue (secret de polichinelle) et à la trahison sans éprouver de culpabilité, Joseph Kabila présente de nombreux signes probants de psychopathie avancée! Par exemple, les crimes insidieux qu'il diligente tout en s'ingéniant à produire des artifices pour masquer sa responsabilité! Voire, ceux qui vivent à ses côtés, au quotidien, peuvent confirmer que Joseph Kabila ne supporte pas qu'une personne lui fasse de l'ombre, le contredise ni en sache trop!

Toutes les personnes soupçonnées ou prises en flagrant délit de commettre ces fautes de lèse-majesté sont mortes ou condamnées à mourir! Quel est son mode opératoire? Joseph Kabila décide de l'élimination physique d'une personne! Ses hommes de main (je ne les cite pas) peaufinent le mode opératoire et mobilisent les outils nécessaires!

Le tueur potentiel (homme ou femme) reçoit des promesses alléchantes de nomination à un poste, il reçoit une partie de l'argent pour exécuter la mission criminelle par empoisonnement ou autre! Dès que la mission est accomplie, un autre tueur est missionné pour tuer le premier tueur en vue de couper le fil conducteur qui mène au commanditaire! C'est ainsi qu'il y a des morts inexpliqués autour de Joseph Kabila!

La famille de M'zée Laurent Désiré Kabila, première victime de la psychopathie de Joseph Kabila!

Chers compatriotes,

Un psychopathe est enclin à faire subir des mauvais traitements à sa famille sans aucune compassion!

Manifester des émotions est, pour lui, un signe de faiblesse et de la déchéance de son influence sur autrui! On retrouve ces signes caractéristiques du psychopathe dans le comportement au quotidien de Joseph Kabila vis à vis de la famille de M'zée Laurent Désiré Kabila et les autres enfants déclarés de ce dernier, traqués et obligés de se cacher!

A titre d'exemples, j'ai retenu les deux cas dramatiques ci-après:

1° Espérance Mukalay, la soeur cadette de M'zée Laurent-Désiré Kabila, assassinée mystérieusement par balle le 15 Juin 2005 à Lubumbashi par un soit-disant garde du corps, était, en fin de compte, après recoupement, victime du cynisme pathologique de Joseph Kabila.

En effet, Espérance témoignait publiquement la non-filiation biologique de Joseph Kabila à son frére ainé M'zée Laurent-Désiré Kabila! En plus, elle réclamait ouvertement la restitution à leur famille des biens de ce dernier confisqués par Joseph Kabila! Espérance Mukalayi était assassinée!

2° Aimée Kabila, la fille de Mzee Laurent Désiré Kabila, ''demi-soeur'' à Joseph Kabila est sauvagement assassinée le 16 Juin 2008 à Kinshasa dans sa résidence au Mont-Ngafula par des militaires de la garde présidentielle GSSP, reconnaissables par leurs tenues!

Avant cette date, la fille de M'zée se sentait menacer de mort!

Elle avait même alerté la MONUC afin qu'elle lui assura la protection! Comme sa tante Espérance, la soeur cadette de M'zée Laurent Désiré Kabila, Aimée Kabila revendiquait aussi clairement la restitution des biens de son défunt père confisqués par Joseph Kabila et la maisonnée complice sur laquelle trône mama Sifa Mahanya soupçonnée d'avoir piloté cette mise à mort de la fille de Mzee Kabila! Maman Sifa Mahanya et Aimée Kabila vivaient à couteaux tirés! Comme sa tante, Aimée Kabila était assassinée par balle!

En résumé, les deux personnes assassinées étaient toutes deux parentes directes à M'zée Laurent Désiré Kabila à savoir l'une soeur et l'autre fille! Elles étaient toutes deux assassinées par balle!

Elles étaient toutes deux déterminées à exiger à Joseph Kabila la restitution des biens de M'zée!

Comble de cynisme! Chers compatriotes, dans un procès monté de toutes pièces à Lubumbashi sur l'assassinat d'Espérance, l' Etat congolais était condamné à indemniser ''la famille de Mzee Kabila qui s'était constituée partie civile'', de payer 25 millions de dollars à titre de dommages et intérêts!

Cette somme aurait été défalquée du trésor public et la famille de M'zée Laurent-Désiré Kabila n'avait jamais vu la couleur de l'argent de cette indemnisation.

Joseph Kabila terrorise toute la famille de M'zée si bien que personne ne peut lui rappeler ce contentieux familial de peur d'être assassinée!


Freddy Mulongo Mukena 

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Diaspora patriotique Kongo. GRANDE PERTE. 1. MA CHRISTINE BOKO BOTEFA, VICE-PRÉSIDENTE DU CCT, VICTIME D'EMERY KALWIRA, SICAIRE ET EMPOISONNEUR !

Diaspora patriotique Kongo. GRANDE PERTE.

1. MA CHRISTINE BOKO BOTEFA, VICE-PRÉSIDENTE DU CCT, VICTIME D'EMERY KALWIRA, SICAIRE ET EMPOISONNEUR !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1674214040544.jpg, janv. 2023

La Fakwalisation et Balladosation, sans tabou, des cotisations Obsèques Honoré Ngbanda, par le Moyibicrate Robert Lukasi Alias Bobo Kongo est une sinécure.

La diaspora patriotique Kongo ne doit plus se laisser conduire par des Ballados Artisans de "Prix Mangondo", habitués aux larcins et cagnottes. Des infiltrés, traîtres et collabos, qui tuent au lance flamme le combat noble de la libération. 

Un pays normal protège ses intellectuels. Agacé par l'engagement populaire de Jean-Paul Sartre contre son pouvoir, le Général De Gaulle n'avait pas hésité de déclarer : "On ne met pas Jean-Paul Sartre en prison"!

Brillante et très engagée pour la cause du Kongo, Ma Christine Boko Botefa "Ya Titi" faisait partie de la crême de la diaspora.

Vice-présidente de CCT du sicaire et empoisonneur Emery Kalwira, Ma Christine Boko Botefa "Ya Titi" est décédée le 19 juillet 2021 à Lille, d'une maladie mystérieuse.

Elle critiquait l'invasion rwandaise du Kongo, le régime d'Alias Kabila, tout en étant le bras droit d'Emery Kalwira, l'infiltré et demi-frère de l'imposteur qui trônait par défi sur le Kongo : Alias Kabila.

L'Equatorienne avait un caractère bien trempé, Ma Christine Boko Botefa "Ya Titi" pouvait t'appeler tard dans la nuit pour simplement te signifier qu' elle était décidée de traîner tel ou tel compatriote de la diaspora devant la justice française. Il fallait toujours la dissuader. C'est un non-sens de se battre pour le Kongo et de traduire ses propres compatriotes devant la justice des blancs. Une vraie marque de faiblesse.

Mieux vaut être "Accusé" pour mieux se défendre avec force et puissance que d'être "Accusateur-Imposteur". 

Le CCT avec Emery Kalwira est un cimetière de nombreux vaillants patriotes. 

Ma Christine Boklo Botefa "Ya Titi" ne voulait pas entendre raison de tous ceux qui voulaient la faire sortir dans le trou des vipères. Elle ne voulait rien entendre des critiques sur le CCT surtout pas sur Emery Kalwira, le Rwando-Tanzanniene, infiltré de la diaspora. Elle pouvait même ne plus te parler, lorsque tu insistais trop.

Était-elle envoûter par les tutsis rwandais ? Pourquoi avec tant d'intelligence, elle ne pouvait pas comprendre la dangerosité de ceux qui l'entouraient ?

Ma Christine Boko Botefa "Ya Titi" prônait et se battait pour l'unité des Kongolais. Les "Tshanga Tshanga" avec ceux qu'elle réfutait de croire qu'ils étaient nos ennemis... ont fini par avoir sa peau.

Pour ceux qui ont l'habitude de conduire, les angles morts sont source de nombreux accidents. 

Réveil FM International titrait le 20 juillet 2021 : Hommage à Christine Botefa Boko Issekusu, "Ma Titi" figure majeure de Lille !

Christine Botefa Boko Issekusu, "Ma Titi" a été une femme congolaise de l'Equateur solide. Elle n'a jamais cessé de parler de ses terres, celles de ses grands parents et parents dans l'Equateur. Elle aimait son Congo indéniablement. "Ma Titi" Christine Botefa Boko Issekusu était membre influente de la "Coalition de Congolais pour la Transition" (CCT), rendu public le 13 septembre 2013.

Ces sont ses propres écrits sur le Kongo qui sont des pépites et prouvent à dessein son engagement.


Ma Titi Boko....

IL FAUT RESTER EGAL A SOI MEME :

PAS DE TRANSITION AVEC KANAMBE,

PAS DE PRIMATURE AVEC KANAMBE QUAND ON VEUT LE CHASSER

PAS DE COLLABORATION AVEC CEUX QUI ONT FACILITE SON GLISSEMENT

PAS D’ÉLECTION AVEC KANAMBE ET SON SYSTÈME DE PRÉDATION CRIMINEL

NON EXISTENCE DES INSTITUONS : 

PLUS DE PRÉSIDENCE, PLUS DE PARLEMENT, PLUS DE SÉNAT, PLUS DE PRIMATURE

RIEN QUE LE PEUPLE SOUVERAIN POUR CHASSER CETTE CLASSE POLITIQUE, CES ÉLITES, SANS FOI NI LOI POUR HAUTE TRAHISON A LA NATION.


Ma Titi Boko....

EN FIN DE COMPTE, IL NE FAUT SURTOUT PAS SE LAISSER DÉSABUSER. LA RDC APPARTIENT PUREMENT ET SIMPLEMENT AUX KONGOLAIS. 

LE BUT EST DE REPRENDRE POSSESSION DU PAYS OCCUPE PAR DES BRIGANDS SANGUINAIRES, SANS FOI NI LOI EN TOUTE LÉGALITÉ, LÉGITIMITÉ.

 IL EST HORS DE QUESTION DE LAISSER DES TROUBADOURS NOUS RENDRE CAPTIFS ET CONTINUER A FAIRE LEUR CIRQUE AU 21è SIECLE.

NOUS NE SOMMES PLUS A L'EPOQUE DE LA SOUMISSION, LE KONGO DOIT ETRE DÉFENDU PAR SES RESSORTISSANTS, C'EST NOTRE DROIT ET NOTRE OBLIGATION;

QUE KANAMBE LAISSE NOTRE BEAU FAUTEUIL DU PALAIS DE LA NATION, CAR IL A TROP SALI CE SIÈGE QUI NE SUPPORTE PLUS QU'IL Y METTE ENCORE SON ARRIÈRE TRAIN DESSUS EN TOUTE IMPUNITÉ EN LAISSANT DES ODEURS NAUSÉABONDES DANS L’ÉTENDUE DE LA RDC. 

LA RDC DOIT ETRE ASSAINI DE TOUTE URGENCE !!!


Ma Titi Boko....

Ce qui fait défaut est uniquement le manque d'unité entre kongolais pour mettre fin à cette situation calamiteuse qui sévit au Kongo. Les étrangers pilleurs criminels barbares source de la tragédie kongolaise viennent en sauveurs pour soit disant offrir de bons offices afin de s'enrichir davantage au détriment du peuple kongolais vivant dans la misère la plus totale  dans un pays le plus riche de la planète en ressources naturelles mais malheureusement géré par des bandits civilisés tant nationaux qu'étrangers. La guerre à basse intensité, l'occupation étrangère barbsre et criminelle demeure un fond de commerce juteux pour le reste du monde qui veut que cette tragique situation perdure. Si la RDC est en paix et gérée par des patriotes intègres et nationalistes, le reste du monde connaîtra la même misère que celle imposée présentement aux kongolais. Donc pour le reste du monde, pas de Kabila et pas le système de prédation est néfaste, pas de job, pas d'enrichissement... ONU, Sadec, Monusci, Cirgl, UE, USA, aucun d'eux ne travaille pour les intérêts de la RDC, ils ont la mission de la dépecer, de la détruire purement et simplement. Ils ont l'art et la manière de feindre d'aider les kongolais en se faisant passer pour des pompiers tout en étant des vrais pyromane ne vivant que du sang versé des kongolais innocents. Que personne n'abuse les kongolais, ils connaissent toutes ces manigances et parviendront bientôt à y mettre un point final. L'essentiel est de comprendre, d'identifier les ennemis ainsi que leurs tactiques machiavéliques pour la riposte salvatrice. La rRdc a besoin de patriotes nationalistes résistants intègres ayant la loyauté et le sens de l'honneur pour sauver la patrie. Sortons de nos trous et engageons nous sincèrement pour combattre. J'ai ainsi dit et vous remercie


Ma Titi Boko....

SOIRÉE BONNE AVEC LE COEUR  INCLINé  AU KONGO 

La RDC notre pays restera indivisible grâce au patriotisme des kongolais qui ont le courage de résister au régime de terreur installé depuis 20 ans par le système de la mafia internationale, Hippolyte Kanambe et sa bande de kongolais corrompus.

Nous avons cette assurance que tout ce que nous demandons à Dieu, il nous l'accorde selon sa parfaite volonté, afin que notre joie soit parfaite.

Dieu nous a donné la RDC pour que chaque kongolais la bâtisse, la développe, et s'épanouisse dans cet immense territoire aux mille richesses.

Mettons nous ensemble pour résister aux ennemis de la RDC afin de reconquérir notre cher pays qui vit le terrorisme d’État.

Travailler avec Kanambe et chercher des postes ministériels dans ce système criminel qui tue aux 4 coins de la RDC, relève de la  traîtrise, résister à Kanambe est un acte de patriotisme.

JE DEMEURE KONGO, SOYEZ BÉNIS VOUS TOUS QUI LISEZ CE MESSAGE.


Ma Titi Boko....

