Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

mercredi 9 novembre 2022

BenaMpuka Mercredi 27 novembre 2019, Freddy Mulongo Mukena titrait: "KONGO: Haute Trahison de Tshilombo, retour de 10.000 ex-combattants M23 !

BenaMpuka  Mercredi 27 novembre 2019,  Freddy Mulongo Mukena titrait: "KONGO: Haute Trahison de Tshilombo, retour de 10.000 ex-combattants M23 !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

FB_IMG_1668016163550.jpg, nov. 2022

L'homme de main des criminels rwandais M23 est planqué à la présidence usurpée de Tshilombo Tshintuntu Tshifueba. Il s'appelle Ben Baruch Claude Ibalanky Ekolomba ? Pour qui roule-t-il ?

Notre article eat encore visible sur plusieurs sites dont celui-ci 

https://blogs.mediapart.fr/freddy-mulongo/blog/271119/rdc-haute-trahison-de-tshilombo-retour-de-10-000-ex-combattants-m23

Les ex-combattants du M23 sont des mutants. Ils ont côtoyé tous les anciens mouvements rebelles qui ont sévi au Kongo : Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL), Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD) et ils se sont déclarés Mouvement du 23 Mars (M23) dont les revendications sont rwandaises et non congolaises. 

FB_IMG_1668016169874.jpg, nov. 2022

Pendant que le Rwandais Bosco Ntaganda, qui a tenté de se faire passé pour un Kongo, ne parlant aucune langue Kongo est condamné par la Cour Pénale Internationale (CPI), Tshilombo, le fameux fils de Tshisekedi, demande la levée des mandats d'arrêt émis contre les criminels rwandais du M23 et leur intégration dans l'armée FARDC. Grâce à nos fins limiers, nous apprenons que les ex-combattants M23 sont au nombre de 10. 000 au Rwanda et en Ouganda ! Tshilombo a-t-il la maîtrise de ce chiffre ? Qui nous dit qu'il n'aura pas des infiltrés ? Les M23 sont finalement pardonnés par Tshilombo pour être brassés aux Fardc. Le Kongo est-il devenu le bastion de tous les criminels ?

FB_IMG_1668016173504.jpg, nov. 2022

Les M23 ont créé un groupe rebelle criminel, un groupe qui a pris le contrôle d'une partie du pays. Ils ont pillé, violé les femmes et commis des monstruosités. Le vaillant héros, le colonel Mamadou Mustapha Ndala, commandant du 42e bataillon de l’unité de réaction rapide (URR) des Forces armées de la RDC (FARDC), était adulé par la population congolaise adulait. En effet, l'URR des FARDC avec Mamadou Mustapha Ndala avait réussi une victoire écrasante sur le Mouvement rebelle du 23 mars (M23) dans les territoires de Nyiragongo et Rutshuru au Nord-Kivu après vingt mois de guérilla. Le M23 ont fui au Rwanda et en Ouganda.

L'inoubliable "Vaillant héro", Mamadou Mustapha Ndala !

2 janvier 2014, jour du crime abominable. L’acte ignoble s’exécute à Ngadi, village situé à une dizaine de kilomètres de la ville de Béni, du territoire éponyme en province du Nord-Kivu. Le Le convoi qui transportait le commandant du 42e bataillon de l’unité de réaction rapide (URR) des Forces armées de la RDC (FARDC), Mamadou Mustapha Ndala (le vaillant héros) et nombre de ses gardes sont la cible, d’une "attaque à la roquette par des inconnus." Le bilan est très lourd. Ils sont tous tués.

Retirer les mandats d'arrêt contre les criminels du M23, c'est cracher sur la mort de Mamadou Mustapha Ndala et sa troupe !

FB_IMG_1668016177234.jpg, nov. 2022

Qui est Ben Baruch Claude Ibalanky Ekolomba ? Pour qui roule-t-il ? Est-il aussi un des compatriotes "Avatars", qui n'a du Congo que le fait d'avoir des parents Congolais et d'y être né, mais dont les agissements font croire aux réseaux mafieux ? Ben Baruch Claude Ibalanky Ekolomba, de lui même et par sa conscience, ramener les criminels du M23 pour les mixer aux Fardc, est-elle la solution idoine pour le Congo ?