LA SORCELLERIE EST QUE QUAND TU PRÔNES L’UNITÉ POUR LIBÉRER LE PAYS ET QUE LA PERSONNE QUE TU INVITES PROFITE DE TON AURA POUR SE FAIRE VALOIR ET SE PRÉSENTER COMME CANDIDAT A LA PRÉSIDENCE SOUS  LE RÉGIME D'OCCUPATION ÉTRANGÈRE AFIN DE DISTRAIRE LA GALERIE, AFIN DE DISPERSER EN RENFORÇANT LA DIVISION AU LIEU DE RENFORCER L’UNITÉ POUR COMBATTRE KANAMBE L'USURPATEUR ET EX PRÉSIDENT

L'ENNEMI DU KONGO EST LE KONGOLAIS LUI MÊME EXCELLENT DANS L'OPPORTUNISME ET LA DUPERIE !!


Ma Titi Boko....

SOIRÉE BONNE

Il y a de l'espoir pour le peuple qui se bat, qui reste déterminé et qui veut en finir avec l'occupation barbare et prédatrice qui a mis la RDC à feu et à sang depuis 20 ans.

Ils sont venus d'ailleurs envahir notre pays avec la complicité de certains fils et filles du pays assoiffés par l'appât du gain.

La minorité agissante composée de filles et de fils kongolais de confiance, intègres, fidèles et incorruptibles (CIFI) pourra sauver la république et participer à son développement, à sa sécurité et à l'épanouissement du peuple kongolais qui a trop souffert des affres de la guerre à basse intensité imposée par les multinationales prédatrices via les pays voisins de la RDC et d'autres pays du continent.

La tragédie kongolaise sans précédent perdure depuis 20 ans sans que le reste du monde n'en parle et n' y prête attention :+ de 10 millions de morts, les femmes sont violées toutes les 43 min (plus de 2 millions de femmes violées), le pays est livré à un pillage des matières naturelles, des minerais stratégiques, les familles sont déplacées, les villages sont vidés et remplacés par les habitants des pays agresseurs, les enfants sont enrôlés dans les milices, les institutions sont prises en otage par les rwandais jusqu'à la magistrature suprême...

Les kongolais sont sans cesse massacrés et enterrés dans les fosses communes, les arrestations arbitraires sont monnaie courante, la population n'a pas la liberté d'expression, la constitution est sans cesse violée, et de surcroît l'armée rwandaise fait intrusion dans les territoires depuis des années sous prétexte de vouloir traquer les FDLR, sans que le gouvernement, le parlement, sans que celui qui a juré d'être le garant de la nation ne bronchent et cela dure depuis plusieurs années.....

Une rupture totale s'impose avec ce régime d'occupation.

Une transition sans M. Kabila et son régime s'avère salutaire pour la RDC afin d'organiser les futures élections libres, transparentes et crédibles. 

La Coalition des Congolais pour la transition s'inscrit dans ce processus avec un programme socio économique pour la réhabilitation de la RDC et l'épanouissement du peuple kongolais.

La Coalition des Congolais pour la Transition (CCT) reste du côté du peuple pour le Kongo libre et prospère aux institutions fortes, pour un Kongo nouveau, ayant retrouvé sa souveraineté.

Si la diaspora patriotique Kongo est une communauté, chacun (e) est sensé être le gardien de son frère et sa sœur Kongo.


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 19 janvier 2023

Diaspora patriotique Kongo. Perdu de vue. Emery Kalwira et son fameux CCT !

Diaspora patriotique Kongo. Perdu de vue. Emery Kalwira et son fameux CCT !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1674134951484.jpg, janv. 2023

Dans la diaspora patriotique Kongo, il faut se méfier des groupuscules qui commencent par CC... La Fakwalisation du Moyibicrate Robert Lukasi Alias Bobo Kongo n'est qu'une des nombreuses pointes de l'iceberg.

La diaspora patriotique Kongo est victime des infiltrations à outrance. Les vrais patriotes tiennent quand même la route, bon gré et malgré les vissitudes.

Nous avons connu dans la diaspora, l'arrivée tonitruante de Barracuda, veuf d’Aimée Kabila, fille biologique de Mzee Laurent-Désiré Kabila,  assassinée pour taire la vérité sur l’affiliation controversée de Kanambe Kazembere Hypolyte à la famille Kabila ka Makolo, qui a disparu avec effet de feu de paille. Barracuda était venu à la diaspora patriotique Kongo avec un cirque insipide, dans une mise en scène où il se faisait passer pour l’ennemi juré d’Hypolyte Kanambe Kazembere Alias Kabila, afin d’attirer les Résistants-Patriotes naïfs à se faire prendre dans sa nasse.  Le bonhomme a disparu. 

C'est ici l'occasion de revenir sur le cas: Emery Kalwira, Agent Rwando-Tanzanien, sicaire, faussaire et empoisonneur infiltré de la résistance Kongo, au service des seigneurs de guerre tutsis rwandais: Azarias Ruberwa et Moïse Nyarugabo au profit d'Alias Kabila !

En effet, Emery Kalwira n'est rien d'autre qu'un demi-frère de l’imposteur Alias Kabila, issu de sa vraie mère biologique Marceline Mukambuguje Katerebe d’origine Rwando-Tanzanniene, comme l'avait dénoncé notre compatriote, Jean-Kalama Ilunga, d'heureuse mémoire dans le communiqué Front Civil de Résistance Populaire, tripatouillé par Emery Kalwira, le vendredi 8 octobre 2013 !

Alias Kabila aux abois, redoutant la détermination des forces patriotiques de la Résistance populaire qui luttaient contre son pouvoir impopulaire, et illégitime issu des élections frauduleuses et chaotiques du 28 novembre 2011, l’imposteur  qui règnait par défi à la tête du Kongo, avait mis en action un plan macabre consistant à affaiblir la Résistance patriotique Kongo par la corruption, achats de conscience et l’élimination physique des têtes pensantes.

Sinistre personnage, Emery Kalwira,  Rwando-Tanzanien de surcroit, se faisait passer comme tant d’autres menteurs tutsis de Kongo pour réaliser des projets funestes au pays de MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA. 

Le mardi 3 décembre 2023, Réveil FM International titrait : "IMPLOSION DE  L'ÉPHÉMÈRE GOUVERNEMENT FANTOCHE D'AUBERVILLIERS, LE SANS PAPIER DAMIEN EMERY KALWIRA RÉVOQUE SES MINISTRES D'ÉTAT !

L'histoire est un éternel recommencement dit-on. Alors qu'en République démocratique du Congo, Alias Kabila, un OVNI sans diplôme se joue des professeurs d'Université, d'ailleurs plusieurs cadres universitaires n'hésitent pas à  l'appeler "Raïs". Un imposteur, un usurpateur sans traçabilité claire de son parcours dirige la République démocratique du Congo par défi. Les possesseurs du savoir sont transformés en applaudisseurs voire en quémandeurs d'emploi auprès de celui qui est venu au Congo avec des bottes de jardinier et une kalachnikov à  la main.

Le petit bonhomme "Kadogo" amateur des Nintendo trône sur le RDC.

 C'est à se tordre de rire mais pas sur le bilan macabre d'alias Joseph Kabila ! 12 millions des morts, pillage systématique des ressources, assassinats, crimes contre l'humanité, haute trahison, forfaiture et prise en otage de toutes les institutions de la RDC...

Sans papier, Damien Emery Kalwira infiltré dans la résistance congolaise !

Comme à  l'accoutumée, le Rwanda par ses services a trouvé un autre cheval de Troie répondant au nom de Damien Emery kalwira pour infiltrer la résistance congolaise. Sans papier en Europe, Agent de l'Armée Patriotique Rwandaise-APR Damien Emery Kalwira est incorporé à  l'Agence national des renseignements -ANR, la Gestapo d'Alias Kabila.

Culotté Damien Emery Kalwira s'affuble du titre d'Excellence et s'est même autorisé en complicité avec quelques compatriotes égarés en mal de positionnement, de former un gouvernement fantoche de transition à  Aubervilliers, alors que la résistance congolaise se bat pour la libération totale de la République démocratique du Congo.

Lorsqu'il s'est agi de prouver la filiation douteuse d'Alias Kabila à  M'zée Laurent-Désiré Kabila qu'il a assassiné et dont il ne parle parle jamais comme "père", les affabulateurs rwandais ne sont pas allés trop loin. Ils ont trouvé un congolais en la personne du professeur Kabuya Lumona pour défendre à travers un bouquin la katanguité de l'imposteur.

De même lorsque Réveil FM International a mis sur la place publique l'opacité de la démarche de Damien Emery Kalwira. C'est notre propre compatriote Dieudonné Kwebe kimpele, éphémère ministre d'Etat, démissionnaire qui a pondu à  la manière de "Carte blanche" de Mavungu Malanda un "Droit de Réponse à  Freddy Mulongo de Réveil FM International" expliquant et justifiant les origines kivutiennes de cet autre imposteur rwandais, balayant d'un revers de la main toutes les précautions émises et réfutant de manière hautaine et méprisante, la dénonciation de la tentative d'infiltration de Damien Emery Kalwira.

Mais comme la vérité est celle qu'elle est, Dieudonné Kwebe kimpele est tombé de nu, découvrant que nous avions raison !

Cela ne nous étonne pas Dieudonné Kwebe Kimpele est demeuré foncièrement mobutiste. Faire son mea-culpa, lui rendra sa crédibilité qui est émiettée par ses turpitudes...Et nul n'est responsable de sa propre turpitude. Personne ne remet en compte le professionnalisme ni la vaste culture politique de Dieudonné Kwebe Kimpele, n'est-ce pas une humiliation de plus de constater que des cadres congolais se mettent au service d'un imposteur sans papier dans un gouvernement fantoche d'infiltration ?

Le fait que Damien Emery kalwira ait eu le toupet de signer la décision de révocation de Dieudonné Kwebe kimpele, Robert Lisaliko Wenda Mbelo, Madame Nelly Bauna Moto, Joseph Betofe Dekopa, Augustin Litanga Sileki et Fabien Lubajua, n'est-ce pas une humiliation gravissime ?

Si le gouvernement fantoche d'Aubervilliers avait été mis en place par les seuls congolais, personne d'entre-nous n'aurait levé son petit doigt, fallait-il se taire alors que ce gouvernement putatif a à  sa tête un rwandais connu des services ? A-t-on vraiment besoin pour servir la mère patrie être membre du gouvernement ? L'éphémère gouvernement d'Aubervilliers est plus que fantoche, il a à  sa tête un imposteur !

Les nostalgiques du mobutisme doivent faire leur metanoia, leur argionamento pour mieux servir la résistance congolaise. Car ce sont des dinosaures mobutistes qui sont devenus des mammouths joséphistes qui défendent le régime de Kinshasa: Léonbitch kengo, Edouard Mokolo wa pombo, Modeste Mutinga Mutuishayi, François Mwamba Tshisimbi, Olivier kamitatu, Antoine Gizenga, Théophile Bemba Nfundu, Alexis Tambwe Mwamba, Kin Key Mulumba alias Débré Mpoko, Louis koyagalio...Ils sont nombreux ceux qui pour leur ventre font allégeance à  l'imposture, s`accommodent d'elle, la soutienne. Le joséphisme, c'est du mobutisme avarié ! Les apparatchiks et barons du joséphisme sont des mobutistes retourneurs de vestes, des mangeurs à  tous les rà¢teliers, des politicailleurs ventripotents sans idéal...

Le 13 septembre 2013, le CCT était né. Le gouvernement fantoche d'Emery Kalwira avait été mis en place le 5 octobre 2013 à Aubervilliers. Déjà le 30 novembre 2013, il volait en éclat.

Paul Kahumbu, depuis Lausanne, se fendait d'un long communiqué du Front Civil de Résistance Populaire dont nous reprenons ici quelques paragraphes : "Démission collective des membres du gouvernement fantoche de transition de Damien Emery Kalwira... (...) Notre Peuple paupérisé et humilié par l`oligarchie mafieuse qui pille nos ressources naturelles et tue nos populations de l`est à  grande échelle, n`a autre solution que celle de renverser ce pouvoir d`occupation par une révolution populaire triomphante, qui passe par la capture de l` imposteur Joseph Kabila et ses collabos !

La Résistance Populaire salue chaleureusement de deux mains la démission collective de nos compatriotes au sein de ce soit disant gouvernement de transition, piloté par un tueur à  gage et félicite par la même opportunité les auteurs de cette décision d` avoir vite compris qu` ils étaient sous l`hypnose d`une vipère tutsi Rwandaise, malignement introduite dans la bergerie de MFUMU KIMBANGU, dans l`unique but de noyauter des têtes pensantes qui combattent sans répit, pour libérer nos institutions républicaines, pris en otage par un pouvoir sans foi ni loi !

Le temps arrange les choses dit-on ! Les mannes de nos ancêtres entendent dans l'au-delà  la forte résonance de nos suppliques et corrigent nos égarements !

Ainsi que nous l'avions prophétisé, cette caricature de gouvernement qui ressemble à  un navire pirate , devrait inéluctablement chavirer d` un moment à  l`autre avec son flibustier ex-Kadogo du conglomérat des aventuriers, le dénommé commandent Damien Emery Kalwira. Et, c`est ce qui vient contre toute attente, de se réaliser à  ses dépends. Les masques sont tombés et les mensonges de notre Sieur imposteur mis à  nu !

Par conséquent, le Front civil se réjouit profondément de voir nos compatriotes exfiltrés de ce corsaire, prendre la tangente et virés du bon cà´té, au bon moment, promptes à  reprendre de plus belle la lutte de libération nationale !

Dans le même registre nous leurs demandons avec insistance, au nom de la MÈRE PATRIE, de rendre public et de faire une large diffusion, de toutes les pièces criminelles collectées ayant motivées la décision précitée, afin d` aider à  consolider l`éveil des consciences de nos concitoyens.

L`heure d`allumer les brasiers pour le soulèvement populaire est venue ! Rassemblons nos forces, soyons unis pour la noble cause de libération nationale, EKOMI TANGO YA KO PAPA…….LA VICTOIRE EST DANS LE CAMP DES FORCES DE LA RÉSISTANCE POPULAIRE. INGETA !"


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 13 janvier 2023

BenaMpuka Professeur Patrick Yiombi Tona, un visionnaire de la vérité !

BenaMpuka Professeur Patrick Yiombi Tona, un visionnaire de la vérité !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1673625001483.jpg, janv. 2023

Dans une société normale, on ne se laisse pas conduire par des idiots, médiocres et écervelés mais surtout des Fakwa, Frappeurs et Ballados.

C'est inacceptable et inaccessible, dans la diaspora patriotique Kongo, que des idiots se soient coalisés pour diaboliser le professeur Yiombi Tona, sans que personne ne lève son doigt pour dire stop !

Avec le professeur Yiombi Tona, c'est le cerveau d'abord. Lorsqu'on fait travailler son cerveau, on ne peut pas plaire à tout le monde. On n'a pas toujours raison. Mais on a cette liberté de penser que n'ont pas des idiots.

On peut tout reprocher au professeur Yiombi Tona ses questions sont légitimes :


Pourquoi ceux qui se présentent comme résistants ont des faux noms et profils ?

1. Jules Mpia est devenu "Odon Mbo"! Est-ce que c'est vrai qu'il a été le chauffeur de Jean-Pierre Ondekane, le criminel du RCD Goma ? Est-ce que c'est vrai que Jules Mpia a participer à la coupure du courant Haute-Tension Inga Shaba par les criminels rwandais du RCD GOMA, le 2 août 1998, privant Kinshasa de l'électricité et causant des morts surtout des nourrisons prématurés "Matshombé" dans leurs couveuses.

Jules Mpia "Odon Mbo" doit lever cette équivoque dans la tête des patriotes et résistants. 

2. FAKWA-BALLADOS, Robert Lukasi, idiot, médiocre et écervelé, a toujours caché son vrai nom. Pour quelle raison ? Qu'a-t-il à cacher ? Le Frappeur et Moyibi, se présente comme Bobo Kongo.

Le cagnottiste-cagnottier a bouffé Mbongo Ya Matanga  Ya Honoré Ngbanda. Muana Matete, Kuluna et Mpomba, le frère du Pprdien Eric Lukasi, un gestapiste du régime d'Alias Kabila, se croit tout permis.

Le voleur a transformé la communauté Kongo en champ de bataille de rançons. Ses cagnottes au nom de la communauté est une escroquerie en règle.

Donc le Fakwa, Ballados et Moyibi : Robert Lukasi Alias Bobo Kongo est un infiltré, traître et collabo, qui travaille pour son frère Éric Lukasi de l'ANR, la gestapo au Kongo !

3. Mohamed Mboyo, ta plume est perspicace. Mon estime n'a pas changé. Quel diable t'a convaincu pour changer de nom et devenir Pépin Kazadi ? Pourquoi avoir changé de nom ? Est-il vrai que Robert Lukasi Alias Bobo Kongo, le Fakwa, Ballados et Moyibi avait initié une cagnotte pour ta personne ? Pourquoi les compatriotes qui devaient t'aider étaient obligés de passer par le Moyibicrate de la communauté : Robert Lukasi Alias Bobo Kongo ?

Tu es au Maroc, la situation n'est pas facile. Mais tout de même faut-il passer par un Fakwa pour t'aider ? 

Pourquoi vous trois, vous agissez avec des faux noms ?

Le professeur Yiombi Tona n'a-t-il pas raison de poser des vraies questions ?

En plus dans ce trio, il y a des individus qui sont nés dans les années 60 mais ils ont baissé leur âge et ils font partie maintenant de la série 70 !

Le professeur Yiombi Tona n'est pas un menteur comme vous voulez nous faire croire. Il est un visionnaire de la vérité. C'est lui qui avait démasqué la fourberie de CCDP avec une fausse convocation de la police française et une fausse accusation des rwandais, quelques jours seulement après le décès d'Honoré Ngbanda, président de l'Apareco.

Pourquoi Monsieur Honoré Ngbanda, homme de sécurité du Maréchal Mobutu, a toujours circulé avec son vrai nom: Ngbanda Nzambo Ko Atumba !

Et des individus qui n'ont à se reprocher eux ont des noms d'emprunt et des faux profils ?

Nous ne sommes pas d'accord à 100% avec le professeur Yiombi Tona. Nous avons du respect pour la personne et son cerveau.

Dans cette polémique affreuse qui s'enclenche dans la diaspora patriotique Kongo, le professeur Yiombi Tona a 1000% raison de poser des vraies questions.

Nous n'allons plus accepter que des idiots, médiocres et écervelés puissent mener la lutte de Libération du Kongo à sa perte !

FB_IMG_1673625006190.jpg, janv. 2023

Réveil FM International a eu raison dès 2021, d'attribuer au professeur Yiombi Tona, le prix de l'excellence et en 2022, d'être classé parmi les 10 plus radicaux dans la lutte de Libération de notre pays.

Le Kongo a besoin des hommes et femmes éprisent de la vérité.

C'est la vérité qui grandit un pays. Des fourbes, roublards, requins, Fakwa, Frappeurs, Ballados qui ont investi la diaspora patriotique Kongo doivent dégager.

Le combat noble va de pair avec la véracité des faits. On agit pas avec des faux profils pour diaboliser les meilleurs d'entre-nous.

Les Pomba, Kuluna, Batu Ya Makofi... doivent laisser la place aux cerveaux qui comprennent les enjeux de notre pays, son occupation, ses envahissements et agressions. Mais aussi des patriotes et résistants, qui sont spirituels de l'ancestralité, sans êtres conflictuels, pour nous amener à la libération.

Nous n'avons pas besoin des PROFITO-SITUATIONNISTES qui sont prêts à tout pour se retrouver. Ceux qui volent la communauté Kongo doivent "Dégager" eux-mêmes, au risque de se faire dégager.

Nous ne pouvons plus accepter des détournements des millions  par la diaspourrie au KONGO et voir des mafieux dans la diaspora patriotique Kongo, qui rançonnent leurs propres compatriotes. 


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

BenaMpuka Basakata-Connexion : Où est donc passé Christian Malanga Musumari, le salopiot, aventurier et Tintin au Congo ?

BenaMpuka Basakata-Connexion : Où est donc passé Christian Malanga Musumari, le salopiot, aventurier et Tintin au Congo ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

IMG_20230113_131349.jpg, janv. 2023

Christian Malanga Musumari, le soudard des Fardc ! 

Ancien soudard des Fardc, Christian Malanga Musumari, le petit bonhômme qui devait devenir président du Kongo, dans son rêve, a disparu. Sa disparition n'est pas datée !

Mais ses thuriféraires, tambourinaires et journalistes pré-payés de BASAKATA-CONNEXION, qui ont amené cet idiot, médiocre et imposteur dans la diaspora, sont là  !

Ils n'ont jamais présenté des excuses d'avoir entraîné toute la  communauté Kongo d'être enfariné par un autre Kadogo et de poursuivre le vent ! BASAKATA-CONNEXION, après Christian Malanga Musumari ont continué à sortir d'autres imposteurs Fakwa, cagnottistes-cagnottiers dont Robert Lukasi Alias Bobo Kongo. 

Christian Malanga Musumari est un collabo, aventurier et ensorceleur de la diaspora patriotique Kongo. 

Venu de nulle part, sorti comme un lapin dans un chapeau d'un magicien, Christian Malanga Musumari, grâce aux tambourinaires et thuriféraires de BASAKATA-CONNEXION, a été présenté comme un sauveur du nouveau Congo-Zaïre.

FB_IMG_1673580854043.jpg, janv. 2023

Christian Malanga, le salopiot qui a endormi la diaspora patriotique Kongo avec des discours et promesses à dormir debout.

L'enchanteur venait des Etats-Unis pour envoûter la diaspora patriotique Kongo de l'Europe. Il était porté par des Thuriféraires de sa tribu qui l'encensait.

Certains l'appelaient "Président Christian Malanga", l'aventurier n'osait pas réfuter cette fausse appellation fabriquée. 

Lors de sa première apparition officielle, en Europe, le samedi 28 mars 2015 à l’Hôtel Sheraton de Bruxelles, personne n'avait pu saisir la pensée concise et limpide de celui qui se clamait président d'United Congolese Party. Ceux qui pensaient, que Christian Malanga, allait annoncer sa candidature à la présidence de la RDC pour les élections prévues en 2016, ont été estomaqués.  En effet, Christian Malanga l'envoûteur, avait quitté les Etats-Unis, pour annoncer aux Congolais présents dans la salle, "Kabila doit partir" ! Sans expliquer comment. "Kabila doit partir cette année était sa seule rhétorique.  Et l'aventurier d'ajouter le Parti congolais de l’Unité n’est en rien un parti politique. Il est plutôt une plate-forme. "Composée de quelles formations politiques" !

Avec son Congo-Zaïre, Christian Malanga a largué le drapeau du Zaïre, MPR-Parti-Etat sur le marché.  Drapeaux, T-shirts, baskets, gods, foulards... Christian Malanga soutenu par ses frères tribalo-ethniques a même formé un gouvernement en exil avec ses frères Bandundois à Bruxelles.

La résistance n'a rien à voir avec les partis politiques. Ceux qui font de la politique doivent rester au Kongo.

De la poudre de Perlimpinpin, Christian Malanga n'est pas un résistant. Il est un politicailleur qui a voulu utiliser la diaspora comme une rampe de lancement pour sa vision politique fabriquée. Policailleur fabriqué, sans vision claire mais soutenu par des individus aux idées obscures qui nous ont fabriqués un pseudo-leader, sans étoffe ni épaisseur. Tous ceux qui ont contribué à fabriquer Christian Malanga sont là et ils sont connus de tous. Ils n'ont jamais pris la peine de demander pardon à la diaspora patriotique Kongo, d'avoir sciemment induit les congolais en erreur. 

Christian Malanga voulait libérer le Kongo en publiant ses stratégies sur les réseaux sociaux !  Né le 2 janvier 1983, le moussaillon Christian Malanga Musumari, rwandais adopté par une famille Bandundoise, s'était fabriqué une vidéo pour déclarer à tous les fils et filles Kongo qu'il était à Kinshasa pour libérer le pays, alors qu'il était chez lui aux Etats-Unis...Mentir à tout un peuple, à quoi rime-t-il ?  

Collabo, aventurier et ensorceleur, Christian Malanga Musumari est un enfarineur comme Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba. Tous les deux sont des faussaires et fossoyeurs du Kongo. 

Christian Malanga a disparu de la circulation. Plus personne ne parle de l'individu fabriqué par des thuriféraires de BASAKATA-CONNEXION !


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

BenaMpuka "Balkanisation" et "Partage des ressources" : 14 ans après, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba concrétise le rêve de Sarkozy !

BenaMpuka "Balkanisation" et "Partage des ressources" : 14 ans après, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba concrétise le rêve de Sarkozy !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1673585507056.jpg, janv. 2023

Où étaient les prétendus analystes Libosologues, le vendredi 13 février 2009 ? Ils n'étaient pas dans le combat et se cachaient sous les couettes ! 

Nous étions là ! Un après-midi très mouvementé devant l’Assemblée Nationale Française à Paris. 

Plus exactement à la place du Président Édouard Herriot. Près de trois cent  Kongo, surtout des jeunes avaient fait un long sit-in de 14 heures à 18 heures.

FB_IMG_1673585518177.jpg, janv. 2023

Motif de ce rassemblement : réagir contre les propos pince-sans rire du Président français Nicolas Sarkozy à savoir :  "Octroyer au Rwanda de Paul Kagamé, Hitler Noir une portion de notre pays" !  "Le plan Sarkozy pour le Congo" !


Ce calicot blanc avec ses écritures en couleurs, personne ne l'a oublié :

NON SARKOZY

CONGO NE SERVIRA PAS DE DOT AUX NONCES FRANCO-RWANDAISE !


Mis à part part les innombrables calicots et panneaux, on était frappé par le grand nombre de drapeaux congolais  brandis : une vingtaine au moins.

FB_IMG_1673585513413.jpg, janv. 2023

Il faisait très froid, les doigts et les pieds gèlaient presque. Et pour se réchauffer et chauffer l’ambiance, les jeunes gens animent véritablement, courant reculant, provoquant un peu les agents de l’ordre, et même les propres services de sécurité interne.

FB_IMG_1673585522632.jpg, janv. 2023

"Kabila tovandi na ye, mbula na mbula…" 

"Non au plan Sarkozy." 

"Mbul’oyo, biso na Sarkozy Tembe." Cette année, Sarkozy et nous, c’est la bagarre sans merci.

FB_IMG_1673585526795.jpg, janv. 2023

14 ans après, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba a vendu le Kongo. Honoré Ngbanda n'avait-il pas raison de demander le plaquage au sol de "Félix Muana Mboka Ya Moyibi"? 

Les Talibans, Tribalo-ethniques, tribaux, tribalistes et tribalisés peuvent toujours continuer à scander "Mabundi-Matshafu béton", Kongo est balkanisé avec la zone tampon de l'EAC !


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 10 janvier 2023

BenaMpuka FORTUNAT BISELELE: MAFIEUX CONSEILLER PRIVÉ DE TSHILOMBO PRO-PRO-RWANDA DÉVOILE LE "COOP" SUR LE DOS DU PEUPLE KONGO ENTRE TSHILOMBO ET KAGAME !