Dans les pays des grands Lacs, seule le Kongo passe son temps à brasser, mixer des rebelles criminels au sein des Fardc. Pourquoi le Rwanda n'a jamais mixé ses interahamwe ? L'Ouganda ses ADF-NALU ? Le Burundi ses opposants ? Ben Baruch Claude Ibalanky Ekolomba a une lourde responsabilité sur tout ce qui peut arriver aux populations Kongo.

Les mandants d’arrêt contre les leaders et combattants du Mouvement du 23 mars (M 23) doivent être retirés par le Kongo dans les tous prochains jours. C’est relativement à une correspondance du 20 novembre en cours, portant objet « Retrait des d’arrêt contre les ex-combattants du Mouvement du 23 mars (ex-M23) » adressée à l’Auditeur général des FARDC par Ibalanky Ekolomba Claude, Coordonnateur du Mécanisme National de Suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba.

Ben Baruch Claude Ibalanky, le coordonnateur du Mécanisme dit agir conformément aux pourparlers qui ont eu lieu le 28 octobre 2019, au Rwanda, entre une délégation de la RDC et les leaders de l’ex-M23 vivant en République du Rwanda au sujet de leur rapatriement.

Depuis qu'il a été découvert comme l'un des Bandoki Ya Congo, Ben Baruch Claude Ibalanky, le coordonnateur du Mécanisme patauge dans des mensonges éhontés. Sur les réseaux sociaux, il tente de parler de suspension et non de retrait des mandats. Ce fieffé menteur, disciple de Tshilombo croit il peut continuer à se jouer du peuple congolais. Dans cette correspondance Ben Baruch Claude Ibalanky, le coordonnateur du Mécanisme, est claire:

« […] A ce sujet, je tiens à relever que lors de la rencontre du 28 octobre sus-évoquée, les parties ont convenu de l’élaboration d’une feuille de route pour assurer avec succès ledit rapatriement.

Il y a lieu de préciser que les parties devraient respectivement mettre en œuvre les termes de la feuille de route énoncée, élaborée à l’issue des pourparlers qui avaient eu lieu à Kigali les 11 et 12 juillet 2019.

Les points essentiels contenus dans cette feuille de route porte sur l’amnistie ainsi que l’intégration militaire et politique des membres de l’ex-mouvement du 23 mars (ex-M23).

C’est dans cette optique que la Justice militaire de la République démocratique du Congo a donné un avis favorable à la demande de retrait des mandats d’arrêt émis à l’encontre des leaders de ce mouvement.

Il appert à ce sujet de mentionner qu’il a été recommandé à la même occasion, au Mécanisme National de Suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, dont je suis le Coordonnateur, de vous saisir aux fins du retrait effectif desdits mandats dans le souci de préserver la paix.

Pour toutes fins utiles, je vous transmets en annexe à la présente, le rapport des échanges entre la délégation de la RDC et les leaders de l’ex-M23 sur le rapatriement volontaire, ainsi que la feuille de route conjointe des activités relatives au rapatriement des ex-combattants M23 présents en République du Rwanda. […] ».

Pour rappel, ces discussions au tour du rapatriement des ex-combattants du M23 ont eu lieu, sur demande du Rwanda, alors que le Kongo préparait de lancer des opérations contre les ADF, une rébellion ougandaise qui sème désolation dans l’Est du Kongo depuis beaucoup d’années.

Selon d’autres sources, les ex-rebelles du M23 aille Sultani Makengwa qui s’étaient réfugiés en Ouganda auraient quitté le pays pour s’installer près de la frontière entre le Kongo, l’Ouganda et le Rwanda.

La Haute trahison du Kongo par Tshilombo n'est plus à démontrer. Son deal avec Alias Kabila avait un soubassement dans le mixage de tous les criminels au sein des Fardc. Donner la possibilité aux ex-combattants M23 d’intégrer la politique et l’armée Kongo, est une insulte et provocation gratuites.

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 8 novembre 2022

BenaMpuka : Une vieille vidéo circule sur les réseaux sociaux. Jean-Paul Epenge, le "Mukusu" et ancien porte-parole du M23 est déjà décédé depuis !