BenaMpuka FORTUNAT BISELELE: MAFIEUX CONSEILLER PRIVÉ DE TSHILOMBO PRO-RWANDA DÉVOILE LE "COOP" SUR LE DOS DU PEUPLE KONGO ENTRE TSHILOMBO ET KAGAME !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

IMG_20230110_172006.jpg, janv. 2023


C'EST UNE MAFIA BIEN RODÉE QUI PILLE LES RESSOURCES DU KONGO. FORTUNAT BISELELE EST UN FAKWA-BALLADOS QUI S'EXPRIME LIBREMENT. LE FAMEUX FRAPPEUR, CONSEILLER PRO-RWANDA DE TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA N'A PAS FROID AUX YEUX ET SES GROSSES LÈVRES NE TREMBLENT PAS.


LE KONGO A ÉTÉ VENDU COMME UN MARCHANDISE AU RWANDA PAR ANGWALIMA TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA: "Nous sommes un pays riche. Vous êtes nos voisins. Aucune guerre ne fera déplacer nos frontières. Nous resterons des voisins à vie.


Moi je vous propose de mettre ensemble des projets où nous allons gagner win-win "gagnant-gagnant". J'ai des minerais chez moi qui vous intéressent. Vous avez la possibilité avec votre carnet d'adresses de contacter les investisseurs à travers le monde et nous allons travailler en synergie pour essayer de développer la zone ensemble.


Moi personnellement, j'ai été à Kigali à plusieurs reprises à Kigali porteur de ce message... "


Kongo n'est pas une boutique d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba.


Kongo appartient aux fils, filles Kongo et non à la famille Tshisekedi.


Comment Tshilombo Tshintuntu Tshifueba a-t-il fait un odieux deal avec Paul Kagamé, Hitler Noir, bourreau du peuple Kongo, pillard et receleur de nos ressources... sans aval du peuple KONGO ?


Pays agresseur, envahisseur et occupant, le rwanda de Paul Kagamé ne mérite aucune relation diplomatique avec le Kongo. Aucune décision avec le rwanda, pays belliciste et belliqueux ne peut se faire, sans un RÉFÉRENDUM POPULAIRE.


C'EST LE PEUPLE KONGO QUI EST SOUVERAIN DE SES TERRES ET MINERAIS HÉRITÉS DE NOS AÏEUX.


LE KONGO N'APPARTIENT NULLEMENT À TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA QUI N'EST QU'UN IMPOSTEUR AVEC SON POUVOIR USURPÉ.


TOUS LES CONTRATS SIGNÉS TSHILOMBO-KAGAME AU DÉTRIMENT DU PEUPLE SOUVERAIN KONGO, SANS SON AVAL, SONT CADUCS.


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 5 janvier 2023

BenaMpuka Une carte d'électeur n'est pas la carte d'identité !

BenaMpuka Une carte d'électeur n'est pas la carte d'identité !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1672930008868.jpg, janv. 2023

Le dernier recensement date de 1984 au Kongo. Depuis l'entrée de l'AFDL en 1997, le peuple Kongo n'a toujours pas de carte d'identité nationale.

Seigneurs de guerre, criminels et génocidaires rwandais se sont emparés de la nationalité Kongo en prenant des armes contre le pays qui les avaient accueillis , nourris , logés et vêtus.

C'est la carte d'identité nationale qui est la pièce administrative mère. La carte d'électeur n'est qu'une pièce administrative fille. Elle ne peut être au dessus de la carte d'identité nationale.

Les rigolotes cartes d'électeur de Denis Kadima, frère de tribu et homme des mains d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba sont navrantes. Les hommes sont zombifiés. Quant aux femmes, elles deviennent des extra-terrestres sur la photo !

Les élections au Kongo sont une chimère. Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est issu d'un hold-up électoral. Le fameux fils d'Ètienne Tshisekedi est bénéficiaire d'une Nomination Électorale par son deal avec Alias Kabila lors de la présidentielle du 30 décembre 2018 !

Le KONGO a besoin urgemment :

1. D'un état de lieu de ses 2 345 409 km2 de superficie.  Kongo est le 11e État du monde par sa taille. Nous devons vérifier qu'aucun cm du territoire ne manque à l'appel.

2. Rendre caduc tous les accords signés par Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba ainsi que ses prédécesseurs qui ne respectent pas la souveraineté du peuple Kongo et ses intérêts.

3. Puis que Kongo est seul face au monde. Les crimes contre l'humanité, crimes de génocide, crimes de terrorisme, crimes de guerre et crimes de sang qui sont commis, c'est pour mieux piller ses ressources. Les 16 millions de morts sont par "Effets collatéraux"...Il y a l'omerta sur le Kongo, un silence coupable et complice du monde contre le KONGO.

Aucun pays n'est un partenaire privilégié s'il ne reconnaît pas les trois génocides au Kongo.


4. L'identification nationale obligatoire. Nous devons éjecter du Kongo, tous ceux qui ont acquis la nationalité Kongo frauduleusement par les armes. Seigneurs de guerre, criminels génocidaires rwandais seront dégagés.

Les criminels Kongo ne doivent plus bénéficier de l'impunité. Les traîtres, Collabos, Imposteurs, usurpateurs contre le KONGO doivent répondre. Les détourneurs des fonds publics made in Tshilombo doivent savoir à quoi s'attendre. 

Lors de l'élection présidentielle Louis Michel 2006, l'abbé fraudeur et tricheur de triste mémoire n'avait pas hésité de faire voter des morts, rwandais, burundais, ougandais pour gonfler les chiffres de votants à l'Est de la République. Tandis que l'Ouest qui n'avait pas connu les affres de la guerre avait moins des votants.

Dans un pays, le plus urgent n'est les élections. Les trois hold-up électoraux de 2006, 2011 et 2018 n'ont rien appris aux filles et Fils Kongo pour se précipiter en 2023 avec des élections boutiquées par Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba et sa bande des Fakwa, Frappeurs, Checkuleurs et Ballados d'un pouvoir usurpé qui mène le KONGO au chaos.

Même si tous les Luba Kasaïens, Tribalo-Ethniques, Tribaux, Tribalistes et Tribalisés votent pour Tshilombo, il n'aura jamais la majorité au Kongo !

Il faut penser Kongo plutôt que des individus. Les politicailleurs ventriotes Kongo ne sont que des accompagnateurs de l'occupation. Ils sont tous les garçons de course "Bana Bitinda" de leurs décideurs. Et ils se comportent comme des Mindele Ndombe de leurs propres frères et sœurs.

5. La diaspora Kongo doit pouvoir voter. Cela se prépare. Sur quels critères si ce n'est pas celui de bourrage des urnes qu'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba a choisi 5 pays: Afrique du Sud, Belgique, France, Canada et États-Unis.


Après avoir insulté ses propres compatriotes de BA COMBAT NTABA, BA NYANGALAKATA, BA NDOKI voilà que Tshilombo au lieu d'être FÉDÉRATEUR ET RASSEMBLEUR discrimine les Kongo de l'étranger. Même les enfants Kongo nés à l'étranger doivent pouvoir se rendre au Kongo sans "Visa"!  Les choses doivent changer et bouger. Il est inconcevable que les Kongo ne puissent pas bénéficier de leur pays.


Il est inadmissible et inacceptable que la République de la Gombe  soit pour des étrangers et les Kongo y soient exclus.


Les filles et fils Kongo doivent recouvrer leur souveraineté dans leur propre pays.

Honte aux combattants, patriotes et résistants de la diaspora qui veulent rejoindre la mangeoire de Tshilombo, la députation de Martin Fayulu, se clament de Denis Mukwege ou de Moïse Katumbi.  Corrompus, sans convictions, les ventriotes ont oublié le credo atavique: on ne va pas aux élections dans un pays sous occupation ! 

La carte d'électeur n'est pas une carte d'identité nationale !


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 7 décembre 2022

BenaMpuka : KONGO N'A PAS BESOIN D'UNE UNION POPULAIRE POUR SAUVER TSHILOMBO ET SA BANDE DES FAKWA !

BenaMpuka : KONGO N'A PAS BESOIN D'UNE UNION POPULAIRE POUR SAUVER TSHILOMBO ET SA BANDE DES FAKWA ! 

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1670401119503.jpg, déc. 2022
fbtmdn


TRÈS CHER Pâris Baletula Diambanza, AVEC TOUT LE RESPECT NE DÉSORIENTE NOTRE PEUPLE.

SI LE KONGO BRÛLE C'EST À CAUSE D'ANGWALIMA TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA QUI EST ALLÉ NUITAMMENT SIGNÉ UN DEAL AVEC ALIAS KABILA, CONTRE LE PEUPLE KONGO, AVEC SES 15% POUR ÊTRE NOMMÉ PRÉSIDENT !

INTELLO ET VIVANT EN FRANCE, TU SAIS QUE LA LÉGITIMITÉ VIENT DU SOUVERAIN PRIMAIRE. OR TSHILOMBO A BAFOUÉ LA SOUVERAINETÉ DE NOTRE PEUPLE. IMPOSTEUR, USURPATEUR, TRAITRE ET COLLABO, IL EST LE GRAND VOLEUR DE NOTRE DESTIN.

L'ANCIEN PIZZAIOLO EST UN ENFARINEUR PATENTÉ QUI A FAIT TROP DU MAL AU PAYS.

N'EST-CE PAS LUI QUI A FAIT APPLAUDIR PAUL KAGAMÉ, BOURREAU DE NOTRE PEUPLE AU STADE DES MARTYRS ? N'EST-CE PAS TSHINTUNTU QUI A SIGNÉ À KIGALI QUE LES KONGO SONT MORTS PAR "EFFETS COLLATÉRAUX"? POUR LUI, LES 16 MILLIONS DES MORTS LES SONT POUR RIEN !

L'UNION POPULAIRE POUR SAUVEUR UN JOUISSEUR CORROMPU À LA TÊTE DE L'ÈTAT ?

L'UNION POPULAIRE TSHANGA TSHANGA AVEC DES IMPOSTEURS, FAKWA, CHECKULEURS, FRAPPEURS, BALLADOS QUI PUENT L'OIGNON AVEC UN PEUPLE PAUPÉRISÉ ET CLOCHARDISÉ ?

L'UNION POPULAIRE AVEC UN TRIBAL AVEC SES NOMINATIONS TRIBALES ET TRIBALISÈES ?

N'OUBLIE PAS PÂRIS, CE SONT DES PSEUDO-INTELLOS SANS ENGAGEMENTS RÉELS QUI ONT TUÉ LE PAYS, À FORCE DE VOULOIR SE RETROUVER DANS LA MANGEOIRE DE LA POLITICAILLERIE.

LES PROFITO-SITUATIONNISTES ONT CONTRIBUÉ À ENFONCER LE PAYS DANS UN PUITS SANS FOND !

L'HEURE N'EST PLUS À L'UNION POPULAIRE POUR SAUVER LA TÊTE ET LE VENTRE D'ANGWALIMA TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA, LE MARÉCHAL PÉTAIN !

LES VRAIS PATRIOTES KONGO EXISTENT ! C'EST AVEC EUX QU'IL FAUT BÂTIR LE KONGO YA SIKA, KONGO DIA NTOTILA.

ANGWALIMA TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA EST LE PROBLÈME DU KONGO. ON NE PEUT PAS RÉSOUDRE LE PROBLÈME AVEC CEUX QUI ONT CAUSÉ LE PROBLÈME !

SI TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA AIMAIT LE KONGO, APRÈS SA PRESTATION DES SERMENTS, IL ALLÉ RENCONTRÉ LES POLITIQUES, LA SOCIÉTÉ CIVILE ET LA DIASPORA LEUR DISANT LA VÉRITÉ SUR SON DEAL ET LEUR DEMANDANT EXPRESSÉMENT QUE SON POUVOIR ACQUIS FRAUDELEUSEMENT EST POUR CHASSER LES ENVAHISSEURS-OCCUPANTS. IL AURAIT LE SOUTIEN POPULAIRE QU'IL RECHERCHE AUJOURD'HUI.

BUKALENGA BUETU, LES TALIBANS, TRIBALO-ETHNIQUES, TRIBAUX, TRIBALISTES ET TRIBALISÉS SE SONT MIS À INSULTER LE SEXE DES MAMANS DE TOUT LE MONDE. TSHILOMBO N'A JAMAIS LEVÉ SON PETIT DOIGT POUR DIRE STOP ! LUI-MÊME A EMBOÎTÉ LE PAS À SES TALIBANS POUR INJURIER LES FILS ET FILLES KONGO DE LA DIASPORA QU'ILS SONT DES BA COMBAT NTABA, BA NYANGALAKATA, BA NDOKI !

C'EST QUAND MÊME BIZARRE QU'UN PRÉSIDENT VOLE SON PEUPLE AVEC "RAM"!


N'EST-CE PAS ENCORE BIZARRE QU'UN FAMEUX JOUISSEUR MOYIBICRATE PUISSE CLAMER TOUT HAUT : "KONGO EZALI MBOKA ESI EKUFA".

FAIRE UNE UNION POPULAIRE AVEC LES BAKUFA KALA, N'EST-CE PAS LE COMBLE ? 


Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 15 novembre 2022

BenaMpuka 10 Questions à Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu !

BenaMpuka 10 Questions à Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1668539191285.jpg, nov. 2022

Éclectique, Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu n'est pas à présenter. Elle fait partie de l'intelligentsia de la diaspora patriotique Kongo.  Sociologue, écrivaine, femme politique engagée non ventriote, fille du Président Joseph Kasa-Vubu, notre premier Président de la République, elle est la seule pami ses enfants à défendre son héritage politique et porter son étendard !

Nous la remercions de s'être prêtée à l'exercice des questions et réponses pour notre média.

1. Réveil FM International : Que répondez-vous aux fils et filles Kongo qui continuent de reprocher à votre père, Joseph Kasa-Vubu alors Président de la République la révocation du Premier Ministre Patrice Emery Lumumba ?

Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu : C'est une question qui m'oblige à réagir sur le plan constitutionnel car elle traduit l'ignorance de l'opinion nationale congolaise sur les fondamentaux de la Première République. Notre Loi Fondamentale en son article 22 stipulait que le Président de la République nomme et révoque les Ministres y compris le premier d'entre eux.

Je suis toujours étonnée de constater que les mêmes critiques oublient que le même jour deux heures après l'allocution radiophonique du Président Kasa-Vubu , le Premier Ministre s'est rendu à  à la même radio pour révoquer à son tour le Chef de l'Etat!

Or il n'y avait aucune clause constitutionnelle qui prévoyait la révocation du Chef de l'Etat  par le Chef du Gouvernement  Pourtant cette contre révocation provoqua la crise institutionnelle obligeant Kasa-Vubu et Lumumba à rechercher l'arbitrage des Nations Unies. Ainsi deux délégations congolaises se rendirent à New York pour plaider leur point de vue respectif au mois de novembre 1960. L'Assemblée Générale de l'ONU  fut divisée entre le Groupe de Monrovia ( pro Kasa-Vubu) et le Groupe de Casablanca ( pro Lumumba). C'est par un vote que l'Assemblée Générale trancha finalerment  en faveur du Groupe de Monrovia rendant ainsi la légitimité au Président Kasa-Vubu.

2. Réveil FM International : N'êtes-vous pas embarrassée de défendre l'héritage politique du Président Kasa-Vubu lorsqu'une de vos soeurs a choisi de défendre hier le régime de Mobutu qui renversa votre père en 1965  puis le régime de Joseph Kabila un imposteur rwandais en qualité d'agent des services de l'ANR notre Gestapo nationale en quelque sorte. Comment gérez-vous cette situation ?

Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu : Cette question est fondamentale avec le recul des 62 ans de notre Indépendance nationale. Vous m'obligez à sortir des préoccupations de l'heure à savoir la grave crise politique et sécuritaire  que traverse notre  pays puisque nous sommes sous occupation rwandaise et les Congolais sont massacrés chaque jour notamment à l'Est du pays. 

Je ne peux pas non plus éluder le droit à l'information que mérite le peuple congolais.

 Donc, pour répondre directement à votre question je dirai que ce genre de situation de traîtrise on les trouve  dans beaucoup de familles congolaises mais  pour notre famille c'est une vraie tragédie car elle découle d'une stratégie politique  du régime du Maréchal Mobutu  qui au lendemain du Coup d'Etat militaire voulait rapidement empêcher  sans état d'âme toute possibilité pour le Président Kasa-Vubu de revenir au pouvoir.

Mais plus largement le Maréchal voulait neutraliser tous les nationalistes de l'Indépendance en corrompant certains membres de leurs familles  afin d'obtenir allégeance  en recrutant les éléments vulnérables. La politique de la 2éme République a fait le reste. Tel fut le contexte.

Pour avoir refusé de me compromettre avec le Maréchal  j'ai été malmenée pendant les 32 années du régime de Mobutu. Et c'est vrai que la Gestapo nationale comme vous le dites  a sévi durement. Pour Mobutu cela était rentable car il disposait au sein de ma famille son propre agent .Je me souviens que lorque j'avais écrit mon premier livre intitulé " Joseph Kasa-Vubu mon père en1985, L'ANR avait mandaté ma soeur à Bruxelles pour "vider " les librairies, ensuite brûler les zlivres achetés et photographier la scène .De retrour au pays elle alla aussitôt montrer les photos à Mobutu devant Monsieur Seti Yale afin de prouver sa loyauté indéfectible contre toute opposition interne!

C'est ainsi que tous les garçons furent neutralisés de plusieurs manières. Les archives que j'ai conservées (des lettres par exemple) sont explicites à cet égard et recevables devant la loi. Je fus menacée, privée injustement de mes droits successoraux arbitrairement au point qu'aujourd'hui ce calvaire continue.

Par ailleurs, ce que je  relate ici m'a été confirmé par Monsieur Kalev Mutond patron des Services Spéciaux en janvier 2012. Kalev me disait alors  devant mon mari et des témoins  que les services de l'ANR utilisaient ma soeur. Puis il ajoutait en nous disant sans vergogne que ce n'est pas parce qu'elle porte le nom de Kasa-Vubu en slulignant  "Nous l'utilisons  car elle fait tout ce que nous lui demandons"! J'étais choquée et humiliée d'entendre de tels propos! 

Puis Kalev ajouta encore : Madame Justine vous par contre ne voulez pas travailler avec nous alors on ne peut pas payer vos arriérés de salaire  sinon vous allez nous mettre à genoux! "

Vous avez ainsi la preuve qu'entre la collaboration de ma soeur avec l'ancien Directeur de Cabinet de Mobutu le rwandais Bisengimana Rwema Barthélémy et sa collaboration avec le régime de Kabila Kanambe il y avait une stratégie qui date depuis longtemps lui donnant l'impunité totale pour exécuter  justement tout ce qu'on lui demandait. C'est pourquoi à chaque occasion ma soeur a toujours offert ses services pour bloquer tout dossier susceptible d'améliorer la situation de ma famille.

Parce qu'il fallait pactiser avec l'homme fort au pouvoir ! C'est comme si tous les gouvernements successifs pour le cas de ma famille sont complices !  Je continuerai à défendre l'héritage politique du Président Kasa-Vubu car ce faisant je défends la souveraineté du Congo.

3.  Réveil FM International : Vous avez  fait partie du Gouvernement de Salut Public de Mzee Laurent Désiré Kabila en 1997 puis en tant que Ministre Résident Ambassadeur Plénipotentiaire à Bruxelles. Comment avez-vous surmonté la cohabitation avec les Rwandais membres de l'équipe ?

Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu : C'est très simple car tout au début Mzée Laurent-Désiré Kabila restait évasif sur l'identité exacte de ses alliés. Je devais rester prudente. Mais au bout de deux mois il était plus clair en nous disant à nous ministres congolais que nous devrions nous battre pour ne pas devenir des esclaves des Tutsis.

Il semblait évident qu'il n'écartait pas l'hypothèse de leur départ. Mais comment? Telle était la question. Mzée Laurent-Désiré Kabila était conscient des difficultés cependant il demeura indifférent au souhait d'Etienne Tshisekedi qui voulait le rencontrer afin d'évaluer ensemble la facture des alliés les payer et les renvoyer chez eux.

En réalité Mzée Laurent-Désiré Kabila était empêché de rencontrer Etienne Tshisekedi par les rwandais notamment Monsieur Deogratias Bugera, le Secrétaire Général de l'AFDL.

En ce qui me concerne, c'était vraiment par patriotisme que j'avais accepté de travailler avec Mzée Laurent-Désiré Kabila en pensant que cela ne pouvait pas être pire que le régime de la 2ème République étant donné  que pendant le séjour de mon mari et moi  en Algérie durant plus d'une année, j'avais rencontré quelques progressistes congolais proche de Mzée Laurent-Désiré Kabila tels que Paul Kabongo, Jean-Claude Biebie, Aimé Diakanua entre autres, tous membres de la communauté congolaise d'Algérie. Je voyais leur souci profond d'un changement au pays...

4.  Réveil FM International : Que pensez-vous de la démarche entreprise par MM. Léon Kengo Wa Dondo et Aubin Minaku respectivement ancien Président du Sénat et de l'Assemblée Nationale récents retraités qui sont allés voir Monsieur Mboso l'actuel Président de l'Assemblée Nationale pour réclamer le paiement de leurs arriérés de salaire?

Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu :  Je me souviens d'une période non lointaine où je voyais Monsieur Kengo danser la rumba aux bras de l'épouse de Kabila . J'avais le sentiment que tout allait bien pour lui en me demandant toutefois cette si cette aptitude à se laisser apprivoiser par une Première Dame constituait une garantie utile.

Que Monsieur Kengo se retrouve aujourd'hui dans cette posture  cela démontre que toute la classe politique qui travaillait déjà à l'époque de Mobutu ,ce qui fut son cas, n'a pas oeuvré pour la perennité des institutions.

Pourtant j'observe que sous la présidence du Sénat de Monsieur Kengo, il avait facilité l'adoption d'une loi proposée par le Sénateur Modeste Mutinga de voter la somme de quelques 600.000 $ dollars américains pour Joseph Kabila le rwandais somme qu'il touche encore aujourd'hui!

Or ni Monsieur Kengo ni Monsieur Minaku avaient estimé important que la République régularise le dossier concernant le Président Kasa-Vubu qui Sénateur à vie ne toucha jamais rien de son vivant!

Il ne comptait plus aux yeux de toutes ces personnalités. D'un côté ils utilisaient notre soeur mais d'autre part il se moquait de notre premier Président pour nous faire souffrir!

5.  Réveil FM International : Nous apprenons que votre province d'origine le Kongo Central est menacée d'insécurité et d'expropriations arbitraires  des terres ancestrales, que font concrètement  les Bakongo pour refaire leur cohésion régionale? Votre réaction Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu ? 

Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu :  Que puis-je vous répondre vraiment ,en tant que fille du Président Kasa-Vubu lorsque j'apprends preuves à l'appui que les premiers fossoyeurs ce sont les Bakongo eux-mêmes?

Lorsqu'un Vice Gouverneur Justin Luemba déjà compromis dans des affaires de  moeurs se permet de ravir le terrain ancestral de notre succession maternelle à Kangu dans le Centre Nsioni pour trafiquer avec des tierces personnes moyennant 20.000$ dollars  et commencer à y construire sans nous consulter alors que le titre de propriéré authentique se trouve en notre possession, que dire ?

Donc ce Vice Gouverneur ne peut avoir agi qu'avec de faux documents! Alors comment peut-on créer la cohésion nationale avec de tels agissements criminels? Et vous appelez ces gens des honorables ou des excellences ! Cet exemple résume tout .

6. Réveil FM International : Le 7 juin dernier le Roi Philippe de Belgique  et la reine Mathilde se sont rendus au Congo pour une visite officielle de plusieurs jours. Ils ont visité des stands de commerçants la reine a acheté des pagnes et puis le couple a visité l'hôpital de Panzi où travaille le Docteur Denis Mukwege, Aussitôt cette visite terminée  au retour  du couple royal en Belgique Bunagana est tombé. Pensez-vous que le Rwanda a profité de ce voyage  pour prendre Bunagana? 

Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu :  Il est évident que depuis plus de  vingt ans, 

l' occupation rwandaise et ougandaise déstabilise le Congo avec la complicité de certains de nos compatriotes corrompus depuis les accords de Sun City  mais également avec  le soutien de la Communauté Internationale via la Monusco ainsi qu' à travers la Coalition  gouvernementale belge Libérale-Socialiste.

Forcément dans un tel contexte, ce voyage royale a pu rendre service aux envahisseurs du Congo.

Quant au shopping de la Reine Mathilde, en ma qualité de Présidente de la Diaspora Congolaise j'espère que je pourrai un jour lui présenter tous nos commerçants Congolais établis en Belgique qui vendent  aussi des pagnes.

Pour ce qui concerne la visite royale à Panzi, je pense bien que la Reine Mathilde a pu palper le calvaire que vivent les femmes congolaises  et j'espère qu'elle ne manquera pas de mobiliser les consciences en Belgique car plus de deux decennies c'est trop!

7.  Réveil FM International : Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu, depuis les accords de Sun City, les élections au Kongo sont toujours frauduleuses et toujours encouragées par cette même Communauté internationale. Selon vous pourquoi les Occidentaux continuent -ils à mépriser le droit des Kongo à choisir leurs propres dirigeants? Et pourquoi n'êtes vous pas allée au dialogue intercongolais de Sun City?

Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu : La réponse est très simple: ils veulent nous maintenir dans la domination et font semblant de nous parler de notre Indépendance en marginalisant systématiquement les patriotes et les démocrates. 62 ans d'observation nous prouvent à suffisance que c'est leur objectif.

Je suis convaincue que si la Belgique avait poursuivi ses efforts de remise en question de ses propres erreurs commises  pendant 32 ans en soutenant  la dictature de Mobutu et si elle avait résolument opté pour les véritables aspirations du peuple congolais en soutenant notre processus de démocratisation entamé dans les années 1990 à travers la Conférence Nationale Souveraine aujourd'hui nous n'en serions pas là.

Il s'agissait alors d'une coalition Sociale chrétienne et Socialiste. Hélas ! Tout a changé aux élections générales en 1999 lorsque les Sociaux Chrétiens sont passés dans l'Opposition, les Libéraux ont pris le pouvoir  et la Belgique a opté pour le soutien à Paul Kagame qui pille nos ressources naturelles, nos matières premières et organise des rébellions à 3répétition à l'Est du Congo.

Il est d'ailleurs surnommé par l'opinion le Hitler noir d'Afrique Centrale.

Concernant mon absence à Sun City j'étais victime d'un boycott de la part de l'Opposition en Diaspora UDPS , MPR et Fonus notamment. En quelques mots voilà les faits.

Les médiateurs de l'ONU MM. Masire, Lebbat et l'Ambassadeur Mogbe venus à Bruxelles pour compléter la liste des délégués  de la Diaspora qui devaient se rendre à Sun City  furent confrontés au refus des Congolais de ces trois partis présents pendant les réunions de contacts de me laisser prend part au dialogue inter-congolais.

Pour contourner l'insistance des médiateurs de l'ONU, les Congolais se sont réunis une nuit entière pour organiser la conspiration contre moi. Finalement ils ont prétexté avoir organisé des élections dont les résultats donnaient vainqueurs Mr Mpuila de l'UDPS et Ngandu du Fonus ...Laissez partir Mme Kasa-Vubu reprit Mr lebbat lors d'une réunion suivante ,elle vous sauvera à Sun City!