BenaMpuka : Une vieille vidéo circule sur les réseaux sociaux. Jean-Paul Epenge, le "Mukusu" et ancien porte-parole du M23 est déjà décédé depuis !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

FB_IMG_1667931577688.jpg, nov. 2022

JEAN-PAUL EPENGE "MUKUSU", ANCIEN PORTE-PAROLE DES CRIMINELS RWANDAIS M23 EST DÉJÀ DÉCÉDÉ. UNE VIEILLE VIDÉO DE LUI CIRCULE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX. 

Nous avions à plusieurs reprises dénoncer le M23 et leurs fourberies. Jean-Pierre Epenge, ancien porte-parole du M23 est décédé depuis à l'Est du Kongo. C'est une vieille vidéo  que les criminels du M23 font circuler sur les réseaux sociaux.

Vendredi 21 février 2020, Réveil FM International titrait: Jean-Paul Epenge le "Mukusu du M23" sort de sa tanière et nargue encore le peuple Kongo !

Il y a des gens qui sont des incorrigibles, c'est le cas de Jean-Paul Epenge, porte-parole du M23 qui avait disparu et réapparaît pour planter encore le couteau dans des plaies non cicatrisées de notre peuple.

Comédien de théâtre dans les années 70-80 du Groupe Nzoï du brillant acteur-comédien Koko dia Zombo qui réside en Hollande, Jean-Paul Epenge, le "Mukusu du M23" croit qu'il peut continuer à faire de la comédie de la vie des autres, sans conséquences dans sa vie. En 2012, il avait été visité par des patriotes-résistants à Saint-Dénis où il se terrait...Il n'avait eu la vie sauve que grâce à la police et aux sapeurs pompiers.

Son épouse est la fille du Général Gabriel Amisi dit "Tango Fort", ami d'Alias Kabila. Le Général Gabriel Amisi, était le chef d’état-major des forces terrestres des Forces Armées de la République démocratique du Congo. Le Général-Major Gabriel Amisi Kumba alias Tango Fort était le numéro deux dans la chaîne de commande militaire des forces congolaises. Et à chaque fois que nos vaillants soldats progressaient sur terrain, c'est lui qui instruisait les soldats Congolais d'abandonner armes et munitions au profit des rebelles. L'ordre venant de la haute hiérarchie, c'est-à-dire Alias Kabila.

Le M23 est un mouvement rebelle criminel rwandais qui a commis des crimes de sang, crimes de génocide, crimes contre l'humanité sur le sol congolais. ces crimes sont imprescriptibles! Il n'y a pas eu que que des massacres des populations civiles sans défense, il y a eu aussi des viols et incendies des maisons pour pousser nos populations à fuir leur terre.

En novembre dernier, nous alertions: RDC: Haute Trahison de Tshilombo, retour de 10 000 ex-combattants M23 ! https://blogs.mediapart.fr/…/rdc-haute-trahison-de-tshilomb…

Le régime de Tshilombo est issu d'un odieux deal avec Alias kabila contre le peuple congolais. FCC-UDPS-CACH sont des partenaires. Vouloir justifier l'interpellation de Kalev Mutond, sicaire, tortionnaire et barbouze d'Alias kabila puisqu'il a été à Addis-Abeba et kampala pour négocier avec le M23, c'est prendre des congolais pour des idiots. Angwalima Tshilombo Pétain Bizimungu "Tshintuntu-Tshifueba" est le masque, pantin et marionnette d'Alias Kabila !

Quant à Jean-Paul Epenge, tu as appris tôt à jouer de la comédie avec la vie des autres. L'enfer ce n'est pas toujours les autres qui doivent le vivre.

Quant à Jean-Paul Epenge, tu as appris tôt à jouer de la comédie avec la vie des autres. L'enfer ce n'est pas toujours les autres qui doivent le vivre.

Quant à Jean-Paul Epenge, tu as appris tôt à jouer de la comédie avec la vie des autres. L'enfer ce n'est pas toujours les autres qui doivent le vivre.

Freddy Mulongo Mukena 

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 15 juin 2022

BenaMpuka : Prix Nobel de la paix, Denis Mukwege lutte contre des monstrueux bourreaux prédateurs !

BenaMpuka :  Prix Nobel de la paix, Denis Mukwege lutte contre des monstrueux bourreaux prédateurs !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1655324954468.jpg, juin 2022

Bunagana dans le Nord-Kivu est tombé entre les mains de la soldatesque rwandaise soutenue des soldats Ougandais alors que le couple royal belge : Philippe et Mathilde étaient encore à Bukavu, dans le Sud-Kivu en visite à l'hôpital Panzi avec le Dr. Denis Mukwege.