L'UDPS a déjà obtenu un quota à Kinshasa c'est votre leader en personne qui s'y rendra!

Rien à faire! C'est alors que l'Ambassadeur Mogbe en me regardant me dit tout simplement : Madame vous pouvez les maudire ils n'ont rien compris!

8.  Réveil FM International : Aujourd'hui le phénomène "MUANA MBOKA", Fils du Pays, a permis à Alias Joseph Kabila de conclure un odieux deal  avec  Felix Tshilombo afin de gouverner ensemble. C'est inédit, qu'en pensez-vous?

Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu :  Il s'agit d'un arrangement politique inédit c'est vrai. Mais depuis Sun City tout est inédit au Congo. Notre pays est devenu un laboratoire  qui permet à la Communauté Internationale,  tel Docteur Jekill et Mister Hyde d'expérimenter  la capacité de résistance du peuple congolais face  à l'humiliation, l'injustice, l'horreur, la faim, la corruption etc...

C'est pourquoi je plaide toujours pour la promotion du principe de l'éthique réciproque c'est-à-dire que  ce qui est acceptable en Occident au nom du Droit, de la Démocratie et de la Morale doit être accepté au  Congo  au nom du Droit, de la Démoctatie et de la Morale.  C'est la seule voie  afin d'éviter la naïvpolitik pour s'adapter à la  réalpolitik.

9. Réveil FM International : Peut-on encore faire confiance  à la Belgique?

Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu :  Je constate que la  Belgique soutien le Rwanda depuis le pardon de Guy  Verhofstadt à Kigali il y a presque 20 ans!

Cela fait autant d'années que les populations congolaises se font massacrer. Plus de 12 millions de morts au Congo ! Silence! Leurs  derniers soupirs ne soulèvent pas assez d'indignations...

Quant aux opposants  congolais que nous sommes, pour les Libéraux belges nous n'existons pas!

10.  Réveil FM International :  Vous avez été élue Présidente de la Diaspora Kongo en juin 2018, sans moyens logistiques et sans financements. Comment avez-vous organisé votre travail car vous avez continué la lutte?

Ma Justine M'Poyo Kasa-Vubu :  C'est exact ! Je n'ai pas baissé les bras. J'avais immédiatement procédé à des consultations qui avaient abouti à la formation d"une équipe multi-ethnique  un gouverment de la Diaspora .

J'avais trouvé un bureau en ville. Or dès que le deal de Felix Tshilombo avec Joseph Kabila a consacré une nouvelle gouvernance au pays, le tribalisme a fait irruption: sans m'aviser certains ont rejoint Felix d'autres ont rejoint Martin Fayulu espérant que ce dernier recupérerait sa victoire électorale et deviendrait effectivement Président de la République !

On ne peut pas faire le bonheur des gens malgré eux! Mais j'ai continué la lutte avec les patriotes courageux.

J'ai bon espoir que notre pays s'en sortira . Le peuple congolais est en éveil, c'est un grand encouragement pour moi.

Propos recueillis par

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 3 novembre 2022

BenaMpuka : MARCK ZUCKERBERG, FACEBOOK HIER EST DEVENU META, MAIS SACHE QUE LE KONGO DE NOS AÏEUX DEMEURE. KONGO EST ÉTERNEL !

BenaMpuka :  MARCK ZUCKERBERG, FACEBOOK HIER EST DEVENU META, MAIS SACHE QUE LE KONGO DE NOS AÏEUX DEMEURE. KONGO EST ÉTERNEL !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1667476527960.jpg, nov. 2022

MARCK ZUCKERBERG CENSEUR MONDIAL ET PRÉDATEUR DE LA LIBERTÉ D'EXPRESSION ! 

Marck Zuckerberg, tu te comporte en ennemi du KONGO. Tu considère que les filles et fils Kongo n'ont pas droit de parler de leur pays. Le KONGO est victime d'agression, d'invasion et d'occupation ougando-burundo-rwandaise qui a fait au bas mot 20 millions de morts. Et tu t'autorise avec Meta-Facebook de museler le peuple Kongo. Les filles et fils Kongo ont le droit et devoir de parler du KONGO ! Mais de quel droit peux-tu t'autoriser de bâillonner tout un peuple ? Surtout la diaspora Kongo. Tu te permets tout. Meta-Facebook sera en tête définitivement des réseaux sociaux ? 

Mark Zuckerberg, tu es le plus grand censeur et prédateur de la liberté d'expression au monde. Tu n'as aucune légitimité pour bâillonner le peuple Kongo. Il ne se passe pas un jour sans qu'un fils ou fille Kongo se plaigne de ton blocage avec tes robots écervelés et algorithme à la con. Tu bloque y compris pour ton règlement de pacotille. Tu fais ta loi à toi. Ne crois pas que tu continuera à agir ainsi en toute impunité, prédateur de la liberté d'expression que tu es. 

Mark Zuckerberg dans ta tyrannie,  ton entreprise a fait de toi un  millionnaire. Hier, c'était Facebook. Aujourd'hui, elle est devenue  Meta. Demain, elle changera encore de nom. Dans 10,15 ans, elle disparaîtra !

KONGO est la chambre à coucher de MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA.

KONGO est la terre de nos aïeux

KONGO est, il demeure ! KONGO EST ÉTERNEL. TANT QUE LE CŒUR D'UN SEUL KONGO BATTRA, LE KONGO SURVIVRA. 

MARCK ZUCKERBERG EN AUCUN JOUR TU SERAS LE DÉCIDEUR DU DESTIN DU KONGO.

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 25 octobre 2022

BenaMpuka Henry Bosenzo : "Faut-il exonérér Martin Fayulu sur tout ce qui nous arrive au pays"?

BenaMpuka Henry Bosenzo : "Faut-il exonérér Martin Fayulu sur tout ce qui nous arrive au pays"?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1666733114995.jpg, oct. 2022

Droit dans ses bottes, Henry Bosenzo, le Résistant au Pays-Bas par sans oignons dans la bouche.

"Martin Fayulu est dans la politique de notre pays depuis la Conférence Nationale Souveraine-CNS. Il est parmi ceux que l'on appelait à l'époque des jeunes Turcs, des vrais radicaux"!

"Élection présidentielle du 30 décembre 2018. Martin Fayulu a été le président élu du peuple Kongo. Il a eu le pouvoir non pas parce qu'il était le plus beau et intelligent de tous les candidats. C'est le peuple qui l'a choisi avec plus de 62 %. Notre peuple lui donné la légitimité et lui a confié son destin, celui du pays"!

"Qu'a fait Martin Fayulu ? Il a laissé tomber ses responsabilités. Il devait se battre pour son imperium et pour notre peuple, qui est le souverain primaire. C'était à Félix Tshilombo de demander "Pardon  pour son vol de destin du peuple Kongo". Pourquoi c'est Martin Fayulu qui a demandé pardon ? "!

"Le peuple Kongo, lors de son meeting à Ndjili Sainte-Thérèse avait demandé un mot d'ordre, qui n'est jamais venu jusqu'aujourd'hui.

Martin Fayulu a préféré faire une tournée Europe-États-Unis avec son programme de sortie de crise. Notre pays va à vau-l'eau. Nous sommes là entrain d'observer ? BANA MAMA KONGO TO TELEMA TO RÉCUPÉRER MBOKA NA BISO"!

"Martin Fayulu a voulu occuper la place du baroudeur d'Étienne Tshisekedi, dont il est issu de l'école. Il se contente uniquement d'être le remplaçant du Sphinx de Limete. Nous nous voulons la Libération de notre pays de l'occupation ougando-burundo-rwandaise"!

"NOUS NE SOMMES CONTRE LES POLITICIENS. NOUS SOMMES CONTRE LES DISTRACTIONS. IL NOUS FAUT CRÉER NOS PROPRES ECOLES DE LA RÉSISTANCE POLITIQUE"!

Propos recueillis

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 12 juillet 2022

Bena Mpuka : Putain de deuil national pour Eduardo Dos Santos !

Bena Mpuka : Putain de deuil national pour Eduardo Dos Santos !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1657647908390.jpg, juil. 2022

Le KONGO est agressé, envahi et occupé. Normalement, le drapeau doit être en berne tous les jours. Les KONGO de l'Est meurent matin, midi et soir. 20 Millions de morts depuis le coup d'état du régime de Mobutu Sese Seko en 1997.

FB_IMG_1657647923981.jpg, juil. 2022

Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, voleur de destin de notre peuple, n'a jamais décrété une minute de silence pour de nombreux KONGO qui meurent zigouillé par la soldatesque ougando-rwandaise.

FB_IMG_1657647920306.jpg, juil. 2022

Pas de stèles, pas de commémorations pour nos morts.

Il y a quelques mois, plus de cinquante de nos compatriotes ont été massacrés à l Est , alors que Tshilombo Tshintuntu Tshifueba était à ondourman au Sud-Soudan en route pour Abidjan, le Kizengi n'a même pas décrété un deuil national. Le bourricot et fameux fils putatif d'Etienne Tshisekedi a poursuivi calmement son voyage vers Abidjan en Côte d'Ivoire.

Edouardo Dos Santos à qui il décrète un deuil national n'est-ce pas l'individu qui avait livré M'zée Laurent-Désiré Kabila, troisième président aux mains des Américains pour qu'en contrepartie que l'on livre, le Galo Négro : Jonas Savimbi ?

Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, sa mère Marthe Kasalu Jibikila n'est-elle pas Angolaise ? Le père et la mère d' Étienne Tshisekedi qui résidaient à Ngiri-Ngiri n'étaient-ils pas des Angolais.

Étienne Tshisekedi wa Mulumba est une personnalité pré-fabriquée. Edouardo Dos Santos ne mérite même pas une seconde du peuple KONGO. Il a occupé Kahemba. Il a expulsé des milliers de KONGO en Angola.

Et Isabelle Dos Santos, ex épouse de Sindika Dokolo, qui est devenue l'épouse du président de l'UNITA veut-elle créer une rébellion en Angola ?

La mort d'Édouardo Dos Santos est un non évènement pour les KONGO. Dire que l'ancien président Angolais était accueilli au KONGO, en plein Kinshasa, il s'exerçait à la guitare et à la musique.

Le monde est méchant !

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM INTERNATIONAL

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 15 mai 2022

BENA MPUKA : OÙ SE TROUVE L'ÉCOLE D'ÉTIENNE TSHISEKEDI AU KONGO ?

Bena Mpuka: Où se trouve l'école d'Étienne Tshisekedi au Kongo ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1652584256228.jpg, mai 2022

D'après un témoignage d'un agent de la CIA, encore vivant donc nous gardons son anonymat : MOBUTU SESE SEKO ÉTAIT FRIVOLE LORSQU'IL AVAIT BU. MAIS ÉTIENNE TSHISEKEDI ÉTAIT UN HOMME DANGEREUX, MÉCHANT ET AUX ACTIONS TORTUEUSES CONTRE SON PROPRE PAYS. LES DEUX ÉTAIENT DES AGENTS DE LA CIA ".

Étienne Tshisekedi était ministre de la justice, auprès d'Albert Kalonji Mulopwe lors de la sécession Kasaïenne. Il y a eu des crimes cachés au Kasaï, des fosses communes au Kasaï, des arrestations arbitraires et emprisonnements à la pelle.

FB_IMG_1652584283800.jpg, mai 2022

En amitié avec Mobutu Sese Seko, Étienne Tshisekedi fut nommé comme le premier directeur de l'École Nationale de l'Administration-ENDA. TOUS LES ÉTUDIANTS QUI ONT DES BOURSES POUR L'ÉTRANGER SONT DES LUBA KASAÏENS. Étienne Tshisekedi est un faux mythe fabriqué de toutes pièces, qui a été gonflé comme la levure des beignets par ses frères tribaux, tribalistes et tribalisés. L'objectif était simple : Diaboliser Mobutu Sese Seko pour monter au pinacle "TSHIVUBE"!

Et pourtant Mobutu Sese Seko a été plus "PATRIOTE" Qu'Etienne Tshisekedi qui n'a laissé comme héritage au Kongo, un fils voleur de destin de notre peuple : ANGWALIMA TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA qui n'a jamais étudié. 

C'est Mobutu Sese Seko qui a fait quitter Étienne Tshisekedi de la parcelle familiale à Ngiri-Ngiri pour le loger à la Gombé.

A la Zairianisation, Mobutu Sese Seko a nommé Étienne Tshisekedi, PDG à Air Zaïre qu'il a mené à la faillite tout en s'accaparant de la villa d'Air Zaïre, 10 ème rue à Limeté.

L'université de Lovanium a été créée en 1958. Lorsque les belges sont partis en 1960 : le Kongo n'avait aucun avocat, aucun médecin, aucun pharmacien, aucun polytechnicien, aucun rien. En 1972, l'UNAZA n'avait que 1.035 étudiants dans tout le campus de Kinshasa.

Étienne Tshisekedi a fait beaucoup de mal à notre peuple et pays. IL FUT UN VRAI ENNEMI DE L'INTÉRIEUR DANS TOUS LES COUPS TORDUS CONTRE LE ZAÏRE.

QUE SON BOURRICOT DE FILS : ANGWALIMA TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA, UN FAKWA, FRAPPEUR ET CHECKULEUR QUI N'A MÊME PAS TERMINER SON ÉCOLE PRIMAIRE INSULTE À PARTIR DE L'ÉTRANGER, LE CORPS ENSEIGNANT DU PAYS. CEUX QUI NOUS TOUS APPRIS À LIRE ET À ÉCRIRE. CEUX QUI PAUPÉRISÉS ET CLOCHARDISÉS À OUTRANCE SE DONNENT LA PEINE D'ENSEIGNER, PUISQUE LEUR MÉTIER EST UNE VOCATION.

JE ME RAPPELLE DE MAÎTRE MAVITU, EN 5ÈME ANNÉE PRIMAIRE ARRIVANT SUR SON VÉLO. EN 1975, À KISANTU, À SAINT-JEAN BOSCO. JE N'AVAIS QUE 10 ANS, EN 5 ÈME ANNÉE PRIMAIRE. JE N'AVAIS PAS DE BONNES NOTES AU PREMIER TRIMESTRE. JE VENAIS DE KINSHASA, DE L'ÉCOLE LES FLAMBOYANTS À LA GOMBÉ.

J'ÉTAIS PERDU À L'INTERNAT, MAÎTRE MAVITU M'A PASSÉ UN SAVON COMME UN PÈRE PARLE À SON FILS. IL M'A BOOSTÉ LE MORAL ET M'A CONTRAINT DE PRENDRE MON DESTIN EN MAIN. SI J'ECHOUE CE N'EST PAS MON PÈRE MAIS MOI-SEUL. UNE REMONTRANCE SALÉE MAIS SALUTAIRE.

COMMENT PUIS-JE DIRE QUE MON ÉDUCATION, C'EST UNIQUEMENT EN FRANCE MAIS PAS AUX ENSEIGNANTS QUI M'ONT ACCOMPAGNÉ, SOUTENU ET ENCOURAGÉ LORSQUE J'AVAIS DES BONNES NOTES.

TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA EST LE PURE PRODUIT DE SON FAMEUX PÈRE : ÉTIENNE TSHISEKEDI. TSHINTUNTU A LE MÉPRIS DE NOTRE PEUPLE COMME L'AVAIT SON PÈRE. TSHIFUEBA EST UN INCONSCIENT INCAPACITAIRE COMME SON FOURBE ET ROUBLARD DE SON PÈRE. 

A NOTRE ÉPOQUE, LA PRESSE UNIVERSITAIRE EXISTAIT DES PROFESSEURS ÉDITAIENT LEURS OUVRAGES. LES PROFESSEURS MUDIMBE, GEORGE NGAL... ONT PUBLIÉ AU KONGO. POURQUOI NE PAS DOTER LES UNIVERSITÉS DU KONGO, DES IMPRIMERIES QUI VONT IMPRIMER DES SYLLABUS POUR DES ÉTUDIANTS ?

LE KONGO A 95 % DES CHÔMEURS, LE PROBLÈME C'EST PROGRAMME COLONIAL QUI EST ENSEIGNÉ ENCORE AUJOURD'HUI. MAIS QUI NE CORRESPOND PAS AUX BESOINS RÉELS DU PAYS. LE KONGO A PLUS BESOIN DES FILIÈRES TECHNIQUES ET PROFESSIONNELLES QUI S'APPLIQUENT AUX RÉALITÉS.

DES MÉDECINS COMMERÇANTS QUI ONT FOULÉ AUX PIEDS, LE SERMENT D'HYPOCRATE !

DES AVOCATS QUI TORDENT LES LOIS POUR DÉFENDRE DES INCIVIQUES ET BRAQUEURS DU PAYS...

EN 4 ANS DE GESTION CALAMITEUSE, TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA A EXARCEBÉ LE TRIBALISME AU KONGO, IL S'EST ENRICHI SUR LE DOS DES KONGO ET A MARCHÉ SUR NOS 18 MILLIONS DE MORTS. TSHIFUEBA A PISSÉ SUR LA LUTTE DE LA DIASPORA PATRIOTIQUE KONGO. 

ANGWALIMA TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA DOIT RENTRER À L'ÉCOLE AU LIEU D'INJURIER LES ENSEIGNANTS KONGO QUI N'ATTENDENT QU'À ÊTRE HONORÉS AU LIEU DE SE FAIRE INJURIER PAR UNE CRÂNE VIDE.

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 12 mai 2022

BENA MPUKA : KATANGA ZONE MINIÈRE, PHILIPPE ROI DES BELGES VEUT-IL CONSACRER LA SÉCESSION KATANGAISE ?

Bena Mpuka : KATANGA ZONE MINIÈRE, PHILIPPE ROI DES BELGES VEUT-IL CONSACRER LA SÉCESSION KATANGAISE ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1652339916878.jpg, mai 2022

Les BANA ELONGA YA MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA répètent leur exigence : Philippe Roi des belges n'a pas à fouler ses pieds dans des zones minières au Kongo. Les zones minières sont interdites aux étrangers. 

KONGO, C'EST LA CHAMBRE À COUCHER DE MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA ! 

Philippe est otage des LIBÉRAUX AFFAIRISTES BELGES, Louis Michel "Big Loulou" et compagnie, qui ont poussé son père Albert II d'abdiquer pour le faire monter sur le trône. Cela fait 9 ans que Philippe règne. Cela fait 9 ans que les LIBÉRAUX AFFAIRISTES BELGES votent son budget. Ils le tiennent car ce sont eux qui lui donnent sa pitance.

ET CE SONT LES LIBÉRAUX AFFAIRISTES BELGES QUI POUSSENT PHILIPPE, ROI DES BELGES À ALLER AU KONGO POUR PUISER DANS LES CARRÉS MINIERS DU KATANGA. 

Depuis une vingtaine d'années, c'est la dynastie Louis Michel qui règne en Belgique. Son parti MR est de toutes les manœuvres pour contrôler le pouvoir en Belgique. Ses enfants er camarades ont tous les postes importants.

Philippe, roi des belges doit aller parader au Kongo pour les intérêts de qui ?

Depuis que les LIBÉRAUX Affairistes sont au pouvoir, c'est un empire du silence sur le Kongo en Belgique.

Les Belges ne parlent plus du Kongo dans leurs médias. C'est l'omerta !

Les LIBÉRAUX Affairistes Belges sont des Léopoldiens pyromanes qui évoluent dans les désordres et foulent aux pieds la souveraineté du Kongo.

FB_IMG_1652339925344.jpg, mai 2022

Lorsque l'ancien pizzaïolo de Bruxelles, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, fameux fils d'Étienne TSHISEKEDI et voleur de destin de notre peuple, a fait un odieux deal avec Alias Kabila contre le peuple Kongo, pour bénéficier d'une nomination électorale... C'est la Belgique avec ses Libéraux Affairistes qui ont étalé le tapis rouge au FAUSSAIRE TSHILOMBO !

FB_IMG_1652339930898.jpg, mai 2022

DIDIER REYNDERS, Ministre belge des affaires étrangères était au pied de l'avion. Et CHARLES MICHEL, lui a fait passer les troupes belges en revue. Et pourtant Tshilombo Tshintuntu Tshifueba n'avait obtenu que 15% de voix.

FB_IMG_1652339939313.jpg, mai 2022

C'était le lundi 16 septembre 2019 ! 

18 millions de morts Kongo, le pays est agressé, envahi et occupé, la Belgique n'a jamais toussé ni lever son petit doigt pour dénoncer les crimes contre l'humanité, crimes de génocide, crimes de guerre, crimes de terrorisme et crimes de sang commis par la soldatesque rwandaise de Paul Kagame, Hitler Noir... Et la Belgique trouve normale et pousse son roi, d' aller parader au Kongo du 6 au 13 juin 2022. 

Pourquoi alors, Philippe roi des belges veut-il aller au Kongo, avec un avion royal vide dont la soute sera rempli des minerais de sang du Kongo à son retour en Belgique ? 

En 2010, lors du cinquantenaire du Kongo, les journalistes mondiaux ont découvert que le séjour de Albert II, roi des belges et la reine Paola n'était pas que pour participer aux festivités de l'indépendance, c'était aussi et surtout une histoire de cadeau en diamants. 

En effets, dans un pays exsangue les diamants offerts par le Kongo avaient fragilisé la famille royale belge que la fille caché du roi Albert II. 

L'affaire avait fait scandale  en Belgique: en visite à Kinshasa pour le 50e anniversaire de l'indépendance du Kongo , la reine Paola, accompagnée du roi Albert II, aurait reçu en cadeau une parure complète en diamants de plusieurs millions d'euros.

En 2011, lors du hold-up électoral d'Alias Kabila, la Belgique est demeurée aphone !

Les élections présidentielles sont prévues en 2023 au Kongo. Les LIBÉRAUX Affairistes ennemis du peuple Kongo, poussent Philippe roi des belges au Kongo pour légitimiter Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, l'imposteur-usurpateur, voleur de destin de tout un peuple. De puiser dans les carrés miniers du Katanga, remplir la soute de son avion royal afin de renflouer ses caisses et pour pouvoir chauffer le palais de Laeken, qui fut celui de Léopold II, criminel et génocidaire au Kongo.

Les courants sécessionnistes n'ont-ils pas le pain béni avec Philippe, roi des belges au Katanga ? Il suffit de quelques drapeaux visibles devant les caméras et hop, le tour est joué ! 

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 7 mai 2022

BENA MPUKA : BELGIQUE, LOUIS MICHEL "BIG LOULOU" DANS SES TURPITUDES INSTRUMENTALISE PHILIPPE, ROI DES BELGES POUR ALLER PUISER DANS LES CARRÉS MINIERS AU KONGO !

Bena Mpuka : Belgique : Louis Michel "Big Loulou" dans ses turpitudes instrumentalise Philippe, roi des belges pour aller puiser dans les carrés miniers au Kongo !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1651954059468.jpg, mai 2022

La guerre Russo-Ukrainienne fait des dégâts. Philippe, roi des belges ne peut plus chauffer son palais de Laeken. Pour renflouer ses caisses, direction le Kongo.

Comment le président Giscard d'Estaing qui a beaucoup oeuvré pour la construction de l'union européenne n'a jamais présidé cette institution ?  Mais Louis Michel a réussi à placer et hisser son fils, Charles Michel 46 ans à présider l'union européenne. C'est à cause des richesses et ressources du Kongo.

C'est la dynastie Louis Michel qui dirige la Belgique.  Son  deuxième fils, Mathieu Michel 44 ans, le frère cadet de l'ancien Premier ministre Charles Michel, a  accèdé, un peu à la surprise générale, au niveau fédéral en devenant secrétaire d'Etat en charge de l'Agenda digital, du numérique, de la simplification administrative, de la protection de la vie privée et de la régie des bâtiments, .au gouvernement belge qui après le numérique vient de se voir ajouter les relations extérieures pour tout contrôler. 

Louis Michel a des carrés miniers au Kasaï, Katanga et dans les Kivu. Qui a oublié que lors du gouvernement 1+4=0 issu du dialogue intercongolais de Sun City, Louis Michel devenu Commissaire européen et ancien ministre des affaires étrangères, était toutes les semaines à Kinshasa. Avec une arrogance inouïe d'un Léopoldien Néo-colonialiste, Louis Michel est l'homme des injonctions et oukases.  Big Loulou est intempestif !  Election Louis Michel 2006, l'impénitent a roulé tout le monde dans la farine. Il a fait venir l'Eufor pour soi-disant sécuriser les élections qui étaient déjà boutiquées pour faire élire Alias Kabila, son poulain.

Louis Michel "Big Loulou" est l'ennemi du Kongo. Il est pillard de nos ressources au même titre que Paul Kagame, Führer rwandais ! 

Louis Michel est l’héritier de Jean Gol, le restaurateur du courant libéral (la droite) en Belgique des années 80. D’abord leader du PRL (Parti Réformateur Libéral), il deviendra, après le retour aux affaires des Libéraux en 1999, successivement : ministre des Affaires étrangères, commissaire européen chargé du Développement, puis député européen.

L’on se souviendra que la famille politique libérale belge a soutenu à bout de bras les assaillants qui ont attaqué le Rwanda le 1 octobre 1990  à partir de l’Ouganda, que les politiciens de ce courant ont été leurs porte-paroles dans la presse mondiale et qu’ils ont tout fait pour discréditer le gouvernement rwandais légitime d’alors afin de précipiter sa chute et la conquête du pouvoir par les armes des éléments tutsi de l’armée régulière ougandaise en 1994.

Le libéral Jean Gol sera le premier à aller au Rwanda les féliciter et à mobiliser le monde pour consolider le pouvoir des conquérants.

Après son décès inopiné, ses successeurs vont continuer sa lutte pour affermir le pouvoir de Paul Kagame. Guy Verhofstadt et Alain Destexhe, après avoir demandé et obtenu qu’une commission d’enquête sénatoriale se penche sur les événements du Rwanda et dans la quelle ils ne retiendront que les charges pesant sur le gouvernement déchu et en avalisant les clichés et autres mythes comme des vérités historiques, mais en occultant les crimes des conquérants.

Guy Verhofstadt en était le secrétaire, le premier deviendra Premier ministre et se précipitera à Kigali pour  « demander pardon au nom de la Belgique ». Le second, comme sénateur, se distinguera dans un activisme pro-FPR qui frise la paranoïa : livres, conférences, articles de presse vantant Paul Kagame et son régime dictatorial, et même des actions en justice contre quiconque lui apparaît comme un opposant réel ou potentiel à Paul Kagame.

L’homme fort du courant libéral belge (le PRL deviendra le MR), Monsieur Louis Michel "Big Loulou" poussera le zèle jusqu’à mettre sur pied un club de lobbying en faveur de Kagame qu’il a baptisé « Les amis du Rwanda » provenant de tous les milieux qui comptent (parlementaires, hommes d’affaires, journalistes, etc.) et qui organisent des rencontres et des récoltes de fonds en faveur du dictateur de Kigali, Paul Kagame, Hitler Noir, bourreau du peuple Kongo, pillard et receleur des richesses et ressources KONGO.

Ami et soutien de Paul Kagame, Hitler Noir, Louis Michel n'a jamais dénoncé les agressions, invasions et occupations du Kongo par le Rwanda. Il a toujours soutenu l'ogre de Kigali avec ses fantasmes hégémoniques. 