FB_IMG_1655324964660.jpg, juin 2022

Les criminels rwandais du M23 ont perturbé la fin de la visite du roi des belges au KONGO qui a du précipiter son retour en Belgique, craignant sans doute une capture.

Surnommé "l'homme qui répare les femmes", Denis Mukwege est prix Nobel de la paix en 2018. Il a reçu des nombreuses distinctions pour son engagement contre les mutilations génitales, victimes des violences sexuelles. Le viol étant utilisé comme arme de guerre au KONGO.

FB_IMG_1655324959907.jpg, juin 2022

Le gynécologue mondialement connu est reçu par tous les chefs d'état du monde et des institutions internationales.

Pourquoi la voix de Denis Mukwege se limite-t-elle à la dénonciation ? 

Depuis son discours à Oslo, c'est lui qui a ressuscité le Rapport Mapping de l'ONU qui dormait dans un tiroir onusien depuis une dizaine d'années.

C'est lui qui réclame à cord et à cri, l'établissement d'un tribunal pénal international pour la RDC.

FB_IMG_1655324970625.jpg, juin 2022

Qu'est-ce qui fait que rien n'est fait ?

"Je fais partie d'un des pays les plus riches de la planète et pourtant le peuple de mon pays fait partie des plus pauvres au monde" avait-il déclaré à Oslo.

C'est la clé du problème de Denis Mukwege. Du nord-est au sud-est, le sol du KONGO regorge de minéraux recherchés. Parmi eux, il y a de l'or, du coltan, du cobalt, de la cassitérite, de lithium... Tout ce que l'on retrouve dans la fabrication des téléphones portables, des satellites...

Les prédateurs internationaux se liguent avec la mafia locale pour des exploitations non contrôlées.

Ces voleurs de ressources KONGO ne veulent ni du Rapport Mapping ni du tribunal pénal international pour le KONGO.

Denis Mukwege s'époumoune, les prédateurs s'allient aux seigneurs de guerre qui violent des femmes.

Pourquoi Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba n'a jamais écrit au Secrétaire Général de l'ONU, la publication du Rapport Mapping complet y compris les noms de criminels ?

La voix de Denis Mukwege crie dans le désert des monstrueux bourreaux et prédateurs !

Freddy Mulongo Mukena,

Réveil FM INTERNATIONAL

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 13 août 2021

RDC: Endeuilleur du Grand Kivu, Emmanuel Tommy Tambwe Ushindi nommé au DDRCS

RDC: Endeuilleur du Grand Kivu,  Emmanuel Tommy Tambwe Ushindi nommé au DDRCS

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Tommy Tambwe Ushindi.jpg, août 2021


A croire que Tshilombo Tshintuntu le fait exprès. Après la nomination de deux criminels comme gouverneur dans le Nord Kivu et l' Ituri pour l'état de siège...Tshilombo récidive avec la nomination de l'endeuilleur du Grand Kivu, Emmanuel Tommy Tambwe Ushindi comme coordonnateur du DDRC.

fb-img-1628797665534

Né à Uvira en 1964, Tommy Tambwe a été notamment Directeur chargé de la sécurité sous l’AFDL, puis sous le RCD-Goma entre 1996-2000, vice-gouverneur du Sud-Kivu sous le RCD (2002-2004) et conseiller défense & sécurité du vice-président Ruberwa (2004-2005).

Criminel du M23, ancien membre du Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD), Emmanuel Tommy Tambwe Ushindi a été nommé coordonnateur du programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (P-DDRCS), rattaché à la Présidence de la République.

Emmanuel Tommy Tambwe Ushindi Rudima), passé tour à tour à l’AFDL, au RCD  au M23, et soupçonné de nombreuses violations de droits humains. Les Congolais ont beaucoup réagi sur les réseaux sociaux.

"Pas de surprise, chez nous on récompense les malfrats tout en rabaissant les hommes intègres et cela depuis 1996, aux yeux de la communauté nationale et internationale. Tout le monde sait que le pays va mal, et on reste indifférent".

"Un bourrique du M23 récompensé pour avoir massacré des Nord-Kivutiens, pour avoir violé des milliers des femmes du Kivu, pour avoir saccagé la faune et la flore... Le pouvoir de l'UDPS devient vraiment problématique !"