Louis Michel "Big Loulou" voue un culte mystique au Führer rwandais : «  Paul Kagame est un grand leader et qu’il fait du bien à son pays avec une vision claire ! »

La famille Tshilombo Tshintuntu Tshifueba "Tshisekedi" s'est enrichi grâce aux carrés miniers du Katanga. Louis Michel "Big Loulou" instrumentalise Philippe, roi des belges pour aller, lui aussi puiser dans les carrés miniers du Katanga.

Dire que Vital Kamerhe, Braqueur de la République dans l'affaire projet 100 jours, 500 Millions de dollars volatilisés, condamné à 20 ans de prison réduit à 13 ans, après une villégiature de deux mois en France, est rentré en catimini à Kinshasa, il est arrivé à 2h00 du matin, à bord d'un jet privé de Mat Forrest dont l'époux de la fille de George Forrest n'est rien d'autre que le fils de Louis Michel "Big Loulou"!

Lire la suite...

Partager sur : Partager

BENA MPUKA : LES BANA ELONGA-BANA BILAKA YA KIMBANGU DIANTUNGUNUA RÉFUTENT LA VISITE DE PHILIPPE ROI DES AU KONGO DU 6 AU 13 JUIN 2022 !

Bena Mpuka:  LES BANA ELONGA-BANA BILAKA YA KIMBANGU DIANTUNGUNUA RÉFUTENT LA VISITE DE PHILIPPE ROI DES BELGES AU KONGO DU 6 AU 13 JUIN 2022 ! 

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1651952884040.jpg, mai 2022

PHILIPPE ROI DES BELGES AVAIT REPORTÉ SON VOYAGE DU 6 AU 10 MARS DERNIER À  CAUSE DES CONFLITS EN UKRAINE.

FB_IMG_1651952874857.jpg, mai 2022

POURQUOI PROGRAMME-T -IL D'ALLER AU  KONGO DU 6 AU 13 JUIN 2022, DANS UN PAYS AGRESSÉ, ENVAHI ET OCCUPÉ DONT LA BELGIQUE EST APHONE DES CRIMES CONTRE L'HUMANITÉ, CRIMES DE GÉNOCIDE, CRIMES DE TERRORISME, CRIMES DE GUERRE ET CRIMES DE SANG QUI S'Y COMMETTENT ? 

LA GUERRE EST-ELLE FINIE EN UKRAINE ?

DANS SON DOUBLE JEU ATAVIQUE, LA BELGIQUE EST LE PREMIER PAYS A AVOIR ÉTALÉ LE TAPIS ROUGE À TSHILOMBO MALGRÉ SON HOLD-UP ÉLECTORAL AU KONGO. MONSIEUR 15 % A FAIT UN DEAL AVEC ALIAS KABILA POUR BÉNÉFICIER D'UNE NOMINATION ÉLECTORALE, AU GRAND MÉPRIS DU SOUVERAIN PRIMAIRE.

C'EST LA BELGIQUE QUI INSTRUMENTALISÉ SES MÉDIAS POUR  PARLER DU FAUX DIPLOME DE TSHILOMBO, C'EST AUSSI LA MÊME BELGIQUE QUI EST APHONE, COMPLAISANTE ET COMPLICE SUR LE KONGO QUI NE DEMANDE QU'À VIVRE EN PAIX. 

LE KONGO N'A PAS BESOIN DE LA BELGIQUE COLONIALE ET DES NÉO-ESCLAVAGISTES. TSHILOMBO EST UN SUJET ET GARÇON DE DE PHILIPPE ROI DES BELGES.

LES BANA ELONGA-BANA BILAKA YA KIMBANGU DIANTUNGUNUA N'ONT QU'UN SEUL DÉCIDEUR QUI EST TRIPLE : TATA NZAMBI MPUNGU TULENDO, MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA, LES AÏEUX ET ANCESTRES. 

DEPUIS LE 4 JANVIER 1959, NOS AÏEUX ET ANCESTRES ONT MIS FIN À LA COLONISATION BELGE. QUE PHILIPPE, ROI DES BELGES S'OCCUPE DE SA BELGIQUE.

LES BANA ELONGA-BANA BILAKA YA KIMBANGU DIANTUNGUNUA SONT OPPOSÉS À CETTE VISITE.

L'AÏEUL DE LÉOPOLD II, CRIMINEL ET GÉNOCIDAIRE AU KONGO, PHILIPPE ROI DES BELGES N'EST PAS LE BIENVENU AU KONGO.

KONGO N'APPARTIENT PAS À LA MAFIEUSE FAMILLE TSHISEKEDI AU POUVOIR USURPÉ. KONGO EST À NOUS !

KONGO EST LA TERRE DE NOS AÏEUX ET ANCESTRES. 

KONGO, C'EST LA CHAMBRE À COUCHER DE MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA. 

KONGO, C'EST AUSSI DES CHEFS DE TERRE QUI N'ONT AUCUN COMPLEXE FACE AU SOUVERAIN BELGE.

LA BELGIQUE N'A JAMAIS RESPECTÉ LE KONGO NI DANS SON ÂME SURTOUT PAS DANS  SA SPIRITUALITÉ.

EN CONQUISTADORS COLONIAUX ESCLAVAGISTES, LES BELGES SE SONT TOUT PERMIS AU KONGO: CRUAUTÉS, VIOLENCES, HUMILIATIONS ONT ÉMAILLÉ LA PRÉSENCE BELGE AU KONGO.

MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA, UN CIVIL QUI N'AVAIT JAMAIS PRIS UNE ARME NI DIRIGÉ, CONDUIT OU COMMANDÉ UNE TROUPE ARMÉE, A POURTANT ÉTÉ POURSUIVI ET CONDAMNÉ PAR  UN CONSEIL DE GUERRE BELGE AVEC 12 FARFELUS CHEFS  D'ACCUSATION.

CONDAMNÉ À MORT, SA PEINE À ÉTÉ COMMUÉE EN PRISON À VIE. MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA A FAIT 30 ANS DE PRISON, RECEVANT 120 FOUETS, MATIN, MIDI ET SOIR.

KONGO N'A NULLEMENT BESOIN DES EXCUSES DE LA BELGIQUE.

KONGO A BESOIN DU RESPECT DE SON ÂME, SA SPIRITUALITÉ, SA SOUVERAINETÉ ET SON INDÉPENDANCE.

À L’ÉPOQUE DE L'ETAT INDÉPENDANT DU  CONGO, DE 1885 À 1908, DES ACTES DE VIOLENCE ET DE CRUAUTÉ ONT ÉTÉ COMMIS AU KONGO. LÉOPOLD II, CRIMINEL ET GÉNOCIDAIRE DE 10 MILLIONS DE KONGO, QUI GÉRAIT LE KONGO, SES RICHESSES ET RESSOURCES COMME SON BIEN PRIVÉ DEPUIS BRUXELLES, AVAIT RECOURU AU TRAVAIL FORCÉ POUR L'EXPLOITATION DU CAOUTCHOUC. DES EXACTIONS CRUELLES JUSQU'AUX MAINS COUPÉES POUR NOS AÏEUX IMPRODUCTIFS.

LA PÉRIODE COLONIALE DE 1908 À 1960, QUE DES SOUFFRANCES ET DES HUMILIATIONS.

LES BANA ELONGA-BANA BILAKA YA KIMBANGU DIANTUNGUNUA RÉCUSENT LA VISITE DE PHILIPPE ROI DES BELGES AU KONGO. SA LÉGITIMATION D'UN POUVOIR USURPÉ AU KONGO PROUVE À DESSEIN QUE LA BELGIQUE N'EST JAMAIS SINCÈRE DANS SA RELATION AVEC LE KONGO.

LA GUERRE RUSSIE-UKRAINE-OTAN N'EST PAS ENCORE FINIE. PHILIPPE ROI DES BELGES DEVRAIT SE PRÉOCCUPER DE CE CONFLIT, AU LIEU D'ALLER EN VADROUILLE AU KONGO, AVEC LA DENT DANS SA POCHE, DE PATRICE LUMUMBA, PREMIER MINISTRE KONGO, ASSASSINÉ PAR DES BELGES.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

BENA MPUKA : TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA FAIT DE SON COUSIN, GECOCO MULUMBA VICE-GOUVERNEUR DE KINSHASA !

BenaMpuka : Tshilombo Tshintuntu Tshifueba fait de son cousin Gecoco Mulumba, vice-gouverneur de Kinshasa !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1651952246103.jpg, mai 2022

 Les Fakwa, Frappeurs, Checkuleurs... Angwalima sont appelés "Son Excellence"! 

Au Kongo Dia Ntotila-Mbanza Nzambi, il faut veiller à ne pas reproduire des titres pompeux et ronflants qui enveloppent les insuffisances des auto-proclamés, arrivistes et parvenus.

Des voyous tribaux, tribalistes et tribalisés se sont coalisés pour dominer sur nous. Pour gagner sa pitance, certains compatriotes n'hésitent plus à se rabaisser avec des courbettes. Ils acceptent de s'humilier, se ridiculiser en s'inclinant corps et âme pour des miettes.

Au Kongo, nous sommes en pleine tropicalisation de la Fable de la Fontaine : "Tout flatteur vit au dépend de celui qui l'écoute" en mode 3.0 ! 

Des inciviques, individus sans foi ni loi, traîtres et collabos corrompus se font nommer pour dominer sur BANA MAMA KONGO. 

J'ai du mal à y croire que le Kongo est tombé si bas. Que ce sont des Inciviques Fakwa, Frappeurs, Checkuleurs, Ballados et Braqueurs de la République qui sont à la manette.

Le Kuluneur Gecoco Mulumba passe de l'honorable à son excellence ?

Tout est planifié avant 2023 ! Ayons toujours à l'esprit que le Kongo est sous occupation. Le Kongo est sous le contrôle de Kigali. Tout le scénario est conçu, réalisé et diffusé par le studio cinématographique hollywoodien made in Paul Kagame, Hitler Noir et Führer rwandais.

Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba finira par récolter les fruits de sa traîtrise. Tribaliser le Kongo n'est pas gage de sa réussite. Bien au contraire, arrivera un moment où l'un des 450 tribus dira : STOP Ça Suffit ! Et mettra fin à la mascarade. 

La politique made in Kongo est une affaire des "COOPS "! Le pizzaman à la présidence, le bourricot +++ et incapacitaire, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba se fait pompeusement appeler "Son excellence"! 

Ils n'ont rien d'excellents et n'excellent en rien, Angwalima Tshilombo Tshintuntu et toute sa bande des Fakwa  adorent être appelés « Son excellence», les Députés godillots nommés eux raffolent du titre de « Honorable », et même les membres du Clergé BATU YA BA MVUELA ont à cœur d’être appelés « Son Eminence »!

Pourtant, certains de ces titres sont employés de manière totalement abusive. 

D’après les règles protocolaires, le Président de la République n’est normalement désigné par le terme « Son Excellence » qu'en dehors des frontières nationales, ou alors sur le Territoire national par des Diplomates étrangers.

Au Kongo made in Tshintuntu, on balance les 

« Son Excellence » à tort et à travers. Le plus loufoque c’est que même les chefaillons du village qui n’ont aucun Pouvoir véritable, ont aussi droit aux titres ronflants ! Quelqu’un est le Roi des poules, le Pape des chèvres et le Patron des cochons mais on l’appelle « Sa Majesté », « Son Altesse Royale» !

Tshilombo Tshintuntu Tshifueba tribalise à outrance le Kongo. Le retour de la manivelle à ses choix politiques de complaisance risque d'être apocalyptique !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

BENA MPUKA : AÏEUL DE LÉOPOLD II, PHILIPPE LE ROI DES BELGES EST ATTENDU À KINSHASA DU 7 AU 13 JUIN 2022 !

Bena Mpuka : AÏEUL de Léopold II, Philippe le Roi des Belges est attendu à Kinshasa du 7 au 13 juin 2022 ! 

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1651951044658.jpg, mai 2022

Le 7 ème roi de la Belgique, qui règne depuis 9 ans, outre Kinshasa se rendra à Lubumbashi et Bukavu. En février dernier, Philippe roi des belges avait reporté son voyage au Kongo pour cause de la guerre en Ukraine. Cette guerre est-elle terminée ?

La Belgique a toujours couvert, les impostures de Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, un ancien pizzaïolo de Bruxelles.

Après l'avoir reçu avec tapis rouge à Bruxelles, Philippe, roi des belges, veut légitimer Tshilombo en plein Kongo. Le souverain belge voudrait adouber son garçon de course au Kongo. 

Le Kongo n'a pas besoin de la visite de Philippe, roi des belges. Cette visite est impromptue et ne va rien apporter au Kongo. Depuis 27 ans,  avec plus de 18 Millions de morts, le Kongo est victime de l'agression, invasion et occupation Ougando-Burundo-Rwandaise. La Belgique n'a jamais dénonce les crimes contre l'humanité, crimes de génocide, crimes de guerre, crimes de terrorisme et crimes de sang dont sont les Kongo. 

Léopold II est le premier génocidaire au Kongo, avec ses 10 millions de morts et la pluie diluvienne des mains coupées de 1885 à 1908.

La Belgique qui de 1908 à 1960 a esclavagisé le Kongo avec ses coloniaux n'a jamais soldé les contentieux belge-congolaises.

Le Kongo n'a pas besoin de la visite de Philippe, roi des belges sur son sol.

La Belgique est le premier pays a avoir déroulé le tapis à Tshilombo Tshintuntu Tshifueba malgré son hold-up électoral et sa nomination électorale après un deal avec Alias Kabila.

Lors du sommet de la Balkanisation du Kongo de l'Union européenne-Afrique du 17 et 18 février 2022, une centaine de fils et filles ont été interpellé par la police belge.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

- page 1 de 3