"Voilà, la conséquence d'une nomination à la place d'une élection, le pouvoir n'a aucune maitrise de la gestion du pays et, les décisions ne reflètent pas la volonté du peuple congolais..."

"Au Congo, c'est toujours les malfaiteurs qui sont récompensés, honte à nos autorités qui encouragent les criminels. Les soient-disants congolais de père et de mère, je vous plains vraiment. Le bien être de la population a l'abandon". 

"Pourquoi Félix Tshilombo allait laisser son ancien allier ? Il doit trouver des postes à tout ses anciens amis et collaborateurs. Un régime qui veut détruire sa propre population. L'aggravation de la pauvreté en téléchargement rapide cause par ce régime. Nous ne sommes pas surpris de la nomination de criminels. Car le régime lui-même est criminel."

fb-img-1628797691757

"La famille Tshisekedi a toujours travaillé en intelligence avec MLC, RCD-ROGER-LUMBALA, M23, Kigali et Kampala pour les remplacements des swahiliphones autochtones par des rwandais".

"Tous les gens nommés dans son état de siège sont ceux qui ont tué des millions des swahiliphones autochtones en intelligence avec la famille Tshisekedi."

"Emmanuel Tommy Tambwe Rudima,  ancien vice-Gouverneur du sud Kivu 2000-2002, un criminel et homme connu comme le financier des groupes armés à l'Est de la république.

En 2012, cet ancien officier rwandais- congolais quitte Kigali et rejoint officiellement le M23 et fait partie des négociateurs (j’étais dans la délégation- Expert du gouvernement, avec l'ancien Vice-Ministre PTNTIC Enock et l'actuel Ministre des Travaux publics, Gisaro etc).

Félix Antoine TSHILOMBO prend le pouvoir, c'est Mr Tommy TAMBWE qui l'accueil à l'aéroport de Kigali (première Visite officielle de Félix après son élection) ,ce dernier va conduire le président congolais vers le mémorial du génocide des tutsi et il s'inclina.

Tommy TAMBWE est l'homme qui avait ordonné l'arrestation de deux journalistes de la RTNC Station d'Uvira en 2002 alors vice-Gouverneur et ils seront exécutés (paix à leurs âmes), il est l'homme qui avait saboté la résidence de l'évêque d'Uvira et quelques prêtres furent arrêtés, une sœur du lycée MWANGA fût assassinée cette nuit par ses gardes corps.

Cet homme qui fait aujourd'hui la confiance de Félix est celui qui ordonna la fermeture de la radio Maendeleo à Bukavu et son Directeur fût arrêté et conduit au Rwanda, Député National UNC, Kizito mushizi Fundiko.

Le même Tambwe  Tommy qui arrêta les paisibles citoyens en pleine émission interactive à la radio Maria de Bukavu, ces derniers furent tabassés par les militaires RCD et son animateur enlevé et puis retrouvé après manifestation de la population (Prof Abbé BAHALA).

Les étudiants de l’ISP, UEA, ISDR en connaissent beaucoup sur celui qui vient d'être nommé pour rétablir la sécurité et la cohésion là où il est lui-même le principal bourreau (co auteur de massacre de Lulinda, Auteur de massacre de Makobola , complice dans le massacre de Katogota et pièce maîtresse dans un massacre raté de Kamanyola, ici nous saluons la mémoire d'un autre assassin mais fils de Kamanyola, Le Col SIMBA USENI ).

En bref, les collaborateurs de Félix Antoine TSHILOMBO sont en train de l’induire en erreur et ça ne sera pas sans effets négatifs sur son mandat.

Paix du christ. On veut la fin de la tyrannie. Le peuple ne demande que du pain, de la liberté et de la justice."

Le coyote n'aboie que si ses frères et sœurs l'accompagne (Noko Prof. Tongo Etani)

fb-img-1628797683074

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 4 août 2020

RDC : Avec la bénédiction d'Angwalima Tshilombo, les criminels du M23 sont de retour à Rutsuru !

RDC : Avec la bénédiction d'Angwalima Tshilombo, les criminels du M23 sont de retour à Rutsuru !
Freddy Mulongo, Réveil FM International
Freddy Mulongo-M23.jpg, août 2020

À quand des marches de L'Udps, Lamuka, FCC-CACH contre le retour des criminels du M23 à Rutsuru dans le Nord-Kivu ? 220 compatriotes assassinés dans un silence assourdissant de la présidence usurpée.
Quel rôle joue Ben Baruch Claude Ibalanky Ekolomba aux côtés du président nommé Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba ? Cet individu est-il vraiment Congolais ou un avatar ? C'est lui qui pousse sur le dossier M23 ignorant tous les morts de notre peuple. Et Tshilombo qui ne contrôle et dirige rien, azokende Ngulu Ngulu.
Le retour des criminels du M23 à Rutsuru, fait partie des pressions à Tshilombo. À Nairobi, lors de la création de CACH, après avoir renié leurs signatures à Genève, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba et Vital Kamerhe, avaient donné des gages à l'Ougandais Yoweri Museveni et le Rwandais, Paul Kagame, Hitler noir que les criminels du M23 allaient retourner au Congo.
Les Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-ethniques et Wewaïstes sont là pour injurier des patriotes Congolais, ils sont incapables, d'aider leur Mabundi de pseudo-président de mieux gérer le pays, qui respecte la volonté du peuple Congolais et répond à ses aspirations.
Il y a longtemps, nous tirions la sonnette d'alarme contre la Haute trahison de Tshilombo avec le retour de 10 000 ex-combattants M23.
Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba doit apprendre à dire la vérité au peuple Congolais. La RDC n'est pas la parcelle de son père, mais le patrimoine commun à tous les Congolais.
Le retour des criminels du M23 signifie rien d'autre que Mamadou Ndala qui les avaient mis en déroute, serait mort pour rien. Que dire de toutes les victimes ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 2 juin 2020

RDC: Ben Baruch Claude Ibalanky Ekolomba, tu es un Avatar ! Si tu es Congolais cesse de se moquer de notre peuple !

RDC: Ben Baruch Claude Ibalanky Ekolomba, tu es un Avatar !  Si tu es Congolais cesse de se moquer de notre peuple !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Nairobi.jpg, juin 2020

Il y a des compatriotes qui ont les noms congolais mais leurs agissements sont loin de ce qu'ils prétendent être. C'est le cas de Ben Baruch Claude Ibalanky Ekolomba. Cet affidé d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu-Tshifueba, il est paraît-il originaire du Bandundu. Ce maccabre individu agit, sous couvert de la paix, pour fragiliser le Congo. Coordonnateur du mécanisme national de suivi de l’accord cadre d’Addis-Abeba, c'est qui se bat pour le retour de plus de 10 000 criminels M23 au Congo. Sans que ces criminels répondent de leurs crimes et actes. Une réconciliation sans justice et prime d'impunité. Les criminels M23 sont en majorité des Tutsi-Rwandais qui ont semé la mort au Congo. Nous l'avions dénoncé avec cet article: RDC: Haute Trahison de Tshilombo, retour de 10 000 ex-combattants M23 ! https://blogs.mediapart.fr/…/rdc-haute-trahison-de-tshilomb…

Freddy Mulongo-Nairobi 2.jpg, juin 2020

Ben Baruch Claude Ibalanky Ekolomba revient au galop dans un article dithyrambique, d'un média coupagiste de Kinshasa: " Affirmer qu'il n'y a pas un changement positif sous la présidence de Tshisekedi relève de la mauvaise foi (Claude Ibalanky)" https://7sur7.cd/…/rdc-affirmer-quil-ny-pas-un-changement-p…

Faut-il être un expert pour constater qu'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est un pantin et une marionnette d'Alias Kabila, l'homme de kingakati qui l'a nommé ? De quel changement nous parle ce fayot ventriote de Ben Baruch Claude Ibalanky Ekolomba, puisque Tshilombo ne contrôle et dirige rien ? Voilà comment des prétendus élites repues enfarinent le peuple congolais avec des discours alambiqués.

Freddy Mulongo-Nairobi 1.jpg, juin 2020

Observez bien, les photos de l'accord de Nairobi entre le braqueur de la République, Vital Kamerhe et le président nommé, Angwalima Tshilombo, la tronche de Ben Baruch Claude Ibalanky Ekolomba est sur toutes les clichées. Changement, mon œil !

Lire la suite...

Partager sur : Partager